À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 1531 /Notre Dame de Guadalupe, Reine du Mexique
par Lumen Aujourd'hui à 10:31

» la Miséricorde de Dieu, c'est comme une dialyse de son Cœur de Miséricorde à mon pauvre cœur pécheur.
par Lumen Aujourd'hui à 9:28

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 9:11

» Jésus aujourd'hui : « Le Fils de l’homme est venu donner sa vie en rançon pour la multitude » (Mc 10, 35-45)
par Lumen Aujourd'hui à 9:06

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 8:42

» Chapelet du samedi 20 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:41

» 1357 /Le Linceul du Christ arraché aux Byzantins se retrouve finalement à Lirey, en Champagne
par Lumen Hier à 11:59

» 1931 /Elle est là ! Le Père Lamy : Marie en toute simplicité
par Lumen Hier à 11:33

» 1828 /Adèle de Batz de Trenquelléon, « la fondatrice »
par Lumen Hier à 11:19

» 1905 /Philibert Vrau : un modèle de dirigeant chrétien
par Lumen Hier à 11:06

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “L'assurance de me sentir fils de Dieu, me remplit d'espérance”
par Lumen Hier à 10:49

» Le Cœur ouvert de Jésus, c'est son Cœur de Miséricorde en qui j'ai une « infinie confiance »
par Lumen Hier à 10:39

» Jésus aujourd'hui : « L’Esprit Saint vous enseignera ce qu’il faudra dire » (Lc 12, 8-12)
par Lumen Hier à 10:29

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 40
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:01

» Pensée du jour: Mon pauvre petit, Ma pauvre petite, viens te blottir dans Mes bras.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:44

» « Que tous les chrétiens adressent à la Mère de Dieu des supplications »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:37

» Ecouter et bénir
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:31

» Chapelet du vendredi 19 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 19 Oct 2018 - 20:32

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 39
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 19 Oct 2018 - 10:44

» Pensée du jour: Mon enfant, J'ai beaucoup d'Amour pour toi. Je suis ton Berger...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 19 Oct 2018 - 10:18

» Un huitième glaive dans le cœur de Marie…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 19 Oct 2018 - 10:11

» Donne-nous le courage
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 19 Oct 2018 - 10:00

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 38
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Oct 2018 - 17:16

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, si tu savais comme Ma Joie est grande de pouvoir déverser Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Oct 2018 - 9:46

» Aux États-Unis, la croisade du Rosaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Oct 2018 - 9:40

» Être capable de bonheur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 18 Oct 2018 - 9:30

» Prières
par Mea culpa Jeu 18 Oct 2018 - 5:52

» Chapelet du mercredi 17 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 19:22

» Tu ne tueras pas : un appel à l’amour et à la miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 17:28

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 37
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 17:01

» Pensée du jour: Mon enfant, il faut que tu deviennes éblouissant de sainteté...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 11:12

» La Vierge Marie l’a promis à Fatima
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 11:00

» Il y avait de l’étrange…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 10:53

» Chapelet du mardi 16 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 21:26

» Procession eucharistique du mardi 16 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 21:22

» Pensée du jour: Mon enfant, demande-Moi tout, à propos de projets et de désirs, sois toujours disposé à accueillir la réponse...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 17:14

» « Je me consacrai à elle pour être à jamais son esclave »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 17:08

» Prendre du temps
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 17:01

» Procession eucharistique du lundi 15 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 20:20

» Chapelet du lundi 15 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 20:17

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 LA COMMUNION

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8027
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: LA COMMUNION   Sam 13 Jan 2018 - 11:38

Prions pour l'Eucharistie, les sacrements et les prêtres



LE RÉSUMÉ - Prions pour la Sainte Eucharistie de N-S Jésus-Christ afin qu'Elle ne soit pas menacée ! Prions aussi pour tous les sacrements ! Prions enfin pour les prêtres dont nous avons grand besoin !

LA COMMUNION




Dans les années 1970 et suivantes, il est demandé à tous les prêtres d’utiliser le nouveau rituel de la messe à l’exception des prêtres âgés.

En France, un vent de renouveau liturgique souffle, mais il va s’accompagner, dans de nombreuses paroisses, d’une entreprise systématique de désacralisation de l’action liturgique et des églises.

On abandonne le latin et le chant grégorien, les chorales qui chantent disparaissent rapidement. Certains curés vont vider les églises paroissiales de tout ce qui leur semble rappeler un passé désormais révolu : on supprime les tables de communion, les chemins de croix, les agenouilloirs, les bénitiers et la plupart des statues, clochette, encens… on efface tous les éléments symboliques de la liturgie; cette tourmente iconoclaste, méprisant tout ce qui concerne les traditions de l’Église catholique et la « piété populaire » va profondément scandaliser les fidèles. « C’est le Concile qui a exigé ces réformes… » il n’est pas étonnant que de nombreux fidèles aient déserté ces lieux tristement défigurés !

Et certains prêtres ne se sont pas arrêtés là: non, c’est dépassé de se mettre à genoux pour recevoir l’Eucharistie ainsi; on va lancer une nouvelle mode : recevoir la communion debout et dans la main. Selon le principe bien connu « faites-le, on le fera », la mode de se propage rapidement, d’autant qu’elle est souvent imposée sans ménagement ni explications, si ce n’est par ces mots péremptoires : « C’est le concile…! ».

Nous faut-il préciser que cette manière de faire ne se trouve recommandée dans aucun texte du Concile ni dans les lettres ou encycliques des pontifes romains qui ont suivi.

La communion dans la main a été inventée et souvent imposée par une large frange du clergé français à partir de 1965 environ et elle s’est propagée peu à peu en France et hélas à l’étranger.

Il ne convient pas de taxer la communion dans la main de pratique indigne en soi, mais il n’est pas suffisant pour valider cette pratique actuelle non plus : ce serait tomber dans un « archéologisme » irréfléchi. Si elle a été abandonnée, ce n’est pas sans raisons.

« Qu’on ne pose pas l’Eucharistie dans les mains des laïcs, mais uniquement dans leur bouche » Aujourd’hui encore dans les églises orientales, le rite met le pain et le vin consacrés directement dans la bouche du communiant.

Cette évolution dans la manière de recevoir de Saint Sacrement s’explique par le constat de certains abus les dangers de profanation, mais surtout par la conscience d’un respect croissant pour ce sacrement : « Plus encore que la crainte d’abus éventuels, ce dut être le respect croissant à l’égard du Sacrement qui conduisit à placer l’hostie sur les lèvres. » (Joseph-André Jungmann, Liturgie III, p. 314)

Il existe aujourd’hui un indult pour communier dans la main, mais l’esprit de cet indult est celui d’une simple tolérance : ce n’est pas parce que une pratique est tolérée qu’elle devient bonne et opportune. Il existe des raisons objectives, fondées et est toujours valables, qui explique pourquoi depuis plus d’un millénaire, l’Église a opté définitivement pour une certaine façon de donner la communion, la sainte Eucharistie étant plus touchée que par les mais les ministres consacrés où des ministres approuvés par la sainte Église.



Voici quelques raisons :

  • Assurer au mieux le respect du Saint-Sacrement
       
  • Exprimer la présence réelle et la révérence due au sacrement
       
  • Manifester symboliquement le caractère reçu et non du sacrement


Ainsi s’exprime plusieurs textes romains récents. Nous devons avoir les idées claires sur ce sujet : la communion dans la main et debout n’est qu’une tolérance. À ce propos, la responsabilité des fidèles laïcs est immense : si les prêtres peuvent exposer les raisons de préférer la communion dans la bouche, ils ne peuvent l’imposer ; ce sont les fidèles qui peuvent librement changer leur manière de recevoir la sainte communion en recevant la communion dans la bouche : « Faites-le, on le fera ! »

Enfin, à de nombreuses occasions, on a pu vérifier que les papes, tels que les papes François, saint Jean-Paul II et le pape Benoît XVI dans les grandes célébrations internationales (comme la Lourdes en 2008) qui donnait toujours la communion aux fidèles dans la bouche, l’exemple vient de haut ! « Par conséquent, il n’est pas licite de refuser la sainte Communion fidèle, pour la simple raison, par exemple qu’il désire recevoir l’Eucharistie debout où à genoux. » (Redemptoris Sacramentum, # 91,2004)

Par ailleurs, il est bon de rappeler que ce même pape a demandé que les fidèles fassent un geste d’adoration (au moins une inclination…) avant de recevoir le corps du Christ; selon la parole de saint Augustin : « Adore d’abord Celui que tu vas recevoir : Il est ton Seigneur et ton Dieu. »







Dans le Coeur de Jésus




_____________________________________________________________



Prions pour l'Eucharistie, les sacrements et les prêtres





Nous t'adorons et nous te bénissons,
Ô très saint Seigneur Jésus Christ,
ici et dans toutes les églises du monde entier.
Nous te remercions d'avoir racheté
le monde par ta sainte Croix.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
LA COMMUNION
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LE SAINT SACRIFICE DE LA MESSE :: Le Sacrement de l'Eucharistie-
Sauter vers: