À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:29

» Procession eucharistique du mardi 19 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:28

» Chapelet du mardi 19 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:24

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, tu es très précieux/se pour Moi, ton Dieu, et J'ai besoin de toi.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:19

» « Ma relation avec la Vierge est indescriptible »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:12

» La solution de l'intérieur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:01

» La dévotion au Cœur Immaculé de Marie : Les cinq pratiques de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie
par Lumen Hier à 19:31

» 1652/Notre Dame de Laghet : « Cœur Spirituel » de l'Église de Nice
par Lumen Hier à 18:30

» 397 /Saint Martin, un homme de feu au service de l’évangélisation
par Lumen Hier à 15:10

» La dévotion au Cœur Immaculé de Marie : La récitation quotidienne du chapelet
par Lumen Hier à 14:35

» Neuvaine à Notre Dame du Perpétuel Secours du 19 au 27 juin
par Lumen Hier à 13:57

» Prions pour les âmes délaissées du Purgatoire avec Notre Dame de Montligeon
par Lumen Hier à 12:34

» Neuvaine à Saint Josémaria pour le travail
par Lumen Hier à 12:21

» Neuvaine à Saint Jean Baptiste
par Lumen Hier à 12:05

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Hier à 11:54

» Texte de Saint Josémaria : “Aimer tout le monde, comprendre, excuser”
par Lumen Hier à 11:20

» « Mon ami, change et convertis-toi. Aime-moi en tes frères tel que Je suis, et non comme tu voudrais que Je sois. »
par Lumen Hier à 11:12

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Hier à 10:46

» Prières
par Mea culpa Hier à 6:04

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 23:03

» Chapelet du lundi 18 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 18 Juin 2018 - 20:12

» La dévotion au Cœur Immaculé de Marie : L'importance de l'esprit de réparation
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 18:38

» Angélus : « le Royaume de Dieu grandit de façon mystérieuse et surprenante »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 18 Juin 2018 - 18:29

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, n'oublie jamais que c'est en reconnaissant...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 18 Juin 2018 - 18:20

» La Dévotion au Cœur Immaculé de Marie : une Volonté Divine
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 18:18

» Un sanctuaire à « Marie qui défait les nœuds » !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 18 Juin 2018 - 18:12

» Croyance et foi
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 18 Juin 2018 - 18:01

» La Dévotion au Cœur Immaculé de Marie : Notre-Dame demande la consécration de la Russie à son Cœur Immaculé
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 17:46

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 11:47

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 11:30

» • Avec Matthieu pas à pas • : Jean le Baptiste
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 10:57

» Jésus ne nous demande pas l'impossible, c'est à Lui que cela revient.
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 10:32

» Texte de Saint Josémaria : " Tu l'as toujours à ton côté "
par Lumen Lun 18 Juin 2018 - 10:20

» 7 jours pour entrer dans la JOIE de la SAINTETÉ.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 17 Juin 2018 - 21:00

» Messe internationale du dimanche 17 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 17 Juin 2018 - 20:44

» Procession eucharistique du dimanche 17 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 17 Juin 2018 - 20:41

» Chapelet du dimanche 17 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 17 Juin 2018 - 20:36

» Priez avec le Cœur de Marie, et redites à Dieu que vos enfants sont d'abord ses enfants.
par Lumen Dim 17 Juin 2018 - 10:44

» Texte de Saint Josémaria : “ Une constance que rien ne déconcerte ”
par Lumen Dim 17 Juin 2018 - 10:26

» Pensée du jour: Mon enfant, continue à avancer dans la foi pure. Tu es témoin que je te guide et t'inspire.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 17 Juin 2018 - 9:27

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Retraite de carême avec Etoile Notre Dame

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 14 Fév 2018 - 15:35

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Introduction


Le nom carême provient de la contraction du mot latin quadragesima, qui signifie « quarantième ». On appelle aussi le carême la Sainte Quarantaine. La durée de quarante jours commémore à la fois les quarante jours et quarante nuits du jeûne de Moïse avant la remise des Tables de la Loi et les quarante jours de la tentation du Christ dans le désert entre son baptême et le début de sa vie publique, lors desquels il fut tenté par Satan, d'après les Evangiles synoptiques.

Le carême est un temps de préparation à la commémoration de la Passion et de la Résurrection du Christ.

La période de Carême doit être, pour les fidèles, une période d'approfondissement, de prière et de détachement des biens matériels en préparation de la fête de Pâques ; en ce sens, le carême comporte une période de quarante jours durant lesquels l'alimentation devrait être plus frugale et en particulier les aliments d’animaux restreints.

Le Carême commence le Mercredi des Cendres et s’achève à Pâques. Cela fait 47 jours, car les 7 dimanches de carême ne sont pas jours de jeûne.

Ce carême nous renforcera dans l'espérance du retour glorieux du Christ, qui est annoncé et promis.



Le carême est un temps de conversion

Le carême est un temps de conversion. Il est caractérisé par les trois P :  Prière, Pénitence, Partage. Il n’est pas seulement un temps de pénitence comme on l’envisage parfois, mais depuis le Concile Vatican II, l’Eglise insiste davantage sur le partage et la prière.

C'est aussi un temps de lutte. Le combat que nous avons à mener se situe à plusieurs niveaux : nous avons à lutter contre nous-mêmes, notre moi, notre orgueil ; contre le démon et les tentations qu'il suscite ; enfin, contre toute réalité qui nous éloigne de Jésus, toute entrave qui nous empêche d'être " avec lui ". Celui qui n'est pas avec moi est contre moi : cette parole va très loin, et peut nous servir de règle en toutes choses. " Etre avec Jésus " doit être notre grand souci, notre seul souci. Le matin, dès le réveil, que notre premier acte conscient soit un acte d'adoration : ainsi, nous montrerons à Jésus notre désir d'être " avec lui ", et ce sera la meilleure manière de sortir de la torpeur dans laquelle le démon veut nous mettre, dans le demi-sommeil. Dans la journée, avant chacune de nos actions, commençons par revenir à Jésus, veillons à toujours rester en sa compagnie. C'est ainsi que nous " amasserons avec lui ", tandis que le démon cherchera toujours à nous " dissiper ", à nous faire perdre du temps, à nous éloigner de l'essentiel par toutes sortes de moyens.



Le carême est un temps de pénitence

Le mot pénitence, traduction latine du grec métanoïa, signifie, dans la Bible, la conversion, le changement spirituel du pécheur. Elle désigne un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs visant à réparer le mal fait par péché et l’état des choses qui en a découlé pour le pécheur. La pénitence, est un lieu de rencontre avec Dieu, le désert pour le Christ, un temps d’épreuves, de combat contre le démon pour ne pas céder au plaisir et au pouvoir. Pour vivre dans la joie ce carême, il faut accepter de recevoir le pardon et de le donner.

La pénitence intérieure du chrétien peut avoir des expressions très variées. L’Ecriture et les Pères insistent surtout sur trois formes : le jeûne, la prière, l’aumône qui expriment la conversion par rapport à soi-même, par rapport à Dieu et par rapport aux autres. A côté de la purification radicale opérée par le Baptême ou par le martyre, ils citent, comme moyen d’obtenir le pardon des péchés, les efforts accomplis pour se réconcilier avec son prochain, les larmes de pénitence, le souci du salut du prochain l’intercession des saints et la pratique de la charité qui couvre une multitude de péchés.



En quoi consiste le jeune du carême ?

Le jeûne consiste à faire un seul repas pendant la journée, avec une alimentation frugale le matin et le soir. La signification du jeûne de carême : jeûner a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole. De plus, jeûner pendant le carême n’est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi un geste de solidarité avec les pauvres et une invitation au partage et à l’aumône.


Tu veux jeûner ?

- Jeûne de paroles blessantes : que tes lèvres ne prononcent que paroles de bénédiction.
- Jeûne de critiques et de médisances : bienveillance et miséricorde doivent habiter ton âme.
- Jeûne de mécontentement : que douceur et patience deviennent tes compagnes de chaque jour.
- Jeûne de ressentiment : que ton coeur cultive la gratitude.
- Jeûne de rancune : que le pardon ouvre toutes les portes qui t'ont été fermées.
- Jeûne d'égoïsme : que la compassion et la charité fleurissent à chacun de tes pas.
- Jeûne de pessimisme : que l'espérance ne quitte jamais ton esprit.
- Jeûne de préoccupations et d'inquiétudes inutiles : que règne en toi la confiance en Dieu.
- Jeûne d'occupations superficielles : que la prière emplisse tes journées.
- Jeûne de paroles futiles : que le silence et l'écoute t'aident à entendre en toi le souffle de l'Esprit.



Se confesser pendant le Carême

Il est souhaitable de se confesser pendant le Carême qui est un temps de pénitence. Il est obligatoire de confesser ses péchés graves au moins une fois par an. (Quatrième concile du Latran (1215), canon 21, Code de droit canonique, canon 989).


Chemin de croix des vendredis

Il est particulièrement souhaitable de faire le chemin de croix le Vendredi Saint et les vendredis de Carême. Beaucoup de paroisses organisent des chemins de croix tous les vendredis de ce temps liturgique. Pendant ce temps de pénitence et de prière, il faut penser à la passion du Christ pour se préparer à fêter sa résurrection.


Le carême est un temps de partage

Ouvrons la porte de notre cœur à l’autre car toute personne est un don, une richesse inestimable, un être voulu dont Dieu se souvient, même lorsque sa condition est celle d’un déchet humain. Le pauvre n’est pas un obstacle gênant mais un appel à nous convertir.

Le carême nous invite au partage fraternel. A chacun ses moyens, à chacun sa mesure.
Isaïe nous le dit si bien : c’est dans nos actes d’amour, posés pour les autres, « partage ton pain, accueille le malheureux, couvre l’homme dévêtu… » Cela peut se faire par des gestes simples : Un regard d’amitié porté sur celui qui est différent.



Le carême est un temps de prière

Il est important de prier en carême. Le carême est en effet un temps de prière plus intense et de renouveau spirituel par un engagement plus profond, c’est un temps de méditation et de conversion du cœur. On peut prendre un temps quotidien de prière personnelle. Cela demande, de notre part, de consentir à prendre les 10 minutes, le 1/4 ou la 1/2 heure pour prier en tête-à-tête avec le Seigneur. Le temps est revenu de nous recentrer sur l’essentiel, de remettre Dieu au centre de nos vies, d’accorder du temps à la prière. Arrêtons-nous un moment pour le rencontrer. Arrêtons-nous pour l’entendre et lui parler.


Le carême est un temps d’approfondissement de la foi, un temps d’écoute de la Parole de Dieu

Dans le désert, aucune vie, aucun chemin, mais celui par lequel Jésus est passé, nous ramène à l’essentiel de notre vie : la rencontre avec le Christ. Pendant 40 jours, nous sommes invités à soigner notre rencontre avec le Christ, et lui demander de nous donner un sens à notre vie. Il est notre ami et nous devons prendre le temps d’intimité, de dialogue et d’écoute avec lui dans la prière. C’est le moment d’être fidèle, persévérant. Prendre le temps de méditation et de conversion de cœur. Prendre le temps de prier en famille, en paroisse. Un temps d’approfondissement de la foi, d’écoute de la parole de Dieu. Le carême est un véritable temps de rencontre avec Dieu.


Le Carême débute par le Mercredi des Cendres

L’imposition des cendres nous invite à parcourir le temps du Carême comme une immersion plus consciente et plus intense dans le mystère pascal de Jésus, dans sa mort et sa résurrection, par la participation à l’Eucharistie et par une vie de charité.
Le mercredi des Cendres est le début du Carême : c’est un jour spécialement pénitentiel où les chrétiens montrent leur désir de se convertir à Dieu.
L’origine de l’imposition des cendres appartient à la structure de la pénitence canonique.

Gn, 3,19 : « C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »

Selon une coutume qui remonte au 12° siècle, les cendres viennent des rameaux bénis le dimanche des Rameaux de l’année précédente. La formule de bénédiction fait allusion à la condition pécheresse de ceux qui vont les recevoir. Elle symbolise la faiblesse de la nature et la caducité de l’homme qui marche vers la mort ; sa situation précaire ; la prière et la supplication ardente pour que le Seigneur vienne à son secours ; la Résurrection, car l’homme est destiné à partager le triomphe du Christ.



Méditation du Bienheureux Charles de Foucauld


Il faut passer par le désert et y séjourner pour recevoir la Grâce de Dieu ; c'est là qu'on se vide, qu'on chasse de soi tout ce qui n'est pas Dieu et qu'on vide complètement cette petite maison de notre âme pour laisser toute la place à Dieu seul.

C'est indispensable. C'est un temps de grâce, c'est une période par laquelle toute âme qui veut porter des fruits doit nécessairement passer. Il lui faut ce silence, ce recueillement, cet oubli de tout le créé, au milieu desquels Dieu établit son règne et forme en elle l'esprit intérieur.

Si cette vie intérieure est nulle, il y aura beau avoir du zèle, de bonnes intentions, beaucoup de travail, les fruits sont nuls : c'est une source qui voudrait donner de la sainteté aux autres, mais qui ne peut, ne l'ayant pas : on ne donne que ce qu'on a et c'est dans la solitude, dans cette vie, seul avec Dieu seul, dans ce recueillement profond de l'âme qui oublie tout le créé pour vivre seule en union avec Dieu, que Dieu se donne tout entier à celui qui se donne ainsi tout entier à Lui.

Notre Seigneur n'en n'avait pas besoin mais il a voulu nous donner l'exemple.
Rendez à Dieu ce qui est à Dieu.



Retraite de carême
Inscrivez-vous !


Recevez gratuitement, chaque jour, une prière, une méditation et un psaume.


Pour S'inscrire gratuitement à la retraite de carême un clic :

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 14 Fév 2018 - 15:51

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mercredi des Cendres


Joël 2, 12-13 : « Et maintenant, revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil !

Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements, et revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d'amour, renonçant au châtiment.

Qui sait ? Il pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction : alors, vous pourrez présenter offrandes et libations au Seigneur votre Dieu. »



Méditation


Ô mon âme ! Tu entends l'appel du Bon Pasteur qui te dis : « Je t'ai appelé par ton nom. »

Réponds-lui, car l'amour doit répondre à l'amour, en lui disant : « Tu m'as appelé, me voici. »

Décide-toi à ne pas laisser ce temps de Carême passer sans laisser de traces, comme l'eau ruisselle sur les pierres. C'est le moment favorable de ta conversion.



Psaume 50


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
Selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
Purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché,
Ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul j'ai péché,
Ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
Être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute,
J'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
Dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j'entende les chants et la fête :
Ils danseront les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes,
Enlève tous mes péchés.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
Ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
Que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
Vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
Et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
Et ma bouche annoncera ta louange.
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
Tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
C'est un esprit brisé ;
Tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
Un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur,
Relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
Oblations et holocaustes;
Alors on offrira des taureaux sur ton autel.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 15 Fév 2018 - 15:19

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




jeudi après les Cendres


Actes 26,20 : « A ceux de Damas d'abord, puis à Jérusalem, dans toute la Judée, et chez les païens, j'ai prêché la repentance et la conversion à Dieu, avec la pratique d'œuvres dignes de la repentance. »


Prière
Dans ta tendresse, Seigneur, tu scrutes nos cœurs,
Tu connais l'infirmité de toutes nos forces,
Donne à celui qui revient vers toi
Le pardon et la grâce de ton amour.




Méditation


Ô mon âme !

Tourne-toi à nouveau vers le Seigneur, en L'aimant comme Il désire être aimé.

Tu connais ta pauvreté. Mais la pauvreté de ta prière qui s'essaie sans fin est le don que Dieu te fait de sa patience dans l'opacité de tes jours, entre les épaisseurs de tes doutes et de tes certitudes, entre ton désir et son désir en toi.

Laisse-toi imprégner, transformer. Tu sais que ton Père voit ce que tu fais dans le secret et qu'il te le revaudra.



Psaume 50


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
Selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
Purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché,
Ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul j'ai péché,
Ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
Être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute,
J'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
Dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j'entende les chants et la fête :
Ils danseront les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes,
Enlève tous mes péchés.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
Ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
Que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
Vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
Et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
Et ma bouche annoncera ta louange.
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
Tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
C'est un esprit brisé ;
Tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
Un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur,
Relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
Oblations et holocaustes;
Alors on offrira des taureaux sur ton autel.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Ven 16 Fév 2018 - 14:23

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Vendredi après les Cendres


Marc 1,15 : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

2 Corinthiens 6,2 : « Car il dit : Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut. »


Prière
Oui, nous avons péché contre toi :
Pardonne à ceux qui pleurent et confessent ton Nom.
Pour la louange de ta gloire,
Penche-toi sur nos plaies, Seigneur, guéris-nous




Méditation


Ô mon âme !

Plus tu seras au Christ, plus tu obtiendras de grâce pour ton efficacité terrestre et ton bonheur éternel.

Mais tu dois te décider à avancer sur le chemin du don de toi : la Croix sur tes épaules, le sourire aux lèvres avec une grande lumière dans ton âme.

Remercie l'Eglise qui te propose l'exemple du Christ dans son isolement au désert, et te prépare à la célébration des solennités pascales par la purification du cœur, par une pratique parfaite de la vie chrétienne et par une attitude de pénitence.



Psaume 50


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
Selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
Purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché,
Ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul j'ai péché,
Ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
Être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute,
J'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
Dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j'entende les chants et la fête :
Ils danseront les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes,
Enlève tous mes péchés.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
Ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
Que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
Vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
Et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
Et ma bouche annoncera ta louange.
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
Tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
C'est un esprit brisé ;
Tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
Un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur,
Relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
Oblations et holocaustes;
Alors on offrira des taureaux sur ton autel.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 17 Fév 2018 - 20:21

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Samedi après les Cendres


Ecclésiastique 17, 25-26 « Convertis-toi au Seigneur et renonce à tes péchés,
implore-le bien en face, cesse de l'offenser. Reviens vers le Très-Haut, détourne-toi de l'injustice et hais vigoureusement l'iniquité. »


Actes 15,3 : « Ils poursuivirent leur route à travers la Phénicie et la Samarie, racontant la conversion des païens, et ils causèrent une grande joie à tous les frères.»


Prière
Que l'abstinence libère notre corps,
Que ta grâce l'illumine en ton Corps de Lumière.
Que notre esprit redevienne sobre,
Qu'il évite tout mal et tout péché.




Méditation


Ô mon âme !

Ta prière est comme un long gémissement de séparation. Tu es comme une errante dans la ténèbres de ton ignorance, te blessant aux parois de ton être, incapable d'atteindre l'horizon céleste que le Christ a déposé en toi.

Alors jeûne, parfume-toi, lave-toi. Ton Père connaîtra ton jeûne et viendra couvrir ta misère de sa miséricorde infinie.



Psaume 50


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
Selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
Purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché,
Ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul j'ai péché,
Ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
Être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute,
J'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
Dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j'entende les chants et la fête :
Ils danseront les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes,
Enlève tous mes péchés.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
Ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
Que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
Vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
Et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
Et ma bouche annoncera ta louange.
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
Tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
C'est un esprit brisé ;
Tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
Un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur,
Relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
Oblations et holocaustes;
Alors on offrira des taureaux sur ton autel.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 18 Fév 2018 - 19:08

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Premier Dimanche de carême


Évangile selon saint Mathieu 4, 1-11 : La tentation de Jésus « Après avoir jeûné quarante jours et quarante nuits, il eut faim. Le tentateur s'approcha et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, ordonne que ces pierres deviennent des pains. » Mais Jésus répondit : « Il est écrit : Ce n'est pas seulement de pain que l'homme doit vivre, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. »

Alors le démon l'emmène à la ville sainte, à Jérusalem, le place au sommet du Temple et lui dit : « Si tu es le Fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera pour toi des ordres à ses anges, et : Ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. » Jésus lui déclara : « Il est encore écrit : Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu. »

Le démon l'emmène encore sur une très haute montagne et lui fait voir tous les royaumes du monde avec leur gloire. Il lui dit : « Tout cela, je te le donnerai, si tu te prosternes pour m'adorer. » Alors, Jésus lui dit : « Arrière, Satan ! car il est écrit : C'est devant le Seigneur ton Dieu que tu te prosterneras, et c'est lui seul que tu adoreras. » Alors le démon le quitte. Voici que des anges s'approchèrent de lui, et ils le servaient. »



Méditation


Quand nous nous mettons « en désert », c'est alors que Jésus se révèle à nous. C'est comme si nous entendions à chaque fois le Père nous dire : Le voici, mon Fils, le Bien-Aimé, écoutez-le… Il est mon Bien-Aimé, votre Bien-Aimé… il est l'Ami divin… (Matthieu 11,5). Et c'est vrai : Jésus nous attend sur le quai de nos vies. Il nous fait signe. Comme c'est merveilleux, lorsque deux personnes se font signe, se reconnaissent à l'arrivée du train, et se serrent dans leurs bras. Oui, c'est sûr. L'Ami divin se révèle. Même parfois là où on ne l'attend plus ; même quand nous sommes en révolte, il se révèle.

Combien c'est tonique de se retrouver pour « faire Carême ». On avance d'autant mieux qu'on se soutient ensemble. Prenons en mains les Evangiles. Nourrissons-nous, nourrissons le monde aux sarments des sacrements jaillis de la Résurrection. L'Ami divin, c'est Dieu-Amour pour toujours. Veillons et prions. Et tenons bon !



Psaume 50


Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour,
Selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
Purifie-moi de mon offense.
Oui, je connais mon péché,
Ma faute est toujours devant moi.
Contre toi, et toi seul j'ai péché,
Ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice,
Être juge et montrer ta victoire.
Moi, je suis né dans la faute,
J'étais pécheur dès le sein de ma mère.
Mais tu veux au fond de moi la vérité ;
Dans le secret, tu m'apprends la sagesse.
Purifie-moi avec l'hysope, et je serai pur ;
Lave-moi et je serai blanc, plus que la neige.
Fais que j'entende les chants et la fête :
Ils danseront les os que tu broyais.
Détourne ta face de mes fautes,
Enlève tous mes péchés.
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de ta face,
Ne me reprends pas ton esprit saint.
Rends-moi la joie d'être sauvé ;
Que l'esprit généreux me soutienne.
Aux pécheurs, j'enseignerai tes chemins ;
Vers toi, reviendront les égarés.
Libère-moi du sang versé, Dieu, mon Dieu sauveur,
Et ma langue acclamera ta justice.
Seigneur, ouvre mes lèvres,
Et ma bouche annoncera ta louange.
Si j'offre un sacrifice, tu n'en veux pas,
Tu n'acceptes pas d'holocauste.
Le sacrifice qui plaît à Dieu,
C'est un esprit brisé ;
Tu ne repousses pas, ô mon Dieu,
Un cœur brisé et broyé.
Accorde à Sion le bonheur,
Relève les murs de Jérusalem.
Alors tu accepteras de justes sacrifices,
Oblations et holocaustes;
Alors on offrira des taureaux sur ton autel.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Lun 19 Fév 2018 - 19:27

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Lundi de la première semaine de carême


Matthieu 6, 16-18 : « Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu'ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »


Prière - Saint Silouane de l'Athos
Mon âme languit après le Seigneur, et je Le cherche avec des larmes. Comment pourrais-je ne pas Te chercher ? Toi le premier, Tu m'as trouvé. Tu m'as donné de vivre la douceur de ton Saint-Esprit, et mon âme T'a aimé.

Tu vois, Seigneur, ma peine et mes larmes. Si Tu ne m'avais pas attiré par ton amour, je ne Te chercherais pas, comme Je Te cherche. Mais ton Esprit m'a donné de Te connaître, et mon âme se réjouit que, Toi, Tu sois mon Dieu et mon Seigneur, et, jusqu'aux larmes, je languis après Toi.

Mon âme languit après Dieu, et elle Le cherche avec des larmes.

Seigneur miséricordieux, Tu vois ma chute et ma douleur ; mais, humblement, j'implore ta clémence : répands sur le pécheur que je suis la grâce de ton Saint-Esprit, Son souvenir porte mon esprit à trouver de nouveau ta miséricorde.

Seigneur, donne-moi ton humble Esprit pour que je ne perde pas à nouveau ta grâce, et que je ne me lamente pas comme Adam qui pleurait Dieu et le Paradis perdu.




Méditation


Ô mon âme !

Ta pénitence brûle ton moi douloureux au sel des larmes et le ravive à la fraîcheur des eaux traversées de ta conversion. Penche-toi vers la Parole vivante, la source vivifiante, refais-toi, comblant un à un tous les abîmes.



Psaume 85


Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu, sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur : vers toi, j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes, plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent
écoute ma prière, Seigneur, entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse, et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi, et rien n'égale tes œuvres.

Toutes les nations, que tu as faites, viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur, car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que Je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu'il craigne ton nom.
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ; il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre : ils n'ont pas souci de toi.
Toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi, prends pitié de moi. Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.
Accomplis un signe en ma faveur ; alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mar 20 Fév 2018 - 13:05

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mardi de la première semaine de carême


Apocalypse 3, 19-20 : « Allons ! Un peu d'ardeur, et repens-toi !

Voici, je me tiens à la porte et je frappe ; si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui pour souper, moi près de lui et lui près de moi. »



Prière - Saint Ephrem le Syrien
Seigneur et Maître de ma vie, ne m'abandonne pas à l'esprit de paresse, de découragement, de domination et de vains bavardages, mais donne à ton serviteur, l'esprit de chasteté, d'humilité, de patience et de charité.

Oui, Seigneur Roi, accorde-moi de voir mes fautes et de ne pas condamner mon frère, ô Toi qui es béni dans les siècles des siècles. Amen.



Méditation


Ô mon âme !

Pendant ce temps favorable de carême, détache-toi, abandonne-toi.

L'Esprit de Dieu est sur toi, l'amour de Dieu est en toi, relevant ce qui était mort, dilatant ce qui était desséché, libérant ce qui était couché dans les entraves de la violence et de la domination.

Plus tu es misérable, plus tu dois te confier en la bonté et la miséricorde de Dieu : car entre la miséricorde et la misère, il y a une certaine liaison si grande que l'une ne peut s'exercer sans l'autre.



Psaume 85


Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu, sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur : vers toi, j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes, plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent
écoute ma prière, Seigneur, entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse, et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi, et rien n'égale tes œuvres.

Toutes les nations, que tu as faites, viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur, car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que Je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu'il craigne ton nom.
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ; il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre : ils n'ont pas souci de toi.
Toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi, prends pitié de moi. Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.
Accomplis un signe en ma faveur ; alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 21 Fév 2018 - 17:28

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mercredi de la première semaine de carême


Matthieu 6, 1-6 : « Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l'accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n'y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux.

Ainsi, quand tu fais l'aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra.

Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense.

Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. »



Prière - Saint Ephrem le Syrien
Seigneur, mon Dieu, depuis le jour de mon baptème, je chemine avec Toi.
Tu es l'ami de mes jours de soleil et de mes nuits de brouillard,
c'est Toi que j'ai choisi, aide-moi à T'aimer et à te rester fidèle !

Toi, jamais Tu ne m'abandonnes, Tu es la lumière qui m'éclaire, même au coeur des ténèbres. Tu es la source qui rafraîchit qui coule en moi et me redonne vie.

Ton amour pour moi est si grand que même la mort ne T'arrête pas. Tu es le chemin, Tu es la vie nouvelle !

Donne-moi,Seigneur, sur ma route de Carême, d'oser vivre Ta parole, celle qui donne vie, celle qui ouvre l'horizon, celle qui repousse les ténèbres, celle qui met l'homme debout.

Donne-moi, Seigneur, sur ma route de Carême, d'oser partager ta parole, avec humilité et vérité.



Méditation


Ô mon âme !

Reçois le trésor céleste. Quitte le présent et crois en l'avenir.

Tu as parcouru tant d'années sans arrêter tes vains travaux d'ici-bas, et tu ne peux pas arrêter quarante jours pour t'occuper de ta propre fin ? « Arrêtez-vous et sachez que moi je suis Dieu », dit l'Ecriture.



Psaume 85


Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu, sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur : vers toi, j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes, plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent
écoute ma prière, Seigneur, entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse, et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi, et rien n'égale tes œuvres.

Toutes les nations, que tu as faites, viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur, car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que Je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu'il craigne ton nom.
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ; il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre : ils n'ont pas souci de toi.
Toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi, prends pitié de moi. Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.
Accomplis un signe en ma faveur ; alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 22 Fév 2018 - 18:42

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Jeudi de la première semaine de carême


Isaïe 49, 8-15 : « Cieux criez de joie ! Terre exulte ! Montagnes, éclatez en cris de joie ! Car le Seigneur console son peuple ; de ses pauvres, il a compassion. »


Prière
Seigneur Jésus, pardonne-moi pour les fois où je me suis dévalorisé, où je me suis jugé inutile dans ce monde. Purifie mon cœur et libère-moi.
Je veux sentir ta présence à mes côtés et être rassuré par le pouvoir de ta Croix.

Toi seul me donnes la vie en abondance. Grâce à ton amour je me sens pardonné, purifié et libéré.

Donne-moi ta force et ton pouvoir maintenant et pour les jours à venir. C'est avec ton amour et ton pardon que je peux avancer. Je veux sentir ta présence, ta paix et ta joie à chaque moment de ma vie.

Mais surtout envoie-moi ton Esprit saint, consolateur, afin qu'il me guide et que je puisse cheminer à ta rencontre, confiant en ton pardon et en ton amour.

Je me pardonne à moi-même, je me pardonne par ton amour et ta bonté, je me pardonne par ta Croix et ta Parole qui purifie et renouvelle toute chose. Amen.



Méditation


Ô mon âme !

Renonce aux flots de paroles inutiles, ne médis pas, n'écoute pas non plus le médisant, mais sois plutôt prêt à prier.

Montre dans l'ascèse la ferveur de ton cœur ; purifie ce réceptacle pour recevoir une grâce plus abondante. Car la rémission des péchés est donnée également à tous, mais la participation à l'Esprit Saint est accordée selon la mesure de la foi de chacun.

Si tu te donnes peu de mal, tu recueilles peu ; si tu travailles beaucoup, grande sera ta récompense. C'est toi-même qui es en jeu ; veille à ton intérêt.



Psaume 85


Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu, sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur : vers toi, j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes, plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent
écoute ma prière, Seigneur, entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse, et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi, et rien n'égale tes œuvres.

Toutes les nations, que tu as faites, viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur, car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que Je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu'il craigne ton nom.
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ; il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre : ils n'ont pas souci de toi.
Toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi, prends pitié de moi. Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.
Accomplis un signe en ma faveur ; alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Ven 23 Fév 2018 - 18:12

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Vendredi de la première semaine de carême


Isaïe 1, 16-18 : « Lavez-vous, purifiez-vous ! Ôtez de ma vue vos actions perverses ! Cessez de faire le mal, apprenez à faire le bien ! Recherchez le droit, redressez le violent ! Faites droit à l'orphelin, plaidez pour la veuve ! Allons ! Discutons ! dit Yahvé. Quand vos péchés seraient comme l'écarlate, comme neige ils blanchiront ; quand ils seraient rouges comme la pourpre, comme laine ils deviendront. »


Prière
Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je Vous aime. Je Vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas, qui ne Vous aiment pas.

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément, et je Vous offre les très précieux Corps, Sang, Ame et Divinité de Jésus-Christ présent dans tous les tabernacles de la terre, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels il est lui-même offensé.

Par les mérites infinis de son Très saint Cœur et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous demande la conversion des pauvres pécheurs et ma propre conversion. Amen.



Méditation


Ô mon âme !

La semence divine de la charité, que Dieu a déposée en toi, aspire à croître, à se manifester dans des œuvres, à produire des fruits qui répondent à tout moment à ce qui est agréable au Seigneur.

Sois donc déterminée à recommencer, à retrouver dans chaque nouvelle situation de ta vie, la lumière, l'élan de la première conversion. Voilà pourquoi tu dois t'y préparer par un examen profond, en demandant au Seigneur son aide pour mieux Le connaître et mieux te connaître. Il n'y a pas d'autre chemin pour te convertir de nouveau.



Psaume 85


Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu, sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur : vers toi, j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes, plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent
écoute ma prière, Seigneur, entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse, et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi, et rien n'égale tes œuvres.

Toutes les nations, que tu as faites, viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur, car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que Je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu'il craigne ton nom.
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ; il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre : ils n'ont pas souci de toi.
Toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi, prends pitié de moi. Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.
Accomplis un signe en ma faveur ; alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 24 Fév 2018 - 17:27

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Samedi de la première semaine de carême


Tobie 12,8 : « Mieux vaut la prière avec le jeûne, et l'aumône avec la justice, que la richesse avec l'iniquité. Mieux vaut pratiquer l'aumône, que thésauriser de l'or. »


Prière
Seigneur Jésus, me voici devant toi aujourd'hui pour t'ouvrir mon cœur. Toi seul es capable de venir à mon secours.

Je sais que tu peux me combler de ta bénédiction. C'est pourquoi je me remets entièrement à toi : vois ce que je suis, contemple mes failles et aide-moi à devenir meilleur. J'ai foi en ta promesse d'amour de ne jamais m'abandonner.

Pardonne-moi, Seigneur, pour mes péchés et toutes les fois où, pensant bien agir, j'ai commis des fautes. Je me suis trompé.

Je reconnais mes erreurs. Souvent, lorsque je poursuis ma route aveuglement, je te laisse de côté en oubliant ton amour et ta miséricorde.

De nombreuses fois je me suis éloigné de ton amour sincère. Toi qui m'aimes sans conditions, pardonne-moi pour la rancœur toujours présente en moi, pour ne pas être capable de me pardonner à moi-même le mal que j'ai causé et pour toutes les fois où j'ai cru aux mauvais sorts ou des choses insensées m'ayant écarté de ta bonté.

Délivre-moi, Seigneur, de toutes ces chaînes qui me font souffrir.

Je crois parfois être indigne de ton pardon. Ainsi, je t'implore de semer en moi humilité, amour et confiance et ainsi pouvoir me pardonner de m'être détourné de toi.

Pardonne-moi, Seigneur, pour toutes les fautes commises à l'encontre de mes frères, pour être tombé dans le piège des commérages. Je n'ai pas su faire preuve de générosité, de solidarité et de bonté envers eux, préférant me laisser guider par la colère. Pardon.



Méditation


Ô mon âme !

C'est actuellement le temps de la confession. Confesse tes fautes de parole et d'action, celles de la nuit et celles du jour.

Confesse-les dans ce « temps favorable », et au « jour du salut »

Si tu as un grief contre quelqu'un, pardonne-lui. Tu viens recevoir le pardon de tes fautes, il s'impose que toi aussi tu pardonnes au pécheur, car de quel front diras-tu au Seigneur : « Enlève-moi mes nombreux péchés », si toi-même tu n'as même pas pardonné à ton compagnon de service ses quelques torts à ton égard ?



Psaume 85


Ecoute, Seigneur, réponds-moi, car je suis pauvre et malheureux.
Veille sur moi qui suis fidèle, ô mon Dieu, sauve ton serviteur qui s'appuie sur toi.

Prends pitié de moi, Seigneur, toi que j'appelle chaque jour.
Seigneur, réjouis ton serviteur : vers toi, j'élève mon âme !

Toi qui es bon et qui pardonnes, plein d'amour pour tous ceux qui t'appellent
écoute ma prière, Seigneur, entends ma voix qui te supplie.

Je t'appelle au jour de ma détresse, et toi, Seigneur, tu me réponds.
Aucun parmi les dieux n'est comme toi, et rien n'égale tes œuvres.

Toutes les nations, que tu as faites, viendront se prosterner devant toi
et rendre gloire à ton nom, Seigneur, car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, le seul.

Montre-moi ton chemin, Seigneur, que Je marche suivant ta vérité ;
unifie mon cœur pour qu'il craigne ton nom.
Je te rends grâce de tout mon cœur, Seigneur mon Dieu,
toujours je rendrai gloire à ton nom ; il est grand, ton amour pour moi :
tu m'as tiré de l'abîme des morts.

Mon Dieu, des orgueilleux se lèvent contre moi,
des puissants se sont ligués pour me perdre : ils n'ont pas souci de toi.
Toi, Seigneur, Dieu de tendresse et de pitié,
lent à la colère, plein d'amour et de vérité !

Regarde vers moi, prends pitié de moi. Donne à ton serviteur ta force,
et sauve le fils de ta servante.
Accomplis un signe en ma faveur ; alors mes ennemis, humiliés,
verront que toi, Seigneur, tu m'aides et me consoles.



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 25 Fév 2018 - 19:17

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Deuxième dimanche de carême


Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (17, 1-9) : la Transfiguration :

« Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmène à l'écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s'entretenaient avec lui.

Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est heureux que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. » Il parlait encore, lorsqu'une nuée lumineuse les couvrit de son ombre ; et, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! »

Entendant cela, les disciples tombèrent la face contre terre et furent saisis d'une grande frayeur. Jésus s'approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et n'ayez pas peur ! » Levant les yeux, ils ne virent plus que lui, Jésus seul.

En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l'homme soit ressuscité d'entre les morts. »



Méditation


Le Christ a un chemin différent pour chacun de nous. Il veut parfois s'entretenir personnellement avec chacun : il dispose de différents moyens pour nous aider à mieux le connaître.

C'est pourquoi il est important, pendant la journée, de lui consacrer un temps de prière personnelle. Parfois notre prière peut être délicieuse et pleine de consolations : "Seigneur, il est bon que nous soyons ici...."

Mais nous passons habituellement par les ombres du découragement et de la sécheresse. La route de la vie de prière disciplinée nous parait bien laborieuse avant de récolter le fruit du contact intime avec Jésus, mais Jésus sera touché par notre fidélité et il récompensera notre persévérance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Lun 26 Fév 2018 - 17:22

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Lundi de la deuxième semaine de carême


Ezéchiel 18, 30-32 : « C'est pourquoi je vous jugerai chacun selon ses voies, maison d'Israël, dit le Seigneur, l’Éternel.

Revenez et détournez-vous de toutes vos transgressions, afin que l'iniquité ne cause pas votre ruine.

Rejetez loin de vous toutes les transgressions par lesquelles vous avez péché ; faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau.

Pourquoi mourriez-vous, maison d'Israël ? »



Prière
Dans ce jour qui commence ou finit, nous ne sommes pas ou n'avons pas été ce que nous aurions dû être.

Faites-nous meilleurs, mon Dieu, si possible, moins durs envers les autres,
plus doux, plus patients.

Faites-nous plus forts, plus décidés aussi, plus exigeants pour nous-mêmes,
plus vrais que nos paroles, plus fidèles que nos promesses,
plus actifs dans nos travaux, plus obéissants et plus soumis,
plus rieurs aussi, et que demain soit plus beau qu'aujourd'hui, plus grand.



Méditation


Ô mon âme !

Ta misère humaine attire l'attention consolatrice et la tendresse de Dieu sur toi, pauvre exilée.

Quand tu restes dans une humble attitude de pénitence, de reconnaissance, tu te vois alors telle que tu es, misérable et vulnérable, traversée des fulgurances de sa beauté, du frémissement de sa bonté.

Ton attitude attire du fond de ton obscurité, la bénédiction paternelle qui te retourne l'âme et la sagesse là où se tenaient les turbulences de ton être.



Psaume 4


Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice !
Quand je suis dans la détresse, sauve-moi !
Aie pitié de moi, écoute ma prière !
Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ?
Jusques à quand aimerez-vous la vanité,
Chercherez-vous le mensonge ?
Sachez que l'Eternel s'est choisi un homme pieux ;
L'Eternel entend, quand je crie à lui.
Tremblez, et ne péchez point ;
Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous.
Offrez des sacrifices de justice,
Et confiez-vous à l'Eternel.
Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
Tu mets dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont
Quand abondent leur froment et leur moût.
Je me couche et je m'endors en paix,
Car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mar 27 Fév 2018 - 17:31

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mardi de la deuxième semaine de carême


1 Rois 3, 11-12 : « Parce que tu as demandé cela, que tu n'as pas demandé pour toi de longs jours, ni la richesse, ni la vie de tes ennemis, mais que tu as demandé pour toi le discernement du jugement.

Voici que je fais ce que tu as dit : je te donne un cœur sage et intelligent comme personne ne l'a eu avant toi et comme personne ne l'aura après toi. »



Prière
Mon Dieu, qui êtes en moi et en qui je suis. Daignez me donner ce sentiment continuel de votre présence, de votre présence en moi et autour de moi, et, en même temps, cet amour craintif qu'on éprouve en présence de ce qu'on aime passionnément et qui fait qu'on se tient devant la personne aimée, sans pouvoir détacher d'elle ses yeux, avec un grand désir et une pleine volonté de faire tout ce qui lui plaît, tout ce qui est bon pour elle. En vous, par vous, et pour vous. Amen.


Méditation


Ô mon âme !

Voici l'homme doté.

Voici l'homme comblé du don de sagesse, de la clairvoyance de l'esprit qui sépare le bien du mal, qui se fait accueil et lumière sur le monde.

Voici l'homme qui passe en Dieu, sans éclat ni grandeur, dans la profondeur bouleversée de son abandon, dans le dépôt de sa vie entre les mains du Père.



Psaume 4


Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice !
Quand je suis dans la détresse, sauve-moi !
Aie pitié de moi, écoute ma prière !
Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ?
Jusques à quand aimerez-vous la vanité,
Chercherez-vous le mensonge ?
Sachez que l'Eternel s'est choisi un homme pieux ;
L'Eternel entend, quand je crie à lui.
Tremblez, et ne péchez point ;
Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous.
Offrez des sacrifices de justice,
Et confiez-vous à l'Eternel.
Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
Tu mets dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont
Quand abondent leur froment et leur moût.
Je me couche et je m'endors en paix,
Car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 28 Fév 2018 - 12:59

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mercredi de la deuxième semaine de carême


Matthieu 6, 7-15 : « Priez ainsi, Notre Père… »

1 Pierre 3,12 : « Car les yeux du Seigneur sont sur les justes Et ses oreilles sont attentives à leur prière. »


Prière
Délivre-nous, Seigneur, de tout ce qui nous encombre,
de nos convoitises et de nos complaisances,
de nos vanités et de nos richesses.
Délivre-nous de la crasse du cœur, de l'envie, de l'ambition, de l'hypocrisie.
Délivre-nous de la rancune et des arrière-pensées,
de tout esprit de calcul et de concurrence.
Délivre-nous de la colère et de l'agressivité, de l'orgueil et de la vanité.
Délivre-nous des tentations de la violence.
Délivre-nous des tortures et des assassinats.



Méditation


Ô mon âme !

L'âme qui a la parfaite simplicité n'a qu'un amour, qu'une seule prétention, qui est de reposer sur la poitrine du Père céleste, et là, comme un enfant d'amour, faire sa demeure, laissant entièrement tout le soin de soi-même à son bon Père, sans qui jamais plus elle se mette en peine de rien, sinon de se tenir en cette sainte confiance.

L'âme retrouve, dans ce geste, l'autre pauvreté : celle des humbles de cœur, des simples en Dieu et des démunis ayant tout laissé de leurs ténèbres derrière eux et qui n'ont que la poitrine de leur Père céleste où se reposer, enfin unifiés dans cette simplicité, ce recueillement et cette confiance lumineuse des petits enfants.



Psaume 4


Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice !
Quand je suis dans la détresse, sauve-moi !
Aie pitié de moi, écoute ma prière !
Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ?
Jusques à quand aimerez-vous la vanité,
Chercherez-vous le mensonge ?
Sachez que l'Eternel s'est choisi un homme pieux ;
L'Eternel entend, quand je crie à lui.
Tremblez, et ne péchez point ;
Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous.
Offrez des sacrifices de justice,
Et confiez-vous à l'Eternel.
Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
Tu mets dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont
Quand abondent leur froment et leur moût.
Je me couche et je m'endors en paix,
Car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 1 Mar 2018 - 12:42

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Jeudi de la deuxième semaine de carême


Matthieu 6, 1-18 : « Et quand vous priez, ne soyez pas comme ceux qui se donnent en spectacle : quand ils font leurs prières, ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et les carrefours pour bien se montrer aux hommes.

Amen, je vous le déclare : ceux-là ont touché leur récompense.

Mais toi, quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père voit ce que tu fais en secret : il te le revaudra. »



Prière - Léon Chancerel
Pardonnez-moi, Seigneur, en cette tristesse amère où je me suis complu.

Pardonnez-moi, Seigneur, d'avoir médit des autres et douté de moi-même.

Pardonnez-moi, Seigneur, ce visage fermé, et ce rire mauvais qui déforme la bouche, et ce dégoût de vivre et cette lassitude et cet abattement.

Je chasserai de moi cette fumée pesante. Ce sont mes détritus et mes mauvaises herbes, Seigneur, que vous brûliez.

J'en éparpillerai la cendre aux quatre vents ; Dispersez-la. Et que votre soleil entre dans ma cellule, que votre sainte joie illumine ma face. Que chante en moi la gaité franciscaine et le rire qui est aussi une vertu.

Pardonnez-moi, Seigneur, Pardonnez-moi, Seigneur, d'avoir médit, douté, gémi, pleuré, bâillé, d'avoir haï l'immense allégresse de vivre et d'avoir hébergé la Fille de Satan. Ô Joie, en ta demeure. Amen.



Méditation


Ô mon âme !

Le silence te prépare à une nouvelle rencontre avec Dieu. Dans le silence, la parole de Dieu peut atteindre tes recoins cachés. Dans le silence, elle se révèle « plus incisive qu'aucun glaive à deux tranchants, elle pénètre jusqu'au point de division de l'âme et de l'esprit » (Hébreux 4,12).

Faisant silence, tu cesses de te cacher devant Dieu, et la lumière du Christ peut atteindre et guérir et transformer même ce dont tu as honte. Il y a, dans ce repos de l'un dans la patience de l'autre, une douceur de fin de tempête, l'apaisement de celui qui s'est recomposé au miroir de ses disgrâces, brûlé au feu de l'Esprit, s'étant vu mutilé, dépouillé et brisé mais plus encore renouvelé dans le sommeil du Christ crucifié.



Psaume 4


Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice !
Quand je suis dans la détresse, sauve-moi !
Aie pitié de moi, écoute ma prière !
Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ?
Jusques à quand aimerez-vous la vanité,
Chercherez-vous le mensonge ?
Sachez que l'Eternel s'est choisi un homme pieux ;
L'Eternel entend, quand je crie à lui.
Tremblez, et ne péchez point ;
Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous.
Offrez des sacrifices de justice,
Et confiez-vous à l'Eternel.
Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
Tu mets dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont
Quand abondent leur froment et leur moût.
Je me couche et je m'endors en paix,
Car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1987
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 3 Mar 2018 - 1:58

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Vendredi de la deuxième semaine de carême


Jean 5, 31-47 : « Comment pourriez-vous croire, vous qui recevez votre gloire les uns des autres, et qui ne cherchez pas la gloire qui vient du Dieu unique. »

Jacques 5,16 : « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. »


Prière - Marthe Robin
Ô Mère Bien Aimée, vous qui connaissez si bien les voies de la sainteté et de l'amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité, à fixer sur Elle notre respectueuse et affectueuse attention.

Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle, ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins que votre charité veut bien recueillir ; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous dans vos clartés, inondez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la lumière et dans l'amour ; emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux.

Que rien ne puisse jamais troubler notre paix, ni nous faire sortir de la pensée de Dieu, mais que chaque minute nous emporte plus avant dans les profondeurs de l'auguste mystère, jusqu'au jour où notre âme pleinement épanouie aux illuminations de l'union divine, verra toutes choses dans l'éternel Amour et dans l'Unité.
Ainsi soit-il.



Méditation


Ô mon âme !

Est-ce que tu progresses en fidélité au Christ ? En désirs de sainteté ? En générosité apostolique dans ta vie quotidienne, dans ton travail ordinaire parmi tes collègues ?

Tu vois à quel point tu as besoin de cette nouvelle transformation, pour que le Christ vive en toi, pour que son image se reflète, nettement, dans ta conduite.



Psaume 4


Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice !
Quand je suis dans la détresse, sauve-moi !
Aie pitié de moi, écoute ma prière !
Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ?
Jusques à quand aimerez-vous la vanité,
Chercherez-vous le mensonge ?
Sachez que l'Eternel s'est choisi un homme pieux ;
L'Eternel entend, quand je crie à lui.
Tremblez, et ne péchez point ;
Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous.
Offrez des sacrifices de justice,
Et confiez-vous à l'Eternel.
Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
Tu mets dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont
Quand abondent leur froment et leur moût.
Je me couche et je m'endors en paix,
Car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 1987
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 3 Mar 2018 - 17:34

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Samedi de la deuxième semaine de carême


Isaïe 28,12 : « Ceci est mon repos : faites reposer ceux qui sont accablés. »

1 Timothée 4-5 : « Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière. »


Prière
Seigneur, accorde-moi,
non pas le silence qui me rend prisonnier de moi-même
mais celui qui me libère et m'ouvre des espaces nouveaux,

non pas le silence du corps épuisé par les paradis artificiels
mais celui de l'âme qui respire au seuil de ton Royaume,

non pas le silence de la peur des autres et du monde
mais celui qui me rend proche de tout homme et de la création,

non pas celui de l'égoïsme froid, indifférent et hautain
mais celui qui enracine, fortifie et purifie la tendresse du cœur,

non pas le silence de l'absence vide, du monologue solitaire
mais celui de la rencontre, de l'intimité en ta Présence,

non pas le silence de la lâcheté ou de la résignation
mais celui qui prépare au combat pour la vérité,

non pas le silence des exclus, des sans-voix
mais celui qui nourrit la force des peuples qui se lèvent,

non pas le silence de l'homme qui fuit
mais celui de l'homme qui Te cherche,

non pas le silence de l'homme qui rumine ses échecs
mais celui qui réfléchit pour en découvrir les causes,

non pas le silence de la nuit du désespoir
mais celui qui attend la lumière de l'aurore, de l'espérance,

non pas le silence de la rancune, de la haine, de la vengeance
mais celui de l'apaisement et du pardon,

non pas le silence du bavard, rempli de mots, de lui-même
mais celui du cœur qui écoute le murmure de ton Esprit,

non pas le silence envahi par trop de questions sans réponses
mais celui de l'émerveillement et de l'adoration

non pas le silence de l'oubli, du tombeau, de la mort
mais celui où la matière se charge des énergies du Ressuscité
dans l'attente d'une vie nouvelle dans ta Lumière



Méditation


Ô mon âme !

Le Christ dit : « Voici quel est mon commandement : vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés » (Jean 15,12).

Tu as besoin de silence pour accueillir ces paroles et les mettre en pratique.

Quand tu es agitée et inquiète, tu as tant d'arguments et de raisons pour ne pas pardonner et ne pas aimer trop facilement. Mais quand tu te tiens en paix et silence, ces raisons s'évanouissent.

Ô mon âme !

N'évite pas le silence, lui préférant le bruit, des paroles ou des distractions quelles qu'elles soient, parce que la paix intérieure est une affaire risquée : elle nous rend vides et pauvres, elle dissout l'amertume et les révoltes, et te conduit au don de toi-même.

Le silence conduit à aimer, silencieuse et pauvre, tu es conquise par l'Esprit Saint, emplie d'un amour inconditionnel.



Psaume 4


Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice !
Quand je suis dans la détresse, sauve-moi !
Aie pitié de moi, écoute ma prière !
Fils des hommes, jusques à quand ma gloire sera-t-elle outragée ?
Jusques à quand aimerez-vous la vanité,
Chercherez-vous le mensonge ?
Sachez que l'Eternel s'est choisi un homme pieux ;
L'Eternel entend, quand je crie à lui.
Tremblez, et ne péchez point ;
Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous.
Offrez des sacrifices de justice,
Et confiez-vous à l'Eternel.
Plusieurs disent : Qui nous fera voir le bonheur ?
Fais lever sur nous la lumière de ta face, ô Éternel !
Tu mets dans mon cœur plus de joie qu'ils n'en ont
Quand abondent leur froment et leur moût.
Je me couche et je m'endors en paix,
Car toi seul, ô Éternel ! tu me donnes la sécurité dans ma demeure.
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 4 Mar 2018 - 18:04

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Troisième dimanche de carême


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (4, 5-42) - La Samaritaine et le don de l'eau vive

« Jésus arrivait à une ville de Samarie appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph, et où se trouve le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s'était assis là, au bord du puits. Il était environ midi.

Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l'eau. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » (En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.) La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi qui es Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » (En effet, les Juifs ne veulent rien avoir en commun avec les Samaritains.) Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c'est toi qui lui aurais demandé, et il t'aurait donné de l'eau vive. »

Elle lui dit : « Seigneur, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond ; avec quoi prendrais-tu l'eau vive ? Serais-tu plus grand que notre père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ? » Jésus lui répondit : « Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira de l'eau que moi je lui donnerai n'aura plus jamais soif ; et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. »

La femme lui dit : « Seigneur, donne-la-moi, cette eau : que je n'aie plus soif, et que je n'aie plus à venir ici pour puiser. » Jésus lui dit : « Va, appelle ton mari, et reviens. » La femme répliqua : « Je n'ai pas de mari. » Jésus reprit : « Tu as raison de dire que tu n'as pas de mari, car tu en as eu cinq, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari : là, tu dis vrai. »

La femme lui dit : « Seigneur, je le vois, tu es un prophète. Alors, explique-moi : nos pères ont adoré Dieu sur la montagne qui est là, et vous, les Juifs, vous dites que le lieu où il faut l'adorer est à Jérusalem. » Jésus lui dit : « Femme, crois-moi : l'heure vient où vous n'irez plus ni sur cette montagne ni à Jérusalem pour adorer le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous adorons, nous, celui que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient – et c'est maintenant – où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent, c'est en esprit et vérité qu'ils doivent l'adorer. » La femme lui dit : « Je sais qu'il vient, le Messie, celui qu'on appelle Christ. Quand il viendra, c'est lui qui nous fera connaître toutes choses. » Jésus lui dit : « Moi qui te parle, je le suis. »

Là-dessus, ses disciples arrivèrent ; ils étaient surpris de le voir parler avec une femme. Pourtant, aucun ne lui dit : « Que demandes-tu ? » ou : « Pourquoi parles-tu avec elle ? » La femme, laissant là sa cruche, revint à la ville et dit aux gens : « Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-il pas le Messie ? » Ils sortirent de la ville, et ils se dirigeaient vers Jésus.

Pendant ce temps, les disciples l'appelaient : « Rabbi, viens manger. » Mais il répondit : « Pour moi, j'ai de quoi manger ; c'est une nourriture que vous ne connaissez pas. » Les disciples se demandaient : « Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger ? » Jésus leur dit : « Ma nourriture, c'est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son œuvre. Ne dites-vous pas : “Encore quatre mois et ce sera la moisson” ? Et moi je vous dis : Levez les yeux et regardez les champs qui se dorent pour la moisson. Dès maintenant, le moissonneur reçoit son salaire : il récolte du fruit pour la vie éternelle, si bien que le semeur se réjouit avec le moissonneur. Il est bien vrai, le proverbe : L'un sème, l'autre moissonne. Je vous ai envoyés moissonner là où vous n'avez pas pris de peine ; d'autres ont pris de la peine, et vous, vous profitez de leurs travaux. »

Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus, à cause des paroles de la femme qui avait rendu ce témoignage : « Il m'a dit tout ce que j'ai fait. » Lorsqu'ils arrivèrent auprès de lui, ils l'invitèrent à demeurer chez eux. Il y resta deux jours. Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de ses propres paroles, et ils disaient à la femme : « Ce n'est plus à cause de ce que tu nous as dit que nous croyons maintenant ; nous l'avons entendu par nous-mêmes, et nous savons que c'est vraiment lui le Sauveur du monde. »



Méditation


L'Esprit, en tout cela, signe son action souveraine. « Mais l'heure vient - et c'est maintenant - où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et vérité : tels sont les adorateurs que recherche le Père. Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent, c'est en esprit et vérité qu'ils doivent l'adorer ». Action qui authentifie la mission du Fils : « nous l'avons entendu par nous-mêmes, et nous savons que c'est vraiment lui le Sauveur du monde ». Action qui libère la créature : « Il m'a dit tout ce que j'ai fait. ».

Ce qui se vit en cette scène peut se revivre en nos propres vies. Aller vers le Mystère de Dieu donne à chacun d'aller du même mouvement vers lui-même et vers les autres, ses frères. Le progrès en moi est lié irrémédiablement à celui en l'autre.



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Lun 5 Mar 2018 - 11:38

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Lundi de la troisième semaine de carême


Psaume 130, 1-2 : « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, écoute mon appel ! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière ! »


Prière
Ô mon Dieu ! Tellement souvent, j'ai levé le poing vers toi,
tellement souvent je t'ai accusé de tous les maux.
Aujourd'hui je me rends compte de tout le mal que j'ai pu causer,
moi, avec mes paresses, mes lâchetés,
mes ambitions, mes rancunes, et j'en passe.

Pendant tout ce temps, tu étais patient !
Tu attendais que mon cœur revienne à toi !
Tu as attendu longtemps, si longtemps.
Pendant ce temps, je t'ai laissé critiquer, bafouer, déformer.
Je vois bien que mes voisins
ne te connaissent pas sous ton vrai visage
celui d'un Père plein de tendresse,
celui d'un Fils qui nous a aimé jusqu'à donner sa vie,
celui d'un Esprit Saint à l'œuvre en nos cœurs !
Et je m'en sens un peu coupable.

Donne-moi ton pardon Seigneur, que par le chemin retrouvé
du sacrement de réconciliation, je puise des forces
pour me mettre sous ton regard Seigneur,
pour te connaître sous ton vrai jour,
et pour montrer au monde qui tu es.

Oh ! Combien, mon cœur est léger à présent Seigneur,
maintenant que la douceur de ton amour peut y couler librement.
Oh ! Combien j'étais aveugle de croire
que c'était toi qui avais fermé les vannes de l'amour.
Je te rends grâce ô Seigneur
de me montrer tout cela dans ma petitesse.



Méditation


Ô mon âme !

Considère la présence de Dieu près de toi. Il se tient là, invisible, dans le secret de la prière, moins palpable qu'un battement d'ailes, mais debout dans le silence de l'évidence, éprouvant la fidélité et recherchant la simplicité de l'amour qui donne et se donne sans rien retenir.

Regarde comment il te fait entrer dans la patience de son amour ; t'attendant sous l'épais manteau de tes doutes et de tes contradictions.
Il t'a oint, de toute éternité, de sa grâce d'adoption te conduisant pas à pas, comme l'enfant chaotique et hébété des origines vers l'enfant ténébreux, mais transfiguré, des fins dernières.

Comme elle est grande l'invitation à le rencontrer au désert. Car c'est le croisement de ce regard d'amour prolongé de l'un en l'autre, ce chant de reconnaissance du cœur ; une authentique et profonde conversion personnelle afin que tu participes mieux à la fête la plus grande de l'année : le Dimanche de la Résurrection du Seigneur.



Psaume 31


Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !
Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense,
dont l'esprit est sans fraude !

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :
ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ;
ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »
Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.

Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ;
de chants de délivrance, tu m'as entouré.

« Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre,
te conseiller, veiller sur toi.
N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas,
qu'il faut mater par la bride et le mors, et rien ne t'arrivera. »

Pour le méchant, douleurs sans nombre ;
mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.

Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes !
Hommes droits, chantez votre allégresse !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mar 6 Mar 2018 - 13:33

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mardi de la troisième semaine de carême


1 Timothée 6,12 : « Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d'un grand nombre de témoins. »


Prière de réparation de Pie XII
Ô Très Auguste Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, qui, bien qu'infiniment heureuse de toute éternité en Vous-même et par Vous-même, daignez accepter avec bienveillance l'hommage qui, de la création tout entière, s'élève jusqu'à votre trône sublime ; détournez, nous Vous en prions, vos yeux et vos oreilles de ces malheureux qui, soit aveuglés par la passion, soit poussés par des influences diaboliques, blasphèment abominablement votre Nom, celui de la très pure Vierge Marie et ceux des Saints.

Retenez, ô Seigneur, le bras de votre justice qui pourrait réduire à néant ceux qui osent se rendre coupables de tant d'impiété.

Accueillez l'hymne de gloire qui sans arrêt s'élève de toute la nature : depuis l'eau de la source qui coule, limpide et silencieuse, jusqu'aux astres qui, mus par l'Amour, resplendissent et décrivent une orbite immense là-haut, dans les cieux.

Accueillez en réparation le chœur de louanges qui, tel l'encens devant les autels, monte de tant d'âmes saintes, qui marchent, sans jamais dévier, dans les sentiers de votre Loi et s'efforcent d'apaiser, par des œuvres assidues de charité et de pénitence, votre justice offensée ; écoutez le chant de tant d'âmes d'élite qui consacrent leur vie à célébrer votre gloire, la louange ininterrompue que Vous offre l'Eglise, à toute heure et sous tous les cieux.

Et faites qu'un jour, le cœur des blasphémateurs étant converti, toutes les langues et toutes les lèvres s'emploient à chanter ici-bas à l'unisson ce cantique qui résonne sans fin dans les chœurs des anges : « Saint ! Saint ! Saint est le Seigneur Dieu des armées ! Les cieux et la terre sont pleins de votre gloire. » Ainsi soit-il.



Méditation


Ô mon âme !

Laisse-toi réconcilier avec Dieu.

Mets-toi dans la vérité devant Dieu miséricordieux, comme le fils prodigue devant son père.

Ose reconnaître que Dieu compte peu (ou pas assez) à tes yeux, que tu vis trop loin de Lui, que tu es indifférente à son égard. Alors, tu comprendras que tu vis un temps unique, exclusif, un temps de préparation à la Pâque annuelle du printemps, et par cela, à la Pâque éternelle du « passage » (c'est le sens littéral du mot hébreu Pesah-Pâque), de la vie corruptible à la vie éternelle, des pénombres à la lumière, de l'exil dans une terre lointaine, celle du péché, à la vision dans le face à face du Royaume.



Psaume 31


Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !
Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense,
dont l'esprit est sans fraude !

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :
ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ;
ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »
Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.

Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ;
de chants de délivrance, tu m'as entouré.

« Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre,
te conseiller, veiller sur toi.
N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas,
qu'il faut mater par la bride et le mors, et rien ne t'arrivera. »

Pour le méchant, douleurs sans nombre ;
mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.

Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes !
Hommes droits, chantez votre allégresse !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 7 Mar 2018 - 17:48

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mercredi de la troisième semaine de carême


Ephésiens 2,4 : « Nous qui étions morts par suite de nos fautes, Dieu nous a fait revivre avec le Christ. »


Prière de réconciliation de Mère Térésa
Ô Dieu, Père de tous les hommes, tu nous demandes de porter
l'Amour là où les pauvres sont humiliés, la Joie là où l'Eglise est abattue,
la Réconciliation là où les hommes sont divisés.

Aide-nous à réconcilier le père avec son fils, la mère avec sa fille,
le mari avec sa femme, le croyant avec celui qui ne peut croire,
le chrétien avec son frère chrétien qu'il n'aime pas.

Tu nous ouvres ce chemin pour que le corps blessé de Jésus-Christ,
ton Eglise, soit ferment de la communion pour les pauvres de la terre
et dans toute la famille humaine.



Méditation


Ô mon âme !

Sois illuminée par la lumière du Carême qui est cette présence discrète de Dieu, agenouillé dans le Christ humilié, qui te mène au désert avec des larmes d'amour et de confiance ; dans la tendresse du cœur et la nuit de l'esprit ­ comme Moïse au mont Sinaï.

Sois éclairée et non pas éblouie, fécondée et non pas écrasée par la nuée qui l'enveloppe, purifiée et non pas glorifiée par la splendeur divine.

Regarde comment Dieu marche ainsi en toi, du pas respectueux des humbles que l'œil ne voit pas, que l'oreille ne perçoit pas, mais qui murmure en chacun : " Laissez-vous réconcilier avec votre Dieu. " (2 Corinthiens 5,20.)



Psaume 31


Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !
Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense,
dont l'esprit est sans fraude !

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :
ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ;
ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »
Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.

Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ;
de chants de délivrance, tu m'as entouré.

« Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre,
te conseiller, veiller sur toi.
N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas,
qu'il faut mater par la bride et le mors, et rien ne t'arrivera. »


Pour le méchant, douleurs sans nombre ;
mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.

Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes !
Hommes droits, chantez votre allégresse !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Sam 10 Mar 2018 - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 8 Mar 2018 - 11:16

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Jeudi de la troisième semaine de carême


Actes 14,15 : « Ô hommes, pourquoi agissez-vous de la sorte ? Nous aussi, nous sommes des hommes de la même nature que vous ; et, vous apportant une bonne nouvelle, nous vous exhortons à renoncer à ces choses vaines, pour vous tourner vers le Dieu vivant, qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s'y trouve. »


Prière
Seigneur, je sais que je n'ai pas été toujours fidèle aux promesses que je t'ai faites ; je t'en prie, pardonne-moi.
Souvent, j'ai fait à ma tête. Querelleur et parfois indifférent, j'ai causé sans doute beaucoup de peine à mes parents, à mes frères et sœurs, à mes amis et à mes voisins.

Seigneur, j'ai vraiment péché et je te demande sincèrement pardon.

Paresseux, je ne fais pas souvent bien les travaux qui m'ont été confiés, et parfois, j'oublie même de remercier tous ceux qui, jour et nuit, se dépensent pour moi, comme j'oublie souvent de Te remercier pour toutes les grâces que Tu m'accordes.

Seigneur, ne sois pas sévère avec moi. Je t'en prie, pardonne-moi et donne-moi la joie de renouer l'amitié avec toi. Amen



Méditation


Ô mon âme !

Fais la vérité sur toi-même. Ose reconnaître que tu as un immense besoin de te réconcilier avec toi-même.

Tu as si souvent le sentiment de ne pas être aimée et reconnue. Tu as tant de peine à t'accepter, telle que tu es. Tu éprouves si facilement de la honte, du dégoût, du dépit, envers toi-même. Il t'arrive même de te haïr. Tu es obsédée par le désir de plaire et de paraître, d'être approuvée et admirée, d'être reconnue comme juste, bons.

Reviens vers Dieu et demande les grâces de l'Esprit-Saint : la discrétion, la non ostentation, la joie sur le visage, le non jugement des faibles, la non envie des forts, le sentiment aussi que le Seigneur Jésus est venu sauver les pêcheurs dont tu es la première.

Le fruit du jeûne et sa force sera la prière, le signe de la venue en toi de l'esprit de l'amour sera l'amour, l'amour de tes proches, chacun de ceux pour qui le Christ est mort.



Psaume 31


Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !
Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense,
dont l'esprit est sans fraude !

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :
ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ;
ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »
Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.

Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ;
de chants de délivrance, tu m'as entouré.

« Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre,
te conseiller, veiller sur toi.
N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas,
qu'il faut mater par la bride et le mors, et rien ne t'arrivera. »


Pour le méchant, douleurs sans nombre ;
mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.

Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes !
Hommes droits, chantez votre allégresse !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Ven 9 Mar 2018 - 12:39

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Vendredi de la troisième semaine de carême


Sagesse 1,12 : « Nourrissez sur le Seigneur de droites pensées et cherchez-le en simplicité de cœur, car il se laisse trouver par ceux qui ne le tentent pas, il se révèle à ceux qui ne lui refusent pas leur foi. »


Prière de réconciliation de Saint Jean Chrysostome
Seigneur Jésus Christ, mon Dieu, remets, efface, purifie et pardonne toutes les fautes et transgressions de ton serviteur inutile, indigne et pécheur, commises depuis ma jeunesse jusqu'à ce jour, que ce soit avec connaissance ou par ignorance, en paroles, en actions, en pensées, en imagination, par habitude et par chacun de mes sens.

Par l'intercession de Celle qui T'a enfanté sans semence, La toute immaculée et toujours Vierge Marie, Ta mère, qui Seule est ma sûre espérance, ma protection et ma sauvegarde, rends-moi digne de recevoir sans condamnation Tes purs, immortels, vivifiants et redoutables Mystères, pour le pardon de mes péchés et la Vie éternelle, pour la sanctification, l'illumination, la force, la guérison et la santé de mon âme et de mon corps, pour qu'ils fassent disparaître et éliminent complètement mes mauvaises pensées, mes desseins pervers, mes préjugés et les fantasmes nocturnes venant des esprits des ténèbres.

Car à Toi appartiennent le règne, la puissance, l'honneur et l'adoration, avec le Père et le Saint Esprit, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen.



Méditation


Ô mon âme !

Le Carême est un temps où Dieu nous invite à faire la vérité sur nos relations avec les autres. Ose reconnaître que tu es habituellement indifférente à ceux qui souffrent de la faim, du manque d'emploi, de la maladie, de l'isolement, de la guerre. Le péché qui divise, blesse, tue, est en toi, et non seulement chez les autres.

Supplie le Seigneur de te donner de vaincre ce qui te sépare et te dresse contre les autres ; de progresser dans la connaissance et la solidarité ; de croire qu'il est possible de construire la paix et des relations de respect ; de t'apprendre le pardon, qui n'est pas l'oubli, l'absence de justice, l'amnistie, mais la volonté de dépasser la haine pour construire l'humanité selon Dieu.

Cette conversion intérieure exige le renoncement à toi-même, le refus d'être servi. Le « Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi mais pour servir » (Mc 10,45). Tel est le véritable amour qui doit tendre à imprégner toutes tes relations, tes attitudes humaines les plus quotidiennes.



Psaume 31


Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !
Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense,
dont l'esprit est sans fraude !

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :
ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ;
ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »
Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.

Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ;
de chants de délivrance, tu m'as entouré.

« Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre,
te conseiller, veiller sur toi.
N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas,
qu'il faut mater par la bride et le mors, et rien ne t'arrivera. »


Pour le méchant, douleurs sans nombre ;
mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.

Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes !
Hommes droits, chantez votre allégresse !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 10 Mar 2018 - 12:14

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Samedi de la troisième semaine de carême


Josué 23,11 : « Veillez donc attentivement sur vos âmes, afin d'aimer l'Eternel, votre Dieu. »


Prière
Merci Seigneur, pour le don de la vie et pour tous les biens dont Tu nous as comblés dans la famille que Tu as choisie pour nous depuis le moment de notre conception, de notre naissance et de notre baptême. Tu connais Seigneur les souffrances et les difficultés que nous rencontrons dans nos familles.

Seigneur Jésus-Christ, Tu es le serviteur qui as pris sur Toi, l'iniquité, les fautes et le châtiment de tous, tu nous as offert la guérison et la libération. Tu es le Juste qui “porte le péché des multitudes et intercède pour les criminels. ” (1P3,19)

Je viens devant Toi au nom de tous les membres de ma famille. Veuille m'accepter comme le représentant de tous mes ancêtres, de tous les membres défunts de toutes les lignées généalogiques, de toutes les générations qui ne sont pas encore dans ta Lumière et dans ton Amour. Veuille les recouvrir de ton Sang Précieux : « Que les eaux de mon baptême refluent sur toutes les générations passées de mon arbre généalogique ». Toi, Jésus, Tu nous as réconciliés avec Dieu le Père des miséricordes et de toute consolation et « Tu nous as confié le ministère de la réconciliation » (2Co 5,18).

J'invoque le pardon de Ta Croix sur eux tous. Je dresse et plante la croix de Jésus dans toutes les générations qui m'ont précédé. Je veux moi aussi pardonner, bénir tous les ancêtres qui ont laissé des influences négatives dans notre descendance (dire leurs noms et leurs influences si vous en avez connaissance, en silence). Par Toi, ô Christ miséricordieux, nous, leurs descendants (dire les noms), leur pardonnons du fond du cœur et nous les bénissons. Nous les assurons au nom de Jésus, qu'aucun d'entre nous, aucun vivant de leur connaissance ne leur en veut, ne les juge, ne les critique ou les condamne pour n'importe quel acte qu'ils ont commis durant leur vie terrestre.

Par Ton Cœur transpercé ô Jésus, nous leur demandons pardon du fond du cœur si nous les avons offensés, accusés, rejetés, lésés, maltraités, abandonnés ; si à cause de nous ils ont été malheureux, blessés ; victimes de la haine, de la violence, de la honte, de la faim, de l'injustice et si nous ne les avons pas aimés comme ils le souhaitaient.

Maintenant nous voulons « confesser les péchés et les iniquités de nos pères » (Lv 26,40), et nous repentir pour eux. Seigneur miséricordieux, nous te demandons pardon (péchés à dire en silence).

Je me repens pour tout meurtre, avortement, injustice qu'ils ont commis, pour toute querelle de famille qu'ils ont eue, relative à des questions de biens et de propriété et qui nous ont divisés.

Je me repens de toute perversion morale ou de toute implication qu'ils ont eue dans l'occultisme, le spiritisme, l'ésotérisme, le vaudou, le fétichisme et j'y renonce.

En leur nom, je rejette Satan et toutes ses œuvres maléfiques. Je me repens spécialement de leur transgression du premier commandement de Dieu et de leur adoration de faux dieux et des idoles.

Je renonce et m'oppose formellement à toutes leurs mauvaises pratiques et à toutes les conséquences de leurs liens mentaux…Je repousse tout ce qui a pu être malheureux et désordonné dans les mariages de ma famille.

Je mets fin à toutes les haines enracinées dans ma famille.

Jésus, que Ta miséricorde divine leur pardonne tous leurs péchés. Que Ton Sang Précieux les lave de toute iniquité, coupe tous leurs liens.
Que par la grâce du Sacrement Eucharistique du Christ mort pour eux, ils soient réconciliés avec les vivants et les morts et entrent dans la paix et la communion de Ton Amour, dans la joie éternelle du Christ Ressuscité.

Que tous leurs descendants affectés par leurs désobéissances ou leurs rebellions soient déliés de toute malédiction, guéris et délivrés au Nom de Jésus. Ne permets pas que leurs péchés affligent encore notre famille.

Nous demandons aussi pardon à tous les enfants défunts, les morts prématurés, les morts-nés de notre famille et de notre lignée généalogique, spécialement les bébés avortés, les victimes des fausses couches ou des grossesses extra-utérines que nous avons blessés, rejetés, négligés, pour qui nous n'avons pas prié ou fait dire des messes.

Que Jésus les accueille dans son Cœur transpercé !

Que Marie la Mère Immaculée les prenne dans ses bras et les console !

Qu'ils soient déliés de tous les blocages qui pèsent sur eux et sur les membres de leurs familles. Amen..



Méditation


Ô mon âme !

Sois émerveillée par l'humilité de Dieu qui est le vêtement de sa miséricorde, la parure de sa divinité. Adore-Le et sers-Le. Adore Dieu le Père dans le Christ par l'Esprit-Saint.

Que cette adoration tende à devenir la dominante la plus intérieure et la plus constante de ta vie ; la priorité la plus absolue de ton existence humaine dans la foi.

Sois habitée par une prière humble et discrète, comme les gestes quotidiens d'amour. Prière de l'Esprit-Saint qui vit en toi et qui se confond avec ton existence et ton souffle le plus personnel et le plus profond.



Psaume 31


Heureux l'homme dont la faute est enlevée, et le péché remis !
Heureux l'homme dont le Seigneur ne retient pas l'offense,
dont l'esprit est sans fraude !

Je me taisais et mes forces s'épuisaient à gémir tout le jour :
ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ;
ma vigueur se desséchait comme l'herbe en été.

Je t'ai fait connaître ma faute, je n'ai pas caché mes torts.
J'ai dit : « Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés. »
Et toi, tu as enlevé l'offense de ma faute.

Ainsi chacun des tiens te priera aux heures décisives ;
même les eaux qui débordent ne peuvent l'atteindre.
Tu es un refuge pour moi, mon abri dans la détresse ;
de chants de délivrance, tu m'as entouré.

« Je vais t'instruire, te montrer la route à suivre,
te conseiller, veiller sur toi.
N'imite pas les mules et les chevaux qui ne comprennent pas,
qu'il faut mater par la bride et le mors, et rien ne t'arrivera. »


Pour le méchant, douleurs sans nombre ;
mais l'amour du Seigneur entourera ceux qui comptent sur lui.

Que le Seigneur soit votre joie ! Exultez, hommes justes !
Hommes droits, chantez votre allégresse !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 11 Mar 2018 - 9:41

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Quatrième dimanche de carême


Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean (9, 1-41) : Guérison de l'aveugle

« En sortant du temple, Jésus vit sur son passage un homme qui était aveugle de naissance. Ses disciples l'interrogèrent : « Rabbi, pourquoi cet homme est-il né aveugle ? Est-ce lui qui a péché, ou bien ses parents ? » Jésus répondit : « Ni lui, ni ses parents. Mais l'action de Dieu devait se manifester en lui. Il nous faut réaliser l'action de celui qui m'a envoyé pendant qu'il fait encore jour ; déjà la nuit approche, et personne ne pourra plus agir. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. »

Cela dit, il cracha sur le sol et avec la salive il fit de la boue qu'il appliqua sur les yeux de l'aveugle, et il lui dit : « Va te laver à la piscine de Siloé » (ce nom signifie : Envoyé). L'aveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait.

Ses voisins, et ceux qui étaient habitués à le rencontrer – car il était mendiant – dirent alors : « N'est-ce pas celui qui se tenait là pour mendier ? » Les uns disaient : « C'est lui. » Les autres disaient : « Pas du tout, c'est quelqu'un qui lui ressemble. » Mais lui affirmait : « C'est bien moi. » Et on lui demandait : « Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ? » Il répondit : « L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue, il m'en a frotté les yeux et il m'a dit : “Va te laver à la piscine de Siloé.” J'y suis donc allé et je me suis lavé ; alors j'ai vu. » Ils lui dirent : « Et lui, où est-il ? » Il répondit : « Je ne sais pas. »

On amène aux pharisiens cet homme qui avait été aveugle. Or, c'était un jour de sabbat que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. À leur tour, les pharisiens lui demandèrent : « Comment se fait-il que tu voies ? » Il leur répondit : « Il m'a mis de la boue sur les yeux, je me suis lavé, et maintenant je vois. »

Certains pharisiens disaient : « Celui-là ne vient pas de Dieu, puisqu'il n'observe pas le repos du sabbat. » D'autres répliquaient : « Comment un homme pécheur pourrait-il accomplir des signes pareils ? »

Ainsi donc ils étaient divisés. Alors ils s'adressent de nouveau à l'aveugle : « Et toi, que dis-tu de lui, puisqu'il t'a ouvert les yeux ? » Il dit : « C'est un prophète. » Les Juifs ne voulaient pas croire que cet homme, qui maintenant voyait, avait été aveugle.

C'est pourquoi ils convoquèrent ses parents et leur demandèrent : « Cet homme est bien votre fils, et vous dites qu'il est né aveugle ? Comment se fait-il qu'il voie maintenant ? » Les parents répondirent : « Nous savons que c'est bien notre fils, et qu'il est né aveugle. Mais comment peut-il voir à présent, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas non plus. Interrogez-le, il est assez grand pour s'expliquer. » Ses parents parlaient ainsi parce qu'ils avaient peur des Juifs. En effet, les Juifs s'étaient déjà mis d'accord pour exclure de la synagogue tous ceux qui déclareraient que Jésus est le Messie. Voilà pourquoi les parents avaient dit : « Il est assez grand, interrogez-le ! »

Pour la seconde fois, les pharisiens convoquèrent l'homme qui avait été aveugle, et ils lui dirent : « Rends gloire à Dieu ! Nous savons, nous, que cet homme est un pécheur. » Il répondit : « Est-ce un pécheur ? Je n'en sais rien ; mais il y a une chose que je sais : j'étais aveugle, et maintenant je vois. » Ils lui dirent alors : « Comment a-t-il fait pour t'ouvrir les yeux ? » Il leur répondit : « Je vous l'ai déjà dit, et vous n'avez pas écouté. Pourquoi voulez-vous m'entendre encore une fois ? Serait-ce que vous aussi vous voulez devenir ses disciples ? » Ils se mirent à l'injurier : « C'est toi qui es son disciple ; nous, c'est de Moïse que nous sommes les disciples. Moïse, nous savons que Dieu lui a parlé ; quant à celui-là, nous ne savons pas d'où il est. »

L'homme leur répondit : « Voilà bien ce qui est étonnant ! Vous ne savez pas d'où il est, et pourtant il m'a ouvert les yeux. Comme chacun sait, Dieu n'exauce pas les pécheurs, mais si quelqu'un l'honore et fait sa volonté, il l'exauce. Jamais encore on n'avait entendu dire qu'un homme ait ouvert les yeux à un aveugle de naissance. Si cet homme-là ne venait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire. » Ils répliquèrent : « Tu es tout entier plongé dans le péché depuis ta naissance, et tu nous fais la leçon ? » Et ils le jetèrent dehors.

Jésus apprit qu'ils l'avaient expulsé. Alors il vint le trouver et lui dit : « Crois-tu au Fils de l'homme ? » Il répondit : « Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? » Jésus lui dit : « Tu le vois, et c'est lui qui te parle. » Il dit : « Je crois, Seigneur ! », et il se prosterna devant lui.

Jésus dit alors : « Je suis venu en ce monde pour une remise en question : pour que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles. » Des pharisiens qui se trouvaient avec lui entendirent ces paroles et lui dirent : « Serions-nous des aveugles, nous aussi ? » Jésus leur répondit : « Si vous étiez des aveugles, vous n'auriez pas de péché ; mais du moment que vous dites : “Nous voyons ! votre péché demeure. »



Méditation

Découvrons, en chacune de nos situations, ce chemin de liberté intérieure sur lequel il nous est offert de marcher. Notre situation extérieure ne nous enferme jamais. Nous pouvons marcher vers la vie véritable. Reconnaissons les premiers rayons de lumière en notre vie. Suivons-les : ils nous mèneront vers une vérité plus grande !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Lun 12 Mar 2018 - 10:11

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Lundi de la quatrième semaine de carême


1 Jean 4,11 : « Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. »


Prière
Remplis nos cœurs, Seigneur,
non pas d'attendrissement mais de tendresse.
Remplis-nous de compassion pour les autres,
à commencer par les plus proches.
Apprends-nous à partager la souffrance des affligés
et à porter leur fardeau.
Rends-nous attentifs, Seigneur, à ceux qui pleurent
car c'est par leurs yeux que tu pleures.


Méditation


Ô mon âme !

Quand tu demandes à Dieu avec une grande confiance : « Pardonne-nous nos offenses », c'est à une condition : tu dois aussi pardonner à ceux qui t'ont offensée. Si tu ne pardonnes pas aux autres, ne pense pas que Dieu va pardonner tes péchés. Ne nous trompons pas, Dieu ne trompe personne.

Le carême est un temps réservé à Dieu. Il faut prier Dieu pour que tes difficultés ne te recouvrent pas totalement. En effet, même une personne juste fait des péchés. C'est pourquoi Dieu, t'apprend à dire dans la prière : Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés (Mt 6, 12). C'est le seul remède qui nous permet de vivre.



Psaume 57


Ô Dieu! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !
Ecoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,
A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant;
Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.
Mon cœur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent;
La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.
Je dis: Oh! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos;
Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert;
Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.
Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues! Car je vois dans la ville la violence et les querelles;
Elles en font jour et nuit le tour sur les murs; L'iniquité et la malice sont dans son sein;
La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.
Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais; Ce n'est pas
mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.
C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !
Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu!
Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts !
Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.
Et moi, je crie à Dieu, Et l’Éternel me sauvera.
Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.
Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.
Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône;
Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.
Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance;
Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son cœur;
Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.
Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.
Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse; Les hommes de sang et de fraude
n'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mar 13 Mar 2018 - 11:19

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mardi de la quatrième semaine de carême


Jacques 5,20 : « Qu'il le sache : celui qui ramène un pécheur de son égarement sauvera son âme de la mort et couvrira une multitude de péchés. »


Prière
Seigneur, donne-moi cette lumière qui va briller dans mon cœur, parce que je verrai tous mes frères avec amour. Même si je suis enfermé dans la nuit d'une prison, avec cet amour, je verrai la lumière, je te verrai mon Dieu.

Ne permets pas que je reste dans la nuit de la haine de mon frère.



Méditation


Ô mon âme !

As-tu bien écouté ? As-tu bien lu ? L'apôtre Jean écrit : "Celui qui déteste son frère est encore dans la nuit" (1 Jean 2, 9). Est-ce que tu veux savoir de quelle nuit il parle ?

Jean écrit encore : "Celui qui déteste son frère est un assassin" (1 Jean 3,15).

Celui qui déteste son frère peut marcher librement, il peut sortir et aller loin. Il n'est pas chargé de chaînes. Il n'est pas enfermé dans une prison. Pourtant, son crime l'attache avec des chaînes. Ne pense pas : "Non, il n'est pas en prison". Bien sûr que si, c'est son cœur qui est sa prison !

Tu entends dire : "Celui qui déteste son frère est encore dans la nuit". Ne crois pas que cette nuit est peu de chose. En effet, l'apôtre Jean le dit bien : "Celui qui déteste son frère est un assassin". Tu détestes ton frère et tu marches sans inquiétude.

Tu ne veux pas faire la paix. Pourtant, Dieu te laisse du temps pour cela. Tu es devenu un assassin, et tu vis encore. Si Dieu se mettait en colère contre toi, tu mourrais tout de suite avec un cœur rempli de mauvais sentiments contre ton frère. Mais Dieu a pitié de toi. Alors toi aussi, tu dois avoir pitié de toi-même. Fais donc la paix avec ton frère.



Psaume 57


Ô Dieu! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !
Ecoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,
A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant;
Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.
Mon cœur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent;
La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.
Je dis: Oh! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos;
Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert;
Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.
Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues! Car je vois dans la ville la violence et les querelles;
Elles en font jour et nuit le tour sur les murs; L'iniquité et la malice sont dans son sein;
La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.
Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais; Ce n'est pas
mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.
C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !
Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu!
Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts !
Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.
Et moi, je crie à Dieu, Et l’Éternel me sauvera.
Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.
Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.
Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône;
Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.
Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance;
Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son cœur;
Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.
Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.
Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse; Les hommes de sang et de fraude
n'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 14 Mar 2018 - 13:47

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mercredi de la quatrième semaine de carême


Matthieu 5, 23 : « Si donc tu présentes ton offrande à l'autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l'autel, et va d'abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande.»


Prière
Apprends-nous, Seigneur, à aimer les autres, tous les autres.
Apprends-nous à convaincre plutôt qu'à vaincre.
Apprends-nous le silence et la patience.
Apprends-nous la force des moyens pauvres.
Apprends-nous à nous désarmer,
car nous savons, Seigneur, grâce à toi,
qu'on ne triomphe jamais que par l'Amour.



Méditation


Ô mon âme !

Maintenant, je vais te consoler, toi qui dis à ton frère ; "Pardonne-moi le mal que je t'ai fait".

Tu as dit cela de tout ton cœur, en toute vérité et humblement, avec un amour sincère.
Dieu voit le fond de ton cœur, il sait que tu dis la vérité.

Mais ton frère n'a pas voulu pardonner ta faute. Alors, ne te fais pas de souci.
Tous les deux, vous êtes des serviteurs et vous avez un maître.

Tu as fait du mal à ton camarade de travail, et il ne veut pas effacer ta dette.

Dis-le à Dieu qui est votre Maître à tous les deux. Le Maître te donnera son pardon.



Psaume 57


Ô Dieu! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !
Ecoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,
A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant;
Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.
Mon cœur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent;
La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.
Je dis: Oh! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos;
Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert;
Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.
Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues! Car je vois dans la ville la violence et les querelles;
Elles en font jour et nuit le tour sur les murs; L'iniquité et la malice sont dans son sein;
La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.
Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais; Ce n'est pas
mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.
C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !
Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu!
Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts !
Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.
Et moi, je crie à Dieu, Et l’Éternel me sauvera.
Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.
Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.
Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône;
Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.
Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance;
Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son cœur;
Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.
Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.
Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse; Les hommes de sang et de fraude
n'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 15 Mar 2018 - 19:13

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Jeudi de la quatrième semaine de carême


Luc 15, 7 : « C'est ainsi, je vous le dis, qu'il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes, qui n'ont pas besoin de repentir. »


Prière
Seigneur, maître du temps, fais que je sois toujours prêt à Te donner
le temps que Tu m'as donné.

Seigneur, maître du temps, aide-moi à trouver chaque jour le temps de Te rencontrer
et le temps d'écouter les autres, le temps d'admirer
et le temps de respirer, le temps de me taire
et le temps de m'arrêter, le temps de sourire
et le temps de remercier, le temps de réfléchir
et le temps de pardonner, le temps d'aimer et le temps de prier.

Seigneur, maître du temps, je Te donne toutes les heures de cette journée
et tous les jours de ma vie, jusqu'au moment où j'aurai fini mon temps sur la terre.



Méditation


Ô mon âme !

L'amour qui doit t'habiter doit être le reflet de celui de ton Seigneur. Jean 3, 16-17 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. »

Demande la grâce d'aimer tout homme quelle que soit son origine et quels que soient ses défauts. Mais l'amour ne doit jamais être aveugle. Il faut aimer en restant conscient des défauts de l'homme en question (et des siens propres). L'amour n'est pas une tolérance du péché chez autrui, mais un vif désir de le voir changer de conduite, ce qui ne sera possible que s'il accepte le Fils de Dieu, Jésus-Christ, comme Sauveur et Seigneur.



Psaume 57


Ô Dieu! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !
Ecoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,
A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant;
Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.
Mon cœur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent;
La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.
Je dis: Oh! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos;
Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert;
Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.
Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues! Car je vois dans la ville la violence et les querelles;
Elles en font jour et nuit le tour sur les murs; L'iniquité et la malice sont dans son sein;
La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.
Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais; Ce n'est pas
mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.
C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !
Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu!
Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts !
Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.
Et moi, je crie à Dieu, Et l’Éternel me sauvera.
Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.
Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.
Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône;
Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.
Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance;
Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son cœur;
Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.
Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.
Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse; Les hommes de sang et de fraude
n'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Ven 16 Mar 2018 - 9:28

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Vendredi de la quatrième semaine de carême


Marc 12, 28-34 : « Tu aimeras ton prochain, comme toi-même. »

1 Pierre 4,8 : « Avant tout, ayez entre vous une charité intense, car la charité couvre une multitude de péchés. »


Prière
Fais de nous, Seigneur, des hommes de la réconciliation,
libérés de toute hargne, incapables d'injures,
détachés de tout, même de nos idées,
libres de tout, même de nos habitudes.

Nous calculons, nous jugeons, nous condamnons,
tandis que Toi, Seigneur, tu pardonnes et tu fais confiance.
Tu mises tout sur l'Amour et sur la liberté.

Dieu de tendresse et de générosité, d'accueil et de gratuité,
communique-nous la folie de ta miséricorde.
Et donne-nous de savoir veiller sans cesse,
avec Marie et tous les saints, aux portes de ton Royaume.



Méditation


Ô mon âme !

Ton frère t'a fait du mal et il ne veut pas te dire : "Je t'ai fait du mal, pardonne-moi".

Ce genre de faute pousse comme la mauvaise herbe ! Que Dieu l'arrache de son champ, c'est-à-dire de ton cœur ! En effet, beaucoup de gens font du mal à leurs frères. Ils le savent très bien et ils ne veulent pas dire : "Je t'ai fait du mal, pardonne-moi".

Ils n'avaient pas honte de faire du mal, mais ils ont honte de demander pardon. Ils n'avaient pas honte d'être mauvais, mais ils ont honte de reconnaître ce qu'ils ont fait.

Maintenant, regarde-toi, porte un jugement juste sur ta conduite. Tu penses : "Je ne devais pas faire ce que j'ai fait, je ne devais pas dire ce que j'ai dit". Alors, demande pardon à tes frères. Faites ce que l'apôtre Paul demande : Pardonnez-vous les uns aux autres comme Dieu vous a pardonné dans le Christ (Ephésiens 4,32). Fais ainsi, n'aie pas honte de demander pardon.



Psaume 57


Ô Dieu! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !
Ecoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,
A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant;
Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.
Mon cœur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent;
La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.
Je dis: Oh! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos;
Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert;
Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.
Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues! Car je vois dans la ville la violence et les querelles;
Elles en font jour et nuit le tour sur les murs; L'iniquité et la malice sont dans son sein;
La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.
Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais; Ce n'est pas
mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.
C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !
Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu!
Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts !
Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.
Et moi, je crie à Dieu, Et l’Éternel me sauvera.
Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.
Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.
Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône;
Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.
Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance;
Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son cœur;
Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.
Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.
Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse; Les hommes de sang et de fraude
n'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 17 Mar 2018 - 9:40

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Samedi de la quatrième semaine de carême


Matthieu 25, 31-46 : « Chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. »

Mathieu 18, 21-25 : « Combien de fois dois-je lui pardonner ? … Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à soixante-dix-sept fois sept fois. »


Prière
Seigneur apprends-moi à prier pour mon frère afin qu'il me demande pardon. Car je sais que s'il ne me demande pas pardon, ce n'est pas bon pour lui.

Seigneur, tu le sais, je n'ai pas fait de mal à mon frère. C'est lui qui m'en a fait. Il doit me demander pardon, sinon, ce n'est pas bon pour lui. Mais moi, je te le demande sincèrement, donne-lui ton pardon.



Méditation


Ô mon âme !

Jésus te dit : « je suis triste quand tu n'es pas d'accord. Quand tu as un reproche à faire à quelqu'un, pardonnez-vous les uns aux autres (Colossiens 3,13). Alors tu fêteras la Pâque dans la paix. »

Ô mon âme,

tu sais que Jésus ne devait rien à personne. Pourtant, il a remboursé la dette de ceux qui devaient payer. Il n'a fait de mal à personne. Mais on peut dire que le monde entier lui a fait du mal.

Pourtant, il n'a pas demandé que nous soyons punis. Au contraire, il nous a promis des récompenses. Donc, demande au Seigneur Jésus de te servir de témoin. Qu'il regarde le fond de ton cœur !

Si tu as fait du mal à quelqu'un, demande-lui pardon de tout ton cœur. Et si quelqu'un t'a fait du mal, sois prête à lui donner ton pardon et prie pour tes ennemis.



Psaume 57


Ô Dieu! prête l'oreille à ma prière, Et ne te dérobe pas à mes supplications !
Ecoute-moi, et réponds-moi ! J'erre çà et là dans mon chagrin et je m'agite,
A cause de la voix de l'ennemi et de l'oppression du méchant;
Car ils font tomber sur moi le malheur, Et me poursuivent avec colère.
Mon cœur tremble au dedans de moi, Et les terreurs de la mort me surprennent;
La crainte et l'épouvante m'assaillent, Et le frisson m'enveloppe.
Je dis: Oh! si j'avais les ailes de la colombe, Je m'envolerais, et je trouverais le repos;
Voici, je fuirais bien loin, J'irais séjourner au désert;
Je m'échapperais en toute hâte, Plus rapide que le vent impétueux, que la tempête.
Réduis à néant, Seigneur, divise leurs langues! Car je vois dans la ville la violence et les querelles;
Elles en font jour et nuit le tour sur les murs; L'iniquité et la malice sont dans son sein;
La méchanceté est au milieu d'elle, Et la fraude et la tromperie ne quittent point ses places.
Ce n'est pas un ennemi qui m'outrage, je le supporterais; Ce n'est pas
mon adversaire qui s'élève contre moi, Je me cacherais devant lui.
C'est toi, que j'estimais mon égal, Toi, mon confident et mon ami !
Ensemble nous vivions dans une douce intimité, Nous allions avec la foule à la maison de Dieu!
Que la mort les surprenne, Qu'ils descendent vivants au séjour des morts !
Car la méchanceté est dans leur demeure, au milieu d'eux.
Et moi, je crie à Dieu, Et l’Éternel me sauvera.
Le soir, le matin, et à midi, je soupire et je gémis, Et il entendra ma voix.
Il me délivrera de leur approche et me rendra la paix, Car ils sont nombreux contre moi.
Dieu entendra, et il les humiliera, Lui qui de toute éternité est assis sur son trône;
Car il n'y a point en eux de changement, Et ils ne craignent point Dieu.
Il porte la main sur ceux qui étaient en paix avec lui, Il viole son alliance;
Sa bouche est plus douce que la crème, Mais la guerre est dans son cœur;
Ses paroles sont plus onctueuses que l'huile, Mais ce sont des épées nues.
Remets ton sort à l’Éternel, et il te soutiendra, Il ne laissera jamais chanceler le juste.
Et toi, ô Dieu ! tu les feras descendre au fond de la fosse; Les hommes de sang et de fraude
n'atteindront pas la moitié de leurs jours. C'est en toi que je me confie.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 18 Mar 2018 - 9:22

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Cinquième dimanche de carême


Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (11, 1-45), Résurrection de Lazare

« Un homme était tombé malade. C'était Lazare, de Béthanie, le village de Marie et de sa sœur Marthe. (Marie est celle qui versa du parfum sur le Seigneur et lui essuya les pieds avec ses cheveux. Lazare, le malade, était son frère.) Donc, les deux sœurs envoyèrent dire à Jésus : « Seigneur, celui que tu aimes est malade. »

En apprenant cela, Jésus dit : « Cette maladie ne conduit pas à la mort, elle est pour la gloire de Dieu, afin que par elle le Fils de Dieu soit glorifié. » Jésus aimait Marthe et sa sœur, ainsi que Lazare. Quand il apprit que celui-ci était malade, il demeura pourtant deux jours à l'endroit où il se trouvait ; alors seulement il dit aux disciples : « Revenons en Judée. » Les disciples lui dirent : « Rabbi, tout récemment, les Juifs cherchaient à te lapider, et tu retournes là-bas ? » Jésus répondit : « Ne fait-il pas jour pendant douze heures ? Celui qui marche pendant le jour ne trébuche pas, parce qu'il voit la lumière de ce monde ; mais celui qui marche pendant la nuit trébuche, parce que la lumière n'est pas en lui. » Après ces paroles, il ajouta : « Lazare, notre ami, s'est endormi ; mais je m'en vais le tirer de ce sommeil. » Les disciples lui dirent alors : « Seigneur, s'il s'est endormi, il sera sauvé. » Car ils pensaient que Jésus voulait parler du sommeil, tandis qu'il parlait de la mort. Alors il leur dit clairement : « Lazare est mort, et je me réjouis de n'avoir pas été là, à cause de vous, pour que vous croyiez. Mais allons auprès de lui ! » Thomas (dont le nom signifie : Jumeau) dit aux autres disciples : « Allons-y nous aussi, pour mourir avec lui ! »

Quand Jésus arriva, il trouva Lazare au tombeau depuis quatre jours déjà. Comme Béthanie était tout près de Jérusalem – à une demi-heure de marche environ – beaucoup de Juifs étaient venus manifester leur sympathie à Marthe et à Marie, dans leur deuil. Lorsque Marthe apprit l'arrivée de Jésus, elle partit à sa rencontre, tandis que Marie restait à la maison. Marthe dit à Jésus : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort. Mais je sais que, maintenant encore, Dieu t'accordera tout ce que tu lui demanderas. » Jésus lui dit : « Ton frère ressuscitera. » Marthe reprit : « Je sais qu'il ressuscitera au dernier jour, à la résurrection. » Jésus lui dit : « Moi, je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? » Elle répondit : « Oui, Seigneur, tu es le Messie, je le crois ; tu es le Fils de Dieu, celui qui vient dans le monde. »

Ayant dit cela, elle s'en alla appeler sa sœur Marie, et lui dit tout bas : « Le Maître est là, il t'appelle. » Marie, dès qu'elle l'entendit, se leva aussitôt et partit rejoindre Jésus. Il n'était pas encore entré dans le village ; il se trouvait toujours à l'endroit où Marthe l'avait rencontré. Les Juifs qui étaient à la maison avec Marie, et lui manifestaient leur sympathie, quand ils la virent se lever et sortir si vite, la suivirent, pensant qu'elle allait au tombeau pour y pleurer. Elle arriva à l'endroit où se trouvait Jésus ; dès qu'elle le vit, elle se jeta à ses pieds et lui dit : « Seigneur, si tu avais été là, mon frère ne serait pas mort. » Quand il vit qu'elle pleurait, et que les Juifs venus avec elle pleuraient aussi, Jésus fut bouleversé d'une émotion profonde.

Il demanda : « Où l'avez-vous déposé ? » Ils lui répondirent : « Viens voir, Seigneur. » Alors Jésus pleura. Les Juifs se dirent : « Voyez comme il l'aimait ! » Mais certains d'entre eux disaient : « Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas empêcher Lazare de mourir ? » Jésus, repris par l'émotion, arriva au tombeau. C'était une grotte fermée par une pierre. Jésus dit : « Enlevez la pierre. » Marthe, la sœur du mort, lui dit : « Mais, Seigneur, il sent déjà ; voilà quatre jours qu'il est là. » Alors Jésus dit à Marthe : « Ne te l'ai-je pas dit ? Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu. » On enleva donc la pierre.

Alors Jésus leva les yeux au ciel et dit : « Père, je te rends grâce parce que tu m'as exaucé. Je savais bien, moi, que tu m'exauces toujours, mais si j'ai parlé, c'est pour cette foule qui est autour de moi, afin qu'ils croient que tu m'as envoyé. » Après cela, il cria d'une voix forte : « Lazare, viens dehors ! » Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés, le visage enveloppé d'un suaire. Jésus leur dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. »



Méditation

Jésus-Christ est venu nous sauver. La résurrection de Lazare est le dernier miracle accompli par Jésus avant le début de sa Passion. En allant en Judée, à trois kilomètres à l'est de Jérusalem, pour sauver son ami Lazare, Jésus va au-devant de sa propre mort.

Jésus est venu dans le monde afin de nous racheter du péché, de chaque péché qui habite notre cœur, et de toutes les conséquences du péché. Il a librement accepté la mort sur une croix afin de nous racheter de nos péchés.

Par sa mort, Jésus rend témoignage à l'amour du Père, un amour qui déteste la mort et qui désire la vie, un amour qui trouve son illustration en la Résurrection. Pâques : la victoire de la vie sur la mort, de l'amour sur le péché. Jésus est le porte-parole définitif de cet amour.!



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Lun 19 Mar 2018 - 11:09

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Lundi de la cinquième semaine de carême


Jean 6,44 : « Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire ; et je le ressusciterai au dernier jour. »


Prière
Monseigneur et mon époux, ce que tu donnes à mon âme par fragments, achève de me le donner entièrement. Ce que tu me montres comme à travers des fentes, finis de me le donner en pleine clarté.

Jésus, aide-moi à toujours habiter sous ta protection, à vivre avec toi. Rends-moi capable d'être réellement persuadé que tu m'entends, que tu es à l'écoute de mes besoins : alors mon cœur se remplira de paix. Même si je sais qu'il y a un risque, parce que tu ne te contentes pas d'un partage : tu veux tout.

Dispose-moi à une nouvelle conversion, à un nouveau redressement, à être prêt à écouter plus attentivement tes inspirations, les saints désirs que tu fais jaillir dans mon âme, et à les mettre en pratique.



Méditation


Ô mon âme !

Jésus te dit : « je suis triste quand tu n'es pas d'accord. Quand tu as un reproche à faire à quelqu'un, pardonnez-vous les uns aux autres (Colossiens 3,13). Alors tu fêteras la Pâque dans la paix. »

Ô mon âme,

Considère Adam, qui, au paradis terrestre, a refusé de servir le Seigneur ; alors le Seigneur a pris la forme de l'esclave.

Émerveille-toi, ô mon âme, parce que Jésus s'est fait le serviteur de l'esclave, afin que l'esclave ne rougisse plus de servir le Seigneur. Dieu s'est fait pareil aux hommes ; « il s'est présenté à nous comme un homme » (Ph 2,7). Jésus est pauvre, lui qui « n'a pas d'endroit où reposer sa tête » (Mt 8,20), jusqu'au moment où « inclinant la tête » sur la croix, « il remit l'esprit » (Jn 19,30).



Psaume 108


Mon coeur est prêt, mon Dieu,
je veux chanter, jouer des hymnes :
ô ma gloire !

Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Que tes bien-aimés soient libérés,
sauve-les par ta droite : réponds-nous !

Dans le sanctuaire, Dieu a parlé :
« Je triomphe ! Je partage Sichem,
je divise la vallée de Soukkôt.

« A moi Galaad, à moi Manassé !
Ephraïm est le casque de ma tête,
Juda, mon bâton de commandement.

« Moab est le bassin où je me lave ;
sur Édom, je pose le talon,
sur la Philistie, je crie victoire ! »


Qui me conduira dans la Ville-forte,
qui me mènera jusqu'en Édom,
sinon toi, Dieu qui nous rejettes
et ne sors plus avec nos armées ?

Porte-nous secours dans l'épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec Dieu nous ferons des prouesses,
et lui piétinera nos oppresseurs !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mar 20 Mar 2018 - 9:33

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mardi de la cinquième semaine de carême


Jérémie, 17, 5-10 : « Maudit soit l'homme qui met sa foi dans un mortel. Béni soit l'homme qui met sa foi dans le Seigneur. »

1 Jean 5,4 : « Parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde ; et la victoire qui triomphe du monde, c'est notre foi. »


Prière
Jésus, à présent que j'ai suivi ce chemin de réconciliation avec toi, que je me suis rapproché de toi, fais grandir mon espérance pour l'avenir.

Garde-moi toujours dans la vraie pauvreté d'esprit, dépouillé du vieil homme. Pour que je puisse vivre cette nouvelle et bienheureuse vie que me donnera l'état d'union avec toi, mon Dieu.

Aide-moi à poursuivre les colloques secrets avec toi Jésus, consolateur des affligés. Je veux rester éternellement perdu en toi, dans ta paix.



Méditation


Ô mon âme !

Comprends que tu dois te convertir. C'est-à-dire te réconcilier avec Dieu, t'écarter du mal pour rétablir l'amitié avec ton Créateur.

Cela demande un repentir sincère et l'aveu en Confession de tous et de chacun de tes péchés.

C'est ce sacrement qui t'accordera l'état de grâce (état de notre âme sans conscience de péché mortel).

Tu pourras alors changer, de l'intérieur, toute attitude qui ne plairait pas au bon Dieu.



Psaume 108


Mon coeur est prêt, mon Dieu,
je veux chanter, jouer des hymnes :
ô ma gloire !

Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Que tes bien-aimés soient libérés,
sauve-les par ta droite : réponds-nous !

Dans le sanctuaire, Dieu a parlé :
« Je triomphe ! Je partage Sichem,
je divise la vallée de Soukkôt.

« A moi Galaad, à moi Manassé !
Ephraïm est le casque de ma tête,
Juda, mon bâton de commandement.

« Moab est le bassin où je me lave ;
sur Édom, je pose le talon,
sur la Philistie, je crie victoire ! »


Qui me conduira dans la Ville-forte,
qui me mènera jusqu'en Édom,
sinon toi, Dieu qui nous rejettes
et ne sors plus avec nos armées ?

Porte-nous secours dans l'épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec Dieu nous ferons des prouesses,
et lui piétinera nos oppresseurs !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 21 Mar 2018 - 9:47

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Mercredi de la cinquième semaine de carême


Jean 3,16 : « Tout homme qui croit en Jésus, obtiendra la vie éternelle. »

Jean 15,16 : « Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. »


Prière
Seigneur, parle-moi, inspire-moi, ne laisse pas mes lèvres sèches devant toi. Il me vient souvent des paroles de crainte et d'incompréhension quand j'entre dans le recueillement. Alors : " Viens me secourir, car je suis seule, et je n'ai que toi, Seigneur, toi qui connais tout. " (Est 1, 1.14.)

Découvre-moi ton visage divin. Fais-moi voir la lumière dans la lumière. Purifie mon cœur, pour que tu révèles quelque lueur de ton visage comme une lumière dans la main qui se fait voir et se cache à la volonté de celui qui la porte. Illumine-moi et fais surgir ta grâce.



Méditation


Ô mon âme !

Continue à avancer vers Dieu, délivrée de toute science, dépouillée de toute volonté, vide de toute force et offerte à son attention comme le vase sur la margelle. Retire-toi, avec des mains ouvertes et nues de mendiants, en celui qui te ravive, recherchant le frémissement de sa présence, trouvant dans cet effleurement du divin l'effusion de la sagesse et l'ondoiement de la grâce sur toi, pauvre âme éloignée. Car tu ne seras proche de Dieu que lorsque tu seras anéantie en Lui.



Psaume 108


Mon coeur est prêt, mon Dieu,
je veux chanter, jouer des hymnes :
ô ma gloire !

Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Que tes bien-aimés soient libérés,
sauve-les par ta droite : réponds-nous !

Dans le sanctuaire, Dieu a parlé :
« Je triomphe ! Je partage Sichem,
je divise la vallée de Soukkôt.

« A moi Galaad, à moi Manassé !
Ephraïm est le casque de ma tête,
Juda, mon bâton de commandement.

« Moab est le bassin où je me lave ;
sur Édom, je pose le talon,
sur la Philistie, je crie victoire ! »


Qui me conduira dans la Ville-forte,
qui me mènera jusqu'en Édom,
sinon toi, Dieu qui nous rejettes
et ne sors plus avec nos armées ?

Porte-nous secours dans l'épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec Dieu nous ferons des prouesses,
et lui piétinera nos oppresseurs !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 22 Mar 2018 - 10:06

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Jeudi de la cinquième semaine de carême


Luc 17,19 : « Puis il lui dit : Lève-toi, va ; ta foi t'a sauvé. »

Matthieu 7, 7-8 : « Demandez, vous obtiendrez, cherchez, vous trouverez, frappez, la porte vous sera ouverte, celui qui demande reçoit, celui qui cherche trouve, et pour celui qui frappe la porte s'ouvre. »


Prière
Jésus, Tu es ma véritable lumière.

Aide-moi, par l'intercession de Ta très sainte Mère, à renaître dans la foi et à la rayonner autour de moi, sans honte, mais dans la joie et dans la bravoure que me donne mon titre de gloire, la croix.

Fais que je t'accueille dans ma vie avec un regard de foi et d'amour, posé sur ta croix, afin d'être toujours guéri de la morsure du péché et d'échapper au jugement.



Méditation


Ô mon âme !

Adore le Seigneur avec les paroles de saint Jean :

« De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle.

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle.

Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. »



Psaume 108


Mon coeur est prêt, mon Dieu,
je veux chanter, jouer des hymnes :
ô ma gloire !

Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Que tes bien-aimés soient libérés,
sauve-les par ta droite : réponds-nous !

Dans le sanctuaire, Dieu a parlé :
« Je triomphe ! Je partage Sichem,
je divise la vallée de Soukkôt.

« A moi Galaad, à moi Manassé !
Ephraïm est le casque de ma tête,
Juda, mon bâton de commandement.

« Moab est le bassin où je me lave ;
sur Édom, je pose le talon,
sur la Philistie, je crie victoire ! »


Qui me conduira dans la Ville-forte,
qui me mènera jusqu'en Édom,
sinon toi, Dieu qui nous rejettes
et ne sors plus avec nos armées ?

Porte-nous secours dans l'épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec Dieu nous ferons des prouesses,
et lui piétinera nos oppresseurs !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Ven 23 Mar 2018 - 11:03

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Vendredi de la cinquième semaine de carême


Matthieu 17, 1-9 : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie. Ecoutez-le. »

Isaïe 49, 8-15 : " Je t'ai mis à part, je t'ai destiné à être l'homme de mon Alliance avec le peuple pour relever le pays, pour répartir les terres dévastées, pour dire aux captifs : « Sortez de votre prison ! », à ceux qui sont dans les ténèbres : « Venez à la lumière ! » Même sur les chemins, mes brebis pourront paître, dans toutes les terres désolées elles trouveront des pâturages. Elles n'auront plus faim, elles n'auront plus soif, soleil et vent brûlant ne les frapperont plus ; car celui qui a eu pitié d'elles les guidera, et vers les sources il les conduira. A la place des montagnes je ferai des routes, et les chemins seront remblayés. Les voilà ! ils viennent de loin : ceux-ci, du nord et de l'occident, et ceux-là, des terres du sud. Cieux, criez de joie, et que la terre exulte ! Montagnes, éclatez en cris de joie !  "


Prière
Seigneur, mets ces paroles sur mes lèvres : " Père, je remets mon esprit entre tes mains. " (Luc 23,46).

Aide-moi à les respirer avec ardeur, à en faire ma nourriture de jour comme de nuit, à les laisser redescendre des temps accomplis de la Passion vers mes jours d'indigence et de confusion, pour en recevoir des flots de lumière, de force et de vérité.

Seigneur apprends-moi à confier à la grâce et au devenir de l'Esprit, les tessons brisés de ma vie.

Que ta grâce traverse mon âme sèche et chancelante d'orgueilleux, pour que je renaisse de mon endurance et de ma docilité dans l'épreuve.

Que ma prière soit toute de confiance, comme les paroles du psaume 30 : " Car c'est toi ma force ; en tes mains je remets mon esprit. Tu me délivreras, Eternel, Dieu de vérité ! Je suis comme un vase brisé... Mais en toi je me confie, ô Eternel ! Je dis : Tu es mon Dieu !  "



Méditation


Ô mon âme !

Sois emplie de gratitude pour ce temps du Carême qui a été ce balbutiement de l'être, renouvelé devant l'infinie bonté de Dieu. Dieu qui ne te force jamais, mais qui t'accueille librement, étant là de toute éternité, dans le sommeil de l'esprit.

Ce carême a été retour à l'enfance émerveillée, glissant ta main dans la main du Père retrouvé.

Ainsi le Carême fut comme un désir d'innocence qui t'a pétrie, t'a couchée entre les rives de l'orgueil et de la pauvreté intérieure, et t'a relevée vivante et purifiée entre les bras du Christ, invisibles à nous-mêmes.

Tu as mêlé tes ombres à la lumière de Dieu et à la nuit de Jésus, avec cette simplicité du cœur dénudé qui ne dit plus rien, qui ne désire plus rien que ces eaux mêlées de la vie divine et qui, dans ta prière, s'est élevée jusqu'à la coupe.



Psaume 108



Mon coeur est prêt, mon Dieu,
je veux chanter, jouer des hymnes :
ô ma gloire !

Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Que tes bien-aimés soient libérés,
sauve-les par ta droite : réponds-nous !

Dans le sanctuaire, Dieu a parlé :
« Je triomphe ! Je partage Sichem,
je divise la vallée de Soukkôt.

« A moi Galaad, à moi Manassé !
Ephraïm est le casque de ma tête,
Juda, mon bâton de commandement.

« Moab est le bassin où je me lave ;
sur Édom, je pose le talon,
sur la Philistie, je crie victoire ! »


Qui me conduira dans la Ville-forte,
qui me mènera jusqu'en Édom,
sinon toi, Dieu qui nous rejettes
et ne sors plus avec nos armées ?

Porte-nous secours dans l'épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec Dieu nous ferons des prouesses,
et lui piétinera nos oppresseurs !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 24 Mar 2018 - 10:36

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Samedi de la cinquième semaine de carême


Deutéronome 4, 5-6 : « Je vous ai enseigné des lois et des préceptes comme le Seigneur mon Dieu me l'a ordonné. Vous les garderez, vous les mettrez en pratique : ils seront votre sagesse et votre intelligence aux yeux de tous les peuples. »


Prière
Mon Seigneur et mon Dieu, tu es la lumière de ma vie. Je veux te suivre sur ton chemin de salut, qui monte vers Jérusalem. Je veux te louer et te bénir, afin que jamais je ne me cache devant ta lumière, mais que je tourne mon regard vers toi pour me purifier te tout mal et pour briller à l'éclat de ta lumière.

Seigneur, purifie-moi dans ton amour, dans ta grande miséricorde, fais-moi vivre dans ta lumière. Donne-moi aujourd'hui la grâce d'opter pour toi avec plus de détermination. Car « Voici ton roi » (Za 9,9). « Nul n'est semblable à toi, Seigneur ; tu es grand, et grand est ton nom. Tu as la force ; qui ne te craindrait, ô Roi des nations ? » (Jr 10,6). Ce roi, « porte sur son vêtement et sur son côté cette inscription : Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Ap 19,16).



Méditation


Ô mon âme !

Accueille donc ton roi, qui vient à toi, pour ton bonheur. Il vient dans la douceur, pour se faire aimer, et non dans la puissance, pour se faire craindre.

Les vertus propres aux rois sont la justice et la bonté. Ainsi ton roi est juste : « Il rend à chacun selon ses œuvres » (Mt 16,27). Et il est doux ; il est « ton rédempteur » (Is 54,5). Il est pauvre aussi : « Il s'est anéanti, prenant la forme de l'esclave » (Ph 2,7).



Psaume 108



Mon coeur est prêt, mon Dieu,
je veux chanter, jouer des hymnes :
ô ma gloire !

Éveillez-vous, harpe, cithare,
que j'éveille l'aurore !

Je te rendrai grâce parmi les peuples, Seigneur,
et jouerai mes hymnes en tous pays.
Ton amour est plus grand que les cieux,
ta vérité, plus haute que les nues.

Dieu, lève-toi sur les cieux :
que ta gloire domine la terre !
Que tes bien-aimés soient libérés,
sauve-les par ta droite : réponds-nous !

Dans le sanctuaire, Dieu a parlé :
« Je triomphe ! Je partage Sichem,
je divise la vallée de Soukkôt.

« A moi Galaad, à moi Manassé !
Ephraïm est le casque de ma tête,
Juda, mon bâton de commandement.

« Moab est le bassin où je me lave ;
sur Édom, je pose le talon,
sur la Philistie, je crie victoire ! »


Qui me conduira dans la Ville-forte,
qui me mènera jusqu'en Édom,
sinon toi, Dieu qui nous rejettes
et ne sors plus avec nos armées ?

Porte-nous secours dans l'épreuve :
néant, le salut qui vient des hommes !
Avec Dieu nous ferons des prouesses,
et lui piétinera nos oppresseurs !

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 25 Mar 2018 - 13:27

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Sixième dimanche de carême


Evangile selon saint Mathieu 21, 1-11 : Les Rameaux

Jésus et ses disciples, approchant de Jérusalem, arrivèrent à Bethphagé, sur les pentes du mont des Oliviers. Alors Jésus envoya deux disciples :
« Allez au village qui est en face de vous ; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée et son petit avec elle. Détachez-les et amenez-les moi. Et si l'on vous dit quelque chose, vous répondrez : Le Seigneur en a besoin, mais il les renverra aussitôt.»

Cela s'est passé pour accomplir la parole transmise par le prophète :
Dites à la fille de Sion : Voici ton roi qui vient vers toi, humble, monté sur une ânesse et un petit âne, le petit d'une bête de somme.

Les disciples partirent et firent ce que Jésus leur avait ordonné.
Ils amenèrent l'ânesse et son petit, disposèrent sur eux leurs manteaux, et Jésus s'assit dessus.
Dans la foule, la plupart étendirent leurs manteaux sur le chemin ; d'autres coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.

Les foules qui marchaient devant Jésus et celles qui suivaient criaient : « Hosanna au fils de David ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! »

Comme Jésus entrait à Jérusalem, l'agitation gagna toute la ville ; on se demandait : « Qui est cet homme ? »

Et les foules répondaient : « C'est le prophète Jésus, de Nazareth en Galilée. »



Méditation

Ouvrez les yeux de la foi, acclamez votre roi et priez le Seigneur, en toute circonstance ! Car, il est entré dans votre vie.

Acclamez-le, non pas avec des branches d'olivier mais en nous honorant mutuellement dans la charité.

Étendons à ses pieds, comme des vêtements, les désirs de nos cœurs, afin qu'il porte vers nous ses pas et fasse en nous sa demeure.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Dim 1 Avr 2018 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Lun 26 Mar 2018 - 9:58

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Semaine Sainte
Lundi Saint


Jean 12, 1-2 : « Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu'il avait ressuscité des morts. Là, on lui fit un souper ; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. »


Prière
Jésus ! Quand je rêve de bonheur, c'est toi que je cherche.
Quand rien de ce que je trouve ne me satisfait, c'est toi qui m'attends.

C'est toi, la beauté qui m'attire tellement ;

C'est toi qui me provoques par la soif de radicalité ; qui m'empêches de m'habituer aux compromis ;

C'est toi qui me pousses à faire tomber les masques qui faussent la vie ;

C'est toi qui lis dans mon cœur les décisions les plus profondes que d'autres voudraient étouffer.

C'est toi qui suscites en moi le désir de faire de ma vie quelque chose de grand, la volonté de suivre un idéal, le refus de me laisser envahir par la médiocrité, le courage de m'engager avec humilité et persévérance pour me rendre meilleur, pour améliorer la société, en la rendant plus humaine et plus fraternelle.

Tu es mon Créateur et Sauveur. Je t'adore Jésus.



Méditation


Ô mon âme !

Quel grand mystère tu contemples ! Depuis le début de son incarnation, Jésus est Roi : A Nazareth, où il a pris chair, il a été couronné comme d'un diadème ; à Bethléem il a été enveloppé de langes comme d'une pourpre royale. Tels ont été les premiers insignes de sa royauté. Et c'est contre ces insignes que ses ennemis se sont acharnés, pour marquer leur volonté de lui enlever sa royauté.

Vendredi Saint, tu participeras à sa Passion, « Nous voyons Jésus couronné de gloire et d'honneur dans ses souffrances et dans sa mort » (He 2,9). Car, au cours de sa Passion, ses ennemis l'ont dépouillé de ses vêtements, et sa chair a été transpercée de clous. Ou plutôt, c'est alors que lui a été donné le complément de ses insignes royaux : il avait la couronne et la pourpre, il a reçu le sceptre quand, « chargé de sa croix, il s'en alla vers le Calvaire » (Jn 19,17). Alors, selon le mot d'Isaïe, « la dignité royale a reposé sur ses épaules » (9,5).



Psaume 21 (20)


Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
S'ils préparent un complot,
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Jeu 29 Mar 2018 - 12:29, édité 1 fois (Raison : Piratage du titre)
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mar 27 Mar 2018 - 11:20

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Semaine Sainte
Mardi Saint


1 Jean 4,10 : « Cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu'il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. »


Prière
Merci Seigneur de me donner une nouvelle naissance en toi. Je te rends grâce pour le don de la foi qui influence tous les actes de ma vie, les joies et les peines. Je te bénis pour ta présence à mes côtés qui me relève dans les sacrements, en particulier celui de la confession. Tu me délivres de mes péchés, de mes vices qui me tuent et tu me fais revivre dans la grâce.

Gloire à toi Jésus, tu me crées dans la mesure que j'aurai accepté de "mourir" à ma commodité et à mon égoïsme. " Nous qui étions morts par suite de nos fautes, Dieu nous a fait revivre avec le Christ " (Ephésiens 2,4)



Méditation


Ô mon âme !

Sur la croix, le Christ n'était qu'obéissance, oubli de soi, exhalaison du Fils vers le Père. Dans notre ascension vers la croix, nous devenons, jour après jour, la respiration du Christ, le don de l'humanité cachée dans l'obéissance du Fils.

Il faut redevenir des petits enfants dans la résurgence de l'humilité, dans l'abandon et l'obéissance, dans le dépouillement intérieur et l'effacement de soi. « Celui qui voudra devenir grand parmi vous se fera votre serviteur, et celui qui voudra être le premier d'entre vous se fera votre esclave. C'est ainsi que le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. » (Mt 20, 26-28.)



Psaume 21 (20)


Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
S'ils préparent un complot,
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Jeu 29 Mar 2018 - 12:29, édité 1 fois (Raison : Piratage du titre)
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Mer 28 Mar 2018 - 11:13

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Semaine Sainte
Mercredi Saint


Matthieu 21, 33-46 : « La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs, est devenue la pierre d'angle : c'est là l'œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux. »


Prière
Ô Jésus, tu connais bien mon cœur.

Tu sais que, parfois, je ne cherche mon bonheur que dans les choses de ce monde.

Permets-moi de te connaître un peu plus de jour en jour ; de reconnaître que toi seul comblera toute ma soif de bonheur et de plénitude.

Jésus, tu es mon meilleur ami.

Permets-moi de rester un moment près de toi, de goûter au bonheur de ta présence. Je te bénis Jésus pour le don de ta présence en moi par l'Eucharistie.



Méditation


Ô mon âme !

Il faut que tu redeviennes humble entre les épines du Christ, éclairée par tes acceptations répétées, comme le Serviteur souffrant du Livre d'Isaïe, s'accablant lui-même des fautes de la multitude, mais déjà transformé dans la lumière de la vie divine (Is 53, 10-11).

Il faut que tu retrouves la petitesse de la foi entièrement confiée, qui ne vaque plus à elle-même mais à son Dieu, et dans laquelle toute la force du monde se résume, parce que la faiblesse de l'homme y est portée par la tunique du Christ.



Psaume 21 (20)


Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
S'ils préparent un complot,
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Jeu 29 Mar 2018 - 12:33

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Semaine Sainte
Jeudi Saint


Luc 22, 14-16 : « L'heure étant venue, il se mit à table, et les apôtres avec lui. Il leur dit : J'ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous, avant de souffrir ; car, je vous le dis, je ne la mangerai plus, jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu. »

Matthieu 20, 17-28 : « Ainsi, le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi mais pour servir et donner sa vie, en rançon pour la multitude. »


Prière
Mon Seigneur et mon Dieu, tu es la lumière de ma vie. Je veux te suivre sur ton chemin de salut, qui monte vers Jérusalem.

Je veux te louer et te bénir, afin que jamais je ne me cache devant ta lumière, mais que je tourne mon regard vers toi pour me purifier te tout mal et pour briller à l'éclat de ta lumière.



Demande
Seigneur, purifie-moi dans ton amour, dans ta grande miséricorde, fais-moi vivre dans ta lumière. Donne-moi aujourd'hui la grâce d'opter pour toi avec plus de détermination.


Méditation


Ô mon âme !

Regarde le sens inépuisable dans l'attitude du Serviteur souffrant, le retournement d'une vie, l'aboutissement d'une intention, l'envol d'un amour qui ne se possède plus lui-même, mais qui se laisse posséder par la volonté de Dieu.

Ta vie, comme celle du Christ au calvaire, ne t'appartient pas, avec ses ombres du cœur et ses éclairages de l'esprit.

Ta vie n'est pas ton bien, mais l'offrande que tu en fais, laissant Dieu vouloir en toi ce que tu peux lui présenter de meilleur, le laissant disposer de tout dans ton existence troublée, des piétinements et des chutes comme des transfigurations sans t'en inquiéter davantage.



Psaume 21 (20)


Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
S'ils préparent un complot,
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Ven 30 Mar 2018 - 12:59

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Semaine Sainte
Vendredi Saint


Evangile selon saint Jean, chapitre 12, 20-33 : « Alors Jésus leur déclare : « L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié. Amen, amen, je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; mais s'il meurt, il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd ; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive ; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera. »

Jean 3,17 : « Dieu, riche en miséricorde, a donné son Fils unique, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. »


Prière
Je te bénis Jésus, tu es toujours en croix. Tu es toujours la lumière d'amour et de miséricorde de Dieu qui est venue en ce monde. Par ta souffrance, Jésus tu te rends solidaire avec tous ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leurs cœurs. Parce qu'en toi, tu as crucifié le péché du monde - mon péché.

Fais que je ne préfère jamais les ténèbres à la lumière, parce que mes œuvres auront été mauvaises. Mais que je me réjouisse parce que Dieu me donne la possibilité de faire briller mes bonnes œuvres à la lumière de celui qui a vaincu la mort.



Méditation


Ô mon âme !

Chema Israël ! Écoute ô mon âme ! Ces paroles sont comme la puissance de l'aube sur la nuit divisée de l'être. Elles bénissent les plaies, illuminent le doute et guérissent du malheur. Elles appartiennent aux temps de la grâce et de la réconciliation, marqués par les cendres de la montée au Golgotha et par les eaux fertiles du baptême. Elles te font entrer sans bruit dans le jeûne de la Passion qui écarte, met en réserve, éprouve dans le silence et transforme le don de soi en une rencontre miséricordieuse : l'indicible engagement dans le don de Dieu. Ainsi tu passes de la mort à la Résurrection entre les deux colonnes du dépouillement et du renoncement, dans l'ombre étirée du Christ revêtu de notre humanité.



Psaume 21 (20)


Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
S'ils préparent un complot,
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Sam 31 Mar 2018 - 11:04

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Semaine Sainte
Samedi Saint


Évangile selon saint Jean, chapitre 3, 14-21 :

« De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle.

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle.

Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.
Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. »



Prière
Je crois en toi, Seigneur ; viens en aide de mon manque de foi. J'espère en toi ; ravive mon espérance. Je t'aime, embrase mon cœur de ton amour !

Ô Dieu, permets-moi aujourd'hui d'être convaincu que tu es le Sauveur unique de tous les hommes, de t'accueillir et de prêcher l'annonce de cette grande joie : Dieu, riche en miséricorde, a donné son Fils unique, "non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Tout homme qui croit en lui obtiendra la vie éternelle" (Jean 3,16-17).

Que mon âme nue te rencontre Jésus, Christ de douleur. Dépose en elle le crépuscule de tes membres, comme une levée d'aube, comme la rosée de l'Hermon descendue jusqu'aux profondeurs de la terre pour la bénir et s'unir à elle.
Que mon âme devienne la demeure de Dieu, s'étant retirée d'elle-même, adossée à l'infini avec des mains d'orant et des lèvres de prophète.



Méditation


Ô mon âme !

Revient encore et toujours vers Dieu. Il ne brise rien, ne t'impose rien, caché dans les obstacles, épousant toutes tes disgrâces et se perdant en toi pour se laisser retrouver par toi, là où gémit ta souffrance.

Dieu crie et t'appelle quand tu te sépares de lui. Il crie à ton cœur égaré qu'il ne l'abandonne pas : "Revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil ! Revenez au Seigneur votre Dieu, car il est tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d'amour." (Joël 2, 12-13.)



Psaume 21 (20)


Seigneur, le roi se réjouit de ta force ;
quelle allégresse lui donne ta victoire !
Tu as répondu au désir de son coeur,
tu n'as pas rejeté le souhait de ses lèvres.

Tu lui destines bénédictions et bienfaits,
tu mets sur sa tête une couronne d'or.
La vie qu'il t'a demandée, tu la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.

Par ta victoire, grandit son éclat :
tu le revêts de splendeur et de gloire.
Tu mets en lui ta bénédiction pour toujours :
ta présence l'emplit de joie !

Oui, le roi s'appuie sur le Seigneur :
la grâce du Très-Haut le rend inébranlable.
Ta main trouvera tes ennemis,
ta droite trouvera tes adversaires.

Tu parais, tu en fais un brasier :
la colère du Seigneur les consume,
un feu les dévore.
Tu aboliras leur lignée sur la terre
et leur descendance parmi les hommes.

S'ils trament le mal contre toi,
S'ils préparent un complot,
ils iront à l'échec.
Oui, tu les renverses et les terrasses ;
ton arc les vise en plein coeur.
Dresse-toi, Seigneur, dans ta force :
nous fêterons, nous chanterons ta vaillance.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 6760
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    Dim 1 Avr 2018 - 11:18

Retraite de carême avec Etoile Notre Dame




Pâques


Evangile de Jésus Christ selon saint Jean (20, 1-9)

« Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin, alors qu'il fait encore sombre. Elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit: «On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l'a mis.»

Pierre partit donc avec l'autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensembles, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il voit que le linceul est resté là; cependant il n'entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau, et il regarde le linceul resté là, et le linge qui avait recouvert la tête, non pas posé avec le linceul, mais roulé à part à sa place.

C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n'avaient pas vu que, d'après l'Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d'entre les morts. »



Méditation

Dans la Passion, la Croix a cessé d'être symbole de châtiment : elle est devenue un signe de victoire. La Croix est l'emblème du Rédempteur : en elle se trouvent notre salut, notre vie et notre résurrection.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retraite de carême avec Etoile Notre Dame    

Revenir en haut Aller en bas
 
Retraite de carême avec Etoile Notre Dame
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: