Forum de prières

Prières, forum religion catholique, Jésus et Marie, informer des dangers du Nouvel Ordre Mondial, Illuminatis, l'antechrist, etc...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Notre Histoire Avec Marie
Aujourd'hui à 15:48 par Lumen

»  Prions le chapelet avec les témoins de la foi
Aujourd'hui à 14:33 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Aujourd'hui à 13:48 par Lumen

» Depuis, nous le récitons quotidiennement
Aujourd'hui à 11:56 par Robert

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 11:54 par Robert

» Je te donne Ma bénédiction de Père avec Mon Amour.
Aujourd'hui à 11:46 par Robert

» Laos: « La colonne vertébrale de l’Église c’est la souffrance des petites Eglises »
Aujourd'hui à 10:52 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» « Ainsi vous serez comblés de joie »
Aujourd'hui à 0:40 par Robert

» Sainte Jeanne d'Arc Sauvez la France !
Hier à 23:39 par Lumen

» Neuvaine à Jeanne d’Arc - Du 22 au 30 mai, fête de sainte Jeanne d’Arc
Hier à 23:24 par Lumen

» L’ Imitation de Jésus-Christ - Livre 2
Hier à 19:02 par Lumen

» Message-Lumière de la Famille Myriam
Hier à 17:13 par Lumen

» Pensées Salésiennes : A Tous Les Amis De Saint François De Sales Et Don Bosco
Hier à 16:53 par Lumen

» Vivre une Effusion de l'Esprit-Saint à la Pentecôte
Hier à 16:23 par Lumen

»  C'est également à l'amour que tu as pour les autres que tu pourras constater si oui ou non tu es un être plein d'Amour.
Hier à 11:53 par Robert

» « Tenez, le voilà tout rouge ! », dit Marie aux saints
Jeu 25 Mai - 23:05 par Robert

» « Le Règne de Dieu...est justice, paix et joie dans l'Esprit Saint »
Jeu 25 Mai - 23:02 par Robert

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
Jeu 25 Mai - 23:00 par Lumen

» Moi, c'est ton coeur que Je veux totalement à Moi. Je suis un Dieu d'Amour!
Jeu 25 Mai - 13:10 par Robert

» Neuvaine à Sainte Rita du 14 au 22 mai
Jeu 25 Mai - 11:02 par Lumen

» La joie de Marie pour l’Ascension de Jésus
Mer 24 Mai - 23:53 par Robert

» Notre vie « désormais cachée avec le Christ en Dieu »
Mer 24 Mai - 23:50 par Robert

» Neuvaine à l'Esprit- Saint avant la Pentecôte
Mer 24 Mai - 18:42 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prions pour recevoir les dons du Saint Esprit
Mer 24 Mai - 18:21 par Raphaël de l'Enfant Jésus

»  Fais constamment appel à Moi. Je suis toujours là très près de toi et en toi.
Mer 24 Mai - 10:14 par Robert

» Le message de Fatima : un message d’espérance !
Mer 24 Mai - 0:52 par Robert

» « Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité toute entière »
Mer 24 Mai - 0:49 par Robert

» Marche Dans La Bible Pour Connaître Les chemins Du Seigneur !
Mar 23 Mai - 20:47 par Lumen

» Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC
Mar 23 Mai - 10:19 par Lumen

» Je ne veux pas te voir souffrir, Je te veux heureux.
Mar 23 Mai - 9:19 par Robert

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 1 Invisible et 9 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar - 20:02

Partagez | 
 

 Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Jeu 13 Avr - 11:39




MÉDITATION POUR LE VINGT-CINQUIÈME JOUR


Trois privilèges.


Prélude. A genoux devant une statue de saint Joseph, renouvelons à ce grand patriarche l'hommage de nos plus parfaits sentiments d'admiration, d'amour et de louanges.


Méditation.

Le pieux chancelier de l'Université de Paris, le grand et célèbre Gerson avait une dévotion toute spéciale envers l'auguste père nourricier de Jésus. Dans un des sermons qu'il composa en l'honneurde saint Joseph, ce grand homme qui avait beaucoup étudié les pères et la tradition, énumère trois priviléges spéciaux comme ayant été attribués par Dieu à saint Joseph, en prévision de la sublime mission qu'il devait remplir un jour sur la terre.

Le premier de ces privilèges fut d'être sanctifié dès le sein de sa mère. En effet, si Jérémie fut privilégié de cette grâce parce qu'il devait être le grand prophète des lamentations, si saint Jean-Baptiste reçut cette faveur en sa qualité de précurseur de Jésus-Christ, à combien plus forte raison convenait-il qu'il fût purifié de la tache originelle et sanctifié dans le sein de sa mère, celui qui devait servir de père au Sauveur et devenir l'époux de la Reine des vierges ? Comment aurait-il pu être traité avec moins d'amour et de miséricorde que les deux saints personnages dont nous venons de parler ?

Le second privilège de saint Joseph fut d'être en même temps confirmé en grâce, et de n'avoir jamais le malheur d'offenser Dieu grièvement, tant le Seigneur avait fortifié son esprit et sa volonté par des secours extraordinaires, afin d'achever et de perfectionner le bel ouvrage qu'il avait commencé en lui, au même instant où il l'avait purifié de la tache originelle.

Enfin, le troisième privilége de saint Joseph fut d'être toujours exempt des mouvements de la concupiscence. Et, chose consolante pour notre faiblesse, cette grâce, saint Joseph, par les mérites de sa pureté, a coutume d'en rendre participants ses pieux serviteurs en les délivrant des appétits charnels et des mouvements désordonnés. Voilà pourquoi on l'appelle le patron de la pureté.



Résolution

Invoquer saint Joseph dans les tentations contre la sainte vertu de pureté.
Bouquet spirituel. Le jour de l'union de Marie et de Joseph, la virginité s'allia avec une autre virginité. (Saint Alphonse de Liguori.)



Exemple : La protection de l'Angélique saint Joseph.

Une personne avait eu le malheur de commettre un péché grave contre la plus belle des vertus. Mais, la mauvaise honte en retenant l'aveu sur ses lèvres, elle profana les sacrements.

Dès lors, sa conscience déchirée par de cruels remords lui fit expier ces crimes. Sans repos ni le jour ni la nuit, se voyant sur le bord de l'enfer, elle détestait sa coupable faiblesse, elle maudissait l'infâme plaisir, cause de son malheur, sans pouvoir néanmoins se résoudre à en faire l'aveu qui aurait terminé ses peines. Dans cette perplexité, l'heureuse idée lui vint de s'ouvrir à saint Joseph.

Elle récita dévotement pendant neuf jours l'hymne des vêpres et l'oraison de son office. A peine cette salutaire pratique terminée, elle fut délivrée de sa fausse honte. Elle confessa son affreux péché, non-seulement sans répugnance, mais avec bonheur, et là finirent toutes ses peines. Convaincue par cette expérience, elle prit sur elle l'image de saint Joseph avec l'intention de ne s'en séparer jamais. Depuis ce moment, elle vainquit facilement toutes les mauvaises tentations et elle reçut tant de grâces qu'elle avouait au père de Barry ne pouvoir jamais les reconnaître suffisamment.

(Dévotion à saint Joseph.)





Source :


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Ven 14 Avr - 16:43




MÉDITATION POUR LE VINGT-SIXIÈME JOUR


La Sainteté de Joseph.


Prélude. Contempler l'intérieur de saint Joseph. Le Saint-Esprit l'habite avec complaisance, parce qu'il l'a orné de tous les dons les plus beaux et les plus rares. Adorer cet esprit de sanctification dans le temple qu'il s'est formé au dedans de l'âme de saint Joseph et rendons à ce dernier les hommages de vénération et d'admiration qui lui sont si légitimement dus.


Méditation.

C'est la sainteté de Joseph qui l'a rendu si cher à Dieu. Une seule considération suffira pour nous donner une idée de cette sainteté admirable : il a été choisi de Dieu pour remplir les fonctions de père auprès de la personne de Jésus-Christ !

Rappelons à ce propos quelques principes qui nous serviront à développer cette idée unique, si bien faite pour nous expliquer la grandeur de la sainteté de ce glorieux patriarche.

Saint Paul disait de lui-même que Dieu l'avait rendu capable d'exercer le grand ministère de la nouvelle alliance, c'est-à-dire, comme l'explique saint Thomas d'Aquin, que, lorsque Dieu destine quelqu'un à une fonction, il lui donne toutes les grâces nécessaire» pour l'exercer dignement.

Ainsi Dieu, ayant destiné saint Joseph à faire l'office de père auprès de la personne du Verbe incarné, on doit tenir pour certain qu'il lui conféra en même temps tous les dons de sagesse, tous les degrés de sainteté éminente qui convenaient à une pareille charge. On ne doit donc pas douter que le Seigneur l'ait enrichi ds toutes les grâces et de tous les privilèges accordés aux autres saints. Nous avons vu hier comment Dieu lui accorda, de plus qu'aux autres saints, trois grands et précieux privilèges.

Unissons toutes les puissances de notre âme pour glorifier saint Joseph et lui offrir notre juste tribut d'admiration et de louanges.



Résolution

Mettre souvent notre travail de sainteté sous la protection du grand saint Joseph.
Bouquet spirituel. Dieu l'a rendu capable d'être un digne ministre.. (Épîlre de Saint
Paul aux Corinthiens, III, 6.)



Exemple : L'oraison facilitée.

Je connais, dit le Père de Barry, deux personnes qui redoutaient beaucoup l'oraison, à cause des difficultés qu'elles y rencontraient. Toutes deux, dans l'espoir de les surmonter, prirent saint Joseph pour leur guide ; et elles ne tardèrent pas à ressentir les heureux effets de sa protection. Bientôt les difficultés disparurent, tellement que cette salutaire pratique devint le plus doux et le plus agréable de leurs exercices de piété.

(Dévotion à saint Joseph.)





Source :


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Sam 15 Avr - 23:29




MÉDITATION POUR LE VINGT-SEPTIÈME JOUR


Le titre de « Juste ».


Prélude. Représentons -nous l'entrée triomphante de saint Joseph dans les Limbes: les saintes âmes qui habitent ce lieu d'attente saluent avec respect et bonheur cette âme dont la sainteté et la justice dépassent de beaucoup la leur. Unissons nous à elles pour offrir au juste Joseph les hommages qui lui sont dus.


Méditation.

Nous méditions hier sur la sainteté de Joseph. Pour les résumer en un seul mot, il suffit de répéter les paroles de l'Évangéliste : «Joseph, l'homme juste ! »

Qu'est-ce à dire : « L'homme juste ? » Saint Alphonse de Liguoii répond : « Homme juste signifie un homme qui possède toutes les vertus; car celui à qui il manque une seule vertu ne peut être appelé juste. »

Et, avant lui, saint Pierre Chrysologue, reprenant cette même question : « Qu'est-ce qu'un homme juste ! » avait répondu : « C'est un homme parfait, qui possède toutes les vertus. »

Suivons les progrès de cette justice dans le coeur de Joseph.

Purifié dès le sein de sa mère, son enfance s'écoula dans l'innocence la plus parfaite. Son adolescence fut ornée de toutes les vertus propres à cet âge; il avait, dit un pieux auteur, la piété d'Abel, l'obéissance d'Isaac, la sagesse de Tobie, la chasteté du fils de Jacob, la fermeté de Daniel et l'amour ardent des trois enfants de la fournaise. Déjà saint avant son mariage, sa justice s'accrut encore beaucoup, lorsqu'il fut uni à la Mère de Dieu dont les exemples seuls auraient suffi pour la multiplier. Plus tard, ses rapports avec Jésus-Christ augmentèrent encore sa sainteté. Enfin, sa fidélité à observer tout ce que la loi commandait , son obéissance aveugle aux ordres du Tout-Puissant et son admirable correspondance à la grâce divine lui communiquèrent à un degré éminent, ou, pour mieux dire, dans leur plus haute perfection, toutes les vertus.



Résolution

Dans les tentations d'orgueil, se comparer à la justice parfaite de saint Joseph.
Bouquet spirituel. Joseph, l'homme juste. (Évangile selon saint Matthieu, 1, 19.)



Exemple : Le guide spirituel.

C'est par sa fidélité à invoquer et à imiter saint Joseph que sainte Thérèse est parvenue à des états si sublimes d'oraison, après avoir gémi longtemps dans les aridités et les sécheresses les plus désolantes.

C'est aussi le secours de ce grand maître de la vie intérieure qu'elle proposait aux âmes pieuses qui désiraient faire des progrès dans l'oraison. « Quiconque, disait elle, manque de directeur propre à le conduire dans la voie de l'oraison, n'a qu'à prendre saint Joseph pour guide, bientôt il saura le véritable chemin et arrivera au but. »

(R. Père Huguet, Dévotion à saint Joseph en exemples.)





Source :

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Dim 16 Avr - 22:30




MÉDITATION POUR LE VINGT-HUITIÈME JOUR


La gloire.


Prélude. Se représenter saint Joseph entrant au ciel à la suite de son divin Jésus triomphant. Le Père s'incline vers lui et le presse sur son cœur, l' Esprit-Saint l'inonde d'une lumière éblouissante , les anges lui font une cour glorieuse.


Méditation.

Puisque l'apôtre nous assure que, dans l'autre vie, Notre-Seigneur récompense chacun selon ses mérites, quelle ne devons-nous pas penser que soit la gloire de saint Joseph dans le ciel ?

Au dernier jour, le Sauveur dira aux Élus : « J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, j'ai eu soif et vous m'avez donné à boire, j'ai été étranger et vous m'avez donné un logement, j'ai été nu et vous m'avez revêtu. » Mais, les Élus n'auront logé, nourri, vêtu Notre-Seigneur que dans la personne des pauvres, tandis que saint Joseph a procuré la nourriture , l'habitation et le vêtement à la propre personne de Jésus-Christ. Quelle gloire n'aura-t-il donc pas accordée à son père nourricier qui l'a tant aimé et lui a rendu tant de services pendant sa vie sur la terre ?

De plus, le Seigneur a promis une récompense à quiconque donne aux pauvres la moindre petite aumône en son nom, quand il disait : « Quiconque donnera aux pauvres, même seulement un verre d'eau, en mon nom, parce qu'ils m'appartiennent, je vous le dis en vérité, il ne perdra point sa récompense. » Quelle sera donc la récompense de Joseph, qui peut dire à Jésus-Christ : Je ne vous ai pas seulement procuré la nourriture, l'habitation et le vêtement, mais je vous ai sauvé la vie, en vous délivrant des mains d'Hérode !

Enfin, n'oublions pas que la gloire que Dieu accorde à ses saints dans le ciel, correspond à la sainteté de leur vie sur la terre, et nous aurons une idée, affaiblie mais juste, de l'excellence de la gloire dont saint Joseph jouit dans le paradis.



Résolution

Demander souvent à Dieu la grâce de la persévérance finale, par l'intercession du glorieux saint Joseph.
Bouquet spirituel. Dieu rendra à chacun suivant ses œuvres. (Epître de saint
Paul aux Romains, II, 6.)



Exemple : La dévotion de saint Joseph conseillée par ce bienheureux patriarche.

Deux religieux carmes déchaussés de Grenade sortaient du monastère des Carmélites de la même ville, lorsqu'ils virent venir à leur rencontre un homme assez avancé en âge et d'un aspect vénérable, qui se plaça entre eux et leur demanda d'où ils venaient. Le plus ancien des deux répondit qu'ils venaient du couvent des Carmélites déchaussées.« Mes pères, reprit l'inconnu, pourquoi donc ont-elles tant de dévotion à saint Joseph ?

— C'est, répondit le même religieux, parce que notre sainte mère Thérèse de Jésus en avait elle-même beaucoup pour ce grand saint.

— Je le savais déjà, répliqua l'inconnu Regardez-moi en face et ayez pour saint Joseph une dévotion pareille à celle de votre mère; tout ce que vous demanderez, vous l'obtiendrez. » En disant ces mots, il disparut, les laissant dans la stupéfaction.

De retour à leur couvent, ils rendirent compte à leur supérieur de ce qui venait d'arriver.

« C'était saint Joseph, leur dit-il. Ce n'est pas pour vous, c'est pour moi qu'a eu lieu l'apparition; car je n'étais pas assez dévot à saint Joseph. Mais, dorénavant, je le serai. » Cet événement remonte à 1 584, deux ans après la mort de sainte Thérèse.


(Père Patrignani, Dévotion de saint Joseph.)





Source :


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Lun 17 Avr - 11:30




MÉDITATION POUR LE VINGT-NEUVIÈME JOUR


Familiarité et respect.


Prélude. Représentons-nous le Fils de Dieu auprès de son père adoptif dans le ciel, et entendons-le répéter ces paroles, que l'Église place sur les lèvres de Dieu, quand il veut récompenser une âme juste :

« Serviteur bon et fidèle, vous m'avez été fidèle dans des choses qui étaient grandes sans doute, mais je veux vous établir au dessus de choses plus grandes encore. »



Méditation.

Saint Bernardin de Sienne a écrit une parole que je voudrais voir méditée profondément par toutes les âmes qui aspirent à devenir les servantes dévouées du puissant saint Joseph : « Il n'est pas douteux, dit ce grand prédicateur des gloires du père nourricier de Jésus, que, après avoir témoigné à saint Joseph la douce familiarité et la respectueuse obéissance qu'un fils doit à son père, pendant qu'il était sur la terre, Notre-Seigneur ne continue ou même n'augmente l'accomplissement de ces devoirs dans le ciel, » puisque la gloire, comme la grâce, loin de détruire la nature, la complète et la perfectionne. Cela signifie d'après saint Liguori que ce souverain Seigneur, qui a daigné révérer saint Joseph ici-bas comme son père, ne lui refuse certainement rien de ce qu'il lui demande dans les deux.

Observons de plus que, si Joseph n'eut pas l'autorité d'un père naturel sur l'humanité de Jésus-Christ, il eut cependant un certain pouvoir sur elle comme époux de Marie, qui, étant la mère naturelle du Sauveur, eut une véritable autorité sur lui. Celui qui a le domaine de l'arbre a aussi le domaine du fruit qu'il porte.

C'est pourquoi Jésus, sur la terre, respectait Joseph et lui obéissait comme à
son supérieur. D'où nous pouvons légitimement conclure que maintenant, dans le ciel, les prières de saint Joseph sont regardées , par Notre-Seigneur , comme des ordres, suivant cette belle pensée de Gerson : Lorsqu'un père prie son fils , sa prière a toute la force d'un commandement.



Résolution

Examinez si vous n'avez pas quelquefois hésité à recourir à l'intercession de saint Joseph et prenez la résolution de lui témoigner en toute occasion votre plus entière confiance.
Bouquet spirituel. Lorsque Joseph disait à Jésus : Faites cela, Jésus le faisait aussitôt. (Révélations de sainte Brigitte , liv. VI, chap. LVIII.)



Exemple : Une vision de la vénérable vierge Françoise de Saint-Joseph.

Cette véritable religieuse Carmélite fut comme ravie hors d'elle-même le beau jour de sa première communion, et dans cette extase elle vit Notre-Seigneur, la sainte Vierge, et auprès d'eux saint Joseph revêtu d'une très-grande gloire : tandis qu'elle admirait la beauté de ce saint, il lui fut révélé qu'après Marie, il avait la première place dans le ciel.

Elle était étonnée qu'un si grand mérite ne fût pas connu dans le monde ; et, dès ce moment , elle se sentit pénétrée d'un profond respect et d'un ardent amour pour ce grand Patriarche. Elle s'adressa à lui avec confiance, le priant de lui permettre de la regarder comme son père et de l'invoquer sous ce titre . Cette prière fut très-agréable à Jésus et à Marie et particulièrement à saint Joseph qui l'adopta pour sa tille.

Il lui promit de lui faire remettre le crédit et l'autorité qu'il avait reçus de Dieu dans son élévation et dans le choix qu'il avait fait de sa personne pour être père et conducteur, nourricier et tuteur du Verbe Incarné, l'époux de la divine Marie et le témoin de ses vertus.


(Vie de la vénérable sœur Françoise de Saint-Joseph.)





Source :

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Mar 18 Avr - 20:30




MÉDITATION POUR LE TRENTIÈME JOUR


Le pouvoir de saint Joseph.


Prélude. Pénétrons dans l'assemblée des saints. Chacun d'eux brille d'un éclat magnifique. Mais saint Joseph est entouré d'un auréole encore plus lumineuse.

Unissons-nous aux anges et aux bienheureux pour louer le saint Patriarche.



Méditation.

Saint Augustin, après avoir comparé les autres saints aux étoiles, pour faire ressortir la gloire de saint Joseph , compare ce bienheureux Patriarche au soleil. De son côté, Suarez, illustre théologien, regarde comme très raisonnable l'opinion qui soutient que saint Joseph, après Marie, surpasse en mérite et en gloire tous les autres saints.

De ce principe, le vénérable Bernardin de Bustis conclut que, dans le ciel, saint Joseph commande en quelque sorte à Jésus et à Marie, lorsqu'il veut en obtenir quelque grâce pour ses serviteurs.

Écoutons maintenant saint Bernard : « Ce qui distingue saint Joseph des autres saints , dit ce grand docteur , c'est que, tandis que les autres ont un patronage particulier à exercer, lui peut protéger tous ceux qui recourent à sa protection avec confiance et il les aide dans leurs besoins. »
Ce sentiment de saint Bernard est confirmé par l'expérience, comme sainte Thérèse l'assure avec tant de conviction.

Tout cela ne doit point nous étonner, si nous considérons que, comme Jésus-Christ a voulu être soumis à Joseph sur la terre, de même dans le ciel il aime à faire tout ce que le saint lui demande.

Ces réflexions augmentant notre confiance en la protection du glorieux Patriarche, figurons-nous que le Seigneur, nous voyant affligés au milieu des misères de cette vie, nous adresse à tous ces paroles de Pharaon à son peuple, pendant la grande famine qui désolait l'Egypte :
« Ite ad Joseph, allez à Joseph ! » Il vous consolera.



Résolution

Prendre la résolution efficace de recommander à saint Joseph toutes ses entreprises et recourir à sa puissante protection dans tous les besoins.
Bouquet spirituel. Allez à Joseph ! (Genèse, LXI, 55.)



Exemple : Le témoignage d'une âme sauvée par saint Joseph.

Le Père Jean d'Allose, dans son livre sur saint Joseph, rapporte qu'un religieux de Saint-Augustin apparut à un de ses frères en religion et lui dit que Dieu l'avait délivré de l'enfer, à cause de sa dévotion particulière à saint Joseph. Il lui affirme ensuite que le saint, en sa qualité de père putatif de Jésus-Christ, avait un grand pouvoir auprès de Notre-Seigneur.


(Saint Alphonse de Liguori.)





Source :


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2809
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    Mer 19 Avr - 15:48




MÉDITATION POUR LE TRENTE ET UNIÈME JOUR


Les trois grâces spéciales.


Prélude. Saint Joseph est assis dans le ciel sur un trône glorieux, entouré d'une auréole incomparable. Les voeux de ses fidèles serviteurs monlent vers lui comme un encens d'agréable odeur.


Méditation.

Par la grâce de Dieu, disait saint Alphonse de Liguori, il n'y a maintenant dans le monde chrétien aucun fidèle qui n'ait de la dévotion à saint Joseph ; mais, entre tous les autres, ceux-là certainement en reçoivent plus de grâces, qui l'invoquent plus souvent et avec plus de confiance. Ainsi ne manquons jamais, chaque jour, et plusieurs fois par jour, de nous recommander à saint Joseph, qui, après la bienheureuse Vierge, est de tous les saints le plus puissant auprès de Dieu. Adressons-nous à lui tous les jours par quelque prière particulière, et célébrons spécialement son mois béni en multipliant nos exercices de piété en son honneur et en jeûnant la veille de sa fête.

Demandons-lui des grâces ; il nous les obtiendra toutes, pourvu qu'elles soient utiles à notre âme.

Surtout, je vous exhorte à lui demander trois grâces spéciales, savoir : le pardon des péchés, l'amour envers Jésus-Christ et une bonne mort.

Pardon des péchés. Pendant que Jésus-Christ vivait sur la terre, dans la maison de Joseph, si un pécheur eût désiré obtenir du Seigneur le pardon de ses fautes, aurait-il pu trouver un moyen plus sûr d'être exaucé, que l'intercession de Joseph ? si donc nous voulons être réconciliés avec Dieu, recourons à saint Joseph, qui, maintenant dans le ciel, est encore plus aimé de Jésus-Christ qu'il ne l'était sur la terre.

Amour envers Jésus-Christ. Je tiens pour certain que la grâce la plus singulière que saint Joseph procure à ses dévots serviteurs, c'est un tendre amour envers le Verbe incarné ; il jouit de ce privilège en récompense de l'extrême affection qu'il a eue pour Dieu en ce monde.

Une bonne mort. C'est une chose connue de tous que saint Joseph est le Patron de la bonne mort, parce qu'il a eu le bonheur de mourir entre les bras de Jésus et de Marie. Ceux qui l'honorent doivent donc espérer qu'il viendra, avec Jésus et Marie, les assister dans leurs derniers moments.



Résolution

Prendre la résolution de suivre encore, l'année prochaine et pendant toute la vie, les exercices du mois de saint Joseph, en reconnaissance des grâces que le bon Dieu nou; a accordées cette année à l'occasion de u's saints exercices.
Bouquet spirituel.Jésus l Marie ! Joseph ! ! !



Acte de consécration au glorieux Saint Joseph

Ô glorieux saint Joseph, très-digne Époux de la Mère de Dieu, Père nourricier du Verbe incarné, fidèle Protecteur des âmes qui aspirent à la vie chrétienne et intérieure et qui se confient en vous, à qui le Père éternel a daigné confier son Fils bien-aimé et la Vierge Immaculée ! moi, N., indigne d'être votre serviteur, mais encouragé par votre extrême bonté, me prosternant à vos pieds dans le plus profond respect, en présence de la très sainte Trinité, de Jésus et de Marie, de mon Ange Gardien, et de toute la Cour céleste, je vous choisis pour mon Maître, pour Protecteur et Guide de mon âme, que je remets pour toujours entre vos mains ; je vous consacre aussi mon corps, tous mes travaux et occupations, tous les moments de ma vie, et surtout celui duquel dépend mon éternité.

Recevez-moi donc pour votre serviteur, ô saint Patriarche ! soyez mon Maître et mon Patron, et, en cette qualité, exercez sur moi une autorité entière; soyez ma force dans mes faiblesses, mon espérance dans mes misères, mon refuge dans mes besoins, mon appui pendant toute ma vie, et mon secours à l'heure de ma mort. Ainsi soit-il.





Source :


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard    

Revenir en haut Aller en bas
 
Mois de Saint Joseph selon St Alphonse de Liguori - Abbé A. Ricard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de prières :: MEDITATIONS-
Sauter vers: