À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 16:52

» Ouverture d’un showroom clandestin de la procréation le 17 avril 2018
par Lumen Aujourd'hui à 16:47

» Le cardinal Vingt-Trois célèbrera la messe pour la France
par Lumen Aujourd'hui à 16:10

» Prier pour l’âme de la France
par Lumen Aujourd'hui à 15:51

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Aujourd'hui à 15:05

» Que je vive sur la terre avec l'âme, le cœur, en Celui qui est mon Ciel
par Lumen Aujourd'hui à 14:54

» CIVITAS soutient le Rosaire aux Frontières et appelle à y participer
par Lumen Aujourd'hui à 14:38

» Prêtre sataniste, il est sauvé par le Rosaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 14:34

» La richesse du temps
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 14:21

» L'appel de 70 médecins : « Il est manifeste que Vincent Lambert n'est pas en fin de vie »
par Lumen Aujourd'hui à 12:27

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Aujourd'hui à 11:56

» Texte de Saint Josémaria : “L’union au Pape est union à Pierre”
par Lumen Aujourd'hui à 11:52

» Semaine de prière pour les vocations missionnaires
par Lumen Aujourd'hui à 11:43

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Aujourd'hui à 11:27

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:04

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Hier à 22:23

» Mois de la Passion ou la Science du Crucifix
par Lumen Hier à 22:15

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 21:36

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, demeure dans la très grande humilité.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:34

» « N'aie peur de rien, sois fidèle jusqu'à la fin... »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:25

» Humanisation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:16

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Hier à 18:47

» La conversion fulgurante d’Alphonse Ratisbonne
par Lumen Hier à 18:15

» La Question du Mardi : Qu'a-t-on réellement découvert à Qumrân ?
par Lumen Hier à 17:09

» Un chemin sûr, c'est de vivre les paroles mêmes de Jésus.
par Lumen Hier à 10:21

» Texte de Saint Josémaria : “Que vous vous aimiez, que vous vous aidiez !”
par Lumen Hier à 10:04

» Chapelet du mardi 17 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 20:08

» Prier Notre Dame de l'Afrique aux intentions du continent
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 19:41

» La Question du Mardi : Que penser de l'Islam ?
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 18:28

» Saint Antoine de Padoue, le Saint que tout le monde aime.
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 16:57

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 14:56

» Pensée du jour: Mon enfant, continue à avancer sans savoir où Je te conduis.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 11:12

» L’enfant fut miraculeusement retrouvé sain et sauf
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:53

» Être don
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:24

» Le chemin de la communion, de l'unité des familles, est souvent un chemin de croix...
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 10:04

» Texte de Saint Josémaria : Surmonter les difficultés
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 9:48

» Universités : combattre les graves inégalités et injustices actuelles
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 16 Avr 2018 - 20:23

» Chapelet du lundi 16 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 16 Avr 2018 - 19:51

» La Question du Mardi : L’Eglise a-t-Elle méprisé les femmes ?
par Lumen Lun 16 Avr 2018 - 19:06

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Lun 16 Avr 2018 - 12:49

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Médias: le pape plaide pour une information fiable, avec des données et des faits vérifiés

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1591
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Médias: le pape plaide pour une information fiable, avec des données et des faits vérifiés   Sam 16 Déc 2017 - 18:02

Médias: le pape plaide pour une information fiable, avec des données et des faits vérifiés


Audience à l’Union de la presse périodique italienne (Traduction intégrale)





Non au « sensationnalisme », à « l’émotivité surchauffée », oui à une « réflexion pondérée », une « information fiable, avec des données et des faits vérifiés », afin de « faire grandir chez les lecteurs un sens critique sain ». C’est le plaidoyer du pape François devant les membres de l’Union de la presse périodique italienne (Unione Stampa Periodica Italiana U.S.P.I.) et de la Fédération italienne des hebdomadaires catholiques (Federazione Italiana Settimanali Cattolici F.I.S.C.), ce 16 décembre 2017.

En recevant au Vatican quelques 350 représentants de médias, le pape a encouragé les journalistes à être une voix « libre et responsable », mettant une nouvelle fois en garde contre les “péchés de la communication”: la désinformation, la calomnie, la diffamation. « L’on évitera, a-t-il insisté, d’être constamment à la merci de slogans faciles ou de campagnes d’information improvisées, qui laissent transparaître l’intention de manipuler la réalité, les opinion et le personnes mêmes, en produisant souvent d’inutiles “nuages de poussière médiatiques”. »

Dans son long discours, le pape a souhaité des « nouvelles communiquées avec sérénité, précision et exhaustivité dans un langage calme, afin de favoriser une réflexion fructueuse », des « paroles pondérées et claires, qui refusent l’inflation du discours suggestif, crié et ambigu… de telle sorte que l’opinion publique soit en mesure de comprendre et de discerner, et non pas étourdie et désorientée ».

Le pape a aussi plaidé la cause de la petite ou moyenne presse, qui produit « une information moins massifiée, moins sujette à la pression des modes…, plus proche de la vie quotidienne des communautés, plus ancrée dans l’essentiel et le concret des faits ».

Voici notre traduction du discours que le pape François a prononcé à cette occasion.

Discours du pape François

Chers frères et sœurs,

Je vous souhaite la bienvenue à vous tous, représentants des quelque 3000 médias publiés ou sur les ondes, sous forme papier ou sous forme numérique, de moyennes et petites entreprises éditoriales ou d’organismes et d’associations à but non-lucratif, et je remercie don Giorgio Zucchelli pour les aimables paroles qu’il m’a adressées en votre nom.

Vous avez un devoir, ou mieux une mission, parmi les plus importantes du monde d’aujourd’hui : celle d’informer correctement, d’offrir à tous une version des faits adhérant le plus possible à la réalité. Vous êtes appelés à rendre accessibles des problématiques complexes à un vaste public, afin de réaliser une médiation entre les connaissances à disposition des spécialistes et la possibilité concrète d’une divulgation plus large.

Votre voix, libre et responsable, est fondamentale pour la croissance de n’importe quelle société qui veut se dire démocratique, pour que soient assurés l’échange des idées et un débat fructueux fondé sur des données réelles et rapportées correctement.

A notre époque, souvent dominée par l’anxiété de la rapidité, de l’impulsion au sensationnalisme au détriment de la précision et de l’exhaustivité, de l’émotivité surchauffée à dessein à la place de la réflexion pondérée, l’on ressent de façon pressante la nécessité d’une information fiable, avec des données et des faits vérifiés, qui ne visent pas à impressionner et à émouvoir, mais plutôt se propose de faire grandir chez les lecteurs un sens critique sain, qui leur permette de se poser de justes questions et de parvenir à des conclusions justifiées.

De cette façon, l’on évitera d’être constamment à la merci de slogans faciles ou de campagnes d’information improvisées, qui laissent transparaître l’intention de manipuler la réalité, les opinion et le personnes mêmes, en produisant souvent d’inutiles “nuages de poussière médiatiques”.

La petite ou moyenne presse peut répondre plus facilement à ces exigences. Elle possède, dans sa démarche, des liens salutaires qui l’aident à produire une information moins massifiée, moins sujette à la pression des modes, aussi passagères qu’envahissantes. Elle est en effet génétiquement plus liée à sa base territoriale de référence, plus proche de la vie quotidienne des communautés, plus ancrée dans l’essentiel et le concret des faits. Il s’agit d’un journalisme étroitement connecté aux dynamiques locales, aux problématiques qui naissent du travail des diverses catégories, aux intérêts et aux sensibilités des réalités intermédiaires, qui ne trouvent pas facilement des canaux pour pouvoir s’exprimer adéquatement.

Les hebdomadaires diocésains inscrits à la Fédération des hebdomadaires catholiques (Federazione Italiana Settimanali Cattolici FISC), dont on fête aujourd’hui le 50e anniversaire, participent à cette logique. Ils peuvent se révéler des instruments d’évangélisation utiles, un espace dans lequel la vie diocésaine peut s’exprimer valablement et où les composantes ecclésiales variées peuvent facilement dialoguer et communiquer. Travailler dans un hebdomadaire diocésain signifie “sentir” de façon particulière avec l’Eglise locale, vivre la proximité à l’égard des personnes de la ville et des pays, et surtout lire les événements à la lumière de l’Evangile et du magistère de l’Eglise. Ces éléments sont la “boussole” de sa façon particulière de faire du journalisme, de donner des informations et d’exposer des opinions.

Les hebdomadaires diocésains, intégrés dans les nouvelles formes de communication numérique, restent par conséquent des instruments précieux et efficaces, qui nécessitent un engagement renouvelé de la part des Pasteurs et de toute la communauté chrétienne, et l’attention bienveillante des pouvoirs publics.

L’on ressent le besoin urgent de nouvelles communiquées avec sérénité, précision et exhaustivité dans un langage calme, afin de favoriser une réflexion fructueuse ; de paroles pondérées et claires, qui refusent l’inflation du discours suggestif, crié et ambigu.

Il est important que, avec patience et méthode, l’on offre des critères de jugement et d’informations de telle sorte que l’opinion publique soit en mesure de comprendre et de discerner, et non pas étourdie et désorientée.

La société a en outre besoin que le droit à l’information soit scrupuleusement respecté, avec celui de la dignité de toute personne humaine individuelle impliquée dans ce processus d’information, de façon que personne ne courre le risque d’être lésé faute de signes de responsabilité réels et circonstanciés. Il ne faut pas tomber dans les “péchés de la communication”: la désinformation – qui est de dire seulement une partie –, la calomnie, qui est sensationnaliste, ou la diffamation, en cherchant des choses dépassées, vieilles, et en les mettant en lumière aujourd’hui : ce sont des péchés très graves, qui abîment le cœur du journaliste et causent du tort aux personnes.

Pour toutes ces raisons il est donc souhaitable que ne diminue pas l’engagement de la part de tous pour assurer l’existence et la vitalité de ces périodiques et pour que soient protégés le travail et la dignité de la rétribution de tous ceux qui y participent.

En conclusion de notre rencontre, je voudrais vous encourager tous, membres de l’USPI et de la FISC, à continuer avec engagement et confiance votre travail ; et j’invite la société civile et ses institutions à faire leur possible pour que la petite et moyenne presse puisse accomplir son devoir irremplaçable, pour protéger un pluralisme authentique et donner voix à la richesse des différentes communautés locales et divers territoires.

A vous ici présents et à vos familles, comme à tous ceux qui rendent service dans le cadre de vos médias, je donne de tout cœur ma bénédiction et j’adresse mes vœux pour Noël qui approche. S’il vous plaît, n’oubliez pas de prier pour moi.

Merci !


Traduction de Zenit, Anne Kurian


Source: https://fr.zenit.org/articles/medias-le-pape-plaide-pour-une-information-fiable-avec-des-donnees-et-des-faits-verifies/

Revenir en haut Aller en bas
 
Médias: le pape plaide pour une information fiable, avec des données et des faits vérifiés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: