À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Padre Pio : « être derrière cette Mère bénie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:01

» Risque ton cri
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:48

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:24

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Mea culpa Aujourd'hui à 7:57

» Jésus Aujourd'hui : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)
par Lumen Hier à 20:30

» Jésus Aujourd'hui : « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ?» (Lc 7, 31-35)
par Lumen Hier à 20:11

» Chapelet du samedi 22 septembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:08

» Jésus Aujourd'hui : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 11-17)
par Lumen Hier à 19:56

» • Avec Matthieu pas à pas • : Notre Père
par Lumen Hier à 19:12

» • Avec Matthieu pas à pas • : La prière
par Lumen Hier à 19:05

» « N’ayez pas peur de vous décider pour Jésus »: dialogue du pape avec les jeunes à Vilnius
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 19:04

» Catéchèse : « en vue de quelle oeuvre Dieu m’a-t-il façonné à travers mon histoire ? »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:57

» Neuvaine à saint Michel archange pour la France
par Lumen Hier à 18:46

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 25
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:09

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, tu te demandes ce que tu dois amender...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:30

» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Hier à 17:25

» Pour contempler le visage du Christ avec Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:25

» Je veux croire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:19

» Un sanctuaire marial en pleine renaissance en Provence
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:12

» Comme Jésus refusait, il se tourna vers sa Mère…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:05

» « J’adresse un appel pressant à la terre »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:55

» La Pietà sur l’épaule du champion de Formule 1 !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:45

» Si un ange...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:04

» Vivre pour rajeunir
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:57

» L'abandon à l'Esprit saint
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:47

» Prière d'arrière saison...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:40

» Prières
par Mea culpa Hier à 8:40

» Un Evêque courageux - Voici une belle homélie de Mgr Cattenoz, pour la messe du Festival d'Avignon, et dont on ne se lasse pas ...
par Hercule Jeu 20 Sep 2018 - 12:41

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 18:16

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 17:47

» IVG : Les gynécologues obstétriciens défendent la clause de conscience
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 17:30

» Un rapport pointe "la fabrique de l'islamisme" en France et en Europe
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 17:08

» • Avec Matthieu pas à pas • : L'aumône
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 16:34

» Humilité qui respecte l'autre et va même jusqu'à l'aimer comme il est !
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 16:09

» Texte de Saint Josémaria : “Le travail devient oeuvre de Dieu”
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 16:00

» Jésus Aujourd'hui : « Même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! » (Lc 7, 1-10)
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 15:54

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 24
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018 - 15:21

» Pensée du jour: Mon enfant, ton oui est toujours nécessaire pour aller plus loin...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018 - 15:07

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 15:05

» À Verdelais, la Sainte Vierge exauce son peuple
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018 - 15:00

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 L'agressivité contagieuse

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7882
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: L'agressivité contagieuse   Mer 30 Aoû 2017 - 14:16

Prions Prions pour le salut du monde entier





L'AGRESSIVITÉ CONTAGIEUSE








Dans notre monde et dans nos villes, se manifeste des mouvements d’agressivité.  Celle-ci s’exprime surtout par des agressivités de paroles. Le potin, le cancan, jaillis des jalousies, des rivalités, s’attaquent aux faux prestiges, aux préjugés de classes qui se perpétuent hors du temps; mais agressent aussi par ennui, par goût du sensationnel, par bêtise mais souvent aussi par vanité, tout ce qui a quelque valeur morale ou intellectuelle : diminuer les autres est une des manières de se donner l’illusion d’être grand.

Ces agressivités en paroles sont les plus communes; elles suscitent et entretiennent bien les divisions, bien des souffrances inutiles, en famille, dans les quartiers, dans les lieux travail ; et je ne parle pas de ces milieux d’élection de l’agressivité que sont les affrontements politiques.

S’y manifeste le besoin permanent de se défendre ou de s’affirmer, d’exister ou de dominer, de posséder ou de s’étaler, qui, dans une étape d’adolescence (dont bien des adultes ne sortent jamais) prend la forme de la contestation, de l’opposition, et qui tantôt a envie de détruire et tantôt de se détruire.



Efforcez-vous de déceler honnêtement en vous les germes d’agressivité ; vous constaterez qu’il y en a en nous tous, même chez les plus doux en apparence.


Les saints ne s’y sont pas trompé. Relisons la petite Thérèse…

Voyez concernant son amour fraternel s’est établi dans un affrontement constant à ses réactions internes de sensibilité, de susceptibilité, d’antipathie spontanée, - de la Sœur « qui avait le don de lui déplaire en tout » à Mère Marie de Gonzague dont elle reçoit les illuminations comme des signes de la plus haute bienveillance. Voyez avec quel humour, réaliste elle reconnaît les irritations qui viennent d’un objet prêté que l’on a abîmé, ou de la pauvre cruche de sa cellule remplacée par une autre, sans parler de ses combats terribles contre elle-même –son cœur battant à se rompre– quand il lui faut renoncer à se justifier et qu’elle n’a plus d’autres moyens de lutte que « la fuite du soldat déserteur ».

Et que dire de saint François de Sales, lui dont on vante universellement la douceur. Comment on lui reprochait de n’avoir pas été assez sévère avec un jeune homme qu’on lui avait amené précisément pour qu’il l’admonestât : … « À vous dire le vrai, avoue-t-il, je craignais d’épancher en un quart d’heure ce peu de liqueur de mansuétude que je tâche de recueillir depuis vingt-deux ans, comme une rosée, dans le vase de mon cœur. » Et il avoue ailleurs avoir été bien souvent contraint de prendre à deux mains les rênes de sa colère pour l’arrêter.

Et combien d’autres exemples de saints pourrions-nous donner ?  Sainte-Catherine de Sienne par exemple, la Sainte de la sagesse, du bon sens transcendant, lucide, qui permet de se découvrir en son état de hérissement interne, pour lutter contre cet état non pas par la force, mais par l’accueil d’une volonté plus haute : celle d’un amour vivant, transformant, divinisant, capable d’opérer la transmutation miraculeuse du vinaigre… en miel.

Si j’ai prise l’exemple des saints, c’est parce qu’il illustre de façon éclatante nos propres luttes. Et il faut reconnaître que celles-ci sont plus rudes pour certains, moins d’autres.

Mais ceci étant dit, nous pouvons certainement certifier que l’expérience d’agressivité est unanime pour nous tous.  Je ne veux pas insister ici sur la responsabilité d’un monde qui dilate les agressivités latentes et en suscite de nouvelles par le moyen de la publicité ou de la propagande ; ni sur les dimensions tragiques auxquelles atteignent ces agressivités quand elles sont entretenues et démultipliées par les puissances économiques et financières exploitant sans humiliation les idéaux les plus nobles des peuples.

Je veux mettre l’accent sur le soubassement d’espoir qui gît sous les éruptions querelleuses de tous et de chacun.



ET NOUS, CHRÉTIENS ?


Il reste que, pour nous chrétien, les moyens sont au-delà de toute recette. La transmutation de nos agressivités instinctives (les mêmes que celles de tous nos frères et sœurs) tient au lien –personnelle entre tous– qui nous unit de personne à personne au Christ libérateur. Nos agressivités tombent au fur et à mesure de la croissance en lui, de l’Esprit de Dieu ; elles se transforment et se transfigurent à mesure que nous nous ouvrons davantage le cœur à l’Amour envahissant de Jésus.  Notre victoire n’est pas la nôtre, mais celle de Jésus en nous.  Notre démarche est la démarche du pauvre des Béatitudes dont Jésus est le Modèle et qui, lentement, difficilement, au fil des jours, au fil des épreuves, laisse s’installer en lui la douceur du Fort, pour substituer à l’agressive revendication du moi, la puissance de la communion de l’Amour crucifié. Notre victoire a le nom de libération, de pardon, de transfiguration. Elle a un visage : Celui du ressuscité.




Dans le Coeur de Jésus




_____________________________________________


Prions Prions pour le salut du monde entier






Prière à Saint Michel Archange


Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat, soyez notre secours
contre la malice et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui son empire,
nous vous le demandons en suppliant.
Et vous, Prince de la Milice Céleste, par la force divine,
repoussez en enfer Satan et les autres esprits mauvais
qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes.

Amen

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'agressivité contagieuse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: