À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Avent dans la Ville 2017 : • Jésus, Lumière des nations •
par Lumen Aujourd'hui à 14:39

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Aujourd'hui à 14:20

» Textes Liturgiques du Lundi 11 décembre 2017 : 2ème Semaine de l'Avent.
par Lumen Aujourd'hui à 13:00

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:00

» Pensée du jour: Mon enfant, l'Amour ne s'impose pas. Il ne prend que la place que tu Lui accordes...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:53

» En ce temps de l’Avent nous sommes invités à contempler Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:31

» **Le mois de Jésus naissant**
par Lumen Hier à 20:50

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Hier à 20:04

» Prières
par Lumen Hier à 19:08

» Non aux armes nucléaires, oui à «la liberté, l’intelligence et la capacité» de paix
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 19:01

» Emmanuel !
par Lumen Hier à 19:00

» Angélus: parler avec douceur, pour préparer la venue du Christ doux et humble de Coeur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:49

» Chapelet du dimanche 10 décembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:36

» « Consolez, consolez mon peuple, — dit votre Dieu
par Lumen Hier à 18:35

» Prier le Notre Père avec saint Thomas d'Aquin
par Lumen Hier à 17:49

» Pour l'Avent: "Avec S. Augustin, désirer la venue du Seigneur"
par Lumen Hier à 17:25

» Textes Liturgiques du Dimanche 10 décembre 2017 : 2ème Semaine de l'Avent.
par Lumen Hier à 15:02

» L’Angleterre de nouveau « dot de Marie » dès 2020
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:46

» Pensée du jour: Enfant chéri de Mon Coeur, viens te jeter dans Mes bras.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:16

» La bonne hauteur
par Lumen Hier à 0:33

» Heureux qui espère le Seigneur !
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 23:42

» Mois de Notre Dame de la Salette
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 22:33

» Immaculée Conception
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 21:33

» Prions pour et avec les malades
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 19:24

» Prions pour le respect des droits de l'homme
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 19:15

» Pour son diocèse, le pape demande à Marie une « bonne habitude » quotidienne
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 9 Déc 2017 - 18:59

» Prions le chapelet avec les témoins de la foi
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 18:54

» Journée contre la corruption: « un mal construit sur l’idolâtrie de l’argent »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 9 Déc 2017 - 18:48

» Sainte-Marthe : comment savoir si je suis humble ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 9 Déc 2017 - 18:42

» Chapelet du samedi 9 décembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 9 Déc 2017 - 18:16

» Textes Liturgiques du Samedi 09 décembre 2017 : 1ère Semaine de l'Avent.
par Lumen Sam 9 Déc 2017 - 12:43

» Pensée du jour: Mon enfant, oui, J'ai entendu ta prière, Je la fais Mienne et Je la présente au Père.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 9 Déc 2017 - 10:01

» Là où est la mère, le sens de l’unité triomphera toujours
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 9 Déc 2017 - 9:49

» Le Vatican va autoriser le culte marial à Medjugorje
par Lumen Ven 8 Déc 2017 - 23:19

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Ven 8 Déc 2017 - 22:30

» Le Coeur de Marie et la Reconquête du Monde
par Lumen Ven 8 Déc 2017 - 21:49

» Fête de l’Immaculée: le plus beau compliment
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 8 Déc 2017 - 20:57

» Messe internationale du 8 décembre 2017 au Sanctuaire de Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 8 Déc 2017 - 20:43

» Chapelet du vendredi 8 décembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 8 Déc 2017 - 20:35

» Tu es la Toute Belle, ô Marie !
par Lumen Ven 8 Déc 2017 - 20:05

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

  Prions le chapelet avec les témoins de la foi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 18 Mai 2017 - 14:58

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.




Citation :
« Le chapelet est ma prière préférée ; c'est une prière merveilleuse, merveilleuse de simplicité et de profondeur »

Jean-Paul II


prions le chapelet
avec des témoins de la foi !


1. Qu'est-ce que le chapelet ?

Un chapelet est une prière à Dieu par l'intersession de la sainte Vierge. On prie Marie pour qu’elle prie Dieu avec nous. Marie a en effet la pleine confiance de Dieu et sa prière est puissante.

Un chapelet peut durer entre 20 et 40 minutes, selon le rythme de la prière. Il est composé de cinq dizaines de chapelet et chaque dizaine est consacrée à un épisode de la vie de Jésus, qui manifeste un mystère de la foi. Le chapelet est ainsi une façon de méditer sur la vie de Jésus, en communion avec sa mère qui « gardait toutes ces choses dans son cœur » (Évangile selon saint Luc).



2. Comment prier le chapelet ?

On récite le chapelet ainsi :

1) Faites le Signe de la Croix
2) Récitez le "Je crois en Dieu"
3) Priez 1 "Notre Père", 3 "Je vous Salue, Marie" et 1 "Gloire au Père"
4) Annoncez le premier mystère à méditer et le fruit à demander puis récitez le "Notre Père" puis dix "Je vous Salue, Marie" en méditant le mystère.
5) Ainsi de suite pour les 5 dizaines du chapelet
6) Terminer par le Signe de Croix
7) Il existe de nombreuses dévotions autour du chapelet que nous vous proposerons de découvrir.





4. Les mystères du Saint Rosaire

Il y a quatre chapelets possibles selon que l’on veut méditer sur tel ou tel aspect de la vie de Jésus. La coutume est d'associer à chaque jour de la semaine les mystères joyeux, lumineux, douloureux ou glorieux.

Pour chaque dizaine : le Mystère que nous sommes appelés à méditer puis, - le fruit du mystère que l'Eglise nous propose de recevoir par la méditation du mystère du Christ.


Mystères Joyeux (lundi et samedi)
1er Mystère :     L’Annonciation à Marie par l’ange Gabriel - L'humilité.
2ème Mystère : La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth - La charité fraternelle
3ème Mystère : La Nativité de Jésus à Bethléem -  Le détachement des biens de ce monde
4ème Mystère : La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple - L’obéissance à la Volonté de Dieu
5ème Mystère : Le Recouvrement de l’enfant Jésus au Temple - La quête de Jésus


Mystères Lumineux (jeudi)
1er Mystère :     Le Baptême de Jésus au Jourdain - Avoir conscience que nous sommes enfants de Dieu
2ème Mystère : Les noces de Cana - La confiance en la volonté de Dieu et l'intercession de Marie
3ème Mystère : L’annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion - La conversion quotidienne à Jésus
4ème Mystère : La Transfiguration - La paix et la joie !
5ème Mystère : L’institution de l’Eucharistie - Une dévotion croissante envers l'Eucharistie


Mystères Douloureux (mardi et vendredi)
1er Mystère :     L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers - La haine du péché et l'amour de la vertu
2ème Mystère : La Flagellation de Jésus - La mortification du corps et la victoire de la pureté
3ème Mystère : Le Couronnement d’épines - La mortification de l’esprit et la victoire de l'humilité
4ème Mystère : Le Chemin de Croix - La persévérance dans les épreuves
5ème Mystère : Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix - L'amour de Dieu et le salut des âmes


Mystères Glorieux (mercredi et dimanche)
1er Mystère : La Résurrection de Jésus - La foi, la fidélité et la confiance en Dieu
2ème Mystère : L’Ascension de Jésus au ciel - Espérance et désir du Ciel
3ème Mystère : L’effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte - La Charité et le zêle apostolique
4ème Mystère : La Dormition et l’Assomption de Marie au ciel - La grâce d'une bonne mort
5ème Mystère : Le Couronnement de Marie dans le ciel - Une dévotion croissante envers Marie



5. Comment et quand prier le chapelet ?

Voici quelques conseils pour prier le chapelet :

- Prier avec amour, douceur, humilité, confiance, sincérité, simplicité, attention, sans précipitation, avec ferveur, insistance, désir ardent...
- Mais on peut aussi réciter sans trop y penser, comme un automatisme. Ainsi vous marcher, ainsi vous prier
- On peut réciter le chapelet en plusieurs fois dans la journée (ex. un chapelet 5 x dans la journée ou bien 2 dizaines le matin et 3 le soir...)
- On peut prier à genoux, assis, debout, en marchant, dans le métro, en courant pendant son jogging...
- On peut prier pendant l'adoration du Saint-Sacrement.
- On prie souvent en groupe, lors des processions et particulièrement dans les sanctuaires mariales.
- Les prières des enfants sont douces et très agréables à Jésus et Marie et donc efficaces, car les enfants sont selon le cœur de Dieu.
- Toujours prier en union avec Jésus, notre UNIQUE SAUVEUR.





6. Origine du chapelet

Le chapelet a une existence qui remonte sur plusieurs siècles. Du français du XIIe siècle : "chapelet" = "petit chapeau", "petite couronne", pour marquer la vénération à la Sainte Vierge, en récitant ce qui sera une couronne de prière. Peu à peu, la dévotion s’est répandue. C’est une manière pour tous ceux qui ont du mal à trouver leurs mots de suivre un modèle simple avec un objectif précis : méditer les mystères de l’Evangile et répéter la salutation de l'Archange Gabriel.

Le Rosaire est une forme de prière répétitive qui existe depuis le XIIe siècle. C’est à un chartreux, Dominique de Prusse (dès 1409 à Trèves) qu’il faut attribuer l’institution du Rosaire tel qu’on le connaît avec ses quinze mystères et ses cent cinquante Je vous salue Marie. Saint Jean-Paul II a rajouté en 2002, 5 nouveaux mystères, les mystères lumineux.



Je vous propose – au cours des prochaines semaines – de méditer chacun des mystères qui composent le Rosaire.


*****************************





AVE MARIA

Je vous salue Marie,
pleine de grâces,
le Seigneur est avec vous,
vous êtes bénie entre toutes les femmes,
et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l'heure de notre mort.
Amen.


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 18 Mai 2017 - 15:29

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystère Joyeux : L’annonciation avec une méditation de Benoît XVI




Aujourd’hui, commençons avec le premier mystère joyeux (rosaire des lundis et samedis) : l’Annonciation. Un mystère qui appelle l’humilité et nous invite à dire ‘oui’ aux volontés du Seigneur


« L'aujourd'hui éternel de Dieu est descendu dans l'aujourd'hui éphémère du monde et il entraîne notre aujourd'hui passager dans l'aujourd'hui éternel de Dieu. Dieu est si grand qu'il peut se faire tout petit. Dieu est si puissant qu'il peut se faire faible et venir à notre rencontre comme un enfant sans défense, afin que nous puissions l'aimer.

Quand nous méditons ce mystère joyeux, nous sommes mis au défi de nous ouvrir à l'action transformante de l'Esprit Créateur qui fait de nous des êtres nouveaux, qui nous fait un avec lui, et nous remplit de sa vie. Et nous sommes invités, avec une exquise courtoisie, à donner notre consentement à sa venue en nous, à accueillir le Verbe de Dieu dans nos cœurs, pour que nous soyons rendus capables de répondre à son amour et de nous ouvrir à l'amour les uns envers les autres. (…) »



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Ven 19 Mai 2017 - 10:39

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystère Joyeux : la Visitation de Marie avec une allocution de Benoît XVI




Ce second mystère joyeux nous invite à méditer sur la charité, l’accueil et l’ouverture à l’autre.


« L'évangéliste souligne que « Marie demeura avec elle (sa parente Elisabeth) environ trois mois » (Lc 1, 56). Ces simples paroles révèlent le but plus immédiat du voyage de Marie. Elle avait su de l'Ange qu'Elisabeth attendait un fils et qu'elle en était déjà à son sixième mois (cf. Lc 1, 36). Mais Elisabeth était âgée et la proximité de Marie, encore très jeune, pouvait lui être utile. C'est pourquoi Marie la rejoint et reste avec elle environ trois mois, pour lui offrir la proximité affectueuse, l'aide concrète et tous les services quotidiens dont elle avait besoin. Elisabeth devient ainsi le symbole de nombreuses personnes âgées et malades, et même de toutes les personnes qui ont besoin d'aide et d'amour. Et combien elles sont nombreuses également aujourd'hui dans nos familles, dans nos communautés, dans nos villes ! Et Marie - qui s'était définie « la servante du Seigneur » (Lc 1, 38) - devient servante des hommes. Plus précisément, elle sert le Seigneur qu'elle rencontre dans ses frères.

Toutefois, la charité de Marie ne s'arrête pas à l'aide concrète, mais atteint son sommet dans le don de Jésus lui-même, dans le fait de « le faire rencontrer ». C'est saint Luc encore qui le souligne : « Et il advint, dès qu'Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l'enfant tressaillit dans son sein » (Lc 1, 44). Nous nous trouvons ainsi au coeur et au sommet de la mission évangélisatrice. (…) »



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 20 Mai 2017 - 13:22

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères joyeux : La nativité avec une méditation de Charles de FoucauldI




Avec le mystère de la nativité, nous sommes invités à méditer sur l’esprit de pauvreté, le détachement des biens de ce monde..


« (…)
Quand Vous êtes entré dans le monde, on ne Vous a pas reçu : toutes les portes de Bethléem se sont fermées devant Vous à votre Naissance. Voilà comment la terre a reçu son Dieu, et Vous ne l'avez pas maudite, mon Dieu ! Vous la quitterez en la bénissant !

Mon Seigneur Jésus, le monde ne Vous a pas reçu. Oh ! Je veux Vous recevoir ! Mais hélas, avec tous mes désirs, qu'ai-je à Vous offrir ? Ai-je mieux à Vous offrir qu'une grotte froide, obscure, souillée, habitée par le bœuf et l'âne, par la nature brute, les pensées terrestres, les sentiments bas et grossiers ? Hélas, mon Dieu, je le reconnais, c'est la triste hospitalité que je Vous offre. Mais ce que je n'ai pas fait, faites-le Seigneur Jésus ! Illuminez cette grotte de mon âme, ô Divin Soleil !

Les premiers adorateurs, la première société que Notre Seigneur veut en sa crèche est celle des plus humbles, des plus rustiques, des plus petits, des plus simples aussi : des bergers ! Il ne se contente pas de les agréer, Il les appelle, Il les fait appeler par les purs esprits, supérieurs en pureté, en intelligence, en amour, en puissance, que sont les anges...

Quel baume Vous avez mis jusqu'à la fin des siècles au cœur des pauvres, des petits, des dédaignés du monde, en leur montrant dès Votre naissance qu'ils sont Vos privilégiés, Vos favoris, les premiers appelés : les toujours appelés autour de Vous qui avez voulu être un des leurs et être dès Votre berceau et toute Votre vie entouré par eux.

Dans ma naissance, je me donne à Vous complètement : je me mets entre Vos mains. Désormais, Vous pourrez me voir, me toucher, m'écouter, me posséder, me servir, me consoler.

Ne craignez pas, ne soyez pas intimidés devant ce petit enfant si doux qui vous sourit et vous tend les bras. Il est votre Dieu, mais il est plein de douceur et de sourires : ne craignez pas. Soyez toute tendresse, tout amour, et toute confiance.

Jésus, enfant si doux ! Appel à la contemplation de ce spectacle si ravissant, si suave ! »



Extrait de la méditation sur la « Nativité de Jésus-Christ » de Charles de Foucauld (1858-1916)


Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.






_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Dim 21 Mai 2017 - 17:30

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères joyeux : La présentation de Jésus au Temple avec Saint François de Sales




Nous voici au 4ème mystère Joyeux, celui de la présentation de Jésus au Temple

Nous vous offrons, Seigneur Jésus, cette dizaine, en l'honneur de la Présentation, et nous vous demandons, par ce mystère et par l'intercession de votre Très Sainte Mère, la grâce de la pureté et de l'obéissance.



" (..) Se renoncer n’est autre chose que se purger ou purifier soi-même. Et de ceci Notre-Dame nous en donne un exemple admirable; car l’Évangéliste dit, que les jours de sa Purgation étant venus, selon la loi de Moïse, elle vint au Temple pour se purifier, et pour offrir son fils, avec deux colombes, et deux tourterelles. (Lc II, 22, 24)

Or notre chère Dame et Maîtresse n’avait point besoin de purification, elle qui était plus claire que le soleil, plus pure que la lune, plus belle et reluisante que l’aurore (…)

Mais comment en eut-elle eu besoin, vu qu’elle avait produit son fils plus purement que l’étoile ne fait son rayon, qui la rend d’autant plus belle à nos yeux, qu’elle le produit plus fréquemment ?

Elle vint donc, notre glorieuse Maîtresse et notre sacrée Dame, non pour se purifier, en elle-même, mais seulement en la pensée de plusieurs, qui ne sachant pas qu’elle était exempte d’observer la loi, eussent sans doute murmuré si elle n’eut fait comme les autres. Et c’est en quoi elle nous donne un grand exemple d’humilité et d’obéissance, en s’assujettissant à la loi à laquelle elle n’était point obligée. "



Sermon de Saint François de Sales pour le jour de saint Blaise

8 février 1614 (IX, page 15)



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.






_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Lun 22 Mai 2017 - 16:18

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères joyeux : Le recouvrement de Jésus au Temple avec Saint Ignace de Loyola




Voici maintenant le 5ème mystère joyeux dont le fruit est la recherche de Dieu en toute chose.


" En résumé, toutes les choses qui nous arrivent ou qui nous attendent dans l’avenir, nous devons les regarder comme venant de la main de Dieu. Toutes nos actions, nous devons les diriger vers cet unique but : faire la volonté de Dieu ; et ne les accomplir que parce que Dieu les veut.[…]

Conclusion : ayons soin de vouloir – toujours et uniquement – ce que Dieu veut : moyennant quoi, il nous tiendra étroitement serrés sur son Cœur."



Méditation avec Saint Ignace de Loyola et Saint Alphonse de Liguori


Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mar 23 Mai 2017 - 9:52

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères glorieux : La résurrection de Jésus




Au cours des 5 prochaines semaines, nous méditerons les mystères Glorieux (rosaire des mercredis et dimanches).

Commençons avec le premier mystère glorieux qui est celui de la Résurrection de Jésus. Ce mystère est celui qui porte le fruit de notre Foi.

Saint Paul disait : "Si le Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vide et vide aussi notre foi"



« La résurrection n’est pas d’abord un fait à discuter entre historiens. C’est un événement qui échappera toujours aux investigations des historiens. Ce que nous rencontrons dans l’histoire, et qui peut être historiquement vérifiable, ce sont des témoins, qui veulent nous faire partager leur foi, et par la foi, participer à la vie que nous offre le Ressuscité. Les chrétiens ne finiront jamais de méditer l’événement pascal. La résurrection est l’irruption de la vie divine et éternelle dans la condition mortelle de l’humanité. Le Crucifié révèle le drame multiforme de la condition humaine.

Ressuscité, il porte encore les stigmates de sa Passion. Il manifeste le triomphe définitif de la vie sur les forces de la mort. Lui, "le Prince de la vie", invite ses fidèles à laisser là les ténèbres pour la lumière, le vieux ferment pour le levain nouveau, la perversité pour la droiture. Il fonde l’espérance d’une vie qui ne s’éteint pas à l’horizon terrestre. Un certain José Calderon Salazar était un bon messager de Pâques quand il proclamait : "Nous ne sommes pas menacés de mort. Nous sommes menacés de résurrection". Le dernier mot pour le chrétien n’est donc pas la mort, mais la résurrection. »



Mai 2012 ; P. Jean-Paul Sagadou, assomptionniste, 2012, article paru dans le quotidien burkinabè l’Observateur Paalga


Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.






_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mer 24 Mai 2017 - 12:05

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères glorieux : L’Ascension




Le second mystère glorieux est celui de l’Ascension de Jésus au Ciel. Le fruit de ce mystère est le désir et l’espérance du Ciel.

Le père Michel Gitton - Recteur de la collégiale Saint-Quiriace, à Provins (France) sur l’Ascension - nous invite à méditer sur ce 'détachement' qui nous permet d'accueillir Jésus au cœur de notre vie :



« En s’éloignant sensiblement, le Christ vient réinvestir plus en profondeur la vie de ses disciples. Par l’Esprit Saint, il se prépare à les guider intérieurement, sans que rien ne soit enlevé de leur initiative et de leur responsabilité L’assurance d’une assistance permanente par le Seigneur de ses disciples devient, dans la finale de saint Matthieu (28,20) : “ et moi, je suis toujours avec vous jusqu’à la fin du monde ”. Cette présence-absence du Christ caractérise le temps de l’Eglise, où les disciples, qui agissent seuls sur la scène de l’histoire, sont en relation constante avec leur Maître qui les console, leur inspire le discours qu’ils auront à tenir etc.….

Nous pouvons partir de là pour comprendre notre relation actuelle avec Dieu. Rien à faire : tout commence par le détachement. Aimer le Christ, c’est partir, c’est cesser de mettre tout sur le même plan, et de faire de notre vie religieuse l’agréable fond de décor d’une existence par ailleurs bien réglée. (…) Mais il n’est pas du tout sûr que ce détachement nous séparera de nos frères, bien au contraire. “ Ne rien préférer à Jésus Christ ”, comme le demande saint Benoît, est peut-être la condition pour retrouver les autres, tous les autres en vérité. Les grands amoureux du Seigneur n’ont jamais manqué de susciter autour d’eux des relations privilégiées, mais libres, parce que dégagées du désir de posséder et de paraître. »



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 25 Mai 2017 - 11:13

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères glorieux : La Pentecôte




Aujourd’hui, méditons sur le mystère de la Pentecôte, troisième mystère glorieux dont le fruit est le don du Saint Esprit.


« Le jour de la Pentecôte, l'Esprit Saint remplit les disciples d'une force intérieure nouvelle. Ces hommes qui, il y a seulement quelques semaines, se terraient toutes portes closes, par peur, les voici debout, témoignant publiquement devant tout Jérusalem que Jésus est ressuscité. Leurs peurs ont disparu, balayées par le Souffle de Dieu.   Nous sommes souvent enfermés dans nos peurs : peur de l'autre, de la différence, de l'échec, peur d'être critiqué, peur de notre propre faiblesse. Nous manquons de confiance en nous et nous laissons envahir par la tristesse et la dépression, ou cherchons à prouver avec agressivité que nous avons raison. Nous voulons réussir et être reconnus. Ces peurs et ces désirs, ancrés dans la fragilité et les blessures de notre être, nous empêchent d'accueillir nos difficultés dans la vie relationnelle. Souvent, nous avons une image négative de nous-mêmes et nous cachons notre pauvreté, de peur qu'elle ne soit révélée au grand jour. Jésus nous promet le Paraclet, " celui qui répond au cri ". Il ne nous donne pas l'Esprit parce que nous sommes bien formés théologiquement et spirituellement, forts et capables d'assumer des responsabilités, ou parce que nous sommes naturellement sympathiques, prêts à répondre aux besoins des autres. Le Souffle de Dieu nous est donné parce qu'il y a un décalage entre ce que nous sommes capables d'être et de faire par nous-mêmes, et ce que nous sommes appelés à être, à faire et à vivre. L'Esprit vient dans notre manque, dans notre fragilité, dans notre faiblesse, en réponse à notre prière.

Lorsque nous sommes forts et capables, nous tendons à nous suffire à nous-mêmes. Nous risquons d'écraser les autres par notre suffisance ou de nous en protéger. La force isole. La faiblesse, au contraire, est source d'unité. Si nous reconnaissons que, par nous-mêmes, nous ne pouvons pas faire face, alors nous demandons de l'aide. Et l'autre peut nous tendre la main. Voyez Jésus entrant en relation avec la Samaritaine. Il est fatigué, il a soif. Il a besoin d'elle : " Donne-moi à boire. " Un dialogue se noue. La douceur, l'humilité, la vulnérabilité de Jésus permettent à cette femme de reprendre confiance. »



Marie -Hélène Matthieu, éducatrice spécialisée, fondatrice de l’Office Chrétien des personnes Handicapées (OCH) et co-fondatrice du mouvement international Foi et Lumière.



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Ven 26 Mai 2017 - 16:32

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères glorieux : L’Assomption de Marie au Ciel




Pour méditer sur le mystère de l'Assomption, je vous propose aujourd’hui - avec Saint Bernard de Clairvaux - de prier Marie.


" O Femme admirable, unique, par qui, en Jésus Christ, tout est renouvelé, le démon foulé aux pieds, les hommes sauvés, femme pleine de grâce surabondante de grâce du trop plein de cette plénitude, Vous inondez toute créature, pour lui rendre sa vigueur.

Vierge bénie au-dessus de tout, par votre bénédiction, toute la nature est bénie, et non seulement la création par son Créateur, mais Celui-ci, à son tour, par sa créature.

Vous qui êtes élevée au-dessus de tout, Vous si belle à voir, si aimable à contempler, si douce à aimer, ayez pitié de celui qui soupire après Vous ! O Merveille de Dieu, je contemple Marie : rien n'est égal à elle ; rien, si ce n'est Dieu, n'est plus grand qu'elle.

Dieu a donné à Marie son Fils Lui-même, Celui que seul, égal à Lui, Il engendre de son Coeur, comme S'aimant Lui-même. De Marie, Dieu S'est fait un Fils, non un autre Fils que le sien, mais le même, Fils de Dieu et Fils de Marie.

Merveille de Dieu ! Tout a été créé par Dieu, et Dieu est né de Marie ! Dieu qui a tout fait S'est fait Lui-même de Marie ; ainsi a-t-Il refait tout ce qu'Il avait créé. Celui qui pu faire tout de rien n'a pas voulu, refaire sans Marie, ce qui avait été souillé par le péché. Dieu est donc le Père de tout ce qui a été créé, et Marie la Mère de ce qui est recréé.

O Marie, vraiment le Seigneur est avec Vous, Lui qui a fait que tous Vous devraient tant, et d'accord avec Lui !"



Sermon de saint Bernard (1090-1153) sur l'Assomption, publié sur Croire.com en juillet 2003



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 27 Mai 2017 - 14:33

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères glorieux : Le couronnement de Marie au Ciel




Marie est couronnée et devient la reine du Ciel. Ce cinquième mystère nous invite à l’amour, la dévotion et la confiance en Marie. Prions, à la suite du pape Jean-Paul II, Marie, Reine de la Paix.


" (...)

Reine de la paix, prie pour nous !
Notre regard se tourne vers toi avec une plus grande anxiété,
nous avons recours à toi avec une confiance plus insistante
en ces temps marqués par de nombreuses incertitudes et craintes
pour le destin présent et futur de notre Planète.
A Toi, prémices de l'humanité sauvée par le Christ,
finalement libérée de l'esclavage du mal et du péché,
nous élevons ensemble une supplication sincère et confiante :
entends le cri de douleur des victimes
des guerres et de tant de formes de violence,
qui ensanglantent la Terre.
Dissipe les ténèbres de la tristesse et de la solitude,
de la haine et de la vengeance.
Ouvre l'esprit et le cœur de tous à la confiance et au pardon !

Reine de la paix, prie pour nous !
Mère de miséricorde et d'espérance,
obtient pour les hommes et les femmes du troisième millénaire
le don précieux de la paix :
paix dans les cœurs et dans les familles,
dans les communautés et entre les peuples ;
paix surtout pour les nations où l'on continue chaque jour à combattre et à mourir.
Fait que tout être humain, de toutes les races et de toutes les cultures,
rencontre et accueille Jésus,
venu sur la Terre dans le mystère de Noël pour nous donner "sa" paix.
Marie, Reine de la paix, donne-nous le Christ, la vraie paix du monde !"



Jean-Paul II Prière du lundi 8 décembre 2003, en la fête de l'Immaculée Conception.



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.









Une autre forme d'intimité avec Jésus





Jeudi, nous avons fêté l’ascension de Jésus Christ.

Quand nous prions le Rosaire, nous sommes invités à méditer sur les grands temps de la vie du Christ à travers les différents mystères ; l'Ascension est le second mystère glorieux.

Pour nous y aider, voici un texte du Père Antoine Kerhuel, SJ, Conseiller général du Préposé général de la Compagnie de Jésus qui nous rappelle que c’est avant tout une espérance que nous portons et que nous sommes invités à vivre dans notre quotidien.



« Galiléens, pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? Jésus, qui a été enlevé du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller au ciel ». (…)

"L’Ascension est comme un arrachement : après l’épreuve de la passion (où les apôtres ont fui pour sauver leur peau), après la joie profonde de la Résurrection (à laquelle ces mêmes apôtres se sont peu à peu convertis), comment accepteraient-ils maintenant que Jésus, le Vivant, échappe à leur regard ? comment consentiraient-ils à ce qu’il ne soit plus à portée de main ? à ce qu’il ne partage plus leurs repas ?

L’Ascension a certainement été un arrachement pour les apôtres. Cela est aussi le cas pour nous. Nous voudrions tant avoir Jésus à notre disposition immédiate ! Nous voudrions tant pouvoir entendre directement, et sans aucun doute possible, la voix de Jésus ressuscité qui nous appelle comme, un jour, elle a interpellé Marie de Magdala près du tombeau vide !

De même que la Résurrection, l’Ascension nous invite à nous ouvrir à une autre forme d’intimité avec Jésus : Jésus est bien présent dans nos vies, mais pas de la façon dont nous rencontrons un membre de notre famille, un ami ou un voisin. Que nos yeux s’ouvrent à cette déconcertante présence du Seigneur ressuscité dans nos vies !

L’Ascension est aussi promesse. Ce Jésus ressuscité, qui habite le cœur de notre quotidien alors même que nous ne le voyons pas, il reviendra. (..) A la suite des apôtres, nous savons que notre quotidien est porté par cette espérance : le monde que nous habitons attend le retour de Celui qui, victorieux de la mort, appelle l’humanité entière à la vie.


Comme la Résurrection, l’Ascension n’est donc pas un point final. Elle est un point de départ, à partir duquel notre vie est réformée, régénérée, réorientée. (…) Comme chrétiens, nous sommes appelés à placer notre vie dans la dynamique du baptême que nous avons reçus. Chacune de nos journées est le juste moment pour ouvrir nos cœurs à cette expérience de la passion et de la Résurrection de Jésus. Alors que, sous tant de formes diverses (les jalousies familiales, les haines raciales, les conflits entre nations, les rivalités entre voisins, l’égoïsme ambiant, …) la mort menace, nous sommes invités

– comme témoins de la Résurrection attentifs à la présence de Dieu dans notre monde

– à rappeler à ceux qui nous entourent que, tous, nous sommes aimés d’un Dieu qui nous appelle à vivre autrement. Lorsque nous entendons les nouvelles de ce qui se passe dans nos pays, ainsi qu’à l’autre bout de la planète, cela n’est pas toujours facile.

Lorsque nous souffrons des tensions qui menacent les liens familiaux et les relations de voisinage, nous sommes parfois assaillis par le doute et gagnés par la tristesse. Notre expérience chrétienne, qui nous place à la suite de Jésus mort et ressuscité, nous rappelle que nous n’avons pas à être étonnés de l’existence de toutes ces menaces, mais que nous avons plutôt à chercher comment, dans ces situations, Jésus a déjà vaincu la mort.

Pourquoi rester à regarder le ciel ? Jésus, mort et ressuscité, demeure avec nous jusqu’à la fin des temps !"




_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Dim 28 Mai 2017 - 17:35

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères douloureux : L’agonie de Jésus au jardin des Oliviers




Les mystères douloureux correspondent au chapelet du mardi ou du vendredi. Avec ce premier mystère douloureux, nous sommes invités à méditer sur la contrition de nos péchés.


Benoît XVI nous explique qu’à travers Jésus qui « tombe à terre » dans le Jardin des Oliviers et prie son père, il nous montre « une attitude de prière qui exprime l’obéissance à la volonté du Père, l’abandon en toute confiance entre ses mains ».  C’est ainsi que nous sommes aussi appelés à « apporter devant Dieu nos fatigues, la souffrance de certaines situations, de certaines journées, notre engagement quotidien à le suivre, à être chrétiens, et aussi le mal que nous voyons en nous et autour de nous, afin qu’il nous donne l’espérance, qu’il nous fasse sentir sa proximité et qu’il nous donne un peu de lumière sur le chemin de la vie. »

Aujourd’hui, prions pour la contrition de nos péchés :

0 Jésus agonisant dans le Jardin des Oliviers, mettez en nous la force de surmonter les abandons et les désolations du cœur, et donnez-nous le regret d'avoir offensé Dieu.

Padre Pio




Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Lun 29 Mai 2017 - 12:56

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères douloureux : La flagellation de Jésus




Ce mystère douloureux de la flagellation du Christ nous invite à la pénitence et au regret de nos péchés. Prions aujourd’hui pour toutes les fois où nous avons - nous aussi- fait souffrir les autres et le Christ par notre lâcheté, notre mépris, notre indifférence, notre peur, notre jugement …


Mon DIEU, pardon... pardon...

Dans Tes angoisses et Ta sueur de Sang, j'étais là..... Dans Ton arrestation violente, les coups, les liens, les crachats, les insultes, j'étais là.... Dans les accusations mensongères, le faux jugement, les fouets acérés de l'horrible flagellation, j'étais là.... Dans le bois de la Croix si lourd à porter, les chutes, les hurlements méchants de la foule, j'étais là.... Dans Ta Crucifixion, la chute de la Croix dans son trou au sol, le vinaigre, les quolibets ignobles, les souffrances de Ta Très Sainte Mère et Ton dernier râle, j'étais là ! J'étais là ! ....Oui, j'étais là, avec tous mes péchés, mes faiblesses, mes doutes, mes hésitations, mes chutes et mes trahisons... O mon DIEU chéri, pardon, pardon ! ... et chaque jour de ma vie je Te dis merci !



Bienheureuse Anna Katharina Emmerick



Pater Noster ; 10 Ave Maria ; Gloria Patri.








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mar 30 Mai 2017 - 12:33

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères douloureux : Le couronnement d’épines




Le fruit de ce 3ème mystères douloureux est le regret des péchés d'orgueil.
Méditons « Le couronnement d'épines de Jésus-Christ », avec un texte de Saint Bernard de Clairvaux



« Que les pécheurs le contemplent donc avec sa couronne de misère, c'est-à-dire avec sa couronne d'épines, et qu'ils en soient touchés de regrets.

Pour le moment, il se présente à nous non pas tel qu'il est, mais tel qu'il s'est fait pour nous, lui, notre Tête couronnée, non pas de gloire mais d'épines, des épines de nos péchés !

O quel Roi ! Quel diadème !

Quelle honte ne serait-ce pas pour nous, ses membres, de poursuivre la gloire, alors que notre Tête se montre dans une telle ignominie, sans éclat ni beauté, sans rien qui y ressemble !

Quelle honte pour ses membres de se montrer avides de délices sous une Tête couronnée d'épines, d'autant que la pourpre dont on couvre ses épaules, pour le moment, n'est pas d'honneur mais de dérision !
O le dernier et le plus noble ! O l'humble, et en même temps le sublime ! O l'opprobre des hommes, mais la gloire des anges ! Nul n'est plus grand que lui, et nul plus humble ! De fait, le voici couvert de crachats, rassasié d'outrages, condamné à la mort la plus infâme, mis au rang des scélérats.

De même que sa patience est unique, de même aussi son humilité est admirable. Singulière et unique fut sa patience, en vérité, car sur son dos les pécheurs frappaient comme des forgerons sur l'enclume, on l’étendait sur le bois au point de pouvoir compter tous ses os, l'assaillant de tous côtés, lui, le très puissant rempart d'Israël, on perçait de clous ses mains et ses pieds. Et durant tout ce temps, tel un agneau conduit à l'abattoir, telle une brebis devant le tondeur, il n'a pas ouvert la bouche, il n'a murmuré ni contre le Père qui l'avait envoyé, ni contre le genre humain pour lequel, dans son innocence, il allait acquitter la dette, ni contre le peuple qui était son peuple, dont il recevait tant de maux pour tant de bienfaits.

Je me souviendrai de ses fatigues, de ses outrages, de ses crachats, de ses soufflets, de ses moqueries, de ses reproches, de ses clous et de tout ce qu'il a subi en lui ou sur lui. Et maintenant, par sa force je marcherai sur ses traces ; j'ai un modèle à suivre, il ne me reste plus qu'à l'imiter et à suivre ses pas. Sinon il me sera demandé compte, à moi aussi, du sang du Juste répandu jusqu'à terre. Si je me montre ingrat envers un amour si excessif, si je fais injure à l'esprit de la grâce, si je considère comme profane le sang de l'Alliance, j'aurai foulé aux pieds le Fils de Dieu.»



(Textes extraits des sermons, homélies, lettres et écrits de Saint Bernard de Clairvaux)










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mer 31 Mai 2017 - 14:04

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères douloureux : Le portement de la croix.




Avec le portement de la croix, nous sommes appelés à faire preuve de patience dans les souffrances. Pour réfléchir et prier autour de ce 4ème mystère douloureux, voici une méditation de Chiara Lubich, fondatrice du mouvement des Focolari, décédée à 88 ans le 14 mars 2008, dont le procès en béatification est en cours.


« Le Vendredi saint, Jésus nous donne, par sa mort, une leçon sublime, divine, héroïque sur l'amour. ( …)
Son union avec le Père, sa très douce et ineffable union avec lui, qui l'avait rendu si puissant sur la terre en tant que Fils de Dieu et si royal sur la croix, ce sentiment de la présence de Dieu devait disparaître de son âme; l'union ne devait plus être ressentie; (…)

Il s'est donc fait rien pour nous faire participer au Tout. Ver de la terre (cf. Psaume 22,7) pour faire de nous des fils de Dieu. Nous étions séparés du Père.

Il était nécessaire que le Fils, en qui nous sommes tous récapitulés, éprouvât la séparation du Père. Il devait expérimenter l'abandon de Dieu pour que nous ne soyons jamais plus abandonnés. (…)

Son visage est caché derrière les multiples souffrances de nos vies qui ne sont rien d'autre que Lui. Oui, parce que Jésus abandonné est l'image du muet : il ne sait plus parler. Il est l'image de l'aveugle : il ne voit pas ; du sourd : il n'entend pas. C'est l'homme épuisé qui gémit. Il est au bord du désespoir. Il est l'affamé d'union avec Dieu. C'est l'image du désenchanté, du trahi, on dirait un raté. Il représente le peureux, le timide, le désorienté. Jésus abandonné est ténèbres, mélancolie, contradiction. Il est l'image de tout ce qui est étrange, incompréhensible, de ce qui est à la limite du monstrueux, car c'est un Dieu qui crie : "Au secours !". Il est le solitaire, le délaissé... Il apparaît inutile, exclu, traumatisé...

Nous pouvons donc le reconnaître en chaque frère souffrant. Alors, en approchant ceux qui lui ressemblent, nous pouvons leur parler de Jésus abandonné.

Et pour ceux qui se voient semblables à lui et acceptent de partager son sort, il devient : pour le muet, la parole ; pour l'ignorant, la réponse ; pour l'aveugle, la lumière ; pour le sourd, la voix ; pour l'épuisé, le repos ; pour le désespéré, l'espérance ; pour celui qui est séparé des siens, l'unité ; pour l'anxieux, la paix. Grâce à lui, les personnes se transforment et le non-sens de la souffrance acquiert un sens. Il avait crié sa question à laquelle nul n'avait répondu, afin que nous ayons une réponse à chacune de nos questions. Le problème de la vie humaine est la souffrance. Quelle que soit sa forme, aussi terrible soit-elle, nous savons que Jésus l'a prise sur lui et transforme, par une alchimie divine, la souffrance en amour. (…)

Notre amour pur, au contact de la souffrance, la transforme en amour ; d'une certaine façon, il la divinise, comme si se poursuivait en nous si l'on peut s'exprimer ainsi la divinisation que Jésus a faite de la souffrance. Et, après chaque rencontre avec Jésus abandonné aimé ou accepté, je trouve Dieu de façon nouvelle, dans un rapport plus intime, plus ouvert, dans une unité plus pleine.

La lumière et la joie resplendissent à nouveau ; et avec la joie, la paix qui est le fruit de l'Esprit. (…)

Les manques d'unité disparaissent, les déchirures sont recousues, la fraternité universelle resplendit, on assiste à des miracles de résurrection, un nouveau printemps naît dans l'Église et dans l'humanité. »











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 1 Juin 2017 - 12:06

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères douloureux : Le crucifiement et la mort de Jésus sur la Croix




Avant d’expirer sur la Croix, Jésus dit « Tout est accompli ». Méditons ensemble sur ce moment si fort pour tout chrétien par lequel la souffrance fait place à l’espérance.


« Aujourd'hui, notre Seigneur Jésus-Christ est en croix et nous sommes en fête, afin que vous sachiez que la croix est une fête et une célébration spirituelle. Jadis la croix désignait un châtiment, maintenant elle est un objet d'honneur. Autrefois symbole de condamnation, la voici maintenant principe de salut.

Car elle est pour nous la cause de biens innombrables : elle nous a délivrés de l'erreur, éclairés dans les ténèbres et réconciliés avec Dieu ; nous étions devenus pour lui des ennemis et de lointains étrangers, et elle nous a rendu son amitié et rapprochés de lui. Elle est pour nous la destruction de l'inimitié, le gage de la paix, le trésor de mille biens.

La croix nous relie au bon pasteur

Grâce à elle, nous n'errons plus dans les déserts, car nous connaissons le vrai chemin ; nous ne devenons plus hors du palais royal, car nous avons trouvé la porte ; nous ne craignons pas les traits enflammés du diable, car nous avons découvert la fontaine.

Grâce à elle, nous ne sommes plus dans le veuvage puisque nous avons trouvé l’Époux ; nous n'avons pas peur du loup, car nous avons le bon pasteur : "Je suis, dit-il, le bon pasteur" (Jean 10,11). Grâce à la croix, nous ne redoutons pas l'usurpateur, puisque nous siégeons au côté du Roi. »



Saint Jean Chrysostome.(-407), Homélie sur la Croix et le larron, 1 : PG 49,399-401











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Ven 2 Juin 2017 - 10:57

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères lumineux : Le baptême de Jésus dans le Jourdain




Cette semaine avec le baptême de Jésus dans le Jourdain, nous entrons dans les mystères lumineux (chapelet du jeudi). Le fruit de ce premier mystère lumineux est la vocation à la sainteté.

A travers ce texte du bienheureux Charles de Foucauld, rappelons-nous que ce baptême – qui marque l’entrée dans sa vie publique – est l’occasion pour Jésus de remettre l’amour – de Dieu et de son prochain – au cœur de tout.

Texte de méditation sur le « Baptême de Jésus-Christ dans le Jourdain » de Charles de Foucauld :



« Après trente ans entiers de vie cachée, je me suis fait baptiser, pour vous, par amour pour vous. Voyez encore une fois que tous mes actes je les fais par amour pour vous, et que par conséquent je vous appelle par tous mes actes à deux choses, à m'aimer par reconnaissance de cet amour dont je vous aime, et à vous aimer les uns les autres pour m'imiter dans cet amour où je vous embrasse tous. Ainsi, tous mes actes vous prêchent avant toute autre chose : l'amour de Dieu, l'amour du prochain. Je vous ai dit, et je vous dirai jusqu'à la fin, que ces deux amours sont vos deux premiers devoirs, vos deux grands devoirs.

Que vous êtes bon, mon Dieu, de vous faire baptiser pour notre bien ; tout ce que vous faites, vous le faites pour glorifier Dieu, pour le glorifier par la perfection de vos œuvres et par le perfectionnement de tous les hommes : amour, vous faites tout par amour, par amour pour Dieu d'abord, et en deuxième lieu, par suite de cet amour immense dont Dieu enveloppe les hommes. Dans votre baptême, vous répandez comme en tous les instants de votre vie, un amour infini vers Dieu, et un amour divin sur les hommes. Bonté, charité, amour, tendre compassion, miséricorde se répandant en une pluie de bienfaits ... Voilà ce que nous montrent toutes les pages de l'Evangile : « Dieu est amour » (1Jn 4, 16)

Le résumé de toute la religion, c'est mon cœur : mon cœur dont la vue vous rappelle l'amour que Dieu a pour vous, et l'amour que vous devez rendre à Dieu. »



Aujourd'hui, prions ensemble pour garder l’amour au centre de nos vies et nous laisser ainsi guider vers la sainteté.










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 3 Juin 2017 - 12:00

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères lumineux : Les noces de Cana




Le fruit du second mystère lumineux est l’intercession de Marie. Nous confions souvent à Marie nos prières. Benoît XVI nous explique comment, à travers ce mystère, Marie nous indique la façon de prier son fils, en nous en remettant à lui en toute confiance.


« Dans le passage évangélique (Jn 2 - les noces de Cana) Marie adresse à son Fils une demande en faveur de ses amis qui se trouvent en difficulté. A première vue, cela peut apparaître une conversation tout à fait humaine entre Mère et Fils ; et, en effet, c'est également un dialogue rempli de profonde humanité. Toutefois, Marie ne s'adresse pas simplement à Jésus comme à un homme, en comptant sur son initiative et sa disponibilité à porter secours. Elle confie une nécessité humaine à son pouvoir - à un pouvoir qui va au-delà de l'habileté et de la capacité humaine. Et ainsi, dans le dialogue avec Jésus, nous la voyons réellement comme une Mère qui demande, qui intercède.

(… )

Marie remet tout au jugement du Seigneur.

A Nazareth, elle a remis sa volonté, la plongeant dans celle de Dieu : "Je suis la servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole!" (Lc 1, 38). Telle est son attitude permanente de fond. Ainsi, elle nous enseigne à prier : ne pas vouloir affirmer face à Dieu notre volonté et nos désirs, aussi importants et raisonnables qu'ils puissent nous sembler; mais les présenter devant Lui et le laisser décider de ce qu'il veut faire. De Marie, nous apprenons la bonté prête à aider, mais également l'humilité et la générosité d'accepter la volonté de Dieu, en ayant confiance en Lui, certains que sa réponse, quelle qu'elle soit, sera notre bien, mon bien véritable.

(…)

Sainte Mère de Dieu, prie pour nous, comme à Cana, tu as prié pour les époux !

Guide-nous vers Jésus - toujours à nouveau ! »



Extrait de l'homélie de Benoit XVI à Alttoting (Allemagne), 11 septembre 2006










" Par l’Esprit Saint, Dieu vient lui-même habiter en nous "




La Pentecôte est le troisième mystère glorieux, ces mystères qui mettent en relation la terre et le ciel, qui soulignent l’union entre Dieu et ses enfants.

On y célèbre la venue de L'Esprit- Saint, promis par Jésus, et répandu sur les apôtres.
Avec cette méditation de frère Aloïs, prieur de la communauté de Taizé, interrogeons-nous sur la manière dont nous recevons nous aussi l’Esprit-Saint.

Laissons ce souffle de bonté gonfler nos voiles et nous faire avancer !

« Dans de nombreuses régions du monde, quand revient la fête de Pentecôte la nature se fait belle. Le printemps éclate, l’été s’annonce déjà, le blé lève, et le vent se plait à jouer dans les épis, comme si c’était lui qui les faisait croître. En Israël la fête de la Pentecôte était une action de grâces pour les blés mûrs. Dans plusieurs paraboles, Jésus parle du Royaume de Dieu venant à travers une maturation. Pentecôte marque le temps de la récolte.

Mais Pentecôte est aussi l’irruption de la nouveauté, de l’inespéré. Ce qui s’est passé au Sinaï en a été la préfiguration, qui trouve maintenant un accomplissement. Dieu fait connaître sa volonté, pourtant sa Loi ne s’inscrit plus sur des tables de pierre, mais dans les cœurs.
Ce n’est plus un seul, Moïse, qui se tient devant Dieu ; le feu de l’Esprit descend sur chacun. Par l’Esprit Saint, Dieu vient lui-même habiter en nous. Sans intermédiaire il est là. C’est pour nous faire entrer dans une relation personnelle avec Dieu que l’Esprit Saint nous est donné.

Si l’Esprit Saint reste souvent discret, s’effaçant lui-même, c’est qu’il ne veut pas prendre notre place, mais plutôt fortifier notre personne. Au fond de notre être, il dit inlassablement le oui de Dieu à notre existence. Alors il est une prière accessible à chacun : « Que ton souffle de bonté me conduise ! » (Psaume 143.10) Portés par ce souffle, nous pouvons avancer.

(…)
Commençons par approfondir le mystère de la communion qui nous unit. Quand nous nous tournons ensemble vers le Christ, dans une prière commune, l’Esprit Saint nous rassemble dans cette unique communion qu’est l’Église et nous donne de naître à une vie nouvelle.

Le premier don de l’Esprit Saint est le pardon. Le Christ ressuscité a dit aux siens : « Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. » (Jean 20.22-23) L’Église est d’abord une communion de pardon. Quand nous comprenons que Dieu nous donne son pardon, nous devenons capables de le donner aussi à d’autres. (…)

Si le Christ nous envoie proclamer la Bonne Nouvelle au monde entier, il nous demande aussi de discerner les signes de sa présence là où il nous précède. Les premiers chrétiens ont été surpris de découvrir la présence de l’Esprit là où ils ne l’attendaient pas (voir Actes 10). Jésus lui-même a été frappé par la foi d’un soldat romain. (Luc 7.1-10) Sommes-nous capables de nous étonner en reconnaissant les attentes spirituelles de nos contemporains ?

Laissons aussi croître dans nos vies les fruits de l’Esprit : « Amour, joie, paix, patience, bienveillance, bonté, confiance dans les autres, douceur, maitrise de soi. » (Galates 5.22-23). L’Esprit nous met en route vers les autres, et d’abord vers ceux qui sont plus pauvres que nous. Dans une solidarité concrète avec les démunis, la lumière de l’Esprit Saint peut inonder notre vie.

Oui l’Esprit Saint est à l’œuvre aujourd’hui. Il redit sans cesse l’amour de Dieu dans notre cœur. Heureux qui ne s’abandonne pas à la peur, mais au souffle de l’Esprit Saint. Celui-ci est aussi l’eau vive, il est l’Esprit de paix, qui peut irriguer notre cœur et se communiquer, à travers nous, dans le monde"




_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Dim 4 Juin 2017 - 14:12

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères lumineux : L’annonce du Royaume de Dieu




Jésus nous annonce le Royaume de Dieu. Le fruit de ce mystère est l’écoute de Dieu et la conversion.

Jésus enseigne « Vous servirez Dieu et non l’argent. Vous n’amasserez pas de trésor sur terre mais dans le ciel. Vous bénirez vos ennemis, vous prierez, vous jeûnerez et ferez l’aumône en secret. Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites le vous-mêmes pour eux. »

Mère Teresa, qui a su chercher le Royaume de Dieu parmi les plus pauvres, nous disait :



"Pour ce qui est de l'argent, il viendra bien : si nous cherchons d'abord le Royaume de Dieu, le reste sera donné par surcroît."


Prions le chapelet pour nous aider à ne pas trop nous attacher aux biens matériels et à rechercher - avant tout - chaque jour, le Royaume de Dieu.










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Lun 5 Juin 2017 - 12:38

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères lumineux : La transfiguration de Jésus




Aujourd’hui, penchons-nous sur ce beau mystère de la transfiguration grâce à un texte du Père Maurice Fourmond.
Prions et écoutons le Seigneur pour révéler, nous aussi, notre beauté intérieure.



"« L’évangile nous dit que ce récit de la transfiguration de Jésus est une manifestation de sa gloire. (…)  Mais qu’est-ce que la gloire ? Il me semble que la gloire est l’expression d’une vie réussie. Si nous regardons Jésus, quelle est la réussite de sa vie ? C’est le parfait accord entre ce qu’il fait, ce qu’il dit et ce qu’il est. Ou encore c’est l’accomplissement d’un amour qui l’habite et dont Dieu son Père est la source. Jean Vanier disait qu’aimer, c’est révéler à l’autre sa beauté. (…) Tout l’amour divin emplit le coeur de Jésus qui accueille l’amour du Père avec toute la force de son amour d’homme. Cet amour infini de Dieu lui révèle toute sa beauté. Et cette beauté intérieure de Jésus, cette vie intérieure de Jésus, irradiée par l’amour infini de Dieu, transparaît sur son visage et sur son vêtement : “Son visage devint brillant comme le soleil et ses vêtements blancs comme la lumière”. C’est la beauté intérieure de Jésus, révélé dans et par l’amour du Père qui transparaît jusqu’à l’extérieur, sur son visage et son vêtement.

Mais chacun de nous est habité par cet amour de Dieu qui nous révèle notre beauté, cette beauté de fille et fils de Dieu, révélation qui nous est faite à travers notre baptême. Comment laisser transparaître cette beauté intérieure qui nous vient de l’amour de Dieu partagé ?

(…) Il convient donc d’écouter. On peut écouter Jésus de diverses façons. C’est autant la méditation de ses paroles rapportées par les évangélistes, paroles offertes pour notre bonheur, que la contemplation de la “beauté” intérieure de Jésus pour y voir le reflet de notre propre beauté. (…)

Merci Seigneur de nous avoir révélé à notre baptême notre beauté intérieure, merci de faire grandir chaque jour en nous ce lien d’amour qui est déjà la réussite de notre vie, qui est déjà la puissance de résurrection à l’oeuvre en nous jusqu’au jour où notre vie sera pleinement réussie, où nous partagerons la gloire de Jésus dans notre transfiguration définitive. »











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mar 6 Juin 2017 - 12:40

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Les mystères lumineux : l’institution de l’Eucharistie




Ce dernier mystère lumineux nous appelle à l’amour pour Jésus. L’Eucharistie est un instrument de la miséricorde et notre communion à Dieu et à nos frères chrétiens.
Le Pape François nous rappelle ici que c’est ainsi que nous pouvons accueillir la Lumière et la Force du Christ pour ne pas succomber à l’avilissement.



" « Lors de la dernière Cène, Jésus donne son Corps et son Sang, avec le pain et le vin pour nous laisser la mémoire de son sacrifice d’amour infini. Avec ce viatique rempli de grâce, les disciples ont tout le nécessaire pour leur chemin à travers l’histoire, pour étendre le royaume de Dieu. Lumière et force seront pour eux le don que Jésus a fait de lui-même en s’immolant volontairement sur la croix. Et ce Pain de vie est parvenu jusqu’à nous (…)

Mais il y a un danger, une menace, de se désagréger, de s’avilir. Nous nous désagrégeons quand nous ne sommes pas dociles à la Parole du Seigneur, quand nous ne vivons pas la fraternité entre nous, quand nous nous mettons en compétition pour occuper les premières places, quand nous ne trouvons pas le courage de témoigner la charité, quand nous ne sommes pas capables d’offrir l’espérance. (…) Maintenant que signifie aujourd’hui pour nous "s’avilir" ? Cela signifie se laisser contaminer par les idolâtries de notre temps : paraître, consommer, se mettre soi-même au centre de tout, mais également être compétitif, faire de l’arrogance un comportement gagnant, ne pas reconnaître ses torts ou d’avoir besoin. Tout cela nous avilit, fait de nous des chrétiens médiocres, tièdes et insipides, païens. »

« Jésus a versé son Sang comme prix pour que nous soyons purifiés de tous les péchés : pour ne pas nous avilir, regardons-Le, abreuvons nous à Sa source, pour être préservés du risque de la corruption. Et alors nous expérimenterons la grâce d’une transformation : nous resterons de pauvres pécheurs, mais le sang du Christ nous délivrera de nous péchés et nous restituera notre dignité. Sans notre mérite, avec une sincère humilité, nous pourrons porter aux frères l’amour de notre Seigneur et Sauveur. Nous serons ses yeux qui partent à la recherche de Zachée et Madeleine, nous serons sa main qui secourt les malades dans le corps et dans l’esprit ; nous serons son cœur qui aime ceux qui ont besoin de réconciliation, de miséricorde et de compréhension. »
« Ainsi l’Eucharistie actualise l’Alliance qui nous sanctifie, nous purifie et nous unis en communion admirable avec Dieu. Ainsi nous verrons que l’eucharistie n’est pas une récompense pour les bons, mais est la force pour les faibles, pour les pécheurs. C'est le pardon, c’est le viatique qui nous aide à avancer, à cheminer. »











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mer 7 Juin 2017 - 16:48

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


" Propagez mon Rosaire ce sera le remède contre tant de maux."




" Propagez mon Rosaire, ce sera le remède contre tant de maux." Paroles de la Sainte Vierge à Saint Dominique.

Saint Dominique -à qui la Vierge Marie remit le Rosaire- est décrit ainsi par le bienheureux Jourdain :


« La beauté et la joie de ses traits trahissaient sa sérénité intérieure, que n'obscurcissait jamais le moindre mouvement de colère; sa bonté gagnait tous les cœurs; à peine l'avait-on entrevu qu'on se sentait irrésistiblement entraîné vers lui; il accueillait tout le monde dans le sein de sa charité; aimant tous les hommes, il était aimé de tous; il donnait la nuit à Dieu et le jour au prochain. Rien ne lui semblait plus naturel que de se réjouir avec ceux qui étaient dans la joie et de pleurer avec ceux qui pleuraient; jamais, dans sa conduite, l'ombre du déguisement; rien n'égalait la simplicité de son cœur. »


A la suite de Saint Dominique, prions pour ouvrir nos cœurs aux autres et savoir nous réjouir avec ceux qui sont dans la joie et pleurer avec ceux qui sont dans la peine.








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 8 Juin 2017 - 11:59

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Jeunes, apprenez à prier le chapelet ! C’est efficace !"




Le pape François invite les jeunes à apprendre à prier le chapelet, qui est « une prière simple et efficace ».

Le pape a lancé cet appel en italien au terme de l’audience générale du mercredi 28 octobre, place Saint-Pierre [...]


« J’ai une pensée spéciale pour les jeunes, les malades et les nouveaux mariés. Je salue spécialement les courageux », a dit le pape en souriant et en faisant t allusion au mauvais temps en raison duquel les malades qui le voulaient et les personnes handicapées, pouvaient suivre l’audience depuis la Salle Paul VI du Vatican, comme le pape l’avait expliqué au début de l’audience.

« En conclusion de ce mois d’octobre, invoquons Marie, la Mère de Jésus », a dit le pape avant d’exhorter plus particulièrement les jeunes à « apprendre à la prier par la prière simple et efficace du rosaire ».
Il a souhaité pour les malades que la Vierge Marie soit leur « soutien dans l’épreuve de la douleur ».
« Chers époux, a ajouté le pape, imitez son amour de Dieu et des frères. »



Rome, 28 octobre 2015 (ZENIT.org) Anita Bourdin

Si vous aussi vous pensez que cette une prière efficace, invitez largement autour de vous à prier le chapelet !









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Jeu 29 Juin 2017 - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Ven 9 Juin 2017 - 15:56

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Parce qu'aussi elle est infiniment douce."




Rendons gloire à celle qui est infiniment sainte, qui nous touche infiniment, avec ce poème de Charles Péguy.

Citation :
Il y a des jours où les patrons et les saints ne suffisent pas.
Alors il faut prendre son courage à deux mains.
Et s'adresser directement à celle qui est au-dessus de tout.
Être hardi. Une fois.
S'adresser hardiment à celle qui est infiniment belle.
Parce qu'aussi elle est infiniment bonne.
À celle qui intercède.
La seule qui puisse parler de l'autorité d'une mère.
S'adresser hardiment à celle qui est infiniment pure.
Parce qu'aussi elle est infiniment douce.
[...]
À celle qui est infiniment riche.
Parce qu'aussi elle est infiniment pauvre.
À celle qui est infiniment haute.
Parce qu'aussi elle est infiniment descendante.
À celle qui est infiniment grande.
Parce qu'aussi elle est infiniment petite.
Infiniment humble.
Une jeune mère.
À celle qui est infiniment jeune.
Parce qu'aussi elle est infiniment mère.
[...]
À celle qui est infiniment joyeuse.
Parce qu'aussi elle est infiniment douloureuse.
[...]
À celle qui est infiniment touchante.
Parce qu'aussi elle est infiniment touchée.
À celle qui est toute Grandeur et toute Foi.
Parce qu'aussi elle est toute Charité.
[...]
À celle qui est Marie.
Parce qu'elle est pleine de grâce.
À celle qui est pleine de grâce.
Parce qu'elle est avec nous.
À celle qui est avec nous.
Parce que le Seigneur est avec elle.



Charles Péguy
(Le Porche du Mystère de la Deuxième Vertu, extraits.)










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Sam 2 Sep 2017 - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 10 Juin 2017 - 17:37

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont un parce qu’ils sont amour"




Demain nous fêtons la Sainte Trinité.
Voici l’occasion de se pencher sur un bien beau mystère de notre foi, avec un extrait d’une homélie de Benoît XVI.


Citation :
« Nous célébrons aujourd’hui la fête de la Très Sainte Trinité : Dieu Père, Fils et Esprit Saint, fête de Dieu, du cœur de notre foi. Lorsque l’on pense à la Trinité, ce qui vient d’abord à l’esprit c'est la dimension du mystère : ils sont Trois et ils sont Un, un seul Dieu en trois Personnes.

En réalité Dieu ne peut pas être autre chose qu’un mystère pour nous dans sa grandeur, et toutefois il s’est révélé : nous pouvons le connaître dans son Fils, et ainsi aussi connaître le Père et l’Esprit Saint. La liturgie d’aujourd’hui, en revanche, attire notre attention pas tant sur le mystère, que sur la réalité d’amour qui est contenue dans ce premier et suprême mystère de notre foi. Le Père, le Fils et l’Esprit Saint sont un parce qu’ils sont amour et l’amour est la force vivifiante absolue, l’unité créée par l’amour est plus unie qu’une unité purement physique. Le Père donne tout au fils ; le Fils reçoit tout du Père avec reconnaissance ; et l’Esprit Saint est comme le fruit de cet amour réciproque du Père et du Fils. (…)

     Dans le monde, il y a le mal, il y a l’égoïsme, il y a la méchanceté, et Dieu pourrait venir pour juger ce monde, pour détruire le mal, pour châtier ceux qui œuvrent dans les ténèbres. En revanche, il montre qu’il aime le monde, qu’il aime l’homme, malgré son péché, et il envoie ce qu’il a de plus précieux : son Fils unique. Et non seulement il l’envoie, mais il en fait don au monde. Jésus est le Fils de Dieu qui est né pour nous, qui a vécu pour nous, qui a guéri les malades, pardonné les péchés, accueilli chacun. En répondant à l’amour qui vient du Père, le Fils a donné sa propre vie pour nous : sur la croix l’amour miséricordieux de Dieu touche son point culminant. Et c’est sur la croix que le Fils de Dieu nous obtient la participation à la vie éternelle, qui nous est communiquée par le don de l’Esprit Saint.

Ainsi dans le mystère de la croix sont présent les trois Personnes divines : le Père qui donne son Fils unique pour le salut du monde ; le Fils qui accomplit jusqu’au bout le dessein du Père ; l’Esprit Saint — répandu par Jésus au moment de sa mort — qui vient nous faire participer à la vie divine, qui vient transformer notre existence, pour qu’elle soit animée par l’amour divin. »



Je vous propose, cette semaine, de réciter le chapelet de la Sainte Trinité :

  • Sur le crucifix, réciter l’invocation suivante :
    « O Dieu, Viens à mon aide, O Seigneur hâtez vous de m’aider »


  • Sur un gros grain du début ainsi que les trois petits grains, dire :
    « Gloire à Toi, très douce, très noble, resplendissante, pacifique et ineffable Trinité. Amen »


  • Sur chaque grain des 5 dizaines, dire :
    « Gloire, honneur et prière pour le Dieu Eternel. Amen »


  • A la fin de chaque dizaine, réciter le Gloire au Père.

  • Conclure la récitation du chapelet avec la récitation de 3 Gloire au Père et de la prière suivante :

    Bénis soit Dieu !
    Bénis soit Son Saint Nom !
    Bénis soit Jésus-Christ, vrai Dieu et vrai homme !
    Bénis soit le nom de Jésus !
    Bénis soit Son Coeur Sacré !
    Bénis soit son Précieux sang !
    Bénis soit Jésus dans le Saint Sacrement de l’autel !
    Bénis soit le saint esprit, le Paraclet !
    Bénis soit la Mère de Dieu, Marie la plus Sainte !
    Bénis soit sa sainte et Immaculée conception !
    Bénis soit sa glorieuse assomption !
    Bénis soit le nom de Marie, vierge et mère !
    Bénis soit Joseph, son chaste époux !
    Bénis soit Dieu, dans ses Anges et ses Saints !

    AMEN









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Sam 9 Sep 2017 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Lun 12 Juin 2017 - 13:32

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Elle est l’aurore qui précède et découvre le Soleil de justice"




Saint Louis-Marie Grignion de Montfort appelait à la dévotion au Rosaire.

Dans ses écrits, il nous dit que prier Marie est la meilleure des voies pour se rapprocher du Christ. On ne se consacre pas à Marie, mais à Dieu par Marie. Le chapelet nous y aide.


Citation :
“ [Marie] est l’aurore qui précède et découvre le Soleil de justice qui est Jésus-christ... Étant la voie par laquelle Jésus-Christ est venu à nous la première fois, elle le sera encore lorsqu’il viendra la seconde... Celui qui trouvera Marie trouvera la vie, c’est-à-dire Jésus-Christ qui est la voie, la vérité, la vie...”

« L’incompréhensible s’est laissé comprendre et contenir parfaitement par la petite Marie, sans rien perdre de son immensité... L’Inaccessible s’est approché, s’est uni étroitement, parfaitement, et même personnellement à notre humanité par Marie... Celui qui est a voulu venir à ce qui n’est pas... par Marie.”



Saint Louis-Marie Grignion de Montfort.








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mar 13 Juin 2017 - 11:11

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Le Rosaire est ma prière préférée"




Je vous propose une vidéo pour réciter le chapelet des mystères douloureux avec Jean-Paul II.







Citation :
"Le Rosaire est ma prière préférée. C'est une prière merveilleuse. Merveilleuse de simplicité et de profondeur.
Réciter le Rosaire n'est rien d'autre que contempler avec Marie le Visage du Christ. (...)

Il est Urgent que nos communautés chrétiennes deviennent "d'authentique écoles de prières". A ce titre le Rosaire est une voie vers la contemplation.

Cheminer avec Marie à travers les scènes du Rosaire, c'est comme se mettre à "l'école" de Marie pour lire le Christ, pour en pénétrer les secrets, pour en comprendre le message. "Plus une âme sera consacrée à Marie, plus elle sera à Jésus Christ" (traité de la Vraie dévotion de Saint Louis Marie Grignion de Monfort).

Le Rosaire, "résumé de l'Evangile", reste par Marie une louange incessante du Christ."



Saint Jean-Paul II.








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Mer 14 Juin 2017 - 9:50

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Laisser le cœur chanter dans son propre langage"




«...Prions le Rosaire et qui est « de toutes les prières la plus belle, la plus riche en grâces, celle qui plaît le plus à la Très Sainte Vierge. »  (Saint Pie X)

Aujourd’hui, avec ce poème de Paul Claudel, souvenons-nous que Marie a toujours, de tout temps, été aux côtés de ses enfants.


Citation :
Il est midi. Je vois l'église ouverte. Il faut entrer.
Mère de Jésus-Christ, je ne viens pas prier.
Je n'ai rien à offrir et rien à demander.
Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.
Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela
Que je suis votre fils et que vous êtes là.
Rien que pour un moment pendant que tout s'arrête.
Midi !
Être avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes.
Ne rien dire, regarder votre visage,
Laisser le cœur chanter dans son propre langage.
Ne rien dire, mais seulement chanter parce qu'on a le cœur trop plein,
Comme le merle qui suit son idée en ces espèces de couplets soudains.
Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée,
La femme dans la Grâce enfin restituée,
La créature dans son honneur premier et dans son épanouissement final,
Telle qu'elle est sortie de Dieu au matin de sa splendeur originale.
Intacte ineffablement parce que vous êtes la Mère de Jésus-Christ,
Qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance et le seul fruit.
Parce que vous êtes la femme, l'Eden de l'ancienne tendresse oubliée,
Dont le regard trouve le cœur tout à coup et fait jaillir les larmes accumulées,
Parce que vous m'avez sauvé, parce que vous avez sauvé la France,
Parce qu'elle aussi, comme moi, pour vous fut cette chose à laquelle on pense,
Parce qu'à l'heure où tout craquait, c'est alors que vous êtes intervenue,
Parce que vous avez sauvé la France une fois de plus,
Parce qu'il est midi, parce que nous sommes en ce jour d'aujourd'hui,
parce que vous êtes là pour toujours, simplement parce que vous êtes Marie, simplement parce que vous existez,
Mère de Jésus-Christ, soyez remerciée !


Paul Claudel
(extrait de "La Vierge à midi", Poèmes de Guerre, N.R.F., 1914-1915)










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 15 Juin 2017 - 12:37

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


" On y verra fleurir le bien, le vrai et le beau"




Que la contemplation des différents mystères nous permettent de nous former un "caractère noble" nous permettant de toujours mieux servir le Seigneur dans notre vie.

Citation :
« Quand le chrétien, dès sa plus tendre enfance et constamment depuis, s’est appliqué, dans le silence et le recueillement, à la suave contemplation des mystères appelés douloureux [...] il n’y aura pas de souffrance lui venant soit de la méchanceté des hommes soit de la colère des démons, pas d’adversité soit privée soit publique, dont sa patience ne finira par triompher. [...]

Des mystères glorieux jaillit une lumière qui nous découvre ces célestes trésors et beautés, que notre œil corporel ne saurait atteindre, mais que nous savons par la foi être préparés à ceux qui aiment Dieu. [...]

Là est le secret d’unir, comme il convient, le temps et l’éternité, la cité terrestre à la cité céleste, et de former des caractères nobles. SI ces caractères sont le grand nombre, la société sera sauvegardée dans sa dignité et sa grandeur ; on y verra fleurir le bien, le vrai et le beau, à l’image de Celui qui est le principe et l’intarissable source de toute vérité, de toute bonté et de toute beauté. »


(Léon XIII, encyclique Laetitiae sanctae, 8 sept 1893)










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Ven 16 Juin 2017 - 14:24

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


L'arme de la prière lui a donné la victoire




...Voici une méditation de Padre Pio sur l’agonie de Jésus au Jardin des Oliviers, qui pourra nous accompagner... et ouvrir notre cœur à l’espérance.

Citation :
Parvenu au terme de sa vie terrestre, le divin Rédempteur, après avoir nourri ses apôtres de sa chair immaculée, se dirigea avec eux vers le jardin des oliviers. Pendant le trajet du Cénacle au jardin. Jésus les prépare à la séparation prochaine, à sa Passion imminente : il les prépare aussi à supporter, pour son amour, les calomnies, les persécutions et la mort même. Il s'oublie lui-même pour ne penser qu'aux siens. Ô quel immense amour remplit ce divin Cœur !


A l'entrée du jardin, le divin Maître congédie ses disciples à l'exception de trois : Pierre, Jacques et Jean (…) Puis Jésus s'éloigne d'eux. Il se prosterne contre terre. Une immense tristesse l'envahit, son âme est en proie à une indicible amertume.
Quel contraste, ô Jésus, avec la nuit radieuse de votre naissance ! Les anges alors annonçaient la paix et chantaient votre gloire. Tandis que maintenant, remplis de tristesse, ils semblent se tenir à distance comme pour respecter la suprême désolation de votre âme.

Jésus refuse, pour son humanité sacro-sainte, le privilège d'impassibilité et de force qu’aurait pu lui conférer la divinité. De ce fait, il tombe dans une extrême faiblesse et une angoisse mortelle. Il voit se dérouler tous les détails du martyre de son imminente Passion. (…) Il voit son peuple, ce peuple qu'il a tant aimé et auquel il a prodigué de si grands bienfaits, le maltraiter maintenant, l'insulter, réclamer sa mort à grands cris et sa mort sur la croix. Toutes ces scènes cruelles et terrifiantes envahissent son cœur et le déchirent.

Ô Jésus, innocent Agneau, vous voilà livré, seul, sans défense, à la férocité des loups... Vous voilà abandonné même de vos disciples qui honteusement ont pris la fuite. Ô mon Dieu ! Mon Jésus ne seriez-vous plus le Dieu du ciel et de la terre, égal en tout à votre Père !

-Ah ! je comprends I C'est pour apprendre à mon orgueil que, pour traiter arec le ciel, je dois me tenir dans une attitude de profonde humilité.


Jésus se relève. Il tend les bras et prie. Il prie son Père. Il prie avec toute la confiance d'un Fils. Il sait que, lui seul, par le sacrifice de sa vie, peut satisfaire la justice divine et réconcilier la créature avec son Créateur. Cela il le veut, et il le veut à tout prix.
Ô mon Jésus, vous voulez nous apprendre que c'est en vous seul que nous devons placer notre confiance dans les combats de la vie.

Jésus se dirige vers ses disciples, pensant trouver auprès d'eux un peu de compassion et de consolation. Hélas I Quelle désillusion, ô Jésus, vous les trouverez plongés dans un profond sommeil ! (…)

Ô Jésus, combien de cœurs, au cours des siècles, ont répondu généreusement à votre appel !


Jésus revient à son lieu de prière. Et voici qu'un tableau plus horrible encore que le premier se déroule sous ses yeux. Tous nos péchés s'étalent devant lui dans tous leurs détails. Il se voit chargé et comme revêtu de cette avalanche de corruption avec laquelle il doit se présenter devant la sainteté de son Père. Il lui faut expier tout cela. Il est écrasé par cet immense fardeau. Jésus a encore recours à la prière. Il implore son Père. « Vous, mon Père, vous à qui tout est possible, trouvez un autre moyen de sauver le monde. Toutefois, si vous ne le voulez pas ainsi : « Que votre volonté soit faite et non la mienne ! ».

La prière du Sauveur reste encore cette fois sans effet. Il se lève avec peine, se traîne vers ses apôtres. Il les trouve de nouveau endormis. Cela ne fait qu'augmenter sa tristesse. Jésus ne leur dit rien cette fois. Il quitte ses apôtres le cœur brisé. Jésus revient de nouveau à son lieu de prière. Abattu, il se laisse choir à terre, il redouble l’intensité de sa prière. En Proie à une angoisse extrême, il s'écrie « Mon âme est triste jusqu'à la mort ». L'horreur de tant de crimes envahit son âme. Le visage contre terre, le sang ruisselle de toute sa Personne. Cependant Jésus ne veut pas arrêter là l'effusion de sa charité. L'homme doit avoir la preuve infinie de son amour. Jésus ne s'arrêtera pas sur le chemin du sacrifice, il continuera jusqu'à sa mort sur la croix. Cependant le Père envoie à Jésus un ange pour le réconforter.

O Jésus, par votre prière, vous voulez nous faire comprendre que lorsque notre âme se trouve dans la désolation, c'est du côté du ciel que nous devons chercher le réconfort. Et lui, notre force, sera toujours disposé à nous secourir parce qu'il a voulu prendre sur lui toutes nos misères. Et voici que Jésus se ressaisit. Il se relève, fort et invincible comme un lion sur le lieu du combat. L'arme de la prière lui a donné la victoire. Jésus s'approche de ses trois apôtres. Ils dorment encore. Jésus s'écrie : « Dormez maintenant, et reposez-vous ». Puis il se tait. Quand peu après les apôtres se réveillent « Levez-vous. Sortons d'ici » dit Jésus.

Voici des bruits de pas, la lumière des torches. Jésus s'avance, intrépide et calme. »











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 17 Juin 2017 - 11:37

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Récitons un chapelet pour honorer le Saint Sacrement




Demain nous fêtons le Saint Sacrement. Il existe un chapelet spécifique au Saint-Sacrement, mais nous pouvons tout simplement réciter un chapelet en l'honneur de ce Sacrement qui, comme le rappelle le Bienheureux Jean Martin Moye, est "l'abrégé de tous les mystères de la religion".

Citation :
" Nous allons réciter le chapelet pour honorer le Très-Saint-Sacrement, qui est l'abrégé de tous les mystères de la religion qui y sont renfermés, et de ceux de la vie, de la mort, et de la passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ qui y sont représentés et renouvelés, pour honorer les trois Personnes de la très sainte Trinité, qui, étant inséparables, y sont par concomitance, pour honorer l'incarnation du Sauveur qui descend du ciel sur l'autel, s'incarnant pour ainsi dire de nouveau entre les mains du prêtre, prenant une nouvelle naissance plus admirable en quelque sorte que la première puisqu'il est produit sans père ni mère par les paroles de la consécration, et renouvelant les exemples de pauvreté, d'humilité, d'obéissance, de charité, de patience qu'il nous a donnés en sa naissance, sa vie, et sa passion.


  • Exemple de pauvreté : il est sous l'apparence d'un peu de pain, et souvent dans des églises et des tabernacles aussi pauvres que l'étable de Bethléem.

  • Exemple d'humilité : il s'est anéanti en descendant du sein de son Père dans le sein d'une Vierge, mais ici il s'abaisse encore bien plus profondément en daignant venir loger dans des cœurs aussi corrompus que les nôtres ; il a caché l'éclat de sa divinité sous les voiles de son humanité, et dans ce sacrement il couvre l'une et l'autre sous les faibles espèces de pain et de vin. Exemple d'obéissance : il obéit, non plus à Dieu, mais à un homme ; il se rend à la voix du prêtre.

  • Exemple de charité : il s'est donné au monde en général en venant sur la terre, et il se donne à chacun en particulier dans l'eucharistie

  • Exemple de patience : il souffre en silence les irrévérences, les blasphèmes, les sacrilèges ; il est trahi de nouveau par les pécheurs qui communient indignement ; il fait aussi dans le saint-sacrement ce qu'il a fait sur la terre : il habite avec les hommes par sa présence ; il converse avec eux dans les visites qu'on lui rend ; il guérit et console les malades et les infirmes ; il nourrit les âmes ; il nous donne la vie ; et il meurt sacramentalement quand les espèces sont consommées, ressuscite quand on en consacre de nouveau.


Nous aurons donc intention d'honorer tous ces mystères, tous ces miracles, et ces prodiges de puissance et de bonté que Dieu opère en notre faveur dans le très Saint Sacrement."











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Lun 19 Juin 2017 - 16:55

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Au fond, l'option chrétienne est simple : c'est l'option du « oui » à la vie




l’Annonciation est le premier des mystères joyeux de notre chapelet d'aujourd'hui. Le fruit de ce mystère est l’Humilité.
Voici un texte de méditation de Benoît XVI, qui nous invite à rester à l’écoute pour entendre l’invitation du Seigneur.


Citation :
« L'aujourd'hui éternel de Dieu est descendu dans l'aujourd'hui éphémère du monde et il entraîne notre aujourd'hui passager dans l'aujourd'hui éternel de Dieu. Dieu est si grand qu'il peut se faire tout petit. Dieu est si puissant qu'il peut se faire faible et venir à notre rencontre comme un enfant sans défense, afin que nous puissions l'aimer.

Quand nous méditons ce mystère joyeux, nous sommes mis au défi de nous ouvrir à l'action transformante de l'Esprit Créateur qui fait de nous des êtres nouveaux, qui nous fait un avec lui, et nous remplit de sa vie. Et nous sommes invités, avec une exquise courtoisie, à donner notre consentement à sa venue en nous, à accueillir le Verbe de Dieu dans nos cœurs, pour que nous soyons rendus capables de répondre à son amour et de nous ouvrir à l'amour les uns envers les autres.

A l'origine de tout être humain, il n'existe pas d'aléa ni de hasard, mais un projet de l'amour de Dieu. C'est ce que nous a révélé Jésus-Christ, vrai Fils de Dieu et homme parfait. Il connaît de qui il vient et de qui nous venons tous : de l'amour de son Père et de notre Père.

L'Incarnation nous révèle avec une lumière intense et de façon surprenante que chaque vie humaine possède une dignité très élevée, incomparable.

Marie reçut sa vocation de la bouche de l'Ange. L'Ange n'entre pas chez nous de façon visible, mais le Seigneur a un projet pour chacun de nous, il appelle chacun par son nom. Notre devoir est donc de devenir des personnes à l'écoute, capables de percevoir son appel, courageuses et fidèles pour le suivre et, à la fin, devenir des serviteurs fiables qui ont accompli de bonnes œuvres avec le don qui leur a été confié.

Au fond, l'option chrétienne est très simple : c'est l'option du « oui » à la vie. Mais ce « oui » ne se réalise qu'avec un Dieu qui n'est pas inconnu, avec un Dieu à visage humain. Il se réalise en suivant ce Dieu dans la communion de l'amour.

L'Incarnation du Fils de Dieu est un événement qui s'est produit dans l'histoire, mais qui en même temps la dépasse. Dans la nuit du monde, s'allume une lumière nouvelle, qui se laisse voir par les yeux simples de la foi, par le cœur doux et humble de celui qui attend le Sauveur. Si la Vérité avait été une formule mathématique, en un certain sens elle s'imposerait d'elle-même. Si au contraire, la Vérité est Amour, elle demande la foi, le « oui » de notre cœur. »











_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 24 Juin 2017 - 15:20

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Ce Coeur, source intarissable de vie nouvelle




Hier, vendredi, nous fêtions le Sacré Cœur de Jésus ; plus globalement, le mois de juin est le mois dédié au Sacré Cœur de Jesus.

" Nous commençons aujourd’hui le mois de juin, dédié au Sacré-Cœur de Jésus. Arrêtons-nous souvent pour contempler ce profond mystère de l’amour divin. Dans le Cœur du Rédempteur nous adorons l’amour de Dieu pour l’humanité, sa volonté de salut universel, son infinie miséricorde. Rendre un culte au Sacré Cœur du Christ signifie par conséquent adorer ce Cœur qui, après nous avoir aimés jusqu’au bout, fut transpercé par une lance et duquel, du haut de la Croix jaillit du sang et de l’eau, source intarissable de vie nouvelle. » Benoît XVI


Citation :
« C’était après la mort de Jésus. Des soldats allèrent briser les jambes du premier, puis du deuxième des condamnés que l’on avait crucifiés avec Jésus. Quand ils arrivèrent à celui-ci, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. »
(Jean 19, 32-34)

« Au jour solennel où se terminait la fête, Jésus, debout, s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive, celui qui croit en moi ! » Comme dit l’Écriture : Des fleuves d’eau vive jailliront de son cœur. »
(Jean 7, 37-38)


Nous pouvons, en ce mois dédié au Sacré Cœur de Jésus, lui dédier un chapelet.

Le chapelet du Sacré Cœur de Jésus est composé de 33 petits grains en l’honneur des 33 années de Christ, séparés en un groupe de trois grains et 5 groupes de 6 grains, ainsi que de 6 gros grains, un crucifix et deux médailles.
Voici comment le réciter :

• Sur le crucifix, réciter la prière suivante (attribuée à St Ignace de Loyola, peut-être St Thomas d’Aquin)
« Ame du Christ, sanctifie-moi. Corps du Christ, sauve-moi. Sang du Christ, enivre-moi.
Eau du côté du Christ, purifie-moi Passion du Christ, fortifie-moi.
O bon Jésus, écoute-moi. Abrite-moi dans tes plaies
Fais que je ne sois pas séparé de Toi.
Défends-moi contre les méchants.
A l’heure de ma mort appelle-moi, Ordonne-moi de venir à Toi.
Qu’avec les saints je puisse te prier
Pour les siècles des siècles. Amen »

• Sur les gros grains : « Ô, doux Cœur de Jésus, faites que je vous aime de plus en plus »

• Sur les petits grains : « Doux Cœur de Jésus, Soyez mon amour »

• A la fin de chaque dizaine d’invocations (3 au total), dire : « Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut »

• On termine le chapelet par la prière suivante : « Puisse le Cœur de Jésus dans le Saint Sacrement être prié et adoré avec une grande affection, à tous les moments, dans tous les tabernacles du monde, et jusqu’à la fin des temps. Amen »









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Jeu 29 Juin 2017 - 19:12

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"L'afflux des eaux a été impuissant à éteindre l'amour"




Beaucoup d’entre vous ont confié aux priants du groupe, dans le fil de discussions, leurs proches malades à nos prières. Nous sommes tous confrontés un jour ou l’autre à la maladie, dans notre entourage, nous connaissons tous des personnes qui ont a lutté jour après jour contre elle. Il est parfois difficile de continuer à espérer dans ces conditions.
Cette semaine, prions pour tous ceux qui souffrent dans leur corps, dans leur cœur.

Méditons avec Saint Thomas d’Aquin, sur le mystère du Portement de la Croix, qui nous invite à être patient et persévérant dans les épreuves.


« Mais le fait que le Christ a porté lui-même sa croix, même si c’est pour les impies et les incroyants un grand sujet de moquerie, est cependant pour les croyants et les hommes pieux un grand mystère : « Le langage de la Croix est folie pour ceux qui se perdent ; mais pour ceux qui se sauvent, pour nous, il est puissance de Dieu » (1 Co 1,18). Le Christ porte sa croix comme un roi son sceptre au sein de la gloire qui est son pouvoir universel sur toutes choses : « Le Seigneur a régné par le bois » (Ps 95,10). Il la porte comme le vainqueur porte le trophée de sa victoire : « Dépouillant les principautés et les puissances, il les a menées captives avec hardiesse, triomphant d'elles hautement en lui-même » (Col 2,15). Ou encore comme un docteur porte le lampadaire où devait être déposée la lampe de sa doctrine, parce que le langage de la Croix est puissance de Dieu pour les croyants : « Personne n'allume une lampe et la pose sous un boisseau, mais sur un lampadaire, afin que ceux qui entrent voient sa lumière » (Lc 11,33).

Dieu aime tellement le genre humain que parfois il permet que certaines tribulations arrivent à ses élus, afin que de là en résulte un bien pour le genre humain. C'est pour cela en effet qu'il a permis que les apôtres, les prophètes et les saints soient affligés.

Le second moyen d'augmenter la charité, c'est de garder une patience inaltérable dans les adversités. Si en effet nous souffrons des choses pénibles pour une personne aimée, notre amour pour elle n'en est pas détruit... mais bien plutôt il s'accroît. « L’afflux des eaux » , c'est-à-dire l'afflux des tribulations, est-il dit au Cantique des cantiques (8,7), « a été impuissant à éteindre l'amour » . Et c'est pourquoi les hommes saints qui supportent pour Dieu des adversités s'affermissent davantage dans son amour ; de même un artisan, se complaît davantage dans l'œuvre pour laquelle il a plus peiné. De là vient aussi que plus les fidèles souffrent d'afflictions pour Dieu, plus ils grandissent dans son Amour. Il est dit dans la Genèse (7,17) : « Les eaux (c'est-à-dire les tribulations) se multiplièrent et élevèrent dans les airs l'arche », qui était la figure de l'Église et de l'âme du juste. »



(Textes extraits des « Commentaires sur l’Évangile de Saint Jean » et de « l’explication des deux préceptes de la charité et des dix commandements de la loi » de Saint Thomas d’Aquin)








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 1 Juil 2017 - 19:37

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Le Rosaire nous rend bâtisseurs de la paix dans le monde"




Quelle magnifique mission ! En ces temps troublés, où tous, à travers le monde, nous aspirons à la paix, l’Abbé André Fils Mbem nous explique en quoi prier le Rosaire est très important.

Quelle est l’importance de la prière du Rosaire dans la vie d’un chrétien ?

" Prière recommandée par tous les Papes, prière demandée par Marie à de très nombreuses apparitions, le Rosaire est une prière qui, tout en ayant une caractéristique mariale, a pour centre le Christ. Il est presqu’un résumé de l’Evangile et de la foi. C’est une prière qui permet de contempler avec Marie les mystères de la vie du Christ.

Le Rosaire n’est rien d’autre que contempler avec Marie le visage du Christ. Il s’agit de se souvenir du Christ avec Marie. Il s’agit d’entrer aussi profondément que possible dans les mystères de Jésus avec l’aide de celle qui les as vécus le plus profondément  et le plus intensément, avec l’aide de notre Mère qui désire nous communiquer tout ce que elle-même a vécu.

Méditer les mystères du Rosaire nous apprend à suivre Jésus tout au long de sa vie dans son chemin de joie, de lumière, de croix et enfin de gloire.

L’Eglise a toujours reconnu à cette prière une efficacité particulière dans les causes les plus difficiles. En des moments où la chrétienté elle-même était menacée, ce fut à la force de cette prière qu’on attribua l’éloignement du danger, et la Vierge Marie fut saluée comme propitiation du salut. (...) »

 

Quels fruits le chrétien obtient-il en méditant le Rosaire ?

Il y a toujours un fruit qui est attaché à chaque mystère du Rosaire que nous méditons.
Par exemple pour l’Annonciation, le fruit du mystère que nous demandons est l’humilité ou l’acceptation de la volonté de Dieu. Pour le mystère de la visitation, nous demandons comme fruit spirituel la charité.

Pour la Nativité de Notre Seigneur, c’est la pauvreté ou l’obéissance. De façon générale, dans la méditation des mystères du Christ, nous nous laissons guider par Marie, modèle de foi.

Par la méditation du Rosaire, nous nous mettons à l’école de Marie. Elle nous aide à assimiler l’Evangile de manière à ce qu’il façonne notre existence. Par ailleurs, le Rosaire est comme  le disait Louis Marie Grignion de Montfort, « l’arme la plus puissante pour toucher le cœur de Jésus, notre Rédempteur, qui aime tellement Sa Mère ».

En 1917, à Fatima, Notre-Dame a demandé aux voyants, à chacune de ses apparitions, de réciter le chapelet ; voici quelques -unes de ces demandes :

- Le 13 mai : "Récitez le chapelet tous les jours afin d'obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre". Le 13 juin : "Je veux que vous disiez le chapelet tous les jours".

- Le 13 juillet : "Je veux que nous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l'honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu'elle seule pourra vous secourir ".

- Le 13 octobre, enfin : "Je suis Notre-Dame du Rosaire ; Je veux que l'on continue toujours à réciter le chapelet tous les jours ".

Le bienheureux Alain de la Roche, dans son livre "De la Dignité du Psautier", nous rapporte les paroles prononcées par la Sainte Vierge : "Je ne tairai pas les signes et les prodiges que par les moyens du Saint Rosaire  que j'ai accomplis en diverses contrées : les pestes générales que j'ai arrêtées, les horribles guerres que j'ai apaisées, les flots de sang que j'ai empêché de couler et enfin tous les maux que j'ai fait fuir. Les Anges se réjouissaient de vos Rosaires, la Sainte Trinité s'y complaisait, mon Fils y prenait sa joie et Moi j'y trouvais un bonheur au-dessus de tout ce que vous pouvez imaginer. De tout ce qui se fait dans l'Eglise, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la Sainte Messe."


On ne peut réciter le Rosaire sans se sentir entraîné dans un engagement précis de service de la paix, avec une attention particulière envers la terre de Jésus, encore si éprouvée, et particulièrement chère au cœur des chrétiens. (RVM 6) "Le Rosaire est une prière orientée par nature vers la paix, du fait même qu'elle est contemplation du Christ, Prince de la paix et notre paix" (Ep 2, 14)...Le Rosaire est aussi une prière de paix en raison des fruits de charité qu'il produit... Le Rosaire nous rend bâtisseurs de la paix dans le monde. (RVM 40)"










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Dim 2 Juil 2017 - 14:41

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


L'arme de la prière lui a donné la victoire




Voici une méditation de Padre Pio sur l’agonie de Jésus au Jardin des Oliviers, qui pourra nous accompagner et ouvrir notre cœur à l’espérance.

" Parvenu au terme de sa vie terrestre, le divin Rédempteur, après avoir nourri ses apôtres de sa chair immaculée, se dirigea avec eux vers le jardin des oliviers. Pendant le trajet du Cénacle au jardin. Jésus les prépare à la séparation prochaine, à sa Passion imminente : il les prépare aussi à supporter, pour son amour, les calomnies, les persécutions et la mort même. Il s'oublie lui-même pour ne penser qu'aux siens. Ô quel immense amour remplit ce divin Cœur !

A l'entrée du jardin, le divin Maître congédie ses disciples à l'exception de trois : Pierre, Jacques et Jean (…) Puis Jésus s'éloigne d'eux. Il se prosterne contre terre. Une immense tristesse l'envahit, son âme est en proie à une indicible amertume.
Quel contraste, ô Jésus, avec la nuit radieuse de votre naissance ! Les anges alors annonçaient la paix et chantaient votre gloire. Tandis que maintenant, remplis de tristesse, ils semblent se tenir à distance comme pour respecter la suprême désolation de votre âme.
Jésus refuse, pour son humanité sacro-sainte, le privilège d'impassibilité et de force qu’aurait pu lui conférer la divinité. De ce fait, il tombe dans une extrême faiblesse et une angoisse mortelle. Il voit se dérouler tous les détails du martyre de son imminente Passion. (…) Il voit son peuple, ce peuple qu'il a tant aimé et auquel il a prodigué de si grands bienfaits, le maltraiter maintenant, l'insulter, réclamer sa mort à grands cris et sa mort sur la croix. Toutes ces scènes cruelles et terrifiantes envahissent son cœur et le déchirent.
Ô Jésus, innocent Agneau, vous voilà livré, seul, sans défense, à la férocité des loups... Vous voilà abandonné même de vos disciples qui honteusement ont pris la fuite. Ô mon Dieu ! Mon Jésus ne seriez-vous plus le Dieu du ciel et de la terre, égal en tout à votre Père !
-Ah ! je comprends I C'est pour apprendre à mon orgueil que, pour traiter arec le ciel, je dois me tenir dans une attitude de profonde humilité.

Jésus se relève. Il tend les bras et prie. Il prie son Père. Il prie avec toute la confiance d'un Fils. Il sait que, lui seul, par le sacrifice de sa vie, peut satisfaire la justice divine et réconcilier la créature avec son Créateur. Cela il le veut, et il le veut à tout prix.
Ô mon Jésus, vous voulez nous apprendre que c'est en vous seul que nous devons placer notre confiance dans les combats de la vie.
Jésus se dirige vers ses disciples, pensant trouver auprès d'eux un peu de compassion et de consolation. Hélas I Quelle désillusion, ô Jésus, vous les trouverez plongés dans un profond sommeil ! (…)
Ô Jésus, combien de cœurs, au cours des siècles, ont répondu généreusement à votre appel !

Jésus revient à son lieu de prière. Et voici qu'un tableau plus horrible encore que le premier se déroule sous ses yeux. Tous nos péchés s'étalent devant lui dans tous leurs détails. Il se voit chargé et comme revêtu de cette avalanche de corruption avec laquelle il doit se présenter devant la sainteté de son Père. Il lui faut expier tout cela. Il est écrasé par cet immense fardeau. Jésus a encore recours à la prière. Il implore son Père. « Vous, mon Père, vous à qui tout est possible, trouvez un autre moyen de sauver le monde. Toutefois, si vous ne le voulez pas ainsi : « Que votre volonté soit faite et non la mienne ! ».
La prière du Sauveur reste encore cette fois sans effet. Il se lève avec peine, se traîne vers ses apôtres. Il les trouve de nouveau endormis. Cela ne fait qu'augmenter sa tristesse. Jésus ne leur dit rien cette fois. Il quitte ses apôtres le cœur brisé. Jésus revient de nouveau à son lieu de prière. Abattu, il se laisse choir à terre, il redouble l’intensité de sa prière. En Proie à une angoisse extrême, il s'écrie « Mon âme est triste jusqu'à la mort ». L'horreur de tant de crimes envahit son âme. Le visage contre terre, le sang ruisselle de toute sa Personne. Cependant Jésus ne veut pas arrêter là l'effusion de sa charité. L'homme doit avoir la preuve infinie de son amour. Jésus ne s'arrêtera pas sur le chemin du sacrifice, il continuera jusqu'à sa mort sur la croix. Cependant le Père envoie à Jésus un ange pour le réconforter.
O Jésus, par votre prière, vous voulez nous faire comprendre que lorsque notre âme se trouve dans la désolation, c'est du côté du ciel que nous devons chercher le réconfort. Et lui, notre force, sera toujours disposé à nous secourir parce qu'il a voulu prendre sur lui toutes nos misères. Et voici que Jésus se ressaisit. Il se relève, fort et invincible comme un lion sur le lieu du combat. L'arme de la prière lui a donné la victoire. Jésus s'approche de ses trois apôtres. Ils dorment encore. Jésus s'écrie : « Dormez maintenant, et reposez-vous ». Puis il se tait. Quand peu après les apôtres se réveillent « Levez-vous. Sortons d'ici » dit Jésus.
Voici des bruits de pas, la lumière des torches. Jésus s'avance, intrépide et calme. »










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 8 Juil 2017 - 13:48

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Prions le chapelet avec le « Prophète de la civilisation de l’amour »




Aujourd’hui, prions le chapelet avec Saint Maximilien Kolbe.

Citation :
« Dans chaque foyer catholique, même les plus pauvres, vous pouvez trouver un chapelet. Dans les moments de joie ou de tristesse, quand les croyants se tournent vers Dieu, ils prient, le chapelet...

A Lourdes, l'Immaculée égraine les perles de son chapelet et encourage Bernadette à le réciter avec elle. Si nous désirons grandir dans l'amour de Jésus, nous devons méditer les mystères du rosaire avec Marie en répétant sans cesse et en chuchotant l'Ave Maria. Personne au monde, même parmi les anges, n'a aimé et n'aime autant le Seigneur Jésus que la Mère de Dieu. »


Le pape Jean-Paul II l'a proclamé : " Patron de nos temps difficiles " et " Prophète de la civilisation de l'amour ". Nous pouvons le prier contre la guerre, la déportation, le racisme, la torture mais il est aussi invoqué pour développer le don de soi et l'esprit de sacrifice.




"O Vierge immaculée,
choisie entre toutes les femmes
pour donner au monde le Sauveur ;
toi qui fus la fidèle servante du Seigneur,
donne-nous de répondre à l’appel de Jésus
et de le suivre sur le chemin de la vie
qui conduit au Père.

Vierge toute donnée à Dieu,
arrache-nous au péché,
transforme nos coeurs.

Reine des apôtres, fais de nous
des artisans du Royaume,
Que notre vie témoigne de l’Évangile
au milieu de notre monde
en quête de lumière,
de vérité et d’amour.

Partage avec nous
le souci de ton coeur maternel
et aussi ta vive espérance :
qu’aucun de tes enfants ne soit perdu.

Ô Mère de Jésus,
tendresse de l’Esprit-Saint,
que la création entière puisse avec toi
célébrer la louange de la miséricorde
et de l’amour infini de Dieu."

Saint Maximilien Kolbe









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 15 Juil 2017 - 12:07

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Conseils de Saint Louis Marie Grignion de Montfort




Vous êtes nombreux à nous avoir rejoints ces dernières semaines et nous vous en remercions !

Voici quelques conseils de Louis Marie Grignion de Montfort, que certains découvriront et d'autres re-découvriront, pour la récitation du chapelet.

Pour avancer dans notre pratique, essayons de prier le chapelet en conscience et sans hâte.


Citation :
« Prenez surtout garde aux deux fautes ordinaires, que font presque tous ceux qui disent le chapelet ou le rosaire :

« La première, c'est de ne prendre aucune intention en disant leur chapelet, en sorte que, si vous leur demandiez pourquoi ils disent leur chapelet, ils ne sauraient vous répondre. C'est pourquoi ayez toujours en vue, en récitant votre Rosaire, quelques grâces à demander, quelque vertu à imiter, ou quelque péché à détruire.

« La seconde faute qu'on commet ordinairement en récitant le saint Rosaire, c'est de n'avoir point d'autre intention, en le commençant, que de l'avoir bientôt fini. Cela vient de ce qu'on regarde le Rosaire comme une chose onéreuse, qui pèse bien fort sur les épaules lorsqu'on ne l'a pas dit, surtout quand on s'en est fait un principe de conscience, ou quand on l'a reçu par pénitence et comme malgré soi.

« C'est une pitié de voir comment la plupart disent leur chapelet ou leur Rosaire. Ils le disent avec une précipitation étonnante ; ils mangent même une partie des paroles. On ne voudrait pas faire un compliment, de cette manière ridicule, au dernier des hommes, et on croit que Jésus et Marie en seront honorés !... Après cela, faut-il s'étonner si les plus saintes prières de la religion chrétienne restent sans presque aucun fruit ; et si, après mille et dix mille Rosaires récités, on n'en est pas plus saint ?

« Arrêtez, cher confrère du Rosaire, votre précipitation naturelle, en récitant votre Rosaire, et faites quelques pauses au milieu du Pater et de l'Ave, et une plus petite après les paroles du Pater et de l'Ave que j'ai marquées par une croix (†), ci-après.


Citation :
Notre Père qui êtes aux cieux † que Votre Nom soit sanctifié † que Votre règne arrive† que Votre volonté soit faite † sur la terre comme au ciel † Donnez-nous aujourd'hui† notre pain de ce jour † et pardonnez-nous nos offenses † comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés † et ne nous laissez pas succomber à la tentation † mais délivrez-nous du mal. Ainsi soit-il.

Citation :
Je vous salue, Marie, pleine de grâce † le Seigneur est avec Vous † Vous êtes bénie entre toutes les femmes † et Jésus le fruit de Vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu † priez pour nous pauvres pécheurs, maintenant † et à l'heure de notre mort. Ainsi soit-il.


« Vous aurez d'abord de la peine à faire ces médiantes, par la mauvaise habitude que vous avez de prier à la hâte ; mais aussi une dizaine, dite ainsi posément, vous sera plus méritoire que des milliers de Rosaires récités à la hâte, sans réfléchir ni s'arrêter.

(Source : « Le secret admirable du saint Rosaire » par saint Louis-Marie Grignons de Montfort.)







_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 22 Juil 2017 - 19:09

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés"




Pour la plupart d’entre nous, c’est l’été. Les vacances sont peut-être là pour certains ou vont arriver.
C’est une période propice à prendre son temps, à se retrouver dans la nature. Où que nous soyons, nous pouvons admirer la Création à travers la force d’un paysage, la liberté d’un oiseau, la perfection d’une rose.
Nous pouvons nous assoir et contempler Dieu dans son incroyable beauté, son infinie générosité et sa touchante fragilité.

Notre planète souffre de nos agissements qui portent atteinte à ce magnifique cadeau que Dieu nous a donné et que trop souvent, nous ne savons pas respecter.

La semaine dernière nous avons vu qu’il était important d’avoir une intention en récitant notre chapelet ; je vous propose cette semaine de réciter un chapelet pour notre "Maison commune". Comme nous y invite le Pape François à travers cette belle prière extraite de son encyclique Laudate Si, prions pour la Terre et pour que les hommes sachent l'aimer, la respecter et la protéger.


Citation :
"Dieu Tout-Puissant
qui es présent dans tout l’univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que nous protégions la vie et la beauté.

Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et sœurs
sans causer de dommages à personne.

Ô Dieu des pauvres,
aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.

Guéris nos vies,
pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté et non la pollution ni la destruction.

Touche les cœurs
de ceux qui cherchent seulement des profits aux dépens de la terre et des pauvres.

Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose, à contempler, émerveillés,
à reconnaître que nous sommes profondément unis
à toutes les créatures sur notre chemin vers ta lumière infinie.

Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t’en prions, dans notre lutte pour la justice, l’amour et la paix."



(Pape François)








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 5 Aoû 2017 - 12:19

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


" Parce que je n’ai rien trouvé de plus beau que le Christ. "




Demain, nous fêtons la Transfiguration.

Il s’agit du 4ème mystère lumineux du Rosaire. Le fruit de ce mystère est la contemplation.

Voici un extrait d’une méditation de W. Shomali pour nous aider à mieux appréhender ce mystère.


Citation :
« Nous devons nous rappeler la beauté de Dieu et sa présence vivifiante. Comme une provocation, la liturgie place la Transfiguration au début du Carême pour nous indiquer le but à atteindre.

Etes-vous déjà allé sur le mont Thabor dans votre vie de foi ? Furtivement, disait le grand saint Augustin.
Voici quelques exemples : une expérience de prière qui nous a bouleversé, une Messe bien préparée au cours de laquelle nous avons été touché, un jour de neige qui a transformé la nature sous nos yeux, un décor magnifique qui est devenu une symphonie, un pèlerinage en Terre Sainte au cours duquel nous avons fait l’expérience de la présence de Jésus. Tous ces événements nous font sentir l’immensité et la transcendance du Créateur, qui est le même Dieu d’amour vivant en nous-mêmes. Parfois, le sentiment se fait si fort que nous en sommes submergés.
Telle fut la crainte de Pierre et de ses compagnons devant la pêche miraculeuse et devant la transfiguration ; telle fut la terreur vécue par Abraham au moment de rencontrer son Dieu. Le sentiment de la beauté de Dieu, la perception de sa majesté, nous motive et nous fait aller de l’avant. Pierre avoue : « Il est heureux que nous soyons ici. »


Si la beauté qui nous entoure et nous remplit ne suscite pas notre foi, il manquera quelque chose à notre vie chrétienne.

Un prêtre a écrit : « Mes amis, savez-vous pourquoi je suis prêtre ? Parce que je n’ai rien trouvé de plus beau que le Christ. »

Nous devons redécouvrir cet aspect de notre vie chrétienne, l’expérience de la beauté de Dieu. Nous avons urgemment besoin de la beauté. Notre silence, nos chants, nos prières, la décoration du lieu où nous prions devraient apporter une touche de beauté dans notre vie quotidienne.

Faisons sortir tout le bien qui vit en nous. Le bon Dieu fera de nous des chefs-d’œuvre de splendeur et de beauté si nous le laissons travailler librement. »









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 12 Aoû 2017 - 11:01

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Dieu nous attend, nous n’avançons pas dans le vide, nous sommes attendus."




Nous allons fêter Marie, mardi prochain, lors de la fête de l’Assomption.
Ce mystère correspond au 4ème mystère glorieux du Rosaire ; il nous invite à rester fidèle à Dieu.

Voici une homélie de Benoit XVI pour nous aider à comprendre l'espérance que nous apporte ce mystère.


Citation :
« ... Qu’apporte à notre chemin, à notre vie, l’Assomption de Marie ? La première réponse est la suivante : dans l’Assomption, nous voyons qu’en Dieu, il y a de la place pour l’homme, Dieu lui-même est la maison aux nombreuses demeures dont parle Jésus (cf. Jn 14, 2) ; Dieu est la maison de l’homme, en Dieu il y a l’espace de Dieu. Et Marie, en s’unissant, en étant unie à Dieu, ne s’éloigne pas de nous, elle ne se rend pas sur une galaxie inconnue ; au contraire celui qui va à Dieu se rapproche, parce que Dieu est proche de nous tous, et Marie, unie à Dieu, participe de la présence de Dieu, elle est très proche de nous, de chacun de nous. (...)

Mais il y a encore un autre aspect : non seulement il y a en Dieu, de la place pour l’homme, mais dans l’homme, il y a de la place pour Dieu. Nous voyons cela aussi en Marie, l’Arche Sainte qui porte la présence de Dieu. En nous, il y a de la place pour Dieu, et cette présence de Dieu en nous, si importante pour illuminer le monde dans sa tristesse et dans ses problèmes, se réalise dans la foi : dans la foi, nous ouvrons les portes de notre être pour que Dieu puisse entrer en nous, pour que Dieu puisse être la force qui donne vie et ouvre un chemin à notre être. En nous, il y a de l’espace, ouvrons-nous, comme Marie s’est ouverte, en disant : « Que ta volonté soit faite, je suis la servante du Seigneur ». En nous ouvrant à Dieu, nous ne perdons rien. Au contraire, notre vie s’enrichit et grandit.

Ainsi, foi et espérance se rejoignent. On parle beaucoup aujourd’hui d’un monde meilleur qui devrait venir : ce serait cela notre espérance. Si et quand ce monde meilleur doit venir, nous ne le savons pas, je ne le sais pas. Mais il est sûr qu’un monde qui s’éloigne de Dieu ne devient pas meilleur, mais pire. Seule la présence de Dieu peut garantir également un monde bon. Mais ne parlons pas de cela. Il y a une chose, une espérance qui est certaine : Dieu nous attend, nous n’avançons pas dans le vide, nous sommes attendus. Dieu nous attend et, en allant dans l’autre monde, nous trouvons la bonté de la Mère, nous retrouvons nos proches, nous trouvons l’Amour éternel. Dieu nous attend : voilà la grande joie et la grande espérance qui naît précisément de cette fête. Marie nous rend visite, elle est la joie de notre vie et la joie est espérance.

Que dire de plus ? Un cœur grand, la présence de Dieu dans le monde, une place pour Dieu en nous et une place en Dieu pour nous, l’espérance, être attendus : voilà la symphonie de cette fête, l’indication que nous donne la méditation de cette solennité. Marie est l’aurore et la splendeur de l’Eglise triomphante ; elle est consolation et espérance pour le peuple encore en chemin... Confions-nous à son intercession maternelle, afin qu’elle nous obtienne du Seigneur la grâce de renforcer notre foi dans la vie éternelle ; qu’elle nous aide à bien vivre dans l’espérance le temps que Dieu nous donne. Une espérance chrétienne, qui n’est pas seulement une nostalgie du Ciel, mais un désir de Dieu vivant et actif, ici, dans le monde, un désir de Dieu qui fait de nous des pèlerins infatigables et qui alimente en nous le courage et la force de la foi, qui sont dans le même temps le courage et la force de l’amour. Amen. »










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 19 Aoû 2017 - 13:10

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"L'écoute et la méditation se nourrissent du silence"




Dans sa Lettre Apostolique ROSARIUM VIRGINIS MARIAE, Jean-Paul II nous rappelle l’importance, avant chaque dizaine de notre chapelet, d’énoncer le mystère que l’on va méditer mais aussi – si possible – de lire le passage de l’Evangile correspondant … et de prendre un temps pour se laisser toucher par la Parole.

Citation :
" L'écoute de la Parole de Dieu
30. Pour donner un fondement biblique et une profondeur plus grande à la méditation, il est utile que l'énoncé du mystère soit suivi de la proclamation d'un passage biblique correspondant qui, en fonction des circonstances, peut-être plus ou moins important. Les autres paroles en effet n'atteignent jamais l'efficacité particulière de la parole inspirée. Cette dernière doit être écoutée avec la certitude qu'elle est Parole de Dieu, prononcée pour aujourd'hui et "pour moi".
Ainsi écoutée, elle entre dans la méthodologie de répétition du Rosaire, sans susciter l'ennui qui serait produit par le simple rappel d'une information déjà bien connue. Non, il ne s'agit pas de faire revenir à sa mémoire une information, mais de laisser "parler" Dieu. Dans certaines occasions solennelles et communautaires, cette parole peut être illustrée de manière heureuse par un bref commentaire.

Le silence
31. L'écoute et la méditation se nourrissent du silence. Après l'énonciation du mystère et la proclamation de la Parole, il est opportun de s'arrêter pendant un temps significatif pour fixer le regard sur le mystère médité, avant de commencer la prière vocale. La redécouverte de la valeur du silence est un des secrets de la pratique de la contemplation et de la méditation. Dans une société hautement marquée par la technologie et les médias, il reste aussi que le silence devient toujours plus difficile. De même que dans la liturgie sont recommandés des moments de silence, de même, après l'écoute de la Parole de Dieu, une brève pause est opportune dans la récitation du Rosaire, tandis que l'esprit se fixe sur le contenu d'un mystère déterminé. "










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Dim 27 Aoû 2017 - 18:14

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"L’esprit de force, de piété, de sagesse,
d’intelligence vous sera donné"




Le père Jean-Edouard Lamy, qui était surnommé dans son enfance l’enfant au chapelet, nous rappelle la force et les grâces que nous apporte la prière régulière du Chapelet.

Citation :
« Il faut nous pénétrer d’une grande vérité qui n’est pas assez connue, c’est que le Chapelet est une arme puissante entre les mains d’un chrétien.

La Très Sainte Vierge l’a donné pour nous fortifier dans nos devoirs de chrétiens. (…). Une âme chrétienne qui s’arme du Chapelet, c’est un soldat qui se défend contre toutes les puissances de l’enfer.

La Mère de Dieu qui a donné, dans le passé, des preuves de sa bonté si maternelle, répond à notre attente.

Elle ne nous trompera pas, appuyés sur la Mère de Dieu, vous traverserez les périls sans dommage, mais non sans émoi, l’esprit de force, de piété, de sagesse, d’intelligence vous sera donné et plus vous serez fervents dans la récitation de la sublime prière de l’Ave Marie, plus l’Esprit Saint vous donnera l’amour de la prière ; et plus vous apprécierez les grâces qu’elle procure »


(Homélie du 6 Octobre 1918 à la COURNEUVE).









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 2 Sep 2017 - 19:20

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Tu te projettes dans un souffle d'amour qui te porte et te dynamise"




Le père Guy Gilbert, évangélisateur des rues et des quartiers les plus difficiles, nous explique pour quelles raisons son chapelet l’accompagne chaque jour.

Citation :
« Souvent, les gens me demandent si je récite le chapelet. Ils croient que, curé moderne, je laisse ça à celles qu'on appelle « les bigotes ».

Je le récite chaque jour et je le médite.

J'aime immensément mon chapelet. Je le prie sur un dizainier. C'est plus discret et plus pratique.

(…) Le chapelet c'est la méditation de quinze moments essentiels de la vie de Jésus, liés à sa Mère.

Le Rosaire nous permet de contempler la vie du Christ et les moments les plus importants liés à la vie de sa Mère. C'est un merveilleux Album de famille. Il passe de la joie la souffrance et se termine par une lumière éblouissante : la Résurrection.

Le chapelet, c'est la prière des pauvres. Oui, « c'est la prière des pauvres ». C'est pour cela qu'on n'en veut plus.

Les objections pour ne pas les citer ? « C'est un truc de vieilles ». Là, tu te plantes. Je connais de plus en plus de jeunes qui le récitent.

« C'est marmonner la même prière. C'est lassant et je pense à autre chose ». Là, t'as tout faux. Répéter « Je vous salue, Marie », plein cœur, même si tu t’évades de temps en temps de ta prière, tu te projettes dans un souffle d'amour qui te porte et te dynamise. Le Rosaire te met dans un climat d'élévation.

En effet, la prière, ce n'est pas tirer le Ciel vers la terre pour que Dieu, par sa Mère, exauce automatiquement tout ce que tu demandes. C'est pour s'élever vers Dieu qui sait, lui, mieux que toi, ce dont tu as besoin. C'est le sens de la parole du Christ : « Tout ce que vous demandez sera exaucé. »

Quels petits miracles Marie n'a- t-elle pas accomplis pour tel ou tel de mes jeunes, alors que j'étais paumé face eux et sans solution ?

« Je préfère parler directement à Dieu ». O.K. ! Mais n'oublie pas que Dieu, ayant ras-le-bol de ne pas être aimé, a envoyé son Fils Jésus dans le ventre de Marie d'abord ! Et puis bébé, ado, adulte, Jésus nous a tracé la route après trente-trois ans de présence parmi nous.

On est quand même un milliard de chrétiens à croire qu'il a existé, il y a juste deux mille ans. Et qu'il existe au cœur de nous-mêmes, comme Fils de Dieu.

Que cette méditation du Rosaire te fasse mieux comprendre la vie du Christ. N'oublie pas surtout que, sans sa Mère, le Christ n'aurait jamais été ce qu'il a été. Et bien sûr, le discret saint Joseph a été incontestablement le père par excellence.

Marie, depuis deux mille ans, est apparue partout. Lourdes, Fatima, Pontmain, La Salette et j'en passe...

Dieu a permis cela. Pourquoi ?

Parce qu'il nous a créés homme et femme. Et que Dieu a donné à chaque humain une tache précise. A travers chaque apparition de Marie, il nous fait signe.

A Marie, il a donné le pouvoir fabuleux d’être notre Mère et la Mère de l’église. C'est la plus grande sainte, la plus parfaite. Elle a une puissance immense.

Accroche-toi à ton chapelet. Tu verras combien ces Ave Maria t'apporteront une joie immense. Ils toucheront le Cœur de Marie.

Elle intercédera auprès de Dieu. Et Dieu faiblira. Et te donnera, grâce à elle, tout ce que tu lui demanderas. J'appelle cela les « sourires de Marie ». Attends-toi à ce qu'elle te comble de grâces.

Allez ! Ouvrons l'Album de famille de Marie en méditant les grands moments de sa vie. Invoquons-la "









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Sam 7 Oct 2017 - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 9 Sep 2017 - 13:41

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


Prions le Rosaire avec Alain de la Roche




Aujourd’hui, nous fêtons le bienheureux Alain de la Roche, frère dominicain né aux environs de 1428 et mort le jour de la nativité de Marie, que nous fêtions hier, le 8 septembre 1475.
Il a beaucoup œuvré à promouvoir – 200 ans après Saint Dominique - la prière du Rosaire et, pour cela, parcouru la Bretagne, dont il était originaire, toute la France mais aussi l’Allemagne, la Belgique, la Hollande.
C’est également en partie grâce à lui que se développa la méditation autour des saints mystères de la vie de Marie et de Jésus en associant chacun d’eux à une dizaine de chapelet.
Il fut également à l’origine de la première congrégation du Rosaire à Douai.


Citation :
"De tout ce qui se fait dans l'Eglise, le Rosaire est pour moi ce qu'il y a de plus agréable après la Sainte Messe"
              parole de Notre Dame au Bienheureux Alain de la Roche









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 16 Sep 2017 - 14:58

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Dans sa Foi, elle participe à l’Amour que le Christ porte
à tous les hommes"




Hier, 15 septembre, nous célébrions Notre Dame des Douleurs.
Le chapelet des sept douleurs de la Vierge Marie est un chapelet spécifique qui possède 59 grains, ou 52 grains et 7 médailles représentants les 7 douleurs de Marie à méditer.

1. - Le vieillard Siméon annonce à Marie qu'un glaive de douleur percera son âme. (Lc 2,25-35)
2. - La fuite en Égypte. (Mt 2,13-15)
3. - La disparition de Jésus. (Lc 2,41-52)
4. - Marie voit son fils chargé de la croix. (Lc 23,27)
5. - Marie au pied de la Croix. (Jn 19,25-27)
6. - Marie reçoit le corps inanimé de son Fils. (Jn 19,38-40)
7. - Marie au tombeau de Jésus. (Jn 19,41-42)


Même sans avoir ce chapelet, nous pouvons méditer ces moments de la vie de Marie.

Je vous propose, aujourd’hui, de méditer plus spécifiquement sur la 5ème douleur de Marie, grâce à un texte du Cardinal Renard.


Citation :
« On n’imagine pas que Marie ne soit pas à la Passion : Jésus lui avait laconiquement annoncé son Heure, à Cana. Or, cette Heure, Il la vivait, maintenant, dans la Crucifixion, elle aussi la vivrait brisée en son cœur, forte en sa volonté. Marie ne L’avait-elle pas engendré pour cette Heure, celle du Salut du monde ? Entourée de Marie, femme de Clopas, de Marie de Magdala et de Jean, dans un dessein divin, « elle était debout, souffrant cruellement avec son Fils unique, associée d’un cœur maternel à son Sacrifice, donnant à l’immolation de la victime, née de sa chair, le consentement de son amour » (Lumen Gentium, 58). Le Consentement de la Vierge est total, d’une fidélité vivante au Fiat initial. Ce Fiat contenait mystérieusement ce terme, cette mort, ce sommet : aussi s’unit-elle aux souffrances et à la mort du Christ pour le Salut de tous les hommes, non pas quelle ajoute quoi que ce soit aux mérites pléniers, amplement suffisants du Christ ; mais avec le Christ, à sa place de « rachetée », d’Immaculée, de Mère, elle offre activement la Passion du Christ et sa propre Compassion, pour que les hommes accueillent le Salut que le Christ leur obtient dans un débordement de douleur jusqu’au bout de l’Amour : la mort.

St Paul écrivait : « J’achève en ma chair ce qui manque aux épreuves du Christ pour son Corps qui est l’Eglise » (Col. 1,24). A plus forte raison, Marie Vierge et Mère entre-t-elle, le mieux qu’il est possible à une créature humaine, dans cette participation à la Passion du Christ, pour qu’effectivement, dans le Mystère du Corps Mystique, la grâce du Seigneur puisse porter ses fruits de salut, dans le cœur et la vie des hommes… sur la terre et pour le ciel.
(…)

L’Evangile de St Jean, outre la présence de Marie « à la Croix de Jésus », note les dernières volontés du Christ : « voyant sa Mère et, près d’elle, le disciple qu’il préférait, Jésus dit à sa Mère : « Femme, voilà ton fils ». Puis, il dit au disciple : Voilà ta Mère. Et dès ce moment, le disciple la prit chez lui ». Intention la plus délicate de Jésus à l’égard de sa Mère et de son disciple le plus aimé. Il ne les abandonne pas, Il les confie l’un à l’autre, dans l’oubli de Lui-même : c’est à eux qu’Il pense. Mais, en même temps, n’est-ce pas l’aveu qu’Il s’en va, que son Heure – la dernière – est arrivé, sans rémission aucune ? aussi cette délicatesse devait être en même temps, pour Marie et Jean, le signe douloureux de la mort toute proche. Pour eux aussi, « tout est consommé ».

On s’est demandé ce que Jean représentait ; on a souvent dit qu’il symbolisait l’ensemble des hommes, remis par Jésus à la garde et protection de sa Mère. Aujourd’hui, on porte plutôt l’attention sur Marie et on verrait volontiers en elle l’Eglise accueillant en Jean les disciples de Jésus. Ce qui est sûr, c’est que Marie nous aime du même amour fondamental qu’elle porte à Jésus. Dans sa Foi, elle sait que Jésus nous aime et meurt pour nous, qui que nous soyons ; dans sa Foi, elle participe à l’Amour que le Christ porte à tous les hommes, en qui elle voit des rachetés de son Fils ; dans sa Foi, elle aime dans son Fils unique, tous les baptisés, comme des frères du Christ et des fils de Dieu : Marie nous offre à tous l’accueil maternel qu’elle donne à Jean. Et Jean la reçoit chez lui, d’un cœur filial : il nous est un exemple pour accueillir Marie chez nous, en notre amour, en notre vie. »








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 23 Sep 2017 - 15:52

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Mon présent à Votre Amour"




Premier prêtre stigmatisé, canonisé par Jean Paul II le 16 juin 2002, Padre Pio priait le Rosaire plusieurs fois par jour.

Citation :
« Que dire des innombrables Rosaires qu'il a récités, à tel point qu'on l'appelait le "Rosaire vivant"! On le voyait toujours le chapelet à la main. Le Père Bernadino da Siena, Postulateur Général des Capucins, racontait combien de chapelets il récitait par jour. Il avait répondu : "Beh! ... à mon Supérieur, je dois dire la vérité ! J'en ai récité 34 !" Le Rosaire était pour lui l'occasion de méditer les desseins du Seigneur pour le Salut du monde, il repassait dans son esprit les Mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux de la Vie de Jésus et de Marie »

Source : Padre Pio , Transparent de Dieu,  du Père Derobert,1987, page 164,Editions Hovine


Cette semaine, commençons notre Rosaire, avec Padre Pio et cette jolie prière qu’il aimait réciter et confions notre vie au Seigneur.


" Mon passé, Seigneur, à Votre Miséricorde,
" Mon présent à Votre Amour,
" Mon avenir à Votre Providence ! "









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Dim 1 Oct 2017 - 5:03

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


« O Vierge immaculée ! C’est Toi ma Douce Étoile "




Demain nous fêtons Sainte Thérèse.
Nous pouvons cette semaine prier Marie à ses côtés.



1ère dizaine : Marie un sourire maternel plein de tendresse.

La piété mariale de Thérèse a été profondément influencée par le sourire de Marie dont elle bénéficia le 13 mai 1883. Un sourire qui la « pénétra jusqu’au fond de l’âme » et qui la guérit immédiatement :

« Tout à coup la Sainte Vierge me parut belle si belle que jamais je n’avais rien vu de si beau ; son visage respirait une bonté et une tendresse ineffables. Mais ce qui me pénétra jusqu’au fond de l’âme ce fut le ravissant sourire de la Sainte Vierge. »




2ème dizaine Marie : un manteau virginal ne cessant de l’envelopper et de la protéger

« Il y avait comme un voile jeté pour moi sur toutes les choses de la terre Je suis restée ainsi une semaine entière. »

« O Vierge immaculée ! C’est Toi ma Douce Étoile
Qui me donnes Jésus et qui m’unis à Lui.
O Mère, laisse-moi reposer sous to3ème dizaine: Marie une mère à imiter.
« Pour qu’un sermon sur la Sainte Vierge me plaise et me fasse du bien, il faut que je voie sa vie réelle, pas sa vie supposée ; et je suis sûre que sa vie réelle devait être toute simple. »
« Point de ravissements, de miracles d’extases
N’embellissent ta vie, O Reine des élus. »



3ème dizaine: Marie une mère à imiter.

« Pour qu’un sermon sur la Sainte Vierge me plaise et me fasse du bien, il faut que je voie sa vie réelle, pas sa vie supposée ; et je suis sûre que sa vie réelle devait être toute simple. »
« Point de ravissements, de miracles d’extases
N’embellissent ta vie, O Reine des élus. »



4ème dizaine : Marie une mère à qui l’on peut faire confiance.*

« Quand on a prié la Sainte Vierge et qu’elle ne nous exauce pas, c’est signe qu’elle ne veut pas. Alors il faut la laisser faire à son idée et ne pas se tourmenter. »


5ème dizaine : Que Thérèse nous aide à vivre un grand amour pour Marie.

« Ce que la Sainte Vierge a de plus que nous, c’est qu’elle ne pouvait pas pécher, qu’elle était exempte de la tache originelle ; mais d’autre part, elle a eu bien moins de chance que nous, puisqu’elle n’a pas eu de Sainte Vierge à aimer ; et c’est une telle douceur de plus pour nous, et une telle douceur de moins pour elle ! »








_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 7 Oct 2017 - 21:12

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Que par l'intercession de Marie brille l'aurore de la véritable paix"




our la fête de Notre-Dame du Rosaire, que nous célébrons aujourd’hui, je vous propose de lire des extraits de l’encyclique rédigé par le pape Paul VI. Elle date du 15 septembre 1966, les événements étaient préoccupants, la paix du monde menacée et le pape appelait à prier pour la paix.
C’était il y a plus de 50 ans mais son appel peut encore résonner  aujourd’hui.

Ensemble, par le Rosaire, prions en ce mois d’octobre, pour que la paix du Christ vienne dans notre monde.


Citation :
« Vénérables Frères, salut et bénédiction apostolique.

Durant le mois d'octobre, le peuple fidèle a coutume d'offrir la récitation du rosaire comme autant de couronnes à la Mère de Dieu. A l'exemple de Nos Prédécesseurs, Nous approuvons vivement cette pratique. Cette année, Nous convions tous les enfants de l'Eglise à un hommage plus particulier de piété envers Notre-Dame. Et cela en raison des menaces de calamités graves et étendues qui pèsent sur la famille humaine : en Asie orientale se poursuit un conflit sanglant et se déchaîne une guerre acharnée. De ce fait, Nous Nous trouvons pressé d'intensifier tout l'effort possible en faveur de la paix.

Ce qui ajoute à nos préoccupations, c'est ce que Nous apprenons d'autres régions du monde : la course aux armements nucléaires, l'ambition incontrôlée d'expansion nationale, l'exaltation démesurée de la race, les tendances subversives, le séparation imposée entre citoyens d'un même pays, les manœuvres criminelles, le meurtre de personnes innocentes. Tout cela peut donner lieu aux pires catastrophes.

La Providence nous impose, semble-t-il, à Nous comme à Nos plus récents Prédécesseurs, la mission particulière de consacrer Nos efforts patients et constants à la sauvegarde et à l'affermissement de la paix. Ce devoir découle évidemment du mandat qui Nous est confié de conduire l'Eglise entière. Celle-ci, « signe dressé devant les nations » (cf. Isaïe XI 12), ne sert pas d'intérêts politiques, mais elle doit apporter au genre humain la vérité et la grâce de Jésus-Christ, son divin fondateur.

(…)

Nous n'en doutons point : les hommes de toute race, de toute couleur, de toute religion, de toute classe sociale, s'ils aiment le droit et l'honnêteté, partagent Notre sentiment.

(…)

Tout en exprimant de la sorte Notre anxiété et Notre émoi, Nous devons, comme le dicte Notre responsabilité pastorale, implorer le secours d'en haut. A celui qui est « le Prince de la Paix » (Isaïe IX 16), il faut demander la paix, « ce bien si grand que parmi les biens de la terre et du temps on n'entend mentionner rien de plus apprécié, on ne saurait souhaiter rien de plus désirable, trouver rien de meilleur.[1] »

Et puisque aux époques d'incertitude et de trouble, l'Eglise a l'habitude de recourir à l'intercession attentive de Marie, sa mère, c'est vers celle-ci que Nous Nous tournons, vers elle que Nous orientons Notre pensée et celle de tous les chrétiens. Car, selon le mot de saint Irénée « elle est devenue le salut du genre humain tout entier.[2] »

Rien ne Nous paraît répondre plus parfaitement aux circonstances que de faire monter la supplication de toute la famille chrétienne vers la Mère de Dieu invoquée comme « Reine de la Paix », afin que parmi tant et de si graves misères et menaces, elle dispense largement les dons de sa bonté maternelle.

(…)

Puisque quand les maux deviennent plus graves la pitié de Dieu doit grandir, Notre souhait le plus vif, vénérables frères, est que suivant votre initiative, vos invitations et votre impulsion, on invoque plus instamment durant le mois d'octobre Marie notre Mère, comme Nous l'avons déjà fait entendre par la pratique pieuse du Rosaire. C'est là une forme de prière très adaptée au sens du peuple de Dieu, très agréable à la Mère du Seigneur et si efficace pour obtenir les dons du ciel.

(…)

Cette pratique si féconde ne sert pas seulement à endiguer le mal et à conjurer les désastres, comme le montre clairement l'histoire de l'Eglise. Elle favorise aussi grandement la vitalité chrétienne : « Avant tout, elle nourrit la foi catholique en faisant méditer fort à propos les mystères du salut, et elle élève notre pensée au niveau des vérités de la Révélation.[7] »

Ainsi donc, durant le prochain mois d'octobre, dédié à Notre-Dame du Rosaire, qu'on redouble de prières et de supplications ! Que par l'intercession de Marie brille enfin pour le monde entier l'aurore de la véritable paix, - la paix dans tous les domaines y compris celui de la pratique religieuse ; actuellement, hélas ! la liberté de professer la religion n'est point assurée partout. »

Rome, près Saint-Pierre, le 15 septembre 1966, quatrième année de Notre pontificat.

PAULUS P. P. VI.










_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 4503
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   Sam 28 Oct 2017 - 20:31

Prions le chapelet avec les témoins de la foi



LE RÉSUMÉ - Louez Dieu avec la sainte Vierge en priant le chapelet ! Prions une méditation d'un témoin de la foi sur le chapelet.


"Chaque "Réjouis-toi Marie" peut être unique."




Prions cette semaine avec Dom Helder Camara, « évêque des bidonvilles », dont le procès en béatification a été ouvert en 2013.
Au Brésil, il fut au service des plus pauvres ; il nous invite à réciter le Rosaire avec un coeur nouveau à chaque fois.


Citation :
"Ne t'imagine jamais
que ce soit là synonymes inévitables,
Rosaire et monotonie...
Chaque "Réjouis-toi Marie"
peut être unique.
Quand tu salues Notre-Dame,
contemple à chaque fois
une de ses vertus,
une de ses gloires,
une de ses splendeurs...
Et quand tu dis le "Sainte Marie"
n'as-tu pas, au moins,
cinquante souffrances à présenter
à l'auguste mère de Dieu
à la Mère de l'humanité ?"

Dom Helder Camara









_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Sam 9 Déc 2017 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prions le chapelet avec les témoins de la foi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prions le chapelet avec les témoins de la foi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: L'Humble Chapelet-
Sauter vers: