À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Pensée du jour: Mon enfant, plus tu acceptes de passer du temps avec Moi, d'accueillir Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:15

» Pour conduire sans tenir mon chapelet…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:09

» L’arbre de l’enfance, aux racines de l’être
par Lumen Aujourd'hui à 1:08

» Comprendre la bioéthique en quelques mots – 7 fiches pratiques de la CEF
par Lumen Aujourd'hui à 0:34

» Belgique – Interview du cardinal Sarah – L’Eglise aujourd’hui affronte la question de sa fidélité à Jésus
par Lumen Hier à 23:43

» Près de 10 millions de musulmans convertis au christianisme...
par Lumen Hier à 23:12

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Lumen Hier à 22:44

» Film : "Jésus, l'enquête". Bande-Annonce de la vidéo
par Lumen Hier à 21:43

» Une journée de prière et de jeûne pour la paix, un nouveau Lépante ?
par Lumen Hier à 21:14

» Chapelet du jeudi 22 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 21:03

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 20:50

» Pensée du jour: Mes tout-petits, le moment est arrivé pour que l'Amour du Père circule librement dans les cœurs...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:47

» La Sainte Vierge connaissait-elle l’avenir ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:27

» Rien n'est jamais fini avec notre Dieu de Miséricorde.
par Lumen Hier à 19:02

» Retraite de carême avec Etoile Notre Dame
par Lumen Hier à 18:42

» Carême : "Avec S. Augustin, cherchons Dieu, présent en nous"
par Lumen Hier à 18:35

» Carême dans la ville 2018 : • « Tu m’as relevé » •
par Lumen Hier à 18:11

» Va comme David devant la Face de notre Dieu et Père, reconnais ta faute, confesse ton péché...
par Lumen Mer 21 Fév 2018 - 22:13

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Mer 21 Fév 2018 - 21:46

» j'aime le repos, dit DIEU
par Lumen Mer 21 Fév 2018 - 20:40

» Chapelet du mercredi 21 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 21 Fév 2018 - 20:07

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Mer 21 Fév 2018 - 18:18

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 21 Fév 2018 - 17:51

» Prières
par Lumen Mer 21 Fév 2018 - 17:39

» Pensée du jour: Mon enfant, accepte ce que tu vis comme étant ce qu'il y a de mieux pour toi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 21 Fév 2018 - 10:39

» Le médecin le plus inutile au monde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 21 Fév 2018 - 10:26

» Chapelet du mardi 20 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 21:10

» Explication à propos du Défi IXTHUS
par Lumen Mar 20 Fév 2018 - 14:47

» Entrez dans le Secret de Marie
par Lumen Mar 20 Fév 2018 - 12:25

» Le carême sur les routes de l'Ancien Testament
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 11:24

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, écoute bien ceci: en devenant 'Amour'...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 9:00

» « Son cœur était plein ; son âme était réduite au silence »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 20 Fév 2018 - 8:49

» « Un verre d'eau donné à celui qui a soif : c'est moi que vous avez désaltéré. Je vous invite à partager mon royaume. »
par Lumen Lun 19 Fév 2018 - 22:08

» Chapelet du lundi 19 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 19 Fév 2018 - 20:28

» Comme il est doux de rêver.
par Lumen Lun 19 Fév 2018 - 18:45

» Pensée du jour: Mon enfant, c'est Moi, Jésus, qui veux parler à ton beau petit cœur d'enfant.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 19 Fév 2018 - 9:24

» Belle et douce Marie par Michael Lonsdale
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 19 Fév 2018 - 8:47

» Il faut faire des choix qui nous permettront de trouver des temps de silence et de désert.
par Lumen Dim 18 Fév 2018 - 23:52

» Quel est le sens du Carême ? avec Abbé Théodore Mendy
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Fév 2018 - 20:35

» Une semaine avec Bernadette
par Lumen Dim 18 Fév 2018 - 20:08

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Soeur Lucie avait des choses à nous dire !

Aller en bas 
AuteurMessage
dvdenise

avatar

Messages : 696
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 65
Localisation : Région Trois-Rivières, Québec, Canada

MessageSujet: Soeur Lucie avait des choses à nous dire !    Dim 26 Avr 2015 - 4:31

Les exhortations au chapelet quotidien de Notre Dame du Rosaire à Fatima

13 mai 1917 : « Récitez le chapelet tous les jours, afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre ».

13 juin 1917 : « Je veux … que vous disiez le chapelet tous les jours ».

13 juillet 1917 : « Je veux … que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l’honneur de Notre Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu’elle seule pourra vous secourir».

19 août 1917 : « Je veux … que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours ».

13 septembre 1917 : « Continuez à réciter le chapelet afin d’obtenir la fin de la guerre ».
Commentaire de Sœur Lucie de Fatima sur ces paroles de Notre Dame:
« Le Message nous demande la persévérance dans la prière, c’est-à-dire de continuer à prier pour obtenir la fin de la guerre. Il est vrai qu’à cette époque-là, le Message parlait de la guerre mondiale qui tourmentait alors l’humanité. Mais cette guerre est aussi le symbole de beaucoup d’autres guerres qui nous entourent et dont nous avons besoin de voir la fin, par notre prière et notre sacrifice. Je pense aux guerres que nous font les ennemis de notre salut éternel : le démon, le monde et notre propre nature charnelle » (Appels du Message de Fatima, 1ère édition française de juillet 2003, chapitre XVI : Appel à la persévérance dans le bien, page 157).

13 octobre 1917 : « Que l’on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours ».
.....................................

Textes de Sœur Lucie défendant le chapelet contre un faux argument des théologiens progressistes : le chapelet est suranné et monotone.

Lettre de Sœur Lucie, du 29 décembre 1969, à l’un de ses trois neveux prêtres

« […] Ce que quelques désorientés ont répandu contre la récitation du chapelet est faux. La lumière du soleil est plus ancienne que la récitation du chapelet, et ils ne veulent pas cesser de bénéficier de son éclat ; plus anciens sont les psaumes et, eux aussi, comme les prières qui constituent le chapelet, font partie de la liturgie sacrée.

La répétition des Ave Maria, Pater Noster et Gloria Patri est la chaîne qui nous élève jusqu’à Dieu et nous attache à lui, nous donnant une participation à sa vie divine, comme la répétition des bouchées de pain dont nous nous nourrissons entretient en nous la vie naturelle, et nous n’appelons pas cela une chose surannée !

Cette désorientation est diabolique ! Ne vous laissez pas tromper. »
.....................................

Lettre du 26 nov. 1970, de Sœur Lucie de Fatima au Père Umberto Pasquale, salésien italien

« La décadence qui existe dans le monde est sans nul doute la conséquence du manque d’esprit de prière. Ce fut en prévision de cette désorientation que la Vierge a recommandé avec tant d’insistance la récitation du chapelet. Et comme le chapelet est, après la sainte liturgie eucharistique, la prière la plus propre à conserver la foi dans les âmes, le démon a déchaîné sa lutte contre lui. Malheureusement, nous voyons les désastres qu’il a causés… Nous devons défendre les âmes contre les erreurs qui peuvent les faire dévier du bon chemin. Je ne puis les aider autrement que par mes pauvres et humbles prières et sacrifices ; mais pour vous, Père Umberto, vous avez un champ d’action beaucoup plus étendu pour développer votre apostolat. Nous ne pouvons et nous ne devons pas nous arrêter, ni laisser, comme dit Notre Seigneur, les fils des ténèbres être plus avisés que les fils de lumière… Le rosaire est l’arme la plus puissante pour nous défendre sur le champ de bataille. »
.....................................

Lettre de Sœur Lucie, du 4 avril 1970, à l’un de ses neveux qui est prêtre

« Il est nécessaire … de ne pas se laisser entraîner par les doctrines des contestataires désorientés […]. La campagne est diabolique. Nous devons lui faire front, sans nous mettre en conflit. Nous devons dire aux âmes que, maintenant plus que jamais, il faut prier pour nous et pour ceux qui sont contre nous ! Nous devons réciter le chapelet tous les jours. C’est la prière que Notre Dame a le plus recommandée, comme pour nous prémunir, en prévision de ces jours de campagne diabolique ! Le démon sait que nous nous sauverons par la prière. Aussi est-ce contre elle qu’il mène sa campagne pour nous perdre. (…)

Il est faux de dire que cela n’est pas liturgique, car les prières du chapelet font toutes partie de la sainte liturgie ; et si elles ne déplaisent pas à Dieu lorsque nous les récitons en célébrant le saint Sacrifice, de même, elles ne lui déplaisent pas si nous les récitons en sa présence, lorsqu’il est exposé à notre adoration. Au contraire, c’est la prière qui lui est la plus agréable, car c’est par elle que nous le louons le mieux […].

Pourquoi la prière que Dieu nous a enseignée et tant recommandée serait-elle dépassée ? Il est facile de reconnaître ici la ruse du démon et de ses sectateurs qui veulent éloigner les âmes de Dieu en les éloignant de la prière […]. Ne vous laissez pas tromper. Eclairez les âmes qui vous sont confiées et récitez avec elles le chapelet tous les jours. »
.....................................

Suite d’extraits de lettres de Sœur Lucie défendant le chapelet contre la campagne de théologiens progressistes :

Lettre de Sœur Lucie, du 12 avril 1970, à Maria Teresa da Cunha, l’une de ses amies, engagée avec zèle dans la défense de la dévotion mariale

« Que l’on récite le chapelet tous les jours. Notre Dame a répété cela dans toutes ses apparitions, comme pour nous prémunir contre ces temps de désorientation diabolique, pour que nous ne nous laissions pas tromper par de fausses doctrines et que, par le moyen de la prière, l’élévation de notre âme vers Dieu ne s’amoindrisse pas. »

Lettre de Sœur Lucie, du 13 avril 1971, au Père José Valinho, salésien, l’un de ses trois neveux prêtres

« Je vois par votre lettre que vous êtes préoccupé par la désorientation de notre temps. Il est triste en effet que tant de personnes se laissent dominer par la vague diabolique qui balaye le monde et qu’elles soient aveuglées au point d’être incapables de voir l’erreur ! Leur faute principale est qu’elles ont abandonné la prière ; elles se sont ainsi éloignées de Dieu, et sans Dieu, tout leur fait défaut : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire » […].

Le diable est très rusé et cherche nos points faibles afin de nous attaquer. Si nous ne sommes pas appliqués et attentifs à obtenir de Dieu la force, nous tomberons, car notre temps est très mauvais et nous sommes faibles. Seule la force de Dieu peut nous tenir debout. »
.....................................

Texte extrait du livre : « Appels du Message de Fatima », de Sœur Lucie, 1ère édition française, juillet 2003, 4ème partie : Le Rosaire, chap. 34 p :286-287

« A ceux qui prétendent que le chapelet est une prière dépassée et monotone à cause de la répétition des prières qui la composent, je leur demande s’il est quelque chose qui vive sans que ce soit par la répétition continuelle des mêmes actes.

Dieu a créé tout ce qui existe de façon à le conserver par la répétition continuelle et ininterrompue des mêmes actes. Ainsi, pour conserver la vie naturelle, nous inspirons et expirons toujours de la même façon ; le cœur bat continuellement en suivant toujours le même rythme. Les astres, comme le soleil, la lune, les planètes, la terre, suivent toujours le même parcours que Dieu leur a fixé. Le jour succède à la nuit, année après année, toujours de la même façon. La lumière du soleil nous éclaire et nous réchauffe, toujours de la même façon. Pour beaucoup de plantes, les feuilles apparaissent au printemps, puis elles se couvrent de fleurs, donnent des fruits, et elles perdent à nouveau leurs feuilles en automne ou en hiver.

Ainsi, tout suit la loi que Dieu a fixée, et il n’est encore venu à l’idée de personne de dire que cela est monotone et qu’il faudrait donc s’en passer ! En effet, nous en avons besoin pour vivre ! Eh bien, dans la vie spirituelle, nous avons le même besoin de répéter continuellement les mêmes prières, les mêmes actes de foi, d’espérance et de charité, pour avoir la vie, puisque notre vie est une participation continuelle à la vie de Dieu.

Quand les disciples ont demandé à Jésus-Christ de leur enseigner à prier, il leur a appris (…) la belle formule du « Notre Père », en disant : « Lorsque vous priez, dites : Père… » (Luc XI, 2). Le Seigneur nous a fait prier ainsi, sans nous dire qu’après un certain nombre d’années, nous devrions chercher une nouvelle formule de prière, parce que celle-ci serait devenue dépassée et monotone.

(…) Ce qui manque à ceux qui trouvent la prière du chapelet monotone, c’est l’Amour ; et tout ce qui est fait sans amour est sans valeur. C’est pourquoi le catéchisme nous dit que les dix commandements de la loi de Dieu sont contenus dans un seul, celui d’aimer Dieu par-dessus toute chose et le prochain comme soi-même. »
Revenir en haut Aller en bas
dvdenise

avatar

Messages : 696
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 65
Localisation : Région Trois-Rivières, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Soeur Lucie avait des choses à nous dire !    Dim 14 Mai 2017 - 19:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Soeur Lucie avait des choses à nous dire !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: L'Humble Chapelet-
Sauter vers: