À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 16:52

» Ouverture d’un showroom clandestin de la procréation le 17 avril 2018
par Lumen Aujourd'hui à 16:47

» Le cardinal Vingt-Trois célèbrera la messe pour la France
par Lumen Aujourd'hui à 16:10

» Prier pour l’âme de la France
par Lumen Aujourd'hui à 15:51

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Aujourd'hui à 15:05

» Que je vive sur la terre avec l'âme, le cœur, en Celui qui est mon Ciel
par Lumen Aujourd'hui à 14:54

» CIVITAS soutient le Rosaire aux Frontières et appelle à y participer
par Lumen Aujourd'hui à 14:38

» Prêtre sataniste, il est sauvé par le Rosaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 14:34

» La richesse du temps
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 14:21

» L'appel de 70 médecins : « Il est manifeste que Vincent Lambert n'est pas en fin de vie »
par Lumen Aujourd'hui à 12:27

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Aujourd'hui à 11:56

» Texte de Saint Josémaria : “L’union au Pape est union à Pierre”
par Lumen Aujourd'hui à 11:52

» Semaine de prière pour les vocations missionnaires
par Lumen Aujourd'hui à 11:43

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Aujourd'hui à 11:27

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:04

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Hier à 22:23

» Mois de la Passion ou la Science du Crucifix
par Lumen Hier à 22:15

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 21:36

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, demeure dans la très grande humilité.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:34

» « N'aie peur de rien, sois fidèle jusqu'à la fin... »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:25

» Humanisation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:16

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Hier à 18:47

» La conversion fulgurante d’Alphonse Ratisbonne
par Lumen Hier à 18:15

» La Question du Mardi : Qu'a-t-on réellement découvert à Qumrân ?
par Lumen Hier à 17:09

» Un chemin sûr, c'est de vivre les paroles mêmes de Jésus.
par Lumen Hier à 10:21

» Texte de Saint Josémaria : “Que vous vous aimiez, que vous vous aidiez !”
par Lumen Hier à 10:04

» Chapelet du mardi 17 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 20:08

» Prier Notre Dame de l'Afrique aux intentions du continent
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 19:41

» La Question du Mardi : Que penser de l'Islam ?
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 18:28

» Saint Antoine de Padoue, le Saint que tout le monde aime.
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 16:57

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 14:56

» Pensée du jour: Mon enfant, continue à avancer sans savoir où Je te conduis.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 11:12

» L’enfant fut miraculeusement retrouvé sain et sauf
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:53

» Être don
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:24

» Le chemin de la communion, de l'unité des familles, est souvent un chemin de croix...
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 10:04

» Texte de Saint Josémaria : Surmonter les difficultés
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 9:48

» Universités : combattre les graves inégalités et injustices actuelles
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 16 Avr 2018 - 20:23

» Chapelet du lundi 16 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 16 Avr 2018 - 19:51

» La Question du Mardi : L’Eglise a-t-Elle méprisé les femmes ?
par Lumen Lun 16 Avr 2018 - 19:06

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Lun 16 Avr 2018 - 12:49

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 19 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 18 Invités :: 1 Moteur de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Angélus : « tu appartiens à Dieu »

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Angélus : « tu appartiens à Dieu »    Dim 22 Oct 2017 - 18:19

Angélus : « tu appartiens à Dieu » (traduction intégrale)


Pas de fuite de la réalité, paroles avant l’angélus








« A qui est-ce que j’appartiens ? … Avant tout… tu appartiens à Dieu. C’est l’appartenance fondamentale. C’est Lui qui t’a donné tout ce que tu es et tout ce que tu as », a souligné le pape François à l’angélus du 22 octobre 2017.

« Le chrétien, a-t-il déclaré devant les quelques 35 000 pèlerins réunis place Saint-Pierre, est appelé à s’engager concrètement dans les réalités humaines et sociales sans opposer “Dieu” et “César” ; opposer Dieu et César serait une attitude fondamentaliste. Le chrétien est appelé à s’engager concrètement dans les réalités terrestres, mais en les éclairant avec la lumière qui vient de Dieu ».

Pour le pape, « la confiance prioritaire à Dieu et l’espérance en Lui ne comportent pas de fuite de la réalité, mais (impliquent) plutôt de rendre activement à Dieu ce qui lui appartient. C’est pour cela que le croyant regarde la réalité future, celle de Dieu, pour vivre la vie terrestre en plénitude, et répondre avec courage à ses défis ».

Voici notre traduction intégrale des paroles prononcées par le pape pour introduire la prière mariale :



Paroles du pape avant l’angélus

Chers frères et sœurs, bonjour !

L’Evangile de ce dimanche (Mt 22,15-21) nous présente un nouveau face à face entre Jésus et ses opposants. Le thème affronté est celui du tribut à César : une question “épineuse”, sur le caractère licite ou non de payer la taxe à l’empereur de Rome, à laquelle était assujettie la Palestine au temps de Jésus. Il y avait diverses positions. Par conséquent, la question adressée par les pharisiens : « Est-il permis, oui ou non, de payer l’impôt à César, l’empereur ? » (v. 17) constitue un piège pour le Maître. En effet, selon ce qu’il répondrait, il aurait été accusé d’être pour ou contre Rome.

Mais Jésus, dans ce cas aussi, répond avec calme et profite de la question malicieuse pour donner un enseignement important, en s’élevant au-dessus de la polémique et des affrontements opposés. Il dit aux pharisiens : « Montrez-moi la monnaie de l’impôt ». Ils lui présentent une pièce d’un denier, et Jésus, en observant la monnaie, demande : « Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? » Les pharisiens ne savent que répondre : « De César ». Alors Jésus conclut : « Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. » (cf. vv. 19-21). D’un côté, en intimant de rendre à l’empereur ce qui lui appartient, Jésus déclare que payer la taxe n’est pas un acte d’idolâtrie, mais un acte dû à l’autorité terrestre ; de l’autre – et c’est là que Jésus donne le “coup de grâce” – rappelant le primat de Dieu, il demande de lui rendre ce qui lui revient en tant que Seigneur de la vie, de l’homme et de l’histoire.

La référence à l’effigie de César, gravée sur la monnaie, dit qu’il est juste de se sentir à plein titre– avec des droits et des devoirs – citoyens de l’Etat ; mais symboliquement cela fait penser à l’autre image qui est imprimée en tout homme : l’image de Dieu. Il est le Seigneur de tout, et nous, qui avons été créés “à son image”, nous appartenons d’abord à Lui. Jésus tire, de la question qui lui est posée par les pharisiens, une interrogation plus radicale et vitale pour chacun de nous, une question que nous pouvons nous poser : à qui est-ce que j’appartiens ? A la famille, à la ville, aux amis, à l’école, au travail, à la politique, à l’Etat ? Oui, certainement. Mais avant tout – nous rappelle Jésus – tu appartiens à Dieu. C’est l’appartenance fondamentale. C’est Lui qui t’a donné tout ce que tu es et tout ce que tu as. Et donc notre vie, jour après jour, nous pouvons et nous devons la vivre dans la reconnaissance de notre appartenance fondamentale et dans la reconnaissance du cœur envers notre Père, qui crée chacun de nous individuellement, unique, mais toujours à l’image de son Fils aimé, Jésus. C’est un magnifique mystère.

Le chrétien est appelé à s’engager concrètement dans les réalités humaines et sociales sans opposer “Dieu” et “César” ; opposer Dieu et César serait une attitude fondamentaliste. Le chrétien est appelé à s’engager concrètement dans les réalités terrestres, mais en les éclairant avec la lumière qui vient de Dieu. La confiance prioritaire à Dieu et l’espérance en Lui ne comportent pas de fuite de la réalité, mais plutôt de rendre activement à Dieu ce qui lui appartient. C’est pour cela que le croyant regarde la réalité future, celle de Dieu, pour vivre la vie terrestre en plénitude, et répondre avec courage à ses défis.

Que la Vierge Marie nous aide à vivre toujours en conformité à l’image de Dieu que nous portons en nous, à l’intérieur, en donnant aussi notre contribution à la construction de la cité terrestre.


Traduction de Zenit, Anne Kurian


Source: https://fr.zenit.org/articles/angelus-tu-appartiens-a-dieu-traduction-integrale/
Revenir en haut Aller en bas
 
Angélus : « tu appartiens à Dieu »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: