À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:09

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:02

» Chapelet du mardi 18 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 21:30

» RV du dimanche avec Léandre Lachance : Multitude de TRÉSORS pour toi !!
par Lumen Hier à 19:49

» *Vivons les 30 jours de l'Avent avec les prophéties bibliques*
par Lumen Hier à 19:35

» Ici, Joseph prononce son FIAT, et il rejoint celui de Marie le jour de l'Annonciation.
par Lumen Hier à 18:23

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Ne me lâche pas, ne m'abandonne pas”
par Lumen Hier à 18:11

» • Avent dans la Ville 2018 • Léa, la possessive
par Lumen Hier à 18:01

» Jésus aujourd'hui : « on lui donnera le nom d’Emmanuel » (Mt 1, 18-24)
par Lumen Hier à 17:51

» Parole de DIEU** : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Hier à 17:27

» Pensée du jour: Mon enfant, si tu savais l'Amour qui existe au Ciel...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:26

» Huit jours avant Noël, en mémoire de l’Annonciation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:17

» Remercie la vie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:09

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Hier à 2:08

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Hier à 1:48

» Jésus s'enracine dans une lignée d'ancêtres concrets. C'est une humanité neuve qui naît en Jésus.
par Lumen Hier à 1:35

» Textes de Saint Josemaria Escriva : Temps de préparation à Noël
par Lumen Hier à 1:15

» • Avent dans la Ville 2018 • Sarah, la stérile
par Lumen Hier à 1:01

» Jésus aujourd'hui : « Jésus, fils de David, fils d’Abraham » (Mt 1, 1-17)
par Lumen Hier à 0:49

» Peut-on être dans la joie et dans la peine en même temps ? OUI Par l'espérance !
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 21:41

» Textes de Saint Josemaria Escriva : "Laisse-Le donc exiger beaucoup de toi !"
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 21:29

» • Avent dans la Ville 2018 • Agar, l’arrogante
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 21:14

» Jésus aujourd'hui : « Que devons-nous faire ? » (Lc 3, 10-18)
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 21:04

» Chapelet du lundi 17 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Déc 2018 - 20:31

» Jésus par sa Naissance en terre étrangère nous fait comprendre que, à sa suite, nous sommes aussi des pèlerins sur la terre
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 18:19

» • Avent dans la Ville 2018 • Ève, l’innocente
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 18:09

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Pour obéir il faut l'humilité”
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 18:02

» Jésus aujourd'hui : « Élie est déjà venu et ils ne l’ont pas reconnu » (Mt 17, 10-13)
par Lumen Lun 17 Déc 2018 - 17:55

» Angélus du « Gaudete »: « L’étincelle du bonheur pour le monde entier »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Déc 2018 - 9:53

» Pensée du jour: Ton unique objectif doit être celui d'accomplir la Volonté du Père.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Déc 2018 - 9:37

» Parce que sa grand-mère lui a fait connaître Jésus et Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Déc 2018 - 9:29

» C'est fini, Seigneur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Déc 2018 - 9:19

» Chapelet du dimanche 16 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 20:30

» Pensée du jour: Enfant de Mon Cœur, toi que J'ai façonné avec tant d'Amour, Je veux te prendre dans Mes bras...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:59

» La confiance de Marie a permis la Nouvelle Alliance
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:51

» Au Père qui nous appelle
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:37

» Chapelet du samedi 15 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 20:36

» Pensée du jour: Mon enfant, Je veux te garder près de Moi; ne t'éloigne pas de Moi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 20:25

» Trois chapelets dans le pack des pèlerins des JMJ
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 10:03

» Rends-nous solidaires
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 9:50

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 14 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Mea culpa

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 La vocation d'Isaïe

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8497
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: La vocation d'Isaïe   Mar 26 Sep 2017 - 1:16

La vocation d'Isaïe

« Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? »
Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! »


Isaïe Chapitre 6, versets 1-8


L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur qui siégeait sur un trône très élevé ; les pans de son manteau remplissaient le Temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui. Ils avaient chacun six ailes : deux pour se couvrir le visage, deux pour se couvrir les pieds, et deux pour voler. Ils se criaient l’un à l’autre :

« Saint ! Saint ! Saint, le Seigneur de l’univers ! Toute la terre est remplie de sa gloire. »

Les pivots des portes se mirent à trembler à la voix de celui qui criait, et le Temple se remplissait de fumée. Je dis alors :

« Malheur à moi ! je suis perdu, car je suis un homme aux lèvres impures, j’habite au milieu d’un peuple aux lèvres impures : et mes yeux ont vu le Roi, le Seigneur de l’univers ! »


L’un des séraphins vola vers moi, tenant un charbon brûlant qu’il avait pris avec des pinces sur l’autel. Il l’approcha de ma bouche et dit :

« Ceci a touché tes lèvres, et maintenant ta faute est enlevée, ton péché est pardonné. »

J’entendis alors la voix du Seigneur qui disait : « Qui enverrai-je ? qui sera notre messager ? »
Et j’ai répondu : « Me voici : envoie-moi ! »





Sébastien Depommier



Méditation

Être envoyé


Un temps déterminé d’abord. Un temps qui n’est pas en dehors du temps. Un événement qui fait irruption dans l’histoire. Tel est donc ce qui se passe « l’année de la mort du roi Ozias ». Pas n’importe quand. Car c’est dans l’histoire et non au-dessus d’elle, que notre Dieu fait son œuvre. C’est dans l’existence bien réelle des hommes, au cœur des circonstances de ce monde, que se distingue et se dessine l’ouvrage de Dieu.

Un lieu ensuite. Isaïe est dans le Temple, en plein milieu de la cité de Jérusalem. Le Temple, là où Dieu demeure, réplique - en quelque sorte – du règne des cieux où il demeure*. Ce Temple, construit par le roi Salomon, « maison pour le nom du Seigneur, le Dieu d’Israël. »** et où il fixa « un emplacement pour l’Arche où se trouve l’Alliance du Seigneur », celle conclue avec les pères, lorsque le Seigneur les fit sortir de la servitude du pays d’Égypte.

Enfin, une vision chargée de sens, en trois tableaux : La Seigneurie de Dieu, manifestée par le trône et par la gloire de Dieu, signifiée par son manteau. Puis vient la crainte d’Isaie devant un tel spectacle grandiose et inquiétant tout à la fois. Comment oser s’adresser à un tel Dieu, avec tout son fardeau de péchés, de mélanges de sentiments ?

Puis enfin le dernier tableau, la vocation elle-même d’Isaie, tranchante et directe : « me voici, envoie-moi ! »

Aujourd’hui encore et toujours, pouvoir dire, « me voici, envoie-moi ». Là où nous vivons, du cœur de notre existence quotidienne. Notre Dieu n’est plus dans un Temple de pierre, mais dans le corps livré, crucifié et relevé de la mort de son Fils.

Son manteau est ce manteau rouge dont les gardes revêtirent Jésus au moment de l’emmener pour le crucifier***. Manteau de la dérision et des humiliations.

Quant à nos lèvres impures elles ont désormais été rendues pures par la vie de celui qui a pleinement fait ce qu’il a dit. De celui qui a aimé sans mesure.

Alors, oui, pouvoir dire « me voici », à celui qui s’offre sans compter pour nous apprendre sa liberté et son cœur de chair.



*Ps 2, 4
**1 R 8, 20-21
***Mt 27, 21-31




Sœur Véronique Margron,
Communauté de Paris.




Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média [Center



Pour écouter cliquer sur l'image



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
La vocation d'Isaïe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LA SAINTE BIBLE, LES SAINTES ECRITURES :: Retraite dans la Ville-
Sauter vers: