À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
par Lumen Aujourd'hui à 15:55

» Je bénirai le Seigneur ...
par Lumen Aujourd'hui à 15:12

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Lumen Aujourd'hui à 14:53

» Jésus nous livre un grand secret : prier sans se décourager...
par Lumen Aujourd'hui à 14:50

» Neuvaine au Christ Roi de l'Univers : Du 16 au 26 novembre
par Lumen Aujourd'hui à 14:29

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Aujourd'hui à 14:13

» La vision du Ciel de Saint André le fol en Christ
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 11:54

» 56 apparitions de Marie pour demander d’une manière nouvelle l’Esprit Saint (II)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:24

» Pensée du jour: En acceptant Mon Amour, le mal et la souffrance sont vaincus.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:03

» Le Point Culminant
par Lumen Hier à 20:45

» Prières
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:23

» Une Crise Annoncée ?
par Lumen Hier à 20:20

» Chapelet du vendredi 17 novembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:14

» Catéchèse du pape Benoît XVI : Psaume 119 (118) "unique dans son genre", qui indique la voie du bonheur
par Lumen Hier à 19:51

» Vers la paix avec la spiritualité franciscaine
par Lumen Hier à 18:44

» Prions pour et avec les malades
par Lumen Hier à 18:12

» Chaque instant est un nouveau départ
par Lumen Hier à 18:01

» Dans la Divine Trinité, la communication est parfaite
par Lumen Hier à 17:47

» Neuvaine de la Présentation de Marie au Temple
par Lumen Hier à 13:07

» Consécration aux Cœurs de Jésus et Marie pour Notre Dame de Fatima
par Lumen Hier à 12:41

» Marie retrouve Jésus au temple
par Lumen Hier à 12:20

» 56 apparitions de Marie pour demander d’une manière nouvelle l’Esprit Saint (I)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:15

» Pensée du jour: Apprends à te laisser guider par l'Amour. Je t'aime.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:59

» Un grain de sel
par Lumen Jeu 16 Nov 2017 - 21:49

» Où est le Règne de Dieu ?
par Lumen Jeu 16 Nov 2017 - 20:53

» Chapelet du jeudi 16 novembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 16 Nov 2017 - 20:17

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Jeu 16 Nov 2017 - 15:24

» « Les religieux de saint Joseph nous ont appris à aimer Notre Dame »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 16 Nov 2017 - 9:49

» Pensée du jour: Mon enfant, Je t'aime! Je t'aime! Je t'aime! Ces mots doivent se graver dans ton âme...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 16 Nov 2017 - 9:16

» La messe n’est pas un spectacle, on a besoin de se préparer en silence
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 15 Nov 2017 - 19:57

» Prier le "nouveau" Notre-Père
par Lumen Mer 15 Nov 2017 - 19:26

» Refusons la misère
par Lumen Mer 15 Nov 2017 - 18:46

» Clergé: ce qu’est un serviteur inutile, par le cardinal Stella
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 15 Nov 2017 - 18:35

» Chapelet du mercredi 15 novembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 15 Nov 2017 - 18:21

» Migrants : « merci pour ce que vous faites »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 15 Nov 2017 - 17:58

» Audience générale: la messe, rencontre d’amour
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 15 Nov 2017 - 17:46

» La visite des mages
par Lumen Mer 15 Nov 2017 - 17:32

» Prier chaque jour
par Lumen Mer 15 Nov 2017 - 13:12

» C'est notre jour de reconnaissance, de merci !
par Lumen Mer 15 Nov 2017 - 12:28

» Notre-Dame-de-la-Paix, l’édifice chrétien le plus large au monde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 15 Nov 2017 - 10:30

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 29 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 29 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 02 Textes du jour (Evangiles etc....)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Ven 28 Déc 2012 - 10:02

Vendredi 28/12/2012
Les Saints Innocents, Martyrs
(Couleur liturgique : Rouge)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 1 : 5à10 ; 2 : 1et2

Le Sang de JÉSUS nous purifie de tout péché

Voici le message que JÉSUS CHRIST nous a fait entendre et que nous vous annonçons : DIEU est Lumière, il n'y a pas de ténèbres en LUI.
Si nous disons que nous sommes en communion avec LUI, alors que nous marchons dans les ténèbres, nous sommes des menteurs, nous n'agissons pas selon la vérité ; mais, si nous marchons dans la Lumière, comme IL est LUI-même dans la Lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le Sang de JÉSUS Son Fils nous purifie de tout péché.
Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous égarons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous.
Si nous reconnaissons nos péchés, LUI qui est fidèle et juste nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout ce qui nous oppose à LUI.
Si nous disons que nous ne sommes pas pécheurs, nous faisons de LUI un menteur et Sa Parole n'est pas en nous.
Mes petits enfants, je vous écris pour que vous évitiez le péché. Mais, si l'un de nous vient à pécher, nous avons un Défenseur devant le PÈRE : JÉSUS CHRIST, le Juste.
IL est la victime offerte pour nos péchés, et non seulement pour les nôtres, mais encore pour ceux du monde entier.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 123 (124) : 2et3, 4et5, 6a et 7bc et 8

Si le SEIGNEUR n’avait pas été pour nous…

Chant des pèlerinages, appartenant au recueil de David.
(Psaume 123 (124) entièrement)



R/ Notre âme, comme un oiseau, a échappé à l'oiseleur

Sans le SEIGNEUR qui était pour nous
quand des hommes nous assaillirent,
alors ils nous avalaient tout vivants,
dans le feu de leur colère. R/

Alors le flot passait sur nous,
le torrent nous submergeait ;
alors nous étions submergés
par les flots en furie. R/

Béni soit le SEIGNEUR !
le filet s'est rompu : nous avons échappé.
Notre secours est le NOM du SEIGNEUR
qui a fait le Ciel et la Terre. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 2 : 13à18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
À TOI, DIEU, notre Louange !
TOI, dont témoignent les enfants martyrs,
nous T'acclamons : TU es SEIGNEUR !
Alléluia.


Le massacre des enfants de Bethléem

Après le départ des mages, l'Ange du SEIGNEUR apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi ; prends l'Enfant et Sa Mère, et fuis en Égypte. Reste là-bas jusqu'à ce que je t'avertisse, car Hérode va rechercher l'Enfant pour le faire périr. »
Joseph se leva ; dans la nuit, il prit l'Enfant et Sa Mère, et se retira en Égypte, où il resta jusqu'à la mort d'Hérode.
Ainsi s'accomplit ce que le SEIGNEUR avait dit par le Prophète : D'Égypte, J'ai appelé Mon Fils.
Alors Hérode, voyant que les mages l'avaient trompé, entra dans une violente fureur. Il envoya tuer tous les enfants de moins de deux ans à Bethléem et dans toute la région, d'après la date qu'il s'était fait préciser par les mages.
Alors s'accomplit ce que le SEIGNEUR avait dit par le Prophète Jérémie :
Un cri s'élève dans Rama, des pleurs et une longue plainte : c'est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas qu'on la console, car ils ne sont plus.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=28/12/2012

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 29 Déc 2012 - 10:06

Samedi 29/12/2012
5ième jour dans l’Octave de Noël
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 2 : 3à11

Déjà brille la vraie lumière

Mes bien-aimés, voici comment nous pouvons savoir que nous connaissons JÉSUS CHRIST : c'est en gardant Ses Commandements.
Celui qui dit : « Je LE connais », et qui ne garde pas Ses Commandements, est un menteur : la vérité n'est pas en lui.
Mais en celui qui garde fidèlement Sa Parole, l'Amour de DIEU atteint vraiment la Perfection : voilà comment nous reconnaissons que nous sommes en LUI.
Mais en celui qui garde fidèlement Sa Parole, l'Amour de DIEU atteint vraiment la Perfection.
Celui qui déclare demeurer en LUI doit marcher lui-même dans la voie où LUI, JÉSUS, a marché.
Mes bien aimés, ce que je vous écris n'est pas un commandement nouveau, mais un commandement ancien que vous aviez dès le début. Ce commandement ancien, c'est la Parole que vous avez entendue.
Et pourtant, ce commandement que je vous écris est nouveau, il l'est vraiment en JÉSUS et en vous, puisque les ténèbres sont en train de disparaître, et que déjà brille la Vraie Lumière.
Celui qui déclare être dans la Lumière et qui a de la haine contre son frère est encore maintenant dans les ténèbres.
Celui qui aime son frère demeure dans la Lumière, et il n'y a pour lui aucune occasion de chute.
Mais celui qui a de la haine contre son frère est dans les ténèbres : il marche dans les ténèbres sans savoir où il va, parce que les ténèbres l'ont rendu aveugle.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 95 (96) : 1et2a, 2b et 3, 5b et 6

Un chant nouveau pour le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 95 (96) entièrement)


R/ Joie au Ciel ! Exulte la Terre !

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
chantez au SEIGNEUR, Terre entière,
chantez au SEIGNEUR et bénissez Son NOM ! R/

De jour en jour, proclamez Son Salut,
racontez à tous les peuples Sa Gloire,
à toutes les nations Ses Merveilles ! R/

LUI, le SEIGNEUR, a fait les Cieux :
devant LUI, Splendeur et Majesté,
dans Son Sanctuaire, Puissance et Beauté. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 2 : 22à35

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Voici la Lumière qui éclaire les nations !
Voici la Gloire d'Israël !
Alléluia. (cf. Lc 2, 32)


Mes yeux ont vu Ton Salut

Quand arriva le jour fixé par la Loi de Moïse pour la purification, les Parents de JÉSUS LE portèrent à Jérusalem pour LE présenter au SEIGNEUR, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera Consacré au SEIGNEUR.
Ils venaient aussi présenter en offrande le sacrifice prescrit par la Loi du SEIGNEUR : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.
Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C'était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d'Israël, et l'ESPRIT SAINT était sur lui.
L'ESPRIT lui avait révélé qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le MESSIE du SEIGNEUR.
Poussé par l'ESPRIT, Syméon vint au Temple. Les Parents y entraient avec l'Enfant JÉSUS pour accomplir les rites de la Loi qui LE concernaient.
Syméon prit l'Enfant dans ses bras, et il bénit DIEU en disant :
« Maintenant, ô MAÎTRE, tu peux laisser Ton Serviteur
s'en aller dans la paix, selon Ta Parole.
Car mes yeux ont vu Ton Salut,
que TU as préparé à la face de tous les peuples :
Lumière pour éclairer les nations païennes,
et Gloire d'Israël Ton Peuple. »
Le Père et la Mère de l'Enfant s'étonnaient de ce qu'on disait de LUI.
Syméon Les bénit, puis il dit à Marie Sa Mère : « Vois, Ton Fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. IL sera un signe de division.
- Et Toi-même, Ton Coeur sera transpercé par une épée. - Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d'un grand nombre. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=29/12/2012

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 30 Déc 2012 - 13:06

Dimanche 30/12/2012
La Sainte Famille
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Premier livre de Samuel 1 : 20à22, 24à28

L'enfant donné par le SEIGNEUR

Le temps venu, Anne conçut et mit au monde un fils ; elle lui donna le nom de Samuel (c'est-à-dire : DIEU exauce) car, disait-elle : « Je l'ai demandé au SEIGNEUR. »
Elcana, son mari, monta au Sanctuaire avec toute sa famille pour offrir au SEIGNEUR le sacrifice habituel et celui du vœu pour la naissance de l'enfant.
Anne, elle, n'y monta pas. Elle dit à son mari : « Quand l'enfant sera sevré, je l'emmènerai : il sera présenté au SEIGNEUR, et il restera là pour toujours. »
Lorsque Samuel eut été sevré, Anne, sa mère, le conduisit à la Maison du SEIGNEUR, à Silo ; elle avait pris avec elle un taureau de trois ans, un sac de farine et une outre de vin.
On offrit le taureau en sacrifice, et on présenta l'enfant au prêtre Éli.
Anne lui dit alors : « Écoute-moi, mon seigneur, je t'en prie ! Aussi vrai que tu es vivant, je suis cette femme qui se tenait ici près de toi en priant le SEIGNEUR.
C'est pour obtenir cet enfant que je priais, et le SEIGNEUR me l'a donné en réponse à ma demande.
À mon tour je le donne au SEIGNEUR. Il demeurera donné au SEIGNEUR tous les jours de sa vie. » Alors ils se prosternèrent devant le SEIGNEUR.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 83 (84) : 3, 4, 5et6, 9et10

Cantique des pèlerins arrivant à Jérusalem

Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur la harpe de Gat. Psaume appartenant au recueil de la confrérie de Coré.


R/ SEIGNEUR, en Ta Demeure, toute paix, toute joie !

Mon âme s'épuise à désirer
les parvis du SEIGNEUR ;
mon cœur et ma chair sont un cri
vers le DIEU Vivant ! R/

L'oiseau lui-même s'est trouvé une maison,
et l'hirondelle, un nid :
Tes Autels, SEIGNEUR de l'Univers,
mon ROI et mon DIEU ! R/

Heureux les habitants de Ta Maison :
ils pourront TE chanter encore !
Heureux les hommes dont TU es la force :
des chemins s'ouvrent dans leur cœur ! R/

SEIGNEUR, DIEU de l'Univers, entends ma prière ;
écoute, DIEU de Jacob.
DIEU, vois notre bouclier,
regarde le Visage de Ton MESSIE. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Première lettre de Saint Jean 3 : 1et2, 21à24

DIEU fait de nous Ses Enfants

Mes bien-aimés, voyez comme Il est grand, l'Amour dont le PÈRE nous a comblés : IL a voulu que nous soyons appelés Enfants de DIEU — et nous le sommes. Voilà pourquoi le monde ne peut pas nous connaître : puisqu'il n'a pas découvert DIEU.
Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes Enfants de DIEU, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de DIEU paraîtra, nous serons semblables à LUI parce que nous LE verrons tel qu'IL est.
Mes bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous nous tenons avec assurance devant DIEU.
Tout ce que nous demandons à DIEU, IL nous l'accorde, parce que nous sommes fidèles à Ses Commandements, et que nous faisons ce qui LUI plaît.
Or, voici Son Commandement : avoir foi en Son Fils JÉSUS CHRIST, et nous aimer les uns les autres comme IL nous l'a commandé.
Et celui qui est fidèle à Ses Commandements demeure en DIEU, et DIEU en lui ; et nous reconnaissons qu'IL demeure en nous, puisqu'IL nous a donné Son ESPRIT.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 2 : 41à52

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Vraiment, TU es un DIEU caché, DIEU parmi les hommes, JÉSUS, SAUVEUR ! Alléluia. (cf. Is 45, 15)


Les Parents de JÉSUS LE retrouvent chez Son PÈRE

Chaque année, les Parents de JÉSUS allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
Quand IL eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume.
Comme ils s'en retournaient à la fin de la semaine, le Jeune JÉSUS resta à Jérusalem sans que Ses Parents s'en aperçoivent.
Pensant qu'IL était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de LE chercher parmi leurs parents et connaissances.
Ne LE trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à LE chercher.
C'est au bout de trois jours qu'ils LE trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : IL les écoutait et leur posait des questions,
et tous ceux qui L'entendaient s'extasiaient sur Son Intelligence et sur Ses Réponses.
En LE voyant, Ses Parents furent stupéfaits, et Sa Mère lui dit : « Mon Enfant, pourquoi nous as-TU fait cela ? Vois comme nous avons souffert en TE cherchant, Ton Père et Moi ! »
IL leur dit : « Comment se fait-il que vous M'ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C'est chez Mon PÈRE que Je dois être. »
Mais ils ne comprirent pas ce qu'IL leur disait.
IL descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et IL leur était soumis. Sa Mère gardait dans Son Cœur tous Ces Événements.
Quant à JÉSUS, IL grandissait en Sagesse, en Taille et en Grâce, sous Le Regard de DIEU et des hommes.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=30/12/2012

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Lun 31 Déc 2012 - 10:25

Lundi 31/12/2012
7ième jour dans l’Octave de Noël
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 2 : 18à21

Les combats de la dernière heure

Mes enfants, nous sommes à la dernière heure. L'Anti-Christ, comme vous l'avez appris, doit venir ; or, il y a dès maintenant beaucoup d'anti-christs ; nous savons ainsi que nous sommes à la dernière heure.
Ils sont sortis de chez nous mais ils n'étaient pas des nôtres ; s'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais pas un d'entre eux n'est des nôtres, et cela devait être manifesté.
Quant à vous, CELUI qui est SAINT vous a consacrés par l'Onction, et ainsi vous avez tous la connaissance.
Je ne vous dis pas que vous ignorez la vérité, mais je vous dis : « Vous la connaissez », et la vérité ne produit aucun mensonge.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 95 (96) : 1 et 2a, 11 et 12a, 12b et 13ab

Un chant nouveau pour le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 95 (96) entièrement)


R/ Joie au Ciel ! Exulte la Terre !

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
chantez au SEIGNEUR, Terre entière,
chantez au SEIGNEUR et bénissez Son NOM ! R/

Joie au Ciel ! Exulte la Terre !
Les masses de la mer mugissent,
la campagne tout entière est en fête. R/

Les arbres des forêts dansent de joie
devant la Face du SEIGNEUR, car IL vient,
car IL vient pour juger la Terre. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 1à18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le VERBE s'est fait chair, IL a demeuré parmi nous.
Par LUI, deviendront fils de DIEU tous ceux qui LE reçoivent.
Alléluia. (cf. Jn 1, 14.12)


La Grâce et la Vérité sont venues par JÉSUS CHRIST

Au commencement était le VERBE, la PAROLE de DIEU, et le VERBE était auprès de DIEU, et le VERBE était DIEU.
IL était au commencement auprès de DIEU.
Par LUI, tout s'est fait, et rien de ce qui s'est fait ne s'est fait sans LUI.
En LUI était la Vie, et la Vie était la Lumière des hommes ;
la Lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée.
Il y eut un homme envoyé par DIEU. Son nom était Jean.
Il était venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui.
Cet homme n'était pas la Lumière, mais il était là pour LUI rendre témoignage.
Le VERBE était la Vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde.
IL était dans le monde, LUI par qui le monde s'était fait, mais le monde ne L'a pas reconnu.
IL est venu chez les siens, et les siens ne l'ont pas reçu.
Mais tous ceux qui L'ont reçu, ceux qui croient en Son NOM, IL leur a donné de pouvoir devenir enfants de DIEU.
Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté d'homme : ils sont nés de DIEU.
Et le VERBE s'est fait chair, IL a habité parmi nous, et nous avons vu Sa Gloire, la Gloire qu'IL tient de Son PÈRE comme Fils unique, plein de Grâce et de Vérité.

Jean Baptiste LUI rend témoignage en proclamant : « Voici CELUI dont j'ai dit : LUI qui vient derrière moi, IL a pris place devant moi, car avant moi IL était. »
Tous nous avons eu part à Sa Plénitude, nous avons reçu grâce après grâce :
après la Loi communiquée par Moïse, la Grâce et la Vérité sont venues par JÉSUS CHRIST.

DIEU, personne ne L'a jamais vu ; le Fils unique, qui est dans le Sein du PÈRE, c'est LUI qui a conduit à LE connaître.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=31/12/2012

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mar 1 Jan 2013 - 10:23

Mardi 1/1/2013
SAINTE MARIE, Mère de DIEU
Solennité de la VIERGE MARIE
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Livre des Nombres 6 : 22à27

Vœux de paix et de bonheur

Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Voici comment Aaron et ses descendants béniront les fils d'Israël :
'Que le SEIGNEUR te bénisse et te garde ! Que le SEIGNEUR fasse briller sur toi Son Visage, qu'IL se penche vers toi ! Que le SEIGNEUR tourne vers toi Son Visage, qu'IL t'apporte la paix !' C'est ainsi que Mon NOM sera prononcé sur les fils d'Israël, et Moi, Je les bénirai. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 66 (67) : 2b et 3, 5abd, 7et8b

Que tous les peuples TE louent

Du répertoire du chef de chorale. Accompagnement sur instruments à cordes. Chant.
(Psaume 66 (67) entièrement)



R/ Que DIEU nous prenne en grâce et qu'IL nous bénisse !

Que Ton Visage s'illumine pour nous ;
et Ton Chemin sera connu sur la Terre,
Ton Salut, parmi toutes les nations. R/

Que les nations chantent leur joie,
car TU gouvernes le monde avec justice ;
sur la Terre, TU conduis les nations. R/

La terre a donné son fruit ;
DIEU, notre DIEU, nous bénit.
Et que la Terre tout entière L'adore ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates 4 : 4à7

Le Fils de DIEU, né d'une femme

Frères, lorsque les temps furent accomplis, DIEU a envoyé Son Fils ; IL est né d'une femme, IL a été sous la domination de la Loi de Moïse pour racheter ceux qui étaient sous la domination de la Loi et pour faire de nous des fils. Et voici la preuve que vous êtes des fils : envoyé par DIEU, l'ESPRIT de Son Fils est dans nos cœurs, et IL crie vers le PÈRE en l'appelant « ABBA ! ». Ainsi tu n'es plus esclave, mais fils, et comme fils, tu es héritier par la Grâce de DIEU.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 2 : 16à21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Jadis, par les Prophètes, DIEU parlait à nos pères ; aujourd'hui Sa Parole vient à nous en Son Fils. Alléluia. (cf. He 1, 1-2)


JÉSUS Fils de Marie

Quand les bergers arrivèrent à Bethléem, ils découvrirent Marie et Joseph, avec le Nouveau-Né couché dans la mangeoire. Après L'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été annoncé au sujet de Cet Enfant. Et tout le monde s'étonnait de ce que racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous Ces Événements et les méditait dans Son Cœur. Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient DIEU pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu selon ce qui leur avait été annoncé.
Quand fut arrivé le huitième jour, celui de la circoncision, l'Enfant reçut le NOM de JÉSUS, le NOM que l'Ange LUI avait donné avant Sa Conception.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=01/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mer 2 Jan 2013 - 10:18

Mercredi 2/1/2013
Férie du Temps de Noël
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 2 : 22à28

Mes petits enfants, demeurez en JÉSUS CHRIST

Les bien-aimés, le menteur n'est-il pas celui qui refuse d'admettre que JÉSUS est le CHRIST ? C'est celui-là l'Anti-Christ : il refuse à la fois le PÈRE et le Fils, car celui qui refuse le Fils se sépare du PÈRE, et celui qui reconnaît le Fils trouve en même temps le PÈRE.
Pour vous, gardez en vous-mêmes ce que vous avez entendu depuis le commencement. Si ce que vous avez entendu depuis le commencement demeure en vous, vous aussi vous demeurerez dans le Fils et dans le PÈRE.
Et ce que le Fils LUI-même nous a promis, c'est la Vie Éternelle.
Voilà ce que j'avais à vous dire au sujet de ceux qui cherchent à vous égarer. Mais elle demeure en vous, l'Onction par laquelle IL vous a consacrés, et vous n'avez pas besoin qu'on vous instruise. Vous êtes instruits de tout par cette Onction, qui est Vérité et non pas mensonge : suivant ce qu'elle vous a enseigné, vous demeurez en LUI.
Et maintenant, mes petits enfants, demeurez en LUI ; ainsi, quand IL paraîtra, nous aurons de l'assurance, et nous serons sans honte devant LUI, lors de Sa Venue.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 97 (98) : 1, 2 et 3ab, 3cd et 4

Acclamez le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 97 (98) entièrement)


R/ La Terre entière a vu le SAUVEUR que DIEU nous donne

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
car IL a fait des Merveilles ;
par Son Bras Très Saint, par Sa Main Puissante,
IL s'est assuré la Victoire. R/

Le SEIGNEUR a fait connaître Sa Victoire
et révélé Sa Justice aux nations ;
IL s'est rappelé Sa Fidélité, Son Amour,
en faveur de la maison d'Israël. R/

La Terre tout entière a vu
la Victoire de notre DIEU.
Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière,
sonnez, chantez, jouez. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 19à28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Jadis, par les Prophètes, DIEU parlait à nos pères ; aujourd'hui, Sa Parole vient à nous en Son Fils. Alléluia. (He 1,1-2)


Au milieu de vous se tient CELUI que vous ne connaissez pas

Voici quel fut le témoignage de Jean Baptiste, quand les Juifs lui envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des lévites pour lui demander : « Qui es-tu ? »
Il le reconnut ouvertement, il déclara : « Je ne suis pas le MESSIE. »
Ils lui demandèrent : « Qui es-tu donc ? Es-tu le Prophète Élie ? » Il répondit : « Non. Alors es-tu le Grand Prophète ? » Il répondit : « Ce n'est pas moi. »
Alors ils lui dirent : « Qui es-tu ? Il faut que nous donnions une réponse à ceux qui nous ont envoyés. Que dis-tu sur toi-même ? »
Il répondit : « Je suis la voix qui crie à travers le désert : Aplanissez le chemin du SEIGNEUR, comme a dit le Prophète Isaïe. »
Or, certains des envoyés étaient des pharisiens. Ils lui posèrent encore cette question : « Si tu n'es ni le MESSIE, ni Élie, ni le Grand Prophète, pourquoi baptises-tu ? »
Jean leur répondit : « Moi, je baptise dans l'eau. Mais au milieu de vous se tient CELUI que vous ne connaissez pas : c'est LUI qui vient derrière moi, et je ne suis même pas digne de défaire la courroie de Sa Sandale. »
Tout cela s'est passé à Béthanie-de-Transjordanie, à l'endroit où Jean baptisait.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=02/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Jeu 3 Jan 2013 - 10:04

Jeudi 3/1/2013
Férie du Temps de Noël
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 2 : 29 ; 3 : 6

JÉSUS est apparu pour enlever les péchés

Mes bien-aimés, puisque vous savez que DIEU est Juste, reconnaissez aussi que tout homme qui vit selon la Justice de DIEU est vraiment né de LUI.
Voyez comme Il est Grand, l'Amour dont le PÈRE nous a comblés : IL a voulu que nous soyons appelés Enfants de DIEU — et nous le sommes. Voilà pourquoi le monde ne peut pas nous connaître : puisqu'il n'a pas découvert DIEU.
Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes Enfants de DIEU, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement. Nous le savons : lorsque le Fils de DIEU paraîtra, nous serons semblables à LUI parce que nous LE verrons tel qu'IL est.
Et tout homme qui fonde sur LUI une telle espérance se rend pur comme LUI-même est pur. Tout homme qui commet le péché lutte contre DIEU ; car le péché, c'est la lutte contre DIEU.
Or, vous savez que LUI, JÉSUS, est apparu pour enlever les péchés, et qu'il n'y a pas de péché en LUI.
Quand un homme demeure en LUI, il ne pèche pas ; quand il pèche, c'est qu'il ne l'a pas vu et ne LE connaît pas.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 97 (98) : 1, 3cd et 4, 5et6

Acclamez le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 97 (98) entièrement)


R/ La Terre entière a vu le SAUVEUR que DIEU nous donne

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
car IL a fait des Merveilles ;
par Son Bras Très Saint, par Sa Main Puissante,
IL s'est assuré la Victoire. R/

la Terre tout entière a vu
la Victoire de notre DIEU.
Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière,
sonnez, chantez, jouez. R/

Jouez pour le SEIGNEUR sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre ROI, le SEIGNEUR ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 29à34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le VERBE s'est fait chair, IL a demeuré parmi nous. Par LUI, deviendront fils de DIEU tous ceux qui LE reçoivent. Alléluia. (cf. Jn 1, 14.12)


Voici l'Agneau de DIEU, qui enlève le péché de monde

Comme Jean Baptiste voyait JÉSUS venir vers lui, il dit : « Voici l'Agneau de DIEU, qui enlève le péché du monde ; c'est de LUI que j'ai dit : Derrière moi vient un homme qui a Sa Place devant moi, car avant moi IL était. Je ne LE connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l'eau, c'est pour qu'IL soit manifesté au peuple d'Israël. »
Alors Jean rendit ce témoignage : « J'ai vu l'ESPRIT descendre du Ciel comme une colombe et demeurer sur LUI. Je ne LE connaissais pas, mais CELUI qui m'a envoyé baptiser dans l'eau m'a dit : 'L'Homme sur qui tu verras l'ESPRIT descendre et demeurer, c'est CELUI-là qui baptise dans l'ESPRIT SAINT.' Oui, j'ai vu, et je rends ce témoignage : c'est LUI le Fils de DIEU. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Ven 4 Jan 2013 - 13:10

Vendredi 4/1/2013
Férie du Temps de Noël
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 3 : 7à10

L'homme qui est né de DIEU ne commet pas le péché

Mes petits enfants, ne vous laissez égarer par personne : celui qui vit selon la justice est juste comme LUI, JÉSUS, est Juste ; celui qui commet le péché appartient au diable, car, depuis le commencement, le diable est pécheur. C'est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de DIEU est apparu.
L'homme qui est né de DIEU ne commet pas le péché, car ce qui a été semé par DIEU demeure en lui : il ne peut donc pas pécher, puisqu'il est né de DIEU.
Voici comment on distingue les Enfants de DIEU et les enfants du diable : celui qui ne vit pas selon la justice n'appartient pas à DIEU, et pas davantage celui qui n'aime pas son frère.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 97 (98) : 1, 7et8, 9

Acclamez le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 97 (98) entièrement)


R/ La Terre entière a vu le SAUVEUR que DIEU nous donne

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
car IL a fait des Merveilles ;
par Son Bras Très Saint, par Sa Main Puissante,
IL s'est assuré la Victoire. R/

Que résonnent la mer et sa richesse,
le monde et tous ses habitants ;
que les fleuves battent des mains,
que les montagnes chantent leur joie. R/

Acclamez le SEIGNEUR, car IL vient
pour gouverner la Terre,
pour gouverner le monde avec justice
et les peuples avec droiture ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 35à42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. En JÉSUS CHRIST, nous avons reconnu le MESSIE : par LUI nous viennent Grâce et Vérité. Alléluia. (cf. Jn 1, 41.17)


Nous avons trouvé le MESSIE

Jean Baptiste se trouvait de nouveau avec deux de ses disciples.
Posant son regard sur JÉSUS qui allait et venait, il dit : « Voici l'AGNEAU de DIEU. »
Les deux disciples entendirent cette parole, et ils suivirent JÉSUS.
CELUI-CI se retourna, vit qu'ils LE suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils LUI répondirent : « RABBI (c'est-à-dire : MAÎTRE), où demeures-TU ? »
IL leur dit : « Venez, et vous verrez. » Ils L'accompagnèrent, ils virent où IL demeurait, et ils restèrent auprès de LUI ce jour-là. C'était vers quatre heures du soir.

André, le frère de Simon-Pierre, était l'un des deux disciples qui avaient entendu Jean Baptiste et qui avaient suivi JÉSUS.
Il trouve d'abord son frère Simon et lui dit : « Nous avons trouvé le MESSIE (autrement dit : le CHRIST).
André amena son frère à JÉSUS. JÉSUS posa Son Regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t'appelleras Képha » (ce qui veut dire : pierre).

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 5 Jan 2013 - 10:10

Samedi 5/1/2013
Férie du Temps de Noël
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 3 : 11à21

Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères

Mes bien-aimés, voici ce que vous avez entendu annoncer depuis le commencement : il faut nous aimer les uns les autres.
Ne soyons pas comme Caïn : il appartenait au Mauvais et il égorgea son frère. Et pourquoi l'a-t-il égorgé ? Parce que ses œuvres étaient mauvaises : au contraire, celles de son frère étaient justes.
Ne soyez pas étonnés, frères, si le monde a de la haine contre vous.
Parce que nous aimons nos frères, nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie. Celui qui n'aime pas reste dans la mort.
Tout homme qui a de la haine contre son frère est un meurtrier, et vous savez qu'un meurtrier n'a jamais la Vie Éternelle demeurant en lui.
Voici à quoi nous avons reconnu l'Amour : LUI, JÉSUS, a donné Sa Vie pour nous. Nous aussi, nous devons donner notre vie pour nos frères.
Celui qui a de quoi vivre en ce monde, s'il voit son frère dans le besoin sans se laisser attendrir, comment l'Amour de DIEU pourrait-il demeurer en lui ?
Mes enfants, nous devons aimer, non pas avec des paroles et des discours, mais par des Actes et en Vérité.
En agissant ainsi, nous reconnaîtrons que nous appartenons à la Vérité, et devant DIEU nous aurons le cœur en paix ; notre cœur aurait beau nous accuser, DIEU est plus grand que notre cœur,et IL connaît toutes choses.
Mes bien-aimés, si notre cœur ne nous accuse pas, nous nous tenons avec assurance devant DIEU.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 99 (100) : 1et2, 3, 4, 5

Nous sommes Son Peuple

Psaume pour un sacrifice de reconnaissance.


R/
Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière !


Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière,
servez le SEIGNEUR dans l'allégresse,
venez à LUI avec des chants de joie ! R/

Reconnaissez que le SEIGNEUR est DIEU :
IL nous a faits, et nous sommes à LUI,
nous, Son Peuple, Son Troupeau. R/

Venez dans Sa Maison LUI rendre grâce,
dans Sa Demeure chanter Ses Louanges ;
rendez-LUI grâce et bénissez Son NOM ! R/

Oui, le SEIGNEUR est Bon,
Éternel est Son Amour,
Sa Fidélité demeure d'âge en âge. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 43à51

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. En JÉSUS de Nazareth, nous avons reconnu le MESSIE : c'est LUI, le Fils de DIEU ! Alléluia. (cf. Jn 1, 41.49)


C'est TOI le Fils de DIEU !

JÉSUS avait rencontré Ses Premiers Disciples ; le lendemain, IL décida de partir pour la Galilée. IL rencontre Philippe, et lui dit : « Suis-Moi. » (Philippe était de Bethsaïde, comme André et Pierre.)
Philippe rencontre Nathanaël et lui dit : « Celui dont parlent la Loi de Moïse et les Prophètes, nous L'avons trouvé : c'est JÉSUS fils de Joseph, de Nazareth. »
Nathanaël répliqua : « De Nazareth ! Peut-il sortir de là quelque chose de bon ? » Philippe répond : « Viens, et tu verras. »
Lorsque JÉSUS voit Nathanaël venir à LUI, IL déclare : « Voici un véritable fils d'Israël, un homme qui ne sait pas mentir. »
Nathanaël LUI demande : « Comment me connais-TU ? » JÉSUS lui répond : « Avant que Philippe te parle, quand tu étais sous le figuier, Je t'ai vu. »
Nathanaël LUI dit : « RABBI, c'est TOI le Fils de DIEU ! C'est TOI le Roi d'Israël ! »
JÉSUS reprend : « Je te dis que Je t'ai vu sous le figuier, et c'est pour cela que tu crois ! Tu verras des choses plus grandes encore. »
Et IL ajoute : « Amen, amen, Je vous le dis : vous verrez les Cieux ouverts, avec les Anges de DIEU qui montent et descendent au-dessus du Fils de l'homme. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=05/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 6 Jan 2013 - 14:57

Dimanche 6/1/2013
L’Epiphanie du SEIGNEUR
Solennité du SEIGNEUR
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Livre d’Isaïe 60 : 1à6

Les nations païennes marchent vers la Lumière de Jérusalem

Debout, Jérusalem ! Resplendis : Elle est venue, ta Lumière, et la Gloire du SEIGNEUR s'est levée sur toi.
Regarde : l'obscurité recouvre la Terre, les ténèbres couvrent les peuples ; mais sur toi se lève le SEIGNEUR, et Sa Gloire brille sur toi.
Les nations marcheront vers ta Lumière, et les rois, vers la clarté de ton Aurore.
Lève les yeux, regarde autour de toi : tous, ils se rassemblent, ils arrivent ; tes fils reviennent de loin, et tes filles sont portées sur les bras.
Alors tu verras, tu seras radieuse, ton cœur frémira et se dilatera. Les trésors d'au-delà des mers afflueront vers toi avec les richesses des nations.
Des foules de chameaux t'envahiront, des dromadaires de Madiane et d'Épha. Tous les gens de Saba viendront, apportant l'or et l'encens et proclamant les Louanges du SEIGNEUR.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 71 (72) : 1et2, 7et8, 10et11, 12et13

Prière pour que DIEU bénisse le roi

Des écrits de Salomon.
(Psaume 71 (72) entièrement)



R/ Parmi toutes les nations, SEIGNEUR, on connaîtra Ton Salut

DIEU, donne au roi Tes Pouvoirs,
à ce fils de roi Ta Justice.
Qu'il gouverne Ton Peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux ! R/

En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu'à la fin des lunes !
Qu'il domine de la mer à la mer,
et du Fleuve jusqu'au bout de la Terre ! R/

Les rois de Tarsis et des Iles apporteront des présents.
Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande.
Tous les rois se prosterneront devant lui,
tous les pays le serviront. R/

Il délivrera le pauvre qui appelle
et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre,
du pauvre dont il sauve la vie. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Éphésiens 3 : 2à3a, 5et6

L'appel au salut est universel

Frères, vous avez appris en quoi consiste la Grâce que DIEU m'a donnée pour vous :
par révélation, IL m'a fait connaître le Mystère du CHRIST.
Ce Mystère, IL ne l'avait pas fait connaître aux hommes des générations passées, comme IL l'a révélé maintenant par l'ESPRIT à Ses Saints Apôtres et à Ses Prophètes.
Ce Mystère, c'est que les païens sont associés au même héritage, au même corps, au partage de la même promesse, dans le CHRIST JÉSUS, par l'annonce de l'Évangile.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 2 : 1à12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Nous avons vu se lever Son Étoile, et nous sommes venus adorer le SEIGNEUR. Alléluia. (cf. Mt 2, 2)


Les mages païens viennent se prosterner devant JÉSUS

JÉSUS était né à Bethléem en Judée, au temps du roi Hérode le Grand. Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent : « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu se lever Son Étoile et nous sommes venus nous prosterner devant LUI. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut pris d'inquiétude, et tout Jérusalem avec lui. Il réunit tous les chefs des prêtres et tous les scribes d'Israël, pour leur demander en quel lieu devait naître le MESSIE. Ils lui répondirent : « À Bethléem en Judée, car voici ce qui est écrit par le Prophète : Et toi, Bethléem en Judée, tu n'es certes pas le dernier parmi les chefs-lieux de Judée ; car de toi sortira un Chef, qui sera le Berger d'Israël Mon Peuple. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret pour leur faire préciser à quelle date l'Étoile était apparue ; puis il les envoya à Bethléem, en leur disant : « Allez vous renseigner avec précision sur l'Enfant. Et quand vous L'aurez trouvé, avertissez-moi pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
Sur ces paroles du roi, ils partirent. Et voilà que l'Étoile qu'ils avaient vue se lever les précédait ; elle vint s'arrêter au-dessus du Lieu où se trouvait l'Enfant.
Quand ils virent l'Étoile, ils éprouvèrent une très grande joie.
En entrant dans la maison, ils virent l'Enfant avec Marie Sa Mère ; et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant LUI. Ils ouvrirent leurs coffrets, et LUI offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe. Mais ensuite, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=06/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Lun 7 Jan 2013 - 10:13

Lundi 7/1/2013
Lundi après l'Epiphanie
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 3 : 22à24 ; 4 : 1à6

Avoir foi en JÉSUS CHRIST, et nous aimer les uns et les autres

Mes bien-aimés, tout ce que nous demandons à DIEU, IL nous l'accorde, parce que nous sommes fidèles à Ses Commandements, et que nous faisons ce qui LUI plaît.

Or, voici Son Commandement : avoir foi en son Fils JÉSUS CHRIST, et nous aimer les uns les autres comme IL nous l'a commandé. Et celui qui est fidèle à Ses Commandements demeure en DIEU, et DIEU en lui ; et nous reconnaissons qu'IL demeure en nous, puisqu'IL nous a donné Son ESPRIT.

Mes bien-aimés, ne croyez pas n'importe quel inspiré, mais examinez les inspirations pour voir si elles viennent de DIEU, car beaucoup de faux prophètes se sont répandus dans le monde.
Voici comment vous saurez si l'ESPRIT de DIEU les inspire : tout inspiré qui proclame que JÉSUS CHRIST est venu parmi nous dans la chair, celui-là appartient à DIEU.
Tout inspiré qui refuse de proclamer JÉSUS, celui-là n'appartient pas à DIEU : il a l'esprit de l'Anti-Christ, dont on vous a annoncé la venue et qui est dans le monde dès maintenant.
Vous, mes petits enfants, vous appartenez à DIEU, et vous avez vaincu ces gens-là ; car CELUI qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.
Eux, ils appartiennent au monde ; voilà pourquoi ils parlent le langage du monde, et le monde les écoute.
Nous, nous appartenons à DIEU ; celui qui connaît DIEU nous écoute ; celui qui n'appartient pas à DIEU ne nous écoute pas. C'est ainsi que nous discernons l'ESPRIT de la Vérité et l'esprit de l'erreur.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 2 : 7bc et 8, 10et11

Le roi que DIEU a consacré
(Psaume 2 entièrement)


R/
À Son MESSIE, DIEU donne tous les peuples


Le SEIGNEUR m'a dit : « TU es Mon Fils ;
Moi, aujourd'hui, Je T'ai engendré.
Demande, et Je Te donne en héritage les nations,
pour domaine la Terre tout entière. » R/

Maintenant, rois, comprenez,
reprenez-vous, juges de la Terre.
Servez le SEIGNEUR avec crainte,
rendez-LUI votre hommage en tremblant. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 4 : 12à17, 23à25

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Béni soit CELUI qui vient au NOM du SEIGNEUR ! DIEU, le SEIGNEUR, nous donne Sa Lumière. Alléluia. (Ps 117, 26.27)


Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu une Grande Lumière

Quand JÉSUS apprit l'arrestation de Jean Baptiste, IL se retira en Galilée. IL quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.
Ainsi s'accomplit ce que le SEIGNEUR avait dit par le Prophète Isaïe : Pays de Zabulon et pays de Nephtali, route de la mer et pays au-delà du Jourdain, Galilée, toi le carrefour des païens : le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande Lumière.Sur ceux qui habitaient dans le pays de l'ombre et de la mort,une Lumière s'est levée.

À partir de ce moment, JÉSUS se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des Cieux est tout proche. »
JÉSUS, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.
Sa Renommée se répandit dans toute la Syrie et on LUI amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés ; et IL les guérit. De grandes foules LE suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de la Transjordanie.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=07/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mar 8 Jan 2013 - 9:47

Mardi 8/1/2013
Mardi après l’Epiphanie
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 4 : 7à10

DIEU est Amour

Mes bien-aimés, aimons-nous les uns les autres, puisque l'Amour vient de DIEU.Tous ceux qui aiment sont Enfants de DIEU, et ils connaissent DIEU.
Celui qui n'aime pas ne connaît pas DIEU, car DIEU est Amour.
Voici comment DIEU a manifesté Son Amour parmi nous : DIEU a envoyé Son Fils Unique dans le monde pour que nous vivions par LUI.
Voici à quoi se reconnaît l'Amour : ce n'est pas nous qui avons aimé DIEU, c'est LUI qui nous a aimés, et IL a envoyé Son Fils qui est la victime offerte pour nos péchés.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 70 (71) : 1et2, 3et4, 7et8

Ne me laisse pas, maintenant que je vieillis
(Psaume 70 (71) entièrement)


R/ Venez tous adorer votre DIEU !

DIEU, donne au roi Tes Pouvoirs,
à ce fils de roi Ta Justice.
Qu'il gouverne Ton Peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux ! R/

Montagnes, portez au peuple la paix,
collines, portez-lui la justice !
Qu'il fasse droit aux malheureux de son peuple,
qu'il sauve les pauvres gens, qu'il écrase l'oppresseur ! R/

En ces jours-là, fleurira la justice,
grande paix jusqu'à la fin des lunes !
Qu'il domine de la mer à la mer,
et du Fleuve jusqu'au bout de la Terre ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 34à44

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Glorifie le SEIGNEUR, Jérusalem ! IL envoie Son VERBE sur la Terre, IL te rassasie du pain du Ciel. Alléluia. (cf. Ps 147, 12.16)


Le MESSIE nourrit Son Peuple

JÉSUS voyant une grande foule de gens sur le bord du lac, fut saisi de pitié envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, IL se mit à les instruire longuement.
Déjà l'heure était avancée ; Ses Disciples s'étaient approchés et LUI disaient : « L'endroit est désert et il est déjà tard. Renvoie-les, qu'ils aillent dans les fermes et les villages des environs s'acheter de quoi manger. »
IL leur répondit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Ils répliquent : « Allons-nous dépenser le salaire de deux cents journées pour acheter du pain et leur donner à manger ? »
JÉSUS leur demande : « Combien avez-vous de pains ? Allez voir. » S'étant informés, ils LUI disent : « Cinq, et deux poissons. »
IL leur ordonna de les faire tous asseoir par groupes sur l'herbe verte.
Ils s'assirent en rond par groupes de cent et de cinquante.
JÉSUS prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au Ciel, IL prononça la bénédiction, rompit les pains, et IL les donnait aux Disciples pour qu'ils les distribuent. IL partagea aussi les deux poissons entre eux tous.
Tous mangèrent à leur faim. Et l'on ramassa douze paniers pleins de morceaux de pain et de poisson. Ceux qui avaient mangé les pains étaient au nombre de cinq mille hommes.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=08/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mer 9 Jan 2013 - 10:59

Mercredi 9/1/2013
Mercredi après l'Epiphanie
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 4 : 11à18

L'amour parfait chasse la crainte

Mes bien-aimés, puisque DIEU nous a tant aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.
DIEU, personne ne l'a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, DIEU demeure en nous, et Son Amour atteint en nous Sa Perfection.
Nous reconnaissons que nous demeurons en LUI, et LUI en nous, à ce qu'IL nous donne part à Son ESPRIT.
Et nous qui avons vu, nous attestons que le PÈRE a envoyé Son Fils comme SAUVEUR du monde.
Celui qui proclame que JÉSUS est le Fils de DIEU, DIEU demeure en lui, et lui en DIEU.
Et nous, nous avons reconnu et nous avons cru que l'Amour de DIEU est parmi nous. DIEU est Amour : celui qui demeure dans l'Amour demeure en DIEU, et DIEU en lui.
Voici comment l'Amour, parmi nous, atteint Sa Perfection : Il nous donne de l'assurance pour le jour du jugement. Car ce que nous sommes dans ce monde est à l'image de ce que JÉSUS est LUI-même.
Il n'y a pas de crainte dans l'Amour, l'Amour parfait chasse la crainte ; car la crainte est liée au châtiment, et celui qui reste dans la crainte n'a pas atteint la Perfection de l'Amour.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 71 (72) : 1et2, 10et11, 12et13

Prière pour que DIEU bénisse le roi

Des écrits de Salomon.
(Psaume 71 (72) entièrement)



R/ Venez tous adorer votre DIEU !

DIEU, donne au roi Tes Pouvoirs,
à ce fils de roi Ta Justice.
Qu'il gouverne Ton Peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux ! R/

Les rois de Tarsis et des Iles apporteront des présents.
Les rois de Saba et de Seba feront leur offrande.
Tous les rois se prosterneront devant lui,
tous les pays le serviront. R/

Il délivrera le pauvre qui appelle
et le malheureux sans recours.
Il aura souci du faible et du pauvre,
du pauvre dont il sauve la vie. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 45à52

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Louange à TOI, JÉSUS CHRIST, manifesté dans la chair, proclamé parmi les nations, reconnu dans le monde. Alléluia. (cf.1 Tm 3, 16)


Ils LE virent marcher sur la mer

Aussitôt après avoir nourri la foule, JÉSUS obligea Ses Disciples à monter dans la barque et à LE précéder sur l'autre rive, vers Bethsaïde, pendant que LUI-même renvoyait la foule.
Quand IL les eut congédiés, IL s'en alla sur la montagne pour prier.
Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et LUI, tout seul, à terre.
Voyant qu'ils se débattaient avec les rames, car le vent leur était contraire, IL vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et IL allait les dépasser.
En LE voyant marcher sur la mer, les Disciples crurent que c'était un fantôme et ils se mirent à pousser des cris, car tous L'avaient vu et ils étaient bouleversés. Mais aussitôt JÉSUS leur parla : « Confiance ! C’est Moi ; n'ayez pas peur ! »
IL monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ; et en eux-mêmes ils étaient complètement bouleversés de stupeur, car ils n'avaient pas compris la signification du miracle des pains : leur cœur était aveuglé.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Jeu 10 Jan 2013 - 10:11

Jeudi 10/1/2013
Jeudi après l'Epiphanie
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 4 : 19à21 ; 5 : 1à4

Celui qui aime DIEU, qu'il aime aussi son frère

Mes bien-aimés, nous aimons parce que DIEU LUI-même nous a aimés le Premier.
Si quelqu'un dit : « J'aime DIEU », alors qu'il a de la haine contre son frère, c'est un menteur. En effet, celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, est incapable d'aimer DIEU, qu'il ne voit pas.
Et voici le Commandement que nous avons reçu de LUI : celui qui aime DIEU, qu'il aime aussi son frère.
Tout homme qui croit que JÉSUS est le CHRIST, celui-là est vraiment né de DIEU ; tout homme qui aime le PÈRE aime aussi celui qui est né de LUI.
Nous reconnaissons que nous aimons les Enfants de DIEU lorsque nous aimons DIEU et que nous accomplissons Ses Commandements.
Car l'Amour de DIEU, c'est cela : garder Ses Commandements. Ses Commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de DIEU est vainqueur du monde. Et ce qui nous a fait vaincre le monde, c'est notre foi.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 71 (72) : 1et2, 14et15bc, 17

Prière pour que DIEU bénisse le roi

Des écrits de Salomon.
(Psaume 71 (72) entièrement)



R/ Venez tous adorer votre DIEU !

DIEU, donne au roi Tes Pouvoirs,
à ce fils de roi Ta Justice.
Qu'il gouverne Ton Peuple avec justice,
qu'il fasse droit aux malheureux ! R/

Il les rachète à l'oppression, à la violence ;
leur sang est d'un grand prix à ses yeux.
On priera sans relâche pour lui :
tous les jours, on le bénira. R/

Que son nom dure toujours ;
sous le soleil, que subsiste son nom !
En lui, que soient bénies toutes les familles de la Terre ;
que tous les pays le disent bienheureux ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 4 : 14à22a

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le SEIGNEUR a envoyé JÉSUS, Son Serviteur, porter aux pauvres la Bonne Nouvelle du salut. Alléluia. (cf. Lc 4, 18)


IL M'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres

Lorsque JÉSUS, avec la Puissance de l'ESPRIT, revint en Galilée, Sa Renommée se répandit dans toute la région.
IL enseignait dans les synagogues des Juifs, et tout le monde faisait Son Éloge.
IL vint à Nazareth, où IL avait grandi. Comme IL en avait l'habitude, IL entra dans la synagogue le jour du sabbat, et IL se leva pour faire la lecture.
On LUI présenta le livre du Prophète Isaïe. IL ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
L'ESPRIT du SEIGNEUR est sur Moi parce que le SEIGNEUR M'a consacré par l'Onction. IL M'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu'ils sont Libres, et aux aveugles qu'ils verront la Lumière, apporter aux opprimés la Libération,
annoncer une année de Bienfaits accordée par le SEIGNEUR.
JÉSUS referma le livre, le rendit au servant et s'assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur LUI.
Alors IL se mit à leur dire : « Cette Parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, c'est aujourd'hui qu'elle s'accomplit. »
Tous LUI rendaient témoignage ; et ils s'étonnaient du message de grâce qui sortait de Sa Bouche.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Ven 11 Jan 2013 - 10:11

Vendredi 11/1/2013
Vendredi après l'Epiphanie
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 5 : 5à13

JÉSUS se manifeste par l'Eau du Baptême et le Sang de la Croix

Mes bien-aimés, qui donc est vainqueur du monde ? N'est-ce pas celui qui croit que JÉSUS est le Fils de DIEU ?
C'est LUI, JÉSUS CHRIST, qui est venu par l'Eau et par le Sang : pas seulement l'Eau, mais l'Eau et le Sang. Et celui qui rend témoignage, c'est l'ESPRIT, car l'ESPRIT est la Vérité.
Ils sont Trois qui rendent témoignage, l'ESPRIT, l'Eau et le Sang, et tous les Trois se rejoignent en un seul témoignage.
Nous acceptons bien le témoignage des hommes ; or, le Témoignage de DIEU a plus de valeur, et le Témoignage de DIEU, c'est Celui qu'IL rend à Son Fils.
Celui qui met sa foi dans le Fils de DIEU possède en lui-même ce Témoignage. Celui qui ne croit pas DIEU, celui-là fait de DIEU un menteur, puisqu'il ne croit pas au Témoignage que DIEU rend à Son Fils.
Et ce Témoignage, Le voici : DIEU nous a donné la Vie Éternelle, et cette Vie est dans Son Fils.
Celui qui a le Fils possède la Vie ; celui qui n'a pas le Fils de DIEU ne possède pas la Vie.
Je vous ai écrit tout cela pour vous faire savoir que vous avez la Vie Éternelle, vous qui mettez votre foi dans le NOM du Fils de DIEU.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 146-147 (147) : 12et13, 14et15, 19et20

Le Pouvoir de DIEU dans la nature et dans l’histoire
(Psaume 146-147 (147) entièrement)


R/ Peuple de DIEU, chante ton SEIGNEUR !

Glorifie le SEIGNEUR, Jérusalem !
Célèbre ton DIEU, ô Sion !
IL a consolidé les barres de tes portes,
dans tes murs IL a béni tes enfants. R/

IL fait régner la paix à tes frontières,
et d'un pain de froment te rassasie.
IL envoie Sa Parole sur la Terre :
rapide, Son VERBE la parcourt. R/

IL révèle Sa Parole à Jacob,
Ses Volontés et Ses Lois à Israël.
Pas un peuple qu'IL ait ainsi traité ;
nul autre n'a connu Ses Volontés. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 5 :12à16

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. JÉSUS proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissait Son Peuple de toute maladie. Alléluia. (cf. Mt 4, 23)


JÉSUS, en Témoignage de Sa Mission, purifie un lépreux

JÉSUS était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; celui-ci, en voyant JÉSUS, tomba la face contre terre et LUI demanda : « SEIGNEUR, si TU le veux, TU peux me purifier. »
JÉSUS étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l'instant même, sa lèpre le quitta.
Alors JÉSUS lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ta guérison sera pour les gens un Témoignage. »
On parlait de LUI de plus en plus. De grandes foules accouraient pour L'entendre et se faire guérir de leurs maladies.
Mais LUI se retirait dans les endroits déserts, et IL priait.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=11/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 12 Jan 2013 - 10:35

Samedi 12/1/2013
Samedi après l'Epiphanie
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Première lettre de Saint Jean 3 : 22à30

JÉSUS CHRIST est le DIEU Vrai, et la Vie Éternelle

Mes bien-aimés, ce qui nous donne de l'assurance devant DIEU, c'est qu'IL nous écoute quand nous faisons une demande conforme à Sa Volonté.
Et, puisque nous savons qu'IL écoute toutes nos demandes, nous savons aussi que nous possédons ce que nous LUI avons demandé.
Si quelqu'un voit son frère commettre un péché qui ne conduit pas à la mort, il priera, et DIEU rendra la vie au pécheur, puisque son péché ne conduit pas à la mort. Il y a un péché qui conduit à la mort, ce n'est pas pour celui-là que je dis de prier.
Tout ce qui nous oppose à DIEU est péché, mais il y a des péchés qui ne conduisent pas à la mort.
Nous le savons : l'homme qui est né de DIEU ne commet pas le péché ; le Fils qui est né de DIEU le protège et le Mauvais ne peut pas l'atteindre.
Nous savons que nous appartenons à DIEU, alors que le monde entier est dominé par le Mauvais.
Nous savons aussi que le Fils de DIEU est venu nous donner l'intelligence pour nous faire connaître CELUI qui est Vrai, et nous sommes en CELUI qui est Vrai, dans Son Fils JÉSUS CHRIST. C'est LUI qui est le DIEU Vrai, et la Vie Éternelle.
Mes petits enfants, prenez garde de ne pas vous mettre au service du mensonge.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 149 : 1et2, 3et4, 5 et 6a et 9b

L’honneur des fidèles
(Psaume 149 entièrement)


R/ Le SEIGNEUR est l'ami de Son Peuple

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
louez-LE dans l'assemblée de Ses Fidèles !
En Israël, joie pour Son CRÉATEUR ;
dans Sion, allégresse pour son ROI ! R/

Dansez à la Louange de Son NOM,
jouez pour LUI, tambourins et cithares !
Car le SEIGNEUR aime Son Peuple,
IL donne aux humbles l'éclat de la victoire. R/

Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l'heure du triomphe.
Qu'ils proclament les éloges de DIEU :
c'est la fierté de Ses Fidèles. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 3 : 22à30

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une Grande Lumière ; sur les habitants du pays de la mort, la Lumière a resplendi. Alléluia. (cf. Mt 4, 16)


Il faut qu'IL grandisse et que je diminue

JÉSUS se rendit en Judée, accompagné de Ses Disciples ; IL y séjourna avec eux, et IL baptisait.
Jean, de son côté, baptisait à Aïnone, près de Salim, où l'eau était abondante. On venait là pour se faire baptiser.
En effet, Jean n'avait pas encore été mis en prison.
Or, les disciples de Jean s'étaient mis à discuter avec un Juif à propos des bains de purification.
Ils allèrent donc trouver Jean et lui dirent : « Rabbi, CELUI qui était avec toi de l'autre côté du Jourdain, CELUI à qui tu as rendu Témoignage, LE voilà qui baptise, et tous vont à LUI ! »
Jean répondit : « Un homme ne peut rien s'attribuer, sauf ce qu'il a reçu du Ciel.
Vous-mêmes pouvez Témoigner que j'ai dit : Je ne suis pas le MESSIE, je suis celui qui a été envoyé devant LUI. L'époux, c'est celui à qui l'épouse appartient ; quant à l'ami de l'époux, il se tient là, il entend la voix de l'époux, et il en est tout joyeux. C'est ma joie, et j'en suis comblé. LUI, il faut qu'IL grandisse ; et moi, que je diminue. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=12/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 13 Jan 2013 - 12:27

Dimanche 13/1/2013
Le Baptême du SEIGNEUR
Fête du SEIGNEUR
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Livre d'Isaïe 40 : 1à5, 9à11

Voici l'eau, venez et vous vivrez

« Consolez, consolez mon peuple, dit votre DIEU. Parlez au cœur de Jérusalem et proclamez que son service est accompli, que son crime est pardonné, et qu'elle a reçu de la Main du SEIGNEUR double punition pour toutes ses fautes. »
Une Voix proclame : « Préparez à travers le désert le Chemin du SEIGNEUR. Tracez dans les terres arides une route aplanie pour notre DIEU. Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées, les passages tortueux deviendront droits, et les escarpements seront changés en plaine. Alors la Gloire du SEIGNEUR se révélera et tous en même temps verront que la Bouche du SEIGNEUR a parlé. »
Monte sur une haute montagne, toi qui portes la bonne nouvelle à Sion. Élève la voix avec force, toi qui portes la bonne nouvelle à Jérusalem. Élève la voix, ne crains pas. Dis aux villes de Juda : « Voici votre DIEU. »
Voici le SEIGNEUR DIEU : IL vient avec Puissance et Son Bras est victorieux. Le fruit de Sa Victoire l'accompagne et Ses Trophées le précèdent. Comme un Berger, IL conduit Son Troupeau : Son Bras rassemble les agneaux, IL les porte sur Son Cœur, et IL prend soin des brebis qui allaitent leurs petits.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 103 (104) : 1c et 3a, 3bc et 4, 24ac et 25, 27 et 28, 29 et 30

Merci à DIEU le CRÉATEUR
(Psaume 103 (104) entièrement)

R/ L'Eau et l'ESPRIT TE rendent Témoignage, SEIGNEUR de Gloire !

Revêtu de Magnificence,
TU as pour manteau la Lumière !
Comme une tenture, TU déploies les Cieux,
TU élèves dans leurs eaux Tes Demeures. R/

Des nuées, TU te fais un char,
TU t’avances sur les ailes du vent ;
TU prends les vents pour messagers,
pour serviteurs, les flammes des éclairs. R/

Quelle profusion dans Tes Oeuvres, SEIGNEUR !
La Terre s’emplit de Tes Biens.
Voici l’immensité de la mer,
son grouillement innombrable d’animaux grands et petits, R/

Tous, ils comptent sur TOI
pour recevoir leur nourriture au temps voulu.
TU donnes : eux, ils ramassent ;
TU ouvres la Main : ils sont comblés. R/

TU caches Ton Visage : ils s’épouvantent ;
TU reprends leur souffle, ils expirent
et retournent à leur poussière.
TU envoies Ton Souffle : ils sont créés ;
TU renouvelles la face de la Terre. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre à Tite 2 : 11à14 ; 3 : 4à7

Par le bain du Baptême

La Grâce de DIEU s’est manifestée pour le salut de tous les hommes. C’est elle qui nous apprend à rejeter le péché et les passions d’ici-bas, pour vivre dans le monde présent en hommes raisonnables, justes et religieux, et pour attendre le bonheur que nous espérons avoir quand se manifestera la Gloire de JÉSUS CHRIST, notre Grand DIEU et notre SAUVEUR. Car IL s’est donné pour nous afin de nous racheter de toutes nos fautes, et de nous purifier pour faire de nous Son Peuple, un peuple ardent à faire le bien.
DIEU, notre SAUVEUR, a manifesté Sa Bonté et Sa Tendresse pour les hommes ; IL nous a sauvés. IL l’a fait dans Sa Miséricorde, et non pas à cause d’actes méritoires que nous aurions accomplis par nous-mêmes. Par le Bain du Baptême, IL nous a fait renaître et nous a renouvelés dans l’ESPRIT SAINT. Cet ESPRIT, DIEU L’a répandu sur nous avec abondance, par JÉSUS CHRIST notre SAUVEUR ; ainsi, par Sa Grâce, nous sommes devenus des justes, et nous possédons dans l’espérance l’héritage de la Vie Éternelle.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 3 : 15et16, 21et22

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Voici venir un plus fort que moi, proclame le Baptiste ; c'est LUI qui vous baptisera dans l'ESPRIT SAINT et dans le Feu. Alléluia. (Jn 1, 29)


L'ESPRIT SAINT et le PÈRE au Baptême de JÉSUS

Le peuple venu auprès de Jean Baptiste était en attente, et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le MESSIE. Jean s’adressa alors à tous : « Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais IL vient, CELUI qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de défaire la courroie de Ses Sandales. LUI vous baptisera dans l’ESPRIT SAINT et dans le Feu. »
Comme tout le peuple se faisait baptiser et que JÉSUS priait, après avoir été baptisé LUI aussi, alors le Ciel s’ouvrit. L’ESPRIT SAINT descendit sur JÉSUS, sous une apparence corporelle, comme une colombe. Du Ciel une Voix se fit entendre :
« C’est TOI Mon Fils : Moi, aujourd’hui, Je T’ai engendré. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=13/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Lun 14 Jan 2013 - 10:28

Lundi 14/1/2013
1ère Semaine du Temps Ordinaire
De la férie
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Commencement de la lettre aux Hébreux 1 : 1à6

JÉSUS est la Parole définitive de DIEU

Souvent, dans le passé, DIEU a parlé à nos pères par les Prophètes sous des formes fragmentaires et variées ; mais, dans les derniers temps, dans ces jours où nous sommes, IL nous a parlé par ce Fils qu'IL a établi héritier de toutes choses et par qui IL a créé les mondes. Reflet resplendissant de la Gloire du PÈRE, expression parfaite de Son ÊTRE, ce Fils, qui porte toutes choses par Sa Parole Puissante, après avoir accompli la purification des péchés, s'est assis à la Droite de la Majesté Divine au plus Haut des Cieux ; et IL est placé bien au-dessus des Anges, car IL possède par héritage un NOM bien plus grand que les leurs.
En effet, DIEU n'a jamais dit à un Ange : « TU es mon Fils, aujourd'hui Je T'ai engendré. » Ou bien encore : « Je serai pour LUI un père, IL sera pour Moi un fils. » Au contraire, au moment d'introduire le Premier-né dans le monde à venir, IL dit : « Que tous les Anges de DIEU se prosternent devant LUI. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 96 (97) : 1et2, 6et7, 8bc et 9

Le SEIGNEUR est ROI ; joie sur toute la Terre
(Psaume 96 (97) entièrement)


R/ Anges du SEIGNEUR, adorez le SEIGNEUR

Le SEIGNEUR est ROI ! Exulte la Terre !
Joie pour les îles sans nombre !
Ténèbre et nuée l'entourent,
justice et droit sont l'appui de Son Trône. R/

Les Cieux ont proclamé Sa Justice,
et tous les peuples ont vu Sa Gloire.
Honte aux serviteurs d'idoles qui se vantent de vanités !
À genoux devant LUI, tous les dieux ! R/

Les villes de Juda exultent
devant Tes Jugements, SEIGNEUR !
TU es, SEIGNEUR, le TRÈS-HAUT sur toute la Terre :
TU domines de Haut tous les dieux. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 1 : 14à20

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le Règne de DIEU est venu jusqu'à vous : croyez à la Bonne Nouvelle ! Alléluia. (Mc 1, 15)


JÉSUS proclame la Bonne Nouvelle et appelle Ses Premiers Disciples

Après l'arrestation de Jean Baptiste, JÉSUS partit pour la Galilée proclamer la Bonne Nouvelle de DIEU ; IL disait : « Les temps sont accomplis : le Règne de DIEU est tout proche. Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. »
Passant au bord du lac de Galilée, IL vit Simon et son frère André en train de jeter leurs filets : c'étaient des pêcheurs. JÉSUS leur dit : « Venez derrière Moi. Je ferai de vous des pêcheurs d'hommes. » Aussitôt, laissant là leurs filets, ils LE suivirent.
Un peu plus loin, JÉSUS vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean, qui étaient aussi dans leur barque et préparaient leurs filets. JÉSUS les appela aussitôt. Alors, laissant dans la barque leur père avec ses ouvriers, ils partirent derrière LUI.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=14/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mar 15 Jan 2013 - 13:23

Mardi 15/1/2013
Saint Rémi, Evêque

1ère Semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 2 : 5à12

JÉSUS est à la fois supérieur à tout l'Univers et frère de tous les hommes

À qui DIEU a-t-IL soumis le monde à venir ? Ce n'est pas à des Anges, puisque l'auteur d'un psaume déclare ceci : Ô DIEU, qu'est-ce que l'homme, pour que TU penses à lui, le fils de l'homme, pour T'occuper de lui ? TU l'as abaissé un peu au-dessous des Anges, TU l'as couronné de gloire et d'honneur ; TU as mis sous ses pieds toutes choses.
Quand DIEU lui a tout soumis, IL n'a rien exclu de cette soumission. Cependant en fait nous ne voyons pas encore que tout lui soit soumis. Mais JÉSUS avait été abaissé un peu au-dessous des Anges, et maintenant nous le voyons couronné de Gloire et d'Honneur à cause de Sa Passion et de Sa mort. Si donc IL a fait l'expérience de la mort, c'est, par Grâce de DIEU, pour le salut de tous.
En effet, puisque le CRÉATEUR et MAÎTRE de tout voulait avoir une multitude de fils à conduire jusqu'à la Gloire, il était normal qu'IL mène à Sa Perfection, par la souffrance, CELUI qui est à l'Origine du salut de tous. Car JÉSUS qui Sanctifie, et les hommes qui sont sanctifiés, sont de la même race ; et, pour cette raison, IL n'a pas honte de les appeler ses frères, quand IL dit : Je proclamerai Ton NOM devant mes frères, Je TE louerai en pleine assemblée.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 8 : 4et5, 6et7, 8et9

La Gloire de DIEU et la grandeur de l’homme

Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Accompagnement sur la harpe de Gat.
(Psaume 8 entièrement)



R/ Gloire à TOI, SEIGNEUR, qui soumets toute chose à Ton Fils

À voir Ton Ciel, ouvrage de Tes Doigts,
la Lune et les Étoiles que TU fixas,
qu'est-ce que l'homme pour que TU penses à lui,
le fils d'un homme, que TU en prennes souci ? R/

TU l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
le couronnant de gloire et d'honneur ;
TU l'établis sur les Oeuvres de Tes Mains,
TU mets toute chose à ses pieds : R/

les troupeaux de boeufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 1 : 21à28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Accueillons la Parole de DIEU : ce n'est pas une parole humaine, c'est vraiment DIEU qui nous parle. Alléluia. (cf. 1 Th 2, 13)


JÉSUS enseigne avec autorité et guérit un possédé

JÉSUS, accompagné de Ses Disciples, arrive à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, IL se rendit à la synagogue, et là, IL enseignait. On était frappé par Son Enseignement, car IL enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes. Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit mauvais, qui se mit à crier : « Que nous veux-TU, JÉSUS de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais fort bien qui TU es : le SAINT, le SAINT de DIEU. » JÉSUS l'interpella vivement : « Silence ! Sors de cet homme. » L'esprit mauvais le secoua avec violence et sortit de lui en poussant un grand cri. Saisis de frayeur, tous s'interrogeaient : « Qu'est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, proclamé avec autorité ! IL commande même aux esprits mauvais, et ils LUI obéissent. »
Dès lors, Sa Renommée se répandit dans toute la région de la Galilée.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=15/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mer 16 Jan 2013 - 10:41

Mercredi 16/1/2013
1ère Semaine du Temps Ordinaire
De la férie
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 2 : 14à18

JÉSUS est un Grand Prêtre semblable à nous

Puisque les hommes ont tous une nature de chair et de sang, JÉSUS a voulu partager cette condition humaine : ainsi, par Sa mort, IL a pu réduire à l'impuissance celui qui possédait le pouvoir de la mort, c'est-à-dire le démon, et IL a rendu libres ceux qui, par crainte de la mort, passaient toute leur vie dans une situation d'esclaves. Car ceux qu'IL vient aider, ce ne sont pas les Anges, ce sont les fils d'Abraham. IL LUI fallait donc devenir en tout semblable à Ses Frères, pour être, dans leurs relations avec DIEU, un Grand Prêtre Miséricordieux et Digne de Confiance, capable d'enlever les péchés du peuple. Ayant souffert jusqu'au bout l'épreuve de Sa Passion, IL peut porter secours à ceux qui subissent l'épreuve.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 104 (105) : 1et2, 3et4, 6et7, 8et9

Histoire de la fidélité de DIEU
(Psaume 104 (105) entièrement)


R/ Le SEIGNEUR s'est souvenu de Son Alliance

Rendez Grâce au SEIGNEUR, proclamez Son NOM,
annoncez parmi les peuples Ses Hauts Faits ;
chantez et jouez pour LUI,
redites sans fin Ses Merveilles. R/

Glorifiez-vous de Son NOM Très Saint :
joie pour les cœurs qui cherchent DIEU !
Cherchez le SEIGNEUR et Sa Puissance,
recherchez sans trêve Sa Face. R/

Vous, la race d'Abraham Son Serviteur,
les fils de Jacob, qu'IL a choisis.
Le SEIGNEUR, c'est LUI notre DIEU :
Ses Jugements font Loi pour l'Univers. R/

IL s'est toujours souvenu de Son Alliance,
Parole édictée pour mille générations :
Promesse faite à Abraham,
garantie par Serment à Isaac. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 1 : 29à39

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. JÉSUS proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissait Son Peuple de toute maladie. Alléluia. (cf. Mt 4, 23)


JÉSUS guérit les malades, se retire pour prier et poursuit Sa Mission

En quittant la synagogue, JÉSUS, accompagné de Jacques et de Jean, alla chez Simon et André. Or, la belle-mère de Simon était au lit avec de la fièvre. Sans plus attendre, on parle à JÉSUS de la malade. JÉSUS s'approcha d'elle, la prit par la main, et IL la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait. Le soir venu, après le coucher du soleil, on LUI amenait tous les malades, et ceux qui étaient possédés par des esprits mauvais. La ville entière se pressait à la porte. IL guérit toutes sortes de malades, IL chassa beaucoup d'esprits mauvais et IL les empêchait de parler, parce qu'ils savaient, eux, qui IL était.

Le lendemain, bien avant l'aube, JÉSUS se leva. IL sortit et alla dans un endroit désert, et là IL priait. Simon et Ses Compagnons se mirent à Sa Recherche. Quand ils L'ont trouvé, ils LUI disent : « Tout le monde TE cherche. » Mais JÉSUS leur répond : « Partons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi Je proclame la Bonne Nouvelle ; car c'est pour cela que Je suis sorti. »

IL parcourut donc toute la Galilée, proclamant la Bonne Nouvelle dans leurs synagogues, et chassant les esprits mauvais.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Jeu 17 Jan 2013 - 10:12

Jeudi 17/1/2013
Saint Antoine, Abbé

1ère Semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 3 : 7à14

Demeurons fidèles pour entrer dans le repos de Dieu

Le SAINT-ESPRIT dit dans un psaume : Aujourd'hui, si vous entendez la Voix du SEIGNEUR, n'endurcissez pas votre cœur comme au temps de la révolte, au jour où, dans le désert, vos pères M'ont mis à l'épreuve et défié. Alors, pendant quarante ans, ils m'ont vu à l'Oeuvre ; c'est ainsi que Je me suis emporté contre cette génération-là, et J'ai dit : « Leur cœur s'égare toujours », ces gens-là n'ont pas trouvé Mes Chemins. Alors, dans Ma colère, Je l'ai juré : On verra bien s'ils entreront dans Mon Repos !
Frères, veillez à ce que personne d'entre vous n'ait un cœur perverti par l'incrédulité au point d'abandonner le DIEU VIVANT. Au contraire, aussi longtemps que dure l'« aujourd'hui » de ce psaume, encouragez-vous les uns les autres jour après jour, pour que personne parmi vous ne s'endurcisse en se laissant tromper par le péché. Car nous sommes devenus les Compagnons du CHRIST, mais à condition de maintenir fermement, jusqu'à la fin, notre engagement premier.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 94 (95) : 6et7abc, 7d et 8 et 9, 10et11

Au moment de se présenter devant le SEIGNEUR
(Psaume 94 (95) entièrement)


R/ Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la Voix du SEIGNEUR

Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le SEIGNEUR qui nous a faits.
Oui, IL est notre DIEU ;
nous sommes le peuple qu'IL conduit,
le troupeau guidé par Sa Main. R/

Aujourd'hui écouterez-vous Sa Parole ?
« Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
où vos pères M'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu Mon exploit. R/

« Quarante ans leur génération M'a déçu,
et J'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu Mes Chemins.
Dans Ma colère, J'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans Mon Repos. » R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 1 : 40à45

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. JÉSUS proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume et guérissait Son Peuple de toute maladie. Alléluia. (cf. Mt 4, 23)


Le lépreux purifié

Un lépreux vient trouver JÉSUS ; il tombe à Ses Genoux et LE supplie : « Si TU le veux, TU peux me purifier. » Pris de pitié devant cet homme, JÉSUS étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l'instant même, sa lèpre le quitta et il fut purifié. Aussitôt JÉSUS le renvoya avec cet avertissement sévère : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre. Et donne pour ta purification ce que Moïse prescrit dans la Loi : ta guérison sera pour les gens un témoignage. »

Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte qu'il n'était plus possible à JÉSUS d'entrer ouvertement dans une ville. IL était obligé d'éviter les lieux habités, mais de partout on venait à LUI.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Ven 18 Jan 2013 - 10:16

Vendredi 18/1/2013
1ère Semaine du Temps Ordinaire
De la férie
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 4 : 1à5, 11

Accueillons la Bonne Nouvelle pour entrer dans le Repos de DIEU

Frères, DIEU a bien promis de nous faire entrer dans le Lieu de Son Repos, et cette promesse demeure ; mais nous devons redouter que tel ou tel d'entre vous n'y arrive trop tard. Certes, nous avons reçu la Bonne Nouvelle, tout comme ceux qui étaient sortis d'Égypte ; cependant, la Parole qu'ils ont entendue ne leur servit à rien, parce qu'ils l'ont entendue sans la recevoir en eux avec foi. Mais nous qui sommes croyants, nous entrons dans ce Lieu de Repos. DIEU dit en effet : Dans Ma Colère Je l'ai juré : On verra bien s'ils entreront dans Mon Repos ! Certes, Son Oeuvre était terminée depuis la création du monde, comme l'Écriture le dit à propos du septième jour : Et DIEU se reposa le septième jour de toute l'Oeuvre qu'IL avait faite. Or, dans le Psaume, IL reprend : On verra bien s'ils entreront dans Mon Repos ! Efforçons-nous donc d'entrer dans Ce Repos, afin que plus personne ne tombe en suivant l'exemple de ceux qui ont désobéi.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 77 (78) : 3et4cd, 6ab et 7bc, 8

Le passé d’Israël, une leçon à ne pas oublier

Poème chanté appartenant au recueil d’Assaf.
(Psaume 77 (78) entièrement)



R/ N'oublions jamais les Merveilles du SEIGNEUR

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
les Titres de Gloire du SEIGNEUR,
Sa Puissance et les Merveilles qu'IL a faites. R/

Pour que l'âge suivant les connaisse,
et leur descendance à venir.
Qu'ils n'oublient pas les Exploits du SEIGNEUR
mais observent Ses Commandements. R/

Qu'ils ne soient pas, comme leurs pères,
une génération indocile et rebelle,
génération de cœurs inconstants
et d'esprits infidèles à DIEU. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 2 : 1à12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Un grand prophète s'est levé parmi nous : Dieu a visité son peuple. Alléluia. (Lc 7, 16)


Guérison d'un paralysé, signe du pardon des péchés

JÉSUS était de retour à Capharnaüm, et la nouvelle se répandit qu'IL était à la maison. Tant de monde s'y rassembla qu'il n'y avait plus de place, même devant la porte. IL leur annonçait la Parole. Arrivent des gens qui LUI amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent L'approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, JÉSUS dit au paralysé : « Mon fils, tes péchés sont pardonnés. »

Or, il y avait dans l'assistance quelques scribes qui raisonnaient en eux-mêmes : « Pourquoi cet Homme parle-t-IL ainsi ? IL blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon DIEU seul ? »
Saisissant aussitôt dans Son Esprit les raisonnements qu'ils faisaient, JÉSUS leur dit : « Pourquoi tenir de tels raisonnements ? Qu'est-ce qui est le plus facile ? De dire au paralysé : 'Tes péchés sont pardonnés', ou bien de dire : 'Lève-toi, prends ton brancard et marche' ? Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la Terre, Je te l'ordonne, dit-IL au paralysé : Lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi. »
L'homme se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient stupéfaits et rendaient Gloire à DIEU, en disant : « Nous n'avons jamais rien vu de pareil.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=18/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 19 Jan 2013 - 10:11

Samedi 19/1/2013
1ière Semaine du Temps Ordinaire
De la férie
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 4 : 12à16

Laissons-nous juger par la Parole de DIEU et sauver par JÉSUS notre Grand Prêtre

Elle est Vivante, la Parole de DIEU, énergique et plus coupante qu'une épée à deux tranchants ; Elle pénètre au plus profond de l'âme, jusqu'aux jointures et jusqu'aux moelles ; Elle juge des intentions et des pensées du cœur. Pas une créature n'échappe à Ses Yeux, tout est nu devant Elle, dominé par Son Regard ; nous aurons à LUI rendre des comptes.

En JÉSUS, le Fils de DIEU, nous avons le Grand Prêtre par excellence, CELUI qui a pénétré au-delà des Cieux ; tenons donc ferme l'affirmation de notre foi. En effet, le Grand Prêtre que nous avons n'est pas incapable, LUI, de partager nos faiblesses ; en toutes choses, IL a connu l'épreuve comme nous, et IL n'a pas péché. Avançons-nous donc avec pleine assurance vers le DIEU TOUT-PUISSANT qui fait Grâce, pour obtenir Miséricorde et recevoir, en temps voulu, la Grâce de Son Secours.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 18 (19) : 8, 9, 10, 15

La Loi du SEIGNEUR

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.
(Psaume 18 (19) entièrement)



R/ Tes Paroles, SEIGNEUR, sont l'ESPRIT et la VIE


La Loi du SEIGNEUR est Parfaite,
qui redonne VIE ;
la Charte du SEIGNEUR est sûre,
qui rend sages les simples. R/

Les Préceptes du SEIGNEUR sont Droits,
Ils réjouissent le cœur ;
le Commandement du SEIGNEUR est Limpide,
IL clarifie le regard. R/

La crainte qu'IL inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les Décisions du SEIGNEUR sont Justes
et vraiment équitables : R/

Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cœur ;
qu'ils parviennent devant TOI,
SEIGNEUR, mon Rocher, mon Défenseur ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 2 :13à17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Auprès du SEIGNEUR est la Grâce, en LUI toute Miséricorde. Alléluia. (cf. Ps 129, 7)


JÉSUS appelle un publicain et tous les pécheurs

JÉSUS sortit de nouveau sur le rivage du lac ; toute la foule venait à LUI, et IL les instruisait.
En passant, IL aperçut Lévi, fils d'Alphée, assis à son bureau de publicain (collecteur d'impôts). IL lui dit : « Suis-Moi. » L'homme se leva et LE suivit.
Comme IL était à table dans sa maison, beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec JÉSUS et Ses Disciples, car il y avait beaucoup de monde.
Même les scribes du parti des pharisiens LE suivaient aussi, et, voyant qu'IL mangeait avec les pécheurs et les publicains, ils disaient à Ses Disciples : « IL mange avec les publicains et les pécheurs ! »
JÉSUS, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=19/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 20 Jan 2013 - 12:51

Dimanche 20/1/2013
2ième Dimanche du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Livre d'Isaïe 62 : 1à5

Les noces de DIEU et de Son Peuple

Pour la cause de Jérusalem je ne me tairai pas,
pour Sion je ne prendrai pas de repos,
avant que Sa Justice ne se lève comme l'aurore
et que Son Salut ne flamboie comme une torche.
Les nations verront ta justice,
tous les rois verront ta gloire.
On t'appellera d'un nom nouveau,
donné par le SEIGNEUR LUI-même.
Tu seras une couronne resplendissante
entre les Doigts du SEIGNEUR,
un diadème royal dans la Main de ton DIEU.
On ne t'appellera plus : « La délaissée »,
on n'appellera plus ta contrée : « Terre déserte »,
mais on te nommera : « Ma préférée »,
on nommera ta contrée : « Mon épouse »,
car le SEIGNEUR met en toi Sa Préférence
et ta contrée aura un époux.
Comme un jeune homme épouse une jeune fille,
CELUI qui t'a construite t'épousera.
Comme la jeune mariée est la joie de son mari,
ainsi tu seras la joie de ton DIEU.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 95 (96) : 1et2a, 2b et 3, 7et8a, 9a et 10ac

Un chant nouveau pour le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 95 (96) entièrement)


R/ Allez dire au monde entier
les Merveilles de DIEU !


Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
chantez au SEIGNEUR, Terre entière,
chantez au SEIGNEUR et bénissez Son NOM ! R/

De jour en jour, proclamez Son Salut,
racontez à tous les peuples Sa Gloire,
à toutes les nations Ses Merveilles ! R/

Rendez au SEIGNEUR, familles des peuples,
rendez au SEIGNEUR la Gloire et la Puissance,
rendez au SEIGNEUR la Gloire de Son NOM. R/

Adorez le SEIGNEUR, éblouissant de Sainteté.
Allez dire aux nations : « Le SEIGNEUR est ROI ! »
IL gouverne les peuples avec droiture. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Première lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 4à11

Diversité des charismes dans l'unité

Frères,
Les Dons de la Grâce sont variés, mais c'est toujours le même ESPRIT. Les fonctions dans l'Église sont variées, mais c'est toujours le même SEIGNEUR.
Les activités sont variées, mais c'est toujours le même DIEU qui agit en tous.
Chacun reçoit le Don de manifester l'ESPRIT en vue du bien de tous.
À celui-ci est donné, Grâce à l'ESPRIT, le langage de la Sagesse de DIEU ; à un autre, toujours par l'ESPRIT, le langage de la Connaissance de DIEU ;
un autre reçoit, dans l'ESPRIT, le Don de la Foi ; un autre encore, des pouvoirs de guérison dans l'Unique ESPRIT ;
un autre peut faire des Miracles, un autre est un Prophète, un autre sait reconnaître ce qui vient vraiment de l'ESPRIT ; l'un reçoit le Don de dire toutes sortes de Paroles Mystérieuses, l'autre le Don de les Interpréter.
Mais CELUI qui agit en tout cela, c'est le même et Unique ESPRIT : IL distribue Ses Dons à chacun, selon Sa Volonté.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 2 : 1à11

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Soyons dans la joie pour l'Alliance Nouvelle :
heureux les invités aux noces de l'Agneau !
Alléluia. (Cf. Ap 19, 7.9)


Les noces de Cana

Il y avait un mariage à Cana en Galilée. La Mère de JÉSUS était là.
JÉSUS aussi avait été invité au repas de noces avec Ses Disciples.

Or, on manqua de vin ; la Mère de JÉSUS LUI dit : « Ils n'ont pas de vin. »
JÉSUS Lui répond : « Femme, que Me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue. »
Sa Mère dit aux serviteurs : « Faites tout ce qu'IL vous dira. »
Or, il y avait là six cuves de pierre pour les ablutions rituelles des Juifs ; chacune contenait environ cent litres.
JÉSUS dit aux serviteurs : « Remplissez d'eau les cuves. » Et ils les remplirent jusqu'au bord.
IL leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
Le maître du repas goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais les serviteurs le savaient, eux qui avaient puisé l'eau.
Alors le maître du repas interpelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier, et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant. »

Tel fut le commencement des signes que JÉSUS accomplit. C'était à Cana en Galilée. IL manifesta Sa Gloire, et Ses Disciples crurent en LUI.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=20/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Lun 21 Jan 2013 - 10:21

Lundi 21/1/2013
Sainte Agnès, Vierge et Martyre

2ième Semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 5 : 1à10

Le Sacerdoce du CHRIST

Le grand prêtre est toujours pris parmi les hommes, et chargé d'intervenir en faveur des hommes dans leurs relations avec DIEU ; il doit offrir des dons et des sacrifices pour les péchés. Il est en mesure de comprendre ceux qui pèchent par ignorance ou par égarement, car il est, lui aussi, rempli de faiblesse ; et, à cause de cette faiblesse, il doit offrir des sacrifices pour ses propres péchés comme pour ceux du peuple. On ne s'attribue pas cet honneur à soi-même, on le reçoit par Appel de DIEU, comme Aaron.

Il en est bien ainsi pour le CHRIST : quand IL est devenu Grand Prêtre, ce n'est pas LUI-même qui s'est donné cette Gloire ; IL l'a reçue de DIEU, qui LUI a dit : TU es Mon Fils, Moi, aujourd'hui, Je T'ai engendré, et qui déclare dans un autre psaume : TU es Prêtre pour toujours selon le Sacerdoce de Melkisédek. Pendant les jours de Sa vie mortelle, IL a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, Sa Prière et Sa Supplication à DIEU qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu'IL s'est soumis en tout, IL a été exaucé. Bien qu'IL soit le Fils, IL a pourtant appris l'obéissance par les souffrances de Sa Passion ; et, ainsi conduit à Sa Perfection, IL est devenu pour tous ceux qui LUI obéissent la cause du Salut Éternel. Car DIEU L'a proclamé Grand Prêtre selon le Sacerdoce de Melkisédek.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 109 (110) : 1, 2, 3, 4

Roi et Prêtre

Psaume appartenant au recueil de David.
(Psaume 109 (110) entièrement)



R/ TU es Prêtre à jamais, CHRIST et SEIGNEUR !

Oracle du SEIGNEUR à mon SEIGNEUR :
« Siège à Ma Droite,
et Je ferai de Tes ennemis
le marchepied de Ton Trône. » R/

De Sion, le SEIGNEUR TE présente
le sceptre de Ta Force :
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. » R/

Le jour où paraît Ta Puissance,
TU es Prince, éblouissant de Sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
Je T'ai engendré. » R/

Le SEIGNEUR l'a juré
dans un serment irrévocable :
« TU es Prêtre à jamais
selon l'ordre du roi Melkisédek. » R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 2 : 18à22

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Elle est Vivante, la Parole de DIEU : plus tranchante qu'une épée, Elle pénètre les pensées de notre cœur. Alléluia. (cf. He 4, 12)


JÉSUS est l'Époux qui apporte la joie et la nouveauté

Comme les disciples de Jean Baptiste et les pharisiens jeûnaient, on vient demander à JÉSUS : « Pourquoi Tes Disciples ne jeûnent-ils pas, comme les disciples de Jean et ceux des pharisiens ? » JÉSUS répond : « Les invités de la noce pourraient-ils donc jeûner, pendant que l'Époux est avec eux ? Tant qu'ils ont l'Époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner. Mais un temps viendra où l'Époux leur sera enlevé : ce jour-là ils jeûneront.

Personne ne raccommode un vieux vêtement avec une pièce d'étoffe neuve ; autrement la pièce neuve tire sur le vieux tissu et le déchire davantage. Ou encore, personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement la fermentation fait éclater les outres, et l'on perd à la fois le vin et les outres. À vin nouveau, outres neuves. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mar 22 Jan 2013 - 10:26

Mardi 22/1/2013
Saint Vincent, Diacre et Martyr

2ième Semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 6 : 10à20

Notre espérance est fondée sur la Promesse de DIEU

Frères,
DIEU ne peut pas commettre d'injustice : IL n'oublie pas votre action ni l'amour que vous avez manifesté à Son Égard, puisque vous vous êtes mis au service des fidèles, et que vous y êtes encore. Notre désir est que chacun d'entre vous manifeste le même empressement, pour que votre espérance se réalise pleinement jusqu'au bout ; ne vous laissez pas aller, imitez ceux qui, par la foi et la persévérance, obtiennent l'héritage que DIEU nous a promis.
Quand DIEU fit à Abraham la promesse, comme IL ne pouvait jurer par personne de plus grand, IL jura par LUI-même, et IL dit : Je te comblerai de bénédictions, Je multiplierai ta descendance à l'infini. Et ainsi, par sa persévérance, Abraham a obtenu ce que DIEU lui avait promis.
Les hommes jurent par le nom d'un plus grand qu'eux, et le serment est entre eux une garantie qui met fin à toute discussion ; DIEU a donc pris le moyen du serment quand IL a voulu prouver aux héritiers de la promesse, de manière encore plus claire, que Sa Décision était irrévocable. DIEU est ainsi engagé doublement de façon irrévocable, et IL ne peut absolument pas mentir. Cela nous encourage fortement, nous qui avons tout abandonné pour tenir fermement l'espérance qui nous est proposée. Pour notre âme, cette espérance est sûre et solide comme une ancre fixée au-delà du rideau du Temple, dans le Sanctuaire même où JÉSUS est entré pour nous en précurseur, LUI qui est devenu Grand Prêtre pour toujours selon le sacerdoce de Melkisédek.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 110 (111) : 1et2, 4et5, 9et10c

Pour commémorer les Merveilles du SEIGNEUR
(Psaume 110 (111) entièrement)


R/ Jamais le SEIGNEUR n'oublie Son Alliance. Ou Alléluia

De tout cœur je rendrai grâce au SEIGNEUR
dans l'assemblée, parmi les justes.
Grandes sont les Oeuvres du SEIGNEUR ;
tous ceux qui les aiment s'en instruisent. R/

De Ses Merveilles IL a laissé un mémorial ;
le SEIGNEUR est Tendresse et Pitié.
IL a donné des vivres à Ses Fidèles,
gardant toujours mémoire de Son Alliance. R/

IL apporte la délivrance à Son Peuple ;
Son Alliance est promulguée pour toujours :
Saint et redoutable est Son NOM.
À jamais se maintiendra Sa Louange. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 2 : 23à28

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. L'ESPRIT du DIEU Vivant donne la Vie : là où est l'ESPRIT du SEIGNEUR, là est la liberté. Alléluia. (2 Co 3, 6.17)


JÉSUS est le Fils de l'homme, Maître du sabbat

Un jour de sabbat, JÉSUS marchait à travers les champs de blé ; et Ses Disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis. Les pharisiens LUI disaient : « Regarde ce qu'ils font le jour du sabbat ! Cela n'est pas permis. » JÉSUS leur répond : « N'avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu'il fut dans le besoin et qu'il eut faim, lui et ses compagnons ? Au temps du grand prêtre Abiathar, il entra dans la Maison de DIEU et mangea les pains de l'offrande que seuls les prêtres peuvent manger, et il en donna aussi à ses compagnons. » JÉSUS leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l'homme, et non pas l'homme pour le sabbat. Voilà pourquoi le Fils de l'homme est Maître, même du sabbat. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Mer 23 Jan 2013 - 10:16

Mercredi 23/1/2013
2ième Semaine du Temps Ordinaire
De la férie
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 7 : 1à3, 15b à 17

Melkisédek, figure du CHRIST Prêtre

Melkisédek, roi de Salem, prêtre du DIEU TRÈS-HAUT, vint à la rencontre d'Abraham quand celui-ci rentrait de son expédition contre les rois ; il le bénit, et Abraham lui fit hommage du dixième de tout ce qu'il avait pris. C'est que, premièrement, Melkisédek porte un nom qui veut dire « roi de justice » ; de plus, il était roi de Salem, c'est-à-dire roi « de paix », et puis il n'est pas question de son père, ni de sa mère, ni de ses ancêtres, ni du début de son existence ni de la fin de sa vie ; tout cela le fait ressembler au Fils de DIEU : il demeure prêtre à jamais.

Or, voici qu'à la ressemblance de Melkisédek se lève un autre Prêtre.
IL est devenu Prêtre, non pas selon les règles d'une loi humaine, mais par la Puissance d'une Vie Indestructible.
Car voici le témoignage de l'Écriture : TU es Prêtre pour toujours selon le Sacerdoce de Melkisédek.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 109 (110) : 1, 2, 3, 4

Roi et Prêtre

Psaume appartenant au recueil de David.
(Psaume 109 (110) entièrement)



R/ TU es Prêtre à jamais, CHRIST et SEIGNEUR !


Oracle du SEIGNEUR à mon SEIGNEUR :
« Siège à Ma Droite,
et Je ferai de Tes ennemis
le marchepied de Ton Trône. » R/

De Sion, le SEIGNEUR TE présente
le sceptre de Ta Force :
« Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. » R/

Le jour où paraît Ta Puissance,
TU es Prince, éblouissant de Sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l'aurore,
Je T'ai engendré. » R/

Le SEIGNEUR l'a juré
dans un serment irrévocable :
« TU es Prêtre à jamais
selon l'ordre du roi Melkisédek. » R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 3 : 1à6

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. JÉSUS proclamait la Bonne Nouvelle et guérissait Son Peuple de toute maladie. Alléluia. (cf. Mt 4, 23)


JÉSUS SAUVEUR provoque l'hostilité des pharisiens

Un jour, JÉSUS entra dans une synagogue ; il y avait là un homme dont la main était paralysée.
On observait JÉSUS pour voir s'IL le guérirait le jour du sabbat ; on pourrait ainsi L'accuser.
IL dit à l'homme qui avait la main paralysée : « Viens te mettre là devant tout le monde. » Et s'adressant aux autres :
« Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien, ou de faire le mal ? De sauver une vie, ou de tuer ? » Mais ils se taisaient.
Alors, promenant sur eux un regard de colère, navré de l'endurcissement de leurs cœurs, IL dit à l'homme : « Étends la main. » Il l'étendit, et sa main redevint normale.

Une fois sortis, les pharisiens se réunirent avec les partisans d'Hérode contre JÉSUS, pour voir comment LE faire périr.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Jeu 24 Jan 2013 - 11:31

Jeudi 24/1/2013
Saint François de Sales, Evêque et Docteur de l’Eglise

2ième Semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 7 : 25à28 ; 8 : 1à6

JÉSUS est le Seul Prêtre Parfait

JÉSUS est en mesure de sauver d'une manière définitive ceux qui s'avancent vers DIEU grâce à LUI, car IL vit pour toujours, afin d'intercéder en leur faveur.

C'était bien le Grand Prêtre qu'il nous fallait : Saint, sans tache, sans aucune faute ; séparé maintenant des pécheurs, IL est désormais plus Haut que les Cieux. IL n'a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, IL l'a fait une fois pour toutes en s'offrant LUI-même. Dans la Loi de Moïse, ce sont des hommes remplis de faiblesse qui sont désignés comme grands prêtres. Mais plus tard, quand DIEU s'engage par serment, IL désigne Son Fils qu'IL a pour toujours mené à Sa Perfection.
Et voici l'essentiel de ce que nous voulons dire : c'est bien ce Grand Prêtre-là que nous avons, LUI qui s'est assis à la Droite de DIEU et qui Règne avec LUI dans les Cieux, après avoir accompli le Service du Véritable Sanctuaire, et de la Véritable Tente dressée par le SEIGNEUR et non par un homme. Le grand prêtre a toujours été chargé d'offrir des dons et des sacrifices ; il fallait donc que JÉSUS ait LUI aussi quelque chose à offrir. S'IL était sur la Terre, IL ne serait même pas prêtre, puisqu'il y a déjà des prêtres pour offrir les dons conformément à la Loi. Mais ils rendent leur culte dans un sanctuaire qui n'est qu'une pâle évocation de celui du Ciel. En effet, au moment où il allait construire la Tente, Moïse fut averti par DIEU, qui lui dit : Prends soin de tout faire suivant le modèle que Je t'ai montré sur la montagne.
Quant à JÉSUS, le Service qu'IL doit assurer est d'autant plus élevé que l'Alliance dont IL est Médiateur est plus Parfaite et repose sur des Promesses plus Parfaites.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 39 (40) : 7et8a, 8b et 9, 10, 17

Que tous sachent ce que TU as fait pour moi !

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.
(Psaume 39 (40) entièrement)



R/ Me voici, SEIGNEUR, je viens faire Ta Volonté

TU ne voulais ni offrande ni sacrifice,
TU as ouvert mes oreilles ;
TU ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j'ai dit : « Voici, je viens. R/

« Dans le livre, est écrit pour moi
ce que TU veux que je fasse.
Mon DIEU, voilà ce que j'aime :
Ta Loi me tient aux entrailles. » R/

J'annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, je ne retiens pas mes lèvres,
SEIGNEUR, TU le sais. R/

Mais TU seras l'allégresse et la joie
de tous ceux qui TE cherchent ;
toujours ils rediront : « Le SEIGNEUR est grand ! »
ceux qui aiment Ton Salut. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 3 : 7à12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. JÉSUS CHRIST, notre SAUVEUR, a détruit la mort, IL a fait resplendir la Vie par Son Évangile. Alléluia. (2 Tm 1, 10)


JÉSUS, Ses Disciples et la foule au bord du lac

JÉSUS se retira avec Ses Disciples au bord du lac ; et beaucoup de gens, venus de la Galilée, LE suivirent ; et aussi beaucoup de gens de Judée, de Jérusalem, d'Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon avaient appris tout ce qu'IL faisait, et ils vinrent à LUI. IL dit à Ses Disciples de tenir une barque à Sa Disposition pour qu'IL ne soit pas écrasé par la foule. Car IL avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur LUI pour LE toucher. Et lorsque les esprits mauvais LE voyaient, ils se prosternaient devant LUI et criaient : « TU es le Fils de DIEU ! » Mais IL leur défendait vivement de LE faire connaître.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Ven 25 Jan 2013 - 10:09

Vendredi 25/1/2013
2ième Semaine du Temps Ordinaire

Conversion de Saint Paul, Apôtre
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Livre des Actes des Apôtres 22 : 3à16

Saint Paul raconte sa conversion

Paul, menacé de mort par les Juifs de Jérusalem leur parlait ainsi : « Je suis Juif : né à Tarse, en Cilicie, mais élevé ici dans cette ville, j'ai reçu, à l'école de Gamaliel, un enseignement strictement conforme à la Loi de nos pères ; je défendais la cause de DIEU avec une ardeur jalouse, comme vous le faites tous aujourd'hui.
J'ai persécuté à mort les adeptes de la Voie que je suis aujourd'hui ; je les arrêtais et les jetais en prison, hommes et femmes ; le grand prêtre et tout le conseil des Anciens peuvent en témoigner. Eux-mêmes m'avaient donné des lettres pour nos frères et j'étais en route vers Damas : je devais faire prisonniers ceux qui étaient là-bas et les ramener à Jérusalem pour qu'ils subissent leur châtiment.

Donc, comme j'étais en route et que j'approchais de Damas, vers midi, une Grande Lumière venant du Ciel m'enveloppa soudain.
Je tombai sur le sol, et j'entendis une Voix qui me disait : 'Saul, Saul, pourquoi Me persécuter ?'
Et moi je répondis : 'Qui es-TU, SEIGNEUR ? — Je suis JÉSUS le Nazaréen, CELUI que tu persécutes.' »
Mes compagnons voyaient la Lumière, mais ils n'entendaient pas la Voix de CELUI qui me parlait, et je dis : 'Que dois-je faire, SEIGNEUR ?'
Le SEIGNEUR me répondit : 'Relève-toi, va jusqu'à Damas, et là on t'indiquera tout ce qu'il t'est prescrit de faire.'

Comme je n'y voyais plus, à cause de l'éclat de cette Lumière, mes compagnons me prirent par la main, et c'est ainsi que j'arrivai à Damas.
Or, Ananie, un homme religieux et fidèle à la Loi, estimé de tous les Juifs habitant la ville, vint me trouver et, arrivé auprès de moi, il me dit : 'Saul, mon frère, retrouve la vue.' Et moi, au même instant, je retrouvai la vue, et je le vis.
Il me dit encore : 'Le DIEU de nos pères t'a destiné à connaître Sa Volonté, à voir CELUI qui est le Juste et à entendre la Parole qui sort de Sa Bouche.
Car tu seras pour LUI, devant tous les hommes, le témoin de ce que tu as vu et entendu.
Et maintenant, pourquoi hésiter ? Lève-toi et reçois le baptême, sois lavé de tes péchés en invoquant le NOM de JÉSUS.' »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 116 (117) : 1, 2

Louange Universelle


R/ Allez par le monde entier annoncer la Bonne Nouvelle !

Louez le SEIGNEUR, tous les peuples ;
fêtez-LE, tous les pays ! R/

Son Amour envers nous s'est montré le plus fort ;
Éternelle est la Fidélité du SEIGNEUR ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 16 : 15à18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Gloire au CHRIST qui est au dessus de tout,
DIEU béni éternellement !
Alléluia. (Rm 9, 5)


Allez dans le monde entier, proclamez la Bonne Nouvelle

JÉSUS ressuscité dit aux onze Apôtres :
« Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la Création.
Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné.
Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en Mon NOM, ils chasseront les esprits mauvais ; ils parleront un langage nouveau ; ils prendront des serpents dans leurs mains, et, s'ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s'en trouveront bien. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=25/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 26 Jan 2013 - 10:06

Samedi 26/1/2013
2ième Semaine du Temps Ordinaire

Saint Timothée et Saint Tite ; Evêques
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Seconde lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 1 : 1à8

Timothée, mon enfant bien-aimé...

Moi, Paul, qui suis, par la Volonté de DIEU, Apôtre du CHRIST JÉSUS à cause de la promesse de la Vie que nous avons en JÉSUS CHRIST, je te souhaite à toi, Timothée, mon enfant bien-aimé, grâce, miséricorde et paix de la Part de DIEU le PÈRE et du CHRIST JÉSUS notre SEIGNEUR.
Je suis plein de reconnaissance envers DIEU, que j'adore avec une conscience pure comme l'ont fait mes ancêtres ; je LE prie sans cesse, nuit et jour, en me souvenant de toi. Je n'oublie pas tes larmes, et j'ai un très vif désir de te revoir pour être rempli de joie. J'évoque le souvenir de ta foi sincère : c'était celle de Loïs, ta grand-mère, et de ta mère Eunikè, et je suis convaincu que c'est la même foi qui t'anime aussi. Voilà pourquoi je te rappelle que tu dois réveiller en toi le Don de DIEU que tu as reçu quand je t'ai imposé les mains. Car ce n'est pas un esprit de peur que DIEU nous a donné, mais un ESPRIT de Force, d'Amour et de Raison. N'aie pas honte de rendre témoignage à notre SEIGNEUR, et n'aie pas honte de moi, qui suis en prison à cause de LUI ; mais, avec la Force de DIEU, prends ta part de souffrance pour l'annonce de l'Évangile.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 95 (96) : 1et2a, 2b et 3, 7et8a, 9et10a

Un chant nouveau pour le SEIGNEUR qui vient
(Psaume 95 (96) entièrement)


R/ Allez dire au monde entier les Merveilles de DIEU !

Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
chantez au SEIGNEUR, Terre entière,
chantez au SEIGNEUR et bénissez Son NOM ! R/

De jour en jour, proclamez Son Salut,
racontez à tous les peuples Sa Gloire,
à toutes les nations Ses Merveilles ! R/

Rendez au SEIGNEUR, familles des peuples,
rendez au SEIGNEUR la Gloire et la Puissance,
rendez au SEIGNEUR la Gloire de Son NOM. R/

Adorez le SEIGNEUR, Éblouissant de Sainteté :
tremblez devant LUI, Terre entière.
Allez dire aux nations : « Le SEIGNEUR est ROI ! » R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 1à9

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. CHRIST, manifesté dans la chair, proclamé parmi les nations, accueilli dans la foi, Gloire à TOI ! Alléluia.


La Mission des Disciples

Parmi les disciples, le SEIGNEUR en désigna encore soixante-douze, et IL les envoya deux par deux devant LUI dans toutes les villes et localités où LUI-même devait aller.
IL leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le MAÎTRE de la Moisson d'envoyer des ouvriers pour Sa Moisson. Allez ! Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups. N'emportez ni argent, ni sac, ni sandales, et ne vous attardez pas en salutations sur la route. Dans toute maison où vous entrerez, dites d'abord : 'Paix à cette maison.' S'il y a là un ami de la paix, votre paix ira reposer sur lui ; sinon, elle reviendra sur vous. Restez dans cette maison, mangeant et buvant ce que l'on vous servira ; car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.
Dans toute ville où vous entrerez et où vous serez accueillis, mangez ce qu'on vous offrira. Là, guérissez les malades, et dites aux habitants : 'Le Règne de DIEU est tout proche de vous.' »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=26/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 27 Jan 2013 - 12:42

Dimanche 27/1/2013
3ième Dimanche du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Livre de Néhémie 8 : 1à4a, 5et6, 8à10

Le Peuple de DIEU redécouvre la Parole

Quand arriva la fête du septième mois, tout le peuple se rassembla comme un seul homme sur la place située devant la Porte des eaux. On demanda au scribe Esdras d'apporter le Livre de la Loi de Moïse, que le SEIGNEUR avait donnée à Israël.
Alors le prêtre Esdras apporta la Loi en présence de l'assemblée, composée des hommes, des femmes, et de tous les enfants en âge de comprendre. C'était le premier jour du septième mois.
Esdras, tourné vers la place de la Porte des eaux, fit la lecture dans le Livre, depuis le lever du jour jusqu'à midi, en présence des hommes, des femmes, et de tous les enfants en âge de comprendre : tout le peuple écoutait la lecture de la Loi.
Le scribe Esdras se tenait sur une tribune de bois, construite tout exprès.
Esdras ouvrit le Livre ; tout le peuple le voyait, car il dominait l'assemblée. Quand il ouvrit le Livre, tout le monde se mit debout.
Alors Esdras bénit le SEIGNEUR, le DIEU TRÈS GRAND, et tout le peuple, levant les mains, répondit : « Amen ! Amen ! » Puis ils s'inclinèrent et se prosternèrent devant le SEIGNEUR, le visage contre terre.
Esdras lisait un passage dans le Livre de la Loi de DIEU, puis les lévites traduisaient, donnaient le sens, et l'on pouvait comprendre.
Néhémie le gouverneur, Esdras qui était prêtre et scribe, et les lévites qui donnaient les explications, dirent à tout le peuple : « Ce jour est consacré au SEIGNEUR votre DIEU ! Ne prenez pas le deuil, ne pleurez pas ! » Car ils pleuraient tous en entendant les Paroles de la Loi.
Esdras leur dit encore : « Allez, mangez des viandes savoureuses, buvez des boissons aromatisées, et envoyez une part à celui qui n'a rien de prêt. Car ce jour est consacré à notre DIEU ! Ne vous affligez pas : la joie du SEIGNEUR est votre rempart ! »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 18 (19) : 8, 9, 10, 15

La Loi du SEIGNEUR

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.
(Psaume 18 (19) entièrement)



R/ La joie du SEIGNEUR est notre rempart

La Loi du SEIGNEUR est Parfaite,
qui redonne Vie ;
la Charte du SEIGNEUR est sûre,
qui rend sages les simples. R/

Les Préceptes du SEIGNEUR sont Droits,
Ils réjouissent le cœur ;
le Commandement du SEIGNEUR est Limpide,
Il clarifie le regard. R/

La crainte qu'IL inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les Décisions du SEIGNEUR sont Justes
et vraiment équitables. R/

Accueille les paroles de ma bouche,
le murmure de mon cœur ;
qu'ils parviennent devant TOI,
SEIGNEUR, mon Rocher, mon Défenseur ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Première lettre de Saint Paul Apôtre au Corinthiens 12 : 12à30

Diversité des membres dans l'unité du Corps du CHRIST

Frères,
Prenons une comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps. Il en est ainsi pour le CHRIST.
Tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés dans l'Unique ESPRIT pour former un seul corps. Tous nous avons été désaltérés par l'Unique ESPRIT.
Le corps humain se compose de plusieurs membres, et non pas d'un seul.
[Le pied aura beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps », il fait toujours partie du corps.
L'oreille aura beau dire : « Je ne suis pas l'œil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait toujours partie du corps.
Si, dans le corps, il n'y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S'il n'y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ?
Mais, dans le corps, DIEU a disposé les différents membres comme IL l'a voulu.
S'il n'y en avait qu'un seul, comment cela ferait-il un corps ?
Il y a donc à la fois plusieurs membres, et un seul corps.
L'œil ne peut pas dire à la main : « Je n'ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n'ai pas besoin de vous ».
Bien plus, les parties du corps qui paraissent les plus délicates sont indispensables.
Et celles qui passent pour moins respectables, c'est elles que nous traitons avec plus de respect ; celles qui sont moins décentes, nous les traitons plus décemment ;
pour celles qui sont décentes, ce n'est pas nécessaire. DIEU a organisé le corps de telle façon qu'on porte plus de respect à ce qui en est le plus dépourvu :
IL a voulu qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres.
Si un membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l'honneur, tous partagent sa joie. ]
Or, vous êtes le Corps du CHRIST et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de ce Corps.
[Parmi ceux que DIEU a placés ainsi dans l'Église, il y a premièrement des Apôtres, deuxièmement des Prophètes, troisièmement ceux qui sont chargés d'enseigner, puis ceux qui font des miracles, ceux qui ont le don de guérir, ceux qui ont la charge d'assister leurs frères ou de les guider, ceux qui disent des paroles mystérieuses.
Tout le monde évidemment n'est pas apôtre, tout le monde n'est pas prophète, ni chargé d'enseigner ; tout le monde n'a pas à faire des miracles,
à guérir, à dire des paroles mystérieuses, ou à les interpréter. ]

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 1 : 1à4 ; 4 : 14à21

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Le SEIGNEUR a envoyé JÉSUS, Son SAUVEUR,
porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux prisonniers qu'ils sont libres.
Alléluia. (cf. Lc 4, 18)


Prologue de Saint Luc — « Aujourd'hui, s'accomplit la Parole »

Plusieurs ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, tels que nous les ont transmis ceux qui, dès le début, furent les témoins oculaires et sont devenus les serviteurs de la Parole.
C'est pourquoi j'ai décidé, moi aussi, après m'être informé soigneusement de tout depuis les origines, d'en écrire pour toi, cher Théophile, un exposé suivi, afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as reçus.

Lorsque JÉSUS, avec la Puissance de l'ESPRIT, revint en Galilée, Sa Renommée se répandit dans toute la région. IL enseignait dans les synagogues des Juifs, et tout le monde faisait Son Éloge. IL vint à Nazareth, où IL avait grandi. Comme IL en avait l'habitude, IL entra dans la synagogue le jour du sabbat, et IL se leva pour faire la lecture. On LUI présenta le Livre du Prophète Isaïe. IL ouvrit le Livre et trouva le passage où il est écrit : L'ESPRIT du SEIGNEUR est sur Moi parce que le SEIGNEUR M'a consacré par l'Onction. IL M'a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu'ils sont libres, et aux aveugles qu'ils verront la Lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordée par le SEIGNEUR.

JÉSUS referma le Livre, le rendit au servant et s'assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur LUI.
Alors IL se mit à leur dire : « Cette Parole de l'Écriture, que vous venez d'entendre, c'est aujourd'hui qu'Elle s'accomplit. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=27/01/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 2 Fév 2013 - 10:17

Samedi 2 /2/2013
Présentation du SEIGNEUR au Temple
Fête du SEIGNEUR
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Livre de Malachie 3 : 1à4

Le SEIGNEUR vient dans Son Temple pour nous purifier

Ainsi parle le SEIGNEUR DIEU : Voici que J'envoie Mon Messager pour qu'IL prépare le chemin devant Moi ; et soudain viendra dans Son Temple le SEIGNEUR que vous cherchez. Le Messager de l'Alliance que vous désirez, LE voici qui vient, dit le SEIGNEUR de l'Univers.
Qui pourra soutenir le jour de Sa Venue ? Qui pourra rester debout lorsqu'IL se montrera ? Car IL est pareil au feu du fondeur, pareil à la lessive des blanchisseurs.
IL s'installera pour fondre et purifier. IL purifiera les fils de Lévi, IL les affinera comme l'or et l'argent : ainsi pourront-ils, aux Yeux du SEIGNEUR, présenter l'offrande en toute justice.
Alors, l'offrande de Juda et de Jérusalem sera bien accueillie du SEIGNEUR, comme il en fut aux jours anciens, dans les années d'autrefois.
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 24 (25) : 7, 8, 9, 10

Fais-moi connaître Ta Volonté et pardonne mes torts

Du recueil de David.
(Psaume 24 (25) entièrement)



R/ Gloire au MESSIE de DIEU, Gloire à l'ENVOYÉ du SEIGNEUR

Portes, levez vos frontons,
élevez-vous, portes éternelles :
qu'IL entre, le ROI de Gloire ! R/

Qui est ce ROI de Gloire ?
C'est le SEIGNEUR, le Fort, le Vaillant,
le SEIGNEUR, le Vaillant des combats. R/

Portes, levez vos frontons,
levez-les, portes éternelles :
qu'IL entre, le ROI de Gloire ! R/

Qui donc est ce ROI de Gloire ?
C'est le SEIGNEUR, DIEU de l'Univers ;
c'est LUI, le ROI de Gloire. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 2 : 22à40

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Voici la Lumière qui éclaire les nations !
Voici la Gloire d'Israël !
Alléluia. (cf. Lc 2, 32)


La présentation de JÉSUS CHRIST au Temple

[Quand arriva le jour fixé par la Loi de Moïse pour la purification, les Parents de JÉSUS le portèrent à Jérusalem pour le présenter au SEIGNEUR, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au SEIGNEUR.
Ils venaient aussi présenter en offrande le sacrifice prescrit par la Loi du SEIGNEUR : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.
Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C'était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d'Israël, et l'ESPRIT SAINT était sur lui. L'ESPRIT lui avait révélé qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le MESSIE du SEIGNEUR. Poussé par l'ESPRIT, Syméon vint au Temple. Les parents y entraient avec l'Enfant JÉSUS pour accomplir les rites de la Loi qui LE concernaient.
Syméon prit l'Enfant dans ses bras, et il bénit DIEU en disant :
« Maintenant, ô MAÎTRE, TU peux laisser Ton Serviteur s'en aller dans la paix, selon Ta Parole.
Car mes yeux ont vu Ton Salut,
que TU as préparé à la face de tous les peuples :
Lumière pour éclairer les nations païennes, et Gloire d'Israël Ton Peuple. »]
Le Père et la Mère de l'Enfant s'étonnaient de ce qu'on disait de LUI.
Syméon les bénit, puis il dit à Marie Sa Mère : « Vois, Ton Fils qui est là provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. IL sera un signe de division. — Et Toi-même, Ton Cœur sera transpercé par une épée. — Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d'un grand nombre. »

Il y avait là une femme qui était Prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser.
Demeurée veuve après sept ans de mariage, elle avait atteint l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s'éloignait pas du Temple, servant DIEU jour et nuit dans le jeûne et la prière. S'approchant d'eux à ce moment, elle proclamait les Louanges de DIEU et parlait de l'Enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem.

Lorsqu'ils eurent accompli tout ce que prescrivait la Loi du SEIGNEUR, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
L'Enfant grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la Grâce de DIEU était sur LUI.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=02/02/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 3 Fév 2013 - 12:48

-
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 3 Fév 2013 - 13:24

Dimanche 3/2/2013
4ième Dimanche du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C




(Première lecture)
Livre de Jérémie 1 : 4à5, 17à19

Je fais de toi un Prophète pour les peuples

Le SEIGNEUR m'adressa la Parole et me dit :
« Avant même de te former dans le sein de ta mère,
Je te connaissais ;
avant que tu viennes au jour,
Je t'ai consacré ;
Je fais de toi un Prophète pour les peuples.
Lève-toi,
tu prononceras contre eux tout ce que Je t'ordonnerai.
Ne tremble pas devant eux,
sinon, c'est Moi qui te ferai trembler devant eux.
Moi, Je fais de toi aujourd'hui une ville fortifiée,
une colonne de fer,
un rempart de bronze,
pour faire face à tout le pays,
aux rois de Juda et à ses chefs,
à ses prêtres et à tout le peuple.
Ils te combattront,
mais ils ne pourront rien contre toi,
car Je suis avec toi pour te délivrer.
Parole du SEIGNEUR. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 70 (71) : 5et6ab, 7et8, 15ab et 17, 19et6c

Ne me laisse pas, maintenant que je vieillis
(Psaume 70 (71) entièrement)



R/ Sans fin, je proclamerai Ta Victoire et Ton Salut

SEIGNEUR mon DIEU, TU es mon Espérance,
mon Appui dès ma jeunesse.
TOI, mon soutien dès avant ma naissance,
TU m’as choisi dès le ventre de ma mère. R/

Pour beaucoup, je fus comme un prodige ;
TU as été mon secours et ma force.
Je n’avais que Ta Louange à la bouche,
tout le jour, Ta Splendeur. R/

Ma bouche annonce tout le jour
Tes Actes de Justice et de Salut.
Mon DIEU, TU m'as instruit dès ma jeunesse,
et jusqu'ici, j'ai proclamé Tes Merveilles. R/

Si Haute est Ta Justice, mon DIEU,
TOI qui as fait de Grandes Choses :
DIEU, qui donc est comme TOI ?
TU seras ma Louange toujours ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Première lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 31 ; 13 : 1à13

Hymne à la charité

Frères,
Parmi les Dons de DIEU, vous cherchez à obtenir ce qu'il y a de meilleur. Eh bien, je vais vous indiquer une voie supérieure à toutes les autres
J'aurais beau parler toutes les langues de la Terre et du Ciel, si je n'ai pas la charité, s'il me manque l'amour, je ne suis qu'un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.
J'aurais beau être Prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de DIEU, et toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, s'il me manque l'amour, je ne suis rien.
J'aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j'aurais beau me faire brûler vif, s'il me manque l'amour, cela ne me sert à rien.
L'amour prend patience ; l'amour rend service ; l'amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil ;
il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'emporte pas ; il n'entretient pas de rancune ;
il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;
il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.
L'amour ne passera jamais. Un jour, les prophéties disparaîtront, le Don des langues cessera, la connaissance que nous avons de DIEU disparaîtra.
En effet, notre connaissance est partielle, nos prophéties sont partielles.
Quand viendra l'achèvement, ce qui est partiel disparaîtra.
Quand j'étais un enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j'ai fait disparaître ce qui faisait de moi un enfant. Nous voyons actuellement une image obscure dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai vraiment, comme DIEU m'a connu. Ce qui demeure aujourd'hui, c'est la foi, l'espérance et la charité ; mais la plus grande des trois, c'est la charité.
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 4 : 21à30

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
De L'Orient à l'Occident, parmi toutes les nations,
on reconnaîtra le Salut de notre DIEU.
Alléluia. (cf. Ps 66, 3)


La mission de Jésus est universelle

Dans la synagogue de Nazareth, après la lecture du livre d"Isaïe, JÉSUS déclara : « Cette Parole de l'Écriture que vous venez d'entendre, c"est aujourd’hui qu’Elle s'accomplit. »
Tous LUI rendaient témoignage ; et ils s'étonnaient du Message de Grâce qui sortait de Sa Bouche. Ils se demandaient : « N'est-ce pas là LE fils de Joseph ? »
Mais IL leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : 'Médecin, guéris-toi toi-même. Nous avons appris tout ce qui s'est passé à Capharnaüm : fais donc de même ici dans ton pays !' »
Puis IL ajouta : « Amen, Je vous le dis : aucun Prophète n'est bien accueilli dans son pays.
En toute vérité, Je vous le déclare : Au temps du Prophète Élie, lorsque la sécheresse et la famine ont sévi pendant trois ans et demi, il y avait beaucoup de veuves en Israël ; pourtant Élie n'a été envoyé vers aucune d'entre elles, mais bien à une veuve étrangère, de la ville de Sarepta, dans le pays de Sidon.
Au temps du Prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; pourtant aucun d'eux n'a été purifié, mais bien Naaman, un Syrien. »
À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux.
Ils se levèrent, poussèrent JÉSUS hors de la ville, et le menèrent jusqu'à un escarpement de la colline où la ville est construite, pour le précipiter en bas.
Mais LUI, passant au milieu d'eux, allait Son Chemin.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/02/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 9 Fév 2013 - 10:03

Samedi 9/2/2013
4ième Semaine du Temps Ordinaire
De la férie
(Couleur liturgique : Vert)
Année C





(Première lecture)
Lettre aux Hébreux 13 : 15à17, 20et21

L'action de grâce de la communauté chrétienne

Frères,
en toute circonstance, offrons à DIEU, par JÉSUS, un sacrifice de louange, c'est-à-dire l'acte de foi qui sort de nos lèvres en l'honneur de Son NOM.
Ne manquez pas d'être généreux et de partager. C'est cela qu'il faut offrir à DIEU pour LUI plaire.
Faites confiance à ceux qui vous dirigent et soyez-leur soumis ; en effet, ils sont là pour veiller sur vos âmes, et ils auront à rendre des comptes. Ainsi, ils accompliront leur tâche avec joie, sans avoir à se plaindre, ce qui ne vous serait d'aucun profit.
Que le DIEU de la Paix, LUI qui a fait remonter d'entre les morts le BERGER des brebis, PASTEUR par excellence, grâce au Sang de l'Alliance Éternelle, notre SEIGNEUR JÉSUS, que ce DIEU vous munisse de tout ce qui est bon pour accomplir Sa Volonté, qu'IL réalise en nous ce qui plaît à Ses Yeux, par JÉSUS CHRIST, à qui appartient la Gloire pour les siècles des siècles. Amen.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 22 (23) : 1et2ab, 2c et 3, 4, 5, 6

Le SEIGNEUR est mon BERGER

Psaume appartenant au recueil de David.


R/ Le SEIGNEUR est mon BERGER : rien ne saurait me manquer

Le SEIGNEUR est mon BERGER :
je ne manque de rien.
Sur des prés d'herbe fraîche,
IL me fait reposer. R/

IL me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
IL me conduit par le juste chemin
pour l'honneur de Son NOM. R/

Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car TU es avec moi :
Ton Bâton me guide et me rassure. R/

TU prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
TU répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante. R/

Grâce et bonheur m'accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j'habiterai la Maison du SEIGNEUR
pour la durée de mes jours. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 30à34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. SEIGNEUR JÉSUS, TU es le Vrai PASTEUR : nous écoutons Ta Voix, nous marchons à Ta Suite. Alléluia. (cf. Jn 10, 27)


JÉSUS retrouve la foule et LUI manifeste Sa Pitié

Après leur première mission, les Apôtres se réunissent auprès de JÉSUS, et LUI rapportent tout ce qu'ils ont fait et enseigné.
IL leur dit : « Venez à l'écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, les arrivants et les partants étaient si nombreux qu'on n'avait même pas le temps de manger.
Ils partirent donc dans la barque pour un endroit désert, à l'écart.
Les gens les virent s'éloigner, et beaucoup les reconnurent. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux.
En débarquant, JÉSUS vit une grande foule. IL fut saisi de pitié envers eux, parce qu'ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, IL se mit à les instruire longuement.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/02/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 10 Fév 2013 - 12:27

Dimanche 10/2/2013
5ième Dimanche du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert)
Année C




(Première lecture)
Livre d'Isaïe 6 : 1et2a, 3à8

Révélation du DIEU SAINT et vocation d'Isaïe

L'année de la mort du roi Ozias, je vis le SEIGNEUR qui siégeait sur un Trône très élevé ; les pans de Son Manteau remplissaient le Temple.
Des séraphins se tenaient au-dessus de LUI. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler.
Ils se criaient l'un à l'autre : « SAINT ! SAINT ! SAINT, le SEIGNEUR, DIEU de l'Univers. Toute la Terre est remplie de Sa Gloire. »
Les pivots des portes se mirent à trembler à la voix de celui qui criait, et le Temple se remplissait de fumée.
Je dis alors : « Malheur à moi ! Je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures, j'habite au milieu d'un peuple aux lèvres impures : et mes yeux ont vu le ROI, le SEIGNEUR de l'Univers ! »
L'un des Séraphins vola vers moi, tenant un charbon brûlant qu'Il avait pris avec des pinces sur l'autel.
Il l'approcha de ma bouche et dit : « Ceci a touché tes lèvres, et maintenant ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. »
J'entendis alors la Voix du SEIGNEUR qui disait : « Qui enverrai-Je ? Qui sera notre messager ? » Et j'ai répondu : « Moi, je serai ton messager : envoie-moi. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 137 (138) : 1et2a, 2bc et 3, 4et5, 7c et 8

Je veux TE louer de tout mon cœur

Du recueil de David.
(Psaume 137 (138) entièrement)



R/ SAINT est le SEIGNEUR notre DIEU !

De tout mon cœur, SEIGNEUR, je TE rends grâce :
TU as entendu les paroles de ma bouche.
Je TE chante en présence des Anges,
vers Ton Temple Sacré, je me prosterne. R/

Je rends grâce à Ton NOM pour Ton Amour et Ta Vérité,
car TU élèves, au-dessus de tout, Ton NOM et Ta Parole.
Le jour où TU répondis à mon appel,
TU fis grandir en mon âme la force. R/

Tous les rois de la Terre TE rendent grâce
quand ils entendent les Paroles de Ta Bouche.
Ils chantent les Chemins du SEIGNEUR :
« Qu'elle est grande, la Gloire du SEIGNEUR ! » R/

Ta Droite me rend vainqueur.
Le SEIGNEUR fait tout pour moi !
SEIGNEUR, Éternel est Ton Amour :
n'arrête pas l'Oeuvre de Tes Mains. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Première lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 15 : 1à11

La tradition de la foi au CHRIST Mort et Ressuscité

Frères, je vous rappelle la Bonne Nouvelle que je vous ai annoncée ; cet Évangile, vous l'avez reçu, et vous y restez attachés,
vous serez sauvés par Lui si vous le gardez tel que je vous l'ai annoncé ; autrement, c'est pour rien que vous êtes devenus croyants.
Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j'ai moi-même reçu : le CHRIST est Mort pour nos péchés conformément aux Écritures,
et IL a été mis au tombeau ; IL est Ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures,
et IL est apparu à Pierre, puis aux Douze ;
ensuite IL est apparu à plus de cinq cents frères à la fois — la plupart sont encore vivants, et quelques-uns sont morts —
ensuite IL est apparu à Jacques, puis à tous les Apôtres.
Et en tout dernier lieu, IL est même apparu à l'avorton que je suis.
Car moi, je suis le plus petit des Apôtres, je ne suis pas digne d'être appelé Apôtre, puisque j'ai persécuté l'Église de DIEU.
Mais ce que je suis, je le suis par la Grâce de DIEU, et la Grâce dont IL m'a comblé n'a pas été stérile. Je me suis donné de la peine plus que tous les autres ; à vrai dire, ce n'est pas moi, c'est la Grâce de DIEU avec moi.
Bref, qu'il s'agisse de moi ou des autres, voilà notre message, et voilà votre foi.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 5 : 1à11

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
La Voix du SEIGNEUR appelle :
« Venez, suivez-Moi, Je ferai de vous
des pêcheurs d'hommes. »
Alléluia. (cf. Mt 4, 19)


La pêche miraculeuse. La vocation des Apôtres

Un jour, JÉSUS se trouvait sur le bord du lac de Génésareth ; la foule se pressait autour de LUI pour écouter la Parole de DIEU.
IL vit deux barques amarrées au bord du lac ; les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.
JÉSUS monta dans une des barques, qui appartenait à Simon, et LUI demanda de s'éloigner un peu du rivage. Puis IL s'assit et, de la barque, IL enseignait la foule.
Quand IL eut fini de parler, IL dit à Simon : « Avance au large, et jetez les filets pour prendre du poisson. »
Simon LUI répondit : « MAÎTRE, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur Ton Ordre, je vais jeter les filets. »
Ils le firent, et ils prirent une telle quantité de poissons que leurs filets se déchiraient.
Ils firent signe à leurs compagnons de l'autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent, et ils remplirent les deux barques, à tel point qu'elles enfonçaient.
À cette vue, Simon-Pierre tomba aux pieds de JÉSUS, en disant : « SEIGNEUR, éloigne-TOI de moi, car je suis un homme pécheur. »
L'effroi, en effet, l'avait saisi, lui et ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu'ils avaient prise ; et de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, ses compagnons. JÉSUS dit à Simon : « Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu prendras. »
Alors ils ramenèrent les barques au rivage et, laissant tout, ils LE suivirent.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/02/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 16 Fév 2013 - 10:15

Samedi 16/2/2013
Samedi après les cendres
(Couleur liturgique : Violet)
Année C





(Première lecture)
Livre d'Isaïe 58 : 9b à 14

La religion authentique

Si tu fais disparaître de ton pays le joug, le geste de menace, la parole malfaisante,
si tu donnes de bon cœur à celui qui a faim, et si tu combles les désirs du malheureux, ta lumière se lèvera dans les ténèbres et ton obscurité sera comme la lumière de midi.
Le SEIGNEUR sera toujours ton guide. En plein désert, IL te comblera et te rendra vigueur. Tu seras comme un jardin bien irrigué, comme une source où les eaux ne manquent jamais. Tu rebâtiras les ruines anciennes, tu restaureras les fondations séculaires. On t'appellera : « Celui qui répare les brèches », « Celui qui remet en service les routes ».
Si tu t'abstiens de voyager le jour du sabbat, de traiter tes affaires pendant le jour qui m'est consacré, si tu appelles le sabbat : « mes délices », et : « ma vénération » le jour du SEIGNEUR, si tu LE vénères, en évitant démarches, affaires et pourparlers, alors tu trouveras tes délices dans le SEIGNEUR ; je ferai passer ton char sur les hauteurs du pays, je te donnerai pour vivre l'héritage de Jacob ton père. Oui, la Bouche du SEIGNEUR a parlé.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 85(86) : 1et2, 3et4, 5et6

Dans ma détresse je fais appel à TOI

Prière appartenant au recueil de David.
(Psaume 85(86) entièrement)



R/ Montre-nous, SEIGNEUR, la route qui mène vers TOI

Écoute, SEIGNEUR, réponds-moi,
car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon DIEU,
sauve Ton Serviteur qui s'appuie sur TOI. R/

Prends pitié de moi, SEIGNEUR,
TOI que j'appelle chaque jour.
SEIGNEUR, réjouis Ton Serviteur :
vers TOI, j'élève mon âme ! R/

TOI qui es Bon et qui Pardonnes,
Plein d'Amour pour tous ceux qui T'appellent,
écoute ma prière, SEIGNEUR,
entends ma voix qui TE supplie. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 5 : 27à32

Acclamation de l’Évangile :
Tes Paroles, SEIGNEUR, sont l'ESPRIT et la VIE. TU ne désires pas la mort du pécheur, TU veux qu'il renonce à ses chemins, et qu'il vive. Tes Paroles, SEIGNEUR, sont l'ESPRIT et la VIE.


JÉSUS appelle les pécheurs à la conversion

JÉSUS remarqua un publicain (collecteur d'impôts) du nom de Lévi assis à son bureau de publicain. IL lui dit : « Suis-Moi. »
Abandonnant tout, l'homme se leva et se mit à le suivre.
Lévi LUI offrit un grand festin dans sa maison ; il y avait une grande foule de publicains et d'autres gens attablés avec eux.
Les pharisiens et les scribes de leur parti récriminaient en disant à Ses Disciples : « Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les publicains et les pécheurs ? »
JÉSUS leur répondit : « Ce ne sont pas les gens en bonne santé qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes mais les pécheurs, pour qu'ils se convertissent. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/02/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 23 Fév 2013 - 10:06

Samedi 23/2/2013
Saint Polycarpe, Evêque et Martyr

1ière Semaine de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C





(Première lecture)
Livre du Deutéronome 26 : 16à19

Israël, peuple consacré à DIEU

Moïse disait au peuple d'Israël : « Aujourd'hui, le SEIGNEUR ton DIEU te commande de mettre en pratique Ces Commandements et Ces Décrets. Tu les garderas et observeras de tout ton cœur et de toute ton âme.
Aujourd'hui, tu as obtenu du SEIGNEUR cette déclaration : qu'IL sera ton DIEU, et que tu suivras Ses Chemins, que tu garderas Ses Commandements, Ses Ordres et Ses Décrets, et que tu écouteras Sa Voix.
Aujourd'hui, le SEIGNEUR a obtenu de toi cette déclaration : que tu seras Son Peuple particulier, comme IL te l'a promis, et que tu devras garder tous Ses Commandements.
IL te donnera prestige, renommée et gloire, plus qu'à toutes les nations qu'IL a faites, et tu seras un peuple consacré au SEIGNEUR ton DIEU, comme IL te l'a promis. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 118 (119) : 1et2, 4et5, 7et8

Mystère et Merveille de la Loi de DIEU
(Psaume 118 (119) entièrement)


R/ Heureux qui s'attache à Ta Loi, SEIGNEUR

Heureux les hommes intègres dans leurs voies
qui marchent suivant la Loi du SEIGNEUR !
Heureux ceux qui gardent Ses Exigences,
ils LE cherchent de tout cœur ! R/

TOI, TU promulgues des Préceptes
à observer entièrement.
Puissent mes voies s'affermir
à observer Tes Commandements ! R/

D'un cœur droit, je pourrai Te rendre grâce,
instruit de Tes justes décisions.
Tes Commandements, je les observe :
ne m'abandonne pas entièrement. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 5 : 43à48

Acclamation de l’Évangile :
Gloire au CHRIST, Parole éternelle du DIEU Vivant, Gloire à TOI, SEIGNEUR. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut. Gloire au CHRIST, Parole éternelle du DIEU Vivant, Gloire à TOI, Seigneur. (2 Co 6, 2)


Les Disciples du CHRIST, fils du PÈRE, appelés à la Perfection

Comme les Disciples s'étaient rassemblés autour de JÉSUS, sur la montagne, IL leur disait : « Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
Eh bien Moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent,
afin d'être vraiment les fils de votre PÈRE qui est dans les Cieux ; car IL fait lever Son Soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n'en font-ils pas autant ?
Vous donc, soyez parfaits comme votre PÈRE Céleste est Parfait. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/02/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 24 Fév 2013 - 13:11

Dimanche 24/2/2013
2ième Dimanche de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C




(Première lecture)
Livre de la Genèse 15 : 5à12, 17et18a

L'Alliance de DIEU avec Abraham

Le SEIGNEUR parlait à Abraham dans une vision. Puis IL le fit sortir et lui dit : « Regarde le ciel, et compte les étoiles, si tu le peux... » Et IL déclara : « Vois quelle descendance tu auras ! »
Abram eut foi dans le SEIGNEUR et le SEIGNEUR estima qu'il était juste.
Puis IL dit : « Je suis le SEIGNEUR, qui t'ai fait sortir d'Our en Chaldée pour te mettre en possession de ce pays. »
Abram répondit : « SEIGNEUR mon DIEU, comment vais-je savoir que j'en ai la possession ? »
Le SEIGNEUR lui dit : « Prends-moi une génisse de trois ans, une chèvre de trois ans, un bélier de trois ans, une tourterelle et une jeune colombe. »
Abram prit tous ces animaux, les partagea en deux, et plaça chaque moitié en face de l'autre ; mais il ne partagea pas les oiseaux.
Comme les rapaces descendaient sur les morceaux, Abram les écarta.
Au coucher du soleil, un sommeil mystérieux s'empara d'Abram, une sombre et profonde frayeur le saisit.
Après le coucher du soleil, il y eut des ténèbres épaisses. Alors un brasier fumant et une torche enflammée passèrent entre les quartiers d'animaux.
Ce jour-là, le SEIGNEUR conclut une Alliance avec Abram en ces termes : « À ta descendance Je donne le pays que voici. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 26 (27) : 1, 7et8, 9abcd, 13et14

Chez le SEIGNEUR, je me sens en sécurité

Du recueil de David.
(Psaume 26 (27) entièrement)



R/ Le SEIGNEUR est Lumière et Salut

Le SEIGNEUR est ma Lumière et mon Salut,
de qui aurais-je crainte ?
Le SEIGNEUR est le rempart de ma vie,
devant qui tremblerais-je ? R/

Écoute, SEIGNEUR, je T’appelle !
Pitié ! Réponds-moi !
Mon cœur m’a redit Ta Parole :
« Cherchez ma face. » R/

C’est Ta Face, SEIGNEUR, que je cherche :
ne me cache pas Ta Face.
N’écarte pas Ton Serviteur avec colère,
TU restes mon secours. R/

J’en suis sûr, je verrai les Bontés du SEIGNEUR
sur la Terre des Vivants.
« Espère le SEIGNEUR, sois fort et prends courage ;
espère le SEIGNEUR. » R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens 3 : 17à21 à 4 : 1

Le CHRIST nous transfigurera

Frères, prenez-moi tous pour modèle, et regardez bien ceux qui vivent selon l'exemple que nous vous donnons.
Car je vous l'ai souvent dit, et maintenant je le redis en pleurant : beaucoup de gens vivent en ennemis de la Croix du CHRIST.
Ils vont tous à leur perte. Leur dieu, c'est leur ventre, et ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte ; ils ne tendent que vers les choses de la Terre.
Mais nous, nous sommes citoyens des Cieux ; c'est à ce titre que nous attendons comme SAUVEUR le SEIGNEUR JÉSUS CHRIST, LUI qui transformera nos pauvres corps à l'image de Son Corps Glorieux, avec la Puissance qui le rend capable aussi de tout dominer.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 9 : 28b à 36

Acclamation de l’Évangile :
Gloire au CHRIST, Parole éternelle du DIEU VIVANT. Gloire à TOI, SEIGNEUR. Du sein de la nuée resplendissante, la Voix du PÈRE a retenti : « Voici Mon Fils, Mon Bien-Aimé, écoutez-LE ! » Gloire au CHRIST, Parole éternelle du DIEU Vivant. Gloire à TOI, SEIGNEUR. (cf. Mt 17, 5)


La Transfiguration

JÉSUS prit avec LUI Pierre, Jean et Jacques, et IL alla sur la montagne pour prier. Pendant qu'IL priait, Son Visage apparut tout autre, Ses Vêtements devinrent d'une blancheur éclatante.
Et deux hommes s'entretenaient avec LUI : c'étaient Moïse et Élie, apparus dans la Gloire. Ils parlaient de Son Départ qui allait se réaliser à Jérusalem.
Pierre et Ses Compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, se réveillant, ils virent la Gloire de JÉSUS, et les deux hommes à Ses Côtés.
Ces derniers s'en allaient, quand Pierre dit à JÉSUS : « MAÎTRE, il est heureux que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour TOI, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu'il disait.
Pierre n'avait pas fini de parler, qu'une nuée survint et les couvrit de Son Ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu'ils y pénétrèrent.
Et, de la nuée, une Voix se fit entendre : « Celui-ci est Mon Fils, Celui que j'ai choisi, écoutez-LE. »
Quand la Voix eut retenti, on ne vit plus que JÉSUS seul. Les Disciples gardèrent le silence et, de ce qu'ils avaient vu, ils ne dirent rien à personne à ce moment-là.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/02/2013

http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 2 Mar 2013 - 10:10

Samedi 2/3/2013
2ième Semaine de Carême
De la férie
(Couleur liturgique : Violet)
Année C





(Première lecture)
Livre de Michée 7 : 14et15, 18à20

La merveille du pardon de DIEU

Le Prophète fit cette prière : « SEIGNEUR, avec Ta Houlette, sois le Pasteur de Ton Peuple, du troupeau qui T'appartient, qui demeure isolé dans le maquis, entouré de vergers. Qu'il retrouve son pâturage à Bashane et Galaad, comme aux jours d'autrefois ! Comme aux jours où TU sortis d'Égypte, TU lui feras voir des merveilles ! Y a-t-il un dieu comme TOI ? TU enlèves le péché, TU pardonnes sa révolte au reste de Ton Peuple, TU ne T'obstines pas dans Ta Colère, mais TU prends plaisir à faire Grâce.
De nouveau TU nous montres Ta Tendresse, TU triomphes de nos péchés, TU jettes toutes nos fautes au fond de la mer !
TU accordes à Jacob Ta Fidélité, à Abraham l'Amour que TU as juré à nos pères depuis les jours d'autrefois. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 102 (103) : 1et2, 3et4, 9et10, 11et12

Je veux dire merci au SEIGNEUR

Du recueil de David.
(Psaume 102 (103) entièrement)



R/ Béni sois-TU, SEIGNEUR, DIEU de Tendresse et d'Amour !

Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
bénis Son NOM TRÈS SAINT, tout mon être !
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
n'oublie aucun de Ses Bienfaits ! R/

Car IL pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
IL réclame ta vie à la tombe
et te couronne d'Amour et de Tendresse ; R/

IL n'est pas pour toujours en procès,
ne maintient pas sans fin Ses Reproches ;
IL n'agit pas envers nous selon nos fautes,
ne nous rend pas selon nos offenses. R/

Comme le ciel domine la Terre,
fort est Son Amour pour qui LE craint ;
aussi loin qu'est l'orient de l'occident,
IL met loin de nous nos péchés. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 15 : 1à3, 11à32

Acclamation de l’Évangile :
Ta Parole, SEIGNEUR, est Vérité, et la Loi, Délivrance. Nous avons reconnu l'Amour de DIEU parmi nous : si notre cœur nous accuse, DIEU est plus grand que notre cœur. Ta Parole, SEIGNEUR, est Vérité, et la Loi, Délivrance. (1 Jn 4, 16 ; 3, 20)


Parabole du PÈRE Miséricordieux et du fils retrouvé

Les publicains et les pécheurs venaient tous à JÉSUS pour l'écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre LUI : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et IL mange avec eux ! »
Alors JÉSUS leur dit cette parabole :
« Un homme avait deux fils.
Le plus jeune dit à son père : 'Père, donne-moi la part d'héritage qui me revient.' Et le père fit le partage de ses biens.
Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu'il avait, et partit pour un pays lointain où il gaspilla sa fortune en menant une vie de désordre.
Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans cette région, et il commença à se trouver dans la misère. Il alla s'embaucher chez un homme du pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien.
Alors il réfléchit : 'Tant d'ouvriers chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je vais retourner chez mon père, et je lui dirai : Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Prends-moi comme l'un de tes ouvriers.'
Il partit donc pour aller chez son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut saisi de pitié ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.
Le fils lui dit : 'Père, j'ai péché contre le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils...'
Mais le père dit à ses domestiques : 'Vite, apportez le plus beau vêtement pour l'habiller. Mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds. Allez chercher le veau gras, tuez-le ; mangeons et festoyons. Car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.' Et ils commencèrent la fête.

Le fils aîné était aux champs. À son retour, quand il fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des domestiques, il demanda ce qui se passait.
Celui-ci répondit : 'C'est ton frère qui est de retour. Et ton père a tué le veau gras, parce qu'il a vu revenir son fils en bonne santé.'
Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d'entrer. Son père, qui était sorti, le suppliait. Mais il répliqua : 'Il y a tant d'années que je suis à ton service sans avoir jamais désobéi à tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis. Mais, quand ton fils que voilà est arrivé après avoir dépensé ton bien avec des filles, tu as fait tuer pour lui le veau gras !'
Le père répondit : 'Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait bien festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé ! »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=02/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 3 Mar 2013 - 13:56

Dimanche 3/3/2013
3ième Dimanche de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C




(Première lecture)
Livre de l'Exode 3 : 1à8a, 10, 13à15

Le DIEU SAUVEUR se révèle à Moïse

Moïse gardait le troupeau de son beau-père Jéthro, prêtre de Madiane. Il mena le troupeau au-delà du désert et parvint à l'Horeb, la Montagne de DIEU.
L'Ange du SEIGNEUR lui apparut au milieu d'un feu qui sortait d'un buisson. Moïse regarda : le buisson brûlait sans se consumer.
Moïse se dit alors : « Je vais faire un détour pour voir cette chose extraordinaire : pourquoi le buisson ne brûle-t-il pas ? »
Le SEIGNEUR vit qu'il avait fait un détour pour venir regarder, et DIEU l'appela du milieu du buisson : « Moïse ! Moïse ! » Il dit : « Me voici ! »
DIEU dit alors : « N'approche pas d'ici ! Retire tes sandales, car le Lieu que foulent tes pieds est une terre Sainte ! JE suis le DIEU de ton père, DIEU d'Abraham, DIEU d'Isaac, DIEU de Jacob. » Moïse se voila le visage car il craignait de porter son regard sur DIEU.
Le SEIGNEUR dit à Moïse : « J'ai vu, oui, j'ai vu la misère de Mon Peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu ses cris sous les coups des chefs de corvée. Oui, JE connais ses souffrances. JE suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens et le faire monter de cette terre vers une terre spacieuse et fertile, vers une terre ruisselant de lait et de miel, vers le pays de Canaan. Et maintenant, va ! JE t'envoie chez Pharaon : tu feras sortir d'Égypte Mon Peuple, les fils d'Israël. »
Moïse répondit : « J'irai donc trouver les fils d'Israël, et je leur dirai : 'Le DIEU de vos pères m'a envoyé vers vous.' Ils vont me demander quel est son nom ; que leur répondrai-je ? »
DIEU dit à Moïse : « JE suis CELUI qui suis. Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : 'CELUI qui m'a envoyé vers vous, c'est : JE-SUIS.' »
DIEU dit encore à Moïse : « Tu parleras ainsi aux fils d'Israël : 'CELUI qui m'a envoyé vers vous, c'est YAHVÉ, c'est LE SEIGNEUR, le DIEU de vos pères, DIEU d'Abraham, DIEU d'Isaac, DIEU de Jacob.' C'est là Mon NOM pour toujours, c'est le mémorial par lequel vous me célébrerez, d'âge en âge. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 102 (103) : 1et2, 3et4, 6et7, 8et11

Je veux dire merci au SEIGNEUR

Du recueil de David.
(Psaume 102 (103) entièrement)



R/ Le SEIGNEUR est Tendresse et Pitié

Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
bénis Son NOM TRÈS SAINT, tout mon être !
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
n'oublie aucun de Ses Bienfaits ! R/

Car IL pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
IL réclame ta vie à la tombe
et te couronne d'Amour et de Tendresse. R/

Le SEIGNEUR fait Oeuvre de Justice,
IL défend le droit des opprimés.
IL révèle Ses Desseins à Moïse,
aux enfants d'Israël Ses HAUTS FAITS. R/

Le SEIGNEUR est Tendresse et Pitié,
lent à la colère et Plein d'Amour ;
Comme le ciel domine la Terre,
fort est Son Amour pour qui LE craint. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Première lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 10 : 1à6, 10à12

Les leçons de l'exode : appel à la conversion

Frères, je ne voudrais pas vous laisser ignorer ce qui s'est passé lors de la sortie d'Égypte. Nos ancêtres ont tous été sous la protection de la colonne de nuée, et tous ils ont passé la mer Rouge.
Tous, ils ont été pour ainsi dire baptisés en Moïse, dans la nuée et dans la mer ; tous, ils ont mangé la même nourriture, qui était spirituelle ; tous, ils ont bu à la même source, qui était spirituelle ; car ils buvaient à un rocher qui les accompagnait, et ce rocher, c'était déjà le CHRIST.
Cependant, la plupart n'ont fait que déplaire à DIEU, et ils sont tombés au désert.
Ces événements étaient destinés à nous servir d'exemple, pour nous empêcher de désirer le mal comme l'ont fait nos pères.
Cessez de récriminer contre DIEU comme l'ont fait certains d'entre eux : ils ont été exterminés.
Leur histoire devait servir d'exemple, et l'Écriture l'a racontée pour nous avertir, nous qui voyons arriver la fin des temps.
Ainsi donc, celui qui se croit solide, qu'il fasse attention à ne pas tomber.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 13 : 1à9

Acclamation de l’Évangile :
Gloire au CHRIST, Sagesse Éternelle du DIEU VIVANT. Gloire à TOI, SEIGNEUR. Ouvre nos cœurs à Ton Appel, SEIGNEUR, rends-nous la joie d'être sauvés. Gloire au CHRIST, Sagesse Éternelle du DIEU VIVANT. Gloire à TOI, SEIGNEUR. (cf. Ps 50, 14)


Sans cesse, DIEU nous invite à nous convertir

Un jour, des gens vinrent rapporter à JÉSUS l'affaire des Galiléens que Pilate avait fait massacrer pendant qu'ils offraient un sacrifice.
JÉSUS leur répondit : « Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, pour avoir subi un tel sort ?
Eh bien non, Je vous le dis ; et si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous comme eux.
Et ces dix-huit personnes tuées par la chute de la tour de Siloé, pensez-vous qu'elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ?
Eh bien non, Je vous le dis ; et si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière. »
JÉSUS leur disait encore cette parabole : « Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint chercher du fruit sur ce figuier, et n'en trouva pas.
Il dit alors à son vigneron : 'Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier, et je n'en trouve pas. Coupe-le. À quoi bon le laisser épuiser le sol ?'
Mais le vigneron lui répondit : 'Seigneur, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche autour pour y mettre du fumier.
Peut-être donnera-t-il du fruit à l'avenir. Sinon, tu le couperas.' »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 9 Mar 2013 - 9:58

Samedi 9/3/2013
Sainte Françoise Romaine

3ième Semaine de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C





(Première lecture)
Livre d’Osée 6 : 1à6

Fausse et vraie conversion

Les fils d'Israël se disaient entre eux : « Allons ! Revenons au SEIGNEUR ! C'est LUI qui nous a cruellement déchirés, c'est LUI qui nous guérira ; LUI qui nous a meurtris, IL pansera nos blessures. Après deux jours IL nous rendra la vie, le troisième jour IL nous relèvera et nous vivrons en Sa Présence. Efforçons-nous de connaître le SEIGNEUR ; Sa Venue est aussi certaine que celle de l'aurore, elle sera bienfaisante pour nous comme l'ondée, comme les pluies de printemps qui arrosent la Terre. »
Et DIEU répondit : « Que vais-Je te faire, Éphraïm ? Que vais-Je te faire, Juda ? Votre amour est fugitif comme la brume du matin, comme la rosée qui s'évapore à la première heure. Voilà pourquoi Je vous ai frappés par Mes Prophètes, Je vous ai massacrés par les Paroles de Ma Bouche. Car c'est l'Amour que Je désire, et non les sacrifices, la Connaissance de DIEU, plutôt que les holocaustes.»

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 50 (51) : 3et4, 18et19, 20et21ab

Prière pour obtenir le pardon
Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David.
Il fait allusion à la visite que le Prophète Nathan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Bethsabée.
(Psaume 50 (51) entièrement)



R/ C'est l'amour que TU veux, et non les sacrifices

Pitié pour moi, mon DIEU, dans Ton Amour, selon Ta Grande Miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense. R/

Si j'offre un sacrifice, TU n'en veux pas,
TU n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à DIEU, c'est un esprit brisé ;
TU ne repousses pas, ô mon DIEU, un cœur brisé et broyé. R/

Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
Alors TU accepteras de justes sacrifices,
oblations et holocaustes sur Ton Autel. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 18 : 9à14

Acclamation de l’Évangile :
Tes Paroles, SEIGNEUR, sont l'Esprit et la Vie. Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, mais écoutons la Voix du SEIGNEUR. Tes Paroles, SEIGNEUR, sont l'Esprit et la Vie. (cf. Ps 94, 08)


Le pharisien et le publicain : fausse et vraie justice

JÉSUS dit une parabole pour certains hommes qui étaient convaincus d'être justes et qui méprisaient tous les autres :
« Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L'un était pharisien, et l'autre, publicain.
Le pharisien se tenait là et priait en lui-même : 'Mon DIEU, je TE rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.'
Le publicain, lui, se tenait à distance et n'osait même pas lever les yeux vers le Ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : 'Mon DIEU, prends pitié du pécheur que je suis !'
Quand ce dernier rentra chez lui, c'est lui, Je vous le déclare, qui était devenu juste, et non pas l'autre. Qui s'élève sera abaissé ; qui s'abaisse sera élevé. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=09/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 10 Mar 2013 - 12:39

Dimanche 10/3/2013
4ième Dimanche de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C




(Première lecture)
Livre de Josué 5 : 10à12

L'arrivée en Terre Promise et la célébration de la Pâque

Après le passage du Jourdain, les fils d'Israël campèrent à Guilgal et célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, vers le soir, dans la plaine de Jéricho.
Le lendemain de la Pâque, ils mangèrent les produits de cette terre : des pains sans levain et des épis grillés.
À partir de ce jour, la manne cessa de tomber, puisqu'ils mangeaient les produits de la terre. Il n'y avait plus de manne pour les fils d'Israël, qui mangèrent cette année-là ce qu'ils récoltèrent sur la terre de Canaan.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 33 (34) : 2et3, 4et5, 6et7

Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes

Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.
(Psaume 33 (34) entièrement)



R/ Goûtez et voyez comme est Bon le SEIGNEUR

Je bénirai le SEIGNEUR en tout temps,
Sa Louange sans cesse à mes lèvres.
Je me glorifierai dans le SEIGNEUR :
que les pauvres m'entendent et soient en fête ! R/

Magnifiez avec moi le SEIGNEUR,
exaltons tous ensemble Son NOM.
Je cherche le SEIGNEUR, IL me répond :
de toutes mes frayeurs, IL me délivre. R/

Qui regarde vers LUI resplendira,
sans ombre ni trouble au visage.
Un pauvre crie ; le SEIGNEUR entend :
IL le sauve de toutes ses angoisses. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Seconde lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 5 : 17à21

Réconciliés avec DIEU par le CHRIST

Frères, si quelqu'un est en JÉSUS CHRIST, il est une créature nouvelle. Le monde ancien s'en est allé, un monde nouveau est déjà né.
Tout cela vient de DIEU : IL nous a réconciliés avec LUI par le CHRIST, et IL nous a donné pour ministère de travailler à cette réconciliation.
Car c'est bien DIEU qui, dans le CHRIST, réconciliait le monde avec LUI ; IL effaçait pour tous les hommes le compte de leurs péchés, et IL mettait dans notre bouche la Parole de la Réconciliation.
Nous sommes donc les ambassadeurs du CHRIST, et par nous c'est DIEU LUI-même qui, en fait, vous adresse un appel. Au NOM du CHRIST, nous vous le demandons, laissez-vous réconcilier avec DIEU.
Celui qui n'a pas connu le péché, DIEU L'a pour nous identifié au péché des hommes, afin que, grâce à LUI, nous soyons identifiés à la Justice de DIEU.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 15 : 1à3, 11à32

Acclamation de l’Évangile :
Gloire et Louange à TOI, SEIGNEUR JÉSUS. Comme la tendresse d'un père pour son enfant, le SEIGNEUR est Tendresse et Pitié, Lent à la Colère et Plein d'Amour. Gloire et Louange à TOI, SEIGNEUR JÉSUS. (cf. Ps 102, 8.13)


Parabole du père et de ses deux fils

Les publicains et les pécheurs venaient tous à JÉSUS pour l'écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre LUI : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et IL mange avec eux ! »
Alors JÉSUS leur dit cette parabole :
JÉSUS disait cette parabole : « Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père : 'Père, donne-moi la part d'héritage qui me revient.' Et le père fit le partage de ses biens.
Peu de jours après, le plus jeune rassembla tout ce qu'il avait, et partit pour un pays lointain où il gaspilla sa fortune en menant une vie de désordre. Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans cette région, et il commença à se trouver dans la misère. Il alla s'embaucher chez un homme du pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs. Il aurait bien voulu se remplir le ventre avec les gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui donnait rien. Alors il réfléchit : 'Tant d'ouvriers chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! Je vais retourner chez mon père, et je lui dirai : Père, j'ai péché contre le Ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Prends-moi comme l'un de tes ouvriers.'
Il partit donc pour aller chez son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut saisi de pitié ; il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.
Le fils lui dit : 'Père, j'ai péché contre le Ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils...'
Mais le père dit à ses domestiques : 'Vite, apportez le plus beau vêtement pour l'habiller. Mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds. Allez chercher le veau gras, tuez-le ; mangeons et festoyons. Car mon fils que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé.' Et ils commencèrent la fête.

Le fils aîné était aux champs. À son retour, quand il fut près de la maison, il entendit la musique et les danses. Appelant un des domestiques, il demanda ce qui se passait.
Celui-ci répondit : 'C'est ton frère qui est de retour. Et ton père a tué le veau gras, parce qu'il a vu revenir son fils en bonne santé.'
Alors le fils aîné se mit en colère, et il refusait d'entrer. Son père, qui était sorti, le suppliait.
Mais il répliqua : 'Il y a tant d'années que je suis à ton service sans avoir jamais désobéi à tes ordres, et jamais tu ne m'as donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.
Mais, quand ton fils que voilà est arrivé après avoir dépensé ton bien avec des filles, tu as fait tuer pour lui le veau gras !'
Le père répondit : 'Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi. Il fallait bien festoyer et se réjouir ; car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé ! »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=10/03/2013

http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
dvdenise

avatar

Messages : 696
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 64
Localisation : Région Trois-Rivières, Québec, Canada

MessageSujet: L'enfant prodigue    Lun 11 Mar 2013 - 2:37

L'enfant connaît et aime son père; il le sait bon, juste et miséricordieux et c'est pour cette raison qu'il lui fait confiance et retourne chez lui.

Malgré tout ce qu'il a pu faire de mal, il s'humilie et n'a pas peur d'avouer ses fautes qu'il regrette et en demande pardon.

Son père n'a jamais cessé de l'aimer; il est tellement heureux de le voir revenir qu'il lui a déjà pardonné tous ses égarements et lui fait une belle fête.

Tant qu'à son frère jaloux, il ne peut comprendre cet amour qui dépasse tout entendement. J'aime à penser qu'il pourra comprendre de quel sorte d'amour il s'agit quand il aura des enfants .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 16 Mar 2013 - 10:04

Samedi 16/3/2013
4ième Semaine de Carême
De la férie
(Couleur liturgique : Violet)
Année C





(Première lecture)
Livre de Jérémie 11 : 18à20

Le Prophète persécuté fait appel à la vengeance de DIEU

Jérémie disait au SEIGNEUR : « SEIGNEUR, TU m'as averti, et maintenant je sais, TU m'as fait voir leurs manœuvres. Moi, j'étais comme un agneau docile qu'on emmène à l'abattoir, et je ne savais pas ce qu'ils préparaient contre moi. Ils disaient : 'Coupons l'arbre à la racine, retranchons-le de la Terre des vivants, afin qu'on oublie jusqu'à son nom.' SEIGNEUR de l'Univers, TOI qui juges avec justice, qui scrutes les reins et les cœurs, fais-moi voir la vengeance que TU leur infligeras, car c'est à TOI que je confie ma cause. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 7 : 2et3, 9bc et 10, 11 et 12a et 18b

SEIGNEUR, rends-moi justice
Complainte chantée appartenant au recueil de David. Celui-ci l’adressa au SEIGNEUR à propos de Kouch le Benjaminite.
(Psaume 7 entièrement)



R/ En TOI mon espérance, SEIGNEUR mon DIEU

SEIGNEUR mon DIEU, TU es mon refuge !
On me poursuit : sauve-moi, délivre-moi !
Sinon ils vont m'égorger, tous ces fauves,
me déchirer, sans que personne me délivre. R/

Juge-moi, SEIGNEUR, sur ma justice :
mon innocence parle pour moi.
Mets fin à la rage des impies, affermis le juste,
TOI qui scrutes les cœurs et les reins, DIEU, le juste. R/

J'aurai mon bouclier auprès de DIEU,
le SAUVEUR des cœurs droits.
DIEU juge avec justice ;
je chanterai le NOM du SEIGNEUR, le TRÈS-HAUT. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 7 : 40à53

Acclamation de l’Évangile :
Louange à TOI, SEIGNEUR, ROI d'Éternelle Gloire ! DIEU a tellement aimé le monde qu'IL a donné Son Fils Unique. Tout homme qui croit en LUI possède la Vie Éternelle. Louange à TOI, SEIGNEUR, ROI d'Éternelle Gloire ! (Jn 3, 16)


JÉSUS, Prophète contesté

JÉSUS enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu Ses Paroles, et les uns disaient : « C'est vraiment LUI, le Grand Prophète ! »
D'autres disaient : « C'est LUI le MESSIE ! » Mais d'autres encore demandaient : « Est-ce que le MESSIE peut venir de Galilée ? L'Écriture dit pourtant qu'IL doit venir de la descendance de David et de Bethléem, le village où habitait David ! »
C'est ainsi que la foule se divisa à Son Sujet.
Quelques-uns d'entre eux voulaient L'arrêter, mais personne ne mit la main sur LUI.
Voyant revenir les gardes qu'ils avaient envoyés arrêter JÉSUS, les chefs des prêtres et les pharisiens leur demandèrent : « Pourquoi ne L'avez-vous pas ramené ? »
Les gardes répondirent : « Jamais un homme n'a parlé comme Cet Homme ! »
Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en LUI ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! »

Parmi les pharisiens, il y avait Nicodème, qui était allé précédemment trouver JÉSUS ; il leur dit : « Est-ce que notre Loi permet de condamner un homme sans l'entendre d'abord pour savoir ce qu'il a fait ? »
Ils lui répondirent : « Alors, toi aussi, tu es de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun Prophète ne surgit de Galilée ! »
Puis ils rentrèrent chacun chez soi.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 17 Mar 2013 - 12:39

Dimanche 17/3/2013
5ième Dimanche de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C




(Première lecture)
Livre d’Isaïe 43 : 16à21

Promesse du nouvel exode

Ainsi Parle le SEIGNEUR, LUI qui fit une route à travers la mer, un sentier au milieu des eaux puissantes, LUI qui mit en campagne des chars et des chevaux, des troupes et de puissants guerriers ; et les voilà couchés pour ne plus se relever, ils se sont éteints, ils se sont consumés comme une mèche.
Le SEIGNEUR dit : Ne vous souvenez plus d'autrefois, ne songez plus au passé. Voici que je fais un monde nouveau : il germe déjà, ne le voyez-vous pas ? Oui, JE vais faire passer une route dans le désert, des fleuves dans les lieux arides. Les bêtes sauvages Me rendront Gloire — les chacals et les autruches — parce que J'aurai fait couler de l'eau dans le désert, des fleuves dans les lieux arides, pour désaltérer le peuple, Mon Élu.
Ce peuple que J'ai formé pour Moi redira Ma Louange.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 125 (126) : 1et2ab, 2cd et 3, 4et5, 6

Des pleurs changés en joie
Chant des pèlerinages



R/ Le SEIGNEUR a fait Merveille : nous voici dans la joie

Quand le SEIGNEUR ramena les captifs à Sion,
nous étions comme en rêve !
Alors notre bouche était pleine de rires,
nous poussions des cris de joie. R/

Alors on disait parmi les nations :
« Quelles Merveilles fait pour eux le SEIGNEUR ! »
Quelles Merveilles le SEIGNEUR fit pour nous
nous étions en grande fête ! R/

Ramène, SEIGNEUR, nos captifs,
comme les torrents au désert.
Qui sème dans les larmes
moissonne dans la joie. R/

Il s'en va, il s'en va en pleurant,
il jette la semence ;
il s'en vient, il s'en vient dans la joie,
il rapporte les gerbes. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens 3 : 8à14

Renoncer à tout pour être avec le CHRIST

Frères, tous les avantages que j'avais autrefois, je les considère maintenant comme une perte à cause de ce bien qui dépasse tout : la Connaissance du CHRIST JÉSUS, mon SEIGNEUR. À cause de LUI, j'ai tout perdu ; je considère tout comme des balayures, en vue d'un seul avantage, le CHRIST, en qui DIEU me reconnaîtra comme juste. Cette justice ne vient pas de moi-même — c'est-à-dire de mon obéissance à la Loi de Moïse — mais de la Foi au CHRIST : c'est la justice qui vient de DIEU et qui est fondée sur la Foi.
Il s'agit de connaître le CHRIST, d'éprouver la Puissance de Sa Résurrection et de Communier aux souffrances de Sa Passion, en reproduisant en moi Sa Mort, dans l'espoir de parvenir, moi aussi, à ressusciter d'entre les morts.
Certes, je ne suis pas encore arrivé, je ne suis pas encore au bout, mais je poursuis ma course pour saisir tout cela, comme j'ai moi-même été saisi par le CHRIST JÉSUS.
Frères, je ne pense pas l'avoir déjà saisi. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l'avant, je cours vers le but pour remporter le prix auquel DIEU nous appelle LA-HAUT dans le CHRIST JÉSUS.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 8 : 1à11

Acclamation de l’Évangile :
Gloire à TOI, SEIGNEUR. Gloire à TOI. Auprès du SEIGNEUR est la Grâce, près de LUI, la pleine délivrance. Gloire à TOI, SEIGNEUR. Gloire à TOI. (Ps 129, 7)


JÉSUS et la femme adultère : « Va, et ne pèche plus »

JÉSUS s'était rendu au mont des Oliviers ; de bon matin, IL retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à LUI, IL s'assit et se mit à enseigner.
Les scribes et les pharisiens LUI amènent une femme qu'on avait surprise en train de commettre l'adultère. Ils la font avancer, et disent à JÉSUS : « MAÎTRE, cette femme a été prise en flagrant délit d'adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et TOI, qu'en dis-TU ? »
Ils parlaient ainsi pour LE mettre à l'épreuve, afin de pouvoir L'accuser. Mais JÉSUS s'était baissé et, du doigt, IL traçait des traits sur le sol.
Comme on persistait à L'interroger, IL se redressa et leur dit : « Celui d'entre vous qui est sans péché, qu'il soit le premier à lui jeter la pierre. »
Et IL se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol.
Quant à eux, sur cette réponse, ils s'en allaient l'un après l'autre, en commençant par les plus âgés. JÉSUS resta seul avec la femme en face de LUI.
IL se redressa et lui demanda : « Femme, où sont-il donc ? Alors, personne ne t'a condamnée ? »
Elle répondit : « Personne, SEIGNEUR. » Et JÉSUS lui dit : « Moi non plus, Je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 23 Mar 2013 - 10:04

Samedi 23/3/2013
Saint Turibio de Mogrovejo, Evêque

5ième Semaine de Carême
(Couleur liturgique : Violet)
Année C





(Première lecture)
Livre d’Ezékiel 37 : 21à28

Le SEIGNEUR refera l'unité de Son Peuple autour du MESSIE

La Parole du SEIGNEUR me fut adressée : « Tu diras aux gens de ton peuple : Ainsi Parle le SEIGNEUR DIEU : J'irai prendre les fils d'Israël parmi les nations où ils sont allés. Je vais les rassembler de partout et les ramener sur leur terre.
J'en ferai une seule nation dans le pays, sur les montagnes d'Israël. Ils n'auront tous qu'un seul roi ; ils ne formeront plus deux nations ; ils ne seront plus divisés en deux royaumes.
Ils ne vont plus se souiller avec leurs idoles et leurs horreurs, avec toutes leurs révoltes. Je les sauverai en les retirant des lieux où ils ont péché, Je les purifierai. Ils seront Mon Peuple et Je serai leur DIEU.
Mon serviteur David régnera sur eux ; ils n'auront tous qu'un seul berger ; ils obéiront à Mes Décrets, ils observeront fidèlement Mes Commandements.
Ils habiteront le pays que J'ai donné à Mon Serviteur Jacob, le pays que leurs pères ont habité. Ils l'habiteront, eux-mêmes et leurs enfants, et les enfants de leurs enfants, pour toujours. David, Mon Serviteur, sera leur prince pour toujours.
Je conclurai avec eux une Alliance de Paix, une Alliance Éternelle. Je les rétablirai, Je les multiplierai, Je mettrai Mon Sanctuaire au milieu d'eux pour toujours.
Ma Demeure sera chez eux, Je serai leur DIEU et ils seront Mon Peuple.
Alors les nations sauront que Je suis le SEIGNEUR, celui qui sanctifie Israël, lorsque Mon Sanctuaire sera au milieu d'eux pour toujours. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Cantique
Jérémie 31 : 10, 11et12ab, 13

R/ Comme un berger garde son troupeau, le SEIGNEUR veille sur nous

Écoutez, nations, la Parole du SEIGNEUR !
Annoncez dans les îles lointaines :
« Celui qui disperse Israël le rassemblera
et le gardera, comme un berger son troupeau. R/

« Le SEIGNEUR a libéré Jacob,
l'a délivré de la main d'un plus fort.
Ils viennent, criant de joie, sur les hauteurs de Sion :
ils affluent vers la Bonté du SEIGNEUR. R/

« La jeune fille se réjouit, elle danse ;
jeunes gens, vieilles gens, tous ensemble !
Je change leur deuil en joie,
les réjouis, les console, après la peine. » R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 11 : 45à57

Acclamation de l’Évangile :
Gloire et Louange à TOI, SEIGNEUR JÉSUS. TOI, le Bon Pasteur, TU as donné Ta Vie pour rassembler dans l'unité les Enfants de DIEU dispersés. Gloire et Louange à TOI, SEIGNEUR JÉSUS. (cf. Jn 10, 15 ; 11, 52)


JÉSUS va mourir pour rassembler les Enfants de DIEU

Quand Lazare fut sorti du tombeau, les nombreux Juifs, qui étaient venus entourer Marie et avaient donc vu ce que faisait JÉSUS, crurent en LUI. Mais quelques-uns allèrent trouver les pharisiens pour leur raconter ce qu'IL avait fait.
Les chefs des prêtres et les pharisiens convoquèrent donc le grand conseil ; ils disaient : « Qu'allons-nous faire ? Cet Homme accomplit un grand nombre de signes. Si nous continuons à LE laisser agir, tout le monde va croire en LUI, et les Romains viendront détruire notre Lieu Saint et notre nation. »
Alors, l'un d'entre eux, Caïphe, qui était grand prêtre cette année-là, leur dit : « Vous n'y comprenez rien ; vous ne voyez pas quel est votre intérêt : il vaut mieux qu'un seul Homme meure pour le peuple, et que l'ensemble de la nation ne périsse pas.»
Ce qu'il disait là ne venait pas de lui-même ; mais, comme il était grand prêtre cette année-là, il fut Prophète en révélant que JÉSUS allait mourir pour la nation. Or, ce n'était pas seulement pour la nation, c'était afin de rassembler dans l'unité les Enfants de DIEU dispersés.

À partir de ce jour-là, le grand conseil fut décidé à LE faire mourir.
C'est pourquoi JÉSUS ne circulait plus ouvertement parmi les Juifs ; IL partit pour la région proche du désert, dans la ville d'Éphraïm où IL séjourna avec Ses Disciples. Or, la Pâque des Juifs approchait, et beaucoup montèrent de la campagne à Jérusalem pour se purifier avant la fête.
Ils cherchaient JÉSUS et, dans le Temple, ils se disaient entre eux : « Qu'en pensez-vous ? IL ne viendra sûrement pas à la fête ! »
Les chefs des prêtres et les pharisiens avaient donné des ordres : quiconque saurait où IL était devait LE dénoncer, pour qu'on puisse L'arrêter.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=23/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Dim 24 Mar 2013 - 12:23

Dimanche 24/3/2013
Dimanche des Rameaux et de la Passion du SEIGNEUR
(Couleur liturgique : Rouge)
Année C




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 19 : 28à40

Entrée Messianique du SEIGNEUR à Jérusalem

JÉSUS marchait en avant de Ses Disciples pour monter à Jérusalem. À l'approche de Bethphagé et de Béthanie, sur les pentes du mont des Oliviers, IL envoya deux Disciples :
« Allez au village qui est en face. À l'entrée, vous trouverez un petit âne attaché : personne ne l'a encore monté. Détachez-le et amenez-le. Si l'on vous demande : 'Pourquoi le détachez-vous ?' vous répondrez : 'Le SEIGNEUR en a besoin.' »
Les Disciples partirent et trouvèrent tout comme JÉSUS leur avait dit. Au moment où ils détachaient le petit âne, ses maîtres demandèrent : « Pourquoi détachez-vous cet âne ? » Ils répondirent : « Le SEIGNEUR en a besoin. » Ils amenèrent l'âne à JÉSUS, jetèrent leurs vêtements dessus, et firent monter JÉSUS.
À mesure qu'IL avançait, les gens étendaient leurs vêtements sur le chemin. Déjà JÉSUS arrivait à la descente du mont des Oliviers, quand toute la foule des Disciples, remplie de joie, se mit à louer DIEU à pleine voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus : « Béni soit CELUI qui vient, LUI, notre ROI, au NOM du SEIGNEUR. Paix dans le Ciel et Gloire au plus Haut des Cieux ! »
Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à JÉSUS : « MAÎTRE, arrête Tes Disciples ! » Mais IL leur répondit : « Je vous le dis : s'ils se taisent, les pierres crieront. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Première lecture)
Livre d’Isaïe 50 : 4à7

Le Serviteur de DIEU accepte ses souffrances

DIEU mon SEIGNEUR m'a donné le langage d'un homme qui se laisse instruire, pour que je sache à mon tour réconforter celui qui n'en peut plus. La Parole me réveille chaque matin, chaque matin elle me réveille pour que j'écoute comme celui qui se laisse instruire.
Le SEIGNEUR DIEU m'a ouvert l'oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé.
J'ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m'arrachaient la barbe. Je n'ai pas protégé mon visage des outrages et des crachats.
Le SEIGNEUR DIEU vient à mon secours ; c'est pourquoi je ne suis pas atteint par les outrages, c'est pourquoi j'ai rendu mon visage dur comme pierre : je sais que je ne serai pas confondu.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 21 (22) : 8et9, 17et18a, 19et20, 22c et 24a

Mon DIEU, Mon DIEU, pourquoi m’as-TU abandonné ?

Du répertoire du chef de chorale. A chanter sur l’air de « Biche de l’aurore ». Psaume appartenant au recueil de David.
(Psaume 21 (22) entièrement)



R/ Mon DIEU, mon DIEU, pourquoi m'as-TU abandonné ?

Tous ceux qui me voient me bafouent,
ils ricanent et hochent la tête :
« Il comptait sur le SEIGNEUR : qu'il le délivre !
Qu'il le sauve, puisqu'il est son ami ! » R/

Oui, des chiens me cernent,
une bande de vauriens m'entoure.
Ils me percent les mains et les pieds ;
je peux compter tous mes os. R/

Ils partagent entre eux mes habits
et tirent au sort mon vêtement.
Mais TOI, SEIGNEUR, ne sois pas loin :
ô ma force, viens vite à mon aide ! R/

Mais TU m'as répondu !
Et je proclame Ton NOM devant mes frères,
je TE loue en pleine assemblée.
Vous qui le craignez, louez le SEIGNEUR. R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Philippiens 2 : 6à11

Abaissement et Glorification de JÉSUS

Le CHRIST JÉSUS, LUI qui était dans la condition de DIEU, IL n'a pas jugé bon de revendiquer Son Droit d'être traité à l'égal de DIEU ; mais au contraire, IL se dépouilla LUI-même en prenant la condition de serviteur. Devenu semblable aux hommes et reconnu comme un homme à Son Comportement, IL s'est abaissé LUI-même en devenant obéissant jusqu'à mourir, et à mourir sur une croix.
C'est pourquoi DIEU l'a élevé au-dessus de tout ; IL lui a conféré le NOM qui surpasse tous les noms, afin qu'au NOM de JÉSUS, aux Cieux, sur Terre et dans l'abîme, tout être vivant tombe à genoux, et que toute langue proclame : « JÉSUS CHRIST est le SEIGNEUR », pour la Gloire de DIEU le PÈRE.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 22 : 14à71 et 23 : 1à16, 18à56

Acclamation de l’Évangile :
Gloire et Louange à TOI,
SEIGNEUR JÉSUS.

Pour nous,
le CHRIST s'est fait obéissant,
jusqu'à la mort,
et la mort sur une Croix.
Voilà pourquoi
DIEU L'a élevé souverainement
et LUI a donné le NOM qui est au-dessus de tout NOM.
Gloire et Louange à TOI,
SEIGNEUR JÉSUS.

(cf. Ph 2, 8-9)


La Passion de notre SEIGNEUR JÉSUS CHRIST selon saint Luc

Quand l'heure du repas pascal fut venue, JÉSUS se mit à table, et les Apôtres avec LUI.
IL leur dit : « J'ai ardemment désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir !
Car Je vous le déclare : jamais plus Je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle soit pleinement réalisée dans le Royaume de DIEU. »
IL prit alors une coupe, IL rendit grâce et dit : « Prenez, partagez entre vous. Car Je vous le déclare : jamais plus désormais Je ne boirai du fruit de la vigne jusqu'à ce que vienne le Règne de DIEU. »
Puis IL prit du pain ; après avoir rendu grâce, IL le rompit et le leur donna, en disant : « Ceci est mon corps, donné pour vous. Faites cela en mémoire de Moi. »
Et pour la coupe, IL fit de même à la fin du repas, en disant : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en Mon Sang répandu pour vous. Cependant la main de celui qui Me livre est là, à côté de Moi sur la table. En effet, le Fils de l'homme s'en va selon ce qui a été fixé. Mais malheureux l'homme qui LE livre ! »
Les Apôtres commencèrent à se demander les uns aux autres lequel d'entre eux allait faire cela.

Ils en arrivèrent à se quereller : lequel d'entre eux, à leur avis, était le plus grand ?
Mais IL leur dit : « Les rois des nations païennes leur commandent en maîtres, et ceux qui exercent le pouvoir sur elles se font appeler bienfaiteurs. Pour vous, rien de tel ! Au contraire, le plus grand d'entre vous doit prendre la place du plus jeune, et celui qui commande, la place de celui qui sert. Quel est en effet le plus grand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? N'est-ce pas celui qui est à table ? Eh bien Moi, Je suis au milieu de vous comme celui qui sert. Vous, vous avez tenu bon avec Moi dans Mes Épreuves.
Et Moi, Je dispose pour vous du Royaume, comme Mon PÈRE en a disposé pour Moi.
Ainsi vous mangerez et boirez à Ma Table dans Mon Royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël.
Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous passer au crible comme le froment.
Mais J'ai prié pour toi, afin que ta foi ne sombre pas. Toi donc, quand tu seras revenu, affermis tes frères. »

Pierre lui dit : « SEIGNEUR, avec TOI, je suis prêt à aller en prison et à la mort. »
JÉSUS reprit : « Je te le déclare, Pierre : le coq ne chantera pas aujourd'hui avant que, par trois fois, tu aies affirmé que tu ne Me connais pas. »
Puis IL leur dit : « Quand Je vous ai envoyés sans argent, ni sac, ni sandales, avez-vous manqué de quelque chose ? »
Ils LUI répondirent : « Mais non. »
JÉSUS leur dit : « Eh bien maintenant, celui qui a de l'argent, qu'il en prenne, de même celui qui a un sac ; et celui qui n'a pas d'épée, qu'il vende son manteau pour en acheter une. Car, Je vous le déclare : il faut que s'accomplisse en Moi ce texte de l'Écriture : Il a été compté avec les pécheurs. De fait, ce qui me concerne va se réaliser. »
Ils LUI dirent : « SEIGNEUR, voici deux épées. » IL leur répondit : « Cela suffit. »

JÉSUS sortit pour se rendre, comme d'habitude, au mont des Oliviers, et Ses Disciples LE suivirent. Arrivé là, IL leur dit : « Priez, pour ne pas entrer en tentation. »
Puis IL s'écarta à la distance d'un jet de pierre environ. Se mettant à genoux, IL priait : « PÈRE, si TU veux, éloigne de Moi cette coupe ; cependant, que ce ne soit pas Ma Volonté qui se fasse, mais la Tienne. »
Alors, du Ciel, LUI apparut un Ange qui LE réconfortait. Dans l'angoisse, JÉSUS priait avec plus d'insistance ; et Sa Sueur devint comme des gouttes de sang qui tombaient jusqu'à terre. Après cette prière, JÉSUS se leva et rejoignit Ses Disciples qu'IL trouva endormis à force de tristesse.
IL leur dit : « Pourquoi dormez-vous ? Levez-vous et priez, pour ne pas entrer en tentation. »

IL parlait encore quand parut une foule de gens. Le nommé Judas, l'un des Douze, marchait à leur tête. Il s'approcha de JÉSUS pour l'embrasser.
JÉSUS lui dit : « Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme ? »
Voyant ce qui allait se passer, ceux qui entouraient JÉSUS lui dirent : « SEIGNEUR, faut-il frapper avec l'épée ? »
L'un d'eux frappa le serviteur du grand prêtre et lui trancha l'oreille droite.
JÉSUS répondit : « Laissez donc faire ! » Et, touchant l'oreille de l'homme, IL le guérit.
JÉSUS dit alors à ceux qui étaient venus l'arrêter, chefs des prêtres, officiers de la garde du Temple et anciens : « Suis-Je donc un bandit, pour que vous soyez venus avec des épées et des bâtons ? Chaque jour, J'étais avec vous dans le Temple, et vous ne M'avez pas arrêté. Mais c'est maintenant votre heure, c'est la domination des ténèbres. »

Ils se saisirent de JÉSUS pour l'emmener et ils LE firent entrer dans la maison du grand prêtre. Pierre suivait de loin. Ils avaient allumé un feu au milieu de la cour et ils s'étaient tous assis là. Pierre était parmi eux. Une servante le vit assis près du feu ; elle le dévisagea et dit : « Celui-là aussi était avec LUI. »
Mais il nia : « Femme, je ne LE connais pas. »
Peu après, un autre dit en le voyant : « Toi aussi, tu en fais partie. » Pierre répondit : « Non, je n'en suis pas. »
Environ une heure plus tard, un autre insistait : « C'est sûr : celui-là était avec LUI, et d'ailleurs il est Galiléen. »
Pierre répondit : « Je ne vois pas ce que tu veux dire. » Et à l'instant même, comme il parlait encore, un coq chanta.
Le SEIGNEUR, se retournant, posa Son Regard sur Pierre ; et Pierre se rappela la Parole que le SEIGNEUR lui avait dite : « Avant que le coq chante aujourd'hui, TU m'auras renié trois fois. »
Il sortit et pleura amèrement.

Les hommes qui gardaient JÉSUS se moquaient de LUI et LE maltraitaient. Ils LUI avaient voilé le visage, et ils L'interrogeaient : « Fais le prophète ! Qui est-ce qui T'a frappé ? » Et ils lançaient contre LUI beaucoup d'autres insultes.

Lorsqu'il fit jour, les anciens du peuple, chefs des prêtres et scribes, se réunirent, et ils l'emmenèrent devant leur grand conseil.
Ils LUI dirent : « Si TU es le MESSIE, dis-le nous. »
IL leur répondit : « Si Je vous le dis, vous ne me croirez pas ; et si J'interroge, vous ne répondrez pas. Mais désormais le Fils de l'homme sera assis à la Droite du DIEU PUISSANT. »
Tous LUI dirent alors : « TU es donc le Fils de DIEU ? » IL leur répondit : « C'est vous qui dites que Je Le suis. »
Ils dirent alors : « Pourquoi nous faut-il encore un témoignage ? Nous-mêmes nous L'avons entendu de Sa Bouche. »
Ils se levèrent tous ensemble et l'emmenèrent chez Pilate.
Ils se mirent alors à L'accuser : « Nous avons trouvé cet homme en train de semer le désordre dans notre nation : IL empêche de payer l'impôt à l'empereur, et se dit le ROI MESSIE. »
Pilate L'interrogea : « Es-TU le roi des Juifs ? » JÉSUS répondit : « C'est toi qui le dis. »
Pilate s'adressa aux chefs des prêtres et à la foule : « Je ne trouve chez cet Homme aucun motif de condamnation. »
Mais ils insistaient : « IL soulève le peuple en enseignant dans tout le pays des Juifs, à partir de la Galilée jusqu'ici. »

À ces mots, Pilate demanda si l'Homme était Galiléen.
Apprenant qu'IL relevait de l'autorité d'Hérode, IL le renvoya à ce dernier, qui se trouvait lui aussi à Jérusalem en ces jours-là. À la vue de JÉSUS, Hérode éprouva une grande joie : depuis longtemps il désirait LE voir à cause de ce qu'il entendait dire de LUI, et il espérait LUI voir faire un miracle. Il lui posa beaucoup de questions, mais JÉSUS ne lui répondit rien. Les chefs des prêtres et les scribes étaient là, et L'accusaient avec violence. Hérode, ainsi que ses gardes, le traita avec mépris et se moqua de LUI : il LE revêtit d'un manteau de couleur éclatante et LE renvoya à Pilate. Ce jour-là, Hérode et Pilate devinrent des amis, alors qu'auparavant ils étaient ennemis.

Alors Pilate convoqua les chefs des prêtres, les dirigeants et le peuple.
Il leur dit : « Vous m'avez amené cet Homme en L'accusant de mettre le désordre dans le peuple. Or, j'ai moi-même instruit l'affaire devant vous, et, parmi les faits dont vous L'accusez, je n'ai trouvé chez cet Homme aucun motif de condamnation. D'ailleurs, Hérode non plus, puisqu'il nous L'a renvoyé. En somme, cet Homme n'a rien fait qui mérite la mort. Je vais donc LE faire châtier et LE relâcher. »
Ils se mirent à crier tous ensemble : « Mort à cet Homme ! Relâche-nous Barabbas. »
Ce dernier avait été emprisonné pour un meurtre et pour une émeute survenue dans la ville. Pilate, dans son désir de relâcher JÉSUS, leur adressa de nouveau la parole.
Mais ils criaient : « Crucifie-LE ! Crucifie-LE ! »
Pour la troisième fois, il leur dit : « Quel mal a donc fait cet Homme ? Je n'ai trouvé en LUI aucun motif de condamnation à mort. Je vais donc LE faire châtier, puis LE relâcher. »
Mais eux insistaient à grands cris, réclamant qu'IL soit crucifié ; et leurs cris s'amplifiaient.
Alors Pilate décida de satisfaire leur demande. Il relâcha le prisonnier condamné pour émeute et pour meurtre, celui qu'ils réclamaient, et il livra JÉSUS à leur bon plaisir.

Pendant qu'ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la Croix pour qu'il la porte derrière JÉSUS. Le peuple, en grande foule, LE suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur JÉSUS.
IL se retourna et leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur Moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants ! Voici venir des jours où l'on dira : 'Heureuses les femmes stériles, celles qui n'ont pas enfanté, celles qui n'ont pas allaité !' Alors on dira aux montagnes : 'Tombez sur nous', et aux collines : 'Cachez-nous'. Car si l'on traite ainsi l'arbre vert, que deviendra l'arbre sec ? »
On emmenait encore avec JÉSUS deux autres, des malfaiteurs, pour les exécuter.
Lorsqu'on fut arrivé au lieu dit : Le Crâne, ou Calvaire, on mit JÉSUS en Croix, avec les deux malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche.
JÉSUS disait : « PÈRE, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu'ils font. » Ils partagèrent Ses Vêtements et Les tirèrent au sort.
Le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : « IL en a sauvé d'autres : qu'IL se sauve LUI-même, s'IL est le MESSIE de DIEU, l'Élu ! »
Les soldats aussi se moquaient de LUI. S'approchant pour LUI donner de la boisson vinaigrée,
ils LUI disaient : « Si TU es le roi des Juifs, sauve-TOI TOI-même ! »
Une inscription était placée au-dessus de Sa Tête : « Celui-ci est le Roi des Juifs. »

L'un des malfaiteurs suspendus à la Croix L'injuriait : « N'es-TU pas le MESSIE ? Sauve-TOI TOI-même, et nous avec ! »
Mais l'autre lui fit de vifs reproches : « Tu n'as donc aucune crainte de DIEU ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c'est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais LUI, IL n'a rien fait de mal. »
Et il disait : « JÉSUS, souviens-TOI de moi quand TU viendras inaugurer Ton Règne. »
JÉSUS lui répondit : « Amen, Je te le déclare : aujourd'hui, avec Moi, tu seras dans le Paradis. »
Il était déjà presque midi ; l'obscurité se fit dans tout le pays jusqu'à trois heures, car le soleil s'était caché. Le rideau du Temple se déchira par le milieu.
Alors, JÉSUS poussa un grand cri : « PÈRE, entre TES Mains Je remets Mon Esprit. » Et après avoir dit cela, IL expira.

À la vue de ce qui s'était passé, le centurion rendait Gloire à DIEU : « Sûrement, Cet Homme, c'était un Juste. »
Et tous les gens qui s'étaient rassemblés pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s'en retournaient en se frappant la poitrine. Tous Ses Amis se tenaient à distance, ainsi que les femmes qui LE suivaient depuis la Galilée, et qui regardaient.

Alors arriva un membre du conseil, nommé Joseph ; c'était un homme bon et juste. Il n'avait donné son accord ni à leur délibération, ni à leurs actes. Il était d'Arimathie, ville de Judée, et il attendait le Royaume de DIEU. Il alla trouver Pilate et demanda le Corps de JÉSUS. Puis il LE descendit de la Croix, L'enveloppa dans un linceul et le mit dans un sépulcre taillé dans le roc, où personne encore n'avait été déposé. C'était le vendredi, et déjà brillaient les lumières du sabbat.
Les femmes qui accompagnaient JÉSUS depuis la Galilée suivirent Joseph. Elles regardèrent le tombeau pour voir comment le Corps avait été placé. Puis elles s'en retournèrent et préparèrent aromates et parfums. Et, durant le sabbat, elles observèrent le repos prescrit.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=24/03/2013

http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Sam 30 Mar 2013 - 10:52

Samedi 30/3/2013
Samedi Saint
(Couleur liturgique : Violet)
Année C



Le Samedi Saint, l'Eglise demeure auprès du tombeau de son SEIGNEUR. Elle médite la Passion et la Mort du CHRIST. Elle s'abstient de célébrer le Sacrifice de la Messe.






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=30/03/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/









Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   Lun 1 Avr 2013 - 10:28

Lundi 1/4/2013
Lundi dans l’Octave de Pâques
Solennité du SEIGNEUR
(Couleur liturgique : Blanc)
Année C





(Première lecture)
Livre des Actes des Apôtres 2 : 14, 22b à 32

Pierre, devant la foule de la Pentecôte, proclame le CHRIST Ressuscité

Le jour de la Pentecôte, Pierre, debout avec les onze autres Apôtres, prit la parole ; il dit d'une voix forte : « Habitants de la Judée, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, comprenez ce qui se passe aujourd'hui, écoutez bien ce que je vais vous dire.
Il s'agit de JÉSUS le Nazaréen, cet Homme dont DIEU avait fait connaître la mission en accomplissant par LUI des Miracles, des Prodiges et des Signes au milieu de vous, comme vous le savez bien. Cet Homme, livré selon le Plan et la Volonté de DIEU, vous L'avez fait mourir en LE faisant clouer à la Croix par la main des païens. Or, DIEU L'a ressuscité en mettant fin aux douleurs de la mort, car il n'était pas possible qu'elle LE retienne en son pouvoir.
En effet, c'est de LUI que parle le psaume de David :
Je regardais le SEIGNEUR sans relâche, s'IL est à mon côté, je ne tombe pas.
Oui, mon cœur est dans l'allégresse, ma langue chante de joie ; ma chair elle-même reposera dans l'espérance : TU ne peux pas m'abandonner à la mort ni laisser Ton Fidèle connaître la corruption. TU m'as montré le chemin de la vie, TU me rempliras d'allégresse par Ta Présence.
Frères, au sujet de David notre père, on peut vous dire avec assurance qu'il est mort, qu'il a été enterré, et que son tombeau est encore aujourd'hui chez nous. Mais il était Prophète, il savait que DIEU lui avait juré de faire asseoir sur son trône un de ses descendants. Il a vu d'avance la résurrection du CHRIST, dont il a parlé ainsi : IL n'a pas été abandonné à la mort, et Sa Chair n'a pas connu la corruption. Ce JÉSUS, Dieu l'a ressuscité ; nous tous, nous en sommes témoins. »

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Psaume 15 (16) : 1 et 2a et 5, 7et8, 9et10, 2ab et 11

Joie d’un homme que DIEU a délivré de la mort

Poème appartenant au recueil de David.
(Psaume 15 (16) entièrement)



R/ Garde-moi, SEIGNEUR mon DIEU, TOI, mon seul espoir !

Garde-moi, mon DIEU : j'ai fait de TOI mon refuge.
J'ai dit au SEIGNEUR : « TU es mon DIEU !
SEIGNEUR, mon partage et ma coupe :
de TOI dépend mon sort. » R/

Je bénis le SEIGNEUR qui me conseille :
même la nuit mon cœur m'avertit.
Je garde le SEIGNEUR devant moi sans relâche ;
IL est à ma droite : je suis inébranlable. R/

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
TU ne peux m'abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption. R/

Je n'ai pas d'autre bonheur que TOI.
TU m'apprends le chemin de la vie :
devant Ta Face, débordement de joie !
À Ta Droite, éternité de délices ! R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris




Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 28 : 8à15

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Voici le jour que fit le SEIGNEUR, qu'il soit pour nous jour de fête et de joie. Alléluia. (Ps 117,24)


Apparition de JÉSUS aux femmes. La version de l'événement d'après les chefs de prêtres.

Quand les femmes eurent entendu les Paroles de l'Ange, vite, elles quittèrent le tombeau, tremblantes et toutes joyeuses, et elles coururent porter la nouvelle aux Disciples.
Et voici que JÉSUS vint à leur rencontre et leur dit : « Je vous salue. » Elles s'approchèrent et, LUI saisissant les pieds, elles se prosternèrent devant LUI.
Alors JÉSUS leur dit : « Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu'ils doivent se rendre en Galilée : c'est là qu'ils Me verront. »
Tandis qu'elles étaient en chemin, quelques-uns des hommes chargés de garder le tombeau allèrent en ville annoncer aux chefs des prêtres tout ce qui s'était passé.
Ceux-ci, après s'être réunis avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme en leur disant : « Voilà ce que vous raconterez : 'Ses Disciples sont venus voler le corps, la nuit pendant que nous dormions.' Et si tout cela vient aux oreilles du gouverneur, nous lui expliquerons la chose, et nous vous éviterons tout ennui. »
Les soldats prirent l'argent et suivirent la leçon. Et cette explication s'est propagée chez les Juifs jusqu'à ce jour.

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique
http://www.aelf.org/office-messe?date_my=01/04/2013

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/















Amicalement, fraternellement
Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 02 Textes du jour (Evangiles etc....)   

Revenir en haut Aller en bas
 
02 Textes du jour (Evangiles etc....)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LA SAINTE BIBLE, LES SAINTES ECRITURES :: Textes Liturgiques-
Sauter vers: