À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Textes Liturgiques du 20 janvier 2018 : Samedi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Aujourd'hui à 11:57

» « Le chapelet est une lumière dans l’obscurité de la prison »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:53

» Le sens des autres
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:22

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Lumen Hier à 20:38

» Chapelet du vendredi 19 janvier 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:19

» Ordre des Mercédaires : le pape encourage à retrouver le « premier amour »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:01

» Chili : « Non à la violence qui détruit »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:52

» Chili: « Les laïcs ne sont pas nos employés », le pape François pourfend le cléricalisme
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:42

» Chili: l’apôtre Pierre abattu, « miséricordié » et transfiguré, rencontre avec les prêtres, les diacres, les consacrés
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:34

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, Mon Amour est si grand pour toi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:54

» Pensée du jour: Mon enfant, viens encore plus près de Moi; Je veux te combler de Mon Amour.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:47

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Hier à 13:19

» « Il appela ceux qu'Il voulait. »
par Lumen Hier à 12:43

» Paul et Barnabé face aux païens
par Lumen Hier à 12:31

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 12:05

» Textes Liturgiques du 19 janvier 2018 : Vendredi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Hier à 10:04

» Jésus et Marie pèlerins pour préparer les JMJ de Panama en 2019
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:52

» Le petit garçon qui aimait dessiner
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:20

» Prières
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 21:07

» Chili : le pape encourage des femmes détenues à enfanter l’avenir
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 21:03

» « Veux-tu la paix ? Travaille pour la paix », lance le pape aux Chiliens
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 20:53

» Chili : l’avenir se joue dans la capacité à écouter, affirme le pape aux autorités
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 20:42

» Nous sommes allés voir pour vous – Dieu n’est pas mort.
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 20:35

» Chapelet du jeudi 18 janvier 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 20:16

» Tu vas laisser agir Dieu, tu vas laisser Dieu être Dieu, et toi...
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 20:12

» Prions pour et avec les malades
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 19:38

» Jeudis théologie : Pardonne-nous comme nous pardonnons : est-ce une limite au pardon ?
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:53

» La Liturgie pour les nuls
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:43

» Cours de cathéchisme pour adultes avec le Père Laguérie (en 32 leçons)
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:32

» La prédication de Saul à Damas
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 12:22

» Textes Liturgiques du 18 janvier 2018 : Jeudi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Jeu 18 Jan 2018 - 10:51

» La Vierge vient nous demander d’aimer « son Cœur immaculé »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 10:10

» L'eau qui n'a pas de prix
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Jan 2018 - 9:52

» Chapelet du mercredi 17 janvier 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 20:50

» Chili: à son arrivée à Santiago, le pape se recueille sur la tombe de « l’évêque des pauvres »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 11:26

» Dans l’avion vers le Chili, le pape met en garde contre une guerre nucléaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 11:08

» Textes Liturgiques du 17 janvier 2018 : Mercredi de la 2ème semaine du Temps Ordinaire — Année Paire
par Lumen Mer 17 Jan 2018 - 11:02

» En route vers le Chili, le télégramme du pape à la France
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 10:57

» Le départ du pape François pour le Chili, et ses rendez-vous
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 10:50

» « Ainsi tu seras à côté de ma Mère »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Jan 2018 - 10:24

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 14 Invités :: 1 Moteur de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Sainte-Marthe: le témoignage, remède à la «colonisation idéologique»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1062
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Sainte-Marthe: le témoignage, remède à la «colonisation idéologique»   Jeu 23 Nov 2017 - 20:48

Sainte-Marthe: le témoignage, remède à la «colonisation idéologique»


Homélie du 21 novembre 2017





Le seul remède à « la colonisation idéologique et culturelle » qui tend à « nier les différences » c’est le « témoignage », le « martyre », a fait observer le pape François.

C’est le cœur de l’enseignement du pape fait au cours de l’homélie prononcé en la fête de la Présentation de la Vierge Marie, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe du Vatican, ce mardi 21 novembre 2017, indique Radio Vatican en italien. Le pape a commenté le récit du martyre d’Éléazar, du livre des Maccabées.

Le vieil homme est condamné à mort pour sa fidélité au Dieu d’Israël et il refuse de sauver sa vie « indignement », pour ne pas donner un mauvais exemple aux jeunes. Éléazar résiste face aux traditions païennes que le roi essaye d’introduire dans le peuple d’Israël.

Dans la vie du peuple qui a grandi autour de la Loi du Seigneur entre une nouvelle culture, explique le pape, les « nouvelles institutions » qui veulent tout changer: « culture, religion, loi ». «Tout est nouveau », « la modernité » : c’est une véritable colonisation idéologique, souligne le pape François.

La colonisation idéologique et culturelle, explique-t-il, « vit dans l’instant, pas dans le temps, et pour cela elle ne peut rien promettre. Et avec « cette attitude qui consiste à faire tous les hommes égaux et à effacer les différents engagements, elle fait le gros péché de blasphème contre le Dieu Créateur. Chaque fois qu’une colonisation culturelle et idéologique arrive, elle pèche contre le Dieu Créateur parce qu’elle veut changer la création telle que Lui l’a faite ».

De cette colonisation idéologique, estime le pape, naît une persécution : le désir de tout détruire, de tout égaliser, l’incapacité « de tolérer les différences ».

Les mots clés que le pape utilise sont les « racines perverses »: les racines qui laissent se développer dans le peuple de Dieu les habitudes « nouvelles, païennes, mondaines ».

« Et c’est le chemin de la colonisation culturelle qui finit par persécuter aussi les croyants, affirme le pape. Mais nous n’avons pas besoin d’aller loin pour voir quelques exemples: pensons aux génocides du siècle dernier, ce fut une chose culturelle, nouvelle: « Tous les mêmes, et ceux qui n’ont pas le sang pur…» « Il n’y a pas lieu pour les différences, poursuit-il, il n’y a pas de place pour les autres, il n’y a pas de place pour Dieu. Voilà la racine perverse. Face à cette colonisation culturelle née de la perversité d’une racine idéologique, Éléazar, lui, il est enraciné. »

Et Éléazar meurt en pensant aux jeunes, en leur laissant un exemple noble : il « donne sa vie pour l’amour de Dieu et il est enraciné dans la Loi, pour l’avenir ». Ainsi, face à cette « racine perverse » produite par la colonisation idéologique et culturelle, explique le pape, « il y a cette autre racine qui donne la vie et fait grandir l’avenir».

Ce n’est pas pour cela que toutes les choses nouvelles sont mauvaises, fait observer le pape : il suffit de penser à l’Évangile qui était nouveau!

Mais il invite à un discernement : « Nous devons discerner les nouveautés. Cette nouveauté, vient-elle du Seigneur, de l’Esprit Saint, vient-elle de la racine de Dieu ou cette nouveauté vient d’une racine perverse? Mais avant, oui, c’était un péché, tu ne pouvais pas tuer les enfants; mais aujourd’hui, tu peux, c’est une nouveauté perverse. Hier, les différences étaient claires, comme Dieu l’a faite, la création a été respectée; mais aujourd’hui …. »

La nouveauté de Dieu, souligne le pape, ne fait jamais « de négociation », mais grandit et regarde l’avenir.

Que l’exemple d’Éléazar « nous aide dans les moments de confusion face à la colonisation culturelle et spirituelle qui nous est proposée », conclut le pape François.



Source: https://fr.zenit.org/articles/sainte-marthe-le-temoignage-remede-a-la-colonisation-ideologique/
Revenir en haut Aller en bas
 
Sainte-Marthe: le témoignage, remède à la «colonisation idéologique»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: