À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Mois de la Passion ou la Science du Crucifix
par Lumen Hier à 22:13

» Prières
par Lumen Hier à 22:01

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 21:01

» Catéchèse : le baptême implique une réponse personnelle, et non un « copier-coller »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:34

» Chapelet du jeudi 19 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:20

» La vie menacée par les forces du mal, saint Jean-Paul II
par Lumen Hier à 17:45

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Hier à 16:52

» Ouverture d’un showroom clandestin de la procréation le 17 avril 2018
par Lumen Hier à 16:47

» Le cardinal Vingt-Trois célèbrera la messe pour la France
par Lumen Hier à 16:10

» Prier pour l’âme de la France
par Lumen Hier à 15:51

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Hier à 15:05

» Que je vive sur la terre avec l'âme, le cœur, en Celui qui est mon Ciel
par Lumen Hier à 14:54

» CIVITAS soutient le Rosaire aux Frontières et appelle à y participer
par Lumen Hier à 14:38

» Prêtre sataniste, il est sauvé par le Rosaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 14:34

» La richesse du temps
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 14:21

» L'appel de 70 médecins : « Il est manifeste que Vincent Lambert n'est pas en fin de vie »
par Lumen Hier à 12:27

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Hier à 11:56

» Texte de Saint Josémaria : “L’union au Pape est union à Pierre”
par Lumen Hier à 11:52

» Semaine de prière pour les vocations missionnaires
par Lumen Hier à 11:43

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Hier à 11:27

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 22:23

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, demeure dans la très grande humilité.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 18 Avr 2018 - 20:34

» « N'aie peur de rien, sois fidèle jusqu'à la fin... »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 18 Avr 2018 - 20:25

» Humanisation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 18 Avr 2018 - 20:16

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 18:47

» La conversion fulgurante d’Alphonse Ratisbonne
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 18:15

» La Question du Mardi : Qu'a-t-on réellement découvert à Qumrân ?
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 17:09

» Un chemin sûr, c'est de vivre les paroles mêmes de Jésus.
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 10:21

» Texte de Saint Josémaria : “Que vous vous aimiez, que vous vous aidiez !”
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 10:04

» Chapelet du mardi 17 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 20:08

» Prier Notre Dame de l'Afrique aux intentions du continent
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 19:41

» La Question du Mardi : Que penser de l'Islam ?
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 18:28

» Saint Antoine de Padoue, le Saint que tout le monde aime.
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 16:57

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 14:56

» Pensée du jour: Mon enfant, continue à avancer sans savoir où Je te conduis.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 11:12

» L’enfant fut miraculeusement retrouvé sain et sauf
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:53

» Être don
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:24

» Le chemin de la communion, de l'unité des familles, est souvent un chemin de croix...
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 10:04

» Texte de Saint Josémaria : Surmonter les difficultés
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 9:48

» Universités : combattre les graves inégalités et injustices actuelles
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 16 Avr 2018 - 20:23

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Soeur Lucie avait des choses à nous dire !

Aller en bas 
AuteurMessage
dvdenise

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 65
Localisation : Région Trois-Rivières, Québec, Canada

MessageSujet: Soeur Lucie avait des choses à nous dire !    Dim 26 Avr 2015 - 4:31

Les exhortations au chapelet quotidien de Notre Dame du Rosaire à Fatima

13 mai 1917 : « Récitez le chapelet tous les jours, afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre ».

13 juin 1917 : « Je veux … que vous disiez le chapelet tous les jours ».

13 juillet 1917 : « Je veux … que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu’elle seule pourra vous secourir».

19 août 1917 : « Je veux … que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours ».

13 septembre 1917 : « Continuez à réciter le chapelet afin d’obtenir la fin de la guerre ».
Commentaire de Sœur Lucie de Fatima sur ces paroles de Notre Dame:
« Le Message nous demande la persévérance dans la prière, c’est-à-dire de continuer à prier pour obtenir la fin de la guerre. Il est vrai qu’à cette époque-là, le Message parlait de la guerre mondiale qui tourmentait alors l’humanité. Mais cette guerre est aussi le symbole de beaucoup d’autres guerres qui nous entourent et dont nous avons besoin de voir la fin, par notre prière et notre sacrifice. Je pense aux guerres que nous font les ennemis de notre salut éternel : le démon, le monde et notre propre nature charnelle » (Appels du Message de Fatima, 1ère édition française de juillet 2003, chapitre XVI : Appel à la persévérance dans le bien, page 157).

13 octobre 1917 : « Que l’on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours ».
.....................................

Textes de Sœur Lucie défendant le chapelet contre un faux argument des théologiens progressistes : le chapelet est suranné et monotone.

Lettre de Sœur Lucie, du 29 décembre 1969, à l’un de ses trois neveux prêtres

« […] Ce que quelques désorientés ont répandu contre la récitation du chapelet est faux. La lumière du soleil est plus ancienne que la récitation du chapelet, et ils ne veulent pas cesser de bénéficier de son éclat ; plus anciens sont les psaumes et, eux aussi, comme les prières qui constituent le chapelet, font partie de la liturgie sacrée.

La répétition des Ave Maria, Pater Noster et Gloria Patri est la chaîne qui nous élève jusqu’à Dieu et nous attache à lui, nous donnant une participation à sa vie divine, comme la répétition des bouchées de pain dont nous nous nourrissons entretient en nous la vie naturelle, et nous n’appelons pas cela une chose surannée !

Cette désorientation est diabolique ! Ne vous laissez pas tromper. »
.....................................

Lettre du 26 nov. 1970, de Sœur Lucie de Fatima au Père Umberto Pasquale, salésien italien

« La décadence qui existe dans le monde est sans nul doute la conséquence du manque d’esprit de prière. Ce fut en prévision de cette désorientation que la Vierge a recommandé avec tant d’insistance la récitation du chapelet. Et comme le chapelet est, après la sainte liturgie eucharistique, la prière la plus propre à conserver la foi dans les âmes, le démon a déchaîné sa lutte contre lui. Malheureusement, nous voyons les désastres qu’il a causés… Nous devons défendre les âmes contre les erreurs qui peuvent les faire dévier du bon chemin. Je ne puis les aider autrement que par mes pauvres et humbles prières et sacrifices ; mais pour vous, Père Umberto, vous avez un champ d’action beaucoup plus étendu pour développer votre apostolat. Nous ne pouvons et nous ne devons pas nous arrêter, ni laisser, comme dit Notre Seigneur, les fils des ténèbres être plus avisés que les fils de lumière… Le rosaire est l’arme la plus puissante pour nous défendre sur le champ de bataille. »
.....................................

Lettre de Sœur Lucie, du 4 avril 1970, à l’un de ses neveux qui est prêtre

« Il est nécessaire … de ne pas se laisser entraîner par les doctrines des contestataires désorientés […]. La campagne est diabolique. Nous devons lui faire front, sans nous mettre en conflit. Nous devons dire aux âmes que, maintenant plus que jamais, il faut prier pour nous et pour ceux qui sont contre nous ! Nous devons réciter le chapelet tous les jours. C’est la prière que Notre Dame a le plus recommandée, comme pour nous prémunir, en prévision de ces jours de campagne diabolique ! Le démon sait que nous nous sauverons par la prière. Aussi est-ce contre elle qu’il mène sa campagne pour nous perdre. (…)

Il est faux de dire que cela n’est pas liturgique, car les prières du chapelet font toutes partie de la sainte liturgie ; et si elles ne déplaisent pas à Dieu lorsque nous les récitons en célébrant le saint Sacrifice, de même, elles ne lui déplaisent pas si nous les récitons en sa présence, lorsqu’il est exposé à notre adoration. Au contraire, c’est la prière qui lui est la plus agréable, car c’est par elle que nous le louons le mieux […].

Pourquoi la prière que Dieu nous a enseignée et tant recommandée serait-elle dépassée ? Il est facile de reconnaître ici la ruse du démon et de ses sectateurs qui veulent éloigner les âmes de Dieu en les éloignant de la prière […]. Ne vous laissez pas tromper. Eclairez les âmes qui vous sont confiées et récitez avec elles le chapelet tous les jours. »
.....................................

Suite d’extraits de lettres de Sœur Lucie défendant le chapelet contre la campagne de théologiens progressistes :

Lettre de Sœur Lucie, du 12 avril 1970, à Maria Teresa da Cunha, l’une de ses amies, engagée avec zèle dans la défense de la dévotion mariale

« Que l’on récite le chapelet tous les jours. Notre Dame a répété cela dans toutes ses apparitions, comme pour nous prémunir contre ces temps de désorientation diabolique, pour que nous ne nous laissions pas tromper par de fausses doctrines et que, par le moyen de la prière, l’élévation de notre âme vers Dieu ne s’amoindrisse pas. »

Lettre de Sœur Lucie, du 13 avril 1971, au Père José Valinho, salésien, l’un de ses trois neveux prêtres

« Je vois par votre lettre que vous êtes préoccupé par la désorientation de notre temps. Il est triste en effet que tant de personnes se laissent dominer par la vague diabolique qui balaye le monde et qu’elles soient aveuglées au point d’être incapables de voir l’erreur ! Leur faute principale est qu’elles ont abandonné la prière ; elles se sont ainsi éloignées de Dieu, et sans Dieu, tout leur fait défaut : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » […].

Le diable est très rusé et cherche nos points faibles afin de nous attaquer. Si nous ne sommes pas appliqués et attentifs à obtenir de Dieu la force, nous tomberons, car notre temps est très mauvais et nous sommes faibles. Seule la force de Dieu peut nous tenir debout. »
.....................................

Texte extrait du livre : « Appels du Message de Fatima », de Sœur Lucie, 1ère édition française, juillet 2003, 4ème partie : Le Rosaire, chap. 34 p :286-287

« A ceux qui prétendent que le chapelet est une prière dépassée et monotone à cause de la répétition des prières qui la composent, je leur demande s’il est quelque chose qui vive sans que ce soit par la répétition continuelle des mêmes actes.

Dieu a créé tout ce qui existe de façon à le conserver par la répétition continuelle et ininterrompue des mêmes actes. Ainsi, pour conserver la vie naturelle, nous inspirons et expirons toujours de la même façon ; le cœur bat continuellement en suivant toujours le même rythme. Les astres, comme le soleil, la lune, les planètes, la terre, suivent toujours le même parcours que Dieu leur a fixé. Le jour succède à la nuit, année après année, toujours de la même façon. La lumière du soleil nous éclaire et nous réchauffe, toujours de la même façon. Pour beaucoup de plantes, les feuilles apparaissent au printemps, puis elles se couvrent de fleurs, donnent des fruits, et elles perdent à nouveau leurs feuilles en automne ou en hiver.

Ainsi, tout suit la loi que Dieu a fixée, et il n’est encore venu à l’idée de personne de dire que cela est monotone et qu’il faudrait donc s’en passer ! En effet, nous en avons besoin pour vivre ! Eh bien, dans la vie spirituelle, nous avons le même besoin de répéter continuellement les mêmes prières, les mêmes actes de foi, d’espérance et de charité, pour avoir la vie, puisque notre vie est une participation continuelle à la vie de Dieu.

Quand les disciples ont demandé à Jésus-Christ de leur enseigner à prier, il leur a appris (…) la belle formule du « Notre Père », en disant : « Lorsque vous priez, dites : Père… » (Luc XI, 2). Le Seigneur nous a fait prier ainsi, sans nous dire qu’après un certain nombre d’années, nous devrions chercher une nouvelle formule de prière, parce que celle-ci serait devenue dépassée et monotone.

(…) Ce qui manque à ceux qui trouvent la prière du chapelet monotone, c’est l’Amour ; et tout ce qui est fait sans amour est sans valeur. C’est pourquoi le catéchisme nous dit que les dix commandements de la loi de Dieu sont contenus dans un seul, celui d’aimer Dieu par-dessus toute chose et le prochain comme soi-même. »
Revenir en haut Aller en bas
dvdenise

avatar

Messages : 694
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 65
Localisation : Région Trois-Rivières, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Soeur Lucie avait des choses à nous dire !    Dim 14 Mai 2017 - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Soeur Lucie avait des choses à nous dire !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: L'Humble Chapelet-
Sauter vers: