À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:15

» Chapelet du lundi 19 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:13

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 61
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:20

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, il n'y a pas de plus grand bonheur pour Moi que de pouvoir déverser Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:06

» Comment Marie sauva l’Église en Égypte (II)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:00

» La source qui jaillit
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:47

» Prières
par Mea culpa Hier à 6:18

» Chapelet du dimanche 18 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Nov 2018 - 19:52

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 60
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Nov 2018 - 17:49

» Angélus: la limite, la responsabilité, la miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Nov 2018 - 17:06

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, jamais Je ne me lasse de recevoir des demandes...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Nov 2018 - 16:55

» Comment Marie sauva l’Église en Égypte (I)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Nov 2018 - 16:49

» Regarde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 18 Nov 2018 - 16:36

» Chapelet du samedi 17 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Nov 2018 - 20:48

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 59
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Nov 2018 - 16:52

» Pensée du jour: Mon enfant, prends le temps d'accueillir l'Amour. C'est le temps le plus précieux pour toi.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Nov 2018 - 16:33

» Quand tout un peuple redit sa confiance en Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Nov 2018 - 16:24

» Chercher Dieu
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Nov 2018 - 16:12

» Chapelet du vendredi 16 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 20:44

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 58
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 17:15

» Pensée du jour: Mon enfant, avance, et au fur et à mesure que tu avanceras, les barrières tomberont...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 17:00

» « Chaque fois que tu auras paru me délaisser pour saluer ma Mère, je te récompenserai »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 16:56

» Celui qui attend
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 16:45

» Pensée du jour: Enfant bien-aimé du Père, demeure fidèle à répondre aux appels que Je dépose dans ton cœur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 16:39

» Quand verrons-nous la douce Marie ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 16:34

» Que mon désir soit de donner
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Nov 2018 - 16:26

» Chapelet du jeudi 15 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Nov 2018 - 20:56

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 18:06

» Journée Mondiale des Pauvres 2018 - Neuvaine
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 14:04

» Entrez dans le mystère de l'éternité : Pourquoi et comment prier pour les défunts ? Le purgatoire, qu'est-ce que c'est ?
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 13:10

» Paul, par son exemple, prêche la Parole du Christ... une parole incarnée
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:56

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “La chasteté n'est pas une charge pénible”
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:43

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:29

» Jésus Aujourd'hui : « Le règne de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17, 20-25)
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 11:06

» Asia Bibi libérée!
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:34

» Catéchèse : là où il y a le mensonge, il n’y a pas d’amour
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:23

» Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 20:16

» Chapelet du mercredi 14 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:07

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 19:08

» Pour rayonner scoutement : 1908-2018... fidèles à la Patrie
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:43

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Apprendre à prier : 4eme jour

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8256
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Apprendre à prier : 4eme jour   Jeu 12 Juil 2018 - 19:55

« Veillez et priez. » Matthieu 26:41
Une nouvelle
Vous pouvez visualiser ce message dans votre navigateur en cliquant ici
4e jour : « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour »
            Cher Priant,
             Nous vous invitons aujourd’hui à poursuivre notre méditation du Notre Père avec les 4 dernières demandes.

La prière de demande

            Le Notre Père est tissé de demandes ! Et bien souvent, notre prière consiste surtout à demander la protection de Dieu devant une épreuve, la guérison dans la maladie, la force dans les difficultés, pour nous ou ceux qui nous sont chers. Ces demandes « sont à la fois très justes et très saintes » nous dit Thérèse d’Avila (Chemin, ch. 39). Mais peut-être vous demandez-vous : à quoi ça sert de prier, d’intercéder, puisque Dieu sait bien ce dont les hommes ont besoin ?
            Ste Thérèse de Lisieux explique : « Ah! c'est que Jésus a pour nous un amour si incompréhensible qu'Il veut que nous ayons part avec lui au salut des âmes. Il ne veut rien faire sans nous ». Et elle ajoute, justifiant ainsi sa vie de religieuse cloîtrée : « Notre mission comme Carmélites est de former des ouvriers évangéliques qui sauveront des milliers d'âmes dont nous seront les mères... » (Lettre 135).
            Dieu pourrait tout faire tout seul, mais il veut nous associer à son action de salut. Comme un père qui construit une maison est heureux d’associer son enfant à ce qu’il fait, afin de pouvoir partager avec lui la joie de l’œuvre réalisée !

« Donne-nous aujourd’hui… »

            Comme hier, St Augustin peut nous guider à comprendre les 4 dernières demandes :
            « Il faut entendre de deux manières la demande relative au pain quotidien; il faut y voir ce qui est nécessaire à la vie charnelle, et ce qui est nécessaire à la vie spirituelle. […] Les fidèles savent aussi qu'il y a un aliment spirituel, l’Eucharistie. […] Ce pain quotidien est encore dans les lectures que vous entendez chaque jour à l'Église, dans les hymnes que l'on chante et que vous chantez. ».
            Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés : « Vous donc, prenez garde de conserver dans vos cœurs du ressentiment contre autrui […]. Pardonnez comme on vous pardonne. Comment ne doit pas pardonner quand Celui qui n'a pas besoin de pardon, Dieu, pardonne tout sans réserve? »
            Ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal.« Que nul, lorsqu'il est tenté, dit l'Apôtre saint Jacques, ne dise que c'est Dieu qui le tente (Jc 1,13). La tentation est ici prise dans un mauvais sens, pour les déceptions et les chutes que cause le démon. Dieu n'envoie à personne la tentation qui consiste à tromper et à séduire. […] A quoi se résume cet enseignement? À nous inviter à combattre nos passions. »

Prier concrètement aujourd’hui : « Notre Père » (suite)

            Les habitués de l’oraison pourront prendre par exemple la parabole sur l’efficacité de la prière en Lc 11, 5-13.
            Pour les autres, voici ce que nous vous proposons. Après un beau signe de croix pour nous mettre en présence du Père qui nous attend avec amour, nous pourrons prier encore une fois lentement le Notre Père, en méditant plus particulièrement les 4 dernières demandes. Le Père nous fait la grâce de nous nourrir dans les Evangiles et à la Messe : et si nous le remercions pour ce si beau don ? Dieu se fait ainsi proche de nous ! Nous pouvons aussi confier nos proches qui souffrent, et qui attendent le pain de la consolation.
            Demandons également la grâce de savoir pardonner : c’est si difficile ! Nous avons tous du ressentiment contre l’une ou l’autre personne, que nous pouvons présenter aujourd’hui au Père des miséricordes.
            Implorons le Seigneur pour qu’il nous apprenne aussi à résister aux tentations du mal, et qu’il nous donne la force de lutter. Et si nous prenions aujourd’hui une résolution contre un de nos défauts ?
            Enfin nous pourrons remercier le Seigneur de nous permettre, par notre prière, de faire le bien, même si nous ne le voyons pas. Restons bien fidèles à nos 5 minutes !
 
Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne ;
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés,
Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
mais délivre-nous du Mal.
 
Pour aller plus loin :
Saint Augustin, Sermon 57.
Sainte Thérèse d’Avila, Chemin de la Perfectionch. 33-35.
Catéchisme de l'Eglise Catholique n°2828-2854.
---------------
          Cher Priant,
       Voici un complément sur la prière de demande. C'est juste "en plus" : si vous n'avez pas le temps de le lire, ce n'est pas gênant pour notre parcours!
 
      Dans la méditation d’aujourd’hui, nous avons souligné l’importance de la prière de demande, car elle est une façon pour Dieu de nous associer à son action. Cependant, tous, sans exception, nous avons fait l’expérience de ne pas être exaucés dans nos prières, et parfois douloureusement.
        Nous ne prétendons pas en quelques lignes résoudre un mystère si complexe, mais il est sans doute nécessaire d’en dire quelque chose pour soutenir notre foi.

Purifier notre prière et notre image de Dieu

            Pour commencer, rappelons deux évidences : Dieu n’exauce pas une demande mauvaise, ni une prière faite sans foi« Vous demandez, mais vous ne recevez rien ; en effet, vos demandes sont mauvaises, puisque c’est pour tout dépenser en plaisirs » (Jc 4, 3) ; « Il ne fit pas beaucoup de miracles à cet endroit-là, à cause de leur manque de foi » (Mt 13, 58).
            Prier, c’est donc accepter que ma prière soit purifiée : je ne sais pas forcément très bien ce qui est bon pour moi, pour mon salut. Et si nous apprenions à voir ce que le Seigneur nous donne ? Ce n’est pas forcément ce que j’avais prévu, mais, avec le recul du temps, je peux me rendre compte que c’est en fait bien supérieur.
            Il s’agit aussi de changer d’image de Dieu. Dieu est-il pour moi uniquement celui qui doit exaucer mes désirs, comme un distributeur automatique qui donne la boisson demandée moyennant un prix, qui serait ma prière ? Quel est l’ami, quel est le père que je n’irais voir que pour lui demander des cadeaux ? La prière est avant tout un « échange d’amitié » avec « ce Dieu dont je me sais aimé », c’est un dialogue entre deux personnes qui s’aiment.

Entrer dans la foi au Christ Mort et Ressuscité

            Mais vous le savez bien, ceci ne répond pas au drame que peut être une prière bonne non exaucée. Face à la mort d’un enfant par exemple, qui ne serait ébranlé ? Demander la guérison de son fils, n'est-ce pas la prière bonne par excellence? Ou la paix dans le monde? Il n’y a pas de réponse toute faite face au scandale du mal qui règne dans le monde et dans le coeur des hommes.
            Voici cependant une histoire qui peut nous aider. A 24 ans, Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus a contracté la tuberculose, maladie terrible où l’on meurt étouffé dans de grandes souffrances. La prieure du Carmel fait prier une neuvaine de messes pour demander sa guérison miraculeuse : Thérèse a déjà été guérie enfant par le sourire de la Sainte Vierge, pourquoi Marie l’abandonnerait-elle maintenant ? Et pourtant, Sainte Thérèse n’a pas été guérie, mais la prieure a reçu la grâce d’accepter la mort de sa sœur carmélite, et ensuite de publier sa vie, l’Histoire d’une Ame, qui sera mondialement connue.
            On peut en conclure que le fait d’être chrétien ne nous épargne pas la souffrance, mais que la Passion, la Mort et la Résurrection du Christ nous donnent la force et la paix pour la supporter. Le fruit de notre prière dans la souffrance n’est pas toujours la suppression de celle-ci, mais le fait que le Christ souffre avec nous. La souffrance ne disparaîtra qu’au Ciel, en attendant, nous devons vivre dans la foi que nous donne Jésus. Cette foi, c’est que « ni la mort ni la vie, […] ni le présent ni l’avenir, […] rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur »(Rm 8, 38-39).
            La prière pourra alors nous aider à « tenir bon » dans les épreuves, devenant ainsi même un témoignage pour les autres. N'est-ce pas le témoignage de nos frères chrétiens persécutés en Irak, en Syrie et ailleurs dans le monde? Le centurion qui gardait Jésus en Croix « voyant comment il avait expiré, déclara : “Vraiment, cet homme était Fils de Dieu !” » (Mc 15, 39) (Voir aussi le court témoignage du : Père Cédric sur sa mère)

 
            Prions avec foi ! « Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui le lui demandent ! » (Lc 11, 13) Voilà l’exaucement par excellence de nos prières : le don de l’Esprit Saint. Lui qui est Dieu, il nous donnera de vivre nos épreuves dans la foi. Il nous aidera aussi à faire de nos prières un « échange d’amitié » avec le Père.
---------------
Image : d'après Arcabas

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre à prier : 4eme jour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Forum de Prières-
Sauter vers: