À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Comment fêter Marie, Mère de l’Église ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 11:26

» Maman Marie dans le Royaume de la Divine Volonté
par Lumen Aujourd'hui à 10:29

» Annonce l'Évangile !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:12

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Aujourd'hui à 10:08

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 10:01

» Lundi de Pentecôte, nouvelle fête mariale instaurant la mémoire de « Marie, Mère de l’Église »
par Lumen Aujourd'hui à 9:56

» Entrez dans le Secret de Marie
par Lumen Aujourd'hui à 9:42

» Texte de Saint Josémaria : “Le trône de Marie c'est la Croix”
par Lumen Aujourd'hui à 8:53

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Aujourd'hui à 8:43

» Hommage à la Vierge Marie : Neuvaine à Notre-Dame de la Prière de l'Ile-Bouchard.
par Lumen Aujourd'hui à 8:17

» La Neuvaine à la Sainte Trinité du 19 au 27 Mai 2018.
par Lumen Aujourd'hui à 8:04

» * Neuvaine à Sainte Rita du 14 au 22 MAI 2018 *
par Lumen Aujourd'hui à 7:52

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 7:44

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Aujourd'hui à 1:08

» la bienheureuse Vierge Marie Mère de l’Eglise dans le Calendrier Romain Général
par Lumen Hier à 23:13

» Textes Liturgiques du Lundi 21 mai 2018 : Mémoire de LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE, MÈRE DE L’ÉGLISE.
par Lumen Hier à 23:03

» Regina Coeli : la sainteté n’est pas le privilège de quelques-uns, mais la vocation de tous
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:44

» Pentecôte : le « grand changement » de l’Esprit Saint
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:29

» Chapelet du dimanche 20 mai 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:18

» Prier pour l’âme de la France
par Lumen Hier à 19:57

» Le Mois de Marie de Notre Dame du Bon Conseil
par Lumen Hier à 19:24

» Il vient aujourd'hui, l'Esprit Saint, et Il nous fera la surprise de nous saisir à sa manière de Dieu.
par Lumen Hier à 10:58

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Hier à 10:26

» Texte de Saint Josémaria : La descente du Saint Esprit
par Lumen Hier à 10:19

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, viens te blottir dans Mes bras. Je suis ta sécurité...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 8:57

» Le mystère de Pentecôte, en présence de Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 8:51

» Vienne ton souffle !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 8:41

» Neuvaine à l'Esprit Saint de la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre
par Lumen Hier à 8:35

» 2018 /Institution de la fête de « Marie, Mère de l’Église »
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 23:40

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, Ma Joie est grande de te serrer sur Mon Cœur.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Mai 2018 - 20:02

» Chapelet du samedi 19 mai 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Mai 2018 - 19:51

» L'Évangile avec sainte Bernadette
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 17:48

» Nous sommes tous "Appelés au Bonheur" !
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 17:30

» Un portrait de la Vierge Marie « non fait de main d’homme »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Mai 2018 - 10:00

» « Soyez comme des enfants... »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Mai 2018 - 9:50

» Prier pour la conversion des pécheurs
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 8:33

» L'Esprit Saint veut rassembler tous les hommes dans la paix. 9ème Jour
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 7:50

» Le cœur de Padre Pio, pour la première fois en France, à l’occasion de la Pentecôte
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 7:13

» Texte de Saint Josémaria : “Elle ouvre le chemin du Royaume des Cieux”
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 6:17

» Neuvaine au Coeur immaculé de Marie : la prière obtient tout !
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 0:17

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen, Raphaël de l'Enfant Jésus

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

  Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 19 Oct 2016 - 12:43



Une pensée pour saint Joseph




« Fabrique nous un dieu ! » (Ex 32,1) La fabrique des dieux. Le verbe grec poiein décrit l’activité des artisans, des poètes et des pères. C’est dire que tout artisanat est œuvre d’art et que le fils grandit comme s’écrit un poème. C’est voir aussi en saint Joseph, meilleur des pères et artisan habile, un grand poète.

« Fabrique nous un dieu ! » À la terrible tentation de façonner un dieu à notre image, à laquelle succomba naguère le prêtre Aaron, saint Joseph, modèle pour les prêtres, ne répond pas. En couvrant le mystère de silence, il nous protège de l’idolâtrie.



Frère Dominique Joseph


Prière
Saint Joseph, gardien de la sainte Famille



Saint Joseph,
gardien de la sainte famille,
vous dont les mains furent assez douces
pour entourer le corps de l’Enfant Dieu ;
le regard assez perçant pour déceler l’œuvre de Dieu ;
le cœur assez ingénieux pour mettre Jésus Christ à l’abri du méchant ;
saint Joseph, entourez chacun des membres du Peuple de Dieu
de la même tendresse.
Écartez les dangers qui menacent la terre, et tous ses habitants.
Élargissez le cœur de toutes les créatures de Dieu
dans chaque pays du monde.
Que l’Esprit modèle notre personne.
Que Dieu Trinité soit présent en chacune de nos vies,
comme une sève vivifiante.
Ainsi nous travaillerons, nous agirons comme vous l’avez fait,
pour que le Règne de Dieu vienne,
que sa volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Amen.



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 26 Oct 2016 - 12:49



Une pensée pour saint Joseph




« Où est-il, ton père ? » (Ex 32,1) Jésus répondit : « Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. » (Jn 8,19)

Aveuglés par l’absence de saint Joseph, les pharisiens ne peuvent connaître ni Jésus ni le Père. Ouvrons nos cœurs à la présence de saint Joseph, nous connaîtrons et Jésus et le Père.



Frère Dominique Joseph


Prière
Ô Saint Joseph, Patron de l’Église



Ô Saint Joseph, Patron de l’Église, vous qui, près du Verbe incarné, avez travaillé chaque jour pour gagner le pain, tirant de lui la force de vivre et de peiner ; vous qui avez éprouvé l’angoisse des lendemains, l’amertume de la pauvreté, la précarité du travail, vous qui faites briller l’exemple de votre personne, humble devant les hommes, mais très grande devant Dieu, regardez l’immense famille qui vous est confiée. Bénissez l’Église. Soutenez-la toujours davantage sur la voie de la fidélité évangélique.

Protégez les travailleurs dans leur dure existence quotidienne, les empêchant de tomber dans le découragement, les révoltes négatives, comme dans les tentations du plaisir.

Priez pour les pauvres, qui continuent sur la terre la pauvreté du Christ, suscitant continuellement en leur faveur l’aide providentielle de leurs frères mieux pourvus.

Et maintenez la paix dans le monde, cette paix qui seule peut garantir le développement des peuples et le plein épanouissement des espérances humaines. Pour le bien de l’humanité, pour la mission de l’Église, pour la gloire de la Très Sainte Trinité.

Amen.


Bienheureux Paul VI


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 2 Nov 2016 - 11:36



Une pensée pour saint Joseph




Au moment de la mort : prier saint Joseph, ardemment.

Saint Joseph, « patron de la bonne mort », est réputé pour accompagner les agonisants et leur obtenir la paix. Nous définissons en effet la bonne mort par l’absence de combat. Or, cette absence relève du détachement le plus grand, lequel nécessite une vie entière de préparation. Renoncer à toute prétention sur sa propre vie, y compris celle de la maintenir par soi-même, ne s’improvise pas. En espérant le don de Dieu, travaillons l’abandon de soi. Considérons alors quelle mort paradoxale fut celle de saint Joseph : non seulement quitter Marie, mais Jésus aussi. Saint Joseph révèle par sa mort l’essentiel de la vie spirituelle : renoncer à Dieu pour retrouver Dieu, par le don de soi.

À tout moment de la vie : prier saint Joseph, ardemment.



Frère Dominique Joseph


Prière

Prière à saint Joseph du Rosaire.


Nous recourons à vous dans nos tribulations, bienheureux Joseph, et après avoir invoqué le secours de votre très sainte épouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre saint patronage.

Par l’affection qui vous a uni à la Vierge immaculée, mère de Dieu ; par l’amour paternel dont vous avez entouré l’enfant Jésus, nous vous supplions de regarder avec bonté l’héritage que Jésus-Christ a conquis de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours dans nos besoins.

Protégez, ô très sage gardien de la divine famille, la race élue de Jésus-Christ : préservez-nous, ô père très aimant, de toute souillure d’erreur et de corruption ; soyez-nous propice et assistez-nous du haut du ciel, ô notre très puissant libérateur, dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l’enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd’hui la sainte Église de Dieu contre les embûches de l’ennemi et gardez-la de toute adversité.

Accordez-nous votre perpétuelle protection afin que, à votre exemple et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, mourir pieusement et obtenir la béatitude éternelle dans le Ciel. Amen.



Pape Léon XIII

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 9 Nov 2016 - 13:55



Une pensée pour saint Joseph




On a retenu du philosophe Feuerbach que Dieu serait une invention parée des qualités essentiellement humaines. Libérer l’homme consisterait dès lors à dépouiller Dieu, afin de restituer à l’homme ce qui lui est propre.

Et voici les croyants devenus obscurément craintifs d’emprunter indûment à Dieu pour draper la misère humaine. Mais comment l’homme dépouillerait-il son Créateur ? Et surtout : que reste-t-il à prendre, quand Dieu s’est livré lui-même entre nos mains ? Quand il a livré son Fils unique ? Quand il a choisi de faire en nous sa demeure ? Quand il nous drape de sa propre gloire ?

Ainsi saint Joseph est-il créé pour être à nos yeux l’image de la paternité de Dieu. Une paternité véritable, don de Dieu, et non d’emprunt. Il n’y a rien à prendre au Père éternel pour le prêter à saint Joseph, père par procuration. Il n’y a pas à écarter Joseph, de peur qu’il ne fasse de l’ombre au Père.

D’aucuns objecteront : « Nous n’avons qu’un seul Père : c’est Dieu. » Mais ceux-ci n’ont connu ni Jésus ni le Père : « Si Dieu était votre Père, vous m’aimeriez », réplique le Seigneur (cf. Jn 8,41-42). À vouloir Dieu immédiatement pour père, on manque et le Fils et le Père.

Saint Joseph, sois notre père ! Nous voulons aimer Jésus, nous voulons Dieu pour Père !



Frère Dominique Joseph


Prière

Chant à saint Joseph, par le P. Arribart


Refr. : Pour saint Joseph Dieu a fait des merveilles,
Gloire à son Nom.


Mon âme exalte le Seigneur,
Pour le choix qu’il a fait de Joseph en son Cœur

C’est l’époux de la Vierge Marie,
C’est le père virginal de Jésus, conçu par l’Esprit.

Plein d’amour pour Jésus, pour Marie,
Travaillant durement, les protège et les nourrit.

Sa tendresse est de tous les instants,
Pour Marie, pour Jésus et pour nous, ses enfants.

Silencieux, il adore le Seigneur,
Tout son être est rempli de lumière intérieure.

Dieu le Père l’a rendu tout puissant,
Protecteur de l’Église établie dans le temps.

Son cœur est un vrai cœur de père,
Secours des malheureux qui souffrent sur la terre.

Saint Joseph, exauce nos prières,
Tes enfants te supplient du fond de leur misère.

Dans la paix du Seigneur tu t’endors,
Sois-là près de nous à l’heure de la mort.

Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
Pour les siècles des Siècles. Amen.

Refr. : Pour Joseph Dieu a fait des merveilles,
Gloire à son Nom.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Jeu 11 Jan 2018 - 11:16



Une pensée pour saint Joseph




Citation :
Saint Joseph nous enseigne la leçon de vie la plus difficile : recevoir et vivre l’amour de Dieu. En se consacrant au service du Seigneur et de la Vierge Marie, saint Joseph est en effet entré dans la compréhension pratique de qu’ils ont dit : « Que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1,38) et « Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime. » (Jn 14,21)


Citation :
Au jeu trouble de la royauté, l’Écriture organise l’abattage des rois par paires. Salomon et Pharaon, Jésus et César, Joseph et Hérode. Hérode, roi à Jérusalem, est violent et inquiet. Quand la ville s’émeut de la découverte des mages (cf. Mt 2,3), il s’informe personnellement, dans le silence. Bientôt Hérode sait tout de la promesse et de son accomplissement, de l’enfant roi et de l’adoration. Il feint d’être intéressé. Il connaît la Parole de vie mais œuvre en secret pour la contourner. S’en suivra le massacre sanglant des innocents, le prince sacrifiant son propre peuple pour sauvegarder sa place.

Joseph aussi agit dans le silence, mais pour la garde du vrai roi. Il ne feint pas d’abdiquer mais il adore à genoux, en esprit et vérité.


Lorsque Siméon reconnaît en Jésus le Messie de la promesse (cf. Lc 2,25-35), il annonce prophétiquement les circonstances dramatiques de l’accomplissement de la mission salvifique de l’enfant. Dans la pureté de son âme, Marie entend que l’accueil réservé à son fils lui fera endurer des souffrances incomparables. Dans sa compassion, Joseph entend que ses deux trésors les plus précieux vivront la plénitude du don d’eux-mêmes dans un rejet et une souffrance qui l’affectent aussitôt et dont il portera désormais le poids.

De toute évidence, Marie et Joseph n’ont pas eu une vie plus facile que les nôtres ; la sainte famille ne vivait pas dans l’insouciante gaité de nos images d’Épinal. Alors d’où vient leur joie ? De faire, avec Jésus et en toute chose, la volonté du Père (cf. Mt 12,49-50).



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Ven 16 Fév 2018 - 23:49



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
« Que dis-tu de toi-même ? » (Jn 1,22). La question est posée par des proches. Au fond, dans lequel on s’aventure si peu, on ne connaît pas nos frères. Au fond, qu’on explore trop peu, on ne se connaît pas soi-même. Quelle étrangeté que soi pour soi-même, réalité évanescente, toujours autre. Il est pourtant possible de se ressaisir, pour peu qu’on se recueille au creux de la main de Dieu (cf. Is 49,16).

Il est possible de se reconnaître, pour peu qu’on roule au fond de sa paume le caillou blanc reçu avec la manne cachée (cf. Ap 2,17). Il porte le nom nouveau pour tout le monde, nouveau pour celui qui le reçoit, d’abord – c’est dire comme l’on se méconnaît. C’est dire surtout que ce nom est nouveau chaque fois qu’il retentit, parce qu’il n’est prononcé que par le Père.

Citation :
Saint Joseph, éducateur attentif, qui a ouvert à Jésus sa petite main. Saint Joseph, père authentique, qui prononçait le nom de Jésus comme un appel à être soi-même. Saint Joseph, intercesseur unique, qui murmure sans cesse le doux nom qui nous sauve.

Saint Joseph, je t’en prie, apprends-moi à lire le nom nouveau au creux de ma main. Saint Joseph, je t’en prie, sois le père qui m’appelle à vivre.


La véritable paternité commence lorsqu’un homme s’engage envers sa femme pour la vie, tant il est vrai qu’aucune femme ne peut envisager de projet de maternité sans un mari à ses côtés. La paternité authentique a pour fondement l’amour gratuit d’un homme pour sa femme et pour ses enfants. Un père s’investit avec son épouse dans l’éducation des enfants, y compris dans le développement de la vie spirituelle. Dès lors, saint Joseph, époux de Marie, fut un père pour Jésus.

Y a-t-il lien plus intime que le mariage ? Y a-t-il un service plus grand que la paternité ? Saint Joseph est ainsi le saint le plus proche de Jésus et de Marie.

Saint Joseph, puissent vos vertus inspirer tous les époux et tous les pères.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Sam 17 Fév 2018 - 0:01



Une pensée pour saint Joseph




Citation :
Obéir. Se mettre sous la dépendance. Nous avons acquis une répulsion viscérale pour tout ce qui menace nos prétentions à l’autonomie. Obéir aux hommes ? Le moins possible. À Dieu ? Si besoin, à la rigueur.

Citation :
La réalité est toute autre. L’obéissance nous est imposée partout, y compris par la force. Cependant, qui choisit de vivre dans le silence de saint Joseph entretient la possibilité d’obéir à Dieu en toutes circonstances. « Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5,29). En soi, avant tout. Il faut accomplir les désirs du Père plutôt que les siens. Aimer la volonté du Père plus que la sienne. Demander ce que veut le Père. Renoncer à toute puissance propre pour veiller à la croissance de Jésus en soi. Avec Joseph et « … avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. » (Ac 5,27-33) Ainsi, saint Joseph atteste que le don de l’Esprit est le fruit de l’irrésistible prière : « que ta volonté soit faite » (Mt 6,10). Saint Joseph témoigne que l’obéissance est l’oraison silencieuse des fils.


Le carême commence un mercredi, comme si l’Église suggérait que le patronage de saint Joseph est la clé de ce chemin de conversion. On le perçoit davantage cette année que le carême prend fin le 31 mars.

Parce qu’il est chemin vers Pâque, le carême est une Petite Voie. Nous l’arpenterons ainsi avec Thérèse de Lisieux et Joseph de Nazareth.

Sainte Thérèse enseigne que les petits n’ont pas à craindre, car Jésus les aime. Ce message pourrait être lu comme l’assurance du salut pour les petits : puisque Jésus les aime, ils seront sauvés. La petite Thérèse dit au contraire que les humbles sont invités à renoncer à toute sécurité, même celle du salut ; seule compte l’assurance d’être aimé et la confiance que suscite cette dernière.

Saint Joseph, cœur doux et humble, a en effet renoncé à toute sécurité, se livrant à l’amour de Dieu. Il a aussi découvert la confiance que Dieu place en lui, protecteur de l’Enfant.

Finalement, Thérèse nous enseigne que l’abandon à l’amour de Dieu est source d’une confiance salutaire et Joseph révèle que notre confiance est prise très au sérieux par le Seigneur : il se livre entre nos mains. Entrer en carême consiste ainsi à renoncer à toutes les sécurités qui menacent en nos cœurs la confiance.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Sam 17 Fév 2018 - 0:08



Une pensée pour saint Joseph



« C’est une plante fertile, que Joseph, une plante fertile près d’une source. » (Gn 49,22)

Citation :
À l’heure de bénir ses fils, Jacob voyait Joseph grandir et prospérer. L’Église voit aussi s’accomplir cette prophétie en saint Joseph. Ce plant vigoureux de la vigne du Seigneur se développait en pliant sa nature aux exigences divines. Il se fortifiait en ne nourrissant son âme qu’aux eaux pures de l’Esprit.

Alors que tant recherchent leur épanouissement, résistant à la taille, prétendant toucher le ciel de leurs branches fragiles, Joseph de Nazareth, les pieds bien en terre, se laissait émonder par le vigneron. Abandonné à la volonté de Dieu, il ne désirait qu’elle.

Citation :
Saint Joseph nous enseigne que tout fruit naît de la source, de la taille et de l’abandon.


L’obéissance de saint Joseph était de toutes les décisions : se marier avec Marie ou partir en Égypte, s’installer à Nazareth ou faire le pèlerinage à Jérusalem, … Or Marie et Jésus s’en remettant pleinement à son autorité, Joseph n’avait pas de « supérieur » pour orienter ses décisions. Son obéissance est tout intérieure, au plus près de la voix de la conscience. Saint Joseph enseigne ainsi que l’obéissance est essentiellement une écoute aimante : orienter son esprit selon l’Esprit de Dieu, appliquer son esprit à tout ce que vit l’enfant Jésus.


Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 21 Fév 2018 - 18:18



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
Sans y prêter garde, avec l’ingratitude des jeunes adultes quittant leurs parents sans trop se retourner, nous pourrions partir ce matin le cerveau plein de flamme, laissant la maisonnée de Nazareth pour vivre l’aventure du désert avec Jésus.

Joseph n’a-t-il pas fait honnêtement son temps, le temps de l’enfance ?

Nous voici au seuil du combat spirituel, une certaine peur au ventre, berçant l’infini de nos désirs de sainteté au gré des dunes et des pistes vallonnées, avançant magnifiquement sur les chemins de la maturité, espérant gravir dignement, bientôt, la colline du Golgotha.

Citation :
Nous serions surpris de rencontrer là-bas un autre Joseph, un autre bon Joseph, un autre sage Joseph, apprêtant un sépulcre à Jérusalem avec le même courage et le même amour que l’époux de Marie avait mis à préparer la crèche à Bethléem.

Car, en vérité, la Nativité et la Passion sont le même mystère de l’amour de Dieu et de l’Esprit d’enfance. Marie et Joseph, qui s’y connaissent en Esprit d’enfance, sont ainsi présents, chacun à leur manière, au début et à la fin, et tout au long du chemin.

Citation :
Saint Joseph, sage Joseph, veille sur notre carême, sois l’artisan de chacun de nos dépouillements.


« Je suis bien sûre que si saint Pierre avait dit humblement à Jésus : ‹ Accordez-moi je vous en prie, la force de vous suivre jusqu’à la mort ›, il l’aurait eue aussitôt. » (Derniers Entretiens, 7 août 1897)

Qu’a-t-il manqué au grand saint Pierre que la petite sainte Thérèse avait perçu ? À l’heure de la passion, le premier des apôtres était mu par un amour admirable (cf. Lc 22,33) mais vicié de l’orgueil fatal qui fait compter sur soi plutôt que sur Dieu.

Considérant la difficulté d’une authentique vie chrétienne, les grandes âmes, comme celle de Simon-Pierre, peuvent en effet céder à l’illusion engendrée par la radicalité de leur engagement – elles connaissent ensuite la chute du reniement. Pour nous, pauvres et fragiles, l’orgueilleuse assurance des facultés se trahit par l’accablement d’un profond découragement. L’âme constate que les exigences de l’amour ne sont pas à sa portée et estime qu’elle en sera exclue.

Il existe cependant une issue, une petite voie : sainte Thérèse a perçu, comme une évidence, la tendresse du Cœur de Jésus pour les âmes petites et pauvres. Elle propose d’ouvrir nos cœurs et nos intelligences à la tendresse de Dieu qui nous envahira d’une force telle qu’elle sanctifie. Malgré les impuretés et les imperfections, le Bien-aimé est suffisamment présent pour qu’il n’y ait plus qu’à lui faire plaisir. Percevoir la tendresse de Dieu est la règle de vie des petites âmes amies de sainte Thérèse.

Où trouver un exemple de la tendresse de Dieu qui stimule notre désir et oriente nos efforts, sinon en notre père saint Joseph ? Des trois membres de la Sainte Famille, il est le plus petit et le plus imparfait. C’est donc dans ses bras que l’enfant Jésus témoigne le mieux de l’ardente tendresse dont il désire nous consumer. Saint Joseph est l’homme de l’effacement, il n’a jamais rien vécu qui ne soit donné par Dieu : des décisions aussi légitimes et naturelles que prendre chez lui son épouse (cf. Mt 1,20) ou voir grandir son fils dans sa maison (cf. Lc 2,51) ont essentiellement été des actes divins. Au quotidien, il revint à Joseph d’accueillir la présence de Dieu et d’œuvrer à son bonheur. Joseph a su rendre Jésus heureux.

Contemplons Jésus auprès de saint Joseph, révélant la tendresse de son Cœur, invitant à accueillir sa présence..



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 28 Fév 2018 - 22:31



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
« Joseph, son époux, était un homme juste » (Mt 1,19)

Citation :
On sait bien que saint Joseph était un homme juste, mais on s’interroge rarement sur le chemin qu’il a parcouru pour mener à sa perfection pareille justice.

Comment il a grandi, comment il a appris, combien il a renoncé, pour que, le jour venu, il reconnaisse le Messie caché dans le sein de la Vierge. Saint Joseph, dépouillé par l’Esprit.

Citation :
On sait bien que saint Joseph était l’époux de Marie, mais on ne cherche pas assez à voir ce que Marie lui a montré, éclairant d’une nécessaire lumière surnaturelle ce qu’il percevait de son quotidien, révélant les insondables richesses de l’Amour invisibles dans leur dérisoire apparence. Saint Joseph, édifié par Marie.

Citation :
C’est pourquoi recevoir saint Joseph pour père consiste essentiellement à le suivre sur un chemin d’humanité que lui seul a arpenté. Saint Joseph, père de Jésus.


La foi d’Abraham est exemplaire parce qu’il a su « espérer contre toute espérance. » (Rm 4,18)

À nos esprits enchantés par d’abondantes louanges à la miséricorde (parfois jusqu’à des excès étrangers à l’amour de Dieu), la confiance en Dieu paraît spontanée, le combat de la petite Thérèse contre la peur semble d’un autre âge. Assurément, Dieu s’est fait proche en Jésus-Christ, il n’y a rien à redouter de lui. Mais de nous ? L’orgueil nous tient à la peau. L’orgueil d’un Pranzini résistant volontairement au Saint-Esprit est certainement redoutable — Dieu nous garde d’une telle disposition intérieure —, mais sainte Thérèse a découvert qu’une âme en état de grâce peut aussi s’opposer à la miséricorde, plaçant, par un orgueil secret, une limite à ce qu’elle peut espérer de Dieu. Or, il est demandé à toute âme d’« espérer contre toute espérance », de croire au point d’être rendue juste, tant il est vrai que la miséricorde n’est pas un blanc-seing pour la médiocrité mais un agent sanctifiant.

Comment débusquer ce péché inconscient ? Saint Joseph apporte une incomparable réponse. Recevant les deux trésors le plus précieux au cœur de Dieu, le saint patriarche s’est abandonné à l’inquiétude de l’amour. Il n’a jamais laissé son cœur au repos trompeur de l’autosatisfaction. Chaque instant, chaque souffle, était tendu vers le Ciel comme une prière de ne jamais déplaire en rien à Jésus et à Marie. Son cœur brûlant traquait la moindre indélicatesse, il accueillait les plus fines sollicitations de l’Esprit, tant et si bien qu’il finit par vivre l’union des cœurs qui rend Dieu tout puissant dans les âmes. Devenu incapable de rien refuser à Dieu, il ne vivait que par la miséricorde.

Saint Joseph, ouvre nos cœurs à l’amour et à l’esprit filial qui consument ton âme.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 7 Mar 2018 - 8:24



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
Mars, renouveau printanier. Mars,  mois de saint Joseph. L’association de  ces  deux jeunesses échappe-t-elle à la Providence ?

Le cœur de Joseph, jusant de la raison froide, vibrant de sourires simples et de joies vraies, vivant de l’amitié lumineuse qui dilate l’espace de la rencontre, s’émerveille de tout.

En lui, sourd la force authentique qui est de se réjouir en chaque épiphanie, sans se lasser, sans jamais désespérer.

En lui, admiration et raison sont sœurs, mais l’admiration est l’aînée, elle qui connaît les chemins de secrets de la contemplation. Le cœur tendre de Joseph, toujours heureux de ce que Dieu donne, veille sur la Vierge qui mûrit en silence le fruit qu’on cueillera en mai. Le beau cœur de Joseph, toujours enthousiasmé par sa mission de gardien, voit déjà monter le règne estival du Christ dans l’éclat de la Transfiguration.

Cœur de Joseph, bourgeon du Royaume. Mars, mois de saint Joseph, le père qui est aussi jeune que son fils.


Les intuitions de sainte Thérèse sur l’amour miséricordieux sont vertigineuses. Elle a perçu combien le pécheur qui accueille l’amour miséricordieux entre dans un amour blessé. Parce que l’amour a été trahi, le dialogue entre l’homme et le Père se déploie sur fond de contrition et de repentir. « Père, j’ai péché contre le ciel et envers toi ! » (Lc 15,21) Les mots de cette heureuse conversation traversent toujours les larmes de la conversion.

Depuis le péché, l’homme aime Dieu douloureusement, d’une douleur ouvrant à la joie au-delà des larmes, laquelle est la joie de la miséricorde. Non pas une consolation consécutive à l’affliction, mais une joie gardant de la traversée des larmes une saveur caractéristique, inconnue des anges. Désormais, l’amour de Dieu ne peut plus être offert à l’homme sans une souffrance à dépasser dans les larmes, la douleur de la conversion. Ainsi, qui accueille la miséricorde est invité à souffrir d’une souffrance précieuse, heureuse, désirable.

Cette semaine encore, la Petite voie de sainte Thérèse révèle son enracinement à Nazareth. Saint Joseph en effet, dès la Présentation (cf. Lc 2,34), eut une pleine conscience de la blessure du Cœur de Jésus. Non pas l’expérience d’un homme meurtrissant le divin Cœur, ni même la prévision de la lance romaine perçant le côté offert, mais la connaissance pratique de l’amour en tant qu’il est blessé. Pour Joseph, l’amour miséricordieux eut désormais la saveur des larmes passées et à venir, larmes que seraient invités à traverser les bourreaux du Golgotha et les pécheurs de tout temps. L’offrande de saint Joseph consista à embrasser la douleur même du Cœur de son fils avec l’infinie fragilité d’un cœur de père. Par son union au Cœur du Fils, le cœur du bienheureux patriarche connut l’insondable douleur du Père, souffrance écrasante comme la joie du Ciel, intense comme l’amour trinitaire, bienheureuse comme le salut.

Frappé par la prophétie de Siméon, Joseph de Nazareth entendit ainsi l’invitation à goûter la douleur du Père éternel. En fils accompli, il prononça son « Me voici » (cf. Ps 39,8.) et devint, pour les pécheurs qui auraient l’audace de le lui demander, l’initiateur à la souffrance de Dieu qu’on appelle béatitude, le gardien de tous les chemins de conversion.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)


_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Jeu 15 Mar 2018 - 9:07



Une pensée pour saint Joseph





Saint François de Sales exprime à merveille la gloire de Joseph, corrélative à celle de Marie, véritable " réverbération" :


Citation :
" Ô quelle divine union entre Notre Dame et le glorieux Joseph ! Union qui faisait que ce bien des biens éternels, qui est notre Seigneur, soit et appartienne à Joseph ainsi qu'il appartenait à Notre Dame, non selon la nature, mais selon la grâce, laquelle le rendait participant de tous les biens de son Épouse, laquelle faisait qu'il allait toujours croissant merveilleusement en perfection par cette communication continuelle qu'il avait avec elle, qui possédait toutes les vertus à un si haut degré que nulle créature n'y saurait parvenir.

Citation :
Deux purs miroirs : Marie recevant la lumière du Christ, Joseph recevant de Marie cette même lumière.
Néanmoins, le glorieux Joseph était celui qui en approchait le plus. Tout ainsi comme l'on voit un miroir opposé aux rayons du soleil recevoir ses rayons très parfaitement ; un autre miroir- mis en vis-à-vis de celui qui les reçoit, bien que ce miroir ne reçoive ces rayons que par réverbération- les représente si vivement que l'on pourrait presque ne pas juger lequel les reçoit immédiatement du soleil. De même, Notre Dame est comme un très pur miroir opposé aux rayons du soleil qui faisait une réverbération si parfaite en saint Joseph qu'il semblait qu'll fût presque aussi parfait."


On se demande pourquoi saint Joseph parle si peu. Pourquoi il ne dit rien dans l’évangile. On pourrait au contraire s’interroger sur notre besoin de parler en toutes circonstances. Quelle parole authentique ne naît pas du silence ? Notre monde bruyant et verbeux nous presse de parler, de prendre position, d’affirmer nos solidarités avec l’émotion du moment. Saint Joseph enseigne à pratiquer la charité par la maîtrise de soi, à demeurer silencieux quand les mots ajoutent aux maux, à mettre la Parole en pratique. On découvre alors qu’un acte de charité est la plus belle parole d’amour.


Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 21 Mar 2018 - 8:07



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
Saint Joseph, bon père, a préparé Jésus à sa passion en le devançant sur ce chemin d’oblation. Saint Joseph est l’homme de la Croix, celui qui l’a portée dans son cœur jusqu’au déchirement, jusqu’à la mort. Il avait acquis une connaissance si intime de ce mystère d’amour, il était si étroitement uni à elle, qu’on ne devrait pas dire de Joseph qu’il a porté sa croix mais que la Croix la soutenu et l’a conduit à une parfaite connaissance du Père, de la même manière qu’elle a élevé le Fils jusqu’au Père céleste. Le premier, Joseph a connu la croix lumineuse et glorieuse de son fils, la croix victorieuse qui entraine vers le Père.

Citation :
Saint Joseph, apprends-moi à aimer la Croix de notre Seigneur Jésus !


L’obéissance de saint Joseph était de toutes les décisions : se marier avec Marie ou partir en Égypte, s’installer à Nazareth ou faire le pèlerinage à Jérusalem, … Or Marie et Jésus s’en remettant pleinement à son autorité, Joseph n’avait pas de « supérieur » pour orienter ses décisions. Son obéissance est tout intérieure, au plus près de la voix de la conscience. Saint Joseph enseigne ainsi que l’obéissance est essentiellement une écoute aimante : orienter son esprit selon l’Esprit de Dieu, appliquer son esprit à tout ce que vit l’enfant Jésus.


Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 28 Mar 2018 - 13:08



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
Jésus tend à ses disciples le tablier dont il s’est ceint le premier. En se mettant à leur service, le Maître commande aux serviteurs de le rester. Les appeler « ses amis » (Jn 15,15) ne les affranchit pas de leur office, mais les consacre à l’ouvrage de libération que Jésus accomplit.

Citation :
Joseph tient en ce service une place particulière, lui qui, pour avoir toujours préféré la volonté de Dieu, ne fut pas seulement appelé « ami » mais « père ». Dès lors, en se figurant saint Joseph agenouillé devant le petit Serviteur pour lui laver les pieds, pas seulement les pieds, mais les mains et la tête, il faut comprendre également que le saint patriarche participe auprès du Corps du Christ tout entier à l’œuvre de la résurrection. Telle est sa manière d’être éternellement à genoux aux pieds du Christ.


Saint Joseph nous enseigne la leçon de vie la plus difficile : recevoir et vivre l’amour de Dieu. En se consacrant au service du Seigneur et de la Vierge Marie, saint Joseph est en effet entré dans la compréhension pratique de qu’ils ont dit : « Que tout m’advienne selon ta parole » (Lc 1,38) et « Celui qui reçoit mes commandements et les garde, c’est celui-là qui m’aime. » (Jn 14,21)


Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 4 Avr 2018 - 11:41



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
«Je pris pour avocat et patron le glorieux saint Joseph et je me recommandai instamment à lui… Son assistance m’a procuré plus de bien que je ne savais lui en demander… Il fait progresser d’une manière admirable les âmes qui se recommandent à lui.»

Sainte Thérèse d’Ávila, Vie 6,6


L’Écriture Sainte raconte comment l’enfant Jésus attire tout à lui. Les infréquentables qui gardaient leurs troupeaux, les mages qui venaient d’Orient, tout une société bigarrée, émerveillée d’adorer ensemble, parmi les anges. La liturgie de l’Église décrit le même mouvement : sitôt la nativité, l’enfant choisit son premier martyr, Étienne, son meilleur ami, Jean, et se réjouit dans la foule des petits Innocents qu’il associe au témoignage des plus grands de ses amis.

Le royaume germine, l’enfant grandit, la sainte famille s’élargit, et nous voici, nous aussi, tout surpris de nous entendre appelés « amis » (cf. Jn 15,15), et même « frère », « sœur », « mère » de Jésus (cf. Mt 12,50). À Noël, Jésus dévoile son projet de nous faire grands comme Marie et Joseph.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 11 Avr 2018 - 12:11



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
« Je ne me souviens pas d’avoir jamais adressé à saint Joseph une supplique qu’il ne l’ait exaucée. C’est une chose merveilleuse que les grâces insignes dont Dieu m’a favorisée et les dangers tant du corps que de l’âme dont Il m’a délivrée par la médiation de ce bienheureux saint. »

Sainte Thérèse d’Ávila, Vie 6,6


Dans Marie et Joseph contemplant l’enfant dans la mangeoire, il n’y a pas seulement deux parents admirant celui qui dépend entièrement d’eux ; il y a aussi à découvrir le regard de l’Église qui contemple celui dont elle dépend entièrement.

Avec Marie et Joseph, nous sommes l’Église accueillant avec gratitude celui dont nous dépendons en toute chose, celui qui est tout pour nous. La beauté de Noël est celle de la relation de dépendance inouïe qu’elle inaugure entre Dieu et l’homme.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 18 Avr 2018 - 22:23



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
« Chaque jour, je récitais la prière : Ô saint Joseph, père et protecteur des vierges, aussi ce fut sans crainte que j’entrepris mon lointain voyage, j’étais si bien protégée qu’il me semblait impossible d’avoir peur. »

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, Ms A, 57


Saint Joseph fut confronté à bien des tribulations : conduire Marie enceinte à travers le pays, abriter la mère et l’enfant rejetés de l’hôtellerie, les protéger de la folie meurtrière de l’Ennemi… En chacune de ces épreuves, il se montra digne de la confiance de Dieu et de Marie. N’est-ce pas ce que nous aimerions, que Dieu et Marie se réjouissent de la confiance qu’ils placent en nous ? Nous aussi en effet, recevons d’eux le Christ, à chaque communion. Comment l’accueillons-nous, quelle crèche est notre cœur ?

L’époux de Marie est l’homme de confiance du Bon Dieu parce qu’il a lui-même placé toute sa confiance dans le Seigneur. Nous pensons avoir confiance parce que nous nous risquons pour l’évangile, parce que nous entreprenons des projets généreux en comptant sur l’assistance de Dieu. Joseph, lui, a pris le risque de ne compter que sur Dieu : il fait ce que le Seigneur demande, à la manière que Dieu aime, au temps opportun. Il ne fait pas de Dieu son assistant ; Joseph trouve sa joie dans son service.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 25 Avr 2018 - 10:29



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
Mais Joseph était saint. Son esprit, toute pureté, vivait en Dieu. La charité en lui était ardente et forte. Et par sa charité, il vous sauva le Sauveur, tant en ne me dénonçant pas auprès des anciens, qu’en laissant tout par une prompte obéissance pour emmener Jésus en Égypte.

Maria Valtorta (1897-1961)


Joseph marche aux côtés de Marie vers la Nativité. Témoin et gardien de sa virginité, il est avant tout l’époux, la personne la plus intime, puisqu’il participe à l’éminente sainteté de l’Immaculée par la vertu de leur mariage. C’est pourquoi il est préférable de voir en saint Joseph, plutôt qu’un compagnon effacé et protecteur, le nouvel Adam dont Dieu a dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul » (Gn 2,18) et à qui le Seigneur a présenté une aide qui lui corresponde, sa femme.

Saint Joseph, aplanis le chemin de nos avents, apprends-nous à reconnaître en Marie le chemin que Dieu s’ouvre pour venir à nous.



Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 2 Mai 2018 - 17:06



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
Nous entrons dans le mois de Marie, avec Joseph. Les séparer serait manquer les lumières qu’ils nous apportent l’un sur l’autre.

Joseph tient de son amour pour Marie d’être le père de Jésus. La fécondité de sa paternité vient de la manière dont il s’est donné à Marie, et en se donnant à elle, de la manière dont il est devenu capable de se donner à Dieu. Ainsi, les regards qui se tournent vers Joseph ne peuvent ignorer Marie. Joseph est père parce que Marie est médiatrice.


Citation :
La médiation de Marie consiste aussi à désigner Joseph à Jésus comme son père (cf. Lc 2,48) et, en Jésus, à chacun de nous. Marie est ainsi la première à témoigner que Joseph exerce une paternité qui rend libre.


Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6348
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   Mer 9 Mai 2018 - 10:04



Une pensée pour saint Joseph





Citation :
À Fatima, la Vierge annonçait la venue de saint Joseph. Et il vint, en effet, le jour dit. Solennel et père, il portait l’Enfant roi, « et tous deux levèrent la main en signe de bénédiction », raconta sœur Lucie. Saint Joseph et Jésus-Christ œuvrant ensemble pour le salut du monde, révélant ainsi ce qu’on n’avait pas encore lu dans le verset : « Mon père est toujours à l’œuvre, et moi aussi, je suis à l’œuvre. » (Jn 5,17)

Marie invite à reconnaître Joseph en toute œuvre de Jésus, y compris lorsque Notre-Dame des Douleurs et son fils crucifié demeurent seuls dans le tableau de la Passion : le Seigneur bénit alors le monde « à la manière de saint Joseph ».


Citation :
Un siècle plus tard, la promesse de la Vierge résonne encore et nourrit notre espérance : « Saint Joseph viendra avec l’Enfant Jésus, pour donner la paix au monde. »


Frère Dominique Joseph (Famille de Saint Joseph)

_____________________________________________________




Le Souvenez-vous à Saint Joseph, prière du Pape Pie IX, 1863

Souvenez-vous, ô très chaste époux de la Vierge Marie,
ô mon aimable protecteur, saint Joseph,
qu'on n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait invoqué votre protection
et demandé votre secours sans avoir été consolé.

Animé(e) d'une pareille confiance
je viens à vous et je me recommande à vous de toute la ferveur de mon âme.
Ne rejetez pas ma prière, ô Vous, qui êtes appelé le père du Rédempteur,
mais daignez l'accueillir avec bonté.

Ainsi soit-il.


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINT JOSEPH, SAINT PATRON DE L'EGLISE UNIVERSELLE :: Saint Joseph le Juste, Terreur des démons-
Sauter vers: