À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
Hier à 22:09 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 22:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sainte-Marthe: «Laissez la Parole de Dieu entrer dans votre cœur»
Hier à 22:02 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FAO: la faim n’est pas une « maladie incurable » (traduction complète)
Hier à 21:54 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 21:42 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Hier à 21:34 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, les évènements qui se présentent à toi sont des moyens parmi d'autres que le Père a choisis...
Hier à 9:28 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Forum "À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs Unis" – Index chrétien
Hier à 1:55 par Hercule

» L’Eglise compte 35 nouveaux saints, dont 33 martyrs
Lun 16 Oct 2017 - 18:53 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du lundi 16 octobre 2017 à Lourdes
Lun 16 Oct 2017 - 18:37 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Angélus: Journée du refus de la misère: éradiquer les causes
Lun 16 Oct 2017 - 9:49 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, le temps est à la prière, l'adoration et la pratique des Sacrements.
Lun 16 Oct 2017 - 9:30 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du dimanche 15 octobre 2017 à Lourdes
Dim 15 Oct 2017 - 17:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sans amour, la vie chrétienne devient « une morale impossible »
Dim 15 Oct 2017 - 17:49 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, il n'y a pas de plus grand bonheur pour Moi que de pouvoir déverser Mon Amour...
Dim 15 Oct 2017 - 9:44 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
Sam 14 Oct 2017 - 21:14 par Lumen

» Famille vincentienne : « Celui qui aime ne reste pas dans son fauteuil »
Sam 14 Oct 2017 - 18:43 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Centenaire de Fatima : « ne vous éloignez jamais de la Mère »
Sam 14 Oct 2017 - 18:24 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du samedi 14 octobre 2017 à Lourdes
Sam 14 Oct 2017 - 18:13 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Nouvelle édition du catéchisme: une « aide » pour entrer dans le mystère de la foi
Sam 14 Oct 2017 - 10:18 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pape François, Catéchèse: être "prêts pour la rencontre"
Sam 14 Oct 2017 - 10:02 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, jamais Je ne me lasse de recevoir des demandes...
Sam 14 Oct 2017 - 9:34 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Ven 13 Oct 2017 - 21:20 par Lumen

» 13 octobre 1917 - 13 octobre 2017
Ven 13 Oct 2017 - 11:15 par Mea culpa

» De merveilleuses apparitions des âmes du purgatoire, partie 11
Ven 13 Oct 2017 - 11:09 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, prends le temps d'accueillir l'Amour. C'est le temps le plus précieux pour toi.
Ven 13 Oct 2017 - 10:08 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du jeudi 12 octobre 2017 à Lourdes
Jeu 12 Oct 2017 - 20:26 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Ne te trouble pas. Apprends à Me faire confiance, Je suis toujours avec toi...
Jeu 12 Oct 2017 - 9:28 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du mercredi 11 octobre 2017 à Lourdes
Mer 11 Oct 2017 - 20:33 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Messe internationale du mercredi 11 octobre 2017 à Lourdes
Mer 11 Oct 2017 - 20:27 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 - Saint Gabriel Archange - Dom Guéranger - L'année Liturgique -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: - Saint Gabriel Archange - Dom Guéranger - L'année Liturgique -   Ven 11 Aoû 2017 - 6:22

- SAINT GABRIEL, ARCHANGE -
- Dom Guéranger - L'année Liturgique -

... Aujourd’hui, faisons un peu trêve aux sévères pensées du Carême pour fêter l’Archange Gabriel ; plus tard, Michel. Raphaël et l’immense armée de nos célestes Gardiens recevront nos hommages ; mais il était juste que Gabriel fût salué de nos acclamations en ce jour. Encore une semaine, et nous le verrons descendre sur la terre comme le céleste ambassadeur de la glorieuse Trinité près de la plus pure des vierges : c’est donc avec raison que les enfants de l’Église se recommandent à lui pour apprendre à célébrer dignement le mystère ineffable dont il fut ici-bas le messager.

Gabriel appartient aux plus hautes hiérarchies des Esprits angéliques ; il assiste devant la face de Dieu, comme il le dit lui-même à Zacharie 7 . Les missions qui concernent le salut des hommes par l’incarnation du Verbe lui sont réservées, parce que c’est dans ce mystère, si humble en apparence, qu’éclate principalement la force de Dieu : or, le nom de Gabriel signifie Force de Dieu. Des l’Ancien Testament, l’Archange a préludé à ce sublime emploi. Nous le voyons d’abord se manifester à Daniel, après la vision qu’a eue ce Prophète sur les deux empires des Perses et des Grecs ; et tel est l’éclat dont il brille, que Daniel tombe anéanti à ses pieds 8 . Peu après, Gabriel reparaît encore ; et c’est pour annoncer au même Prophète le temps précis de la venue du Messie : dans soixante-dix semaines d’années, lui dit-il, la terre aura vu le Christ-Roi 9 .

Lorsque les temps sont accomplis, et que le Ciel a résolu de faire naître le dernier des Prophètes, celui qui, après avoir averti les hommes de la prochaine manifestation du divin Envoyé, doit le montrer au peuple comme l’Agneau de Dieu qui ôte les péchés du monde, Gabriel descend du ciel dans le temple de Jérusalem, et prophétise au prêtre Zacharie la naissance de Jean-Baptiste, prélude de celle de Jésus lui-même.

Après six mois, le saint Archange reparaît sur la terre, et, cette fois, c’est à Nazareth qu’il se montre. Il apporte du ciel la grande nouvelle. Sa céleste nature s’incline devant une fille des hommes ; il vient proposer à Marie, de la part de Jéhovah, l’honneur de devenir la Mère du Verbe éternel. C’est lui qui reçoit le consentement de la Vierge ; et quand il quitte la terre, il la laisse en possession de celui qu’elle attendait comme la rosée des cieux 10 .

Mais l’heure est venue où la Mère de l’Emmanuel doit donner aux hommes le fruit béni de ses chastes entrailles. La naissance de Jésus s’accomplit dans le mystère et la pauvreté ; toutefois, le Ciel ne veut pas que l’enfant de la crèche demeure sans adorateurs. Un Ange apparaît aux bergers des campagnes de Bethléhem, et les convoque à l’humble berceau du nouveau-né. Il est accompagné d’un nombre immense d’Esprits célestes qui font entendre les plus ravissants concerts, et chantent : Gloire à Dieu et Paix aux hommes ! Quel est cet Ange supérieur qui parle seul aux bergers, et dont les autres Anges forment comme la cour ? De graves docteurs catholiques nous enseignent que cet Ange est Gabriel, qui continue son ministère de messager de la bonne nouvelle.

Enfin, lorsque Jésus, dans le jardin de Gethsémani, à l’heure qui précède sa Passion, éprouve dans son humanité les terreurs du fatal calice, un Ange paraît auprès de lui, non seulement comme témoin de sa cruelle agonie, mais pour fortifier son courage. Quel est cet Ange que le saint Évangile ne nomme pas ? De pieux et savants hommes voient encore en lui Gabriel ; et cette pensée est confirmée par un monument liturgique que nous reproduisons ici, et qui est revêtu de l’approbation du Siège Apostolique.

Tels sont les titres du sublime Archange aux hommages des chrétiens ; tels sont les traits par lesquels il justifie son beau nom de Force de Dieu. En effet, Dieu l’a associé à toutes les phases du grand œuvre dans lequel il a manifesté davantage sa puissance : car Jésus-Christ jusque sur la croix est, nous dit l’Apôtre, la force de Dieu 11 .

Or, Gabriel intervient à chaque pas, pour lui préparer la voie. Il annonce d’abord l’époque précise de sa venue ; dans la plénitude des temps, il vient révéler la naissance du Précurseur ; bientôt il assiste comme témoin céleste au mystère du Verbe fait chair ; à sa voix, les bergers de Bethléhem, prémices de l’Église, viennent adorer le Fils de Dieu ; et lorsque l’humanité de Jésus aux abois doit recevoir le secours d’une main créée , Gabriel se retrouve au Jardin des douleurs , comme il avait paru à Nazareth et à Bethléhem.

Honorons donc en lui l’Ange de l’Incarnation, et offrons-lui humblement en ce jour quelques-uns des cantiques que la piété liturgique lui a consacrés. Nous donnons ici d’abord deux Hymnes empruntées au Bréviaire Franciscain.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Saint Gabriel Archange - Dom Guéranger - L'année Liturgique -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LES ARCHANGES ST MICHEL, ST GABRIEL, ST RAPHAEL ET LES SAINTS ANGES :: Saint Gabriel Archange-
Sauter vers: