À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 20:59

» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 20:26

» Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !
par Lumen Aujourd'hui à 18:58

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:56

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Aujourd'hui à 18:43

» Neuvaine à saint Michel archange pour la France
par Lumen Aujourd'hui à 18:26

» 1680 /Sainte Kateri Tekakwitha, le « Lys des Agniers »
par Lumen Aujourd'hui à 18:13

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 27
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:58

» Pensée du jour: Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:44

» Pendant la demi-finale, l’entraîneur récitait son chapelet
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:20

» Ensemble, dans la paix, sous le Regard de Dieu !
par Lumen Aujourd'hui à 17:15

» En harmonie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:13

» Jésus Aujourd'hui : « Faites attention à la manière dont vous écoutez » (Lc 8, 16-18)
par Lumen Aujourd'hui à 17:04

» • Avec Matthieu pas à pas • : Le jeûne
par Lumen Aujourd'hui à 16:54

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:16

» La Question du Mardi : Pourquoi Galilée a-t-il été condamné en 1633 ?
par Lumen Hier à 19:51

» Jésus Aujourd'hui : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » (Mc 9, 30-37)
par Lumen Hier à 18:58

» Jésus Aujourd'hui : « Ils regardent sans regarder, ils entendent sans comprendre » (Lc 8, 4-15)
par Lumen Hier à 18:42

» Jésus Aujourd'hui : « Je veux la miséricorde, non le sacrifice » (Mt 9, 9-13)
par Lumen Hier à 18:29

» Messe à Kaunas, suivie de l'angélus
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:13

» Voici un poème qui pourra nous aider à être de vrais semeurs.
par Lumen Hier à 18:09

» Lituanie: le chapelet du Pape devant Marie, Porte de l’Aurore, Mère de miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:03

» Jésus est « Dieu-avec-nous » qui pose un regard qui ne juge pas et ne condamne pas.
par Lumen Hier à 17:59

» Le Sacrement de la Réconciliation est la Rencontre avec l'Amour Miséricordieux de Dieu
par Lumen Hier à 17:52

» Demandons à Dieu cette foi simple des cœurs d'enfants les uns pour les autres
par Lumen Hier à 17:27

» Jésus pris de compassion, est le même Jésus qui écoute toujours avec compassion chacune des douleurs confiée à Lui !
par Lumen Hier à 17:14

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 26
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:12

» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Hier à 16:58

» Pensée du jour: Mon enfant, prends le temps de te laisser aimer par Moi, de bien accueillir Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:50

» Padre Pio : « être derrière cette Mère bénie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:01

» Risque ton cri
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:48

» Jésus Aujourd'hui : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 20:30

» Jésus Aujourd'hui : « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ?» (Lc 7, 31-35)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 20:11

» Chapelet du samedi 22 septembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 20:08

» Jésus Aujourd'hui : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 11-17)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 19:56

» • Avec Matthieu pas à pas • : Notre Père
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 19:12

» • Avec Matthieu pas à pas • : La prière
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 19:05

» « N’ayez pas peur de vous décider pour Jésus »: dialogue du pape avec les jeunes à Vilnius
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 19:04

» Catéchèse : « en vue de quelle oeuvre Dieu m’a-t-il façonné à travers mon histoire ? »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 18:57

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 25
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 18:09

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

  Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Dim 29 Avr 2018 - 18:11

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Samedi 5 mai 2018 : 1er Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !




Notre Grand Rosaire du premier samedi du mois et Fatima

Notre communauté de prière a pour objectif principal de prier chaque mois un Grand Rosaire en esprit de réparation contre les outrages commis envers le Cœur Immaculé de Marie.

En effet, le 13 juillet 1917, la Vierge Marie a demandé aux trois enfants (sainte Jacinthe Marto, saint François Marto et la vénérable Lucie dos Santos) la communion réparatrice des cinq premiers samedis, dont
l’un des objectifs est la conversion des pécheurs. Par la suite, la dévotion des premiers samedis a été développée et expliquée à Lucie dos Santos (devenue sœur Lucie), et ce en particulier le 10 décembre 1925. Notre-Dame a alors demandé que le premier samedi du mois, durant cinq mois consécutifs, les personnes souhaitant adopter cette dévotion :

  • se confessent
  • communient
  • récitent un chapelet
  • méditent 15 mn avec elle sur les Mystères du Rosaire, ou sur un seul Mystère…

… Le tout, en esprit de réparation pour les outrages commis envers Son Cœur Immaculé.

Par ailleurs, Notre-Dame a demandé cinq réparations pour les espèces d’offenses et de blasphèmes contre Son Cœur Immaculé. Les voici, dans l’ordre :


  • Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception
  • Les blasphèmes contre la Virginité de Marie
  • Les blasphèmes contre la Maternité divine et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes
  • Les blasphèmes de ceux qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère Immaculée
  • Les offenses de ceux qui l’outragent directement dans ses saintes images

Fin de notre premier cycle de cinq Grands Rosaires de réparation, et ouverture d’un second cycle

Du samedi 02 décembre 2017 au samedi 07 avril 2018, nous avons prié, chaque premier samedi du mois, un Grand Rosaire correspondant à chaque fois à la réparation demandée par Notre-Dame. Nous en avons prié cinq, et avons bouclé ainsi notre premier cycle de réparation
. C’est vraiment formidable, et bravo à tous ceux qui ont prié chaque réparation, cinq mois d’affilée !

Citation :
Samedi 05 mai 2018, nous prierons le premier Rosaire de notre second cycle de cinq Grands Rosaires, pour réparer les blasphèmes contre l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie.

Mais à cycle nouveau, méditations et prières nouvelles : pour faciliter l’union de prière et renforcer le lien spirituel dans notre communauté, les méditations et prières publiées seront beaucoup plus courtes que dans notre premier cycle de cinq Rosaires. En effet, notre premier cycle était tourné vers la méditation par la lecture ; notre deuxième cycle sera davantage axé sur la prière du cœur.

Ainsi, ceux qui souhaitaient précédemment méditer et prier avec les textes publiés mais qui trouvaient ces derniers trop longs seront davantage motivés avec cette nouvelle formule.


Union de prière et intentions générales

L’essentiel est de prier le Grand Rosaire de réparation dans la journée du samedi 05 mai 2018, en union de prière avec tous les priants de cette Communauté Hozana, et avec toutes les personnes pratiquant la dévotion réparatrice des premiers samedis. Nous énoncerons avant la prière du Rosaire les intentions générales de notre communauté :

« Demander pardon pour tous les outrages commis contre le Cœur Immaculé de Marie, et surtout en réparation des blasphèmes proférés contre son Immaculée Conception; pour l’extension de la consécration au Cœur Immaculé de Marie et de la dévotion réparatrice des premiers samedis partout dans le monde ; pour la conversion des pécheurs et la victoire sur le mal, pour notre propre sanctification et celle de tous les priants de cette communauté. »

Il est très conseillé de demander en outre la conversion de la Russie et la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Saint Père, ou plutôt, « son renouvellement d’une manière explicite, exactement comme Notre-Dame l’a demandé », selon la formule employée par le Cardinal Burke.

En union de prière, avec et par Marie,


Mazette




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")




Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 2 Mai 2018 - 2:22

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 05 mai : Mystères Joyeux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 05 mai, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Joyeux

1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. La Visitation
3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem
4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)
5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple



Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant ces extraits du Cantique des cantiques :

« Tu es toute belle, mon amie,
et il n’y a pas de tache en toi ! »


(Ct 4, 7)

« Je dors mais mon cœur veille...
C’est la voix de mon bien-aimé ! Il frappe :
" Ouvre-moi, ma sœur, mon amie,
ma colombe, mon immaculée ;
car ma tête est couverte de rosée ; »


(Ct 5, 2)



1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24

  • Méditation : serviteur de Dieu Dom Prosper Guéranger (1805-1875) : français. Moine bénédictin, prêtre, restaurateur de l’ordre bénédictin en France, refondateur de l’abbaye de Solesmes et initiateur du Mouvement Liturgique. La famille Martin, et donc sainte Thérèse de Lisieux, lisait régulièrement « L’année liturgique » de Dom Guéranger. Par ailleurs, son Mémoire sur la « question de l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge » a joué un rôle dans la préparation de la définition du Dogme de l’Immaculée Conception proclamé en 1854.

    Dom Guéranger, L’année liturgique – L’Avent – « 8 décembre : L’Immaculée conception de la Très Sainte Vierge »)

    « C'est le Dieu de toute sainteté qui parle ; son œil qui  pénètre tout ne découvre en Marie aucune trace, aucune cicatrice du péché ; voilà pourquoi il se conjoint avec elle, et la félicite du don qu'il a daigné lui faire. »

  • Prière

    Vierge Marie, créature immaculée de Dieu, rendez nos âmes plus aimables aux yeux du Seigneur !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Visitation

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56

  • Méditation : saint Ambroise de Milan (vers 340-397). Né dans l’actuelle Allemagne, il fut évêque de Milan de 374 à 397. Esprit génial, il fut entre autres écrivain, poète, un des fondateurs de l’hymnodie latine chrétienne, et convertit celui qui devint saint Augustin. Saint des Églises Catholique et Orthodoxe, il est Docteur de l’Église et un des quatre Pères de l’Église d’Occident. Saint Patron des apiculteurs ainsi que des militaires du corps technique et administratif.

    Saint Ambroise, Homélie sur Luc, II, 26 :

    « Qu'en tous réside l'âme de Marie pour glorifier le Seigneur ; qu'en tous réside l'esprit de Marie pour exulter en Dieu. S'il n'y a corporellement qu'une Mère du Christ, par la foi le Christ est le fruit de tous : car toute âme reçoit le Verbe de Dieu, à condition que, sans tache, préservée des vices, elle garde la chasteté dans une pureté sans atteinte. »

  • Prière

    Vierge Marie immaculée, purifiez-nous et aidez nos âmes à accueillir le Christ !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12

  • Méditation : saint Maximilien Kolbe (1894-1941). Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.

    Saint Maximilien Kolbe, le 04 septembre 1937 :

    « Personne au monde, même parmi les Anges, n'a aimé et aime aussi ardemment le Seigneur Jésus que la Mère de DIEU. Nous voulons aimer le Seigneur Jésus avec son cœur à Elle, qu'Elle seule aime Jésus avec notre cœur ; tout simplement que cet amour envers DIEU soit l'amour de l'Immaculée. »

  • Prière

    Mère de Dieu immaculée, aidez-nous à conformer notre cœur sur le vôtre afin de mieux aimer le Seigneur !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39

  • Méditation : saint Théodore Studite ou Le Studite (759-826). Né à Constantinople dans une grande famille, il fonda le monastère Sakkoudion avec plusieurs hommes de sa parenté. À la suite de sa condamnation du mariage de l’empereur, il fut exilé mais rentra en grâce lorsque l’impératrice Irène accéda au trône. Il prit ensuite la direction du monastère de Stoudios et contribua à restaurer la pureté du monachisme en Orient. Son soutien au culte des images lui fit traverser des tribulations (il fut encore exilé par l’empereur iconoclaste Léon V). Sa Règle fut adoptée au Mont Athos en 962.

    « Marie est une terre sur laquelle l’épine du péché n’a point poussé. Au contraire, elle a produit le rejeton par lequel le péché a été arraché jusqu’à la racine. C’est une terre qui n’a point été maudite comme la première.»

  • Prière

    Sainte Marie, Vierge Immaculée, aidez-nous à arracher le péché en nous et à devenir de vrais enfants de Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52

  • Méditation : saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) : français. Prêtre et missionnaire de l’ouest de la France, fondateur de la Compagnie de Marie (Pères Montfortains) et des Filles de la Sagesse. Grand dévot de Marie et du saint Rosaire, il a écrit sur ces thèmes plusieurs ouvrages de référence, et a beaucoup influencé la pensée de saint Maximilien Kobe, ou encore celle de saint Jean-Paul II.


    Saint Grignion de Montfort, Traité de la vraie Dévotion à Marie, 158 :

    « Qu'on me fasse un chemin nouveau pour aller à Jésus-Christ (…); je prendrais préférablement à ce chemin, qui serait si parfait, la voie immaculée de Marie : Posui immaculatam viam, voie ou chemin sans aucune tache ni souillure, sans péché originel ni actuel, sans ombres ni ténèbres. »

  • Prière

    Notre-Dame, soyez la voie immaculée qui nous préserve des tentations, des péchés et des hérésies !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »


__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Jeu 3 Mai 2018 - 12:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 2 Mai 2018 - 16:01

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 05 mai : Mystères Lumineux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 05 mai, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Lumineux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Lumineux

1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. Les Noces de Cana
3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu
4. La Transfiguration
5. L’institution de la Sainte Eucharistie



Nous pouvons aborder ces Mystères Lumineux en lisant et méditant cet extrait de la Constitution Apostolique Ineffabilis Deus du Bienheureux Pape Pie IX pour la définition et la proclamation du dogme de l’Immaculée Conception le 08 décembre 1854 (…) :

« 3. La définition dogmatique

En conséquence (…)  par l'autorité de Notre- Seigneur Jésus-Christ, des Bienheureux apôtres Pierre et Paul et la Nôtre,

Nous déclarons, Nous prononçons et définissons que la doctrine qui enseigne que la Bienheureuse Vierge Marie, dans le premier instant de sa Conception, a été, par une grâce et un privilège spécial du Dieu Tout-Puissant, en vue des mérites de Jésus- Christ, Sauveur du genre humain, préservée et exempte de toute tache du péché originel, est révélée de Dieu, et par conséquent qu'elle doit être crue fermement et constamment par tous les fidèles. »



1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 3, 13-17 ; Évangile selon Saint Marc 1, 9-11 ; Évangile selon Saint Luc 3, 21-22.

  • Méditation : Père Alphonse Ratisbonne (1814-1884) : Issu d’une riche famille de banquiers juifs de Strasbourg, il rejette son frère Théodore lorsque ce dernier se convertit au catholicisme (puis devient prêtre). Suite à un défi, il accepte de porter la Médaille miraculeuse et peu de temps après (le 20 janvier 1842), il a une vision de la Vierge Marie dans une basilique à Rome. Il se convertit, puis entre chez les Jésuites et est ordonné prêtre en 1848. Il fonde avec son frère Théodore Notre-Dame de Sion, congrégation missionnaire qui œuvre à l’origine pour la conversion des juifs au catholicisme. À partir de 1855, il s’installe en Palestine où il fonde deux monastères et meurt à Ein Karem, près de Jérusalem.

    Alphonse Ratisbonne, extrait d’une Lettre  à l’Abbé Desgenettes le 12 avril 1842, quelques mois après le miracle de l’apparition de la Vierge Marie :

    « Si je ne devais vous raconter que le fait de ma conversion, un seul mot suffirait : le nom de Marie ! »

  • Prière

    Vierge immaculée, priez pour la conversion de tous les non-catholiques !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. Les Noces de Cana

  • Lectures : Évangile selon saint Jean 2, 1-11

  • Méditation : saint Jean-Marie Baptiste Vianney, appelé « Le saint curé d’Ars (1786-1859) : Curé français. Célèbre pour sa vie de pénitence et ses mortifications, confesseur exceptionnel, curé zélé et plein de charité, il jouissait déjà de son vivant d’une grande réputation de sainteté. Saint Patron de tous les curés de l’univers.

    Abbé Alfred Monnin, Le Curé d’Ars – Vie de saint Jean-Baptiste-Marie Vianney, 1864 :

    « Lorsque nos mains ont touché des aromates, elles embaument tout ce qu’elles touchent. Faisons passer nos prières par les mains de la Sainte Vierge, elle les embaumera. »

  • Prière

    Très Sainte Mère, nous vous en prions, portez de vos mains immaculées nos prières devant le Seigneur. Vous qui connaissez nos besoins, obtenez-nous non pas ce que nous voulons, mais ce qui nous est vraiment nécessaire !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 4, 23-25 et 13, 24-30 ; Évangile selon Saint Marc 1, 14-15 et 10, 13-14 ; Évangile selon Saint Jean 10, 9-11.

  • Méditation : saint Augustin d’Hippone (354-430) : punique et berbère d’Algérie. Fils d’un païen et d’une femme d’une grande foi (la future sainte Monique), il fut un étudiant brillant mais donna beaucoup d’inquiétude à sa mère, tant ses idées religieuses étaient déviantes et ses mœurs dissipées. Il vint à Rome et finit par se convertir : il reçut le baptême par saint Ambroise de Milan en 387. Ordonné prêtre en 391, il retourna ensuite en Afrique où il devint évêque d’Hippone. Grande figure du christianisme, il combattit avec vigueur de nombreuses hérésies. Docteur de l’Église, Père de l’Église latine, il est l’auteur de nombreux écrits. Saint Patron des théologiens, des imprimeurs, des brasseurs, des chiffonniers.

    Saint Augustin, De la nature et de la grâce, 42 :

    « Ainsi donc, à l’exception de la sainte Vierge Marie, dont il ne saurait être question quand je traite du péché et dont je ne saurais mettre en doute la parfaite innocence, sans porter atteinte à l’honneur de Dieu ; car celle qui a mérité de concevoir et d’enfanter l’innocence même, le Verbe incarné, pouvait-elle ne pas recevoir toutes les grâces par lesquelles elle serait victorieuse de tout péché quel qu’il fût? »

  • Prière

    Seigneur, nous vous en prions, affermissez notre foi dans les dogmes proclamés par Votre Sainte Église !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Transfiguration

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 17, 1-9 ; Évangile selon Saint Marc 9, 2-9 ; Évangile selon Saint Luc 9, 28-36.

  • Méditation : Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) : Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.

    Saint Maximilien Kolbe, Le Chevalier de l’Immaculée, décembre 1925 :

    « L’Immaculée ! Qu’Elle s’approche des pauvres âmes dépourvues de vertu, qu’Elle s’empare des cœurs ! Alors la face de la terre sera transformée. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, priez pour la conversion des pécheurs, et faites qu’il y ait de plus en plus de consécrations à votre Cœur Immaculé !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. L’institution de la Sainte Eucharistie

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 26-29 ; Évangile selon Saint Marc 14, 22-25 ; Évangile selon Saint Luc 22, 17-20 ; Évangile selon Saint Jean 6, 47-59.

  • Méditation : Saint Pio de Pietrelcina, dit « Padre Pio » (1887-1968) : italien. Frère mineur Capucin, prêtre et confesseur. Sa vie entière, émaillée de nombreux miracles, est un modèle de sainteté : lui-même reçut les stigmates. Il jouissait de son vivant d’une grande réputation de sainteté, avait une grande dévotion pour la Très Sainte Vierge Marie, et plaçait le Saint Rosaire au cœur de sa vie de prière. Saint Patron des confesseurs, des adolescents et des volontaires de la défense civile.

    Saint Grignion de Montfort, Traité de la vraie Dévotion à Marie, 158 :

    « Je sens en moi la douceur de la chair immaculée du Christ. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, aidez-nous à toujours communier dignement à Votre chair immaculée !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Jeu 3 Mai 2018 - 12:52

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 05 mai : Mystères Douloureux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 05 mai, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Douloureux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Douloureux

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers
2. La Flagellation
3. Le Couronnement d’épines
4. Le Portement de Croix
5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix



Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait de l’Épitre aux Romains 5, 20 :

 « mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé. »



1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46

  • Méditation : Ernest Hello (1828-1885) : Né dans une famille bourgeoise bretonne, il est élevé par un père anticlérical et une mère très pieuse. D’abord avocat, il finit par se consacrer entièrement à l’écriture. Il se marie et passe beaucoup de temps reclus dans une tour à écrire. Ses écrits aux accents mystiques et prophétiques ont eu une influence considérable sur de nombreux écrivains et penseurs (Léon Bloy, Louis Veuillot, Barbey d’Aurevilly, Huysman, Bernanos…). On lui doit notamment « L’Homme » et une traduction incontournable de textes de sainte Angèle de Foligno. Le saint curé d’Ars disait de lui : « Il a reçu de Dieu le génie. »

    Ernest Hello, Du néant à Dieu, Tome II, « Pourquoi la Vierge ? » :

    « Nous disons : je souffre, nous ne disons pas comment et à quel point : c’est impossible. Or nous avons besoin qu’une créature sans tache, une créature de notre espèce, une femme, qui soit immaculée, sans cesser d'être femme, soit témoin de notre angoisse. »

  • Prière

    Vierge Marie Immaculée, soutenez-nous dans nos angoisses, nos peurs et nos faiblesses !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Flagellation

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1

  • Méditation : vénérable Fulton Sheen (1895-1979) : Américain, il est ordonné prêtre en 1919, puis sacré évêque en 1951, et devient archevêque de Newport en 1969. Directeur national pour l’Amérique de l’œuvre de la Propagation de la Foi, il a dirigé deux revues religieuses et rédigé de nombreux écrits. Mais c’est surtout à la radio et à la télévision qu’il s’est illustré : orateur brillant, il a beaucoup exercé son apostolat au sein des médias, suscitant ainsi de nombreuses conversions au catholicisme.

    Vénérable Fulton Sheen, Au pied de la Croix, 1958, Ed. Saint-Rémi, 2012, p. 37-39 :

    « Donc, ne croyez pas que pour « connaître la vie » il faille « faire l’expérience du mal ». Un docteur est-il plus savant parce qu’il est terrassé par la maladie ? Apprenez-vous la propreté en vivant dans des égouts ? (…) La connaissance sexuelle ne rend pas nécessairement raisonnable ; elle peut faire désirer le mal. »

  • Prière

    Sainte Vierge Immaculée, aidez-nous à surmonter toutes les tentations de la chair, et préservez les jeunes de la sexualité débridée devenue la norme !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. Le Couronnement d’épines

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6

  • Méditation : sainte Bernadette Soubirous (1844-1879) : la Vierge Marie lui apparut à Lourdes 18 fois, de février à juillet 1858, se présentant à elle le 25 mars 1858 par ces mots : « Je suis l’Immaculée Conception ». En 1866, elle entra chez les Sœurs de la Charité à Nevers. Issue d’un milieu très pauvre, elle traversa beaucoup d’épreuves et après sa mort, son corps fut retrouvé intact. Patronne des bergères, des personnes pauvres et des personnes malades. Elle est fêtée le 18 février.

    « Il faut beaucoup d’humiliation pour faire un peu d’humilité. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, la plus humble et la plus immaculée des créatures, apprenez-nous l’humilité !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. Le Portement de Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17

  • Méditation : vénérable Lucie dos Santos (1907-2005) : portugaise. Elle fut témoin enfant, avec ses cousins Jacinthe et François Marto (aujourd’hui saints) des apparitions de Notre-Dame de Fatima en 1917 (précédées par celles de l’Ange), puis reçut de la Vierge Marie et de Notre seigneur Jésus-Christ d’autres messages postérieurement. Elle devint carmélite en 1949 sous le nom de sœur Maria Lucia de Jésus et du Cœur Immaculé. Elle est fêtée le 13 février.

    Vénérable Lucie dos Santos, Mémoires de sœur Lucie, 2008, Secretariado dos Pastorinhos, Fatima, Portugal, P.183 (La Vierge Marie et la vénérable Lucie dos Santos, le 13 juin 1917):

    « – Je vais rester ici toute seule ? Demandai-je avec peine.

    – Non, ma fille. Tu souffres beaucoup ? Ne te décourage pas, je ne t’abandonnerai jamais ! Mon Coeur Immaculé sera ton refuge et le chemin qui te conduira jusqu’à Dieu. »


  • Prière

    Vierge Marie, que Votre Cœur Immaculé soit notre refuge et nous fortifie dans les épreuves ; qu’il soit le chemin qui nous conduira jusqu’à Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37

  • Méditation : sainte Catherine Labouré (1806-1876) : Elle grandit dans une famille paysanne bourguignonne et développe une grande dévotion à la Vierge Marie. Elle entre chez les Sœurs de la charité rue du Bac à Paris et prend l’habit en 1831. À partir de 1830, elle a des visions de la Vierge Marie qui lui demande notamment de faire frapper et de diffuser des Médailles miraculeuses. Ces visions joueront un rôle dans la proclamation du Dogme de l’Immaculée Conception en 1854. Sainte Catherine Labouré vécut saintement et après sa mort, son corps fut retrouvé en parfait état.

    Sainte Catherine Labouré dans son Carnet de retraite de 1839 :

    « Ô Cœur Immaculé de Marie, sollicitez pour moi la Foi et l'Amour qui vous attacha au pied de la Croix de Jésus. »

  • Prière

    Cœur Immaculé de Marie, aidez-nous vivre nos épreuves dans la Foi et l’Amour de Dieu.

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Ven 4 Mai 2018 - 19:45

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 05 mai : Mystères Glorieux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 05 mai,  je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Glorieux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystères Glorieux

1. La Résurrection
2. L’Ascension
3. La Pentecôte
4. L’Assomption
5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans les cieux



Nous pouvons aborder ces Mystères Glorieux en lisant et méditant cet extrait du Livre de la Genèse 3, 14-15 :

 « 14 Yahweh Dieu dit au serpent : " Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tous les animaux domestiques et toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras la poussière tous les jours de ta vie.

15 Et je mettrai une inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité ; celle-ci te meurtrira à la tête, et tu la meurtriras au talon. »



1. La Résurrection

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 62-66 et 28, 1-10 ; Évangile selon Saint Marc 16, 1-14 ; Évangile selon Saint Luc 24, 1-31 ; Évangile selon saint Jean 20, 1-29

  • Méditation : R.P. Roger-Thomas Calmel (1914-1975) : Issu d’une famille de paysans du Lot-et-Garonne, il entra dans l’Ordre des Frères prêcheurs (« Dominicains ») en 1936 et fut ordonné prêtre en 1941. Il lutta pour préserver la Doctrine et la Tradition catholiques, refusa la réforme liturgique de 1969, mais resta fidèle au Pape.

    R.P. Calmel, O.P. dans la revue Itinéraires, décembre 1959, Numéro 38 :

    « Du fait que la Sainte Vierge nous porte dans son Coeur qui est Immaculé, du fait qu’elle nous aime avec l’amour d’un Coeur Immaculé, elle ne peut nous obtenir la paix terrestre sans nous demander la conversion de l’âme. »

  • Prière

    Sainte Mère de Dieu immaculée, aidez vos enfants à se convertir profondément, et faites refleurir la Sainte Église !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. L’Ascension

  • Lectures : Évangile selon Saint Marc 16, 14-20 ; Évangile selon Saint Luc 24, 41-53

  • Méditation : saint Jean de la Croix (1542-1591) : Carme espagnol, il est ordonné prêtre à l’âge de 25 ans et réforme l’Ordre avec sainte Thérèse d’Avila (« Ordre des Carmes Déchaux ou Déchaussés »). Il devient son directeur spirituel et a une grande influence sur elle. Il traverse de nombreuses épreuves et persécutions jusqu’à sa mort. Grand mystique, il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre (spirituels et littéraires) : « La nuit obscure », « La montée du Carmel », « La vive flamme d’amour », « Le Cantique spirituel ». Docteur de l’Église (surnommé « Le Docteur mystique »), saint Patron des poètes espagnols et des contemplatifs.

    Saint Jean de la Croix, La montée du Carmel, III, I :

    « Dès le premier instant de son existence, l'auguste Mère de Dieu fut élevée à cet état suprême. Elle n'eut jamais dans son âme l'impression quelconque d'une créature qui pût la détourner de Dieu ; elle ne se dirigea jamais d'après une impression de cette sorte, et l'Esprit Saint fut son guide. »

  • Prière

    Auguste et Immaculée Mère de Dieu, guidez-nous dans notre ascension spirituelle, et montrez-nous comment accueillir l’Esprit-Saint !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Pentecôte

  • Lectures : Actes des Apôtres 2, 1-21

  • Méditation : Père Émile Neubert (1878-1967) : Prêtre et religieux de la Société de Marie (Marianiste). Il rédigea la première thèse de doctorat en théologie centrée sur la Vierge Marie, puis fut supérieur du séminaire marianiste international de Fribourg en Suisse jusqu’en 1949. Il fut en contact avec le serviteur de Dieu Frank Duff (fondateur de la Légion de Marie) et saint Maximilien Kolbe (fondateur de la Milice de l’Immaculée). Il a laissé plusieurs écrits qui sont aujourd’hui redécouverts et de plus en plus lus et appréciés.

    Émile Neubert, Mon Idéal, Jésus, Fils de Marie, Chapitre VI: « Comme moi, ressemble à ma mère » :

    « Jésus :

    7. - A sa suite, tu entreras aussi dans l'intimité avec mon Père céleste, dont elle se savait, depuis son Immaculée Conception, la Fille privilégiée, et avec l'Esprit, qui l'avait choisie pour son Épouse infiniment aimée.

    8. - L'imitation de ma Mère t'inspirera une autre disposition encore, une disposition d'amour immense pour les âmes. De cela elle te parlera elle-même. »


  • Prière

    Vierge Marie, Épouse immaculée de l’Esprit Saint, aidez-nous à vous imiter dans votre amour pour les âmes et votre esprit missionnaire !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. L’Assomption

  • Deux Lectures :
    « Constitution apostolique Munificentissimus Deus du 1er novembre 1950 sur la définition du Dogme de l’Assomption – Pie XII :
    40. C’est pourquoi l’auguste Mère de Dieu, unie de toute éternité à Jésus-Christ, d’une manière mystérieuse, par « un même et unique décret » de prédestination, immaculée dans sa conception, Vierge très pure dans sa divine Maternité, généreuse associée du Divin Rédempteur qui remporta un complet triomphe du péché et de ses suites, a enfin obtenu comme suprême couronnement de ses privilèges d’être gardée intacte de la corruption du sépulcre, en sorte que, comme son Fils, déjà auparavant, après sa victoire sur la mort, elle fut élevée dans son corps et dans son âme, à la gloire suprême du ciel où Reine, elle resplendirait à la droite de son fils, Roi immortel des siècles. (…)

    45. C’est pourquoi, si quelqu’un — ce qu’à Dieu ne plaise — osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu’il sache qu’il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique. »

    - Voir aussi : Vatican II, Lumen Gentium, Chapitre VIII, 59 (« La Sainte Vierge après l’Ascension »)


  • Méditation : Saint Jean Damascène dit aussi saint Jean de Damas (676-749) : moine, prêtre et théologien d’origine syriaque et de langue grecque, il est l’auteur de nombreux écrits (tropaires, hymnes, poèmes…). Soupçonné de trahison par le calife, il eut la main droite tranchée mais à la suite de sa prière devant une icône de la Vierge Marie, il eut la main recollée. Fervent défenseur des icônes en pleine crise iconoclaste, il fut un grand dévot à Marie et développa une véritable théologie mariale. Père de l’Église, saint des Églises Catholique et Orthodoxe, Docteur de l’Église.

    « Entre la Mère de Dieu et les serviteurs de Dieu, infinie est la distance. »

  • Prière

    Immaculée Mère de Dieu, apprenez-nous à nous rapprocher de vous sans jamais oublier votre rang et le nôtre !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans le Ciel

  • Lectures : Apocalypse de Saint Jean 12, 1

  • Méditation : saint Alphonse de Liguori (1696-1787) : Issu d’une grande famille napolitaine, il fut un avocat brillant avant de choisir finalement la prêtrise et d’être ordonné à l’âge de 27 ans. Il devint par la suite évêque, puis fondateur de la Congrégation du Très Saint Rédempteur (« Les Rédemptoristes »), reconnue par le Saint-Siège en 1749. Il fut un missionnaire infatigable, mais aussi un grand théologien et mystique. Il mit au centre de sa spiritualité l’Adoration du Saint-Sacrement, la dévotion à la Vierge Marie et l’oraison (chapelet et oraison contemplative). Il a laissé de nombreux écrits édifiants, dont « Les Gloires de Marie », « L’art d’aimer Jésus-Christ » ou encore « Les visites au Saint-Sacrement ». Docteur de l’Église. Saint Patron des confesseurs, moralistes et théologiens.

    Saint Alphonse de Liguori, Les Gloires de Marie, 2ème partie, « Les vertus de Marie », « Discours sur les principales fêtes de Marie et ses douleurs », Discours I, « De l’Immaculée Conception de Marie » :

    « De plus, il convenait que Dieu la préservât de la faute originelle, puisqu'il la destinait à briser la tête du serpent infernal qui, en séduisant nos premiers parents, procura la mort à tous les hommes. Or, si Marie devait être la femme forte placée dans le monde pour vaincre Lucifer, il ne convenait pas assurément qu'elle fût d'abord vaincue par Lucifer et devînt son esclave. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous vous en supplions : envoyez bientôt Votre Mère Immaculée détruire le péché à la racine, et écraser définitivement la tête du serpent !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Admin le Ven 6 Juil 2018 - 19:08, édité 3 fois (Raison : Avis à celui qui édite et sabote régulièrement mes postes et ses complices: si vous n'avez pas pitié ni respect pour moi ayez de la compassion pour vos âmes ... Car si vous saviez le Don de DIEU à venir auxquels vous vous fermez mais aussi vos familles..)
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Sam 5 Mai 2018 - 16:49

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Rosaire immaculé contre serpent corrompu



Chers amis priants,

Samedi 05 mai 2018, est le premier samedi du mois.


Citation :
Nous prions un Grand Rosaire pour réparer les blasphèmes contre l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie.

C'est donc le premier Grand Rosaire de notre deuxième cycle de cinq Grands Rosaires, correspondants aux cinq réparations décrites par Notre-Dame à sœur Lucie !

Pour plus de détails sur la dévotion réparatrice des premiers samedis, et comment notre Grand Rosaire de demain peut s’inscrire dans cette dernière, je vous renvoie à la page de présentation de la communauté, ou à ma récente publication du 28 avril dernier :




Unions de prière


Nous demandons aux trois petits pastoureaux de Fatima (saints François et Jacinthe Marto, ainsi que la vénérable Lucie dos Santos), de prier avec nous ce grand Rosaire, en union de prière avec tous les membres de notre communauté Hozana. Unissons également notre prière à toutes les personnes dans le monde, qui, demain, vont prier un chapelet ou un Rosaire complet en esprit de réparation, dans le cadre de la dévotion réparatrice des premiers samedis, comme l’a demandé Notre-Dame à Fatima.

Citation :
N’oublions pas que l’union de prière fait la force !



Nos intentions générales sont les suivantes :

« Demander pardon pour tous les outrages commis contre le Cœur Immaculé de Marie, et surtout en réparation des blasphèmes proférés contre son Immaculée Conception; pour l’extension de la consécration au Cœur Immaculé de Marie et de la dévotion réparatrice des premiers samedis partout dans le monde ; pour la conversion des pécheurs et la victoire sur le mal, pour notre propre sanctification et celle de tous les priants de cette communauté. »

Il est très conseillé de demander en outre la conversion de la Russie et la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Saint Père, ou plutôt, « son renouvellement d’une manière explicite, exactement comme Notre-Dame l’a demandé », selon la formule employée par le Cardinal Burke.

Rappelons-nous ceci : de la même façon que la sanctification de notre pays dépend de notre propre sanctification, il est également important de comprendre que la conversion de la Russie et du monde, la paix dans le monde et le triomphe du Cœur Immaculé de Marie dépendent dans une large mesure de nos propres conversions et consécrations personnelles au Cœur Immaculé de Marie, et de notre pratique de la dévotion réparatrice des premiers samedis.



Petits rappels pour votre envoi en mission…

  • Vous pouvez prier ce Grand Rosaire à n’importe quel moment de la journée de samedi, à condition de mentionner nos unions de prière et nos intentions générales.

  • Vous pouvez prier le Rosaire aux 3 chapelets traditionnels (Mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux) ou le Rosaire à 4 chapelets ((Mystères Joyeux, Lumineux ajoutés par saint Jean-Paul II, Douloureux et Glorieux). L’essentiel est de prier au moins les Mystères Joyeux, Douloureux et Glorieux.

  • Vous pouvez ne pas prier les 3 ou 4 chapelets d’un coup, et faire un chapelet à 3 ou 4 moments distincts de la journée : c’est une pratique très courante (la plus répandue, je pense). Il vous faudra alors, à chaque fois que vous reprenez votre Rosaire, mentionner que vous priez ce Rosaire en union de prière avec notre communauté (inutile de répéter toutes les intentions de prière, une seule fois suffit).

  • Vous pouvez prier ce Rosaire en vous aidant des méditations et prières que j’ai envoyées cette semaine pour les quatre séries de Mystères du Rosaire (cela facilitera encore davantage la communion spirituelle au sein de notre communauté), mais cela n’est pas obligatoire : la façon de prier votre Rosaire samedi est laissée à votre initiative.

Citation :
N'hésitez pas à prier ce Grand Rosaire à plusieurs : si vous avez des enfants, vous pouvez ne leur faire prier qu'un chapelet, voire deux ou trois dizaines. Le Rosaire est une prière idéale en famille et pour les enfants, elle constitue un véritable catéchisme!!!


Saint Rosaire, conversion des pécheurs et sacrifice…

Si certaines personnes, demain, souhaitent ajouter à notre Rosaire un petit sacrifice, je leur conseille de réciter à la fin de leur Rosaire cette prière transmise par Notre-Dame de Fatima, à réciter à chaque fois que nous faisons un sacrifice pour les pécheurs :

« Ô Jésus,

c’est par amour pour Vous,

pour la conversion des pécheurs,

et en réparation pour les péchés commis

contre le Cœur Immaculé de Marie.
»


Cycle de cinq réparations et conversion d’un pécheur en particulier

Les personnes pratiquant la dévotion réparatrice des premiers samedis (Confession + Communion + Chapelet + Méditation sur un ou les Mystères du Rosaire pendant 15 minutes, le tout en esprit de réparation), se donnent deux missions principales : la réparation et la conversion des pécheurs.

Citation :
Sachez que pour les personnes qui pratiquent cette dévotion chaque premier samedi du mois, il est possible de consacrer tout un cycle de réparation (donc 5 premiers samedis du mois) à la conversion d’un pécheur en particulier.

« Il est même très louable et fructueux de pratiquer cette dévotion pour obtenir la conversion de tel ou tel grand pécheur de notre entourage. »

Plus que jamais, plaçons avec confiance nos prières dans le Cœur Immaculé de Marie afin qu’elles s’épanouissent dans le Sacré-Cœur de Jésus.

En union de prière, avec et par Marie,

Mazette




_________________________________________________________




3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 9 Mai 2018 - 0:17

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède du 08 mai : supplique à la Reine du Saint-Rosaire de Pompéi



Supplique traditionnellement récitée en Italie le 8 mai et le premier dimanche d’octobre à midi, « Heure du monde » comme le disait le bienheureux Bartolo Longo.

Voici l’intégralité du texte en ligne sur le site de la Reine du Saint-Rosaire de Pompéi :



Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Ô Auguste Reine des Victoires, ô Souveraine du Ciel et de la Terre, à ton nom se réjouissent les cieux et tremblent les abysses, ô Reine glorieuse du Rosaire,  nous, tes fils dévoués,  réunis dans ton Temple de Pompéi (en ce jour solennel) (1), nous épanchons les affections de notre cœur et avec une confiance toute filiale, nous t’exprimons nos misères. Du Trône de clémence, où tu es assise en Reine, tourne, ô Marie, ton regard compatissant sur nous, sur nos familles, sur l’Italie, sur l’Europe, sur le monde. Aie compassion des angoisses et des tourments qui assombrissent notre vie.  Vois, ô Mère, combien de dangers dans l’âme et dans le corps, combien de calamités et d’afflictions nous oppressent. Ô Mère,  implore pour nous la miséricorde de ton divin Fils et vaincs, par la clémence, le cœur des pécheurs. Ce sont nos frères et tes fils qui coûtent tant de sang à ton doux Jésus et qui contristent ton Cœur très sensible. Montre-toi à tous telle que tu es, Reine de paix et de pardon.

Je vous salue, Marie


(1) Seulement le 8 mai et le premier dimanche d’octobre.

Il est vrai que nous, en premiers, bien que nous soyons tes fils, par nos péchés, nous crucifions de nouveau en notre cœur Jésus et nous transperçons encore une fois ton cœur. Nous le confessons: nous méritons les plus durs châtiments, mais tu, rappelle-toi que sur Golgota, tu as recueilli, avec le Sang divin, le testament du Rédempteur moribond qui t’a désignée comme notre Mère, Mère des pécheurs. Comme notre Mère, tu es donc notre Avocate, notre espérance. Et nous, en gémissant, nous étendons nos mains suppliantes  vers toi, et crions: Miséricorde! Ô Mère de bonté, aie pitié de nous, de nos âmes, de nos familles, de nos parents, de nos amis, de nos défunts, et surtout de nos ennemis et de tous ceux qui se disent chrétiens et qui pourtant offensent le Cœur aimable de ton Fils. Nous implorons aujourd’hui pitié pour les Nations dévoyées, pour toute l’Europe, pour le monde entier, afin que, repenti, il retourne à ton Cœur. Miséricorde pour tous, ô Mère de Miséricorde!

Je vous salue, Marie

Daigne, bienveillamment, ô Marie, nous exaucer! Jésus a remis dans tes mains tous les trésors de ses grâces et de ses miséricordes.  Tu es assise, couronnée Reine, à la droite de ton Fils, resplendissante de gloire immortelle sur tous les Chœurs des Anges. Tu étends ta domination sur toute l’étendue des cieux et la terre et toutes les créatures sont soumises à toi.  Tu es la toute-puissante par grâce, tu peux donc nous aider. Et si tu ne voulais pas nous aider, parce que nous sommes des fils ingrats et indignes de ta protection, nous ne saurions à qui nous adresser. Ton cœur de Mère ne permettra pas de voir, nous, tes fils, perdus. L’Enfant que nous voyons sur tes genoux et la Couronne mystique que nous admirons dans ta main, nous inspirent confiance que nous serons exaucés. Et nous, nous avons pleine confiance en toi, nous nous abandonnons comme de faibles fils entre les bras de la plus tendre des mères, et, aujourd’hui même, nous attendons de toi les grâces tant desirées.

Je vous salue, Marie



Demandons la bénédiction à Marie


Une dernière grâce, nous te demandons maintenant, ô Reine, et tu ne peux pas nous la refuser (en ce jour très solennel) (1). Accorde-nous, à tous, ton amour fidèle et d’une façon spéciale, ta bénédiction maternelle. Nous ne nous détacherons pas de toi, jusqu’à ce que tu nous auras bénis. Bénis, ô Marie, en ce moment, le Souverain Pontife. Aux splendeurs antiques de ta Couronne, aux triomphes de ton Rosaire, pour lesquels tu es appelée Reine des Victoires, ajoute encore ceci, ô Mère: accorde le triomphe à la religion et la paix à la Société humaine. Bénis nos Évêques, nos prêtres et particulièrement tous ceux qui se dévouent pour l’honneur de ton Sanctuaire. Bénis enfin tous les associés à ton Temple de Pompéi et tous ceux qui cultivent et diffusent la dévotion au Saint Rosaire. Ô Rosaire béni de Marie, douce Chaîne qui nous relie à Dieu, lien d’amour qui nous unit aux Anges, tour de salut contre les assauts de l’enfer, port sûr dans le naufrage commun, nous ne te lâcherons jamais plus. Tu seras notre réconfort à l’heure de l’agonie, à toi le dernier baiser de la vie qui s’éteint.  Et le dernier accent sur nos lèvres sera ton nom suave, ô Reine du Rosaire de Pompéi, ô notre Mère très chère, ô Refuge des pécheurs, ô Souveraine consolatrice des affligés. Sois partout bénie, aujourd’hui et toujours, sur la terre et dans le ciel. Amen.

Salut, ô Reine.


(1) Seulement le 8 mai et le premier dimanche d’octobre.

Voir le site de la Reine du Saint-Rosaire de Pompéi d'un clic sur l'image :





Notre Dame du Rosaire de Pompéi et son image miraculeuse :

l’image miraculeuse de Notre Dame du Rosaire de Pompéi fut donnée au bienheureux Bartolo Longo par une religieuse, et amenée par ses soins à Pompéi en 1875. C’est un tableau du XVIIème siècle représentant la Vierge Marie et l’Enfant-Jésus remettant chacun un rosaire à saint Dominique et sainte Catherine de Sienne, agenouillés devant leur trône.

De 1876 à 1891, le bienheureux fit édifier le sanctuaire de Notre Dame du Rosaire de Pompéi (qui fut élevé par la suite au rang de Basilique Pontificale), et y plaça l’image miraculeuse. Une pluie de grâces, conversions et miracles se déversa alors sur la région.

Le 3 mars 1883, la Vierge Marie, entourée de saint Dominique et de sainte Catherine de Sienne, apparut à Fortuna, une jeune fille gravement malade de la région, et l’encouragea à réciter trois neuvaines de rosaires pour demander une grâce, suivies de trois neuvaines de rosaires en remerciement de la grâce obtenue. La jeune fille fut guérie et le saint Père encouragea la dévotion à Notre Dame du Rosaire de Pompéi.



Bienheureux Bartolomeo Longo, dit Bartolo Longo (1841-1926) : italien.

Dans sa jeunesse, il sombre dans la débauche puis s’enfonce dans le spiritisme et l’occultisme. Il devient avocat mais à trente ans, se convertit à la foi catholique et dès ce moment, ne cesse plus de s’élever spirituellement. Il entre dans le tiers-ordre dominicain, publie une revue, devient membre de l'Ordre du Saint-Sépulcre et se consacre à plusieurs organisations charitables (il crée notamment des orphelinats). Mais l’œuvre de sa vie reste la construction d’un sanctuaire dédié à Notre Dame du Rosaire à Pompéi. Saint Jean-Paul II le décrivait comme un « Apôtre du Rosaire ». Il est mort dans la pauvreté, laissant derrière lui plusieurs ouvrages et de très belles prières.



Bartolo Longo avec le manteau des Chevaliers de l'Ordre
Equestre du Saint Sépulcre de Jérusalem.



_________________________________________________________




3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Dim 13 Mai 2018 - 18:26

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède: 13 mai 1917, 1ère apparition de Notre Dame à Fatima




Lecture :

Vénérable Lucie dos Santos, Mémoires de sœur Lucie, 2008, Secretariado dos Pastorinhos, Fatima, Portugal, P.180-181 (Quatrième Mémoire, « Histoire des apparitions –Chapitre 3 : 13 mai »)

« Le 13 mai 1917 (…) nous vîmes, sur un petit chêne-vert, une Dame, toute vêtue de blanc, plus brillante que le soleil, irradiant une lumière plus claire et plus intense qu’un verre de cristal rempli d’eau cristalline, traversé par les rayons du soleil le plus ardent. Nous nous arrêtâmes surpris par cette Apparition. (…) Alors Notre Dame nous dit :

– N’ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal.

– D’où venez-vous, Madame ? lui demandai-je.

– Je suis du Ciel.

– Et que voulez-vous de moi ?

– Je suis venue vous demander de venir ici pendant six mois consécutifs, le 13, à cette même heure. Ensuite, je vous dirai qui je suis et ce que je veux. Après je reviendrai encore ici une septième

– Et moi aussi j’irai au Ciel ?

– Oui, tu iras.

– Et Jacinthe ?

– Aussi.

– Et François ?

– Aussi, mais il devra réciter beaucoup de chapelets.

(…)

– Voulez-vous vous offrir à Dieu pour supporter toutes les souffrances qu’Il voudra vous envoyer, en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé, et de supplication pour la conversion des pécheurs?

– Oui, nous le voulons.

– Vous aurez alors beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort.

(…)

Les premiers moments passés, Notre Dame ajouta :

– Récitez le chapelet tous les jours, afin d’obtenir la paix pour le monde et la fin de la guerre. »



Méditation :

Extraits d’une lettre de la vénérable Lucie dos Santos adressée à Don Umberto Pasquale, le 26 novembre 1970 :

« La décadence qui existe dans le monde est sans nul doute la conséquence du manque d'esprit de prière. Ce fut en prévision de cette désorientation que la Vierge a recommandé, avec tant d'insistance, la récitation du chapelet. Et comme le chapelet est, après la sainte liturgie eucharistique la prière la plus propre à conserver la  foi dans les âmes, le démon a déchaîné sa lutte contre lui. Malheureusement nous voyons les désastres qu'il a causés. (…)

Nous ne pouvons et nous ne devons pas nous arrêter, ni laisser, comme dit Notre Seigneur, les  fils des Ténèbres être plus avisés que les fils de Lumière... Le rosaire est l'arme la plus puissante pour nous défendre sur le champ de bataille. »



Prière :


« Ô Reine du Très Saint Rosaire »

« Ô Reine du Très Saint Rosaire, qui, en ces jours où l'impiété lève orgueilleusement la tête, nous montrez votre puissance avec les trophées de vos antiques victoires, daignez, du haut du ciel où vous trônez, répandant le pardon et la grâce, daignez, dans les rudes épreuves du temps présent, abaisser un regard de bonté sur l'Église de votre Divin Fils, sur son Vicaire ici-bas, sur tout le clergé et le peuple fidèle.

Hâtez, ô puissante exterminatrice des hérésies, hâtez l'heure de la miséricorde, quoique nos innombrables fautes excitent Dieu chaque jour davantage à devancer l'heure de la justice. Pour moi, le plus misérable de tous les hommes, qui me prosterne à vos pieds, obtenez-moi, je vous en prie, les grâces dont j'ai le plus besoin pour vivre saintement sur la terre, et régner un jour avec les élus du paradis.

En attendant, je vous salue avec tous les fidèles du monde entier en vous acclamant : « Ô Reine du très saint Rosaire, priez pour nous ! »




Citation :
N’oublions pas de prier régulièrement (tous les jours, si nous le pouvons) le chapelet, afin de nous convertir profondément, de sauver des pécheurs, et de hâter la victoire de Notre Mère Immaculée sur Satan et ses démons, qui nous livrent une guerre sans pitié !




_________________________________________________________






3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mar 29 Mai 2018 - 17:25

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Samedi 2 juin 2018 : 2ème Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !


(Image : Notre Dame de Czestochowa (icône miraculeuse du sanctuaire
de Jasna Gora), reine et patronne de la Pologne


Notre Grand Rosaire du premier samedi du mois et Fatima

Notre communauté de prière a pour objectif principal de prier chaque mois un Grand Rosaire en esprit de réparation contre les outrages commis envers le Cœur Immaculé de Marie.

En effet, le 13 juillet 1917, la Vierge Marie a demandé aux trois enfants (sainte Jacinthe Marto, saint François Marto et la vénérable Lucie dos Santos) la communion réparatrice des cinq premiers samedis, dont l’un des objectifs est la conversion des pécheurs. Par la suite, la dévotion des premiers samedis a été développée et expliquée à Lucie dos Santos (devenue sœur Lucie), et ce en particulier le 10 décembre 1925. Notre-Dame a alors demandé que le premier samedi du mois, durant cinq mois consécutifs, les personnes souhaitant adopter cette dévotion :


  • se confessent
  • communient
  • récitent un chapelet
  • méditent 15 mn avec elle sur les Mystères du Rosaire, ou sur un seul Mystère…

… Le tout, en esprit de réparation pour les outrages commis envers Son Cœur Immaculé.

Par ailleurs, Notre-Dame a demandé cinq réparations pour les espèces d’offenses et de blasphèmes contre Son Cœur Immaculé. Les voici, dans l’ordre :


  • Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception
  • Les blasphèmes contre la Virginité de Marie
  • Les blasphèmes contre la Maternité divine et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes
  • Les blasphèmes de ceux qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère Immaculée
  • Les offenses de ceux qui l’outragent directement dans ses saintes images.

Second cycle de cinq Grands Rosaires de réparation

Nous avons effectué un premier cycle de cinq Grands Rosaires de réparation de décembre 2017 à avril 2018.

Samedi 05 mai 2018, nous avons entamé notre second cycle, en priant un Grand Rosaire pour réparer les blasphèmes contre l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge Marie.


Citation :
Samedi 02 juin 2018, nous prierons notre deuxième Rosaire de ce second cycle, pour réparer les blasphèmes contre la Virginité perpétuelle de la Très Sainte Vierge Marie.


Méditations et prières

À partir de mardi, j’enverrai des méditations et prières portant sur les quatre séries de Mystères du Rosaire. Comme d’habitude, il ne sera pas du tout obligé de s’inspirer de ces textes, ni même de les lire. Vous pourrez également faire le choix de les lire au jour le jour, laisser la grâce agir… et prier ensuite votre Grand Rosaire samedi comme vous en avez l’habitude. Ou encore, prier votre Grand Rosaire du samedi en vous inspirant des méditations et prières que je vais envoyer jusqu’au vendredi 1er juin 2018…

La façon de prier votre Grand Rosaire le premier samedi du mois est laissée à votre initiative.


Mais à cycle nouveau, méditations et prières nouvelles : pour faciliter l’union de prière et renforcer le lien spirituel dans notre communauté, les méditations et prières publiées sont beaucoup plus courtes que lors de notre premier cycle de cinq Rosaires. En effet, notre premier cycle était tourné vers la méditation par la lecture ; notre deuxième cycle sera davantage axé sur la prière du cœur.

Citation :
Ainsi, ceux qui souhaitaient précédemment méditer et prier avec les textes publiés mais qui trouvaient ces derniers trop longs seront davantage motivés avec cette nouvelle formule.


Union de prière et intentions générales

L’essentiel est de prier le Grand Rosaire de réparation dans la journée du samedi 02 juin 2018, en union de prière avec tous les priants de cette Communauté Hozana, et avec toutes les personnes pratiquant la dévotion réparatrice des premiers samedis. Nous énoncerons avant la prière du Rosaire les intentions générales de notre communauté :

« Demander pardon pour tous les outrages commis contre le Cœur Immaculé de Marie, et surtout en réparation des blasphèmes proférés contre sa Virginité perpétuelle ; pour l’extension de la consécration au Cœur Immaculé de Marie et de la dévotion réparatrice des premiers samedis partout dans le monde ; pour la conversion des pécheurs et la victoire sur le mal, pour notre propre sanctification et celle de tous les priants de cette communauté. »

Il est très conseillé de demander en outre la conversion de la Russie et la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Saint Père, ou plutôt, « son renouvellement d’une manière explicite, exactement comme Notre-Dame l’a demandé », selon la formule employée par le Cardinal Burke.

En union de prière, avec et par Marie,

Mazette




_________________________________________________________







3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mar 29 Mai 2018 - 18:26

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 02 juin : Mystères Joyeux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 02 juin, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Joyeux

1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. La Visitation
3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem
4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)
5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple



Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant ces extraits de l’Ancien Testament (Les Prophètes) :

Isaïe 7, 14

« 14 C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : Voici que la Vierge a conçu, et elle enfante un fils, et elle lui donne le nom d’Emmanuel. »

Ézéchiel 44, 1-2

« 1 Puis il me fit revenir dans la direction du portique extérieur du sanctuaire qui regardait l’orient ; il était fermé.

2 Et Yahweh me dit : " Ce portique sera fermé ; il ne s’ouvrira point, et personne n’entrera par là, car Yahweh, le Dieu d’Israël, est entré par là ; et il sera fermé. »



1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24

  • Méditation : saint François de Sales (1567-1622) : du Duché de Savoie. Évêque de Genève, fondateur de l’Ordre de la Visitation avec sainte Jeanne de Chantal, il fut un des théologiens les plus considérés de son temps. Très charitable, il sut ramener par la douceur un grand nombre de protestants à la foi catholique. Il a laissé de nombreux écrits, dont « Introduction à la vie dévote », devenu un immense classique de la spiritualité catholique. Docteur de l’Église (surnommé le « Docteur de l’Amour »). Saint Patron des journalistes et écrivains.

    Saint François de Sales, Sermon de profession pour la Fête de l’Annonciation (25 mars 1621) :)

    « La virginité de notre divine Maîtresse n’est donc point stérile comme celle des Anges, mais elle est tellement féconde que dès l’instant qu’elle fut vouée à Dieu jusqu’à maintenant elle a toujours fait de nouvelles productions. »

  • Prière

    Sainte Marie, Vierge des vierges, virginisez nos âmes et faites qu’elles deviennent fécondes !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Visitation

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56

  • Méditation :  saint Antoine de Padoue (1195-1231) : Portugais, il est ordonné prêtre avant d’entrer chez les Franciscains. Grand orateur, il a beaucoup prêché en Italie et en France où il a converti un grand nombre d’hérétiques. Il avait une grande vénération pour la Vierge Marie et est devenu un des saints de l’Église Catholique les plus invoqués. Il a été fait Docteur de l’Église (surnommé « Docteur évangélique »). Saint Patron (entre autres !) du Portugal, des femmes enceintes et des personnes stériles, des prédicateurs, des marins, des naufragés, des prisonniers… Il est également invoqué pour retrouver des objets perdus ou des choses oubliées.

    Saint Antoine de Padoue, Sermon en la fête de la Purification :

    « Elle fut la bonne abeille, (cf. Sir 11,3), petite par l'humilité, ronde par la contemplation de la gloire céleste qui est sans début et sans fin, dense par la charité - elle qui pendant neuf mois porta la Charité même dans son sein, ne pouvait pas manquer de charité - liée à la pauvreté, plus pure que tous à cause de sa virginité. »

  • Prière

    Vierge Marie, vous qui êtes la Toute Pure, faites de nous les bonnes abeilles du Seigneur, pleines du miel de Sa charité !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12

  • Méditation : Pape émérite Benoît XVI, né Joseph Aloisius Ratzinger (1927), pape de 2005 à 2013 : fils de parents opposés au nazisme, il est ordonné prêtre en 1951, et devient archevêque et Cardinal-prêtre en 1977. Théologien reconnu, il est nommé Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi en 1981 et Président, entre autres, de la Commission théologique internationale. Élu Pape en 2005, il publie le 7 juillet 2007 le Motu Proprio Summorum Pontificum qui libéralise la célébration de la Messe dans sa forme de 1962. Il annonce publiquement qu’il renonce à ses fonctions le 11 février 2013. Désormais Pape émérite, il vit retiré dans le monastère Mater Ecclesiae.

    Pape émérite Benoît XVI, Encyclique Deus caritas est (25 décembre 2005), n°42 :

    «De fait, Marie est devenue Mère de tous les croyants. C’est vers sa bonté maternelle comme vers sa pureté et sa beauté virginales que se tournent les hommes de tous les temps et de tous les coins du monde. »

  • Prière

    Mère de Dieu, soyez toujours notre mère, et dans nos besoins, nos peines et nos joies, éclairez nos vies de votre pureté et de votre beauté virginales !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39

  • Méditation : vénérable Anne de Guigné (1911-1922) : née dans une famille aisée profondément chrétienne, Anne est une belle enfant aimante, très intelligente et vive, mais dont le caractère n’est pas exempt de défauts. Son père meurt au front en 1915 alors qu’elle n’a que quatre ans. Elle connaît alors une profonde conversion et entame un vrai chemin de sainteté, parvenant en quelques années à maîtriser son tempérament emporté, jaloux et orgueilleux. Elle souhaitait devenir carmélite mais elle mourut à l’âge de 11 ans en odeur de sainteté des suites d’une méningite.

    « Je veux que pour Jésus mon cœur soit pur comme un lis. »

    Autres citations de la vénérable Anne de Guigné ici :

    https://www.annedeguigne.fr/fr/biographie/paroles-anne.html

  • Prière

    Sainte Marie, aidez-nous à purifier notre cœur et nos intentions, et à les offrir à Notre Seigneur !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52

  • Méditation :  bienheureux père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967) : De son vrai nom Henri Grialou, prêtre français entré dans l’ordre des Carmes Déchaux en 1922. Il a fondé, avec plusieurs femmes laïques, l’Institut Notre-Dame de Vie, reconnu de droit pontifical en 1962. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie et vénérait beaucoup sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Il a laissé des écrits très célèbres, dont Je veux voir Dieu (1949), qui a connu un grand succès dès sa parution.

    Bienheureux Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, Assidus à la prière avec Marie, (Ed. du Carmel, 2010, p. 43) :

    « Notre vie de prière n’est pas autre chose que la réalisation de cette présence de l’Esprit Saint en nous par la foi, les actes de foi. Cette réalisation personnelle se fait dans la prière, par le regard qui s’affine progressivement, qui s’habitue à l’obscurité, qui se purifie dans la patience, dans l’attente de l’Esprit Saint. »

  • Prière

    Vierge Marie, apprenez-nous la foi pure, faite de nuit, de patience et d’actes de foi, et tissée dans la prière !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »


__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Jeu 31 Mai 2018 - 9:44

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 02 juin : Mystères Lumineux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 02 juin, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Lumineux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Lumineux

1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. Les Noces de Cana
3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu
4. La Transfiguration
5. L’institution de la Sainte Eucharistie



Nous pouvons aborder ces Mystères Lumineux en lisant et méditant cet extrait de l’Ancien Testament (Le Pentateuque) :

Exode 3, 2 :

« 2 L’ange de Yahweh lui apparut en flamme de feu, du milieu du buisson. Et Moïse vit, et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait pas. »



1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 3, 13-17 ; Évangile selon Saint Marc 1, 9-11 ; Évangile selon Saint Luc 3, 21-22.

  • Méditation : Bienheureux Columba Marmion (1858-1923) : né dans une famille irlandaise très religieuse, il est ordonné prêtre à l’âge de 23 ans. Il devient professeur de théologie au Grand Séminaire de Holy Cross puis en 1886, réalise le rêve qu’il nourrit depuis plusieurs années : entrer au monastère bénédictin de Maredsous (Belgique). Après des débuts difficiles, il est élu 3ème abbé à l’âge de 35 ans, et le restera jusqu’à sa mort. Profondément spirituel, exigeant mais doux et généreux, il est très actif et fait connaître à Maredsous un grand rayonnement (il devient notamment le confesseur du Cardinal Mercier). Il a laissé trois livres et des milliers de lettres.

    Dom Columba Marmion, Le Christ, vie de l’âme (1917) :

    « Comme le Christ a laissé dans le tombeau des linceuls, image de son état de mort, ainsi nous avons laissé dans les eaux baptismales tous nos péchés ; de même que le Christ est sorti libre et vivant du sépulcre, de même, nous sommes sortis de la fontaine sacrée, non seulement purifiés de toute faute, mais l'âme ornée, par l'opération de l'Esprit, de la grâce. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, rendez-nous fidèles à la grâce reçue au baptême !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. Les Noces de Cana

  • Lectures : Évangile selon saint Jean 2, 1-11

  • Méditation : Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) : français. Prêtre et missionnaire de l’ouest de la France, fondateur de la Compagnie de Marie (Pères Montfortains) et des Filles de la Sagesse. Grand dévot de Marie et du saint Rosaire, il a écrit sur ces thèmes plusieurs ouvrages de référence, et a beaucoup influencé la pensée de saint Maximilien Kobe, ou encore celle de saint Jean-Paul II.

    Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Traité de la vraie dévotion à la sainte Vierge, Chapitre II, n°85 :

    « Mais n'avons-nous point besoin d'un médiateur auprès du Médiateur même ? Notre pureté est-elle assez grande pour nous unir directement à lui, et par nous-mêmes ! (…) La divine Marie est celle qui est la plus capable de remplir cet office charitable. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, soyez toujours notre médiatrice auprès de votre Fils !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 4, 23-25 et 13, 24-30 ; Évangile selon Saint Marc 1, 14-15 et 10, 13-14 ; Évangile selon Saint Jean 10, 9-11.

  • Méditation : Saint Grégoire de Nysse, dit le Mystique (vers 331-341/vers 394) : Né en Turquie dans une famille d’intellectuels profondément chrétienne, il eut pour frères et sœur saint Basile de Césarée, saint Pierre de Sébaste et sainte Macrine la Jeune. Il devint évêque de Nysse (en Cappadoce) et lutta théologiquement contre l’arianisme et les hérésies. Il fut également un des artisans de la victoire de l’orthodoxie au Concile de Constantinople (381). Il a écrit de nombreux traités, discours et lettres. Père de l’Église (« Père Cappadocien »).

    Saint Grégoire de Nysse, Oratio in diem natalem Christi, PG 46, 1133-1136 :

    « Ce qui était préfiguré dans la flamme et dans le buisson fut manifesté ouvertement dans le mystère de la Vierge. Comme sur le mont le buisson brûlait mais ne se consumait pas, de même la Vierge mit au monde la lumière mais ne se corrompit pas.»

  • Prière

    Seigneur, nous Vous en prions, affermissez notre foi dans les enseignements de Votre Sainte Église !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Transfiguration

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 17, 1-9 ; Évangile selon Saint Marc 9, 2-9 ; Évangile selon Saint Luc 9, 28-36.

  • Méditation : Sainte Catherine de Sienne (1347-1380) : italienne. Tertiaire dominicaine, elle fut une grande mystique qui connut de nombreuses extases, reçut les stigmates et connut le mariage mystique avec le Christ. Elle eut une grande influence en son temps, contribuant à mettre fin au grand schisme d’Occident. Ses écrits ont une immense valeur spirituelle et son « Dialogue », dicté durant plusieurs jours d’extase, reste une œuvre incontournable. Elle mourut à l’âge de 33 ans. Elle fut la première femme à avoir été déclarée Docteur de l’Église avec sainte Thérèse d’Avila. Sainte Patronne des métiers de la communication, de Rome et de l’Italie. Co-patronne de l’Europe.

    Sainte Catherine de Sienne, Le Dialogue, (Traité de la prière), Chap. C (100), « De la troisième et parfaite lumière – Des œuvres de l’âme parvenue à cette lumière. »

    « Ma Vérité te disait clairement : (…) je suis la souveraine, l'éternelle Pureté. Je suis le feu qui purifie l'âme véritablement. Plus tu t'approcheras de moi, plus tu deviendras pure. »

  • Prière

    Très Sainte Trinité, nous Vous en prions, embrasez nos âmes du feu qui purifie !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. L’institution de la Sainte Eucharistie

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 26-29 ; Évangile selon Saint Marc 14, 22-25 ; Évangile selon Saint Luc 22, 17-20 ; Évangile selon Saint Jean 6, 47-59.

  • Méditation : Sainte Bernadette Soubirous (1844-1879) : la Vierge Marie lui apparut à Lourdes 18 fois, de février à juillet 1858, se présentant à elle le 25 mars 1858 par ces mots : « Je suis l’Immaculée Conception ». En 1866, elle entra chez les Sœurs de la Charité à Nevers. Issue d’un milieu très pauvre, elle traversa beaucoup d’épreuves et après sa mort, son corps fut retrouvé intact. Patronne des bergères, des personnes pauvres et des personnes malades. Elle est fêtée le 18 février.

    Sainte Bernadette Soubirous dans Bernadette Soubirous – Une pensée par jour (22 mai, p. 53) :

    « L’Eucharistie pour l’âme tourmentée est un bain de lumière et d’amour ; c’est alors qu’elle goûte cette parole : « Venez, vous qui êtes malades, je vous referai. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, faites que la sainte communion soit toujours pour nos âmes un bain de lumière et d’amour !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Ven 1 Juin 2018 - 12:03

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 02 juin : Mystères Douloureux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 02 juin, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Douloureux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Douloureux

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers
2. La Flagellation
3. Le Couronnement d’épines
4. Le Portement de Croix
5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix



Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait de la Genèse 3, 16 :

« À la femme il dit : " je multiplierai tes souffrances, et spécialement celles de ta grossesse ; tu enfanteras des fils dans la douleur. »



1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46

  • Méditation : Saint Jean-Marie Baptiste Vianney, appelé « Le saint curé d’Ars (1786-1859) : Curé français. Célèbre pour sa vie de pénitence et ses mortifications, confesseur exceptionnel, curé zélé et plein de charité, il jouissait déjà de son vivant d’une grande réputation de sainteté. Saint Patron de tous les curés de l’univers.

    Saint Jean-Marie Baptiste Vianney dans Le Curé d’Ars – Une pensée par jour, Novembre, n°20 :

    « Nous pouvons devenir des saints : si ce n’est pas par l’innocence, ce sera au moins par la pénitence. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à voir dans la pénitence un outil de sanctification !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Flagellation

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1

  • Méditation : Vénérable abbé Henri-Marie Boudon (1624-1702) : Né dans l’Aisne au sein d’une famille aisée, il étudia à la Sorbonne puis devint prêtre et fut nommé Archidiacre d’Évreux. Il fut un des premiers biographes français de saint Jean de la Croix, et une figure majeure de l’École française de spiritualité du XVIIème siècle. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie et les anges. Son œuvre connut un rayonnement international, et son écrit « Dieu seul : le saint esclavage de l’admirable Mère de Dieu », influença beaucoup Bossuet et surtout, saint Grignion de Montfort.

    Père Henri-Marie Boudon, Dieu seul : le saint esclavage de la Mère de Dieu (1688) : Deuxième Traité, Chapitre X , « De la chasteté de la Très Sainte Vierge »

    « Celui qui veut garder inviolablement la chasteté doit la confier et la mettre entre les mains de la reine des anges, et attendre tous les secours nécessaires pour surmonter les difficultés qui s'y rencontrent de sa puissante protection. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à voir dans la pénitence un outil de sanctification !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. Le Couronnement d’épines

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6

  • Méditation : Bienheureux Thomas a Kempis (1380-1471) : Néerlandais, il intégra les Frères de la vie commune, devint prêtre en 1413, puis entra au couvent des Augustiniens du Mont Sainte-Agnès à Zwolle. Il en fut nommé sous-prieur en 1429, et y fut également maître des novices. Théologien, écrivain, philosophe, on lui attribue la paternité de « l’Imitation de Jésus-Christ », un ouvrage majeur de la spiritualité chrétienne, issu du courant de la Dévotio Moderna.

    Thomas Kempis, L’imitation de Jésus-Christ, Livre Deuxième, Chap. IV : « De la pureté d’esprit et de la droiture d’intention » :

    « Si vous aviez en vous assez d’innocence et de pureté, vous verriez tout sans obstacle. Un cœur pur pénètre le ciel et l’enfer. Chacun juge des choses du dehors selon ce qu’il est au-dedans de lui-même. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, accordez-nous un cœur pur et un regard sur les gens et les choses à l’image de ce cœur !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. Le Portement de Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17

  • Méditation : Sainte Joséphine Bakhita (1869-1947) : Née au Soudan, elle fut victime à l’âge de 7 ans de négriers musulmans. Vendue plusieurs fois, elle fut si maltraitée qu’elle en oublia son nom. Achetée par le consul d’Italie à Khartoum, elle l’accompagna en Italie où elle reçut le baptême en 1890. Elle devint ensuite religieuse canossienne en Vénétie, et vécut jusqu’à sa mort dans une grande sainteté. Invoquée pour que cesse l’esclavage moderne.

    Sainte Joséphine Bakhita, Journal – De la servitude à la sainteté (Ed. Salvator, 2017), p. 91 :

    « J’ai été au milieu de la boue, mais je n’ai pas été souillée. Par grâce de Dieu, j’ai toujours été préservée. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, ne permettez jamais que nos âmes soient souillées par la boue dans laquelle le monde d’aujourd’hui nous retient !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37

  • Méditation : vénérable Fulton Sheen (1895-1979) : Américain, il est ordonné prêtre en 1919, puis sacré évêque en 1951, et devient archevêque de Newport en 1969. Directeur national pour l’Amérique de l’œuvre de la Propagation de la Foi, il a dirigé deux revues religieuses et rédigé de nombreux écrits. Mais c’est surtout à la radio et à la télévision qu’il s’est illustré : orateur brillant, il a beaucoup exercé son apostolat au sein des médias, suscitant ainsi de nombreuses conversions au catholicisme.

    Vénérable Fulton Sheen, Du haut de la Croix (1958), Ed. Saint-Rémi (2012) : « À l’adresse de la Croix », p. 153 :

    « Le tragique de votre humanisme c’est de croire que la malpropreté est pure, que la cruauté est bienveillante et que, par suite, la Croix n’est pas nécessaire. (…) Pour vous, tous les hommes sont bons, il y a des auréoles même en enfer. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, donnez-nous la grâce de la contemplation de la Croix : celle qui nous aide à aller vers l’Amour pur et la véritable bonté.

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Ven 1 Juin 2018 - 20:32

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 02 juin: Mystères Glorieux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 02 juin, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Glorieux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystères Glorieux

1. La Résurrection
2. L’Ascension
3. La Pentecôte
4. L’Assomption
5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans les cieux



Nous pouvons aborder ces Mystères Glorieux en lisant et méditant ces deux extraits du Cantique des cantiques :

« C’est un jardin fermé que ma sœur fiancée, une source fermée, une fontaine scellée. » (4, 12)

« Quelle est celle-ci qui apparaît comme l’aurore, belle comme la lune, pure comme le soleil, mais terrible comme des bataillons ? » (6, 10)



1. La Résurrection

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 62-66 et 28, 1-10 ; Évangile selon Saint Marc 16, 1-14 ; Évangile selon Saint Luc 24, 1-31 ; Évangile selon saint Jean 20, 1-29

  • Méditation : Bienheureux Bartolomeo Longo, dit Bartolo Longo (1841-1926) : italien. Dans sa jeunesse, il sombre dans la débauche puis s’enfonce dans le spiritisme et l’occultisme. Il devient avocat mais à trente ans, se convertit à la foi catholique et dès ce moment, ne cesse plus de s’élever spirituellement. Il entre dans le tiers-ordre dominicain, publie une revue, devient membre de l'Ordre du Saint-Sépulcre et se consacre à plusieurs organisations charitables (il crée notamment des orphelinats). Mais l’œuvre de sa vie reste la construction d’un sanctuaire dédié à Notre Dame du Rosaire à Pompéi. Saint Jean-Paul II le décrivait comme un « Apôtre du Rosaire ». Il est mort dans la pauvreté, laissant derrière lui plusieurs ouvrages et de très belles prières.

    Dernières paroles du bienheureux Barthélémy Longo avant de mourir, le 5 octobre 1926 (à 85 ans) :

    « Mon seul désir est de voir Marie qui m’a sauvé et me sauvera des griffes de Satan. »

  • Prière

    Mère de Dieu et notre Mère, nous vous en prions, ne laissez pas nos âmes se perdre et soutenez-nous dans la foi !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. L’Ascension

  • Lectures : Évangile selon Saint Marc 16, 14-20 ; Évangile selon Saint Luc 24, 41-53

  • Méditation : Saint Jean de la Croix (1542-1591) : Carme espagnol, il est ordonné prêtre à l’âge de 25 ans et réforme l’Ordre avec sainte Thérèse d’Avila (« Ordre des Carmes Déchaux ou Déchaussés »). Il devient son directeur spirituel et a une grande influence sur elle. Il traverse de nombreuses épreuves et persécutions jusqu’à sa mort. Grand mystique, il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre (spirituels et littéraires) : « La nuit obscure », « La montée du Carmel », « La vive flamme d’amour », « Le Cantique spirituel ». Docteur de l’Église (surnommé « Le Docteur mystique »), saint Patron des poètes espagnols et des contemplatifs.

    Saint Jean de la Croix, Saint Jean de la Croix – Une pensée par jour (6 janvier, p. 12) :

    « Les eaux pures des délices intérieurs ne jaillissent point de la terre. Pour les recevoir, c’est du côté du ciel qu’il faut ouvrir la bouche du désir, vide de toute autre plénitude. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, élevez nos âmes en les remplissant des eaux pures qui jaillissent du ciel !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Pentecôte

  • Lectures : Actes des Apôtres 2, 1-21

  • Méditation : Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) : Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.


    Saint Maximilien Kolbe, ébauche d’un article dicté le 17 février 1941 (quelques heures plus tard, le Père Kolbe était arrêté par la Gestapo) :

    « Cette éternelle Immaculée Conception (le Saint-Esprit) conçoit de façon immaculée la vie divine dans le sein de son âme, à elle, Immaculée Conception. Et le sein virginal du corps de Marie lui est réservé. »

  • Prière

    Vierge Marie immaculée, conformez nos âmes à la vôtre et priez l’Esprit Saint d’y faire naître la vie divine !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. L’Assomption

  • Deux Lectures :

    « Constitution apostolique Munificentissimus Deus du 1er novembre 1950 sur la définition du Dogme de l’Assomption – Pie XII :


    40. C’est pourquoi l’auguste Mère de Dieu, unie de toute éternité à Jésus-Christ, d’une manière mystérieuse, par « un même et unique décret » de prédestination, immaculée dans sa conception, Vierge très pure dans sa divine Maternité, généreuse associée du Divin Rédempteur qui remporta un complet triomphe du péché et de ses suites, a enfin obtenu comme suprême couronnement de ses privilèges d’être gardée intacte de la corruption du sépulcre, en sorte que, comme son Fils, déjà auparavant, après sa victoire sur la mort, elle fut élevée dans son corps et dans son âme, à la gloire suprême du ciel où Reine, elle resplendirait à la droite de son fils, Roi immortel des siècles. (…)

    45. C’est pourquoi, si quelqu’un — ce qu’à Dieu ne plaise — osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu’il sache qu’il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique. »

    - Voir aussi : Vatican II, Lumen Gentium, Chapitre VIII, 59 (« La Sainte Vierge après l’Ascension »)


  • Méditation : Saint Jean Damascène dit aussi saint Jean de Damas (676-749) : moine, prêtre et théologien d’origine syriaque et de langue grecque, il est l’auteur de nombreux écrits (tropaires, hymnes, poèmes…). Soupçonné de trahison par le calife, il eut la main droite tranchée mais à la suite de sa prière devant une icône de la Vierge Marie, il eut la main recollée. Fervent défenseur des icônes en pleine crise iconoclaste, il fut un grand dévot à Marie et développa une véritable théologie mariale. Père de l’Église, saint des Églises Catholique et Orthodoxe, Docteur de l’Église.

    Saint Jean Damascène, Première homélie sur la Dormition de la Vierge Marie :

    « Les anges, avec les archanges, t’ont emportée ensemble. À ta sortie les esprits impurs qui hantent les airs ont frémi. Par ton passage l’air est béni, l’éther sanctifié. Avec joie le ciel accueille ton âme. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, donnez-nous toujours une grande dévotion pour Votre Très Sainte Mère !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans le Ciel

  • Lectures : Apocalypse de Saint Jean 12, 1

  • Méditation : Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, dit « Monsieur Olier » (1608-1657) : Prêtre et Mystique français, créateur du premier séminaire français, et fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice. Il rencontra plusieurs grandes figures spirituelles de son temps (saint Vincent de Paul, le Père Charles de Condren), se lia avec la bienheureuse Agnès de Langeac et fut influencé par la pensée de Bérulle. Figure éminente de l’École française de spiritualité, il a été un des artisans les plus importants de la spiritualité sacerdotale. II avait une grande piété mariale et a écrit plusieurs ouvrages de référence, dont le célèbre Vie intérieure de la Très Sainte Vierge.

    Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, Vie intérieure de la Très Sainte Vierge, Chap.XV : « Marie contribue à donner des enfants à Dieu et à former Jésus-Christ dans les âmes, par les sacrements et la prédication des apôtres ».

    « Non-seulement elle (la Vierge Marie) illumine, mais aussi elle purifie; c'est pourquoi elle paraît avec le dragon à ses pieds : ce qui marque qu'elle a puissance sur le péché et sur le père du péché, qui est le diable; et que tous les apôtres, les disciples, les prêtres et les autres ministres de la hiérarchie de l'Église, jusqu'aux exorcistes, tiennent et reçoivent de Jésus-Christ, par elle, la puissance de fouler aux pieds et d'écraser la tête du serpent. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, venez illuminer et purifier notre monde, soutenez-nous dans notre lutte contre le péché, et écrasez la tête du serpent !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Dim 1 Juil 2018 - 20:31

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Samedi 7 juillet, Rosaire pour la Maternité divine de Marie !


(Image : Nikola Obrazopisov, « Icône Theotokos », 1855)


Notre Grand Rosaire du premier samedi du mois et Fatima

Notre communauté de prière a pour objectif principal de prier chaque mois un Grand Rosaire en esprit de réparation contre les outrages commis envers le Cœur Immaculé de Marie.

En effet, le 13 juillet 1917, la Vierge Marie a demandé aux trois enfants (sainte Jacinthe Marto, saint François Marto et la vénérable Lucie dos Santos) la communion réparatrice des cinq premiers samedis, dont
l’un des objectifs est la conversion des pécheurs. Par la suite, la dévotion des premiers samedis a été développée et expliquée à Lucie dos Santos (devenue sœur Lucie), et ce en particulier le 10 décembre 1925. Notre-Dame a alors demandé que le premier samedi du mois, durant cinq mois consécutifs, les personnes souhaitant adopter cette dévotion :

  • se confessent
  • communient
  • récitent un chapelet
  • méditent 15 mn avec elle sur les Mystères du Rosaire, ou sur un seul Mystère…

… Le tout, en esprit de réparation pour les outrages commis envers Son Cœur Immaculé.

Par ailleurs, Notre-Dame a demandé cinq réparations pour les espèces d’offenses et de blasphèmes contre Son Cœur Immaculé. Les voici, dans l’ordre :


  • Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception
  • Les blasphèmes contre la Virginité de Marie
  • Les blasphèmes contre la Maternité divine et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes
  • Les blasphèmes de ceux qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère Immaculée
  • Les offenses de ceux qui l’outragent directement dans ses saintes images

Second cycle de cinq Grands Rosaires de réparation

Nous avons effectué un premier cycle de cinq Grands Rosaires de réparation de décembre 2017 à avril 2018.

Samedi 05 mai 2018, nous avons entamé notre second cycle de Grands Rosaires.


Citation :
Samedi 7 juillet 2018, nous prierons notre troisième Rosaire de ce second cycle, pour réparer les blasphèmes contre la Maternité divine de Marie et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes.


Méditations et prières

À partir de mardi, j’enverrai des méditations et prières portant sur les quatre séries de Mystères du Rosaire. Comme d’habitude, il ne sera pas du tout obligé de s’inspirer de ces textes, ni même de les lire. Vous pourrez également faire le choix de les lire au jour le jour, laisser la grâce agir… et prier ensuite votre Grand Rosaire samedi comme vous en avez l’habitude. Ou encore, prier votre Grand Rosaire du samedi en vous inspirant des méditations et prières que je vais envoyer jusqu’au vendredi 6 juillet 2018…

Citation :
La façon de prier votre Grand Rosaire le premier samedi du mois est laissée à votre initiative.

Mais à cycle nouveau, méditations et prières nouvelles : pour faciliter l’union de prière et renforcer le lien spirituel dans notre communauté, les méditations et prières publiées sont beaucoup plus courtes que lors de notre premier cycle de cinq Rosaires. En effet, notre premier cycle était tourné vers la méditation par la lecture ; notre deuxième cycle sera davantage axé sur la prière du cœur.


Union de prière et intentions générales

L’essentiel est de prier le Grand Rosaire de réparation dans la journée du samedi 05 mai 2018, en union de prière avec tous les priants de cette Communauté Hozana, et avec toutes les personnes pratiquant la dévotion réparatrice des premiers samedis. Nous énoncerons avant la prière du Rosaire les intentions générales de notre communauté :

Citation :
« Demander pardon pour tous les outrages commis contre le Cœur Immaculé de Marie, et surtout en réparation des blasphèmes proférés contre sa Maternité divine et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes; pour l’extension de la consécration au Cœur Immaculé de Marie et de la dévotion réparatrice des premiers samedis partout dans le monde ; pour la conversion des pécheurs et la victoire sur le mal, pour notre propre sanctification et celle de tous les priants de cette communauté. »

Il est très conseillé de demander en outre la conversion de la Russie et la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Saint Père, ou plutôt, « son renouvellement d’une manière explicite, exactement comme Notre-Dame l’a demandé », selon la formule employée par le Cardinal Burke.

En union de prière, avec et par Marie,

Mazette




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Lumen le Sam 28 Juil 2018 - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mar 3 Juil 2018 - 20:17

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 07 juillet : Mystères Joyeux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 07 juillet, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Joyeux

1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. La Visitation
3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem
4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)
5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple



Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant ces extraits de l’Ancien Testament : :

Deuxième Livre de Samuel 6, 9 :

« David eut peur de Yahweh en ce jour-là, et il dit : « Comment l’arche de Yahweh viendrait-elle vers moi ? »



1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24

  • Méditation : Sainte Élisabeth de la Trinité (1880-1906) : française. Pianiste douée, belle, courtisée et promise à une vie facile, elle entra au Carmel à 21 ans. Elle avait une grande dévotion à la Vierge Marie et a pris l’habit le jour de la fête de l’Immaculée Conception, le 08 décembre 1901. Atteinte de la maladie d’Addison en 1906 (à 26 ans), elle endura des souffrances terribles jusqu’à sa mort quelques mois plus tard, dans une union et un abandon total à Dieu. Grande mystique, sa spiritualité était tournée vars l’inhabitation trinitaire, le silence, le recueillement et l’oraison contemplative. Elle est l’auteur de plusieurs écrits spirituels, d’une riche correspondance et de nombreuses prières dont « Ô Mon Dieu, Trinité que j’adore », devenue célèbre dans le monde entier.

    Sainte Élisabeth de la Trinité, extrait de Le ciel dans la foi (1906) :)

    « Il me semble que l'attitude de la Vierge durant les mois qui s'écoulèrent entre l'Annonciation et la Nativité est le modèle des âmes intérieures, des êtres que Dieu a choisis pour vivre au-dedans, au fond de l'abîme sans fond. Dans quelle paix, dans quel recueillement Marie se rendait et se prêtait à toutes choses ! »

  • Prière

    Sainte Vierge Marie, aidez-nous à nous enfouir en Dieu et à vivre tout notre quotidien dans le recueillement !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Visitation

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56

  • Méditation : Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, dit « Monsieur Olier » (1608-1657) : prêtre et mystique français, créateur du premier séminaire français, et fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice. Il rencontra plusieurs grandes figures spirituelles de son temps (saint Vincent de Paul, le Père Charles de Condren), se lia avec la bienheureuse Agnès de Langeac et fut influencé par la pensée de Bérulle. Figure éminente de l’École française de spiritualité, il a été un des artisans les plus importants de la spiritualité sacerdotale. II avait une grande piété mariale et a écrit plusieurs ouvrages de référence, dont le célèbre Vie intérieure de la Très Sainte Vierge.

    Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, Vie intérieure de la très sainte Vierge, Chap. VI : « Mystère de la visitation » :

    « Ainsi, la très sainte Vierge est comme le prêtre et le pontife qui baptise et confirme ce grand saint, et lui donne une plénitude de l’Esprit de Jésus-Christ, proportionnée à la mission qu’il a à remplir dans le monde. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge, aidez-nous à comprendre et à vivre la mission que nous avons à remplir dans le monde !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12

  • Méditation : Sainte Gertrude d’Helfta (1256-1301 ou 1302) : Dite « Gertrude la Grande ». Née dans l’actuelle Allemagne, elle est confiée enfant au monastère cistercien d’Helfta, où elle eut pour maîtresse sainte Mechtilde de Hackeborn. Érudite et grande mystique, elle fut gratifiée de visions, eut une grande dévotion au Sacré-Cœur et rédigea plusieurs écrits restés célèbres. Elle est une des principales représentantes de ce que l’on appelle « la Mystique rhénane ».

    Prière de sainte Gertrude d’Helfta :

    « Salut, ô blanc Lis de la Trinité resplendissante et toujours tranquille ! Salut, ô Rose de beauté céleste ! C’est de Vous que le Roi des Cieux a voulu naître ; c’est de Votre lait qu’Il a voulu être nourri ; daignez aussi nourrir nos âmes des divines influences.  Ainsi soit-il. »

  • Prière

    Mère de Dieu, nourrissez nos âmes des divines influences et faites-nous grandir en Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39

  • Méditation : Bienheureux Guerric d’Igny (vers 1070/1080-1157) : Moine cistercien français, abbé d’Igny, il avait été remarqué par saint Bernard alors qu’il était novice à Clairvaux. Il devint un influent auteur, développant une forte spiritualité mariale, et fut le directeur spirituel de nombreux chevaliers. Il nous reste une cinquantaine de ses sermons, qui ont eu une grande influence dans le développement de la spiritualité cistercienne.

    Bienheureux Guerric d’Igny, Sermon pour la Présentation de Jésus au Temple :

    « Vierge des vierges, vous avez fourni la cire à la lumière que vous aviez reçue dans votre sein, lorsque, mère sans corruption, vous avez revêtu d'une chair sans tache, le Verbe incorruptible. »

  • Prière

    Sainte Marie, Mère Immaculée, enflammez nos âmes de l’amour de Dieu et éclairez-nous à la lumière de la sagesse divine !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52

  • Méditation :  Bienheureux père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus (1894-1967) : De son vrai nom Henri Grialou, prêtre français entré dans l’ordre des Carmes Déchaux en 1922. Il a fondé, avec plusieurs femmes laïques, l’Institut Notre-Dame de Vie, reconnu de droit pontifical en 1962. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie et vénérait beaucoup sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus. Il a laissé des écrits très célèbres, dont Je veux voir Dieu (1949), qui a connu un grand succès dès sa parution.

    Bienheureux Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus, Assidus à la prière avec Marie, (Ed. du Carmel, 2010, p. 43) :

    « Marie veille dans la nuit car elle est l’astre qui éclaire les nuits les plus sombres (…). Lorsqu’il n’y a plus d’espoir, c’est l’heure de Marie parce qu’elle est toute mère et uniquement mère. »

  • Prière

    Vierge Marie, vous qui êtes Toute Mère, faites briller l’espérance au cœur de nos nuits et ne laissez pas un de vos enfants s’égarer hors de la Vérité !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »


__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 4 Juil 2018 - 19:54

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 07 juillet : Mystères Lumineux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 07 juillet, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Lumineux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Lumineux

1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. Les Noces de Cana
3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu
4. La Transfiguration
5. L’institution de la Sainte Eucharistie



Nous pouvons aborder ces Mystères Lumineux en lisant et méditant cet extrait de l’Ancien Testament :

Exode 40, 34 :

« Alors la nuée couvrit la tente de réunion, et la gloire de Yahweh remplit la Demeure. »



1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 3, 13-17 ; Évangile selon Saint Marc 1, 9-11 ; Évangile selon Saint Luc 3, 21-22.

  • Méditation : Saint Ephrem le Syrien (306-373) : diacre syrien et théologien. Saint des Églises catholique et orthodoxe, Docteur de l’Église catholique. On le surnommait « La harpe du Saint-Esprit », tant ses hymnes et poèmes étaient magnifiques, notamment ceux portant sur la sainte Vierge Marie.

    « Voilà le Feu de l’Esprit dans le sein de sa Mère, voilà le Feu de l’Esprit dans le fleuve du Jourdain. Feu et Esprit dans notre baptême, dans le Pain et dans le Calice, Feu et Esprit. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, rendez-nous moins indignes de recevoir le Feu de l’Esprit !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. Les Noces de Cana

  • Lectures : Évangile selon saint Jean 2, 1-11

  • Méditation : Saint Jean-Marie Baptiste Vianney, appelé « Le saint curé d’Ars » (1786-1859) : Curé français. Célèbre pour sa vie de pénitence et ses mortifications, confesseur exceptionnel, curé zélé et plein de charité, il jouissait déjà de son vivant d’une grande réputation de sainteté. Saint Patron de tous les curés de l’univers.

    Saint Jean-Marie Baptiste Vianney dans Le saint Curé d’Ars, Une pensée par jour (12 octobre) :

    « Tout ce que le Fils demande au Père lui est accordé. Tout ce que la Mère demande au Fils lui est pareillement accordé. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, vous qui connaissez nos besoins, demandez au Seigneur de nous accorder les grâces qui nous sont nécessaires !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 4, 23-25 et 13, 24-30 ; Évangile selon Saint Marc 1, 14-15 et 10, 13-14 ; Évangile selon Saint Jean 10, 9-11.

  • Méditation : Père Jérôme (1907-1985): Né Jean Kiefer en Suisse dans une famille aisée, il perd toute une partie de sa famille durant son enfance. Ingénieur agronome, il devient religieux cistercien trappiste à l’âge de 21 ans : il entre en 1928 (le jour de l’Immaculée conception) à l’Abbaye Notre-Dame de sept-Fons en France. Il y est notamment maître des novices et s’occupe également beaucoup du fruitier. Ordonné prêtre en 1936, doté d’une spiritualité très riche, il a laissé plusieurs écrits qui ont été publiés à titre posthume.


    Père Jérôme, La salutation angélique :

    « Mère de Dieu ». On ne mesure pas l’élévation d’un pareil titre ! Et je me délecte allègrement à penser à ceux qui jugent le « Je vous salue, Marie » comme dévotion infantile ou prière pour vieilles bonnes femmes ! Pourquoi ne pas avouer que, lorsque certaines paroles ont un trop grand poids, on n’aime pas les dire ? Mais c’est là timidité dans la Foi. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à rompre avec toute timidité ou tiédeur dans la foi !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Transfiguration

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 17, 1-9 ; Évangile selon Saint Marc 9, 2-9 ; Évangile selon Saint Luc 9, 28-36.

  • Méditation : Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) : Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.

    « Le soleil qu’est Dieu doit faire pénétrer sa chaleur dans notre âme par ses rayons, et ce faisceau de rayons, c’est Marie. Et ainsi notre âme grandit et les fleurs des vertus s’y épanouissent. »

  • Prière

    Vierge Marie, faites pénétrer Dieu dans notre âme et aidez-la à grandir !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. L’institution de la Sainte Eucharistie

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 26-29 ; Évangile selon Saint Marc 14, 22-25 ; Évangile selon Saint Luc 22, 17-20 ; Évangile selon Saint Jean 6, 47-59.

  • Méditation : Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix, de son vrai nom Édith Stein (1891-1942) : Juive allemande, elle fut la première femme docteur en philosophie et devint l’assistante du philosophe Edmund Husserl. Elle se convertit au catholicisme en 1921, puis entra au Carmel en 1933, et prit l’habit en 1934. Elle mourut avec sa sœur en déportation à Auschwitz en 1942, et a laissé de nombreux écrits. Elle a été déclarée Co-patronne de l’Europe.

    Édith Stein, Le secret de la Croix :

    « Ta communion, ma Mère ! N'était-elle pas comme un retour à cette unité insaisissable, lorsque tu Le nourrissais de ta chair et de ton sang ? Mais maintenant, c'est Lui qui te nourrit (…).Ô Mère, apprends-nous à recevoir le Corps du Seigneur comme Tu l’as reçu. »

  • Prière

    Très sainte Mère de Dieu, apprenez-nous à recevoir le Corps du seigneur comme vous l’avez reçu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Jeu 5 Juil 2018 - 20:30

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 07 juillet : Mystères Douloureux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 07 juillet, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Douloureux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Douloureux

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers
2. La Flagellation
3. Le Couronnement d’épines
4. Le Portement de Croix
5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix



Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait du Psaume 86, 16 :

« Tourne vers moi tes regards et aie pitié de moi ;

donne ta force à ton serviteur,

et sauve le fils de ta servante. »



1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46

  • Méditation : Saint François de Sales (1567-1622) : du Duché de Savoie. Évêque de Genève, fondateur de l’Ordre de la Visitation avec sainte Jeanne de Chantal, il fut un des théologiens les plus considérés de son temps. Très charitable, il sut ramener par la douceur un grand nombre de protestants à la foi catholique. Il a laissé de nombreux écrits, dont « Introduction à la vie dévote », devenu un immense classique de la spiritualité catholique. Docteur de l’Église (surnommé le « Docteur de l’Amour »). Saint Patron des journalistes et écrivains.

    Saint François de Sales dans Abrégé du véritable esprit de saint François de Sales par l’abbé de Baudry (1844) :

    « Toutes les fois que j’entre dans un lieu consacré à notre auguste reine, je sens par un tressaillement d’amour que je suis chez ma Mère, car je sens bien que je suis le fils de celle qui est le refuge des pécheurs. »

  • Prière

    Très Sainte Mère, soyez notre refuge et aidez-nous à faire la volonté de Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Flagellation

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1

  • Méditation : Bienheureux Jerzy Popieluszko, martyr de la foi (1947-1984) : Prêtre polonais, aumônier du syndicat Solidarnosc et opposant célèbre au régime communiste dans son pays. Il condamnait régulièrement la pratique de l’avortement et célébrait dans sa paroisse des messes dites « Messes pour la Patrie ».Capturé, torturé puis assassiné sur les ordres du régime communiste en place, son martyre a renforcé l’unité et la foi du peuple polonais, suscitant beaucoup de conversions et vocations sacerdotales.

    Jerzy Popieluszko, Litanies de Notre-Dame de Częstochowa (extrait) :

    « Notre-Dame de Częstochowa, Mère des innocents que l'on a condamnés, priez pour nous.

    Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux qui disent la vérité, priez pour nous.

    Notre-Dame de Częstochowa, Mère de ceux que l'on ne peut corrompre, priez pour nous. »


  • Prière

    Notre-Dame, Mère de ceux que l’on rejette, priez pour nous afin que cesse le drame de l’avortement !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. Le Couronnement d’épines

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6

  • Méditation : Sainte Jeanne de Chantal (1572-1641) : Issue de la noblesse de robe, elle reçut une bonne éducation et épousa à l’âge de 20 ans le baron de Chantal dont elle eut six enfants. Son mariage fut très heureux mais elle devint veuve à l’âge de 29 ans. Désespérée mais se sentant appelée par Dieu, elle rencontra saint François de Sales qui devint son directeur spirituel. Ils entretinrent tous deux une grande amitié spirituelle et fondèrent en 1610 l’Ordre de la Visitation, qu’elle dirigea. On dit souvent que sainte Jeanne de Chantal sut sanctifier tous ses états de vie : épouse, mère, veuve et religieuse. Elle est la protectrice des personnes oubliées, des repris de justice, des mères de famille et des veuves.

    Extrait d’une prière de sainte Jeanne de Chantal :

    « Ô Mère très pure, Vous nous appelez en disant : Hé, venez, mes filles, que vos cœurs soient des vaisseaux tout vides et mon Fils y versera la rosée dont Son chef est couvert, et les gouttes de la nuit de sa Passion dont sa Tête est emperlée se convertiront en perles de consolation. »

  • Prière

    Mère très pure, aidez-nous à unir nos humiliations et souffrances à celles du Christ durant Sa Passion ! !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. Le Portement de Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17

  • Méditation : Saint Gabriel de l’Addolorata, dit aussi Saint Gabriel de Notre-Dame des 7 Douleurs, ou Saint Gabriel de la Vierge des Douleurs (1838-1862) : Né en Italie au sein d’une famille nombreuse, il entra chez les religieux Passionistes à l’âge de 18 ans. Il reçut les ordres mineurs en 1861 et mourut à l’âge de 24 ans, en 1862, des suites d’une tuberculose. Grand dévot à Marie, il supporta joyeusement toutes ses souffrances et mourut dans une extase. Après sa mort, il joua un rôle important dans la spiritualité et la sanctification de sainte Gemma Galgani. Il a été proposé pour devenir le patron des novices et des séminaristes.

    Extrait d’une prière de saint Gabriel de l’Addolorata :

    « Je crois, Ô Marie, que vous êtes la Mère de tous les hommes (…). C’est par vous que nous recevons le don inestimable de la sainte persévérance. »

  • Prière

    Vierge Marie, Mère de tous les hommes, donnez-nous la sainte persévérance et la patience pour porter nos croix !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37

  • Méditation : Saint Pio de Pietrelcina, dit « Padre Pio » (1887-1968) : italien. Frère mineur Capucin, prêtre et confesseur. Sa vie entière, émaillée de nombreux miracles, est un modèle de sainteté : lui-même reçut les stigmates. Il jouissait de son vivant d’une grande réputation de sainteté, avait une grande dévotion pour la Très Sainte Vierge Marie, et plaçait le Saint Rosaire au cœur de sa vie de prière. Saint Patron des confesseurs, des adolescents et des volontaires de la défense civile.

    Saint Padre Pio dans Padre Pio : une pensée par jour (12 mai) :

    « Prends appui sur la Croix du Christ, à l'exemple de Marie. Tu y trouveras un grand réconfort. Marie est restée, debout, aux pieds de son Fils crucifié. Jamais Jésus ne l'a autant aimée qu'en ce moment d'indicible souffrance. (Ep 3, 564)»

  • Prière

    Mère du Sauveur, apprenez-nous à nous appuyer sur la Croix du Christ lorsque nous traversons des difficultés !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Ven 6 Juil 2018 - 19:40

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 07 juillet : Mystères Glorieux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 07 juillet, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Glorieux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystères Glorieux

1. La Résurrection
2. L’Ascension
3. La Pentecôte
4. L’Assomption
5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans les cieux



Nous pouvons aborder ces Mystères Glorieux en lisant et méditant cet extrait du Livre d’Isaïe 11, 10 :

«« Et il arrivera en ce jour-là : La racine de Jessé, élevée comme un étendard pour les peuples, sera recherchée par les nations, et son séjour sera glorieux. »



1. La Résurrection

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 62-66 et 28, 1-10 ; Évangile selon Saint Marc 16, 1-14 ; Évangile selon Saint Luc 24, 1-31 ; Évangile selon saint Jean 20, 1-29

  • Méditation : Saint Vincent Ferrier (1350-1419) : Issu de la noblesse aragonaise, il entra à 17 ans dans l’Ordre Dominicain. Ordonné prêtre, il ne tarda pas à devenir célèbre grâce à ses talents d’orateur. Acteur important lors du Grand Schisme d’Occident, il parcourut toute une partie de l’Europe et prêcha inlassablement : surnommé « L’ange de l’Apocalypse » ou « L’ange du Jugement », il exhortait les personnes à s’assurer leur salut. Ses prédications attiraient les foules et furent accompagnées de nombreux miracles. Saint patron des constructeurs, couvreurs, plombiers, poseurs de revêtements de sol, il est invoqué contre l’épilepsie et le mal de tête.

    St Vincent Ferrier, extrait du Sermon : « L’apparition de Jésus à Sa mère au matin de la Résurrection » :

    « La Vierge était absolument certaine de la Résurrection de son Fils, puisqu'Il l'avait si ouvertement prédite ; mais elle ignorait l'heure qui, en effet, ne se trouve nulle part déterminée. Elle passa donc cette nuit, qui lui parut bien longue, à réfléchir sur l'heure possible de la Résurrection. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, Vous qui nous avez annoncé Votre Parousie, aidez-nous à imiter Votre sainte Mère dans sa foi et son espérance indéfectibles en Vos paroles !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. L’Ascension

  • Lectures : Évangile selon Saint Marc 16, 14-20 ; Évangile selon Saint Luc 24, 41-53

  • Méditation : Saint Alphonse de Liguori (1696-1787) : Issu d’une grande famille napolitaine, il fut un avocat brillant avant de choisir finalement la prêtrise et d’être ordonné à l’âge de 27 ans. Il devint par la suite évêque, puis fondateur de la Congrégation du Très Saint Rédempteur (« Les Rédemptoristes »), reconnue par le Saint-Siège en 1749. Il fut un missionnaire infatigable, mais aussi un grand théologien et un mystique. Il mit au centre de sa spiritualité l’Adoration du Saint-Sacrement, la dévotion à la Vierge Marie et l’oraison (chapelet et oraison contemplative). Il a laissé de nombreux écrits édifiants, dont « Les Gloires de Marie », « L’art d’aimer Jésus-Christ » ou encore « Les visites au Saint-Sacrement ». Docteur de l’Église. Saint Patron des confesseurs, moralistes et théologiens.

    Saint Alphonse de Liguori, Les gloires de Marie, - Chap VIII : « Marie, notre salut », II. « Marie secourt ses serviteurs dans le purgatoire » :

    « Voici en quels termes la divine Mère s'exprimait dans une révélation à sainte Brigitte : Je suis la Mère de toutes les âmes captives en purgatoire ; car à toute heure mes prières adoucissent de quelque manière les châtiments dus aux fautes qu'elles ont commises pendant leur vie mortelle. »

  • Prière

    Sainte Mère de Dieu, nous vous prions de soulager les âmes qui se trouvent au purgatoire, notamment celles des êtres que nous avons aimés !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Pentecôte

  • Lectures : Actes des Apôtres 2, 1-21

  • Méditation : Jean-Joseph Gaume, dit Monseigneur Gaume (1802-1879) : français. Ordonné prêtre en 1825, il devint professeur de théologie puis fut nommé protonotaire apostolique en 1854 par le pape Pie IX. Auteur prolifique, il écrivit de nombreux ouvrages portant sur la théologie, l’histoire et l’éducation, et réfléchit beaucoup à propos du matérialisme envahissant les sociétés chrétiennes au XIXème siècle. Ses ouvrages les plus célèbres restent le « Traité du Saint-Esprit » et le « Catéchisme de persévérance ».

    Monseigneur Gaume, Traité du Saint-Esprit, Tome 2, Chapitre XII :

    « En retournant à Son Père, Notre-Seigneur laissait l’Église au berceau. Petite et tendre enfant, elle avait besoin de lait et de soins maternels : Il lui donne Sa mère pour nourrice. »

  • Prière

    Vierge Marie, Mère de l’Église, veillez sur la Sainte Église et tous ses membres !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. L’Assomption

  • Deux Lectures :
    « Constitution apostolique Munificentissimus Deus du 1er novembre 1950 sur la définition du Dogme de l’Assomption – Pie XII :
    40. C’est pourquoi l’auguste Mère de Dieu, unie de toute éternité à Jésus-Christ, d’une manière mystérieuse, par « un même et unique décret » de prédestination, immaculée dans sa conception, Vierge très pure dans sa divine Maternité, généreuse associée du Divin Rédempteur qui remporta un complet triomphe du péché et de ses suites, a enfin obtenu comme suprême couronnement de ses privilèges d’être gardée intacte de la corruption du sépulcre, en sorte que, comme son Fils, déjà auparavant, après sa victoire sur la mort, elle fut élevée dans son corps et dans son âme, à la gloire suprême du ciel où Reine, elle resplendirait à la droite de son fils, Roi immortel des siècles. (…)

    45. C’est pourquoi, si quelqu’un — ce qu’à Dieu ne plaise — osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu’il sache qu’il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique. »

    - Voir aussi : Vatican II, Lumen Gentium, Chapitre VIII, 59 (« La Sainte Vierge après l’Ascension »)


  • Méditation : Père Émile Neubert (1878-1967) : Prêtre et religieux de la Société de Marie (Marianiste). Il rédigea la première thèse de doctorat en théologie centrée sur la Vierge Marie, puis fut supérieur du séminaire marianiste international de Fribourg en Suisse jusqu’en 1949. Il fut en contact avec le serviteur de Dieu Frank Duff (fondateur de la Légion de Marie) et saint Maximilien Kolbe (fondateur de la Milice de l’Immaculée). Il a laissé plusieurs écrits qui sont aujourd’hui redécouverts et de plus en plus lus et appréciés.

    Père Émile Neubert, Mon Idéal, Jésus Fils de Marie, chap. 3, « Contemple et admire » (Jésus s’adressant au fidèle) :

    « Et j’ai voulu qu’au ciel même elle [la Vierge Marie] me soit associée ; comme je suis avocat auprès du Père, qu’elle soit avocate auprès de moi, pour distribuer aux hommes toutes les grâces qu’avec moi elle a contribué à leur gagner. »

  • Prière

    Mère du Sauveur, intercédez auprès du Seigneur pour ceux qui nous sont chers, notamment pour ceux qui ont besoin de grâces de conversion !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans le Ciel

  • Lectures : Apocalypse de Saint Jean 12, 1

  • Méditation : Père Reginald Garrigou-Lagrange (1877-1964) : prêtre et théologien dominicain français, penseur néo-thomiste et grande figure de la spiritualité catholique du XXème siècle, il a écrit de nombreux ouvrages. Il avait une grande dévotion pour la Vierge Marie et priait tous les jours le Saint Rosaire.

    Père Reginald Garrigou-Lagrange, La Mère du Sauveur et notre vie intérieure (1948) :

    « D'après ce que les Pères de l'Eglise nous ont transmis sur Marie, nouvelle Eve, que beaucoup d'entre eux ont vue annoncée dans les paroles divines de la Genèse (III, 15) : « La postérité de la femme écrasera la tête du serpent », c'est une doctrine commune et certaine dans l'Église et même proche de la foi que la Sainte Vierge, Mère du Rédempteur, lui est associée dans l'œuvre rédemptrice comme cause secondaire et subordonnée, ainsi qu’Ève fut associée à Adam dans l'œuvre de perdition. »

  • Prière

    Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes, aidez vos enfants à vaincre le mal en eux et autour d’eux et écrasez la tête du serpent !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Sam 28 Juil 2018 - 19:30

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Samedi 4 août 2018 : 4ème Grand Rosaire
de notre 2ème cycle de Rosaires !




Notre Grand Rosaire du premier samedi du mois et Fatima

Notre communauté de prière a pour objectif principal de prier chaque mois un Grand Rosaire en esprit de réparation contre les outrages commis envers le Cœur Immaculé de Marie.

En effet, le 13 juillet 1917, la Vierge Marie a demandé aux trois enfants (sainte Jacinthe Marto, saint François Marto et la vénérable Lucie dos Santos) la communion réparatrice des cinq premiers samedis, dont
l’un des objectifs est la conversion des pécheurs. Par la suite, la dévotion des premiers samedis a été développée et expliquée à Lucie dos Santos (devenue sœur Lucie), et ce en particulier le 10 décembre 1925. Notre-Dame a alors demandé que le premier samedi du mois, durant cinq mois consécutifs, les personnes souhaitant adopter cette dévotion :

  • se confessent
  • communient
  • récitent un chapelet
  • méditent 15 mn avec elle sur les Mystères du Rosaire, ou sur un seul Mystère…

… Le tout, en esprit de réparation pour les outrages commis envers Son Cœur Immaculé.

Par ailleurs, Notre-Dame a demandé cinq réparations pour les espèces d’offenses et de blasphèmes contre Son Cœur Immaculé. Les voici, dans l’ordre :


  • Les blasphèmes contre l’Immaculée Conception
  • Les blasphèmes contre la Virginité de Marie
  • Les blasphèmes contre la Maternité divine et le refus de la reconnaître comme Mère des hommes
  • Les blasphèmes de ceux qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère Immaculée
  • Les offenses de ceux qui l’outragent directement dans ses saintes images

Second cycle de cinq Grands Rosaires de réparation

Nous avons effectué un premier cycle de cinq Grands Rosaires de réparation de décembre 2017 à avril 2018.

Samedi 05 mai 2018, nous avons entamé notre second cycle de Grands Rosaires.


Citation :
Samedi 04 août 2018, nous prierons notre quatrième Rosaire de ce second cycle, pour réparer les blasphèmes de ceux qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère Immaculée.


Méditations et prières

À partir de mardi, j’enverrai des méditations et prières portant sur les quatre séries de Mystères du Rosaire. Comme d’habitude, il ne sera pas du tout obligé de s’inspirer de ces textes, ni même de les lire. Vous pourrez également faire le choix de les lire au jour le jour, laisser la grâce agir… et prier ensuite votre Grand Rosaire samedi comme vous en avez l’habitude. Ou encore, prier votre Grand Rosaire du samedi en vous inspirant des méditations et prières que je vais envoyer jusqu’au vendredi 03 août 2018…

Citation :
La façon de prier votre Grand Rosaire le premier samedi du mois est laissée à votre initiative.

Mais à cycle nouveau, méditations et prières nouvelles : pour faciliter l’union de prière et renforcer le lien spirituel dans notre communauté, les méditations et prières publiées sont beaucoup plus courtes que lors de notre premier cycle de cinq Rosaires. En effet, notre premier cycle était tourné vers la méditation par la lecture ; notre deuxième cycle sera davantage axé sur la prière du cœur.


Union de prière et intentions générales

L’essentiel est de prier le Grand Rosaire de réparation dans la journée du samedi 04 août 2018, en union de prière avec tous les priants de cette Communauté Hozana, et avec toutes les personnes pratiquant la dévotion réparatrice des premiers samedis. Nous énoncerons avant la prière du Rosaire les intentions générales de notre communauté :

« Demander pardon pour tous les outrages commis contre le Cœur Immaculé de Marie, et surtout en réparation des blasphèmes de ceux qui cherchent à mettre dans le cœur des enfants l’indifférence, le mépris, et même la haine, contre cette Mère Immaculée; pour l’extension de la consécration au Cœur Immaculé de Marie et de la dévotion réparatrice des premiers samedis partout dans le monde ; pour la conversion des pécheurs et la victoire sur le mal, pour notre propre sanctification et celle de tous les priants de cette communauté. »


Il est très conseillé de demander en outre la conversion de la Russie et la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie par le Saint Père, ou plutôt, « son renouvellement d’une manière explicite, exactement comme Notre-Dame l’a demandé », selon la formule employée par le Cardinal Burke.

En union de prière, avec et par Marie,

Mazette




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mar 31 Juil 2018 - 20:50

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 04 août : Mystères Joyeux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 04 août, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Joyeux

1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. La Visitation
3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem
4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)
5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple



Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant ces extraits du Livre d’Ézéchiel 37, 23 : :

« Ils ne se souilleront plus par leurs idoles, par leurs abominations, et par toutes leurs transgressions; je les retirerai de tous les lieux qu'ils ont habités et où ils ont péché, et je les purifierai; ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu. »



1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24

  • Méditation : Vénérable François Libermann, né Jacob Libermann (1802-1852) : Né dans une famille juive d’Alsace, fils de rabbin, il se convertit au catholicisme à l’âge de 24 ans. Ordonné prêtre en 1841, il s’investit dans les missions en Afrique noire et fonde la même année la Société du Saint Cœur de Marie. Il l’intègre en 1848 à la Congrégation du Saint-Esprit, dont il est considéré comme le deuxième fondateur (Les membres sont appelés les Missionnaires du Saint-Esprit, et plus couramment les Spiritains).

    Prière du vénérable François Libermann :

    « Ô très saint et très adorable Esprit, faites-moi entendre Votre douce et aimable Voix. Je veux être devant Vous comme une plume légère, afin que votre Souffle m’emporte où Il veut et que je ne Lui oppose jamais la moindre résistance. Ainsi soit-il. »

  • Prière

    Esprit Saint, nous Vous en prions, faites de nous des plumes portées par Votre souffle et entièrement abandonnées à la volonté de Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Visitation

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56

  • Méditation : Vénérable mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus, de son vrai nom Théodelinde Bourcin-Dubouché (1809-1863) : Française, fille d’un haut fonctionnaire, elle grandit dans une famille catholique mais peu fervente. Durant sa jeunesse, elle développe un grand talent de peintre tandis qu’elle vit une spiritualité de plus en plus intense, entretenue par des songes et visions (elle a peint la Sainte Face d’après un songe marquant). Elle fonde en 1848 un Tiers-ordre régulier et séculier, lié au Carmel (la Congrégation de l’Adoration à Paris, rue d’Ulm), et prend l’habit. En 1855, elle est gravement brûlée alors qu’elle tente de sauver le Saint-Sacrement de l’incendie ravageant la chapelle qui l’abrite.

    Vénérable mère Marie-Thérèse du Cœur de Jésus :

    « Lorsque la charité s’en va par une porte, le démon entre par une autre et dévaste la pauvre maison, vide d’amour… (…) Ne dites jamais : je n’aime que Dieu, je n’aime plus les créatures. »

    Citation trouvée ici :

    https://www.adorationreparatrice.fr/ses-ecrits

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, aidez-nous à avoir un amour surnaturel pour le prochain !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12

  • Méditation :  Sainte Marie de Jésus Crucifié, de son vrai nom Mariam Baouardy (1846-1878) : Libano-palestinienne, surnommée « La petite Arabe », elle naquit en Galilée. Orpheline à l’âge de 3 ans, elle fut recueillie par un oncle mais s’enfuit de chez lui quand elle eut 13 ans, ce dernier voulant la marier de force alors que Mariam souhaitait devenir religieuse. Égorgée par un musulman parce qu’elle refusait de renier sa foi, elle fut soignée par une femme inconnue en qui elle reconnut la Vierge Marie. Elle entra au Carmel de Pau et prononça ses vœux perpétuels en 1871. En 1875, elle participa à la fondation d’un nouveau Carmel en Terre Sainte. Elle fut stigmatisée et comblée de dons et grâces mystiques durant toute son existence : extases, lévitations, transverbération… Elle mourut des suites d’une fracture du bras à 32 ans.

    Extrait d’une prière de sainte Marie de Jésus crucifié (Mariam Baouardy) :

    « J'habite dans les entrailles de ma Mère, j'y trouve mon Bien-Aimé. Suis-je donc orpheline ? Dans le sein de Marie, j'ai trouvé la vie. Ne dites pas que je suis orpheline : j'ai Marie pour Mère et Dieu pour Père. »

  • Prière

    rès Sainte Mère de Dieu, aidez tous les hommes à mieux comprendre votre place dans les mystères divins !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39

  • Méditation : Érasme (vers 1467-1536) :  Néerlandais, chanoine régulier de saint Augustin, il fut théologien mais reste aujourd’hui un des philosophes et humanistes les plus célèbres de la Renaissance. Critique vis-à-vis des Papes et du clergé lorsque leurs mœurs et modes de vie ne lui semblaient pas conformes aux préceptes évangéliques, il attaqua également le protestantisme  (notamment Luther en écrivant « De libero arbitrio »). Il fut un grand ami de saint Thomas More.

    Érasme, Lettre de Marie au parti Évangélique, 1527 :

    « Vous voulez me chasser de vos temples ? Vous ne m’expulserez pas sans expulser aussi mon Fils, que je tiens sur mes genoux. Ou bien vous nous chasserez ensemble, ou bien vous devrez nous conserver tous les deux. »

  • Prière

    Très Sainte Mère de Dieu, aidez tous les hommes à mieux comprendre votre place dans les mystères divins !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52

  • Méditation : Saint Jean de la Croix (1542-1591) : Carme espagnol, il est ordonné prêtre à l’âge de 25 ans et réforme l’Ordre avec sainte Thérèse d’Avila (« Ordre des Carmes Déchaux ou Déchaussés »). Il devient son directeur spirituel et a une grande influence sur elle. Il traverse de nombreuses épreuves et persécutions jusqu’à sa mort. Grand mystique, il a laissé de nombreux chefs-d’œuvre (spirituels et littéraires) : « La nuit obscure », « La montée du Carmel », « La vive flamme d’amour », « Le Cantique spirituel ». Docteur de l’Église (surnommé « Le Docteur mystique »), saint Patron des poètes espagnols et des contemplatifs.

    Saint Jean de la Croix, Cantique spirituel B, strophe 1, 11 :

    « La foi et l’amour sont les deux conducteurs d’aveugle qui te mèneront, par des chemins inconnus de toi, jusqu’aux secrets abîmes de Dieu. »

  • Prière

    Vierge Immaculée, obtenez-nous la foi et l’amour qui nous mèneront jusqu’aux secrets abîmes de Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »


__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 1 Aoû 2018 - 20:09

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 04 août : Mystères Lumineux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 04 août, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Lumineux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Lumineux

1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. Les Noces de Cana
3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu
4. La Transfiguration
5. L’institution de la Sainte Eucharistie



Nous pouvons aborder ces Mystères Lumineux en lisant et méditant cet extrait du Livre d’Isaïe 14, 12 :

« Comment es-tu tombé du ciel, astre brillant, fils de l’aurore ? Comment es-tu renversé par terre, toi, le destructeur des nations ? »



1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 3, 13-17 ; Évangile selon Saint Marc 1, 9-11 ; Évangile selon Saint Luc 3, 21-22.

  • Méditation : Saint Charles Lwanga, martyr (1865-1886) : Ougandais, il était chef des pages à la cour du roi Mwanga II. Ce dernier s’en prit aux chrétiens, et notamment à ses pages convertis parce qu’ils refusaient d’avoir des relations sexuelles avec lui. Il fit arrêter ses pages chrétiens (catholiques et anglicans) ainsi que ceux qui avaient entamé leur catéchuménat afin de leur faire renier leur foi. Anticipant leur martyre, Charles Lwanga baptisa ceux qui ne l’étaient pas encore avant qu’ils soient tous brûlés vifs, publiquement et à petit feu. Saint Kizito, plus jeune martyr africain (14 ans à l’époque) fut un des compagnons de saint Charles Lwanga.

    Dernières paroles de saint Charles Lwanga adressées à son bourreau :

    «Tu me brûles, mais c'est comme si tu versais de l'eau pour me laver !»

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, rendez-nous brûlants de Vérité et aidez-nous à ne jamais rien renier de notre foi !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. Les Noces de Cana

  • Lectures : Évangile selon saint Jean 2, 1-11

  • Méditation : Vénérable Fulton Sheen (1895-1979) : Américain, il est ordonné prêtre en 1919, puis sacré évêque en 1951, et devient archevêque de Newport en 1969. Directeur national pour l’Amérique de l’œuvre de la Propagation de la Foi, il a dirigé deux revues religieuses et rédigé de nombreux écrits. Mais c’est surtout à la radio et à la télévision qu’il s’est illustré : orateur brillant, il a beaucoup exercé son apostolat au sein des médias, suscitant ainsi de nombreuses conversions au catholicisme.

    Vénérable Fulton Sheen, Du haut de la Croix, « La victoire sur le péché », Troisième parole : « La luxure - Femme, voilà votre fils… voilà ta mère » :

    « À mesure que l’attrait du spirituel diminue, les exigences charnelles augmentent (…) La tendance particulière à cette époque, c’est d’établir l’équivalence entre la perpétuité du mariage et le plaisir sexuel, si bien que le plaisir n’existant plus on présume que le lien est automatiquement dissous. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, soutenez les couples chrétiens soumis aujourd’hui à tant de critiques et de tentations !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 4, 23-25 et 13, 24-30 ; Évangile selon Saint Marc 1, 14-15 et 10, 13-14 ; Évangile selon Saint Jean 10, 9-11.

  • Méditation : Gilbert Keith Chesterton (1874-1936) : Il est considéré comme un des plus grands écrivains anglais. Homme d’une intelligence brillante, il se convertit au catholicisme en 1922 et écrivit plusieurs œuvres apologétiques. Très célèbre pour ses romans, il fut également auteur de nouvelles policières à succès mais aussi journaliste, poète, et biographe (il écrivit entre autres une vie de saint François d’Assise). Il fut surtout un essayiste exceptionnel et plusieurs de ses essais consacrés au catholicisme sont aujourd’hui considérés comme des chefs-d’œuvre : « Hérétiques », « Orthodoxie », et surtout « L’homme éternel », qui convertit l’écrivain britannique C.S. Lewis. Une enquête sur sa cause de béatification est en cours.

    Gilbert Keith Chesterton, L’Église catholique et la conversion, 1926 : 

    « La plupart des idées que le monde trouve nouvelles, remises au goût du jour, ne sont en réalité que d'anciennes erreurs. Or l'Église catholique a entre autres devoirs, celui d'empêcher les gens de recommettre ces vieilles erreurs, de les répéter sans cesse et sans cesse. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, soutenez et fortifiez Votre Église dans son devoir de dénoncer toutes les erreurs !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Transfiguration

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 17, 1-9 ; Évangile selon Saint Marc 9, 2-9 ; Évangile selon Saint Luc 9, 28-36.

  • Méditation : Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916) : Issu d’une vieille famille aristocratique, il est éduqué dans la foi catholique. Orphelin à l’âge de six ans, il est élevé par une de ses tantes mais perd la foi durant l’adolescence, et mène par la suite une jeunesse dissipée, dilapidant son héritage. Il se destine d’abord à intégrer la cavalerie mais il préfère explorer le Maroc. Il retrouve la foi chrétienne et devient trappiste en 1890, puis ermite en 1897. Il vit d’abord en Palestine puis s’installe dans le Sahara algérien où il côtoie Berbères et Touaregs, et développe une nouvelle approche apostolique. Il est assassiné devant son ermitage. Il nous a laissé de nombreuses méditations montrant sa profonde spiritualité au centre de laquelle se trouvait l’Adoration eucharistique.

    Citation du bienheureux Charles de Foucauld dans Charles de Foucauld (1858-1916) - Biographie, de Pierre Sourisseau Salvator, 2016 :

    « On ne peut pas vivre au milieu de ces malheureux musulmans, schismatiques, hérétiques sans soupirer après le jour où la lumière se lèvera sur eux. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, convertissez toutes les personnes non catholiques !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. L’institution de la Sainte Eucharistie

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 26-29 ; Évangile selon Saint Marc 14, 22-25 ; Évangile selon Saint Luc 22, 17-20 ; Évangile selon Saint Jean 6, 47-59.

  • Méditation : Saint Jean Bosco, dit Don Bosco (1815-1888) : Italien, issu d’un milieu paysan très pauvre, il devint prêtre en 1841 et se consacra à l’éducation des enfants et adolescents défavorisés : il fonda en 1859 la Société de saint François de Sales (« Les Salésiens »). Pour les garçons, il créa l’Oratoire (à l’origine de la Congrégation des prêtres salésiens) ; pour les filles, la Congrégation de Marie Auxiliatrice. Il a beaucoup encouragé la dévotion à Marie Auxiliatrice, et fut à l’origine de la construction de la grande Basilique de Marie Auxiliatrice à Turin. Il est resté également célèbre pour ses songes et ses prophéties.

    Saint Jean Bosco s’adressant à de nombreux jeunes de son entourage, le lendemain d’un rêve prophétique qu’il avait fait en mai 1862 (songe célèbre surnommé « Les Trois Blancheurs » ou « Les Deux colonnes ») :

    « De graves persécutions et tourments attendent l’Église; il reste deux seuls moyens pour la sauver : Marie, aide des chrétiens, et l'Eucharistie. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, soutenez vos enfants chrétiens dans les tribulations qu’ils traversent, et montrez-leur la valeur infinie de la sainte Eucharistie !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Jeu 2 Aoû 2018 - 18:14

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 04 août : Mystères Douloureux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 04 août, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Douloureux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Douloureux

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers
2. La Flagellation
3. Le Couronnement d’épines
4. Le Portement de Croix
5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix



Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait du Livre de Jérémie 5, 19 : 

 « Et quand vous demanderez : « Pourquoi Yahvé, notre Dieu, nous a-t-il fait tout cela ? » Tu leur répondras : « De même que vous m’avez abandonné pour servir en votre pays des dieux étrangers, de même vous servirez des étrangers en un pays qui n’est pas le vôtre. »



1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46

  • Méditation : Père Augustin Berthe (1830-1907) : Prêtre catholique français, missionnaire et prédicateur rédemptoriste (membre de la congrégation du Très Saint Rédempteur). Il a écrit de nombreux ouvrages à succès, notamment  en 1887 une biographie de Garcia Moreno (président de l’Équateur et fervent catholique, assassiné en 1875 et dont il fut le secrétaire), et Jésus-Christ, sa vie, sa passion, son triomphe (1902). Il fut une grande figure du catholicisme fidèle et missionnaire de son époque.

    Augustin Berthe, Jésus-Christ, Sa vie, Sa Passion, Son triomphe, 1902 :

    « Une troisième fois il rentra dans la grotte pour y souffrir une mortelle agonie (…). Il vit des millions et des millions de pécheurs rachetés par lui, qui le poursuivaient de leur mépris et de leur haine féroce pendant toute la durée des siècles. Ils persécutaient son Église, foulaient aux pieds l’Hostie sainte, brisaient sa croix, blasphémaient sa divinité, égorgeaient ses enfants, et travaillaient de toutes leurs forces à plonger dans l’enfer les âmes pour lesquelles il donnait son sang ! »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, ayez pitié des pécheurs qui Vous haïssent et persécutent Votre Église, et convertissez-les !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Flagellation

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1

  • Méditation : Saint Louis (1214-1270) : Fils du roi de France Louis VIII et de la princesse Blanche de Castille, petit-fils de Philippe Auguste et futur grand-père de Philippe le Bel, il devint roi de France à l’âge de 12 ans sous le nom de Louis IX. Très pieux, il fut un grand roi chrétien, instaurant une vraie notion de justice au sein de son royaume, et œuvrant constamment pour le salut de ses sujets. En 1242, il fit construire la Sainte Chapelle afin d’y abriter certaines reliques de la Passion. En 1270, il s’embarqua pour la 8ème Croisade et mourut peu de temps après près de Tunis, probablement de dysenterie. Il avait épousé Marguerite de Provence avec qui il vécut un mariage très heureux et dont il eut 11 enfants. Canonisé dès 1297, il est le saint Patron (entre autres !) de la monarchie française, des armées françaises, des ouvriers du bâtiment, des tertiaires franciscains…

    Citation de saint Louis dans Histoire de saint Louis de Richard de Bury, éd. Hayes Barton Press, 1822 :

    « Les hommes sont étranges, on me fait un crime de mon assiduité à la prière ; on ne me dirait mot si j'employais les heures que j'y passe à jouer aux jeux de hasard, à courir la bête fauve, ou à chasser aux oiseaux. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à nous détacher des satisfactions terrestres et à entrer dans une vie de prière !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. Le Couronnement d’épines

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6

  • Méditation : Sainte Jeanne Jugan (1792-1879) : Fille d’un pêcheur breton, elle refuse de se marier pour se consacrer à Dieu. Elle s’installe à Saint-Servan et dès 1839, se préoccupe du sort des pauvres. Plusieurs femmes la rejoignent dans sa tâche d’accueillir et d’aider les pauvres, puis de faire la quête pour eux. Cette communauté prend d’abord le nom de « Servantes des Pauvres » avant de devenir une véritable congrégation appelée « Petites sœurs des Pauvres » en 1849. Jeanne fonde plusieurs maisons avant d’être écartée de toute responsabilité au sein de sa congrégation. On lui conteste même le fait qu’elle en est la fondatrice ! Reléguée dans un couvent les vingt dernières années de sa vie, elle accepte cette épreuve avec humilité et sérénité.

    Un jour, alors que sainte Jeanne Jugan fait la quête pour les pauvres, un homme bien vêtu, irrité, la gifle. Elle lui répond :

    « Merci, ceci c’est pour moi, monsieur… Maintenant, vous me donnerez bien pour mes pauvres ? »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, donnez-nous l’humilité qui nous permettra de mieux Vous servir !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. Le Portement de Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17

  • Méditation : Saint Charbel Makhlouf (1828-1898) : Libanais. Fils d’humbles paysans maronites très pieux, il devient moine à l’âge de 23 ans puis intègre l’Ordre libanais maronite. Ordonné prêtre en 1859, il reste 16 ans au monastère Saint Maron d’Annaya et en 1897, s’installe dans un petit ermitage qui fait partie du monastère. Là, il mène une vie érémitique parfaite durant 25 ans, accueillant parfois des fidèles dans son ermitage. Il s’éteint à l’âge de 70 ans lors de la vigile de Noël. Après sa mort se produisirent de nombreux prodiges inexplicables dans et autour de sa tombe, qui est devenue un grand lieu de pèlerinage. Sa spiritualité très profonde était centrée sur l’Eucharistie et l’Adoration eucharistique, et il avait une grande vénération pour la Vierge Marie. Saint Patron du Liban.

    Citation de saint Charbel :

    « N’ayez pas peur, le mal se détruit lui-même. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, aidez-nous à toujours conserver la foi, l’espérance et la charité qui nous permettront de porter toutes nos croix !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37

  • Méditation : Sainte Gemma Galgani (1878-1903) : Née à Lucques en Italie, elle eut des apparitions, visions et entretiens fréquents avec son ange gardien, Notre Seigneur Jésus-Christ, la Très Sainte Vierge Marie et saint Gabriel de l’Addolorata (qui l’aidera à vivre la spiritualité de la Passion). Durant toute sa courte vie, sainte Gemma souhaita ardemment entrer dans les ordres mais elle ne le put et resta laïque, rattachée à l’Ordre des Passionnistes. Elle reçut régulièrement les stigmates de la Passion, et souffrit d’attaques démoniaques d’une violence inouïe. Elle mourut dans de grandes souffrances à l’âge de 25 ans, laissant une courte autobiographie et des lettres. Sa beauté exceptionnelle et angélique lui valut le surnom de « Séraphique vierge de Lucques ». Invoquée pour obtenir la grâce de la pureté dans ses intentions, paroles et actes.

    Jésus-Christ s’adressant à sainte Gemma lors d’une apparition (dans Sainte Gemma Galgani, Lettre à Mg Volpi du 12 septembre 1899) :

    « Le démon n’a aucun pouvoir contre les âmes qui, pour mon amour, gémissent sous la croix. Ô ma fille, combien m’auraient abandonné, si je ne les avais crucifiés! La croix est un don très précieux, c’est l’école de bien des vertus. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, faites-nous comprendre l’importance des croix dans nos existences et aidez-nous à voir des signes de Votre amour dans les épreuves que nous traversons !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Ven 3 Aoû 2018 - 21:16

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 04 août : Mystères Glorieux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 04 août,  je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Glorieux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystères Glorieux

1. La Résurrection
2. L’Ascension
3. La Pentecôte
4. L’Assomption
5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans les cieux



Nous pouvons aborder ces Mystères Glorieux en lisant et méditant cet extrait du Livre de Judith 13, 20 :

 « Aussi vrai que le Seigneur est vivant, son ange m’a gardée à mon départ, durant mon séjour au milieu d’eux, et à mon retour, et le Seigneur n’a pas permis que sa servante fût souillée ; mais il m’a rendue à vous sans aucune tache de péché, toute joyeuse de sa victoire, de ma conservation et de votre délivrance. »



1. La Résurrection

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 62-66 et 28, 1-10 ; Évangile selon Saint Marc 16, 1-14 ; Évangile selon Saint Luc 24, 1-31 ; Évangile selon saint Jean 20, 1-29

  • Méditation : Sainte Faustine Kowalska, dite « Apôtre de la Miséricorde » (1905-1938) : polonaise. Religieuse dans l’ordre de Notre-Dame de la Miséricorde, elle a été gratifiée de nombreuses apparitions durant lesquelles Notre-Seigneur Jésus-Christ lui a transmis un message et une mission : faire connaître la miséricorde divine. Sainte Faustine nous a laissé un Journal. Suite à sa canonisation en 2000, l’Église a institué le Dimanche de la Divine Miséricorde (qui correspond à la Fête de la quasimodo).

    Sainte Faustine Kowalska, Petit Journal (635) :

    « Soudain je vis la Mère de Dieu qui me dit: « (…) j’ai donné au monde le Sauveur, et toi tu dois parler au monde de Sa grande miséricorde et préparer le monde à la seconde venue de Celui qui viendra non comme Sauveur miséricordieux, mais comme juste Juge. »

  • Prière

    Très Sainte Mère de Dieu, aidez-nous à préparer le monde qui nous entoure à la seconde venue du Christ comme juste Juge !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. L’Ascension

  • Lectures : Évangile selon Saint Marc 16, 14-20 ; Évangile selon Saint Luc 24, 41-53

  • Méditation : Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (1673-1716) : français. Prêtre et missionnaire de l’ouest de la France, fondateur de la Compagnie de Marie (Pères Montfortains) et des Filles de la Sagesse. Grand dévot de Marie et du saint Rosaire, il a écrit sur ces thèmes plusieurs ouvrages de référence, et a beaucoup influencé la pensée de saint Maximilien Kobe, ou encore celle de saint Jean-Paul II.

    Saint Grignion de Montfort, Traité de la vraie dévotion à Marie, n°89 :

    «  (…) C'est une espèce de miracle quand une personne demeure ferme au milieu de ce torrent impétueux sans être entraînée (…) ; c'est la Vierge uniquement fidèle dans laquelle le serpent n'a jamais eu de part, qui fait ce miracle à l'égard de ceux et celles qui l'aiment de la belle manière. »

  • Prière

    Sainte Marie, Vierge fidèle, faites-nous demeurer toujours fermes au milieu de ce torrent de péchés  qu’est devenu le monde !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Pentecôte

  • Lectures : Actes des Apôtres 2, 1-21

  • Méditation : Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) : Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.

    Saint Maximilien Kolbe, Lettre à Mugenzai no Sono du 09 avril 1933 :

    « Comme l’amour qui embrase l’Immaculée, comme l’amour de la bonté de Dieu et du Sacré-Cœur en elle, ainsi cet amour doit nous saisir et nous pénétrer nous aussi, et alors nous éprouverons le besoin de faire des sacrifices pour les âmes. »

  • Prière

    Vierge Marie Immaculée, donnez-nous l’amour de Dieu qui nous aidera à faire des sacrifices pour le salut des âmes !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. L’Assomption

  • Deux Lectures :
    « Constitution apostolique Munificentissimus Deus du 1er novembre 1950 sur la définition du Dogme de l’Assomption – Pie XII :
    40. C’est pourquoi l’auguste Mère de Dieu, unie de toute éternité à Jésus-Christ, d’une manière mystérieuse, par « un même et unique décret » de prédestination, immaculée dans sa conception, Vierge très pure dans sa divine Maternité, généreuse associée du Divin Rédempteur qui remporta un complet triomphe du péché et de ses suites, a enfin obtenu comme suprême couronnement de ses privilèges d’être gardée intacte de la corruption du sépulcre, en sorte que, comme son Fils, déjà auparavant, après sa victoire sur la mort, elle fut élevée dans son corps et dans son âme, à la gloire suprême du ciel où Reine, elle resplendirait à la droite de son fils, Roi immortel des siècles. (…)

    45. C’est pourquoi, si quelqu’un — ce qu’à Dieu ne plaise — osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu’il sache qu’il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique. »

    - Voir aussi : Vatican II, Lumen Gentium, Chapitre VIII, 59 (« La Sainte Vierge après l’Ascension »)


  • Méditation : Servante de Dieu Elisabeth de France (1764-1794) : Sœur du roi louis XVI, surnommée Madame Élisabeth, elle reçoit une excellente éducation. Très pieuse, elle est notamment influencée par sa tante, Madame Louise, qui entre au Carmel de Saint-Denis en 1770. Elle ne se marie pas et vit auprès de son frère et de sa famille. Lors de la Révolution, elle aurait pu, à plusieurs reprises, partir et sauver sa vie mais elle décide invariablement de rester auprès des siens. Incarcérée dès 1792 à la Prison du Temple, elle vit de terribles épreuves dans l’abandon à Dieu. Condamnée à mort et guillotinée le 10 mai 1794, elle se montre exemplaire et pleine de foi jusqu’à la fin, consolant toute la charrette de prisonniers. Un parfum de rose se répand place de la Concorde après son exécution.

    Servante de Dieu Elisabeth de France (extrait d’une prière consacrant la France au Cœur Immaculé de Marie) :

    « Nous Vous rendons la France tout entière.
    (…)
    Reprenez, ô Vierge sainte, vos premiers droits sur elle ;
    Rendez-lui la Foi, rendez-lui votre ancienne protection,
    Rendez-lui la paix.
    Rendez-lui, rendez-lui Jésus-Christ qu’elle semble avoir perdu. »

    Trouvée ici :

    https://beatificationmadam.wixsite.com/madameelisabeth


  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, Reine de France, protégez la France et priez pour elle !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans le Ciel

  • Lectures : Apocalypse de Saint Jean 12, 1

  • Méditation : Sainte Hildegarde de Bingen (1098-1179) : Issue d’une famille noble du Palatinat (en Allemagne), elle est comblée de grâces mystiques (notamment des visions) dès sa petite enfance. Elle prononce des vœux perpétuels au couvent des Bénédictines de Disibodenberg vers ses quinze ans, en devient abbesse à l’âge de 38 ans, puis fonde vers 1147 son propre monastère à Rupperstberg, près de Bingen. Gratifiée tout au long de son existence de visions, elle les consigne dans trois recueils, dont le très célèbre Scivias. Femme de lettres et musicienne, elle laisse de nombreux écrits, chants liturgiques, hymnes, mélodies… Médecin, elle est aujourd’hui considérée  comme une phytothérapeute et une naturopathe géniale : ses observations et théories en ces domaines sont redécouvertes. En 2012, elle est devenue Docteur de l’Église.

    Sainte Hildegarde de Bingen, Scivias, ou les Trois Livres des visions et révélations, Vision quatrième :

    « Que puis-je faire de bien sans Dieu ? Rien (…) ; et je cours vers la bienheureuse Vierge qui écrasa l'orgueil de l'antique serpent ; et de la sorte, devenue une pierre inébranlable de la maison de Dieu, le loup très rapace, qui a été pris au piège de la divinité, ne pourra plus désormais l'emporter sur moi. »

  • Prière

    Notre-Dame, faites de nous des pierres inébranlables de la maison de Dieu, et écrasez la tête de l’orgueilleux serpent  !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 15 Aoû 2018 - 17:20

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède du 15 août : Assomption de Notre-Dame




Lecture :

« Constitution apostolique Munificentissimus Deus du 1er novembre 1950 sur la définition du Dogme de l’Assomption – Pie XII » (extraits) :

40. C’est pourquoi l’auguste Mère de Dieu, unie de toute éternité à Jésus-Christ, d’une manière mystérieuse, par « un même et unique décret » de prédestination, immaculée dans sa conception, Vierge très pure dans sa divine Maternité, généreuse associée du Divin Rédempteur qui remporta un complet triomphe du péché et de ses suites, a enfin obtenu comme suprême couronnement de ses privilèges d’être gardée intacte de la corruption du sépulcre, en sorte que, comme son Fils, déjà auparavant, après sa victoire sur la mort, elle fut élevée dans son corps et dans son âme, à la gloire suprême du ciel où Reine, elle resplendirait à la droite de son fils, Roi immortel des siècles. (…)

45. C’est pourquoi, si quelqu’un — ce qu’à Dieu ne plaise — osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu’il sache qu’il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique. »



Méditation :

Saint Maximilien Kolbe :

« La décadence qui existe dans le monde est sans nul doute la conséquence du manque d'esprit de prière. Ce fut en prévision de cette désorientation que la Vierge a recommandé, avec tant d'insistance, la récitation du chapelet. Et comme le chapelet est, après la sainte liturgie eucharistique la prière la plus propre à conserver la  foi dans les âmes, le démon a déchaîné sa lutte contre lui. Malheureusement nous voyons les désastres qu'il a causés. (…)

Nous ne pouvons et nous ne devons pas nous arrêter, ni laisser, comme dit Notre Seigneur, les  fils des Ténèbres être plus avisés que les fils de Lumière... Le rosaire est l'arme la plus puissante pour nous défendre sur le champ de bataille. »



Prière :


Prière de saint Pierre Damien (1007-1072) :

« Étincelante comme l'aurore, resplendissante comme le soleil, Marie s'élève au plus haut des cieux, rayonnante de beauté comme la lune. La Reine du monde accède aujourd'hui au trône de gloire, elle qui a mis au monde le Fils qui est avant l'étoile du matin. Elevée plus haut que les anges et tous les chœurs célestes, une femme surpasse à elle seule en mérite et en splendeur tous les saints. Celui qu'elle avait réchauffé sur son sein et déposé dans une crèche, elle le contemple à présent, régnant sur l'univers, dans la gloire du Père. Pour nous, Vierge des vierges, implore ton Fils qui avait pris de toi notre nature, afin qu'il donne part à la sienne. Gloire à la Trinité sainte qui, dans son dessein d'amour, plus que toutes les créatures, ô Vierge Marie, t'a parée de gloire céleste. Amen. »



Saint Pierre Damien (vers 1007-1072). Italien, fils d’une famille noble désargentée, il fut professeur de rhétorique avant de devenir moine-ermite camaldule au monastère de Font-Avellane. Il fut Cardinal-évêque d’Ostie en 1058, et lutta toute sa vie contre la simonie et le nicolaïsme. Il s’investit beaucoup dans la réforme grégorienne et mena une vie très austère. Docteur de l’Église.


Saint Maximilien Kolbe et le Bienheureux Isidore Bakanja :

En ce jour où nous célébrons l’Assomption de Notre-Dame, pourquoi ne pas prier un chapelet en compagnie de saint Maximilien Kolbe et du bienheureux Isidore Bakanja ? En effet, ils ont nourri toute leur existence terrestre d’une grande dévotion à la Très Sainte Vierge Marie, priant le Rosaire et œuvrant avec zèle pour le port de la Médaille miraculeuse (saint Kolbe) ou du saint scapulaire (bienheureux Bakanja).

En outre, saint Maximilien Kolbe est fêté le 14 août et le bienheureux Isidore Bakanja, le 15 août !


Citation :
Demandons à ces deux soldats du Christ et chevaliers de Notre-Dame de nous fortifier dans notre foi, de faire de nous des missionnaires de l’Immaculée et de nous aider à devenir des signes visibles du Royaume de Dieu !


Vie de saint Maximilien Kolbe (1894-1941). Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.

Vie du bienheureux Isidore Bakanja : congolais, il se convertit au catholicisme en 1906 et le jour de son baptême, reçoit le scapulaire de Notre-Dame du Mont-Carmel. Entré comme employé dans une société belge qui exploite le caoutchouc, il devient catéchiste laïc et se voit nommé adjoint d’un homme qui déteste les missionnaires catholiques. Celui-ci tente par tous les moyens de lui faire quitter son scapulaire. Mais ni les menaces, ni les coups d’une violence inouïe n’auront raison de la foi et de la détermination d’Isidore qui refuse d’ôter son scapulaire. Il meurt après 6 mois de souffrance des suites de ses blessures, le jour de l’Assomption (15 août 1909), en ayant pardonné à ses bourreaux. Martyr de la foi, Patron des laïcs de la République Démocratique du Congo.


Citation :
Sainte fête de l’Assomption à tous !


_________________________________________________________






3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mar 28 Aoû 2018 - 19:22

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 1er septembre : Mystères Joyeux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 1er septembre, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Joyeux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Joyeux

1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. La Visitation
3. La Nativité de Notre Seigneur Jésus-Christ à Bethléem
4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)
5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple



Nous pouvons aborder ces Mystères Joyeux en lisant et méditant cet extrait de la cet extrait de la Genèse 1, 27 :

« Et Dieu créa l’homme à son image ; il le créa à l’image de Dieu : il les créa mâle et femelle. »



1. L’Annonciation et l’Incarnation de Notre-Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 26-38 ; Évangile selon Saint Matthieu 1, 18-24

  • Méditation : Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, dit « Monsieur Olier » (1608-1657) : prêtre et mystique français, créateur du premier séminaire français, et fondateur de la Compagnie des Prêtres de Saint-Sulpice. Il rencontra plusieurs grandes figures spirituelles de son temps (saint Vincent de Paul, le Père Charles de Condren), se lia avec la bienheureuse Agnès de Langeac et fut influencé par la pensée de Bérulle. Figure éminente de l’École française de spiritualité, il a été un des artisans les plus importants de la spiritualité sacerdotale. II avait une grande piété mariale et a écrit plusieurs ouvrages de référence, dont le célèbre Vie intérieure de la Très Sainte Vierge.

    Serviteur de Dieu Jean-Jacques Olier, Vie intérieure de la très sainte Vierge, Chap. V : « Accomplissement du mystère de l’Incarnation par lequel Marie devient Mère de Dieu ».

    « Ce n’est pas un enfant que Marie conçoit, c’est un homme parfait (…). Car le second homme n’est pas une simple ressemblance de Dieu, comme était Adam ; il est en sa divine personne son image essentielle et son essence même. »

  • Prière

    Esprit Saint, nous Vous en prions, faites de nous des plumes portées par Votre souffle et entièrement abandonnées à la volonté de Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. La Visitation

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 1, 39-56

  • Méditation : Saint Alphonse de Liguori (1696-1787) : Issu d’une grande famille napolitaine, il fut un avocat brillant avant de choisir finalement la prêtrise et d’être ordonné à l’âge de 27 ans. Il devint par la suite évêque, puis fondateur de la Congrégation du Très Saint Rédempteur (« Les Rédemptoristes »), reconnue par le Saint-Siège en 1749. Il fut un missionnaire infatigable, mais aussi un grand théologien et un mystique. Il mit au centre de sa spiritualité l’Adoration du Saint-Sacrement, la dévotion à la Vierge Marie et l’oraison (chapelet et oraison contemplative). Il a laissé de nombreux écrits édifiants, dont « Les Gloires de Marie », « L’art d’aimer Jésus-Christ » ou encore « Les visites au Saint-Sacrement ». Docteur de l’Église. Saint Patron des confesseurs, moralistes et théologiens.

    Saint Alphonse de Liguori, Les gloires de Marie (1779), Deuxième partie, « Les vertus de Marie », Chapitre « diverses pratiques de dévotion envers Marie » : Ve dévotion : « De la visite aux images de Marie » :

    « Aussi tous les serviteurs de Marie ont-ils coutume de visiter fréquemment et en grande dévotion les images et les églises consacrées en son honneur. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, aidez-nous à mettre le Seigneur et vous-même au centre de notre quotidien !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Nativité de Notre-Seigneur Jésus-Christ à Bethléem

  • Lectures : Évangile selon saint Luc 2, 1-20 ; Évangile selon Saint Mathieu 2, 1-12

  • Méditation : Vénérable Pie XII (1876-1958) : Italien, né Eugenio Maria Giuseppe Giovanni Pacelli, il est ordonné prêtre en 1899, puis sacré évêque en 1917, créé Cardinal en 1929, et enfin élu Pape en 1939. Il avait une grande dévotion à la Vierge Marie et a proclamé le dogme de l’Assomption le 1er novembre 1950. Durant son pontificat, il a insisté sur le rôle de la famille chrétienne dans l’éducation, et a encouragé l’apostolat des laïcs dans le monde.

    Vénérable Pie XII, Radio message à l’Action catholique italienne le 08 décembre 1953 :

    « Un rayon de la beauté de Dieu resplendit dans les yeux de sa Mère. Ne pensez-vous pas que le visage de Jésus, ce visage que les anges adorent, devait reproduire en quelque manière les traits du visage de Marie ?

  • Prière

    Très Sainte Mère de Dieu, aidez-nous à contempler le visage du Christ avec vos yeux !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Présentation de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple (et la Purification de la Vierge Marie)

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 21-39

  • Méditation : Père Jérôme (1907-1985) : Né Jean Kiefer en suisse dans une famille aisée, il perd toute une partie de sa famille durant son enfance. Il est ingénieur agronome avant de devenir religieux cistercien trappiste à l’âge de 21 ans : il entre en 1928 (le jour de l’Immaculée conception) à l’Abbaye Notre-Dame de sept-Fons en France. Il y fut notamment maître des novices et s’occupa également beaucoup du fruitier. Ordonné prêtre en 1936, doté d’une spiritualité très riche, il a laissé plusieurs écrits qui ont été publiés à titre posthume.

    Père Jérôme de l’Abbaye de Sept-fons, La Salutation angélique :

    « Mettez-vous souvent aux pieds de n’importe quelle image de la Très Sainte Vierge Marie, et vous apprendrez, je ne sais par quel travail de pensée ou par quelle logique infuse, vous apprendrez que la vie chrétienne devient une force merveilleuse quand on y met la piété, non pas une maigrichonne piété du dimanche matin anticipé au samedi soir, mais une abondante piété de tous les jours. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, donnez-nous votre piété ardente et guidez-nous dans notre vie chrétienne !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Recouvrement de Notre Seigneur Jésus-Christ au Temple

  • Lectures : Évangile selon Saint Luc 2, 40-52

  • Méditation : Saint Ignace de Loyola (1491-1609) : Basque espagnol issu de la petite noblesse, il entre en 1517 dans l’armée du vice-roi de Navarre et en 1521, est blessé aux deux jambes lors du siège de Pampelune. Durant sa convalescence, il lit de nombreux livres religieux et voit en songe lui apparaître Notre-Dame et le Saint Enfant Jésus. Il se convertit totalement, se repent de sa vie passée, découvre sa vocation au couvent bénédictin de Montserrat puis vit quelques mois en ermite dans une grotte près de Manrèse. C’est à cette période qu’il rédige ses Exercices spirituels, ouvrage majeur de la spiritualité catholique. Il se rend à Jérusalem et à son retour, étudie onze années. Le 15 août 1534, Ignace et 6 compagnons prononcent le « vœu de Montmartre », ébauche de la Compagnie de Jésus (« les Jésuites »), reconnue par le pape en 1540. Le discernement tient une grande place dans la spiritualité ignatienne. Saint Ignace est d’ailleurs invoqué pour les prises de décision.

    Saint Ignace de Loyola, citation sans référence :

    « Plus nous concentrons notre attention sur notre Créateur et notre Seigneur, moins nous risquons d'être distraits par les créatures. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, fortifiez notre foi et aidez-nous à Vous préférer toujours au monde, même lorsque nous traversons des périodes difficiles.

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »


__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 29 Aoû 2018 - 17:21

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 1er septembre : Mystères Lumineux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 1er septembre, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Lumineux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Lumineux

1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ
2. Les Noces de Cana
3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu
4. La Transfiguration
5. L’institution de la Sainte Eucharistie



Nous pouvons aborder ces Mystères Lumineux en lisant et méditant cet extrait du Psaume 80, 4 :

« Ô Dieu, rétablis-nous ;

fais briller ta face, et nous serons sauvés. »



1. Le Baptême de Notre Seigneur Jésus-Christ

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 3, 13-17 ; Évangile selon Saint Marc 1, 9-11 ; Évangile selon Saint Luc 3, 21-22.

  • Méditation : Paul Evdokimov (1901-1970) : né à Saint Pétersbourg dans une famille aristocratique russe, Paul Evdokimov fut un grand théologien contemporain de l’orthodoxie. Il s’exila en France (où il mourut), et enseigna la théologie orthodoxe à l’Institut Saint Serge à Paris. Il fut un auteur prolifique, écrivant en particulier sur les icônes, et a su opérer une synthèse de la tradition orthodoxe. Observateur invité au Concile Vatican II, il est le père du théologien Michel Evdokimov.

    Paul Evdokimov, L’Art de l’icône : théologie de la beauté (1970) : « Théologie de l’icône du baptême du Christ » :

    « Sur l’icône, avec sa main droite le Christ bénit les eaux et les prépare à devenir les eaux du baptême, qu’il sanctifie par sa propre immersion. L’eau change de signification, jadis image de la mort (déluge), elle est maintenant « la source de l’eau de la vie ».

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, faites que de plus en plus de personnes reçoivent le baptême et en redécouvrent le sens, la force et la beauté !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. Les Noces de Cana

  • Lectures : Évangile selon saint Jean 2, 1-11

  • Méditation : Vénérable Lucie dos Santos (1907-2005) : portugaise. Elle fut témoin enfant, avec ses cousins Jacinthe et François Marto (aujourd’hui saints) des apparitions de Notre-Dame de Fatima en 1917 (précédées par celles de l’Ange), puis reçut de la Vierge Marie et de Notre seigneur Jésus-Christ d’autres messages postérieurement. Elle devint carmélite en 1949 sous le nom de sœur Maria Lucia de Jésus et du Cœur Immaculé. Elle est fêtée le 13 février.

    Vénérable Lucie dos Santos, Mémoires de sœur Lucie (imprimatur en 2006), Deuxième Mémoire, I : « Avant les Apparitions », 4 : « Sourire de la Mère de Dieu » :

    « Il y avait dans l’église plus d’une image de Notre Dame, mais comme mes sœurs préparaient l’autel de Notre Dame du Rosaire, j’avais alors l’habitude de prier devant sa statue. Aussi c’est là que je me rendis pour lui demander, avec toute l’ardeur dont j’étais capable, de conserver pour Dieu seul mon pauvre cœur. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, soutenez tous les consacrés et religieux, et donnez-nous de saints prêtres !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Prédication de Notre Seigneur Jésus-Christ et l’annonce du Royaume de Dieu

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 4, 23-25 et 13, 24-30 ; Évangile selon Saint Marc 1, 14-15 et 10, 13-14 ; Évangile selon Saint Jean 10, 9-11.

  • Méditation : Saint Jean Damascène dit aussi saint Jean de Damas (676-749) : Moine, Prêtre et Théologien d’origine syriaque et de langue grecque, il est l’auteur de nombreux écrits (tropaires, hymnes, poèmes…). Soupçonné de trahison par le calife, il eut la main droite tranchée mais à la suite de sa prière devant une icône de la Vierge Marie, il eut la main recollée. Fervent défenseur des icônes en pleine crise iconoclaste, il fut un grand dévot à Marie et développa une véritable théologie mariale. Père de l’Église, saint des Églises Catholique et Orthodoxe, Docteur de l’Église.

    Saint Jean Damascène, Troisième discours apologétique de notre père saint Jean Damascène contre ceux qui rejettent les images saintes, chap. XII, tiré de Jean Damascène, Le visage de l’invisible, trad. Anne-Lise Darras-Worms. (Paris, Migne, 1994) :

    « Les apôtres ont donc vu corporellement le Christ (…) mais pour nous, il n’est pas présent corporellement. Cependant, (…) nous pouvons aussi, grâce au dessin des images, contempler la représentation de sa figure corporelle, de ses miracles et de ses souffrances ; nous sommes alors sanctifiés, remplis de certitude et nous nous réjouissons. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, donnez-nous toujours les bons arguments pour convaincre les non-catholiques de leur erreur !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. La Transfiguration

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 17, 1-9 ; Évangile selon Saint Marc 9, 2-9 ; Évangile selon Saint Luc 9, 28-36.

  • Méditation : Saint Nicolas de Flüe (1417-1487) : Né en Suisse dans le canton d’Obwald, il grandit dans une famille de paysans aisés. Il devient officier des armées, se marie à l’âge de trente ans et a 10 enfants. À la suite d’une vision mystique, il décide de se consacrer à la vie contemplative. En 1467, il quitte sa famille avec l’accord de son épouse et de ses enfants et devient ermite au Ranft. Durant 19 ans, il ne prend que l’Eucharistie comme nourriture. Sa réputation de sagesse et de piété se répand dans l’Europe entière. Par ailleurs, il contribue à préserver l’intégrité territoriale de la confédération helvétique. Saint Patron, entre autres, de la Suisse, de la paix et des familles nombreuses.

    « Si tout l’argent et l’or, et les roches les plus nobles amassées dans un tiroir étaient inondés de la lumière du jour, ils n’auraient l’éclat incomparable d’une âme couronnée de lys, que Dieu imprègne quand Il se contemple en elle. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, imprégnez nos âmes et contemplez-Vous en elles !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. L’institution de la Sainte Eucharistie

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 26-29 ; Évangile selon Saint Marc 14, 22-25 ; Évangile selon Saint Luc 22, 17-20 ; Évangile selon Saint Jean 6, 47-59.

  • Méditation : Bienheureux Charles de Foucauld (1858-1916) : Issu d’une vieille famille aristocratique, il est éduqué dans la foi catholique. Orphelin à l’âge de six ans, il est élevé par une de ses tantes mais perd la foi durant l’adolescence, et mène par la suite une jeunesse dissipée, dilapidant son héritage. Il se destine d’abord à intégrer la cavalerie mais il préfère explorer le Maroc. Il retrouve la foi chrétienne et devient trappiste en 1890, puis ermite en 1897. Il vit d’abord en Palestine puis s’installe dans le Sahara algérien où il côtoie Berbères et Touaregs, et développe une nouvelle approche apostolique. Il est assassiné devant son ermitage. Il nous a laissé de nombreuses méditations montrant sa profonde spiritualité au centre de laquelle se trouvait l’Adoration eucharistique.

    Bienheureux Charles de Foucauld, L'Évangile présenté aux pauvres du Sahara :

    « L'Eucharistie ce n'est pas seulement la communion... C'est aussi le tabernacle et l'ostensoir, Jésus présent sur nos autels... vrai Emmanuel, vrai "Dieu avec nous", s'exposant à toute heure, sur toutes les parties de la terre, à nos regards, à notre adoration et à notre amour... »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, apprenez-nous à contempler Votre Divin Fils dans le Très Saint Sacrement !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Jeu 30 Aoû 2018 - 19:22

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 1er septembre : Mystères Douloureux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 1er septembre, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Douloureux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystère Douloureux

1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers
2. La Flagellation
3. Le Couronnement d’épines
4. Le Portement de Croix
5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix



Nous pouvons aborder ces Mystères Douloureux en lisant et méditant cet extrait du Livre d’Isaïe 53, 2-3 :

 « 2 (…) il n’avait ni forme ni beauté pour attirer nos regards, ni apparence pour exciter notre amour.

3 Il était méprisé et abandonné des hommes, homme de douleurs et familier de la souffrance, comme un objet devant lequel on se voile la face ; en butte au mépris, nous n’en faisions aucun cas. »



1. L’Agonie de Notre Seigneur Jésus-Christ au Jardin des oliviers

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 26, 36-46 ; Évangile selon Saint Marc 14, 32-42 ; Évangile selon Saint Luc 22, 39-46

  • Méditation : Saint Jean-Marie Baptiste Vianney, appelé « Le saint curé d’Ars » (1786-1859) : Curé français. Célèbre pour sa vie de pénitence et ses mortifications, confesseur exceptionnel, curé zélé et plein de charité, il jouissait déjà de son vivant d’une grande réputation de sainteté. Saint Patron de tous les curés de l’univers.

    Saint Jean-Marie Baptiste Vianney, Homélie : 2ème sermon pour la fête de tous les saints, « Sur le culte des saints et des saintes images »

    « Les images nous instruisent des saints mystères de notre religion et frappent notre imagination. Nous lisons dans la vie de sainte Thérèse, qu'ayant vu un tableau de l’agonie de Jésus-Christ, elle en fut si touchée, qu'elle tomba presque morte. Elle y pensa pendant toute sa vie ; il lui semblait voir continuellement Jésus-Christ dans son agonie au jardin des Olives, prêt à expirer. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, faites que les saintes images soient pour nous un moyen de nous instruire des saints mystères, et qu’elles nous aident à garder votre Passion toujours à l’esprit !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima


2. La Flagellation

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 26 ; Évangile selon Saint Marc 15, 15 ; Évangile selon Saint Jean 19, 1

  • Méditation : Jean-Joseph Gaume, dit Monseigneur Gaume (1802-1879) : français. Ordonné prêtre en 1825, il devint professeur de théologie puis fut nommé protonotaire apostolique en 1854 par le pape Pie IX. Auteur prolifique, il écrivit de nombreux ouvrages portant sur la théologie, l’histoire et l’éducation, et réfléchit beaucoup à propos du matérialisme envahissant les sociétés chrétiennes au XIXème siècle. Ses ouvrages les plus célèbres restent le « Traité du Saint-Esprit » et le « Catéchisme de persévérance ».

    Monseigneur Gaume, Traité du Saint-Esprit (1890), Tome 1, Chapitre XXII :

    « Par ses images, le Roi de la Cité du mal définit aussi la vie ; mais il la définit à sa manière. Pas une des innombrables statues, sous lesquelles il se présente aux hommages des hommes, qui ne soit un appel à certaine passion. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, Christ-Roi de la cité du bien, nous Vous en prions, aidez les jeunes gens à se détacher de la pornographie et de leurs viles passions !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima


3. Le Couronnement d’épines

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 27-31 ; Évangile selon Saint Marc 15, 16-20 ; Évangile selon Saint Luc 23, 8-12 ; Évangile selon Saint Jean 19, 2-6

  • Méditation : Vénérable Léon Papin-Dupont (1797-1876) : Né à la Martinique, il se marie en 1827 et devient père d’une fille. Devenu veuf en 1833, il quitte l’île et s’installe à Tours. Homme d’une grande foi, il perd sa fille en 1847 et entame alors un vrai chemin de sainteté. Il œuvre activement en faveur de la propagation de plusieurs dévotions (la Médaille de saint Benoît, la Sainte Face de Jésus, l’Adoration eucharistique nocturne), écrit des prières, se consacre à des œuvres de charité et impulse la reconstruction de la basilique Saint Martin. Il fait placer dans son salon une gravure de la Sainte Face de Jésus, devant laquelle auront lieu plusieurs miracles et guérisons (notamment par l’application de l’huile de la lampe qui brûle devant). Sa spiritualité ainsi que celle de sœur Marie de Saint-Pierre influenceront celle des Martin, surtout de la petite Thérèse. Il était surnommé de son vivant « Le saint homme de Tours ». On dit aussi de lui qu’il est « l’Apôtre de la Sainte Face de Jésus ».

    Vénérable Léon Papin-Dupont, extrait d’une lettre adressée à la prieure des bénédictines d’Arras (1854) :

    « Si le Cœur de Jésus est l'emblème de l'amour de Notre-Seigneur, sa face adorable est l'expression bien douloureuse des souffrances endurées pour nous et qui accompagnent mystiquement ce même Sauveur toujours occupé de notre salut. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à toujours unir nos humiliations aux vôtres !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima


4. Le Portement de Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 32-34 ; Évangile selon Saint Marc 15, 20-23 ; Évangile selon Saint Luc 23, 26-32 ; Évangile selon Saint Jean 19, 17

  • Méditation : Sainte Thérèse de Jésus, appelée aussi sainte Thérèse d’Avila (1515-1582) : espagnole. Carmélite, réformatrice de l’Ordre du Carmel avec saint Jean de la Croix (« Carmes déchaux » ou « Carmes déchaussés »), surnommée « La Madre ». Elle expérimenta les plus hauts degrés de la vie mystique : elle connut le mariage spirituel et la transverbération. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages spirituels incontournables, dont « Le château de l’âme » (« Le Livre des demeures »). Première femme à avoir été proclamée Docteur de l’Église avec sainte Catherine de Sienne. Sainte Patronne de l’Espagne, des écrivains espagnols et des joueurs d’échec.

    Sainte Thérèse d’Avila, Autobiographie, Chapitre 1 :

    « Quand ma mère mourut, j'avais, je m'en souviens, près de douze ans. (…) Dans ma douleur, je m'en allai à un sanctuaire de Notre-Dame, et me jetant au pied de son image, je la conjurai avec beaucoup de larmes de me servir désormais de mère. »

  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, Mère de la Sainte Église et notre Mère, n'abandonnez jamais l'Église et soutenez-la dans les tribulations qu'elle traverse !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima


5. Le Crucifiement et la mort de Notre Seigneur Jésus-Christ sur la Croix

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 35-54 ; Évangile selon Saint Marc 15, 24-39 ; Évangile selon Saint Luc 23, 33-49 ; Évangile selon Saint Jean 19, 18-37

  • Méditation : Serviteur de Dieu Dom Prosper Guéranger (1805-1875) : français. Moine bénédictin, prêtre, restaurateur de l’ordre bénédictin en France, refondateur de l’abbaye de Solesmes et initiateur du Mouvement Liturgique. La famille Martin, et donc sainte Thérèse de Lisieux, lisait régulièrement « L’année liturgique » de Dom Guéranger. Par ailleurs, son Mémoire sur la « question de l’Immaculée Conception de la Très Sainte Vierge » a joué un rôle dans la préparation de la définition du Dogme de l’Immaculée Conception proclamé en 1854.

    JServiteur de Dieu Dom Prosper Guéranger, Essai sur l’origine, la signification et les privilèges de la médaille ou Croix de saint Benoît (1890) :

    « La représentation de la Croix réveille en nous tous les sentiments de la reconnaissance envers Dieu pour le bienfait de notre salut. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, faites que le signe de la croix soit de plus en plus porté par les chrétiens et de plus en plus présent dans l’espace public !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima


Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Ven 31 Aoû 2018 - 17:39

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Grand Rosaire du samedi 1er septembre : Mystères Glorieux



Pour le grand Rosaire de ce samedi 1er septembre, je vous propose une série de méditations et prières illustrant les Mystères Glorieux.


Rappel

Il n’y a aucune obligation de vous inspirer de ces textes, vous n’êtes même pas forcé de les lire pour prier dans cette communauté : énoncer les intentions générales avant de démarrer votre Rosaire suffit. Ce sont des pistes, c’est tout !!!


Mystères Glorieux

1. La Résurrection
2. L’Ascension
3. La Pentecôte
4. L’Assomption
5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans les cieux



Nous pouvons aborder ces Mystères Glorieux en lisant et méditant cet extrait de l’Apocalypse de saint Jean 20, 4 :

« Puis je vis, des trônes, où s’assirent des personnes à qui le pouvoir de juger fut donné, et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et ceux qui n’avaient point adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu sa marque sur leur front et sur leur main. »



1. La Résurrection

  • Lectures : Évangile selon Saint Matthieu 27, 62-66 et 28, 1-10 ; Évangile selon Saint Marc 16, 1-14 ; Évangile selon Saint Luc 24, 1-31 ; Évangile selon saint Jean 20, 1-29

  • Méditation : Sœur Marie de saint Pierre et de la Sainte Famille (1816-1848) : Née Perrine Eluère dans une famille de 12 enfants, elle entre au Carmel de Tours en 1839. Sœur Marie de saint Pierre a alors des révélations du Christ, mais aussi des visions de Lui et de la Vierge Marie. Elle se voit chargée par le Seigneur de répandre la réparation contre le blasphème sur Son Saint nom, puis de réparer les outrages faits à Sa Sainte Face. Elle a notamment écrit une prière très célèbre appelée « la Flèche d’Or ». Sa pensée annonce sur certains points celle de sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus.

    Jésus s’adressant à sœur Marie de Saint-Pierre, le 06 novembre 1845 :

    « L’image de cette face adorable est comme le cachet de la divinité qui a la vertu de réimprimer dans les âmes qui s’appliquent à Elle l’Image de Dieu. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, imprimez en nos âmes l’Image de Dieu !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

2. L’Ascension

  • Lectures : Évangile selon Saint Marc 16, 14-20 ; Évangile selon Saint Luc 24, 41-53

  • Méditation : Beato Fra Angelico, de son vrai nom Guido di Pietro, connu également sous le nom de Bienheureux Jean de Fiesole (1400-1455) : Italien, il apprend la peinture à Florence et révèle un talent exceptionnel. En 1427, il est ordonné prêtre, devient religieux dominicain et entre au couvent à Fiesole. Il peint des enluminures mais aussi des autels et retables dans des églises. À partir de 1440, il commence la décoration du couvent San Marco à Florence. Ses œuvres ont un grand retentissement de son vivant, ce qui lui vaut d’être invité à Rome par le pape Eugène IV. En 1450, il est nommé prieur du couvent San Marco et archiprêtre de Florence. Souvent qualifié de « Peintre des anges », son œuvre picturale a traversé les siècles. Au-delà de sa beauté plastique et du génie de son créateur, elle est un vrai témoignage de foi et dessine un chemin d’élévation et de sainteté.

    Fra Angelico, Lettre de Noël (extrait) :

    « La vie est tellement emplie de sens et de propos, tellement pleine de beautés au-dessous de son enveloppe, que vous apercevrez que la terre ne fait que recouvrir votre ciel. »

  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à nous sanctifier et à faire de nos existences un ciel sur terre !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

3. La Pentecôte

  • Lectures : Actes des Apôtres 2, 1-21

  • Méditation : Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face, appelée aussi sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, sainte Thérèse de Lisieux ou « La petite Thérèse » (1873-1897) : française. Fille des saints Louis et Zélie Martin, elle entre au Carmel de Lisieux à l’âge de quinze ans et y développe sa spiritualité, une « théologie de la petite voie », au centre de laquelle on trouve simplicité, enfance spirituelle et abandon à Dieu. Elle meurt des suites d’une tuberculose à l’âge de 24 ans. Avant de mourir, elle avait promis de « passer son ciel à faire du bien sur la terre ». Le récit de sa vie, « Histoire d’une âme », a connu un succès retentissant, et on ne compte plus les grâces obtenues par son intercession. Docteur de l’Église, Patronne Secondaire de la France, Sainte Patronne des Catholiques de Russie et Sainte Patronne des Missions.

    Sainte Thérèse de Lisieux, Cantique à la Sainte Face (extrait), 12 août 1895 :

    « Laisse en moi la Divine empreinte

    De tes Traits remplis de douceurs

    Et bientôt, je deviendrai sainte

    Vers toi j’attirerai les cœurs. »


  • Prière

    Seigneur Jésus, nous Vous en prions, aidez-nous à attirer vers Vous tous les cœurs !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

4. L’Assomption

  • Deux Lectures :
    « Constitution apostolique Munificentissimus Deus du 1er novembre 1950 sur la définition du Dogme de l’Assomption – Pie XII :
    40. C’est pourquoi l’auguste Mère de Dieu, unie de toute éternité à Jésus-Christ, d’une manière mystérieuse, par « un même et unique décret » de prédestination, immaculée dans sa conception, Vierge très pure dans sa divine Maternité, généreuse associée du Divin Rédempteur qui remporta un complet triomphe du péché et de ses suites, a enfin obtenu comme suprême couronnement de ses privilèges d’être gardée intacte de la corruption du sépulcre, en sorte que, comme son Fils, déjà auparavant, après sa victoire sur la mort, elle fut élevée dans son corps et dans son âme, à la gloire suprême du ciel où Reine, elle resplendirait à la droite de son fils, Roi immortel des siècles. (…)

    45. C’est pourquoi, si quelqu’un — ce qu’à Dieu ne plaise — osait volontairement nier ou mettre en doute ce que Nous avons défini, qu’il sache qu’il a fait complètement défection dans la foi divine et catholique. »

    - Voir aussi : Vatican II, Lumen Gentium, Chapitre VIII, 59 (« La Sainte Vierge après l’Ascension »)


  • Méditation : Bienheureux Bartolomeo Longo, dit Bartolo Longo (1841-1926) : italien. Dans sa jeunesse, il sombre dans la débauche puis s’enfonce dans le spiritisme et l’occultisme. Il devient avocat mais à trente ans, se convertit à la foi catholique et dès ce moment, ne cesse plus de s’élever spirituellement. Il entre dans le tiers-ordre dominicain, publie une revue, devient membre de l'Ordre du Saint-Sépulcre et se consacre à plusieurs organisations charitables (il crée notamment des orphelinats). Mais l’œuvre de sa vie reste la construction d’un sanctuaire dédié à Notre Dame du Rosaire à Pompéi. Saint Jean-Paul II le décrivait comme un « Apôtre du Rosaire ». Il est mort dans la pauvreté, laissant derrière lui plusieurs ouvrages et de très belles prières.

    Bienheureux Bartolo Longo, Supplique à la Reine du Saint Rosaire de Pompéi (extrait) :

    « Ô Rosaire béni de Marie, douce Chaîne qui nous relie à Dieu, lien d’amour qui nous unit aux Anges, tour de salut contre les assauts de l’enfer, port sûr dans le naufrage commun, nous ne te lâcherons jamais plus. »


  • Prière

    Très Sainte Vierge Marie, donnez-nous toujours une grande dévotion à votre Saint Rosaire, et apprenez-nous à toujours mieux le méditer et le prier !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

5. Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie dans le Ciel

  • Lectures : Apocalypse de Saint Jean 12, 1

  • Méditation : Saint Maximilien Kolbe (1894-1941) : Polonais, Frère franciscain conventuel et prêtre, fondateur de la Milice de l’Immaculée, il était un grand évangélisateur et priait en particulier pour la conversion des francs-maçons. Sa spiritualité s’est centrée sur la Très Sainte Vierge Marie et l’Immaculée Conception, et il a consacré toute sa vie au service de l’Immaculée. Martyr de la charité mort à Auschwitz. Saint Patron des radioamateurs, des journalistes, des prisonniers politiques et du XXème siècle.

    Saint Maximilien Kolbe, Lettre à un lecteur (12 septembre 1924) :

    [i]« La médaille miraculeuse doit être l’arme, la cartouche, dont se sert le chevalier de l’Immaculée. (…) quiconque se met à prier sincèrement l’Immaculée, se laissera bientôt convaincre d’aller se confesser. Il y a beaucoup de mal sur terre, mais n’oublions pas que l’Immaculée est encore plus puissante : « Elle écrasera la tête du serpent infernal. »


  • Prière

    Notre-Dame Immaculée, aidez-nous à rendre visible la présence de Dieu et la vôtre en ce monde, et venez écraser la tête de l’orgueilleux serpent !

    Cœur Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous !


    1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la Prière de Fatima

Citation :
À la fin de cette série de Mystères, nous pouvons réciter la courte prière de l’Ange gardien du Portugal transmise aux enfants de Fatima :

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime et je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, qui n'adorent pas, qui n'espèrent pas et qui ne vous aiment pas. »




__________________________________________________




4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Sam 8 Sep 2018 - 18:00

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède du 08 septembre : Nativité de la Très Sainte Vierge Marie




Lecture :

Protévangile de Jacques (extraits) :

« IV.1. Et voici qu'un ange du Seigneur parut, disant : " Anne, Anne, le Seigneur Dieu a entendu ta prière. Tu concevras, tu enfanteras et l'on parlera de ta postérité dans la terre entière. " Anne répondit : " Aussi vrai que vit le Seigneur Dieu, je ferai don de mon enfant, garçon ou fille, au Seigneur mon Dieu et il le servira tous les jours de sa vie. "

(…)

IV. 4.  Joachim arriva avec ses troupeaux. Anne l'attendait, aux portes de la ville. Dès qu'elle le vit paraître avec ses bêtes, elle courut vers lui, se suspendit à son cou et s'écria : " Maintenant je sais que le Seigneur Dieu m'a comblée de bénédictions ! Voici : la veuve n'est plus veuve et la stérile a conçu! " Et Joachim, ce premier jour, resta chez lui à se reposer.

(…)

V.2. Six mois environ s'écoulèrent ; le septième, Anne enfanta. " Qu'ai-je mis au monde ? " demanda-t-elle à la sage-femme. Et celle-ci répondit : " Une fille. " Et Anne dit : " Mon âme a été exaltée en ce jour ! " Et elle coucha l'enfant. Quand les jours furent accomplis, Anne se purifia, donna le sein à l'enfant et l'appela du nom de Marie.

VI.1. De jour en jour, l'enfant se fortifiait. Quand elle eut six mois, sa mère la mit par terre, pour voir si elle tenait debout. Or l'enfant fit sept pas, puis revint se blottir auprès de sa mère. Celle-ci la souleva, disant : " Aussi vrai que vit le Seigneur mon Dieu, tu ne marcheras pas sur cette terre, que je ne t'ai menée au temple du Seigneur. " »



Méditation :

Saint Jean Damascène, Homélie sur la Nativité de la Vierge :

« Aujourd'hui sort de la souche de Jessé le rejeton sur lequel va s'épanouir pour le monde une fleur divine. Aujourd'hui Celui qui avait fait autrefois sortir le firmament des eaux crée sur la terre un ciel nouveau, formé d'une substance terrestre ; et ce ciel est beaucoup plus beau, beaucoup plus divin que l'autre, car c'est de lui que va naître le soleil de justice, celui qui a créé l'autre soleil....

Que de miracles se réunissent en cette enfant, que d'alliances se font en elle ! Fille de la stérilité, elle sera la virginité qui enfante. En elle se fera l'union de la divinité et de l'humanité, de l'impassibilité et de la souffrance, de la vie et de la mort, pour qu'en tout ce qui était mauvais soit vaincu par le meilleur. Ô fille d'Adam et Mère de Dieu ! Et tout cela a été fait pour moi, Seigneur ! Si grand était votre amour pour moi que vous avez voulu, non pas assurer mon salut par les anges ou quelque autre créature, mais restaurer par vous-même celui que vous aviez d'abord créé vous-même. C'est pourquoi je tressaille d'allégresse et je suis plein de fierté, et dans ma joie, je me tourne vers la source de ces merveilles, et emporté par les flots de mon bonheur, je prendrai la cithare de l'Esprit pour chanter les hymnes divins de cette naissance... »



Prière :


Prière à la Santissima Bambina (Venise, 28 février 1885) :

« Douce Petite Marie, vous qui, ayant été choisie pour être la Mère de Dieu, vous montrez aussi notre auguste Souveraine et notre très aimante Mère en accomplissant parmi nous tant de prodiges de grâces, daignez écouter avec compassion nos humbles prières.

Dans les besoins qui nous pressent (et surtout dans l’affliction où nous nous trouvons en ce moment), toute notre espérance repose en vous.

Ô Sainte Enfant, en considération des privilèges qui ne furent accordés qu’à vous seule et en vertu de vos mérites, faites-nous ressentir encore l’effet de vos miséricordes. Montrez que la source des trésors spirituels et des bienfaits incessants que vous dispensez est intarissable, votre puissance sur le Cœur paternel de Dieu étant sans bornes.

Ah  ! Par cette immense profusion de grâces que le Très-Haut déversa sur vous dès le premier instant de votre Conception Immaculée, exaucez notre supplication, Ô Céleste Petite, et nous louerons éternellement la bonté de votre Cœur Immaculé. Ainsi soit-il. »



Citation :
Sainte fête de la Nativité de la Très Sainte Vierge Marie !


_________________________________________________________






3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Mer 12 Sep 2018 - 19:23

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède du 12 septembre: le Très Saint Nom de Marie




Petite histoire de cette fête…

Protévangile de Jacques (extraits) :

"Le Saint Nom de Marie" (extrait), dans Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950 :

« La fête du saint Nom de Marie fut établie par le Pape Innocent XI, l'an 1683, en souvenir d'une mémorable victoire remportée par les chrétiens sur les Turcs, avec la protection visible de la Reine du Ciel. Cent cinquante mille Turcs s'étaient avancés jusque sous les murs de Vienne et menaçaient l'Europe entière. Sobieski, roi de Pologne, vint au secours de la ville assiégée dans le temps de l'octave de la Nativité de la Sainte Vierge, et se disposa à livrer une bataille générale. Ce religieux prince commença par faire célébrer la Messe, qu'il voulut servir lui-même, ayant les bras en croix. Après y avoir communié avec ferveur, il se leva à la fin du Sacrifice et s'écria: "Marchons avec confiance sous la protection du Ciel et avec l'assistance de la Très Sainte Vierge." Son espoir ne fut pas trompé: les Turcs, frappés d'une terreur panique, prirent la fuite en désordre. C'est depuis cette époque mémorable que la fête du saint Nom de Marie se célèbre dans l'octave de Sa Nativité.

Il était bien juste que le nom de Marie trouvât sa place, dans nos fêtes catholiques, à côté du nom de Jésus, le nom de Marie est un nom glorieux, un nom tout aimable, un nom salutaire. Les Saints se sont essayés à l'envi à retracer les merveilles du nom de Marie. La première gloire de ce nom béni, c'est qu'il fut inspiré par Dieu aux parents de la Vierge naissante et que l'archange Gabriel le prononça d'une voix pleine de respect; et depuis, toutes les générations chrétiennes le redisent à chaque instant du jour; le Ciel prononce à la terre ce nom si beau, et la terre en revoie au Ciel l'écho mélodieux: "Au nom de Marie, dit Pierre de Blois, l'Église fléchit le genou, les vœux et les prières des peuples retentissent de toutes parts." »


Saint Pie X avait fixé cette fête au 12 septembre mais cette dernière avait été supprimée du calendrier romain suite au Concile Vatican II, en 1970. C’est le pape saint Jean-Paul II qui l’a rétablie en 2002.



Lecture :

Évangile selon saint Luc 1, 26-38 :

« En ce temps-là, l’Ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, auprès d’une vierge fiancée à un homme de la maison de David, nommé Joseph ; et le nom de la vierge était Marie.

L’ange, étant entré auprès d’elle, lui dit : Je vous salue, pleine de grâce ; le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre les femmes. Elle, l’ayant entendu, fut troublée de ses paroles, et elle se demandait quelle pouvait être cette salutation. Et l’ange lui dit : Ne craignez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu. Voici que vous concevrez dans votre sein, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé le Fils du Très-Haut ; et le Seigneur Dieu 1ui donnera le trône de David son père, et il régnera éternellement sur la maison de Jacob ; et son règne n’aura pas de fin.

Alors Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il ? Car je ne connais point d’homme.

L’ange lui répondit : L’Esprit-Saint surviendra en vous, et la vertu du Très-Haut vous couvrira de son ombre ; c’est pourquoi le fruit saint qui naîtra de vous sera appelé le Fils de Dieu. Et voici qu’Elisabeth, votre parente, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse, et ce mois est le sixième de celle qui est appelée stérile ; car il n’y a rien d’impossible à Dieu.

Et Marie dit : Voici la servante du Seigneur ; qu’il me soit fait selon votre parole. »



Méditation :

"Le Saint Nom de Marie" (extrait), dans Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950 :

« "Que Votre nom est glorieux, ô sainte Mère de Dieu ! s'écrie saint Bonaventure; qu'il est glorieux, ce nom qui a été la source de tant de merveilles !".

"Ô nom plein de suavité ! s'écrie le bienheureux Henri Suzo.

Ô Marie ! Qui êtes-Vous donc Vous-même, si Votre nom seul est déjà si aimable et si rempli de charmes ?" "Votre nom, ô Marie, dit saint Ambroise, est un baume délicieux qui répand l'odeur de la grâce !"

Mais surtout le nom de Marie est un nom de salut. Saint Éphrem l'appelle la Clef du Ciel.

"Le nom seul de Marie, dit saint Bernard, met en fuite tous les démons..."

Ce n'est là qu'un faible écho de l'apologie du nom de Marie faite par les Saints. »



Prière :


Richard de Saint-Laurent (XIIIème siècle):

« Oui, ô Marie ! votre nom sublime et admirable est sorti du trésor de la Divinité ; car c'est la sainte Trinité tout entière qui vous a donné ce nom au-dessus de tous les noms après celui de votre divin Fils, et qui l'a enrichi de tant de majesté et de puissance, qu'il faut que, par respect pour ce saint nom, dès qu'il est prononcé, tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et aux enfers. »



Citation :
Sainte fête du Très Saint Nom de Marie !


_________________________________________________________






3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Sam 15 Sep 2018 - 18:14

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède du 15 septembre: Notre-Dame des sept Douleurs



(Image ci-dessus: Mater Dolorosa de Simon Marmion (XVème siècle),
Groeningemuseum à Bruges, Belgique).


Lecture :

Évangile selon saint Luc 2, 33-35 :

« 33 Le père et la mère de l’Enfant étaient dans l’admiration des choses que l’on disait de lui.

34 Et Siméon les bénit et dit à Marie, sa mère : " Cet Enfant est au monde pour la chute et la résurrection d’un grand nombre en Israël, et pour être un signe en butte à la contradiction ; —

35 vous-même, un glaive transpercera votre âme ; — et ainsi seront révélées les pensées cachées dans le cœur d’un grand nombre. " »



Évangile selon saint Jean 19, 25-27 :

« 25 Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie-Madeleine.

26 Jésus, ayant vu sa mère, et auprès d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : " Femme, voilà votre fils. "

27 Ensuite il dit au disciple : " Voilà votre mère. " Et depuis cette heure-là, le disciple la prit chez lui. »



Méditation :

Saint Anselme de Cantorbéry, De l’exercice de la Vierge :

« Votre peine, Vierge sacrée, a été la plus grande qu'une pure créature ait jamais endurée ; car toutes les cruautés que nous lisons que l'on a fait subir aux martyrs, ont été légères et comme rien en comparaison de votre douleur.

Elle a été si grande et si immense, qu'elle a crucifié toutes vos entrailles et a pénétré jusque dans les plus secrets replis de votre cœur.

Pour moi, ma très pieuse Maîtresse, je suis persuadé que vous n'auriez jamais pu en souffrir la violence sans mourir, si l'esprit de vie de votre aimable Fils, pour lequel vous souffriez de si grands tourments, ne vous avait soutenue et fortifiée par sa puissance infinie. »



Prière :


Stabat mater dolorosa par le Père Franciscain Jacopone da Todi  (XIIIème siècle) :

« Debout, la mère des douleurs
Près de la croix était en pleurs
Quand son Fils pendait au bois.

Alors, son âme gémissante
Toute triste et toute dolente
Un glaive la transperça.

Qu'elle était triste, anéantie,
La femme entre toutes bénie,
La Mère du Fils de Dieu!

Dans le chagrin qui la poignait,
Cette tendre Mère pleurait
Son Fils mourant sous ses yeux.

Quel homme sans verser de pleurs
Verrait la Mère du Seigneur
Endurer si grand supplice?

Qui pourrait dans l'indifférence
Contempler en cette souffrance
La Mère auprès de son Fils?

Pour toutes les fautes humaines,
Elle vit Jésus dans la peine
Et sous les fouets meurtri.

Elle vit l'Enfant bien-aimé
Mourir tout seul, abandonné,
Et soudain rendre l'esprit.

O Mère, source de tendresse,
Fais-moi sentir ta grande tristesse
Pour que je pleure avec toi.

Fais que mon âme soit de feu
Dans l'amour du Seigneur mon Dieu:
Que je lui plaise avec toi.

Mère sainte, daigne imprimer
Les plaies de Jésus crucifié
En mon cœur très fortement.

Pour moi, ton Fils voulut mourir,
Aussi donne-moi de souffrir
Une part de ses tourments.

Pleurer en toute vérité
Comme toi près du crucifié
Au long de mon existence.

Je désire auprès de la croix
Me tenir, debout avec toi,
Dans ta plainte et ta souffrance.

Vierge des vierges, toute pure,
Ne sois pas envers moi trop dure,
Fais que je pleure avec toi.

Du Christ fais-moi porter la mort,
Revivre le douloureux sort
Et les plaies, au fond de moi.

Fais que ses propres plaies me blessent,
Que la croix me donne l'ivresse
Du sang versé par ton Fils.

Je crains les flammes éternelles;
O Vierge, assure ma tutelle
A l'heure de la justice.

O Christ, à l'heure de partir,
Puisse ta Mère me conduire
A la palme de la victoire.

À l'heure où mon corps va mourir,
 À mon âme fais obtenir
La gloire du paradis. »


Citation :
En ce jour où nous faisons mémoire de Notre Dame des sept Douleurs, unissons nos souffrances et douleurs physiques, morales et spirituelles à celles endurées par notre Mère céleste, et prions le Rosaire !

Pour ceux qui souhaiteraient prier un chapelet des sept Douleurs de Marie, vous trouverez ici de quoi vous documenter sur cette dévotion :

http://seigneurjesus.free.fr/chapeletdes7douleurs.htm


_________________________________________________________






3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7903
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   Aujourd'hui à 18:58

Avec Marie, écrasons la tête du serpent !



Le résumé - Après avoir prié notre grand Rosaire de réparation le samedi 21 octobre 2017, nous avons décidé d’écraser la tête du serpent tous les premiers samedis du mois !


Intermède du 24 septembre : Notre-Dame de la Merci




Histoire et méditation :

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950 :


« Parmi les Ordres religieux qui furent fondés sous le patronage de la Reine des Anges, un des plus illustres a été celui de Notre-Dame de la Merci. La très Sainte Vierge manifesta Sa volonté de voir cet Ordre s'établir, en apparaissant à saint Pierre Nolasque, à saint Raymond de Pennafort et à Jacques Ier, roi d'Aragon. Au commencement du XIIIe siècle, la plus grande partie de l'Espagne était sous le joug des Sarrasins, qui tenaient enfermés dans les cachots une multitude de chrétiens, dans le but de leur faire renier leur foi.

C'est pour mettre fin à cette calamité que Marie établit l'œuvre de la Rédemption des captifs. Le 1er août 1218, la Reine du Ciel apparut à saint Pierre Nolasque, qui était alors en prière : "Mon fils, lui dit-Elle, Je suis la Mère de Dieu; Je viens chercher des hommes qui veuillent, à l'exemple de Mon Jésus, donner leur vie pour le salut et la liberté de leurs frères captifs. Je désire que l'on fonde en Mon honneur un Ordre de religieux dans ce but. Quand tu me priais avec larmes de porter remède aux souffrances des captifs, Je présentais à Mon Fils tes vœux ardents, et c'est Lui qui M'envoie vers toi. Je crois d'une foi vive que Vous êtes la Mère du Dieu vivant et que Vous m'apparaissez pour le soulagement des pauvres chrétiens esclaves; mais qui suis-je, moi, pour accomplir cette œuvre? Ne crains rien, Je serai avec toi, et bientôt s'accomplira ce que Je demande."

Le lendemain, Pierre Nolasque rendit compte de sa vision à saint Raymond de Pennafort, son confesseur, qui lui dit : "J'ai eu la même vision que vous." Le roi Jacques, les rencontrant dans la cathédrale, leur communiqua une vision semblable. Il n'y avait pas à hésiter. Quelques jours plus tard, l'œuvre commença, de par l'ordre et avec la protection du roi, qui désigna Pierre Nolasque pour être le chef de la nouvelle institution. L'évêque donna au fondateur l'habit blanc, avec le scapulaire qui, conformément aux instructions de la Sainte Vierge, devait être le costume des religieux de la Merci. Saint Pierre Nolasque fit alors le vœu solennel de se donner en otage aux Turcs, s'il était nécessaire, pour la rédemption des captifs chrétiens, vœu que tous ses religieux devaient faire également. En peu d'années, cet Ordre, si conforme aux besoins de l'époque produisait des fruits admirables. »



Prière :


Collecte dans la Messe traditionnelle, dite « extraordinaire » :

« O Dieu, qui, par la très glorieuse Mère de votre Fils, avez daigné enrichir votre Église d’une nouvelle famille destinée à délivrer les fidèles du Christ de la puissance des païens, faites, nous vous prions, que, vénérant avec piété l’inspiratrice d’une si grande œuvre, nous soyons, grâce à ses mérites et son intercession, délivrés de nos péchés et de la captivité du démon. »


Citation :
N’oublions pas aujourd’hui de prier pour tous les chrétiens persécutés dans le monde !

Bonne fête de Notre-Dame de la Merci à vous tous !


_________________________________________________________






3 ou 4 fois 5 dizaines (1 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, 1 Gloire au Père + la prière de Fatima: "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!")


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Le Très Saint Rosaire-
Sauter vers: