À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Aujourd'hui à 10:53

» Jésus est avec nous si nous essayons de le reconnaître, ressuscité, à nos côtés.
par Lumen Aujourd'hui à 10:43

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Aujourd'hui à 10:29

» Semaine de prière pour les vocations missionnaires
par Lumen Aujourd'hui à 10:09

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Aujourd'hui à 10:01

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 9:40

» Mois de la Passion ou la Science du Crucifix
par Lumen Hier à 22:13

» Prières
par Lumen Hier à 22:01

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 21:01

» Catéchèse : le baptême implique une réponse personnelle, et non un « copier-coller »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:34

» Chapelet du jeudi 19 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:20

» La vie menacée par les forces du mal, saint Jean-Paul II
par Lumen Hier à 17:45

» Ouverture d’un showroom clandestin de la procréation le 17 avril 2018
par Lumen Hier à 16:47

» Le cardinal Vingt-Trois célèbrera la messe pour la France
par Lumen Hier à 16:10

» Prier pour l’âme de la France
par Lumen Hier à 15:51

» Que je vive sur la terre avec l'âme, le cœur, en Celui qui est mon Ciel
par Lumen Hier à 14:54

» CIVITAS soutient le Rosaire aux Frontières et appelle à y participer
par Lumen Hier à 14:38

» Prêtre sataniste, il est sauvé par le Rosaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 14:34

» La richesse du temps
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 14:21

» L'appel de 70 médecins : « Il est manifeste que Vincent Lambert n'est pas en fin de vie »
par Lumen Hier à 12:27

» Texte de Saint Josémaria : “L’union au Pape est union à Pierre”
par Lumen Hier à 11:52

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 22:23

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, demeure dans la très grande humilité.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 18 Avr 2018 - 20:34

» « N'aie peur de rien, sois fidèle jusqu'à la fin... »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 18 Avr 2018 - 20:25

» Humanisation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 18 Avr 2018 - 20:16

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 18:47

» La conversion fulgurante d’Alphonse Ratisbonne
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 18:15

» La Question du Mardi : Qu'a-t-on réellement découvert à Qumrân ?
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 17:09

» Un chemin sûr, c'est de vivre les paroles mêmes de Jésus.
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 10:21

» Texte de Saint Josémaria : “Que vous vous aimiez, que vous vous aidiez !”
par Lumen Mer 18 Avr 2018 - 10:04

» Chapelet du mardi 17 avril 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 20:08

» Prier Notre Dame de l'Afrique aux intentions du continent
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 19:41

» La Question du Mardi : Que penser de l'Islam ?
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 18:28

» Saint Antoine de Padoue, le Saint que tout le monde aime.
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 16:57

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 14:56

» Pensée du jour: Mon enfant, continue à avancer sans savoir où Je te conduis.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 11:12

» L’enfant fut miraculeusement retrouvé sain et sauf
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:53

» Être don
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 17 Avr 2018 - 10:24

» Le chemin de la communion, de l'unité des familles, est souvent un chemin de croix...
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 10:04

» Texte de Saint Josémaria : Surmonter les difficultés
par Lumen Mar 17 Avr 2018 - 9:48

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Concluant 2017, le pape rend hommage aux citadins qui « aiment leur ville non en paroles mais dans les faits »

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1594
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Concluant 2017, le pape rend hommage aux citadins qui « aiment leur ville non en paroles mais dans les faits »   Lun 1 Jan 2018 - 20:55

Concluant 2017, le pape rend hommage aux citadins qui « aiment leur ville non en paroles mais dans les faits »


Vêpres de ste Marie Mère de Dieu (Traduction intégrale)







Le pape François a rendu hommage aux citadins de Rome qui accomplissent leur devoir au quotidien, sans publicité, sans faire les Unes, lors des premières vêpres de la solennité de sainte Marie Mère de Dieu, en la basilique Saint-Pierre, ce dimanche 31 décembre 2017. Il a exprimé sa reconnaissance à « tous ces artisans du bien commun, qui aiment leur ville non en paroles mais dans les faits » et qui coopèrent ainsi « silencieusement au bien commun ».

Dans son homélie, le pape a salué notamment « toutes ces personnes qui chaque jour contribuent par des gestes concrets, petits mais précieux, au bien de Rome : elles cherchent à accomplir au mieux leur devoir, elles se déplacent dans la circulation avec jugement et prudence, elles respectent les lieux publics et signalent ce qui ne va pas, elles sont attentives aux personnes âgées ou en difficulté, etc ».

« Ces personnes, a-t-il ajouté, ne pleurent pas sur elles-mêmes, ni ne couvent de ressentiments et de rancœurs, mais s’efforcent de faire tous les jours leur part pour améliorer un peu les choses. »

Le pape François a aussi exprimé sa « grande estime pour les parents, les enseignants et tous les éducateurs qui, avec ce style, cherchent à former les enfants et les jeunes au sens civique ».

Evoquant « toutes les petites et grandes offenses à la vie, à la vérité, à la fraternité, qui causent de multiples formes de dégradation humaine, sociale et environnementale », le pape a affirmé, au terme de l’année 2017 : « Nous voulons et nous devons assumer notre responsabilité de tout, devant Dieu, devant les frères et devant la création. »

La liturgie était suivie par l’exposition du Saint Sacrement, par le traditionnel «Te Deum», en action de grâce pour l’année civile écoulée, et par la bénédiction eucharistique.

Homélie du pape François

« Lorsque les temps furent accomplis, Dieu a envoyé son Fils » (Gal 4,4). Cette célébration des vêpres respire l’atmosphère de la plénitude des temps. Non pas parce que nous sommes au dernier soir de l’année civile, pas du tout, mais parce que la foi nous fait contempler et sentir que Jésus-Christ, Verbe fait chair, a donné la plénitude au temps du monde et à l’histoire humaine.

« Il est né d’une femme » (v. 4). La première à expérimenter ce sens de la plénitude donnée par la présence de Jésus a été la « femme » dont Il est « né ». La Mère du Fils incarné, Theotokos, Mère de Dieu. A travers elle, pour ainsi dire, a jailli la plénitude des temps : à travers son cœur humble et plein de foi, à travers sa chair toute imprégnée de l’Esprit Saint.

D’elle, l’Eglise a hérité et hérite continuellement cette perception intérieure de la plénitude, qui alimente un sentiment de gratitude, comme unique réponse humaine digne du don immense de Dieu. Une gratitude bouleversante qui, en partant de la contemplation de cet Enfant emmailloté dans ses langes et déposé dans une mangeoire, s’étend à tout et à tous, au monde entier. C’est un “merci” qui reflète la Grâce ; elle ne vient pas de nous, mais de Lui; elle ne vient pas de moi, mais de Dieu, et elle implique le moi et le nous.

Dans cette atmosphère créée par l’Esprit-Saint, nous élevons vers Dieu notre action de grâce pour l’année qui touche à sa fin, reconnaissant que tout le bien est son don.

Ce temps de l‘année 2017 aussi, que Dieu nous avait donné intègre et sain, nous, humains, l’avons gaspillé et blessé de nombreuses façons avec des œuvres de mort, avec des mensonges et des injustices. Les guerres sont le signe flagrant de cet orgueil récidiviste et absurde. Mais le sont aussi toutes les petites et grandes offenses à la vie, à la vérité, à la fraternité, qui causent de multiples formes de dégradation humaine, sociale et environnementale. Nous voulons et nous devons assumer notre responsabilité de tout, devant Dieu, devant les frères et devant la création.

Mais ce soir, prévaut la grâce de Jésus et son reflet en Marie. Et prévaut par conséquent la gratitude, que, comme évêque de Rome, je ressens dans mon âme en pensant aux personnes qui vivent dans cette ville avec le cœur ouvert.

J’éprouve un sentiment de sympathie et de gratitude pour toutes ces personnes qui chaque jour contribuent par des gestes concrets, petits mais précieux, au bien de Rome : elles cherchent à accomplir au mieux leur devoir, elles se déplacent dans la circulation avec jugement et prudence, elles respectent les lieux publics et signalent ce qui ne va pas, elles sont attentives aux personnes âgées ou en difficulté, etc.

Tout cela et mille autres comportements exprime concrètement l’amour pour cette ville. Sans discours, sans publicité, mais avec un style d’éducation civique pratiquée dans le quotidien. Et ainsi, ils coopèrent silencieusement au bien commun.

Je sens également en moi une grande estime pour les parents, les enseignants et tous les éducateurs qui, avec ce style, cherchent à former les enfants et les jeunes au sens civique, à une éthique de la responsabilité, en les éduquant à y prendre part, à en prendre soin, à s’intéresser à la réalité qui les entoure.

Ces personnes, même si elles ne font pas les Unes, représentent la plus grande partie des habitants de Rome. Et parmi eux nombreux se trouvent dans des situations économiques justes ; et pourtant elles ne pleurent pas sur elles-mêmes, ni ne couvent de ressentiments et de rancœurs, mais elles s’efforcent de faire tous les jours leur part pour améliorer un peu les choses.

Aujourd’hui, en rendant grâce à Dieu, je vous invite à exprimer aussi de la reconnaissance pour tous ces artisans du bien commun, qui aiment leur ville non en paroles mais dans les faits.


Traduction de Zenit, Anne Kurian


Source: https://fr.zenit.org/articles/concluant-2017-le-pape-rend-hommage-aux-citadins-qui-aiment-leur-ville-non-en-paroles-mais-dans-les-faits/

Revenir en haut Aller en bas
 
Concluant 2017, le pape rend hommage aux citadins qui « aiment leur ville non en paroles mais dans les faits »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: