À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 20:39

» Neuvaine à Saint François d'Assise, Chemin d'Oraison
par Lumen Aujourd'hui à 19:59

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 19:35

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 17:02

» Pour vous, qui suis-je?
par Lumen Aujourd'hui à 16:53

» Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
par Lumen Aujourd'hui à 16:47

» Me voici venue pour vous recevoir ; montons au Paradis !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 15:32

» Notre Père et notre Mère ...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 15:17

» Neuvaine à saint Michel archange pour la France
par Lumen Aujourd'hui à 12:48

» Jésus pourrait-il nous inviter par cette Parole à nous mettre à l'école de Marie ?
par Lumen Aujourd'hui à 12:35

» Texte de Saint Josémaria : “Nous n'avons pas de temps en trop, pas une seconde à perdre”
par Lumen Aujourd'hui à 12:27

» Jésus Aujourd'hui : « Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu… » (Lc 8, 19-21)
par Lumen Aujourd'hui à 12:20

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:27

» Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !
par Lumen Hier à 18:58

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Hier à 18:43

» 1680 /Sainte Kateri Tekakwitha, le « Lys des Agniers »
par Lumen Hier à 18:13

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 27
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:58

» Pensée du jour: Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:44

» Pendant la demi-finale, l’entraîneur récitait son chapelet
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:20

» Ensemble, dans la paix, sous le Regard de Dieu !
par Lumen Hier à 17:15

» En harmonie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:13

» Jésus Aujourd'hui : « Faites attention à la manière dont vous écoutez » (Lc 8, 16-18)
par Lumen Hier à 17:04

» • Avec Matthieu pas à pas • : Le jeûne
par Lumen Hier à 16:54

» La Question du Mardi : Pourquoi Galilée a-t-il été condamné en 1633 ?
par Lumen Dim 23 Sep - 19:51

» Jésus Aujourd'hui : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » (Mc 9, 30-37)
par Lumen Dim 23 Sep - 18:58

» Jésus Aujourd'hui : « Ils regardent sans regarder, ils entendent sans comprendre » (Lc 8, 4-15)
par Lumen Dim 23 Sep - 18:42

» Jésus Aujourd'hui : « Je veux la miséricorde, non le sacrifice » (Mt 9, 9-13)
par Lumen Dim 23 Sep - 18:29

» Messe à Kaunas, suivie de l'angélus
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep - 18:13

» Voici un poème qui pourra nous aider à être de vrais semeurs.
par Lumen Dim 23 Sep - 18:09

» Lituanie: le chapelet du Pape devant Marie, Porte de l’Aurore, Mère de miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep - 18:03

» Jésus est « Dieu-avec-nous » qui pose un regard qui ne juge pas et ne condamne pas.
par Lumen Dim 23 Sep - 17:59

» Le Sacrement de la Réconciliation est la Rencontre avec l'Amour Miséricordieux de Dieu
par Lumen Dim 23 Sep - 17:52

» Demandons à Dieu cette foi simple des cœurs d'enfants les uns pour les autres
par Lumen Dim 23 Sep - 17:27

» Jésus pris de compassion, est le même Jésus qui écoute toujours avec compassion chacune des douleurs confiée à Lui !
par Lumen Dim 23 Sep - 17:14

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 26
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep - 17:12

» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Dim 23 Sep - 16:58

» Pensée du jour: Mon enfant, prends le temps de te laisser aimer par Moi, de bien accueillir Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep - 16:50

» Padre Pio : « être derrière cette Mère bénie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep - 10:01

» Risque ton cri
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 23 Sep - 9:48

» Jésus Aujourd'hui : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)
par Lumen Sam 22 Sep - 20:30

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar - 20:02

Partagez | 
 

 Le cri de Jonas

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7914
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Le cri de Jonas   Ven 20 Oct - 16:19

Le cri de Jonas

Jonas répondit : « Je suis Hébreu, et c’est le Seigneur que j’adore, le Dieu du ciel qui a fait la mer et la terre. »

Jonas Chapitre 1, versets 4-9


Le Seigneur lança sur la mer un vent violent, et il y eut grande tempête sur la mer, au point que le vaisseau menaçait de se briser. Les matelots prirent peur; ils crièrent chacun vers son dieu, et pour s'alléger, jetèrent à la mer la cargaison. Jonas cependant était descendu au fond du bateau; il s'était couché et dormait profondément. Le chef de l'équipage s'approcha de lui et lui dit : "Qu'as-tu à dormir? Lève-toi, crie vers ton Dieu! Peut-être Dieu songera-t-il à nous et nous ne périrons pas."

Puis ils se dirent les uns aux autres: "Tirons donc au sort, pour savoir de qui nous vient ce mal." Ils jetèrent les sorts et le sort tomba sur Jonas. Ils lui dirent alors: "Dis-nous donc quelle est ton affaire, d'où tu viens, quel est ton pays et à quel peuple tu appartiens."

Il leur répondit: "Je suis Hébreu, et c'est le Seigneur que j'adore, le Dieu du ciel qui a fait la mer et la terre."




Jean-Baptiste Germain



Méditation

Le nom de Dieu


« Homme libre, toujours tu chériras la mer » : Jonas ne pouvait pas connaître ce vers de Baudelaire, mais pour se dégager de la main de Dieu, il choisit la fuite sur la mer, espace de grande liberté où aucun chemin n’est tracé. Ce n’est qu’au souffle du vent conjugué au talent du marin qu’une route apparaît sur les flots. Cette absence de voie indiquée ne serait-elle pas plutôt très inquiétante ? Peut-être fallait-il précisément un tel espace sans chemin, où la liberté est totale, pour que Jonas se souvienne que le Seigneur lui avait indiqué une route à suivre. Mais pour l’instant, il dort : sa vie est en danger et il ne le sait pas. Avant qu’il ne perde peut-être la vie, il doit passer par un dépouillement : bagages et cargaison sont passés par-dessus bord au milieu de la tempête.

Jonas n’a alors plus pour lui que le Seigneur, et c’est bien le nom de Dieu que ses compagnons de voyage trouvent sur ses lèvres quand ils le tirent du sommeil : Jonas prononce une confession de foi dans le Dieu d’Israël, teintée de confiance dans ce Seigneur « du ciel et de la mer », ces éléments pourtant contraires à son projet de fuite. En invoquant le nom de Dieu, Jonas est déjà en train d’amorcer sa conversion : l’ayant fui, il est près de tout perdre, et il reconnaît que, où qu’il aille, le Seigneur sera toujours auprès de lui. Quand il ne reste plus rien, quand le chemin n’est pas clair et que les vents sont contraires, le nom de Dieu reste la seule planche de salut.




Frère Marie-Augustin
Couvent de Strasbourg




Méditation enregistrée dans les studios d'Alsace Média



Pour écouter cliquer sur l'image



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le cri de Jonas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LA SAINTE BIBLE, LES SAINTES ECRITURES :: Retraite dans la Ville-
Sauter vers: