À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Neuvaine à Saint François d'Assise, Chemin d'Oraison
par Lumen Aujourd'hui à 19:59

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 19:35

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 17:02

» Pour vous, qui suis-je?
par Lumen Aujourd'hui à 16:53

» Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
par Lumen Aujourd'hui à 16:47

» Me voici venue pour vous recevoir ; montons au Paradis !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 15:32

» Notre Père et notre Mère ...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 15:17

» Neuvaine à saint Michel archange pour la France
par Lumen Aujourd'hui à 12:48

» Jésus pourrait-il nous inviter par cette Parole à nous mettre à l'école de Marie ?
par Lumen Aujourd'hui à 12:35

» Texte de Saint Josémaria : “Nous n'avons pas de temps en trop, pas une seconde à perdre”
par Lumen Aujourd'hui à 12:27

» Jésus Aujourd'hui : « Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu… » (Lc 8, 19-21)
par Lumen Aujourd'hui à 12:20

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:27

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Hier à 23:41

» Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !
par Lumen Hier à 18:58

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Hier à 18:43

» 1680 /Sainte Kateri Tekakwitha, le « Lys des Agniers »
par Lumen Hier à 18:13

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 27
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:58

» Pensée du jour: Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:44

» Pendant la demi-finale, l’entraîneur récitait son chapelet
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:20

» Ensemble, dans la paix, sous le Regard de Dieu !
par Lumen Hier à 17:15

» En harmonie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:13

» Jésus Aujourd'hui : « Faites attention à la manière dont vous écoutez » (Lc 8, 16-18)
par Lumen Hier à 17:04

» • Avec Matthieu pas à pas • : Le jeûne
par Lumen Hier à 16:54

» La Question du Mardi : Pourquoi Galilée a-t-il été condamné en 1633 ?
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 19:51

» Jésus Aujourd'hui : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » (Mc 9, 30-37)
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 18:58

» Jésus Aujourd'hui : « Ils regardent sans regarder, ils entendent sans comprendre » (Lc 8, 4-15)
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 18:42

» Jésus Aujourd'hui : « Je veux la miséricorde, non le sacrifice » (Mt 9, 9-13)
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 18:29

» Messe à Kaunas, suivie de l'angélus
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep 2018 - 18:13

» Voici un poème qui pourra nous aider à être de vrais semeurs.
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 18:09

» Lituanie: le chapelet du Pape devant Marie, Porte de l’Aurore, Mère de miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep 2018 - 18:03

» Jésus est « Dieu-avec-nous » qui pose un regard qui ne juge pas et ne condamne pas.
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 17:59

» Le Sacrement de la Réconciliation est la Rencontre avec l'Amour Miséricordieux de Dieu
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 17:52

» Demandons à Dieu cette foi simple des cœurs d'enfants les uns pour les autres
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 17:27

» Jésus pris de compassion, est le même Jésus qui écoute toujours avec compassion chacune des douleurs confiée à Lui !
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 17:14

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 26
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep 2018 - 17:12

» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Dim 23 Sep 2018 - 16:58

» Pensée du jour: Mon enfant, prends le temps de te laisser aimer par Moi, de bien accueillir Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep 2018 - 16:50

» Padre Pio : « être derrière cette Mère bénie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep 2018 - 10:01

» Risque ton cri
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep 2018 - 9:48

» Jésus Aujourd'hui : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 20:30

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Les deux mariages de Jacob

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7914
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Les deux mariages de Jacob   Mer 5 Juil 2017 - 19:44

Les deux mariages de Jacob

« Or, Laban avait deux filles, l'aînée s'appelait Léa, et la cadette Rachel. »

Livre de la Genèse, chapitre 29, v. 16-30


 Laban avait deux filles : l’aînée s’appelait Léa et la cadette, Rachel. Les yeux de Léa étaient délicats, tandis que Rachel avait belle allure et beau visage.

Et Jacob se mit à aimer Rachel. Il dit : « Je te servirai sept ans pour Rachel, ta fille cadette. »

Laban répondit : « Je préfère te la donner à toi plutôt qu’à un autre ; reste donc chez moi. »
Jacob travailla sept ans pour Rachel – sept ans qui lui semblèrent quelques jours, tellement il l’aimait. Jacob dit alors à Laban : « Donne-moi ma femme car les jours que je te devais sont accomplis et je veux m’unir à elle. »

Laban rassembla tous les gens de l’endroit et fit un festin.

Le soir venu, il prit sa fille Léa, l’amena à Jacob et Jacob s’unit à elle. Laban mit au service de sa fille Léa une de ses servantes, nommée Zilpa.

Au matin, voilà que c’était Léa et non Rachel ! Et Jacob dit à Laban : « Que m’as-tu fait là ? N’est-ce pas pour Rachel que je t’ai servi ? Pourquoi m’as-tu trompé ? »

Laban répondit : « Cela ne se fait pas chez nous de marier la cadette avant l’aînée ! Achève la semaine de noces de celle-ci et nous te donnerons aussi celle-là pour le service que tu feras encore chez nous pendant sept autres années. »

Jacob agit ainsi : la semaine achevée, Laban lui donna sa fille Rachel pour qu’elle devienne sa femme.

Laban mit au service de sa fille Rachel une de ses servantes nommée Bilha. Jacob s’unit aussi à Rachel et il aimait Rachel plus que Léa.





Sébastien Depommier



Méditation

Trahi par plus trompeur que lui.


Deux femmes. Toutes deux touchantes, attirantes. Jacob s’éprend de Rachel. Est-ce parce qu’elle est belle ? Nul ne le sait. Car nul ne sait pourquoi il aime. Juste sait-il qu’il aime. Aussi l’amour n’a-t-il pas de pourquoi. Parfois cherchons-nous a posteriori des motifs qui nous convainquent de la justesse et de la force de notre amour : concordance des cœurs, beauté… mais tout cela est toujours de surcroît.
Jacob propose alors lui-même les termes d’une dot inversée : il va travailler 7 ans pour son futur beau-père. Et Laban sait que Jacob est un excellent travailleur puisqu’il est déjà avec lui depuis un mois.

Marché conclut donc. Une femme pour sept ans de labeur. Voilà que Laban, qui connaît bien ses intérêts, le trompe lui, Jacob, qui a trompé son père Isaac pour se faire bénir, en lieu et place de son frère Esaü. À son réveil, c’est la gueule de bois : Rachel a été remplacée par Lea.

Jacob prononce alors les mêmes mots que Pharaon à Abraham * ou encore qu’Abimélek à Isaac ** : « Que m'as-tu fait ? »

Le trompeur a été trompé par plus fourbe que lui. Mais opiniâtre dans son amour pour Rachel, Jacob réitère son offre : encore 7 ans de travail, gratuit, pour son beau-père ! Ainsi peut-il enfin s’unir à sa bien-aimée. Laban a tiré le maximum de bénéfices de cette opération.

De longues années de labeur, sans payer, et il a marié ces deux filles. Tout cela nous paraît bien étrange aux modernes que nous sommes. Ne faut-il pas y entendre ce mixte, toujours d’actualité pour chacun, entre la force des sentiments et l’ambivalence humaine. Oui Jacob n’est pas pur comme neige. C’est le moins que l’on puisse dire. Et pourtant, par lui Dieu continuera son alliance, jusqu’à devenir Israël, le peuple choisi. Non pas qu’il serait meilleur que d’autres. Juste parce qu’il est aimé, gratuitement.



* Gn 12, 18
** Gn 26, 10





Sœur Véronique Margron
Communauté de Paris




Méditation enregistrée dans les studios de Radio Notre-Dame Paris



Pour écouter cliquer sur l'image



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les deux mariages de Jacob
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LA SAINTE BIBLE, LES SAINTES ECRITURES :: Retraite dans la Ville-
Sauter vers: