Forum de prières

Prières, forum religion catholique, Jésus et Marie, informer des dangers du Nouvel Ordre Mondial, Illuminatis, l'antechrist, etc...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 23 avril Fête de la Miséricorde: Plus qu'une indulgence plénière, un second baptême.
Aujourd'hui à 8:05 par dvdenise

» Chapelet récité à Lourdes aujourd'hui
Aujourd'hui à 5:35 par dvdenise

» L’Eglise distingue deux types de révélation
Hier à 23:12 par Robert

» « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Hier à 23:06 par Robert

» Notre Histoire Avec Marie
Hier à 17:14 par Lumen

» Message-Lumière de la Famille Myriam
Hier à 15:45 par Lumen

» Pensées Salésiennes : A Tous Les Amis De Saint François De Sales Et Don Bosco
Hier à 15:34 par Lumen

» L’ Imitation de Jésus-Christ - Livre 1
Hier à 15:07 par Lumen

»  Prier pour la France - avant les élections
Hier à 14:44 par Lumen

» Neuvaine à la Miséricorde Divine pour la France
Hier à 13:43 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU
Hier à 13:34 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Hier à 12:28 par Robert

» La souffrance est aussi nécessaire à l'être humain pour son épanouissement, que la pluie à la plante.
Hier à 12:21 par Robert

» Quelle est la signification des apparitions mariales?
Hier à 12:18 par Robert

» Pape François, Le christianisme n’est pas notre recherche de Dieu mais la recherche de Dieu à notre égard
Hier à 10:13 par Raphaël de l'Enfant Jésus

»  « Si tu le veux, tu peux » ( Sainte Thérèse d'Avila)
Hier à 5:08 par dvdenise

» « Il leur reprocha leur incrédulité »
Ven 21 Avr - 23:51 par Robert

» Film: Abraham (durée 2h50)
Ven 21 Avr - 23:18 par dvdenise

» Le carême, clé de Lourdes
Ven 21 Avr - 21:23 par Lumen

» Père éternel, nous Te rendons grâce pour les Prêtres du monde entier
Ven 21 Avr - 21:01 par Lumen

» Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC
Ven 21 Avr - 16:20 par Lumen

» Mon tout-petit, Ma toute-petite, continue à accueillir Mon Amour, en reconnaissant ta petitesse
Ven 21 Avr - 11:22 par Robert

» Film: La vie de Mère Teresa de Calcutta durée: 2h53
Ven 21 Avr - 3:16 par dvdenise

» A Lourdes la Vierge se fait si proche !
Ven 21 Avr - 2:35 par Robert

» « Au lever du jour, Jésus était là, sur le rivage »
Ven 21 Avr - 2:27 par Robert

»  Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
Jeu 20 Avr - 19:09 par Lumen

» Le petit catéchisme de Fatima
Jeu 20 Avr - 17:51 par dvdenise

» Le Nouveau Testament et Marie
Jeu 20 Avr - 15:58 par Lumen

» Neuvaine aux sept Plaies du Christ. 1er au 14 avril (en retard !)
Jeu 20 Avr - 14:32 par Lumen

»  Reçois Mon Baiser de tendresse. Divinement, Je t'aime.
Jeu 20 Avr - 13:56 par Robert

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar - 22:02

Partagez | 
 

 Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   Mar 21 Mar - 11:53




À l’écoute de la Parole

Vivre en plénitude : toute la liturgie de ce dimanche nous parle de la vie divine, cette vie en Dieu que le Christ est venu nous apporter. Elle est l’eau dont le peuple a besoin dans sa marche au désert (Ex 17) ; elle est un don de Dieu (Ps 95) que le Christ a offert à la Samaritaine (Jn 4) ; saint Paul la décrit en termes théologiques (Ro 5). Au milieu du Carême, par notre Lectio Divina, nous désirons recevoir cette eau qui jaillira du Cœur du Crucifié, et qui rejaillira sur les catéchumènes pendant la Veillée pascale.


⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation : de la soif à la contemplation de la Trinité

Jésus rencontre la Samaritaine : une créature, qui a soif de Dieu, est rejointe par Dieu lui-même, qui a soif d’être aimé. Rencontre entre deux soifs, comme devrait être notre prière. Et l’Esprit Saint lui est donné, comme une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle : comment cette femme l’aura-t-elle vécu intérieurement ? Et quelle est cette contemplation trinitaire dont parle Jésus ?


⇒ Voir la méditation complète


Bonne lecture, bonne prière ! P. Nicolas Bossu, LC


Pour aller plus loin

À notre époque, de nombreuses offres spirituelles « alternatives » nous proposent la vie en plénitude : comme si l’Église ne pouvait pas nous donner cette vie, beaucoup de nos contemporains sont attirés par les sectes, les méthodes exotiques de prière, la communion avec la terre ou d’autres formes de paganisme… toute une nébuleuse d’expériences spirituelles « New Age » a vu le jour. Ceci a amené une réflexion en profondeur de nos pasteurs, qui ont décrit ce phénomène du Nouvel Âge dans un excellent document pontifical : Jésus-Christ, le porteur d’eau vive.

Le chapitre 5 nous présente l’épisode de la Samaritaine comme une réponse aux attentes de la culture contemporaine, et l’on peut y lire notamment :

Le fait que cette rencontre se soit déroulée près d'un puits est significatif. Jésus offre à la femme « une source... jaillissante en vie éternelle » (v. 14). La douceur avec laquelle Jésus traite cette femme est un modèle d'efficacité pastorale, quand on cherche à aider les autres à être sincères sans difficulté, dans le douloureux processus d'auto-révision. (« Il m'a dit tout ce que j'ai fait » : v. 39). Une telle approche pourrait donner une moisson abondante chez ceux qui sont attirés par le porteur d'eau (le Verseau) tout en étant sincèrement à la recherche de la vérité. Il faudrait les inviter à écouter Jésus, qui ne nous offre pas seulement l'eau qui étanche notre soif aujourd'hui, mais aussi les profondeurs spirituelles de « l'eau vive ». Il est important de reconnaître la sincérité des personnes qui sont à la recherche de la vérité. Il ne s'agit pas de tromperie ou d'aveuglement. Il faut aussi être patient, comme le savent bien tous les bons éducateurs. Une personne qui rencontre la vérité est soudain remplie d'une nouvelle énergie, d'un sentiment entièrement nouveau de libération, notamment des fautes et des peurs du passé, et celui qui s'efforce de mieux se connaître, comme la femme près du puits, transmettra aux autres le désir de connaître cette vérité qui les rendra, eux aussi, libres.


Conseils pontificaux de la culture / pour le dialogue interreligieux, document « Jésus-Christ, le porteur d’eau vive (une réflexion chrétienne sur le ‘Nouvel Âge’) », 2003, chap. 5 : Jésus-Christ nous offre l’eau vive.




_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   Mar 21 Mar - 12:59


Dimanche IV de Carême - Année A


À l’écoute de la Parole

Après la symbolique de l’eau dans le désert, que nous avons méditée dimanche dernier avec la Samaritaine, la liturgie prépare à la veillée pascale  en recourant au thème de la lumière : un cierge à la main, nous traverserons avec Jésus les ténèbres de la mort pour célébrer sa Résurrection. Ce passage transforme notre vie, comme le dit saint Paul dans la deuxième lecture : « dans le Seigneur, nous sommes devenus lumière; vivons comme des fils de la lumière » (Ep 5, 8.).

L’Évangile de Jean (chap. 9) nous présente l’aveugle de naissance, symbole de l’humanité égarée dans le péché, qui est guéri par Jésus, la Lumière du monde. Il est peu à peu amené à la foi qui lui permet de reconnaître le Messie, par opposition aux Pharisiens qui demeurent dans les ténèbres.



⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation : de la soif à la contemplation de la Trinité

Nous contemplons un miracle de guérison : quel est le rôle des miracles pour notre foi ? Doit-elle s’appuyer sur eux ou les dédaigner ? Plus généralement quel accueil faisons-nous aux signes de Dieu dans notre vie (1) ? Ce miracle ressemble à une nouvelle création : par Jésus, c’est Dieu qui se penche sur l’humanité souffrante et la relève. Acceptons-nous d’être guéris par Jésus ? (2). L’Évangile nous amène enfin à prendre conscience de nos cécités : comment réformer notre regard ? (3)


⇒ Voir la méditation complète


Bonne lecture, bonne prière ! P. Nicolas Bossu, LC


Pour aller plus loin

Pour aller plus loin
Moins d’un mois avant sa mort, le pape Jean-Paul II avait envoyé un message aux prêtres qui participaient à une session de formation sur le ministère de la confession. Il y traite le thème de la conversion, du sacrement de la réconciliation, et du rôle du prêtre à l’image du Christ médecin, comme dans l’Évangile de l’aveugle-né ; il écrivait notamment :

« Très chers frères, soyez attentifs à célébrer vous aussi le mystère eucharistique avec pureté de cœur et un amour sincère. Le Seigneur nous avertit que nous ne devons pas devenir des sarments coupés de la vigne. Prêchez avec clarté et simplicité la juste doctrine à propos de la nécessité du sacrement de la réconciliation pour s'approcher de la communion, lorsqu'on est conscient de ne pas se trouver dans la grâce de Dieu. Dans le même temps, encouragez les fidèles à recevoir le corps et le sang du Christ pour être purifiés des péchés véniels et des imperfections, de façon à ce que les célébrations eucharistiques soient agréables à Dieu et nous associent à l'offrande de la Victime sainte et immaculée, en ayant le cœur contrit et humble, confiant et réconcilié. Soyez pour tous des ministres assidus, disponibles et compétents du sacrement de la réconciliation, de véritables images du Christ, saint et miséricordieux ».


Message du Pape Jean-Paul II aux participants au cours sur le for interne (pénitencerie apostolique), 8 mars 2005.




_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   Mar 28 Mar - 17:25


Qu'elle est douce, la lecture de l'Ecriture Sainte, plus douce que toute prairie,
plus agréable que le paradis, surtout lorsque la science s'ajoute à la lecture...

Saint Jean Chrysostome


Dimanche V de Carême - Année A


À l’écoute de la Parole

En ce dernier dimanche avant la Semaine sainte, nous contemplons Jésus qui ressuscite son ami Lazare. Alors que le Carême touche à sa fin, et que le Seigneur va bientôt subir la Passion et la mort, l’Église nous rappelle ainsi que Jésus est le Seigneur de la Vie. Ce signe puissant provoque la foi de nombreux Juifs (Jn 11, 45), mais en scandalise d’autres qui décident dès lors de le faire mourir (v.53 : « ils résolurent de le tuer »).

En Jésus, c’est donc le Dieu de la vie qui vainc la mort de l’homme : une action qu’Ézéchiel avait prophétisée avec la vision des ossements desséchés (Ez 37, première lecture). Saint Paul l’explique théologiquement (Ro 8.) : Dieu a ressuscité son Fils par le don de l’Esprit, ce même Esprit qui habite en nous, qui est donc un gage de notre résurrection future.



⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation : de l’empire de la mort aux pleurs de Jésus

Notre méditation suivra le contraste qui ressort du texte de l’Évangile : d’un côté, la mort qui règne sur notre humanité. Nous le savons bien, mais l’oublions si souvent… Méditer sur la mort nous ouvre à la pauvreté spirituelle et nous conduit à attendre le Christ, même s’il semble tarder.

De l’autre côté, la venue du Christ qui est vraiment présent dans notre monde, et intervient pour nous faire sortir de tous nos tombeaux. Les larmes qu’il a versées pour Lazare nous manifestent l’ampleur de sa miséricorde.



⇒ Voir la méditation complète


Bonne lecture, bonne prière ! P. Nicolas Bossu, LC


Pour aller plus loin

Ce chapitre 11 de l’Évangile de Jean insiste beaucoup sur la foi : elle trouve sa source dans la contemplation du miracle opéré par Jésus et dans l’écoute de sa parole. Voir, écouter, croire : dans sa première encyclique, Lumen Fidei, le pape François nous offre une réflexion très profonde sur ces thèmes, et nous introduit à cet Évangile mystique. Il écrit par exemple (no 30) :

« Parfois, la vision des signes de Jésus précède la foi, comme avec les juifs qui, après la résurrection de Lazare, ‘’avaient vu ce qu’il avait fait, crurent en lui’’ (Jn 11, 45). D’autres fois, c’est la foi qui conduit à une vision plus profonde : ‘’si tu crois, tu verras la gloire de Dieu’’ (Jn 11, 40). Enfin, croire et voir s’entrecroisent : ‘’Qui croit en moi (…) croit en celui qui m’a envoyé ; et qui me voit, voit celui qui m’a envoyé’’ (Jn 12, 44-45). Grâce à cette union avec l’écoute, la vision devient un engagement à la suite du Christ, et la foi apparaît comme une marche du regard, dans lequel les yeux s’habituent à voir en profondeur ».






_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   Mar 4 Avr - 10:49


Qu'elle est douce, la lecture de l'Ecriture Sainte, plus douce que toute prairie,
plus agréable que le paradis, surtout lorsque la science s'ajoute à la lecture...
Saint Jean Chrysostome


Dimanche des Rameaux et de la Passion – Année A


À l’écoute de la Parole

La Semaine Sainte s’ouvre par une double célébration : la procession, qui commémore l’entrée messianique du Seigneur à Jérusalem ; puis la messe, qui célèbre sa Passion et sa Résurrection. Sur le Mont des oliviers, nous évoquons l’entrée glorieuse de Jésus, annonciatrice de son futur triomphe ; puis nous descendons avec Lui dans la vallée du Cédron, vers les mystères de son humiliation, dans l’attente de sa Résurrection dimanche prochain.

Humiliation, exaltation : c’est le grand mouvement qu’illustrent les autres lectures, le « chant du Serviteur » (Is 50), l’hymne de la Lettre aux Philippiens (Ph 2) et l’extraordinaire psaume 22 (Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?).



⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation : les prêtres et les saintes femmes pendant la Passion

Les deux chapitres de Matthieu (26 et 27) qui décrivent la Passion, et que nous proclamons à la messe de ce dimanche, sont si profonds que nous devrions les relire chaque jour pendant la Semaine Sainte. Notre méditation ne retiendra que deux groupes de personnages qui y apparaissent : (1) Pierre et Judas, désorientés, eux que Jésus avaient choisis comme disciples et comme prêtres et dont le comportement nous avertit des dangers qui guettent en particulier les prêtres qui ne sont pas persévérants dans la vie spirituelle. (2) Les saintes femmes qui, au contraire, ont accompagné Jésus jusqu’à la tombe. Elles nous offrent un bel exemple d’âmes fidèles et attentives, qui vivent la « logique de l’amour ».


⇒ Voir la méditation complète


Bonne lecture, bonne prière ! P. Nicolas Bossu, LC


Pour aller plus loin

Il est difficile, face à la Passion, d’articuler correctement les données des Évangiles, la réflexion théologique et la méditation spirituelle. Pour la Semaine Sainte, nous cherchons peut-être un guide : nous pouvons reprendre le début de l’encyclique Ecclesia de Eucharistia de Jean-Paul II, qui nous offre un texte simple, méditatif et extrêmement profond. On y lit par exemple :

« L'agonie à Gethsémani a été l'introduction de l'agonie sur la croix le Vendredi Saint. L'heure sainte, l'heure de la rédemption du monde. Quand on célèbre l'Eucharistie près de la tombe de Jésus, à Jérusalem, on revient d'une manière quasi tangible à son ‘’heure’’, l'heure de la croix et de la glorification. Tout prêtre qui célèbre la messe revient en esprit, en même temps que la communauté chrétienne qui y participe, à ce lieu et à cette heure »..





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   Mer 12 Avr - 19:04


Qu'elle est douce, la lecture de l'Ecriture Sainte, plus douce que toute prairie,
plus agréable que le paradis, surtout lorsque la science s'ajoute à la lecture...
Saint Jean Chrysostome


Dimanche de Pâques - Année A


À l’écoute de la Parole

« Il n’est pas ici, car il est ressuscité ! » : l’annonce de l’ange retentit en ce matin de Pâques.

Nous relisons avec émotion le récit de la première rencontre des femmes avec Jésus (Mt 28). Puis nous voyons cette Bonne Nouvelle se propager pendant la vie de l’Église : saint Pierre l’annonce pour la première fois aux païens (Ac 10).

Pendant cette période pascale, la première lecture sera systématiquement empruntée aux Actes des Apôtres où nous trouvons les fondements de notre vie en communauté. Des deux textes proposés en deuxième lecture, nous choisissons de commenter la lettre de Paul aux Corinthiens (1Co 5) : il faut célébrer les fêtes de Pâques avec un cœur nouveau, dans la droiture et la vérité.



⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation : une rencontre personnelle dans l’Église

Notre méditation se concentrera sur la rencontre avec le Christ ressuscité. C’est une rencontre personnelle, qui est au fondement de l’évangélisation, et qui nous donne la joie (1). C’est aussi une rencontre que les femmes, dans l’Évangile, illustrent à merveille : elles représentent l’Église, cette communauté des croyants qui rencontre le Christ aujourd’hui pour le retrouver demain définitivement dans la gloire (2).


⇒ Voir la méditation complète


Bonne lecture, bonne prière ! P. Nicolas Bossu, LC


Pour aller plus loin

La Résurrection de Jésus : un événement mystérieux, mais vraiment fondamental pour notre foi. Nous affirmons sa réalité, mais en même temps nous savons qu’il échappe à la « vérification » et n’est pas du même ordre que les autres événements de l’histoire.

Certains se demandent quelle valeur objective donner aux témoignages des croyants d’alors, éblouis par leur nouvelle foi : la Résurrection est-elle vraiment un fait historique à part entière ? À l’époque moderne, tant de théories se sont présentées sur la Résurrection, y compris à l’intérieur de l’Église, qu’on a du mal à y voir clair.

C’est pourtant une question que le Catéchisme, à la lumière de la Tradition, a tranchée avec clarté et simplicité, et qu’il est bon de relire en ces jours. En voici un passage :


« Devant ces témoignages il est impossible d’interpréter la Résurrection du Christ en dehors de l’ordre physique, et de ne pas la reconnaître comme un fait historique. Il résulte des faits que la foi des disciples a été soumise à l’épreuve radicale de la Passion et de la mort en croix de leur maître annoncée par celui-ci à l’avance. La secousse provoquée par la Passion fut si grande que les disciples (tout au moins certains d’entre eux) ne crurent pas aussitôt à la nouvelle de la Résurrection.

Loin de nous montrer une communauté saisie par une exaltation mystique, les Évangiles nous présentent les disciples abattus et effrayés. C’est pourquoi ils n’ont pas cru les saintes femmes de retour du tombeau et "leurs propos leur ont semblé du radotage".

Quand Jésus se manifeste aux onze au soir de Pâques, "il leur reproche leur incrédulité et leur obstination à ne pas ajouter foi à ceux qui l’avaient vu ressuscité" […]

C’est pourquoi l’hypothèse selon laquelle la Résurrection aurait été un "produit" de la foi (ou de la crédulité) des apôtres est sans consistance. Bien au contraire, leur foi dans la Résurrection est née – sous l’action de la grâce divine – de l’expérience directe de la réalité de Jésus ressuscité… »



Catéchisme de l’Église catholique, Les apparitions du Ressuscité (nos 641-644), disponible ici.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 2532
Date d'inscription : 19/10/2014

MessageSujet: Re: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   Ven 21 Avr - 16:20


Qu'elle est douce, la lecture de l'Ecriture Sainte, plus douce que toute prairie,
plus agréable que le paradis, surtout lorsque la science s'ajoute à la lecture...
Saint Jean Chrysostome


Dimanche II de Pâques - Année A


À l’écoute de la Parole

Dimanche de la divine miséricorde : les lectures nous montrent différentes facettes de cette miséricorde divine qui jaillit du Cœur du Christ. Le Christ ressuscité montre ses plaies à Thomas l’incrédule (Jn 20), et confie à ses disciples le ministère de la miséricorde (« ceux à qui vous remettrez les péchés… »).

La première communauté chrétienne vit dans la communion grâce à la miséricorde (Ac 2), proclamant les œuvres du Seigneur (Ps 118) : « Éternelle est sa miséricorde ! » Nous commençons également une lecture de la première Épître de Pierre : « Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a engendrés de nouveau par la Résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, pour une vivante espérance… » (1P 1, 3).



⇒ Voir l’explication détaillée


Méditation : la miséricorde à l’œuvre

La miséricorde jaillit du Cœur du Christ pour venir nous rejoindre. Nous sommes tentés de nous enfermer dans notre petit cénacle de nos sécurités humaines, comme les apôtres, mais le Christ vient rompre nos chaînes. Il se penche avec condescendance sur notre manque de foi, que saint Thomas incarne si bien, et nous invite à toucher ses plaies, pour faire l’expérience directe de sa nouvelle vie. Il se donne réellement à toucher dans l’Eucharistie, dans nos frères, dans nos communautés…


⇒ Voir la méditation complète


Bonne lecture, bonne prière ! P. Nicolas Bossu, LC


Pour aller plus loin

Le chemin vers la foi de saint Thomas a été bien difficile… Le pape Benoît XVI a voulu le reprendre comme une icône dans un message aux jeunes. Il y explique quelques points importants de notre vie spirituelle, qu’il sera bon de mettre en pratique ; on y lit notamment :

« Nous aussi nous voudrions pouvoir voir Jésus, pouvoir parler avec lui, sentir encore plus fortement sa présence.

Aujourd’hui, pour beaucoup de personnes l’accès à Jésus est devenu difficile. Ainsi, de nombreuses images de Jésus sont en circulation, qui se prétendent scientifiques et lui retirent sa grandeur, la singularité de sa personne.

C’est pourquoi, durant de longues années d’étude et de méditation, a mûri en moi l’idée de transmettre dans un livre un peu de ce qu’est ma rencontre personnelle avec Jésus : pour aider quasiment à voir, entendre, toucher le Seigneur, en qui Dieu est venu nous rencontrer pour se faire connaître. »



Benoît XVI, Message aux jeunes, à l’occasion de la journée mondiale de la jeunesse 2011 
 (4 : Croire en Jésus sans le voir).





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectio Divina : À l’écoute de la Parole et Méditation - P. Nicolas Bossu, LC
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de prières :: MEDITATIONS-
Sauter vers: