À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Aujourd'hui à 17:25

» Pour contempler le visage du Christ avec Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:25

» Je veux croire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:19

» Un sanctuaire marial en pleine renaissance en Provence
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:12

» Comme Jésus refusait, il se tourna vers sa Mère…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:05

» « J’adresse un appel pressant à la terre »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:55

» La Pietà sur l’épaule du champion de Formule 1 !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:45

» Si un ange...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:04

» Vivre pour rajeunir
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 09:57

» L'abandon à l'Esprit saint
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 09:47

» Prière d'arrière saison...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 09:40

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 08:40

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Mea culpa Aujourd'hui à 08:17

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Hier à 23:40

» Un Evêque courageux - Voici une belle homélie de Mgr Cattenoz, pour la messe du Festival d'Avignon, et dont on ne se lasse pas ...
par Hercule Jeu 20 Sep 2018, 12:41

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 18:16

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 17:47

» IVG : Les gynécologues obstétriciens défendent la clause de conscience
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 17:30

» Un rapport pointe "la fabrique de l'islamisme" en France et en Europe
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 17:08

» • Avec Matthieu pas à pas • : L'aumône
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 16:34

» Humilité qui respecte l'autre et va même jusqu'à l'aimer comme il est !
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 16:09

» Texte de Saint Josémaria : “Le travail devient oeuvre de Dieu”
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 16:00

» Jésus Aujourd'hui : « Même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! » (Lc 7, 1-10)
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 15:54

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 24
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018, 15:21

» Pensée du jour: Mon enfant, ton oui est toujours nécessaire pour aller plus loin...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018, 15:07

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Lun 17 Sep 2018, 15:05

» À Verdelais, la Sainte Vierge exauce son peuple
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018, 15:00

» VIVRE, OUI !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018, 14:54

» Prions Notre-Dame des sept Douleurs du 9 au 15 septembre 2018
par Lumen Dim 16 Sep 2018, 19:07

» Messe internationale du dimanche 16 septembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 18:48

» Chapelet du dimanche 16 septembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 18:42

» Scandale... Défaillances et Péchés
par Lumen Dim 16 Sep 2018, 18:39

» Le pape François offre 40 000 crucifix « pour qu’il se voie dans la maison »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 18:38

» Le bonheur, dans l’amour véritable: le pape François commente l’évangile du dimanche
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 18:30

» Jésus Aujourd'hui : « Pour vous, qui suis-je ? » (Mc 8, 27-35)
par Lumen Dim 16 Sep 2018, 17:25

» Pour nous et pour vous, et ensemble, nous aimerons Jésus à la folie et nous le ferons aimer !!!
par Lumen Dim 16 Sep 2018, 16:53

» L’appel de Palerme: « Convertissez-vous au vrai Dieu de Jésus Christ, chers frères et sœurs! »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 16:44

» Texte de Saint Josémaria : La fidélité à Dieu
par Lumen Dim 16 Sep 2018, 16:35

» Le pape exhorte à la « tendresse » car « l’amour est le sens de la vie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 16:30

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 23
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Sep 2018, 15:57

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen, Raphaël de l'Enfant Jésus

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014, 20:02

Partagez | 
 

 Notre Père paraphrasé

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7872
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Notre Père paraphrasé   Jeu 16 Avr 2015, 18:24

Le Notre Père avec Sainte Claire et Saint François d'Assise





Pater paraphrasé

Des prières paraphrasées, où chaque groupe de mots reçoit son commentaire, le moyen âge en a connu par centaines. On les appelait alors des prières tropées, ou farcies. Saint François n'a pas hésité, pour mieux prier, à utiliser ce procédé, cette tradition. Il a adopté, et plus ou moins transformé pour lui même une de ces paraphrases en usage, canevas de prière ou de prédication.

Le Notre Père était la prière de base de l'Office des frères non prêtres. C'était aussi la formule préférée des premiers frères, aux temps où ils ne disposaient pas encore de bréviaires. Nous avons donc ici, dans ce commentaire du Pater et dans les louanges qui le suivent, un témoignage précieux sur la prière de la première génération franciscaine.


NOTRE PÈRE TRÈS SAINT,
notre Créateur, notre Rédempteur, notre Sauveur et notre Consolateur.

QUI ES AUX CIEUX,
dans les anges et dans les saints, les illuminant pour qu'ils te connaissent,
car tu es, Seigneur, la lumière  ; les enflammant pour qu'ils t'aiment,
car tu es, Seigneur, l'amour  ; habitant en eux et les emplissant de ta divinité, pour qu'ils aient le bonheur,
car tu es, Seigneur, le bien souverain, le bien éternel, de qui vient tout bien, sans qui n'est aucun bien.

QUE TON NOM SOIT SANCTIFIÉ,
que devienne toujours plus lumineuse en nous la connaissance que nous avons de toi, afin que nous puissions mesurer la largeur de tes bienfaits, la longueur de tes promesses, la hauteur de ta majesté, la profondeur de tes jugements.

QUE TON RÈGNE VIENNE :
dès maintenant règne en nous par la grâce, et plus tard introduis nous un jour en ton royaume où sans ombre enfin nous te verrons, où deviendra parfait notre amour pour toi, bienheureuse notre union avec toi, éternelle notre jouissance de toi.

QUE TA VOLONTÉ SOIT FAITE SUR LA TERRE COMME AU CIEL :
Que nous t'aimions : de tout notre cœur en pensant toujours à toi  ; de toute notre âme en te désirant toujours  ; de tout notre esprit en dirigeant vers toi tous nos élans et ne poursuivant toujours que ta seule gloire  ; de toutes nos forces en dépensant toutes nos énergies et tous les sens de notre âme et de notre corps au service de ton amour et de rien d'autre.
Que nous aimions nos proches comme nous mêmes : en les attirant tous à ton amour selon notre pouvoir en partageant leur bonheur comme s'il était le nôtre, en les aidant à supporter leurs malheurs, en ne leur faisant nulle offense.





DONNE NOUS AUJOURD'HUI NOTRE PAIN DE CE JOUR :
ton Fils bien aimé, notre Seigneur Jésus Christ, pour que nous puissions nous rappeler, mieux comprendre et vénérer l'amour qu'il a eu pour nous, et tout ce que pour nous il a dit, fait et souffert.

PARDONNE NOUS NOS OFFENSES,
par ta miséricorde ineffable par la vertu de la Passion de ton Fils bien aimé, par les mérites et par l'intercession de la Vierge Marie et de tous tes élus.

COMME NOUS PARDONNONS AUSSI À CEUX QUI NOUS ONT OFFENSÉS,
Et ce que nous ne pardonnons pas pleinement, toi, Seigneur, fais que nous le pardonnions pleinement : que nous aimions vraiment nos ennemis à cause de toi, que nous arrivions à te prier sincèrement pour eux  ; qu'à personne nous ne rendions le mal pour le mal, mais que nous tâchions de faire du bien à tous, en toi !

ET NE NOUS SOUMETS PAS À LA TENTATION
qu'elle soit manifeste ou sournoise soudaine, ou lancinante et prolongée.

MAIS DÉLIVRE NOUS DU MAL
passé, présent et futur. (Amen).







 
Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Notre Père paraphrasé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: Saint François d'Assise et la Grande Famille Franciscaine-
Sauter vers: