À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Padre Pio : « être derrière cette Mère bénie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:01

» Risque ton cri
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:48

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 8:24

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Mea culpa Aujourd'hui à 7:57

» Jésus Aujourd'hui : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)
par Lumen Hier à 20:30

» Jésus Aujourd'hui : « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ?» (Lc 7, 31-35)
par Lumen Hier à 20:11

» Chapelet du samedi 22 septembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:08

» Jésus Aujourd'hui : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 11-17)
par Lumen Hier à 19:56

» • Avec Matthieu pas à pas • : Notre Père
par Lumen Hier à 19:12

» • Avec Matthieu pas à pas • : La prière
par Lumen Hier à 19:05

» « N’ayez pas peur de vous décider pour Jésus »: dialogue du pape avec les jeunes à Vilnius
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 19:04

» Catéchèse : « en vue de quelle oeuvre Dieu m’a-t-il façonné à travers mon histoire ? »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:57

» Neuvaine à saint Michel archange pour la France
par Lumen Hier à 18:46

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 25
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:09

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, tu te demandes ce que tu dois amender...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:30

» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Hier à 17:25

» Pour contempler le visage du Christ avec Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:25

» Je veux croire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:19

» Un sanctuaire marial en pleine renaissance en Provence
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:12

» Comme Jésus refusait, il se tourna vers sa Mère…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:05

» « J’adresse un appel pressant à la terre »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:55

» La Pietà sur l’épaule du champion de Formule 1 !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:45

» Si un ange...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:04

» Vivre pour rajeunir
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:57

» L'abandon à l'Esprit saint
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:47

» Prière d'arrière saison...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:40

» Prières
par Mea culpa Hier à 8:40

» Un Evêque courageux - Voici une belle homélie de Mgr Cattenoz, pour la messe du Festival d'Avignon, et dont on ne se lasse pas ...
par Hercule Jeu 20 Sep 2018 - 12:41

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 18:16

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 17:47

» IVG : Les gynécologues obstétriciens défendent la clause de conscience
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 17:30

» Un rapport pointe "la fabrique de l'islamisme" en France et en Europe
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 17:08

» • Avec Matthieu pas à pas • : L'aumône
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 16:34

» Humilité qui respecte l'autre et va même jusqu'à l'aimer comme il est !
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 16:09

» Texte de Saint Josémaria : “Le travail devient oeuvre de Dieu”
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 16:00

» Jésus Aujourd'hui : « Même en Israël, je n’ai pas trouvé une telle foi ! » (Lc 7, 1-10)
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 15:54

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 24
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018 - 15:21

» Pensée du jour: Mon enfant, ton oui est toujours nécessaire pour aller plus loin...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018 - 15:07

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Lun 17 Sep 2018 - 15:05

» À Verdelais, la Sainte Vierge exauce son peuple
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 17 Sep 2018 - 15:00

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 18 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Angélus : un instant de silence pour dire à Jésus “Si tu le veux, tu peux me purifier”

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 2654
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Angélus : un instant de silence pour dire à Jésus “Si tu le veux, tu peux me purifier”   Mar 13 Fév 2018 - 10:29

Angélus : un instant de silence pour dire à Jésus “Si tu le veux, tu peux me purifier”


Une personne malade peut être encore plus unie à Dieu (Traduction intégrale)







« Faisons un instant de silence, et chacun de nous… peut penser à son cœur, regarder en lui, et voir ses impuretés, ses péchés. Et chacun de nous… peut dire à Jésus : “Si tu le veux, tu peux me purifier”. » C’est l’invitation du pape François à l’angélus de ce dimanche 11 février 2018, Journée mondiale du malade.

Devant les quelques 30 000 participants à la prière mariale place Saint-Pierre, le pape a affirmé qu’ « aucune maladie n’est cause d’impureté … en aucune façon elle ne porte atteinte ni n’empêche sa relation avec Dieu. Au contraire, une personne malade peut être encore plus unie à Dieu ».

Mais en revanche, a-t-il ajouté, le péché « nous rend impurs » : « L’égoïsme, l’orgueil, l’entrée dans le monde de la corruption, sont des maladies du cœur dont il faut être purifiés. »

Voici notre traduction des paroles que le pape a prononcées en introduisant l’angélus.

Paroles du pape François

Chers frères et sœur, bonjour !

En ce dimanche, l’Evangile, selon le récit de Marc, nous présente Jésus qui guérit tous les types de malades. Dans ce contexte, se situe la Journée mondiale du malade, célébrée aujourd’hui, 11 février, mémoire de la bienheureuse Vierge Marie de Lourdes. C’est pourquoi, avec le regard du cœur tourné vers la grotte de Massabielle, contemplons Jésus comme vrai médecin des corps et des âmes, que Dieu Père a envoyé pour guérir l’humanité, marquée par le péché et par ses conséquences.

L’extrait évangélique du jour (cf. Mc 1,40-45) nous présente la guérison d’un homme malade de lèpre, une pathologie qui dans l’Ancien Testament était considérée comme une grave impureté et qui impliquait la séparation du lépreux de la communauté : ils vivaient seuls. Sa condition était vraiment pénible, car la mentalité du temps le faisait se sentir impur aussi devant Dieu, pas seulement devant les hommes. Devant Dieu aussi. C’est pourquoi le lépreux de l’Evangile supplie Jésus par ces paroles : « Si tu le veux, tu peux me purifier !» (v. 40).

En entend cela, Jésus ressent de la compassion (cf. v. 41). Il est très important de fixer l’attention sur cette résonnance intérieure de Jésus, comme nous l’avons fait durant le Jubilé de la miséricorde. On ne comprend pas l’œuvre du Christ, on ne comprend pas le Christ lui-même, si l’on n’entre pas dans son cœur plein de compassion et de miséricorde. C’est ce qui le pousse à étendre sa main vers cet homme malade de lèpre, à le toucher et à lui dire : « Je le veux, sois purifié !» (v. 40). Le fait le plus bouleversant est que Jésus touche le lépreux, parce que c’était absolument interdit par la loi mosaïque. Toucher un lépreux signifiait être contaminé aussi de l’intérieur, dans l’esprit, c’est-à-dire devenir impurs. Mais dans ce cas l’influence ne va pas du lépreux à Jésus pour transmettre la contagion, mais plutôt de Jésus au lépreux pour lui donner la purification. Dans cette guérison, nous admirons aussi, outre sa compassion, l’audace de Jésus, qui ne se préoccupe pas ni de la contagion ni des prescriptions mais qui est seulement mu par la volonté de libérer cet homme de la malédiction qui l’opprime.

Frères et sœurs, aucune maladie n’est cause d’impureté : la maladie implique certainement toute la personne, mais en aucune façon elle ne porte atteinte ni n’empêche sa relation avec Dieu. Au contraire, une personne malade peut être encore plus unie à Dieu. En revanche le péché nous rend impurs ! L’égoïsme, l’orgueil, l’entrée dans le monde de la corruption, sont des maladies du cœur dont il faut être purifiés, en s’adressant à Jésus comme le lépreux : « Si tu le veux, tu peux me purifier !».

Et à présent, faisons un instant de silence, et chacun de nous – vous tous, moi, tous – peut penser à son cœur, regarder en lui, et voir ses impuretés, ses péchés. Et chacun de nous, en silence, mais avec la voix du cœur, peut dire à Jésus : “Si tu le veux, tu peux me purifier”. Faisons-le tous en silence.

“Si tu le veux, tu peux me purifier”.

“Si tu le veux, tu peux me purifier”.

Et chaque fois que nous nous approchons du sacrement de la Réconciliation avec un cœur repentant, le Seigneur nous répète à nous aussi : « Je le veux, sois purifié !» Quelle joie il y a en cela ! Ainsi la lèpre du péché disparaît, nous recommençons à vivre avec joie notre relation filiale avec Dieu et nous sommes pleinement réadmis dans la communauté.

Par l’intercession de la Vierge Marie, notre Mère Immaculée, demandons au Seigneur, qui a apporté aux malades la santé, de guérir aussi nos blessures intérieures par sa miséricorde infinie, pour nous redonner ainsi l’espérance et la paix du cœur.


Traduction de Zenit, Anne Kurian


Source: https://fr.zenit.org/articles/angelus-un-instant-de-silence-pour-dire-a-jesus-si-tu-le-veux-tu-peux-me-purifier/

Revenir en haut Aller en bas
 
Angélus : un instant de silence pour dire à Jésus “Si tu le veux, tu peux me purifier”
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: