À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:53

» Procession eucharistique du jeudi 21 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:48

» Chapelet du jeudi 21 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:39

» La dévotion au Cœur Immaculé de Marie : L'enfer dans le message de Fatima
par Lumen Hier à 20:23

» 1008 /Notre Dame du Saint-Cordon, plus de 1000 ans de grâces
par Lumen Hier à 19:35

» 533 /Saint Remi de Reims, apôtre des Francs
par Lumen Hier à 19:07

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Hier à 17:46

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Hier à 17:11

» L'Esprit Saint Amour entre le Père et Moi, met sur les lèvres les paroles qui plaisent à notre Père
par Lumen Hier à 17:00

» Pensée du jour: Mon enfant, c'est uniquement par Mon Amour que tu peux être purifié.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:43

» Texte de Saint Josémaria : “Portez les fardeaux les uns des autres”
par Lumen Hier à 16:37

» Les deux serviteurs de Marie (II)…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:35

» Les deux joies
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:22

» Prions pour les âmes délaissées du Purgatoire avec Notre Dame de Montligeon
par Lumen Hier à 15:15

» Neuvaine à Saint Josémaria pour le travail
par Lumen Hier à 14:59

» Neuvaine à Saint Jean Baptiste
par Lumen Hier à 14:52

» Neuvaine à Notre Dame du Perpétuel Secours du 19 au 27 juin
par Lumen Hier à 14:45

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Hier à 14:37

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 11:43

» Prières
par Mea culpa Hier à 5:54

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 21:07

» Messe internationale du mercredi 20 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 20 Juin 2018 - 20:45

» Chapelet du mercredi 20 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 20 Juin 2018 - 20:40

» Pensée du jour: Mon enfant d'Amour, Je suis toujours avec toi. Je ne t'abandonne jamais.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 20 Juin 2018 - 20:36

» 1717 /Notre-Dame d’Aparecida, premier sanctuaire marial du monde
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 20:27

» Les deux serviteurs de Marie (I)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 20 Juin 2018 - 20:24

» Le cri de la Terre
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 20 Juin 2018 - 20:15

» La Question du Mardi : Pourquoi le transhumanisme est-il dangereux ?
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 17:57

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 10:35

» Quand nous nous émerveillons, nous rendons gloire à Dieu et nous communions aussi à sa joie à Lui.
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 10:19

» Texte de Saint Josémaria : Dieu ne se lasse jamais de pardonner
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 10:02

» • Avec Matthieu pas à pas • : Appel à la conversion
par Lumen Mer 20 Juin 2018 - 8:12

» Procession eucharistique du mardi 19 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 19 Juin 2018 - 20:28

» Chapelet du mardi 19 juin 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 19 Juin 2018 - 20:24

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, tu es très précieux/se pour Moi, ton Dieu, et J'ai besoin de toi.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 19 Juin 2018 - 20:19

» « Ma relation avec la Vierge est indescriptible »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 19 Juin 2018 - 20:12

» La solution de l'intérieur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 19 Juin 2018 - 20:01

» La dévotion au Cœur Immaculé de Marie : Les cinq pratiques de la dévotion au Cœur Immaculé de Marie
par Lumen Mar 19 Juin 2018 - 19:31

» 1652/Notre Dame de Laghet : « Cœur Spirituel » de l'Église de Nice
par Lumen Mar 19 Juin 2018 - 18:30

» 397 /Saint Martin, un homme de feu au service de l’évangélisation
par Lumen Mar 19 Juin 2018 - 15:10

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Angélus: l’antidote contre la destruction de la bonne réputation

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 2000
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Angélus: l’antidote contre la destruction de la bonne réputation   Lun 11 Juin 2018 - 15:31

Angélus: l’antidote contre la destruction de la bonne réputation (traduction complète)


«Que Dieu nous libère de cette terrible tentation!»








« Il y a ici un véritable poison mortel »: le pape François analyse, à angélus de ce dimanche 10 juin 2018, les ravages des colporteurs de calomnies et de médisances. Et il a indiqué l’antidote, à prendre dès que les symptômes se manifestent.

« La malice avec laquelle, de façon préméditée, on veut détruire la bonne réputation de l’autre. Que Dieu nous libère de cette terrible tentation! Et si, en examinant notre conscience, nous nous rendons compte que cette mauvaise herbe est en train de germer en nous, allons tout de suite le confesser dans le sacrement de pénitence, avant qu’elle ne se développe et produise ses effets néfastes, qui sont incurables », explique le pape. « Soyez attentifs parce que cette attitude détruit les familles, les amitiés, les communautés et même la société », a prévenu le Saint-Père.

Le pape a aussi épinglé le fait que la famille de Jésus voyait d’un mauvais oeil sa « disponibilité » pour les foules. Et il a souligné que le Christ a fondé une « nouvelle famille ».

Faisant la synthèse de ces deux leçons de l’Evangile, le pape a conclu : « Accueillir la parole de Jésus fait de nous des frères, fait de nous la famille de Jésus. Mal parler des autres, détruire la réputation des autres, fait de nous la famille du diable. »

Le pape a ensuite twitté ceci sur son compte @Pontifex_fr: « En toute circonstance, cherchons de satisfaire la voix de l’Esprit Saint, à travers des actions concrètes de bien. »

Après l’angélus, le pape a appelé à prier pour la paix en Corée, et il a salué la béatification d’Adèle de Batz, à Agen (France).

Voici le commentaire de l’Evangile de ce dimanche proposé par le pape, en italien, avant la prière mariale de l’angélus, place Saint-Pierre, dans notre traduction rapide, de travail.

AB

Paroles du pape François avant l’angélus

Chers frères et sœurs, bonjour!

L’Évangile de ce dimanche (Mc 3, 20-35) nous montre deux types d’incompréhensions auxquelles Jésus a dû faire face: celle des scribes et celle des membres de sa propre famille.

Première incompréhension. Les scribes étaient des hommes instruits dans les Saintes Écritures et chargés de les expliquer au peuple. Certains d’entre eux sont envoyés de Jérusalem en Galilée, où la renommée de Jésus commençait à se répandre, pour le discréditer aux yeux du peuple: pour faire les colporteurs de ragots, discréditer l’autre, lui enlever son autorité, cette vilaine chose. Et ils ont été envoyés pour faire cela. Et ces scribes arrivent avec accusation précise et terrible – ceux-ci ne ménagent pas les moyens, ils visent au centre et ils disent ceci: « Il est possédé par Belzébuth celui-là et il chasse les démons par le chef des démons » (v 22.). Autrement dit : le chef des démons est celui qui le pousse; ce qui revient à dire plus ou moins: « c’est un possédé ».

En fait, Jésus guérissait beaucoup de malades, et ils veulent faire croire qu’il le faisait non par l’Esprit de Dieu – comme Jésus le faisait – mais par celui du malin, par la force du diable. Jésus réagit par des paroles fortes et claires, il ne tolère pas cela, parce que ces scribes, peut-être sans s’en rendre compte, tombaient dans le péché le plus grave: nier et blasphémer l’Amour de Dieu qui est présent et agit en Jésus. C’est le blasphème et le péché contre le Saint-Esprit, c’est le seul péché impardonnable – c’est ce que dit Jésus – parce qu’il part d’une fermeture du cœur à la miséricorde de Dieu agissant en Jésus.

Mais cet épisode contient un avertissement qui nous sert à tous. En effet, il peut arriver qu’une forte envie du fait de la bonté et des bonnes œuvres d’une personne puisse conduire à l’accuser faussement. Il y a ici un véritable poison mortel: la malice avec laquelle, de façon préméditée, on veut détruire la bonne réputation de l’autre. Que Dieu nous libère de cette terrible tentation! Et si, en examinant notre conscience, nous nous rendons compte que cette mauvaise herbe est en train de germer en nous, allons tout de suite le confesser dans le sacrement de pénitence, avant qu’elle ne se développe et produise ses effets néfastes, qui sont incurables. Soyez attentifs parce que cette attitude détruit les familles, les amitiés, les communautés et même la société.

L’Évangile d’aujourd’hui nous parle aussi d’une autre incompréhension, très différente, à l’égard de Jésus: celle de sa famille. Ils étaient inquiets parce que sa nouvelle vie itinérante leur semblait une folie (cf. v. 21). En fait, il se montrait si disponible pour les gens, surtout les malades et les pécheurs, qu’il n’avait même plus le temps de manger. Jésus était ainsi: les gens d’abord, servir les gens, aider les gens, enseigner les gens, guérir les gens. Il était pour les gens. Il n’avait même pas le temps de manger. Par conséquent, sa famille, décide de le ramener à Nazareth, à la maison. Ils arrivent à l’endroit où Jésus prêche et ils le font appeler. On lui dit: « Voici, ta mère, tes frères et tes sœurs qui se tiennent dehors et te cherchent » (v. 32). Il répond: « Qui est ma mère et qui sont mes frères? », et regardant les gens qui étaient autour de lui pour l’écouter, il ajoute: « Voici ma mère et mes frères! Parce que celui qui fait la volonté de Dieu, il est pour moi un frère, une soeur et une mère » (vv. 33-34). Jésus a formé une nouvelle famille, basée non plus sur des liens naturels, mais sur la foi en lui, sur son amour qui nous accueille et nous unit entre nous, dans l’Esprit Saint. Tous ceux qui accueillent la parole de Jésus sont enfants de Dieu et frères entre eux. Accueillir la parole de Jésus fait de nous des frères, fait de nous la famille de Jésus. Mal parler des autres, détruire la réputation des autres, fait de nous la famille du diable.

La réponse de Jésus n’est pas un manque de respect pour sa mère et pour sa famille. Au contraire, pour Marie, c’est la reconnaissance la plus grande, parce qu’elle est justement la disciple parfaite qui a obéi en toute à la volonté de Dieu. Que la Vierge Mère nous aide à vivre toujours en communion avec Jésus, en reconnaissant le travail du Saint-Esprit qui agit en Lui et dans l’Église, et régénère le monde pour une vie nouvelle.


© Traduction de ZENIT, Anita Bourdin


Source: https://fr.zenit.org/articles/angelus-lantidote-contre-la-destruction-de-la-bonne-reputation/

Revenir en haut Aller en bas
 
Angélus: l’antidote contre la destruction de la bonne réputation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: VIE ET ACTUALITE DE LA SAINTE EGLISE :: Le Pape François-
Sauter vers: