À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 20:47

» Asia Bibi: ce qui pourrait se passer dans les tout prochains jours...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 20:38

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Aujourd'hui à 20:14

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Aujourd'hui à 19:57

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Aujourd'hui à 19:21

» Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la
par Lumen Aujourd'hui à 18:59

» Chapelet du mardi 23 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:57

» Pensée du jour: Mon enfant, deviens 'Amour'! Personne sur cette terre ne peut t'empêcher...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:53

» L’image indestructible de Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:49

» VIOLENCE AMÈRE
par Lumen Aujourd'hui à 18:47

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Aujourd'hui à 18:31

» Aime !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:22

» 1634 /Bienheureuse Agnès de Jésus, la « Vierge de l’Ordre des Prêcheurs »
par Lumen Aujourd'hui à 17:30

» 1380 /Catherine de Sienne, la sainte qui a « le plus aimé l’Église »
par Lumen Aujourd'hui à 16:41

» Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
par Lumen Aujourd'hui à 12:36

» Prendre du temps avec Jésus pour lire les événements de la journée, c'est regarder ce que Dieu peut vouloir me dire par ces événements.
par Lumen Aujourd'hui à 10:42

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Méditation. — Tout le temps fixé, et à heure fixe”
par Lumen Aujourd'hui à 10:30

» Jésus aujourd'hui : « Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller » (Lc 12, 35-38)
par Lumen Aujourd'hui à 10:25

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 10:10

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:35

» Chapelet du lundi 22 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 19:14

» Jean-Paul II ou « le courage pour dire la vérité », selon Benoît XVI
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:14

» Angélus: « l’antidote », quand le « zèle » apostolique est « pollué par l’esprit du monde »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:52

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 42
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:39

» Pensée du jour: Mon enfant, ne te laisse pas arrêter ou ralentir par l'Adversaire qui vient toujours semer le doute...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:25

» En octobre, Moscou fête Notre Dame des Ibères…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:19

» L’amour explore les continents.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:07

» « Toute existence tire sa valeur de la qualité de l'amour : “Dis-moi quel est ton amour, et je te dirai qui tu es.” »
par Lumen Hier à 9:47

» • Avec Matthieu pas à pas • : La tempête apaisée
par Lumen Hier à 9:27

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Rappelez-vous que la Providence de Dieu nous conduit sans cesse”
par Lumen Hier à 9:17

» Jésus aujourd'hui : « Ce que tu auras accumulé, qui l’aura ? » (Lc 12, 13-21)
par Lumen Hier à 9:10

» Chapelet du dimanche 21 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 21 Oct - 20:32

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “En quoi devons-nous espérer ?"
par Lumen Dim 21 Oct - 16:59

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Il est urgent de christianiser la société”
par Lumen Dim 21 Oct - 16:51

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Dieu ne perd point de bataille”
par Lumen Dim 21 Oct - 16:42

» • ThéoDom sur le Mariage • : Pourquoi le mariage est-il un sacrement ?
par Lumen Dim 21 Oct - 16:33

» Un jésuite espagnol béatifié: le p. Tiburcio Arnáiz Muñoz (1865-1926)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 21 Oct - 16:15

» • Avec Matthieu pas à pas • : A la suite de Jésus
par Lumen Dim 21 Oct - 16:06

» • Avec Matthieu pas à pas • : Guérisons à Capharnaüm
par Lumen Dim 21 Oct - 15:53

» Journée mondiale des missions: « Avec les jeunes, portons l’Evangile à tous »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 21 Oct - 15:50

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 27 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Raphaël de l'Enfant Jésus

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar - 20:02

Partagez | 
 

 La Question du Mardi : Pornographie : est-ce si grave ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8054
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: La Question du Mardi : Pornographie : est-ce si grave ?   Mer 30 Mai - 11:43



La Question du Mardi
En association avec
Une Minute avec Marie et les Questions de fond d'Aleteia



Pornographie : est-ce si grave ?



Jean-Michel Olivereau
Docteur en neurosciences et professeur honoraire de l'Université
Paris-Descartes, spécialiste des rapports entre science et foi...


Avec Internet, la pornographie touche la société toute entière : de jeunes enfants en sont aussi victimes. Ces mœurs n’ont rien à voir avec l’amour dont l’Évangile révèle la beauté. Il importe d’être conscient du mal fait par l’industrie qui répand et exploite ces images et d’aider à y résister.


1. Malgré son sens étymologique, la pornographie – représentation (graphos) des prostituées (pornaï) – ne se limite pas à des images ou des écrits : il s’agit d’une perversion des mœurs dont les multiples ramifications altèrent aussi bien l’éducation des enfants que l’harmonie des couples et le tissu sociétal. Cependant, la dimension « image » de la pornographie est importante, car son impact est démultiplié par les avancées technologiques des médias qui amplifient le pouvoir de fascination des images et en facilitent l’accès.

2. La pornographie correspond à une recherche délibérée d’une forme effrénée et transgressive d’excitation sexuelle. Non seulement elle détourne de la sexualité vécue comme recherche d’un plaisir commun et d’une forme d’échange, mais aussi, indirectement, elle la dissocie de sa dimension vitale qu’est la procréation. Sans doute parce qu’il est plus insidieux et rarement recherché comme tel, son effet le plus dommageable est une véritable détérioration de l’autre et de soi-même, de la liberté, de l’intériorité, du sens de l’altérité et donc de la capacité à aimer en vérité.

3. Si la pornographie ne touchait qu’une minorité d’individus, comme ce fut le cas jusque dans les années 60, ce ne serait que l’un des malheurs pouvant affecter la liberté humaine. Mais sa diffusion et son emprise sur les mœurs sont telles dans toutes les cultures, dans tous les milieux et parmi toutes les générations, qu’elle représente un fléau d’ampleur mondiale qui pèse lourdement non seulement sur la dignité humaine, mais aussi sur les valeurs et les équilibres sociétaux qui y sont liés.

4. Les moteurs et les prétextes de la diffusion de la pornographie sont multiples. La pornographie est une industrie rentable, mais c’est aussi un levier pour promouvoir des changements régressifs dans les mœurs, en politique et dans les religions. C’est aussi un instrument de gouvernance. Les prétextes : liberté, catharsis, hygiène sociale, érotisme esthétique, etc. sont nombreux et tous fallacieux.

5. L’Évangile et les mœurs pornographiques sont incompatibles. Ce n’est pas une question de pudibonderie. C’est une question de dispositions relationnelles, et plus fondamentalement d’amour avec un A majuscule. Par l’indigente instantanéité du jouir (suivant la formule du philosophe Gabriel Marcel, 1889-1973) qui l’obsède, par l’égoïsme, voire l’agressivité, qui l’accompagne, par le désir de salissure qui la fonde, par l’idolâtrie qu’elle promeut, la pornographie mine tout rapport à nous-mêmes, à l’autre et à Dieu.





La pornographie pour tous

Le désir sexuel : ni bon ni mauvais, il s'éduque

Saint Jean-Paul II : prophète du mariage et de la sexualité

Église et sexualité


La Condition Humaine dans la Bible: Amitié - Amour - Sexualité : 1 et 2

Thomas Römer, né à Mannheim en 1955 est un exégète, philologue et bibliste suisse, d'origine allemande. Après avoir enseigné à l'Université de Genève, il devient professeur d'Ancien Testament à l'Université de Lausanne et occupe la chaire « Milieux bibliques » du Collège de France à partir de 2007.











Approche historico-critique:
Thomas Römer adopte une approche de type académique qui allie critique historique, analyse littéraire et philologique des textes vétérotestamentaires, parfois appuyé par l'archéologie cherchant à déceler les circonstances sociales, politiques ou culturelles qui sont le cadre de la pensée religieuse qu'ils génèrent, indépendamment de l'impact ou de lectures théologiques contemporains. Il relève que la rédaction des textes bibliques constitue une forme de synthèse entre des conceptions identitaires et des conceptions théologiques assez différentes et pense que cette approche, qui parfois heurte les représentations traditionnelles, peut servir tant aux athées qu'aux croyants dans leur réflexions sur les enjeux actuels.




3 minutes en vérité avec le Père Jean-Philippe,
fondateur de l'association Magdalena


P. Jean-Philippe de la communauté Saint-Jean, accompagne depuis 10 ans les personnes prostituées du bois de Boulogne. Dans sa camionnette, elles peuvent être écoutées, boire un café, se reposer, prier avec les bénévoles de l'association Magdalena et fuir un instant les clients, le froid, la nuit.






La proposition de loi "renforçant la lutte contre le système prostitutionnel", une fois adoptée par l'Assemblée Nationale, fera basculer la France dans une logique de pénalisation du client et d'abolition de la prostitution.
Ce nouvel encadrement juridique de la prostitution peut-il aider concrètement les victimes de la traite, des violences et de la précarité ?
Le père Jean-Philippe de la communauté Saint-Jean, accompagne depuis 10 ans les personnes prostituées du bois de Boulogne.
Dans sa camionnette, elles peuvent être écoutées, boire un café, se reposer, prier avec les bénévoles de l'association Magdalena et fuir un instant les clients, le froid, la nuit.
Il nous partage son regard sur le texte et met en doute son efficacité.

Pour en savoir plus sur l'association : http://www.magdalena92.com/



3 minutes en vérité avec l'abbé Pierre-Hervé Grosjean

Désinhibés et bombardés d'images crues, les jeunes pensent aujourd'hui tout savoir de la sexualité. Mais il leur manque l'essentiel : l'amour. Quelle est la différence entre un amour trompeur et un amour véridique ? Comment parler sereinement de pureté, prudence, patience, fidélité et de sincérité ?





L'abbé Pierre-Hervé Grosjean, prêtre du diocèse de Versailles, curé de Saint-Cyr l'école et bloggeur leur a consacré son dernier ouvrage : Aimer en vérité, à paraître aux éditions Artège.
Quelle est la différence entre un amour trompeur et un amour véridique ?
Comment parler sereinement de pureté, de prudence, de patience, de fidélité et de sincérité ?
L'enseignement de l'Église en matière d'amour est-il un catalogue d'interdits ?
L'abbé Grosjean fait toute la lumière sur la doctrine affective de l'Église et nous délivre son message moderne, réaliste et libérateur.



3 minutes en vérité avec Thérèse Hargot

La contraception est l'un des plus grands scandales du XXème siècle." Dès les premières secondes de ce court entretien avec la jeune sexologue Thérèse Hargot, le ton est donné.




Dès lors comment bien maîtriser sa fécondité ? les méthodes naturelles sont-elles vraiment efficace ?
L'objectif de la vie conjugale, "c'est de faire grandir l'amour jour après jour, que la sexualité soit de plus en plus belle" affirme la philosophe jamais à court d'argument sur ce sujet qu'elle connaît très bien, en tant que conseillère conjugale, accompagnatrice de couples en difficulté et éducatrice à la vie affective dans un lycée parisien...
"Les méthodes de régulation naturelle des naissances sont basées sur la connaissance de soi et l'adaptation responsable du couple à la fertilité de la femme."
Ainsi, "il y a quelque chose de positif à vivre dans l'abstinence de quelques jours, à développer l'art de se dire l'amour autrement..."

Pour en savoir plus : http://theresehargot.com/
Remerciements :
http://www.famillechretienne.fr/


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
La Question du Mardi : Pornographie : est-ce si grave ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: MEDITATIONS :: Enseignements Spirituelles :: La Question du Mardi-
Sauter vers: