À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 22 Août, Fête de Marie Reine immaculée de l'Univers
Aujourd'hui à 13:54 par Lumen

» Un mois pour vivre plus intensément avec Marie
Aujourd'hui à 12:58 par Lumen

» Le Mois avec Sainte Claire
Aujourd'hui à 12:11 par Lumen

» Présentation de INOUS
Aujourd'hui à 12:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, afin que rien ne soit perdu, dépose tout dans Mon Coeur
Aujourd'hui à 9:16 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» « C’est Madame sainte Marie qui me relève par les pieds… »
Aujourd'hui à 9:06 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prières
Aujourd'hui à 6:30 par Mea culpa

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 6:10 par Mea culpa

» 23 août Sainte Rose de Lima
Hier à 23:59 par ami de la Miséricorde

» 23 août Saint Julien de Lescar
Hier à 23:34 par ami de la Miséricorde

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Hier à 23:12 par ami de la Miséricorde

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Hier à 22:22 par Lumen

» Procession eucharistique du 22 août 2017 à Lourdes
Hier à 20:22 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» “Soyez saints car moi, le Seigneur votre Dieu, je suis saint” : retraite spirituelle à Cannes
Hier à 20:18 par Lumen

» Chapelet du 22 août 2017 à Lourdes
Hier à 20:13 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Hong Kong : un jeune militant chrétien condamné à de la prison ferme
Hier à 19:34 par Lumen

» Lectio Divina : Dimanche XXI du Temps Ordinaire - Année A
Hier à 19:11 par Lumen

» Institutions de l'Ancien Testament - Père Georges Henri Pérès - 5 Novembre 2015
Hier à 17:45 par Lumen

» Jezabel - Femmes de la Bible - Père Georges Henri Pérès
Hier à 17:36 par Lumen

» Découvrir la vie de saint Augustin
Hier à 17:17 par Lumen

» Marie Reine, c'est notre Maman chérie qui nous fait passer de ce monde à l'autre, qui nous élève.
Hier à 13:00 par Lumen

» Mot du Jour : Un moment de grâce.
Hier à 12:48 par Lumen

» Pensée du jour: Petite perle de Mon Coeur, viens te blottir dans Mes bras, toi que J'attends depuis longtemps.
Hier à 9:38 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Avec Marie, pour vaincre l’anté-Christ
Hier à 9:22 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pause musicale de l’été : Pie Jesu (Fauré)
Lun 21 Aoû 2017 - 21:49 par Lumen

» Semaine salésienne à Annecy du 20 au 27 août
Lun 21 Aoû 2017 - 20:44 par Lumen

» Chapelet du 21 août 2017 à Lourdes
Lun 21 Aoû 2017 - 19:54 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »
Lun 21 Aoû 2017 - 19:21 par Lumen

» Le mot du jour : La joie du pardon
Lun 21 Aoû 2017 - 18:56 par Lumen

» Déborah - Femmes de la Bible - Père Georges Henri Pérès - 20 Novembre 2014
Lun 21 Aoû 2017 - 18:28 par Lumen

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Focus sur le SAINT CURE D'ARS + Prière au Saint confésseur contemplatif (video)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Focus sur le SAINT CURE D'ARS + Prière au Saint confésseur contemplatif (video)   Dim 13 Nov 2011 - 15:52

SAINT JEAN-MARIE VIANNEY [1786-1859]
- Une vie sous le regard de Dieu -

Vie du Saint Curé - Principales biographies sur le Curé d’Ars

Né le 8 mai 1786 à Dardilly, près de Lyon, dans une famille de cultivateurs, Jean-Marie Vianney connaît une enfance marquée par la ferveur et l'amour de ses parents. Le contexte de la Révolution française va cependant fortement influencer sa jeunesse : il fera sa première confession au pied de la grande horloge, dans la salle commune de la maison natale, et non pas dans l'église du village, et il recevra l'absolution d'un prêtre clandestin.

Deux ans plus tard, il fait sa première communion dans une grange, lors d'une messe clandestine, célébrée par un prêtre réfractaire. A 17 ans, il choisit de répondre à l'appel de Dieu : « Je voudrais gagner des âmes au Bon Dieu », dira-t-il à sa mère, Marie Béluze. Mais son père s'oppose pendant deux ans à ce projet, car les bras manquent à la maison paternelle.

Il commence à 20 ans à se préparer au sacerdoce auprès de l'abbé Balley, Curé d'Écully. Les difficultés vont le grandir : il navigue de découragement en espérance, va en pèlerinage à la Louvesc, au tombeau de saint François Régis. Il est obligé de devenir déserteur lorsqu'il est appelé à entrer dans l'armée pour aller combattre pendant la guerre en Espagne. Mais l'Abbé Balley saura l'aider pendant ces années d'épreuves. Ordonné prêtre en 1815, il est d'abord vicaire à Écully.

En 1818, il est envoyé à Ars. Là, il réveille la foi de ses paroissiens par ses prédications mais surtout par sa prière et sa manière de vivre. Il se sent pauvre devant la mission à accomplir, mais il se laisse saisir par la miséricorde de Dieu. Il restaure et embellit son église, fonde un orphelinat : "La Providence" et prend soin des plus pauvres.

Très rapidement, sa réputation de confesseur lui attire de nombreux pèlerins venant chercher auprès de lui le pardon de Dieu et la paix du cœur. Assailli par bien des épreuves et des combats, il garde son cœur enraciné dans l'amour de Dieu et de ses frères ; son unique souci est le salut des âmes. Ses catéchismes et ses homélies parlent surtout de la bonté et de la miséricorde de Dieu. Prêtre se consumant d'amour devant le Saint-Sacrement, tout donné à Dieu, à ses paroissiens et aux pèlerins, il meurt le 4 août 1859, après s'être livré jusqu'au bout de l'Amour. Sa pauvreté n'était pas feinte. Il savait qu'il mourrait un jour comme "prisonnier du confessionnal". Il avait par trois fois tenté de s'enfuir de sa paroisse, se croyant indigne de la mission de Curé, et pensant qu'il était plus un écran à la bonté de Dieu qu'un vecteur de cet Amour. La dernière fois, ce fut moins de six ans avant sa mort. Il fut rattrapé au milieu de la nuit par ses paroissiens qui avaient fait sonner le tocsin. Il regagna alors son église et se mit à confesser, dès une heure du matin. Il dira le lendemain : « j'ai fait l'enfant ». Lors de ses obsèques, la foule comptait plus de mille personnes, dont l'évêque et tous les prêtres du diocèse, venu entourer celui qui était déjà leur modèle.

Béatifié le 8 janvier 1905, il est déclaré la même année, “patron des prêtres de France”. Canonisé en 1925 par Pie XI (la même année que sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus), il sera proclamé en 1929 “patron de tous les Curés de l'univers”. Le Pape Jean-Paul II est venu à Ars en 1986.
Aujourd'hui Ars accueille 450000 pèlerins par an et le Sanctuaire propose différentes activités. Un séminaire a été ouvert en 1986, qui forme les futurs prêtres à l'école de "Monsieur Vianney". Car, Là où les saints passent, Dieu passe avec eux !


Revenir en haut Aller en bas
Luce
Adore Jésus
Adore Jésus
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Focus sur le SAINT CURE D'ARS + Prière au Saint confésseur contemplatif (video)   Dim 13 Nov 2011 - 16:30

Prière au saint Curé d'Ars

Saint Curé d'Ars, tu as fait de ta vie une offrande sans partage à Dieu pour le service des hommes ; que l'Esprit-Saint, par ton intercession, nous conduise aujourd'hui à répondre, sans défaillance, à notre vocation personnelle.

Tu as été un adorateur assidu du Christ au tabernacle. Apprends-nous à nous approcher avec foi et respect de l'Eucharistie, à goûter la présence silencieuse dans le Saint-Sacrement.

Tu as été l'ami des pécheurs. Tu leur disais : « Vos fautes sont comme un grain de sable en comparaison de la grande montagne de la miséricorde de Dieu ». Dénoue les liens de la peur qui nous retiennent parfois loin du pardon de Dieu ; augmente en nous le repentir de nos fautes. Découvre-nous le vrai visage du Père qui attend inlassablement le retour du fils prodigue.

Tu as été le soutien des pauvres : « Mon secret est bien simple, c'est de tout donner et de ne rien garder ». Apprends-nous à partager avec ceux qui sont dans le besoin ; rends-nous libres vis-à-vis de l'argent et de toutes les fausses richesses.

Tu as été un fils aimant de la Vierge Marie, « ta plus vieille affection ». Apprends-nous à nous tourner vers elle avec la simplicité et la confiance de l'enfant.

Tu es devenu le témoin exemplaire des Curés de l'univers. Que ta charité pastorale conduise les pasteurs à rechercher la proximité avec tous sans acception des personnes ; donne-leur l'amour de l'Église, l'élan apostolique, la solidité dans les épreuves.

Inspire aux jeunes la grandeur du ministère sacerdotal et la joie de répondre à l'appel du Bon Berger.

Saint Curé d'Ars, sois notre intercesseur auprès de Dieu. Obtiens-nous ce que nous te demandons (préciser ici telle demande particulière), toi le pasteur humble et fidèle, infatigable dans le service de Dieu et des hommes. Amen.

Mgr Guy Bagnard,
Évêque de Belley-Ars.
Revenir en haut Aller en bas
 
Focus sur le SAINT CURE D'ARS + Prière au Saint confésseur contemplatif (video)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: