À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prière de libération durant 3 semaines
Aujourd'hui à 14:36 par Lumen

» Répondre à la demande de notre pape François lors de l'Eucharistie
Aujourd'hui à 14:25 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 6:24 par Mea culpa

» Prières
Aujourd'hui à 6:08 par Mea culpa

» Dieu, mon chemin
Hier à 15:53 par Lumen

» Lectio Divina : Dimanche XXV du Temps Ordinaire - Année A
Hier à 15:10 par Lumen

» Consécration aux Cœurs de Jésus et Marie pour Notre Dame de Fatima
Hier à 14:14 par Lumen

» Jésus est sensible, il est compassion, il ne demeure pas sur un trône loin de nous.
Hier à 13:17 par Lumen

» Adorer en esprit et en vérité
Hier à 1:30 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Hier à 0:53 par Lumen

» Je vous souhaite du temps pour vivre
Lun 18 Sep 2017 - 21:25 par Lumen

» Chapelet du lundi 18 septembre 2017 à Lourdes
Lun 18 Sep 2017 - 20:14 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» La Fête des stigmates de saint François
Lun 18 Sep 2017 - 19:47 par Lumen

»  Sainte Hildegarde de Bingen, vierge et abbesse du Mont Saint-Rupert. 1179.
Lun 18 Sep 2017 - 18:22 par Lumen

» La mission d'Ézéchiel
Lun 18 Sep 2017 - 16:31 par Lumen

» Devenir l'ami du Saint Esprit avec Père Pierre Aguila (Fraternité Missionnaire Jean-Paul II)
Lun 18 Sep 2017 - 15:40 par Lumen

» Demande à Marie, de vivre ce "Oui Père, Oui frères", comme Elle l'a vécu.
Lun 18 Sep 2017 - 15:00 par Lumen

» Angélus : «S’ouvrir à la possibilité de pardonner»
Lun 18 Sep 2017 - 9:38 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, deviens 'Amour'!
Lun 18 Sep 2017 - 9:05 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» un regard plein d'amour
Lun 18 Sep 2017 - 1:41 par Lumen

» Cardinal Caffarra, un témoin de l’espérance
Dim 17 Sep 2017 - 20:48 par Lumen

» Chapelet du dimanche 17 septembre 2017 à Lourdes
Dim 17 Sep 2017 - 20:16 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» L’Iconographie et la foi chrétienne
Dim 17 Sep 2017 - 20:00 par Lumen

» 7 et 8 octobre : Pèlerinage au féminin à Vézelay
Dim 17 Sep 2017 - 19:18 par Lumen

» Salon d’auteurs chrétiens à Tours le 14 octobre
Dim 17 Sep 2017 - 18:33 par Lumen

» Un coeur au choeur ...
Dim 17 Sep 2017 - 18:14 par Lumen

»  L’occultisme, voyance et prière de libération. Et si l’on en parlait ?
Dim 17 Sep 2017 - 17:38 par Lumen

» « Bénis le Seigneur, ô mon âme... n'oublie aucun de ses bienfaits! »
Dim 17 Sep 2017 - 17:03 par Lumen

» Prions saint Michel, protecteur de la France - Neuvaine
Dim 17 Sep 2017 - 13:33 par Lumen

» Pensée du jour: Apprends à faire confiance au Père, il est le Dieu de l'impossible.
Dim 17 Sep 2017 - 9:20 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Cette solitude et ce silence...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Cette solitude et ce silence...   Dim 1 Nov 2015 - 15:08

Bonjour,

ça fait longtemps que je ne suis plus revenue ici, car je passe des moments très sombres dans mon existence depuis quelques mois.

Je fais des crises de dépression de plus en plus violentes avec la profonde envie de me pendre, car ma vie ne s'améliore pas du tout, malgré cette foi que j'essaie de conserver dans l'espoir que mes prières seront entendues pour une chose ou l'autre pour me permettre de me relever. Mais rien... Absolument rien, pas le moindre espoir. Toute demande, même la moindre, demeure sans réponse.

Depuis octobre 2013, je n'ai plus de travail, je ne touche plus d'indemnités chômage depuis mars 2015, les 3/4 de mes économies ont été dépensées et je m'appuie financièrement sur mon ami aujourd'hui, sous ma grande honte, car je n'ai plus aucune indépendance à ce niveau-là. Les postulations pour trouver du travail ne mènent à rien, même si mon profil correspond à 90% aux profils demandés. ça devient insupportable.

Les jours deviennent de plus en plus difficiles. J'ai prié tout ce que je pouvais en demandant de l'aide à Dieu, à Marie, aux anges et aux archanges, j'ai effectué des neuvaines pour me sortir de cette situation de plus en plus précaire, de m'aider à trouver du travail... Mais rien, pas une seule porte ne s'ouvre, aucun espoir. Comme si Dieu m'avait laissé tomber ou était absent.

Mon compagnon ne pourra pas toujours m'aider, il n'a qu'une paie de simple ouvrier, d'autant plus que je prends dans ses propres économies pour payer mes factures en plus des siennes. Un jour, il ne pourra plus me soutenir financièrement. Et là, ce sera la rue pour nous deux à cause de moi. No

J'avais entamé une carrière d'écrivain (mon don de l'écriture s'est développée très tôt à l'enfance), mais les livres que je publie ne se vendent pas, car personne ne veut m'aider à les promouvoir (médias, amis, réseaux sociaux, librairies, etc). C'était pourtant mon rêve de réussir dans ce domaine-là, même modestement. Mais même là, Dieu semble me laisser tomber, alors qu'Il a mis le don de l'écriture entre mes mains tout en me prouvant par des signes forts que je suis sur le bon chemin avec ça. Mais sans plus. Que ce soit dans l'écriture ou le fait de décrocher un travail alimentaire pour survivre, rien ne décolle malgré toutes mes prières. Je me sens délaissée par Dieu et la société.

Qu'est-ce qui ne va pas ? J'ai tellement donné aux autres par des dons alimentaires, d'argent, parrainage, etc. que j'ai quand même le sentiment d'être punie de quelque chose pour être ainsi ignorée. Et faire du bien aux autres me manquent. j'adorais ça. À croire qu'il y a un réel blocage qui se fait entre Dieu et mes prières pour qu'elles ne soient pas entendues, telle une interférence. Pourquoi d'autres personnes sont soutenues et aidées spirituellement et pas moi ?

Du coup, je me dis que prier ne sert plus à rien, car Dieu et les saints restent sourds, même si je crie en larmes mon malheur dans mon lit pendant des jours en demandant de l'aide qui ne vient pas. Et j'ai peur de commettre le geste fatal un jour par désespoir. Sad

Qu'est-ce que j'ai bien pu faire de mal ou qu'y a-t-il autour de moi pour m'empêcher de vraiment communiquer avec Dieu ou les saints pour qu'ils ne m'entendent pas ? Je sombre de plus en plus et je me sens terriblement seule. Sad

J'en viens à me demander si une entité diabolique ne serait pas en train de m'enchaîner, mais des personnes spécialisées dans le domaine ne veulent voir si cela est vraiment confirmé. Ma famille était athée et désirait s'essayer au satanisme pour punir leurs ennemis (ils m'ont toujours détestée pour ma foi et ma naissance imprévue) qu'ils ont peut-être testé sur moi pour me pourrir la vie. Demander à Dieu ou à saint Michel de me débarrasser d'une éventuelle entité diabolique n'a servi à rien non plus, car aucune amélioration ne s'est faite au niveau de vie, si ce n'est pire. Je suis même de plus en plus isolée. Et on dirait que ça déteint sur mon compagnon, car il devient extrêmement négatif.

Je ne sais plus quoi faire ou que croire. Sad
Revenir en haut Aller en bas
dvdenise

avatar

Messages : 696
Date d'inscription : 05/02/2013
Age : 64
Localisation : Région Trois-Rivières, Québec, Canada

MessageSujet: Re: Cette solitude et ce silence...   Lun 2 Nov 2015 - 3:28

Ne laissons pas les rennes de l'Adversaire conduire nos pensées.

Qui veut?

nous attrister...
nous rendre négatif...
nous empêcher de prier...
nous éloigner du sacrement du pardon et de la grande Miséricorde de Dieu qui efface nos péchés, à l'absolution du prêtre...
nous faire perdre les grâces en n'allant pas à la Messe et en ne l'adorant pas devant le saint Tabernacle...  
nous faire perdre de vue tous les bienfaits reçus de notre Père...
nous faire perdre la foi...
nous démoraliser et nous amener au découragement afin d'en arriver à l'irréparable...

L'Adversaire rusé et perfide est très intelligent et il nous faut apprendre à le discerner quand il s'approche de nous en pensée ou autrement, et même par ceux qui nous sont proches.

Souvenez-vous ce que Jésus a répondu à Pierre: "Arrière de moi, Satan! car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu".
L'adversaire avait donné cette mauvaise pensée à Pierre afin qu'il essaie d'influencer le Christ pour qu'il se soustrait à la crucifixion.  


Il nous faut nous prémunir des embûches qui nous sont constamment tendues et prendre les armes que nous donnent les saintes écritures.@18:38 https://www.youtube.com/watch?v=y6rihSXoSPU

Cette prière de Jésus enseignée à Sainte Faustine, apprenez-la et murmurez-la doucement 1 fois, 3 fois, 7 fois, et même jusqu'à 10 fois afin d'éloigner les mauvaises pensées. Ça fonctionne toujours car les adversaires qui nous entourent la déteste.

"Seigneur Jésus, j'ai confiance en Vous, je proclame votre grande Miséricorde qui fait honneur à votre Passion."
....................................

Les retards de Jésus à nous répondre

On venait de dire à Jésus : "Ton ami Lazare, celui que tu aimes, est bien malade, viens vite..."  Au lieu de se presser, Jésus reste deux jours de plus dans le lieu où il était. De ce fait, Lazare mourut avant l'arrivée de Jésus.

C'est ainsi que certaines personnes raisonnent comme suit : "Je prie mais Dieu ne me répond pas..." ou "Il y a longtemps que j'attends une réponse du Seigneur". Jésus sait ce qu'il fait et pourquoi il le fait. On ne peut pas toujours donner des explications à ces "retards" mais il ne faut pas douter de son amour pour nous, même si l'on n'en comprend pas la cause.

Lorsque Jésus se trouva devant le tombeau de Lazare, mort depuis quatre jours, il dira à Marthe : "Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ?" D'une voix forte, Jésus s'écria : "Lazare, sors", et le mort revint à la vie.

Les retards de Jésus sont aussi des "silences". À la croix du calvaire, les passants disaient : "Il s'est confié en Dieu, que Dieu le délivre maintenant s'il l'aime…"

Les "silences" de Jésus peuvent parler plus fort dans les situations les plus dramatiques. Peu de paroles ont été prononcées par Jésus à la croix car il était en train de prouver son amour pour nous.

Une prière pour aujourd'hui

Seigneur, pardonne-moi si je ne comprends pas toujours tes "retards" ou tes "silences", mais je sais qu'envers et contre tout, tu m'aimes et veux le meilleur pour moi. Amen!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette solitude et ce silence...   Lun 2 Nov 2015 - 9:05

Merci pour cette réponse rassurante, mais c'est le genre de discours (si je puis dire) qui ne me réconforte pas, car si souvent entendu sans que ça ne m'aide à tenir. Cela fait 35 ans que j'attends qu'Il agisse vraiment pour moi. Et à force d'attendre, j'ai peur de mourir, moi aussi, comme Lazare. Et là, il sera bien trop tard.

Et si Dieu veut me voir à la rue ou me suicider, franchement, non, ce plan ne me plaît pas et fait souffrir mon compagnon de me voir dans pareil état de détresse qui ne fait qu'empirer. Parce que si rien ne s'améliore, la seule solution pour moi pour ne pas entamer l'hiver à la rue sera de m'ôter la vie, car j'en ai assez subi comme ça sans encore endurer cela.

Je n'ai pas demandé pareil acharnement sur ma vie. Si Dieu a voulu me faire venir au monde pour me faire souffrir, moi, ça ne m'intéresse pas, et je ne suis pas Son jouet pour Sa seule gloire (je sais, mes paroles sont dures, mais je le ressens ainsi).

Même ma famille, qui a passé sa vie à injurier Dieu et m'a maltraitée, est maintenant hors de tous problèmes, qui n'ont été qu'un laps de temps par rapport à toute ma vie de malheur et d'épreuves. Ils voyagent dans toute l'Europe, sont appréciés et gagnent bien leur vie qu'ils reconstruisent... Et moi qui aime Dieu semble m'embourber de plus en plus. Je ne comprends plus rien. Quand je Lui demande des éclaircissements pour savoir pourquoi Il me manipule de la sorte jusqu'à me faire souffrir ainsi pour Son "plaisir", je n'ai aucune réponse. On dirait qu'Il se moque de moi.

Cela fait 35 ans (donc toute ma vie) que j'attends quelque chose de positif pour ma vie, que je l'ai demandé par des prières, mais rien. J'ai grandi dans la dépression qui ne part plus et qui devient de plus en plus grave que même mon psy ne sait pas quoi faire pour me redonner courage et espoir en dehors de la foi, et craint de me voir commettre le geste fatal un de ces jours. On dirait que plus j'ai la foi et m'y accroche, plus je souffre et suis dans l'épreuve. Et ça m'épuise, je suis fatiguée de me battre. Je ne supporte plus cette situation, d'autant plus que la société ne me fait pas de cadeau et ne me laisse aucune chance de m'en sortir ni même d'essayer.

J'ai fait toutes sortes de prières, mais sans aucun résultat, si ce n'est de me décourager davantage. J'ai peur de perdre ma foi. Je n'y trouve plus de réconfort ni d'espoir. Je me sens invisible et ignorée de Dieu, et je suis certaine que c'est le cas. Et se souvenir de moi que pour me faire souffrir, ça, je ne l'accepte plus. Je n'ai touché que 2 ans de bonheur dans ma vie, je souriais à la vie et la vie me souriait, j'ai remercié Dieu pour ça, plusieurs fois. Mais Il m'a tout repris du jour au lendemain et c'est pire qu'avant.

Donner aux pauvres et aux malades me manquent, j'adorais faire ça, ça me faisait me sentir vivre. Mais maintenant, je ne peux plus par manque de moyen. Et maintenant que c'est moi qui suis dans la précarité et demande de l'aide, on ne me voit plus, on me laisse mourir ou finir à la rue. Je ne comprends rien.

Quand j'avais 2 ou 3 ans, j'ai été bénie par un pasteur dans un train, comme ça, sans raison, sous la grande incompréhension de mes parents blasphémateurs pour qui ma naissance était un accident et un gros problème. J'essaie toujours de comprendre pourquoi cette bénédiction.

Malgré cela, je ne trouve plus de raison de continuer comme ça. Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cette solitude et ce silence...   Lun 2 Nov 2015 - 10:52

J'ai regardé la vidéo, mais j'ai réalisé que, dans notre société d'aujourd'hui, de telles armes spirituelles semblent ne plus servir à rien (du moins de par mon expérience). J'ai eu beau avoir les armes, faire ce qu'il fallait (le pardon, la foi, etc.), mais l'adversaire a toujours su se montrer plus fort encore pour m'écraser davantage. Comme s'il s'en était servi contre moi, telle une arme à double tranchant, prospère et continue ses sévices sur d'autres en toute quiétude, alors que je suis à deux doigts de m'ôter la vie pour éviter le pire. En dehors de ma famille odieuse, certains que j'ai connus et qui font les pires choses (luxures, arnaques, injures, harcèlement, indifférence, etc.) et qui sont athées s'en sortent mieux que moi dans la vie, ou du moins voient leurs problèmes réglés et vivent heureux. La foi en Dieu serait-elle, pour moi, un handicap à ma vie? Je me pose sérieusement la question.

L'histoire de Job, je la trouve cruelle. J'ai le sentiment que Dieu et le Diable se sont amusés avec lui pour un stupide pari, comme s'il avait un jouet. Bien sûr que Dieu lui a redonné plus encore parce qu'il avait conserver sa foi, mais moi-même ai déjà été le jouet de tout le monde sans exception, de ma famille en passant par les "camarades" de classe, mon ex-mari et mes anciennes collègues de travail, puis de la société qui hausse les épaules à mes soucis et à ceux des autres dans mon cas. Et Dieu semble ne pas faire exception dans Son jeu avec moi, seulement, ça dure et ça n'en finira jamais, à moins d'y mettre un terme moi-même par la mort. Mon âme n'a que des bleus qui ne soignent pas, car elle reçoit constamment des coups de toutes parts. Je m'épuise.

Je n'ai plus d'option. Et quand je parle de ma foi à ceux à qui j'essaie de parler pour obtenir le mieux d'eux ou de les raisonner, je passe pour une véritable illuminée ou limite une folle qui ne se base que sur des propos vieux de 2000 ans, donc obsolètes pour notre vie et nos lois sociétales d'aujourd'hui. Je ne sais plus vers qui me tourner.

Hier, jour de la Toussaint, j'ai été forcée de ne pas me rendre à la messe parce que mon compagnon a préféré faire autre chose alors que je tenais à m'y rendre, comme toutes messes de dimanche qui se déroulent dans une abbaye cistercienne. Pourtant, il sait que j'ai besoin d'y aller, mais il préfère ses activités plutôt que de m'y emmener (je n'ai pas de voiture). Il a très peu de foi et semble m'entraîner avec lui avec sa négativité et ses soucis qui déteignent sur moi avec tous ceux que j'endure déjà.

PS : À partir de demain 3 novembre jusqu'au vendredi 6, je serai en séjour spirituel dans cette abbaye cistercienne pour tenter de faire le point et parler avec les moines.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette solitude et ce silence...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette solitude et ce silence...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: DISCUSSION GÉNÉRALE-
Sauter vers: