À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Textes Liturgiques du 20 janvier 2018 : Samedi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Aujourd'hui à 11:57

» « Le chapelet est une lumière dans l’obscurité de la prison »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:53

» Le sens des autres
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:22

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Lumen Hier à 20:38

» Chapelet du vendredi 19 janvier 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:19

» Ordre des Mercédaires : le pape encourage à retrouver le « premier amour »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:01

» Chili : « Non à la violence qui détruit »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:52

» Chili: « Les laïcs ne sont pas nos employés », le pape François pourfend le cléricalisme
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:42

» Chili: l’apôtre Pierre abattu, « miséricordié » et transfiguré, rencontre avec les prêtres, les diacres, les consacrés
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:34

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, Mon Amour est si grand pour toi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:54

» Pensée du jour: Mon enfant, viens encore plus près de Moi; Je veux te combler de Mon Amour.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:47

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Hier à 13:19

» « Il appela ceux qu'Il voulait. »
par Lumen Hier à 12:43

» Paul et Barnabé face aux païens
par Lumen Hier à 12:31

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 12:05

» Textes Liturgiques du 19 janvier 2018 : Vendredi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Hier à 10:04

» Jésus et Marie pèlerins pour préparer les JMJ de Panama en 2019
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:52

» Le petit garçon qui aimait dessiner
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:20

» Prières
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 21:07

» Chili : le pape encourage des femmes détenues à enfanter l’avenir
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 21:03

» « Veux-tu la paix ? Travaille pour la paix », lance le pape aux Chiliens
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 20:53

» Chili : l’avenir se joue dans la capacité à écouter, affirme le pape aux autorités
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 20:42

» Nous sommes allés voir pour vous – Dieu n’est pas mort.
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 20:35

» Chapelet du jeudi 18 janvier 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 20:16

» Tu vas laisser agir Dieu, tu vas laisser Dieu être Dieu, et toi...
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 20:12

» Prions pour et avec les malades
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 19:38

» Jeudis théologie : Pardonne-nous comme nous pardonnons : est-ce une limite au pardon ?
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:53

» La Liturgie pour les nuls
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:43

» Cours de cathéchisme pour adultes avec le Père Laguérie (en 32 leçons)
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:32

» La prédication de Saul à Damas
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:22

» Textes Liturgiques du 18 janvier 2018 : Jeudi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 10:51

» La Vierge vient nous demander d’aimer « son Cœur immaculé »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 10:10

» L'eau qui n'a pas de prix
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 9:52

» Chapelet du mercredi 17 janvier 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 20:50

» Chili: à son arrivée à Santiago, le pape se recueille sur la tombe de « l’évêque des pauvres »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 11:26

» Dans l’avion vers le Chili, le pape met en garde contre une guerre nucléaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 11:08

» Textes Liturgiques du 17 janvier 2018 : Mercredi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Mer 17 Jan 2018 - 11:02

» En route vers le Chili, le télégramme du pape à la France
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 10:57

» Le départ du pape François pour le Chili, et ses rendez-vous
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 10:50

» « Ainsi tu seras à côté de ma Mère »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 10:24

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 14 Invités :: 1 Moteur de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Toussaint: «Le vrai bonheur: être avec le Seigneur et vivre par amour»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1062
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Toussaint: «Le vrai bonheur: être avec le Seigneur et vivre par amour»   Mer 1 Nov 2017 - 18:42

Toussaint: «Le vrai bonheur: être avec le Seigneur et vivre par amour» (traduction complète)


Paroles du pape avant l’angélus, Toussaint 2017







« Le vrai bonheur c’est d’être avec le Seigneur et de vivre par amour. Vous croyez cela ? » : le pape François a posé la question par deux fois avant l’angélus de ce 1er novembre 2017, fête de la Toussaint, depuis la fenêtre du bureau du palais apostolique du Vatican qui donne place Saint-Pierre.

Il a pris la comparaison du vitrail pour dire : « Les saints sont nos frères et soeurs qui ont accueilli la lumière de Dieu dans leur coeur et qui l’ont transmise au monde, (…). Ils ont lutté pour enlever les taches et les obscurités du péché, de façon à faire passer la délicate lumière de Dieu. Voilà le but de la vie : faire passer la lumière de Dieu et c’est aussi le but de notre vie. »

Le pape a commenté l’Evangile des béatitudes lu à la messe du jour : « Les ingrédients pour la vie heureuse s’appellent les béatitudes. (…) Les béatitudes (…) ne demandent pas des gestes éclatants, elles ne sont pas pour les supermen, mais pour qui vit les épreuves et les fatigues de chaque jour. »

Il a aussi évoqué les « nombreux » saints de tous les jours, présents dans le monde aujourd’hui. Le pape a spontanément invité à les applaudir.

Voici notre traduction rapide, de travail, des paroles prononcées par le pape François en italien avant l’angélus.

AB



Allocution du pape François avant l’angélus

Chers frères et soeurs, bonjour et bonne fête!

La solennité de la Toussaint est “notre” fête: non pas parce que nous sommes “bien” mais parce que la sainteté de Dieu a touché notre vie.

Les saints ne sont pas de parfaits modèles, mais des personnes traversées par Dieu. Nous pouvons les comparer aux vitraux des églises, qui font entrer la lumière de différentes tonalités de couleurs. Les saints sont nos frères et soeurs qui ont accueilli la lumière de Dieu dans leur coeur et qui l’ont transmise au monde, chacun selon sa propre “tonalité”. Mais ils ont tous été transparents, ils ont lutté pour enlever les taches et les obscurités du péché, de façon à faire passer la délicate lumière de Dieu. Voilà le but de la vie : faire passer la lumière de Dieu et c’est aussi le but de notre vie.

En effet, aujourd’hui, dans l’Evangile, Jésus s’adresse aux siens, à nous tous, en nous disant « heureux » (Mt 5,3). C’est le mot par lequel commence sa prédication, qui est « évangile », bonne nouvelle, parce que c’est la voie du bonheur. Qui est avec Jésus est bienheureux, est heureux. Le bonheur ne consiste pas à avoir quelque chose ou à devenir quelqu’un, non, le vrai bonheur c’est d’être avec le Seigneur et de vivre par amour. Vous croyez cela ?

Le vrai bonheur ne consiste pas à avoir quelque chose ou à devenir quelqu’un : le vrai bonheur c’est d’être avec le Seigneur et de vivre par amour. Vous croyez cela ? Nous devons progresser pour croire cela.

Alors, les ingrédients pour la vie heureuse s’appellent les béatitudes : sont bienheureux les simples, les humbles qui font de la place pour Dieu, qui savent pleurer pour les autres et pour leurs propres erreurs, restent doux, luttent pour la justice, sont miséricordieux envers tous, gardent la pureté du cœur, travaillent toujours pour la paix, et demeurent dans la joie, ne haïssent pas, et, quand ils souffrent, répondent au mal par le bien.

Voilà les béatitudes. Elles ne demandent pas des gestes éclatants, elles ne sont pas pour les supermen, mais pour qui vit les épreuves et les fatigues de chaque jour. Les saints sont ainsi : ils respirent comme tout le monde l’air pollué du mal qu’il y a dans la monde, mais sur le chemin, ils ne perdent jamais de vue le parcours de Jésus celui indiqué par les béatitudes, qui sont comme la carte de la vie chrétienne. Aujourd’hui, c’est la fête de ceux qui ont atteint l’objectif indiqué par cette carte : pas seulement les saints du calendrier, mais tant de frères et sœurs « de la porte à côté », que nous avons peut-être rencontré et connus. C’est aujourd’hui une fête de famille, de tant de personnes simples, cachées qui, en réalité, aident Dieu à faire avancer le monde. Et il y en a tant aujourd’hui ! Il y en a tant ! Merci à ces frères et sœurs inconnus qui aident Dieu à faire avancer le monde, qui vivent au milieu de nous : saluons-les tous par de beaux applaudissements !

Avant tout, dit la première béatitude, il y a les « pauvres de cœur » (Mt 5,3). Qu’est-ce que cela signifie ? Qu’ils ne vivent pas pour le succès, le pouvoir ni l’argent. Ils savent que qui accumule des trésors pour soi ne s’enrichit pas devant Dieu (cf. Lc 12,21). Ils croient au contraire que le Seigneur est le trésor de la vie, l’amour du prochain la seule vraie source de gain. Parfois nous sommes mécontents du fait qu’il nous manque quelque chose ou nous sommes préoccupés si nous ne sommes pas considérés comme nous le voudrions. Rappelons-nous que notre béatitude n’est pas là, mais dans le Seigneur et dans l’amour: ce n’est qu’avec lui, qu’en aimant que l’on vit en bienheureux.

Enfin, je voudrais citer une autre béatitude, qui ne se trouve pas dans l’Evangile, mais à la fin de la Bible, et qui parle du terme de la vie : « Heureux les morts qui meurent dans le Seigneur » (Ap. 14 , 13). Demain, nous serons appelés à accompagner nos défunts de notre prière pour qu’ils jouissent pour toujours du Seigneur. Rappelons avec gratitude ceux qui nous sont chers et prions pour eux.

Que la Mère de Dieu, Reine des saints et Porte du Ciel, intercède pour notre chemin de sainteté et pour ceux qui nous sont chers qui nous ont précédés et sont déjà partis pour la Patrie céleste.


© Traduction de ZENIT, Anita Bourdin


Source: https://fr.zenit.org/articles/toussaint-le-vrai-bonheur-cest-detre-avec-le-seigneur-et-de-vivre-par-amour-traduction-complete/
Revenir en haut Aller en bas
 
Toussaint: «Le vrai bonheur: être avec le Seigneur et vivre par amour»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: