À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 6:42 par Mea culpa

» Prières
Aujourd'hui à 6:21 par Mea culpa

» Messe internationale du dimanche 22 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 19:09 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du dimanche 22 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 19:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Mois missionnaire 2019 : que grandisse l’amour pour la mission
Hier à 18:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prêtres étudiants: le pape met en garde contre « l’académisme »
Hier à 18:40 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Angélus : « tu appartiens à Dieu »
Hier à 18:19 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Le pape encourage le témoignage des personnes porteuses de handicap
Hier à 9:51 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, les gens que tu portes dans ton coeur, ce n'est pas toi qui en es le sauveur.
Hier à 9:38 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Catholiques et méthodistes, « membres de la famille de Dieu »
Sam 21 Oct 2017 - 17:57 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du samedi 21 octobre 2017 à Lourdes
Sam 21 Oct 2017 - 17:49 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sainte-Marthe : la vérité devant Dieu, sans maquillage
Sam 21 Oct 2017 - 11:32 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Académie des sciences sociales : le pape invite à « civiliser » le marché
Sam 21 Oct 2017 - 11:24 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, reviens vers Moi, tourne ton regard davantage vers Moi.
Sam 21 Oct 2017 - 10:37 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
Ven 20 Oct 2017 - 23:35 par Lumen

» Cette lettre est certainement la plus importante de Saint Paul
Ven 20 Oct 2017 - 19:33 par Lumen

» Saint Luc est un vrai évangéliste, un Porteur de Bonne Nouvelle, d'espérance
Ven 20 Oct 2017 - 18:55 par Lumen

» Mais comment attendre l'heure de DIEU ?
Ven 20 Oct 2017 - 18:38 par Lumen

» Jésus nous invite à cette pureté du cœur quand Il nous dit : « Méfiez-vous de l'hypocrisie... »
Ven 20 Oct 2017 - 18:14 par Lumen

» La réponse de Dieu à Jonas
Ven 20 Oct 2017 - 17:23 par Lumen

» Jonas à Ninive
Ven 20 Oct 2017 - 16:53 par Lumen

» Jonas dans les entrailles du poisson
Ven 20 Oct 2017 - 16:36 par Lumen

» Le cri de Jonas
Ven 20 Oct 2017 - 16:19 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Ven 20 Oct 2017 - 15:55 par Lumen

» Messe du Pape à Sainte-Marthe: la proximité de Dieu n'est pas réservée à une élite
Ven 20 Oct 2017 - 11:30 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» De merveilleuses apparitions des âmes du purgatoire, partie 12
Ven 20 Oct 2017 - 10:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Petite abeille de Ma ruche, tu Me procures une très grande joie, à travers ton grand dévouement...
Ven 20 Oct 2017 - 9:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Jeu 19 Oct 2017 - 20:56 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Jeu 19 Oct 2017 - 20:46 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Courte présentation.
Jeu 19 Oct 2017 - 20:41 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Jeu 27 Aoû 2015 - 20:51

27 août :
La TRANSVERBÉRATION du CŒUR de Sainte THÉRÈSE d'AVILA



L'AMOUR DIVIN
(cantique montfortain sur le canon de Pachelbel)



Ô Mère de l’Amour divin !
Percez mon cœur, brûlez mon sein
D’une flèche de séraphin,
Qui ne me laisse en vie
Que pour aimer mon Dieu sans fin :
C’est mon unique envie !

Amour, amour, embrase-moi !
Je ne fais que languir sans toi :
Comme mon vainqueur et mon roi,
Taille, tranche, extermine,
En tout ce qui s oppose à toi,
Afin que Dieu domine !



Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Ven 28 Aoû 2015 - 18:14

28 août :
Saint AUGUSTIN


« Le sacrifice de notre propre volonté,
comme nous n’avons rien à quoi nous tenions davantage,
est le plus agréable que nous puissions offrir au Seigneur,
et c’est celui qu’il ne cesse de nous demander. »
« Quelque chose que nous donnions à Dieu,
si nous nous réservons notre propre volonté il ne sera jamais satisfait :
“ Mon enfant, nous dit-il, donne-moi ton cœur ! ”
c’est-à-dire “ ta volonté ”. »

(Saint Alphonse de Liguori)



« Nous ne pouvons offrir à Dieu rien qui lui soit plus agréable que notre volonté. »
(Saint Augustin)



LE MONDAIN DÉSABUSÉ
(cantique montfortain sur le canon de Pachelbel)




« Jamais plus, grand Dieu, de résistance !
J’obéis à vos moindres attraits,
Je soumets à votre obéissance
Tout mon cœur, sans partage, à jamais ! »


("Le service de Dieu en esprit et en vérité" cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort :
https://www.youtube.com/watch?v=2z-P862WmAE&list=PLkkHVphgJH9aW073qAl2orEUEPzAV3Hg2&index=437 )



Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Sam 29 Aoû 2015 - 10:43

LE SERVITEUR CHASSÉ

Quand il faut que la parole
Se taise et devienne muette,
Elle va, elle s'envole
Par-dessus toutes les têtes,
Et elle atterrit en riant
En un autre endroit moins méchant,
Car le Maître nous a dit
De sa divine voix :
« Si l'on vous chasse d'un endroit,
Allez dans un autre, et vous di-
Rez toutes mes autres paroles
Afin qu'on les entende.
Quant à ceux qui vous le défendent,
Je m'en réserve le jugement.
Quant à vous, allez-vous-en
Annoncer mes paraboles. »
Je m'en vais donc de ce pas
De ce lieu-ci, en ce lieu-là
Pour écrire de saint Grignion
Toutes les divines leçons.
Et si l'on m'en restreint la place,
Peu importe, car je place
Ailleurs tous ses divins oracles
Afin qu'ils fassent des miracles
En tombant en quelque lieu
Où l'on aime le bon Dieu.
Et je dis avec ce saint-là :
« À Jésus par Maria. »

http://gloria.tv/user/TSqKDuSNCHh

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Sam 29 Aoû 2015 - 19:58

29 août :
La DÉCOLLATION de Saint JEAN-BAPTISTE



LA DANSE ET LE BAL,
LA COMÉDIE ET LES SPECTACLES

(cantiques de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




La danse est même un tyran,
Le plus fin qui soit peut-être :
Elle a fait mourir saint Jean,
Précurseur de notre Maître.
Ô grand Dieu, qu’elle a fait de morts
Et dans l’âme et dans le corps !


Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Dim 30 Aoû 2015 - 20:28

NOTRE-DAME de la CONSOLATION
(fêtée le samedi suivant la fête de St Augustin)




« Je suis aux pieds de la Sainte Vierge
et de la Mère de toutes consolations :
saurais-je jamais être mieux ! »


(Saint François de Sales, 20 juin 1622)


EN L’HONNEUR DE NOTRE-DAME DE TOUT-CONSOLATION
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




1- Chrétien, bénis le Seigneur,
Le Père des Lumières,
Qui te fait une faveur,
Et des plus singulières :
La Reine des cieux a mis
Chez toi-même son trône !
Elle y veut vaincre tes ennemis
Et te donner l’aumône.

2- Priez, pécheurs pénitents,
Votre Médiatrice ;
Invoquez, petits enfants,
Votre Mère nourrice ;
Honorez, bons serviteurs,
Votre aimable Maîtresse :
Allons tous recevoir ses faveurs,
Puisqu’elle nous en presse !

3- « Toute consolation
Pour le corps et pour l’âme
Dans mon intercession,
Pourvu qu’on la réclame :
Je suis, dans les plus grands maux,
Un remède immanquable ;
Dans l’orage et parmi les travaux,
Un repos favorable.

4- « Je suis l’appui tout-puissant
Du pauvre misérable,
Et le remède présent
Du malade incurable ;
Je suis l’asile assuré,
Le salut et la vie
Du pécheur le plus désespéré,
Aussitôt qu’il me prie.

5- « Implorez, gens affligés,
Ma bonté maternelle,
Et vous serez soulagés
Ici dans ma chapelle.
Priez-moi dans vos combats:
J’y donne la victoire !
Priez-moi quand vous seriez à bas :
J’en relève avec gloire !

6- « Priez, pauvres gens, mangés
De tailles sans mesure :
Vous en serez déchargés
Sans nulle procédure.
Venez, pauvres laboureurs :
Vous aurez l’abondance ;
Mais surtout, venez, pauvres pécheurs :
Vous aurez l’indulgence.

7- « Craignez-vous que le démon
Ne vous ôte la grâce ?
Recourez à mon saint Nom :
C’est moi qui le terrasse !
Quand vous seriez dans ses fers,
Vous aurez délivrance :
J’ai sur lui jusque dans les enfers
Une pleine puissance. »





AUX VIERGES

8- « Vierges sages, suivez-moi,
Suivez-moi dans le temple :
Venez recevoir la loi,
La loi de mon exemple !
C’est là que le Saint-Esprit
Parle aux vierges fidèles,
Pour former dans leur cœur Jésus-Christ
À l’ombre de ses ailes.

9- « Fuyez la malignité
Et les charmes du monde,
Qui souillent la pureté
D’une vierge féconde.
Éloignez-vous des périls
Et des sources des crimes,
Pour goûter les douceurs de mon Fils
Et prendre ses maximes.

10- « Vous êtes d’un très haut rang ?
N’ayez point de bassesse.
Votre Époux est tout de Sang :
N’ayez point de faiblesse !
Mortifiez votre chair,
Vaquez à la prière :
Choisissez, ou le feu de l’enfer,
Ou le Sang du Calvaire.

11- « Courage, petit troupeau,
Votre Époux vous prépare
Un royaume tout nouveau,
Une gloire très rare,
Un glorieux vêtement,
Une belle auréole :
Vous l’aurez, combattez vaillamment !
Comptez sur ma parole.

12- « Vierges, je suis dans ce lieu
Votre parfait modèle !
Ma main vous y forme en Dieu
Et vous tient en tutelle,
Mon sein vous donne le jour :
C’est moi qui vous engendre,
Et mon cœur vous y remplit d’amour,
De l’amour le plus tendre.

13- « Quiconque veut être à moi
Et recevoir mes grâces
Doit me prendre pour sa loi
Et marcher sur mes traces,
Car m’aimer sans m’imiter
Et sans quitter ses crimes,
C’est périr, c’est se précipiter
Dans le fond des abîmes.

14- « À la bonne heure, exaltez
Et dites mon Rosaire,
Prenez ma chaîne et portez
L’habit du Scapulaire :
Mais n’ayez point d’autre fin
Que d’imiter ma vie,
Autrement c’est un piège malin,
C’est une hypocrisie !

15- « Pour n’être pas rebuté,
Pour avoir assistance,
Priez en humilité,
Avec persévérance.
Frappez, cherchez, demandez
Vos besoins nécessaires :
Tôt ou tard vous serez exaucés
Dans vos justes prières. »



ORAISON

16- Hâtez-vous, Reine des Cieux,
De venir à notre aide !
Jetez sur nous vos doux yeux,
Donnez-nous du remède :
Vous en avez le pouvoir,
Vous êtes Souveraine,
Vous n’avez seulement qu’à vouloir
Pour nous ôter de peine.

17- Surtout, souvenez-vous bien,
Ô divine Marie,
Que vous ne refusez rien
À quiconque vous prie :
Que toute l’antiquité
Ne nous dit autre chose !
Souffrez donc que sur votre bonté
Chacun de nous repose.

18- C’est moi qui forme les rois,
C’est moi qui les couronne,
C’est moi qui forme leurs lois,
C’est moi qui les ordonne.
Je fais que mes vrais dévots
Ont la grâce en partage,
Les trésors, les plaisirs, le repos,
La gloire en héritage.

19- Ô très chers prédestinés,
Publiez votre gloire !
Écriez-vous par milliers,
Écriez-vous : « Victoire !
À Notre-Dame des cœurs ! »
À votre auguste Reine !
Criez tous aujourd’hui « Mille honneurs
À la Reine des reines ! »

20- Quelle consolation
Dans nos plus grandes peines
D'avoir pour protection,
La plus grande des Reines !
Oh ! qu'heureux est notre sort !
D'avoir dans nos misères,
Pour notre aide et pour notre support,
La plus tendre des Mères.

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Lun 31 Aoû 2015 - 10:32

LE JUIF ERRANT

Installé dans les périphéries,
Au milieu des bidonvilles,
J'étais là, comme une âme vile
Pris à parti par des furies :
« Déguerpis de là, vieil ours,
Ou on te casse le nez ! »
Aussitôt je pris ma bourse :
Quelques pièces dans mon boitier
De violon tout déglingué,
Et tout penaud je m'en allai
M'assoir sur un autre trottoir
Qui me servirait de dortoir.
Les furies m'y rejoignirent
Pour m'en faire repartir.
J'errai ainsi de lieu en lieu,
Moi le pauvre violoneux,
Et j'atterris chez un abbé
Qui me ferma la porte au nez.
J'ai bien mon nom de juif errant
Qui est chassé de partout,
Car je suis bien dérangeant :
On me nomme le fou.
Mais avec mes Ave Maria
Je vaincrai tous ces gens-là.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Lun 31 Aoû 2015 - 21:18

30 août :
Saint FIACRE

31 août :
Bienheureuse ISABELLE de FRANCE,
sœur de saint Louis




LES VANITÉS DU MONDE
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




1- Vanité dans les biens du monde,
Vanité des vanités !
C’est sur vos vérités,
Ô mon Dieu, que mon cœur se fonde.

R./ Vanité des vanités,
Tout n’est que vanité !


2- Qu’est-ce que toute créature ?
Ce n’est, comme il est écrit,
Qu’affliction d’esprit,
Qu’un vain fantôme plein d’ordure.

3- Vanité, que l’homme et sa vie !
La chair n’est qu’un peu de foin
Dont on n’a pas besoin.
Pourquoi donc en avoir envie ?

4- Ses plaisirs sont un tas d’ordure,
Ses biens, un peu de métal,
Son repos, un travail,
Sa gloire, une fumée impure.

5- Loin de moi, ces hommes de terre !
Ces hommes d’or et d’argent
Que ce métal changeant
Met dans le trouble et dans la guerre.

6- Loin de moi, gens de bonne chère !
Qui n’aimez que vos plaisirs,
Qui suivez vos désirs,
Qui n’aimez qu’à rire et qu’à plaire.

7- Loin de nous, ces filles mondaines !
Ces idoles de beauté,
Qui par leur vanité
Enchantent plus que les sirènes.

8- C’est trop peu qu’un bien périssable,
Qu’un bien caduc et mortel ;
Pour mon cœur immortel,
Il veut un bien qui soit durable.

9- C’est vous seul, Bonté souveraine,
Qui pouvez remplir mon cœur :
Vous êtes son bonheur !
Sans vous il est toujours en peine.

10- Fussiez-vous avec avantage
Un Alexandre, un Samson,
Crésus et Salomon :
Le cœur demande davantage !

11- Que le monde entier se transporte
Dans mon cœur pour le remplir ;
Ce cœur, dans son désir,
Dira toujours : apporte, apporte !






* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



SALUTATIONS EN MÉMOIRE
DU SÉJOUR DE MARIE-IMMACULÉE
DANS LE CHASTE SEIN
DE LA BIENHEUREUSE ANNE
pouvant servir de Neuvaine
pour la fête de la Nativité de la Sainte Vierge
(8 septembre)


Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

PREMIER JOUR

Je vous salue, ô glorieuse sainte Anne :
je vous félicite de l’honneur que vous a fait le Père éternel
en vous prédestinant à donner le jour à Marie, Mère de son Fils unique.
Éclairez-moi, faites-moi connaître le prix inestimable de la grâce,
afin que je ne consente jamais à la perdre en commettant le péché.

Pater. Ave. Gloria.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mar 1 Sep 2015 - 10:40

PROPHÉTIE DE SAINT FRANÇOIS D’ASSISE

VERSION PDF téléchargeable ici : http://www.sitew.com/fs/Root/cw2ue-Prophetie_de_St_Francois_d_Assise.pdf


« Ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir, il les avertit des tribulations futures, disant :

“ Mes frères, agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction est imminente dans laquelle de grands périls et des embarras temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife et à l’Église Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite. Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmi les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Évangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient protégés par l’immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains. D’effroyables tentations surviendront. Ceux qui auront été très éprouvés en bien recevront la couronne de vie. Malheur éternel à ceux qui s’attiédiront en mettant leur seule espérance dans leur vie de religion, qui ne résisteront pas fermement aux tentations permises pour l’épreuve des élus. Ceux qui dans la ferveur de l’esprit s’attacheront à la piété avec charité et le zèle de la vérité, recevront des persécutions et des injures comme désobéissants et schismatiques. Car leurs persécuteurs aiguillonnés par les esprits mauvais diront que c’est faire un grand hommage à Dieu de tuer et de faire disparaître de la terre des hommes si mauvais. Alors le Seigneur sera le refuge des affligés et il les sauvera parce qu’ils auront espéré en lui. Et alors, pour se conformer à leur Chef, ils agiront selon la Foi et ils choisiront d’obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes, gagnant par la mort la vie éternelle. Ne voulant pas consentir à l’erreur et à la perfidie, ils ne craindront absolument pas la mort. Alors la vérité sera tenue dans le silence par certains prédicateurs alors que d’autres la foulant aux pieds la nieront. La sainteté de vie sera tenue en dérision par ceux qui la professent extérieurement, c’est pourquoi Notre-Seigneur Jésus-Christ leur enverra non pas un digne pasteur, mais un Exterminateur.” »

(Traduction littérale du texte latin figurant dans les très officielles "Opera omnia" de saint François d’Assise, imprimerie de la bibliothèque ecclésiastique, Paris 1880, colonne 430)



DÉDICACÉ à FRANÇOIS




LA NOUVELLE RELIGION

La nouvelle religion
A maintenant un nom :
C’est le développement durable
Ou religion du diable,
Le ciel de Lucifer
Installé sur la terre
Jusqu’au-delà de l’éternité
En compagnie d’Asmodée,
Béelzébuth et compagnie,
Bref, la grande harmonie.
Son dogme est excentrique :
C’est le changement climatique !
Et sa soi-disant morale,
C’est l’écologie intégrale.
Quant à son culte furibond,
C’est le culte du démon
En la personne de l’Antéchrist
Qui est aussi un antichrist,
Lui le véritable auteur
De cette religionnette
Qui fait danser la planète
Sur l’air des quarante voleurs.
Tous les hommes y seront pêle-mêle,
Chacun appartenant à tous,
Et tous étant à chacun !
Plus de tempêtes, plus de grêle,
Plus de maladies, plus de mildiou,
Plus de tristesse ni chagrin,
Bref, l’utopie plénière,
Autrement dit l’enfer,
Le communisme intégral,
De Paris à Montréal,
Du Pôle Sud au Groënland,
De la Terre de feu à l’Islande.
Les animaux parleront,
Et même ils chanteront
La gloire du nouveau dieu
Au-delà-même de Dieu.
L’Antéchrist ressuscité
D’un faux ressuscitage,
Il pourra installer
Sa pâques, son passage
De la post-modernité
À sa fausse éternité
Qui durera trois ans et demi,
Puis il sera occi !
Son développement durable
S’en ira chez le diable ;
Son changement climatique
Sera pris de colique ;
Son écologie intégrale
Ira au feu infernal.
Son marteau et sa faucille
Tomberont sous la grille
Cadenassée pour toujours
Sur l’entrée du grand four
Du Hellfest de Bélial
Avec Charlie-hebdominal.
Pour lors, il installe sa boutique
Du changement climatique
Par sa voûte maçonnique
Sortie de sa barrique.
Et ceux qui ne suivront pas
Cet homme-diable-là,
Il leur faut mourir de faim,
Ne pouvant acheter ni vendre
Si leur front ou leur main
N’a, de la Salamandre,
Reçu la marque infâme
Au fer rouge, à la flamme
Pour la rendre indélébile !
Car elle sera si utile
Qu’elle ouvrira tous les greniers
De l’Homme de péché
Qui distribuera à tous et chacun
Son nouveau pain, son nouveau vin
Afin que tous enfin se saoûlent
Et perdent la ciboule,
Ivres de la volupté
De cet Homme damné.
Les familles disparues
Ou plutôt recomposées
Seront décomposées
Au royaume de Lulu.
Et la religion universelle
Les mettra tous au ciel
De la franc-maçonnerie
Qui est l’enferrerie.
À nouvelle création
Un nouveau créateur,
Et ce nouveau créateur,
C’est Antéchrist-Eskaton
Qui renouvelle l’univers
Avec un morceau de fer.
Et c’est la grande alchimie
Où toute matière devient or !
Mais est-ce bien de l’or ?
Non, ce n’est qu’une ortie
Pour fouetter les serviteurs
De ce tyran farceur !
La farce est si bien faite
Qu’elle ravit la planète :
« Qui est semblable à la Bête ? »
S’écrient toutes ces têtes
Abruties et brûlées !
« Le temps est arrivé
Où nous serons heureux
Avec ce nouveau dieu. »
Mais leur dieu est en carton,
Pas plus dieu qu’un chiffon ;
Mais ils aiment ce carton :
Ils adorent ce chiffon !
C’est pourquoi ils seront des cartons,
C’est pourquoi ils seront des chiffons
Qui brûleront pour toujours
Dans le fin fond du four.
Si le changement climatique
Est une dogmatique,
L’écologie intégrale
Est une bacchanale,
Et le développement durable
Une trappe du diable
Pour faire tomber tous les adorateurs
Du cet Exterminateur
Qui veut exterminer la terre
Pour la mettre en enfer,
Qui veut réduire l’Église
Comme la tour de Pise
Qui se penche si avant
Qu’on croit qu’elle va tomber ;
Mais c’est lui qui va tomber,
Et ce en un moment,
En moins de temps qu’il faut pour le dire :
Il durera le temps d’un soupir.
Une fois sa partition jouée,
Il va dégringoler
Dans l’enfer éternellement
Où toujours il grincera des dents.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mar 1 Sep 2015 - 20:59

1er septembre :
Sainte ANNE la PROPHÉTESSE




SALUTATIONS EN MÉMOIRE
DU SÉJOUR DE MARIE-IMMACULÉE
DANS LE CHASTE SEIN
DE LA BIENHEUREUSE ANNE
pouvant servir de Neuvaine
pour la fête de la Nativité de la Sainte Vierge
(8 septembre)


Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

DEUXIÈME JOUR

Je vous salue, ô consolatrice des âmes affligées :
je vous félicite de la sainte joie
dont les Anges ont tressailli à votre naissance,
quand ils apprirent que vous deviez donner le jour
à leur Souveraine et à la Mère du Sauveur des hommes.
Daignez m’accorder une parfaite résignation à la Volonté divine,
le courage et la patience de supporter généreusement
les peines et les travaux de cette vie.

Pater. Ave. Gloria.


* * *

LE SOMMET DE LA PERFECTION :
S'UNIFORMER À LA VOLONTÉ DE DIEU


« Si nous désirons plaire entièrement au Cœur de Dieu,
tâchons non seulement de nous conformer en tout à sa sainte Volonté,
c'est-à-dire de diriger notre volonté comme celle de Dieu,
mais encore de nous y uniformer,
c'est-à-dire des deux volontés n'en faire qu'une,
tellement que nous ne voulions que ce que Dieu veut,
ou mieux, que la Volonté de Dieu reste seule et soit nôtre.
C'est là le sommet de la perfection ! »

(Saint Alphonse de Liguori)




« La prospérité ne m’élève point, et je ne suis point abattu dans l’adversité,
car je prends tout comme venant de la main de Dieu ;
et l’unique fin de toutes mes oraisons,
c’est que sa sainte Volonté s’accomplisse parfaitement en moi.
Je suis persuadé que le Seigneur ne fait ou ne permet rien
qui ne soit pour sa gloire et pour notre plus grand bien.
Et ainsi, quoiqu’il arrive, je suis toujours content. »

(Un religieux, rapporté par saint Alphonse de Liguori)


« Je ne désire jamais d’autre temps que celui que Dieu envoie ;
et comme je ne veux que ce que Dieu veut,
il me donne toujours les fruits tels que je les souhaite. »

(Un cultivateur, rapporté par saint Alphonse de Liguori)


LITANIES DE LA VOLONTÉ DE DIEU



« Dieu fait tout et le permet :
C'est pourquoi tout me satisfait ! »


(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)


« Il faut que nous fassions un exercice particulier, toutes les semaines une fois,
de vouloir et d’aimer la Volonté de Dieu
plus vigoureusement, plus tendrement, plus amoureusement que nulle chose au monde ;
et cela non seulement dans les occurrences supportables, mais aux plus insupportables. »

(Saint François de Sales)

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mer 2 Sep 2015 - 8:13

ODE

Viens-t'en, mon aimée, viens-t'en
Contempler l'arbre de la Croix,
Afin de te reposer un instant
À l'ombre de ce sacré bois.
Regarde ses bras étendus
Qui te disent : « Mon amie,
Pourquoi donc me résistes-tu ?
Viens dans mon Cœur et prends-y
Le repos que je t'ai préparé !
Mais pour cela il faut m'aimer
Plus que tout et que toute chose :
Ce sont là toutes les roses
Que je te demande à cette heure,
Ô chère fille de mon Cœur. »
As-tu entendu ce qu'il dit
Et te dit encore aujourd'hui ?
Si tu contemples ses bras
Et tout le reste de son corps,
Crois-le, tu ne périras pas
Car tu t'adouciras alors
Et ton cœur se fondra d'amour
Pour ce bon Sauveur et doux Dieu
Qui mourut pour toi un jour
Pour te vouloir dans les cieux.
Âme chérie, fille bien-aimée,
Ne résiste plus à ton Époux
Qui est si bon, si tendre et si doux
Et qui t’attend dans l'éternité.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mer 2 Sep 2015 - 21:43

2 septembre :
Saint ÉTIENNE de HONGRIE





SALUTATIONS EN MÉMOIRE
DU SÉJOUR DE MARIE-IMMACULÉE
DANS LE CHASTE SEIN
DE LA BIENHEUREUSE ANNE
pouvant servir de Neuvaine
pour la fête de la Nativité de la Sainte Vierge
(8 septembre)


Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

TROISIÈME JOUR

Je vous salue, ô âme privilégiée et chérie du Ciel :
je vous félicite de la faveur que Dieu vous a faite
de vous unir à saint Joachim,
époux digne de vous par l’excellence de ses vertus.
Obtenez-moi un profond mépris des vanités de ce monde.
Révélez-moi la beauté et le prix infini de nos âmes,
qui ont coûté le Sang adorable d’un Dieu fait homme.

Pater. Ave. Gloria.

QUATRIÈME JOUR

Je vous salue, dépositaire de la grâce divine :
je me réjouis avec vous du privilège inouï
que Dieu vous a accordé de concevoir une Fille,
la seule, parmi les descendants de notre premier père,
exempte de la tache originelle.
Je vous conjure de m’obtenir une vive horreur du péché,
un véritable esprit de pénitence
avec un détachement absolu
de tout ce qui peut mettre mon salut en danger.

Pater. Ave. Gloria.


PATER NOSTER ou "NOTRE PÈRE"



AVE MARIA ou "JE VOUS SALUE, MARIE"

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mer 2 Sep 2015 - 21:45

Rappel du sujet



Le Chapelet voulez réciter
Régulièrement tous les jours ?
N'hésitez donc pas à télécharger
Ces liens pour le dire toujours :
- vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=5xgxKl0fNw0&list=PLkkHVphgJH9aNesOerQCbAn80qsyGHuO2&index=69
- audio (mp3) : http://gloria.tv/album/UdJfFSaiXVw/media/fyP7FnEEzK3

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Jeu 3 Sep 2015 - 10:29

LES FRANCS-MAÇONS

Où se cachent donc les francs-maçons ?
Mais ils sont partout à traîner !
Il n'y a pas qu'à rue Cadet
Qu'ils sont en train de fantasmer !
Disons-le même en vérité,
Les officiels sont des limaçons
Comparés à tous les officieux
Qui sont bien plus dangereux.
Ils sont partout et nulle part,
Ils sont nulle part et partout :
Et rien n'échappe à ces renards
Plus féroces que les loups.
Un tel qui se dit votre ami
Et qui par-dessous vous trahit !
Voilà le propre du franc-maçon
Qui ne dévoile jamais son nom.
N'ayons crainte de ces infâmes
Qui peuplent tout l'univers :
Leur fin sera dans les flammes
Au plus profond de l'enfer !
Et s'ils règnent maintenant,
C'est pour un bien court temps :
Leur chef, le grand inconnu
Sera bientôt très connu,
Mais ils seront tous vaincus,
Et on n'en parlera plus.
Et qui les vaincra, dites-moi ?
C'est Jésus-Christ, Roi des rois
Qui par son souffle les détruira,
Et plus jamais on ne les reverra.
Et tous ces ennemis puissants,
Ils seront tous en un instant
Précipités dans le feu :
On ne parlera plus d'eux.
Dieu permet aujourd'hui
Qu'ils soient partout omniprésents
Mais demain ils seront tous occis
Et disparaîtront tous en un moment.
Levons la tête, car c'est le temps
Où ce grand miracle arrivera !
Et ne savez-vous pas comment ?

Par nos Ave Maria !

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

AVE MARIA DE LOURDES :
Instrumental du Cantique de procession de Lourdes
(le Résumé, le Traditionnel & le Centenaire)




Paroles en PDF ici : http://www.sitew.com/fs/Root/cmqk6-AVE_MARIA_DE_LOURDES_Le_Cantique_de_Procession.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Jeu 3 Sep 2015 - 21:29

3 septembre :
Saint PIE X




PASCENDI DOMINICI GREGIS

LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE X
SUR LES ERREURS DU MODERNISME



Aux Patriarches, Primats, Archevêques et Évêques,
en grâce et communion avec le Siège Apostolique.

Vénérables Frères,
Salut et Bénédiction Apostolique.


1. A la mission qui Nous a été confiée d'en haut de paître le troupeau du Seigneur, Jésus-Christ a assigné comme premier devoir de garder avec un soin jaloux le dépôt traditionnel de la foi, à l'encontre des profanes nouveautés de langage comme des contradictions de la fausse science. Nul âge, sans doute, où une telle vigilance ne fût nécessaire au peuple chrétien: car il n'a jamais manqué, suscités par l'ennemi du genre humain, d'hommes au langage pervers (1), diseurs de nouveautés et séducteurs (2), sujets de l'erreur et entraînant à l'erreur (3). Mais, il faut bien le reconnaître, le nombre s'est accru étrangement, en ces derniers temps, des ennemis de la Croix de Jésus-Christ qui, avec un art tout nouveau et souverainement perfide, s'efforcent d'annuler les vitales énergies de l’Église, et même, s'ils le pouvaient, de renverser de fond en comble le règne de Jésus-Christ. Nous taire n'est plus de mise, si Nous voulons ne point paraître infidèle au plus sacré de Nos devoirs, et que la bonté dont Nous avons usé jusqu'ici, dans un espoir d'amendement, ne soit taxée d'oubli de Notre charge.

2. Ce qui exige surtout que Nous parlions sans délai, c'est que, les artisans d'erreurs, il n'y a pas à les chercher aujourd'hui parmi les ennemis déclarés. Ils se cachent et c'est un sujet d'appréhension et d'angoisse très vives, dans le sein même et au cœur de l’Église, ennemis d'autant plus redoutables qu'ils le sont moins ouvertement. Nous parlons, Vénérables Frères, d'un grand nombre de catholiques laïques, et, ce qui est encore plus à déplorer, de prêtres, qui, sous couleur d'amour de l’Église, absolument courts de philosophie et de théologie sérieuses, imprégnés au contraire jusqu'aux moelles d'un venin d'erreur puisé chez les adversaires de la foi catholique, se posent, au mépris de toute modestie, comme rénovateurs de l’Église; qui, en phalanges serrées, donnent audacieusement l'assaut à tout ce qu'il y a de plus sacré dans l’œuvre de Jésus-Christ, sans respecter sa propre personne, qu'ils abaissent, par une témérité sacrilège, jusqu'à la simple et pure humanité.

3. Ces hommes-là peuvent s'étonner que Nous les rangions parmi les ennemis de l’Église. Nul ne s'en étonnera avec quelque fondement qui, mettant leurs intentions à part, dont le jugement est réservé à Dieu, voudra bien examiner leurs doctrines, et, conséquemment à celles-ci, leur manière de parler et d'agir.

Ennemis de l’Église, certes ils le sont, et à dire qu'elle n'en a pas de pires on ne s'écarte pas du vrai. Ce n'est pas du dehors, en effet, on l'a déjà noté, c'est du dedans qu'ils trament sa ruine; le danger est aujourd'hui presque aux entrailles mêmes et aux veines de l’Église; leurs coups sont d'autant plus sûrs qu'ils savent mieux où la frapper. Ajoutez que ce n'est point aux rameaux ou aux rejetons qu'ils ont mis la cognée, mais à la racine même, c'est-à-dire à la foi et à ses fibres les plus profondes. Puis, cette racine d'immortelle vie une fois tranchée, ils se donnent la tâche de faire circuler le virus par tout l'arbre: nulle partie de la foi catholique qui reste à l'abri de leur main, nulle qu'ils ne fassent tout pour corrompre. Et tandis qu'ils poursuivent par mille chemins leur dessein néfaste, rien de si insidieux, de si perfide que leur tactique: amalgamant en eux le rationaliste et le catholique, ils le font avec un tel raffinement d'habileté qu'ils abusent facilement les esprits mal avertis. D'ailleurs, consommés en témérité, il n'est sorte de conséquences qui les fasse reculer, ou plutôt qu'ils ne soutiennent hautement et opiniâtrement.

Avec cela, et chose très propre à donner le change, une vie toute d'activité, une assiduité et une ardeur singulières à tous les genres d'études, des mœurs recommandables d'ordinaire pour leur sévérité. Enfin, et ceci parait ôter tout espoir de remède, leurs doctrines leur ont tellement perverti l'âme qu'ils en sont devenus contempteurs de toute autorité, impatients de tout frein : prenant assiette sur une conscience faussée, ils font tout pour qu'on attribue au pur zèle de la vérité ce qui est œuvre uniquement d'opiniâtreté et d'orgueil. Certes, Nous avions espéré qu'ils se raviseraient quelque jour : et, pour cela, Nous avions usé avec eux d'abord de douceur, comme avec des fils, puis de sévérité : enfin, et bien à contrecœur, de réprimandes publiques. Vous n'ignorez pas, Vénérables Frères, la stérilité de Nos efforts; ils courbent un moment la tête, pour la relever aussitôt plus orgueilleuse. Ah! s'il n'était question que d'eux, Nous pourrions peut-être dissimuler; mais c'est la religion catholique, sa sécurité qui sont en jeu. Trêve donc au silence, qui désormais serait un crime! Il est temps de lever le masque à ces hommes-là et de les montrer à l'Église universelle tels qu'ils sont.

4. Et comme une tactique des modernistes (ainsi les appelle-t-on communément et avec beaucoup de raison), tactique en vérité fort insidieuse, est de ne jamais exposer leurs doctrines méthodiquement et dans leur ensemble, mais de les fragmenter en quelque sorte et de les éparpiller çà et là, ce qui prête à les faire juger ondoyants et indécis, quand leurs idées, au contraire, sont parfaitement arrêtées et consistantes, il importe ici et avant tout de présenter ces mêmes doctrines sous une seule vue, et de montrer le lien logique qui les rattache entre elles. Nous Nous réservons d'indiquer ensuite les causes des erreurs et de prescrire les remèdes propres à retrancher le mal. [...]


Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Ven 4 Sep 2015 - 10:25

HISTOIRE D'EXCLUSION

Par qui les exclus sont-ils exclus ?
Ils sont exclus par les exclueurs !
Mais qui sont donc les exclueurs ?
Ce sont ceux qui parlent des exclus
Pour les défendre soi-disant
Mais tout en les excluant.
Soyons donc les pourfendeurs
De tous ces infâmes exclueurs
Qui excluent tous les exclus :
Un jour eux-mêmes seront exclus,
Et nous qui sommes des exclus,
Nous serons tous bientôt inclus
Dans la Cité de tous les inclus
Où il n'y aura plus d'exclus.
Moi qui suis un exclu,
Je dis : Vive les exclus !
Je suis l'aveugle exclu
De la divine exclusion :
Oh ! qu'il est bon d'être exclu
De la dernière exclusion !
Qui fera donc cela ?
C'est l'Ave Maria !

Qui est le divin Exclu ?
C'est le divin Jésus
Qui fut bien le rebut,
L'Exclu-des-exclus,
De toute l'humanité
Lorsqu'il fut crucifié
Sur la Croix du Calvaire.
Et nous-mêmes il faut faire
Ce que lui-même a fait.
Portons donc notre faix
Et ne nous plaignons pas :
Il faut passer par là !
Il nous faut être exclu
Comme lui-même le fut.
Pour être les premiers,
Soyons donc les derniers :
Pour être des inclus,
Soyons donc des exclus !

Aujourd'hui les esprits forts
Craignent plus le Père de Montfort
Que les homo-sodomistes
Et autres LGBTistes.
Le monde a des maximes
Qui ne sont pas les nôtres :
Il est au paroxysme
Des plaisirs où il se vautre.
Fuyons donc la mondanité,
Non pas celle du diable vert
Qui met la mondanité à l'envers
Et qui fait tout exploser
Depuis qu'il a le pouvoir
Sur les autorités
Et qu'il nous fait tout voir
De travers pour triompher !
Fuyons donc la mondanité,
Celle que nous décrit Jésus,
Et nous serons pour l'éternité
Avec tous les Saints-Exclus,
Car tous les Saints ont été exclus,
Puisque l'on dit aujourd'hui
Que s'ils avaient maintenant vécus
On les mettrait tous en psychiatrie.
Je suis heureux de vous annoncer
Que moi, je suis de leur côté.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Ven 4 Sep 2015 - 23:11

PREMIER VENDREDI du MOIS



ACTE de RÉPARATION au SACRÉ-CŒUR ici : http://gloria.tv/album/5JYUszk3Bre/media/UkrArvwKaxm

Ô CŒUR DE MON DIVIN SAUVEUR
(cantique de Sainte Marguerite-Marie)




1- Ô Cœur de mon divin Sauveur,
Le plus beau Cœur du monde,
En qui seul tout notre bonheur
Uniquement se fonde :
Trône d’amour dressé pour nous,
Principe de la grâce,
Malheur à ce cœur qui pour vous
Se sent être de glace !

2- Vous êtes un Cœur tout charmant,
Il faut que l’on vous aime ;
Nous vous aimons trop faiblement :
En faites-vous de même ?
Hélas ! l’on sait que votre amour
N’eut jamais de semblable ;
N’aurai-je jamais de retour
Pour un Cœur si aimable ?


* * *

SALUTATIONS EN MÉMOIRE
DU SÉJOUR DE MARIE-IMMACULÉE
DANS LE CHASTE SEIN
DE LA BIENHEUREUSE ANNE
pouvant servir de Neuvaine
pour la fête de la Nativité de la Sainte Vierge
(8 septembre)


Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

CINQUIÈME JOUR

Je vous salue, admirable épouse de saint Joachim :
je m’unis avec vous aux hommages
que les Anges se hâtèrent de rendre à la Vierge Marie,
quand vous l’avez portée avec le plus tendre respect
dans votre chaste sein.
Daignez m’obtenir un grand amour de l’angélique pureté,
et l’assistance divine dans les assauts de mes ennemis spirituels.

Pater. Ave. Gloria.

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Sam 5 Sep 2015 - 10:37

VIVRE D’AMOUR

Qu’est devenu "Vivre d'Amour" ?
Pleurez mes yeux, coulez mes larmes !
Que partout on sonne l'alarme,
Car la réalité se fait jour.
Ce cantique a été mutilé,
Ce chant a été désagrégé,
On l'a mis à toutes les sauces,
Et jusqu'aux plus inconvenantes :
On peut dire que Dieu exauce
De la sainte, les ardeurs brûlantes,
Car à travers ses poèmes,
C'est elle qu'on attaque :
Oui, c'est elle qu'on blasphème,
Tout en découvrant sa plaque.
Mais elle est exaucée
Puisqu'elle voulait vivre
En ce temps d'iniquité
Où on la fait survivre :
On l'a défigurée
En la traînant partout
Et jusque dans la boue,
Jusqu'au fond du fossé.
Qu'ont fait de toi les modernistes,
Chère petite sainte ?
Oh ! je le dis sans crainte,
Quoique cela soit bien triste,
Ils t'ont réduite à rien,
Faisant semblant de t'exalter !
Ils n'ont mis aucun frein
Pour te surabaisser.
"Vivre d'Amour" est devenu...
Mais je ne puis le dire
Car ma langue s'est tue
Dans un dernier soupire.
Tu es morte d'Amour,
Et tu meurs aujourd'hui :
C'est cela, "Vivre d'Amour" !
Je me tais, j'en ai assez dit.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen


VIVRE D’AMOUR
(poésie de Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus)


Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Sam 5 Sep 2015 - 21:44

PREMIER SAMEDI DU MOIS



La DÉVOTION RÉPARATRICE des 5 PREMIERS SAMEDIS du MOIS, ici :
http://gloria.tv/album/5JYUszk3Bre/media/eDEr7ki6yks


SALUTATIONS EN MÉMOIRE
DU SÉJOUR DE MARIE-IMMACULÉE
DANS LE CHASTE SEIN
DE LA BIENHEUREUSE ANNE
pouvant servir de Neuvaine
pour la fête de la Nativité de la Sainte Vierge
(8 septembre)


Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

SIXIÈME JOUR

Je vous salue, sanctuaire du Saint-Esprit :
je me réjouis avec vous de votre joie ineffable à la naissance de Marie
et de toutes les grâces que votre maternité sainte vous a attirées.
Obtenez-moi une abondante participation aux dons de l’Esprit sanctificateur :
la grâce de louer, de bénir Dieu tous les jours de ma vie,
et de m’avancer en toute sorte de bonnes œuvres.

Pater. Ave. Gloria.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Dim 6 Sep 2015 - 21:29



SALUTATIONS EN MÉMOIRE
DU SÉJOUR DE MARIE-IMMACULÉE
DANS LE CHASTE SEIN
DE LA BIENHEUREUSE ANNE
pouvant servir de Neuvaine
pour la fête de la Nativité de la Sainte Vierge
(8 septembre)


Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.

SEPTIÈME JOUR

Je vous salue, ô Mère de la Souveraine des cieux :
je me réjouis avec vous des tendres consolations
qui ont inondé votre saint cœur,
quand vous avez nourri de votre lait,
pressé dévotement contre votre sein,
et couvert de respectueux baisers
la Vierge aimée de la très sainte Trinité.
Obtenez-moi la connaissance de mon néant,
de la bonté et de la beauté infinie de Dieu,
c’est-à-dire un profond mépris de moi-même
et un ardent amour de Dieu.

Pater. Ave. Gloria.

HUITIÈME JOUR

Je vous salue, Mère de la Reine de paix :
je me réjouis avec vous de votre sublime dignité ;
vous avez commandé à la Souveraine des Anges,
et la Maîtresse du monde s’est soumise à vos ordres.
Obtenez-moi une prompte obéissance à mes supérieurs
avec une parfaite exactitude dans le service de Dieu.

Pater. Ave. Gloria.

NEUVIÈME JOUR

Je vous salue, aimable consolatrice des infirmes,
ô vous si douce et si suave aux mourants :
je me réjouis avec vous de la gloire sans pareille dont vous jouissez au ciel.
Vous avez donné au Père une Fille digne de lui,
une Mère incomparable au Fils,
une Épouse Immaculée au Saint-Esprit.
Vous avez donné au monde le Temple vivant de la très sainte Trinité.
Obtenez- moi, je vous en conjure,
d’imiter fidèlement Marie,
notre modèle en toutes sortes de vertus ;
aidez-moi à conserver pur et intact
le temple que Dieu s’est fait en moi par sa grâce
,
afin que je puisse un jour entrer dans le temple de sa gloire.
Ainsi soit-il.

Pater. Ave. Gloria.


https://www.facebook.com/pages/Ave-Maria-de-Lourdes/354335154708472
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Lun 7 Sep 2015 - 10:06

LE CIEL OUVERT

Le Ciel est bien ouvert
Pour qui veut y aller.
On me dira : « Comment faire ?
- Dites vos Trois Ave
Le matin et le soir,
Le soir et le matin.
Ainsi vous êtes certains
D'aller un jour Jésus voir
Dans la sainte Cité
Grâce à vos Trois Ave. »


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen

Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mar 8 Sep 2015 - 12:04

8 septembre :
La NATIVITÉ de la SAINTE VIERGE



NOTRE-DAME l'ANGEVINE ou du MARILLAIS



LE DÉVOT ESCLAVE DE JÉSUS EN MARIE
(cantique de St Louis-Marie Grignion de Montfort)




1- Que mon âme chante et publie,
À la gloire de mon Sauveur,
Les grandes bontés de Marie
Envers son pauvre serviteur.

2- Que n’ai-je une voix de tonnerre
Afin de chanter en tous lieux
Que les plus heureux de la terre
Sont ceux qui la servent le mieux !

3- Chrétiens, apprêtez vos oreilles,
Écoutez-moi, prédestinés,
Car je raconte les merveilles
De celle dont vous êtes nés.

4- MARIE est ma grande richesse
Et mon tout auprès de Jésus :
C’est mon honneur, c’est ma tendresse,
C’est le trésor de mes vertus !

5- Elle est mon arche d’alliance
Où je trouve la sainteté ;
Elle est ma robe d’innocence
Dont je couvre ma pauvreté.

6- Elle est mon divin oratoire
Où je trouve toujours Jésus :
J’y prie avec beaucoup de gloire,
Je n’y crains jamais de refus.

7- Elle est ma ville de refuge
Où je ne suis point outragé ;
C’est mon arche dans le déluge
Où je ne suis point submergé.

8- Je suis tout dans sa dépendance
Pour mieux dépendre du Sauveur,
Laissant tout à sa Providence :
Mon corps, mon âme et mon bonheur.

9- Quand je m’élève à Dieu mon Père
Du fond de mon iniquité,
C’est sur les ailes de ma Mère,
C’est sur l’appui de sa bonté.

10- Pour calmer Jésus en colère,
Avec Marie il est aisé ;
Je lui dis : « Voilà votre Mère ! »
Aussitôt il est apaisé.

11- Cette bonne Mère et Maîtresse
Me secourt partout puissamment,
Et quand je tombe par faiblesse
Elle me relève à l’instant.

12- Quand mon âme se sent troublée
Par mes péchés de tous les jours,
Elle est toute pacifiée,
Disant : « Marie, à mon secours ! »

13- Elle me dit dans son langage,
Lorsque je suis dans mes combats :
« Courage, mon enfant, courage !
Je ne t’abandonnerai pas ! »

14- Comme un enfant à la mamelle
Je suis attaché sur son sein :
Cette Vierge pure et fidèle
M’y nourrit d’un lait tout divin.

15- Voici ce qu’on ne pourra croire :
Je la porte au milieu de moi,
Gravée avec des traits de gloire,
Quoique dans l’obscur de la foi.

16- Elle me rend pur et fertile
Par sa pure fécondité ;
Elle me rend fort et docile
Par sa profonde humilité.

17- Marie est ma claire fontaine
Où je découvre mes laideurs,
Où je me délecte sans gêne,
Où je tempère mes ardeurs.

18- Je vais par Jésus à son Père
Et je n’en suis point rebuté ;
Je vais à Jésus par sa Mère
Et je n’en suis point rejeté.

19- Je fais tout en elle et par elle :
C’est un secret de sainteté
Pour être à Dieu toujours fidèle,
Pour faire en tout sa Volonté.

20- Chrétiens, suppléez, je vous prie
À ma grande infidélité :
Aimez Jésus, aimez Marie,
Dans le temps et l’éternité !


VERSION PDF pouvant être téléchargée ici :
http://www.sitew.com/fs/Root/cwdq4-Le_devot_esclave_de_Jesus_en_Marie_cantique_du_Pere_de_Montfort_.pdf


Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Mer 9 Sep 2015 - 10:50

PENSÉES DE PASCAL

Pascal n'a pas le monopole
Des pensées et paroles :
C'est à tort qu'on l'a pris
Pour un immense génie.
En effet, saint Louis-Marie
Est bien plus grand que lui !
Mais je le dis, où l'a-t-on mis ?
On l'a mis dans les orties,
Je parle de saint Louis-Marie,
Bien sûr, on a compris.
Et pour bien faire voir
Que le génie français
Va plus loin que ce loir
Qui dort bien désormais,
Voici une pensée
Qui agrée ou désagrée
Telle ou telle personne :
Peu importe, j'en ai des tonnes.
« Quand tout va bien, ils sont là
Les amis d'ici-bas ;
Vous êtes dans le malheur ?
Ils sont partis ailleurs ! »
D'autres, je n'en dirai
Quoique j'en puisse mettre !
Mon temps est limité
Et je n'en suis pas maître.
Je réserve les autres
Pour ceux de vous autres
Qui iront dans l'Empyrée
Avec moi-même chanter :
Ave, ave, ave Maria !
Par ce signe tu vaincras !


Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Jeu 10 Sep 2015 - 9:58

RÉFLEXION

Je réfléchis et je vois
Qu'aujourd'hui il n'y a plus la foi.
Le constat en est navrant,
Mais qu'y faire dorénavant !
Il en est de même de la charité
Qui partout, jusqu'ici, s'est éclipsée.
Ils disent : « Paix et sécurité ! »
Mais il n'y a point en vérité
Ni de sécurité ni de paix.
Sera-ce donc à tout jamais
Que ces choses-là ont disparu ?
Non non, nous reverrons ces vertus
Quand le Grand-Exterminateur
Sera parti dans la chaleur
Du gouffre profond de l'oubli
Par le pied vainqueur de Marie.
Te Deum ! Ave Maria !
Elle vaincra : Alléluia !

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Ven 11 Sep 2015 - 10:32

LES VAUTOURS

Les vautours s'en sont allés
À leur rapacité naturelle :
Tous ensembles ils se sont jetés
Sur une pauvre hirondelle.
Que dire des vautours artificiels ?
Ils sont encore plus consommés
En rapacité que les premiers,
C'est-à-dire que les vautours naturels.
À quoi assistons-nous aujourd'hui ?
À un festin de vautourerie !
Ils se sont abattus en rangs serrés
Sur l’Église pour la dévorer !
Mais qu'ils fassent donc quoi que ce soit,
Ils n'y arriveront pas,
Même si c'est de l'intérieur
Qu'ils la dévorent hardiment,
Car d'un seul coup, en un moment,
Notre Dieu dans sa fureur
Les fera tomber dans le creux
Du Vésuve tout en feu.
N'ayant plus rien à dévorer,
Ils se dévoreront eux-mêmes
En vomissant tous leurs blasphèmes
Pendant toute une éternité.

Gilbert Chevalier
l'Aveugle-Vendéen
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Chevalier



Messages : 295
Date d'inscription : 29/06/2015

MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   Sam 12 Sep 2015 - 8:17

Crois-moi donc, frère ou sœur,
Adore le Sacré-Cœur !




Crois-moi donc, sœur ou frère,
Récite le saint Rosaire !


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Chapelet récité avec vous ! par Gilbert Chevalier (aveugle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: