À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:47

» Chapelet du vendredi 16 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:44

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 58
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:15

» Pensée du jour: Mon enfant, avance, et au fur et à mesure que tu avanceras, les barrières tomberont...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:00

» « Chaque fois que tu auras paru me délaisser pour saluer ma Mère, je te récompenserai »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:56

» Celui qui attend
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:45

» Pensée du jour: Enfant bien-aimé du Père, demeure fidèle à répondre aux appels que Je dépose dans ton cœur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:39

» Quand verrons-nous la douce Marie ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:34

» Que mon désir soit de donner
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:26

» Chapelet du jeudi 15 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Nov 2018 - 20:56

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 18:06

» Journée Mondiale des Pauvres 2018 - Neuvaine
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 14:04

» Entrez dans le mystère de l'éternité : Pourquoi et comment prier pour les défunts ? Le purgatoire, qu'est-ce que c'est ?
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 13:10

» Paul, par son exemple, prêche la Parole du Christ... une parole incarnée
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:56

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “La chasteté n'est pas une charge pénible”
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:43

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:29

» Jésus Aujourd'hui : « Le règne de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17, 20-25)
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 11:06

» Prières
par Mea culpa Jeu 15 Nov 2018 - 6:06

» Asia Bibi libérée!
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:34

» Catéchèse : là où il y a le mensonge, il n’y a pas d’amour
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:23

» Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 20:16

» Chapelet du mercredi 14 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:07

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 19:08

» Pour rayonner scoutement : 1908-2018... fidèles à la Patrie
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:43

» Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:30

» Que le Seigneur soit votre joie, hommes justes
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:18

» Entrez dans le mystère de l'éternité : Qu'est-ce qui nous attend au Ciel ?
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:00

» • Avec Matthieu pas à pas • : Douze pour une mission
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 17:47

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 57
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 17:27

» Pensée du jour: Mon cher petit, Ma chère petite, c'est toi qui décides de l'heure et du moment de notre rencontre.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 17:01

» L'image de Notre Dame de Guadalupe ressortit totalement indemne
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 16:52

» Quand nous jugeons
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 16:36

» Jésus se laisse toucher et guérit les dix lépreux
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 11:15

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Nous voulons voir d'un œil limpide”
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 11:09

» Jésus Aujourd'hui : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé » (Lc 17, 11-19)
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 11:02

» Prions la Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception 2018
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 21:04

» Chapelet du mardi 13 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 13 Nov 2018 - 20:54

» Admirable SACREMENT
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 20:16

» Une seule chose à faire !
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 20:00

» Entrez dans le mystère de l'éternité : L'enfer existe-t-il ?
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 19:51

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Apprendre à prier : 17e jour : L’enfance spirituelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8256
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Apprendre à prier : 17e jour : L’enfance spirituelle   Mer 25 Juil 2018 - 18:33

« Veillez et priez. » Matthieu 26:41
Une nouvelle
17e jour : L’enfance spirituelle
Pour visualiser ce message dans votre navigateur, cliquer ici.
            Cher Priant,
            Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir comment l’enseignement de Thérèse de l’Enfant-Jésus peut nous aider dans la prière.

La purification de la mémoire

            Que se cache-t-il derrière ce titre déconcertant ? Ma mémoire, c’est l’ensemble de mes points d’appui. Par exemple, je sais que je sais lire, faire du vélo, coudre à la machine, faire de beaux discours, monter des projets complexes, etc. En progressant vers le Christ, qui est le roc, le rocher inébranlable, mes points d’appuis humains vont être purifiés. Il ne s’agit pas d’avoir des trous de mémoire ou de « tout oublier ». Il s’agit de ne plus s’appuyer sur ses capacités, mais uniquement sur la Providence, sur l’Esprit Saint. C’est la vertu théologale d’espérance qui se déploie dans cette expérience de pauvreté spirituelle radicale.

L’enfance spirituelle de Ste Thérèse de Lisieux

            Et la Petite Thérèse dans tout ça ? C’est que sa « petite voie d’enfance spirituelle » est un guide précieux pour apprendre à utiliser sa pauvreté spirituelle pour grandir dans l’espérance. Écoutons-la : « Pour aimer Jésus, être sa victime d'amour, plus on est faible, sans désirs, ni vertus, plus on est propre aux opérations de cet Amour consumant et transformant... Le seul désir d'être victime suffit, mais il faut consentir à rester pauvre et sans force et voilà le difficile. […] Restons donc bien loin de tout ce qui brille, aimons notre petitesse, aimons à ne rien sentir, alors nous serons pauvres d'esprit et Jésus viendra nous chercher, si loin que nous soyons il nous transformera en flammes d'amour... […] C'est la confiance et rien que la confiance qui doit nous conduire à l'Amour... »
            Lorsque nous découvrons nos faiblesses, nos pauvretés, pourquoi ne pas essayer la confiance ? Puisque nous expérimentons que nous ne pouvons rien par nous-mêmes, nous sommes comme « obligés » de mettre notre confiance en Dieu uniquement. « L’espérance ne déçoit pas  » (Rm 5, 5). « Jésus viendra nous chercher » : quelle promesse ! Quelle divine efficacité !

Prier aujourd’hui avec la Petite Thérèse

            Nous pouvons prier avec la Bible, mais aussi avec des textes de saints. Aujourd’hui, nous vous proposons ce magnifique passage de Thérèse :
          (Vous pouvez télécharger une version imprimable de ce texte  et de la méditation que nous proposons en cliquant sur ce lien.) 

 
            « Moi je me considère comme un faible petit oiseau couvert seulement d'un léger duvet, je ne suis pas un aigle j'en ai simplement les yeux et le cœur car malgré ma petitesse extrême j'ose fixer le Soleil Divin, le Soleil de l'Amour et mon cœur sent en lui toutes les aspirations de l'Aigle... […] Hélas! tout ce qu'il peut faire, c'est soulever ses petites ailes, mais s'envoler, cela n'est pas en son petit pouvoir!
            Que va-t-il devenir? mourir de chagrin se voyant aussi impuissant?... Oh non! le petit oiseau ne va pas même s'affliger. Avec un audacieux abandon, il veut rester à fixer son Divin Soleil ; rien ne saurait l'effrayer, ni le vent ni la pluie et si de sombres nuages viennent à cacher l'Astre d'Amour, le petit oiseau ne change pas de place, il sait que par-delà les nuages son Soleil brille toujours, que son éclat ne saurait s'éclipser un seul instant. […]
            Tu le sais aussi, souvent, l'imparfaite petite créature tout en restant à sa place (c'est-à-dire sous les rayons du Soleil,) se laisse un peu distraire de son unique occupation, elle prend une petite graine à droite et à gauche, court après un petit ver... puis rencontrant une petite flaque d'eau elle mouille ses plumes à peine formées, elle voit une fleur qui lui plaît, alors son petit esprit s'occupe de cette fleur... enfin ne pouvant planer comme les aigles, le pauvre petit oiseau s'occupe encore des bagatelles de la terre.
            Cependant après tous ses méfaits, au lieu d'aller se cacher dans un coin pour pleurer sa misère et mourir de repentir, le petit oiseau se tourne vers son Bien-Aimé Soleil, il présente à ses rayons bienfaisants ses petites ailes mouillées, il gémit comme l'hirondelle et dans son doux chant il confie, il raconte en détail ses infidélités pensant dans son téméraire abandon acquérir ainsi plus d'empire, attirer plus pleinement l'amour de Celui qui n'est pas venu appeler les justes mais les pécheurs... […]
            Ô Jésus ! que ton petit oiseau est heureux d'être faible et petit, que deviendrait-il s'il était grand ?... Jamais il n'aurait l'audace de paraître en ta présence […]
            Ô Verbe Divin, c'est toi l'Aigle adoré que j'aime et qui m'attire, c'est toi qui t'élançant vers la terre d'exil as voulu souffrir et mourir afin d'attirer les âmes jusqu'au sein de l'Éternel Foyer de la Trinité Bienheureuse […], c'est toi qui restes encore dans la vallée des larmes, caché sous l'apparence d'une blanche hostie... Aigle Éternel, tu veux me nourrir de ta divine substance, moi, pauvre petit être, qui rentrerais dans le néant si ton divin regard ne me donnait la vie à chaque instant... O Jésus! laisse-moi dans l'excès de ma reconnaissance, laisse-moi te dire que ton amour va jusqu'à la folie… Comment veux-tu devant cette Folie, que mon coeur ne s'élance pas vers toi? Comment ma confiance aurait-elle des bornes... […]
            Aussi longtemps que tu le voudras, ô mon Bien Aimé, ton petit oiseau restera sans forces et sans ailes, toujours il demeurera les yeux fixés sur toi, il veut être fasciné par ton regard divin, il veut devenir la proie de ton Amour... Un jour, j'en ai l'espoir, Aigle Adoré, tu viendras chercher ton petit oiseau, et remontant avec lui au Foyer de l'Amour, tu le plongeras pour l'éternité dans le brûlant Abîme de Cet Amour auquel il s'est offert en victime. » (Ms B)
 
            Pour méditer, le texte se suffit sans doute à lui-même, mais voici cependant quelques indications :
            * On peut s’imaginer comme étant ce petit oiseau sur le sol, au duvet mouillé…
            * Ce petit oiseau est plein de désir pour Jésus !
            * Fixer le Soleil divin, même dans la sécheresse. Aussi un bel exemple d’humilité et de confiance dans les distractions.
            * Joie d’être petit, faible : c’est ce qui permet « d’attirer » Jésus !
            * Reconnaissance immense pour l’amour de Jésus, mon créateur, mon sauveur, qui me rejoint dans ma pauvreté, qui reste avec moi dans l’eucharistie.
            * Rester fasciné par le regard de Jésus. Espérer être emporté par lui dans le « Foyer de l’Amour ».
 
Pour aller plus loin :
P. Marie-Eugène, Je veux voir Dieu, Chap. : Conduite de l’âme.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre à prier : 17e jour : L’enfance spirituelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Forum de Prières-
Sauter vers: