À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Chapelet du mardi 14 août 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 19:07

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: Chapitre 41
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 19:00

» Suivre le chemin de Marie, c'est prendre le sentier des tout-petits qui conduit droit dans les cieux.
par Lumen Aujourd'hui à 18:48

» Approfondir sa foi : Jour 16) La messe (6/6) : Vivre la messe avec les pèlerins d’Emmaüs
par Lumen Aujourd'hui à 17:49

» Jésus aujourd'hui : « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits »
par Lumen Aujourd'hui à 17:05

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 16:35

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
par Lumen Aujourd'hui à 14:24

» Pensée du jour: Mon enfant, Je t'enveloppe de Mon Grand Manteau pour te protéger et te couvrir.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 8:04

» Un chapelet entre les mains de Bob Kennedy…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 7:53

» Être poli avec la vie...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 7:46

» 1997 /Mère Teresa, sainte de l’Amour
par Lumen Hier à 23:24

» 1226 /Saint François d’Assise, le Poverello ami de toute la Création
par Lumen Hier à 22:35

» 1902 /Sainte Maria Goretti, l’impossible pardon
par Lumen Hier à 21:40

» Bible PDF : N’éteignez Pas l’Esprit !
par Lumen Hier à 20:19

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Hier à 20:02

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Hier à 19:49

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Hier à 19:37

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Hier à 19:26

» Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
par Lumen Hier à 19:09

» Texte de Saint Josémaria : L’Assomption de la Vierge Marie
par Lumen Hier à 18:57

» Jésus apporte une dimension nouvelle à la Loi : la dimension de l'Esprit de Charité...
par Lumen Hier à 18:38

» Approfondir sa foi : Jour 15) La messe (5/6) : Participer activement à la messe
par Lumen Hier à 18:24

» Jésus aujourd'hui : « Ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera. »
par Lumen Hier à 17:57

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: Chapitre 40
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:41

» Pensée du jour: Mon enfant, ne crains pas de venir te blottir dans Mes bras.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:28

» Le rendez-vous manqué de Fatima
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:21

» La joie de l'Espérance
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:13

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Dim 12 Aoû 2018 - 19:08

» Chapelet du dimanche 12 août 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 12 Aoû 2018 - 18:45

» Bible PDF : Dieu Le Premier !
par Lumen Dim 12 Aoû 2018 - 18:38

» Le don que fait Jésus, c'est Lui-même en sa Personne et le plus grand Signe d'Amour
par Lumen Dim 12 Aoû 2018 - 18:21

» Texte de Saint Josémaria : “Sois plutôt comme la vieille pierre de taille”
par Lumen Dim 12 Aoû 2018 - 18:07

» Approfondir sa foi : Jour 14) La messe (4/6) : Devenir membre d’une communauté réunie par Jésus.
par Lumen Dim 12 Aoû 2018 - 17:59

» Jésus aujourd'hui : « Je suis le pain vivant descendu du ciel »
par Lumen Dim 12 Aoû 2018 - 17:48

» Angélus: le chrétien doit dire "non" au mal et "oui" au bien
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 12 Aoû 2018 - 16:42

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: Chapitre 39
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 12 Aoû 2018 - 16:28

» Pensée du jour: Mon enfant, ce que tu vis présentement, c'est ce qu'il y a de mieux pour toi, aujourd'hui...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 12 Aoû 2018 - 12:14

» Un Relai mondial du Rosaire pour les prêtres
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 12 Aoû 2018 - 12:09

» Un coin de prière
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 12 Aoû 2018 - 12:02

» Prier pour la conversion des pécheurs
par Lumen Sam 11 Aoû 2018 - 20:29

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen, Raphaël de l'Enfant Jésus

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: Chapitre 36

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 2399
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: Chapitre 36   Jeu 9 Aoû 2018 - 10:43

Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières:




Chapitre 36




Matière des expiations et châtiments. — L'immortification des sens. —
Le Père François d'Aix. — Immortification de la langue. — Durand.







Les chrétiens qui veulent éviter les rigueurs du purga-toire, doivent aimer la mortification de leur divin Maître et se garder d'être des membres délicats sous un Chef couronné d'épines. Le 10 février de l'an 1656, dans la province de Lyon de la Compagnie de Jésus, le père Fran-çois d'Aix passa à une vie meilleure. Il porta à un haut degré de perfection la pratique de toutes les vertus reli-gieuses. Pénétré d'une profonde vénération envers la très-sainte Trinité, il avait pour intention particulière dans toutes ses oraisons et ses mortifications, d'honorer cet auguste mystère.

Son attrait particulier le portait à embrasser de préférence les œuvres pour lesquelles les autres montraient moins d'inclination. Il visitait souvent le Saint-Sacrement, même pendant la nuit, et ne retour-nait jamais de la porte à sa chambre sans aller faire une prière au pied de l'autel. Ses pénitences, en quelque sorte excessives, lui firent donner le nom d'homme de douleurs. Il répondit à quelqu'un qui l'engageait à les modérer : Le jour que j'aurais passé sans répandre quel-ques gouttes de mon sang pour l'offrir au Seigneur, serait pour moi plus pénible que la plus rude mortification. Puis-que je ne puis espérer de souffrir le martyre pour l'amour de Jésus-Christ, je veux au moins avoir quelque part à ses douleurs.

Un autre religieux, Frère coadjuteur du même Ordre, n'imitait pas l'exemple du père d'Aix. Il n'aimait guère la mortification, cherchait au contraire ses aises, ses com-modités et tout ce qui flattait les sens. Ce Frère étant venu à mourir, apparut au père d'Aix, quelques jours après sa mort, le corps couvert d'un affreux cilice et souffrant de grands tourments, en punition des fautes de sensualité qu'il avait commises dans le cours de sa vie. Il réclama le secours de ses prières et disparut aussitôt. ((1) Vie de la vénér. Mère Franç. Cf. Merv. 26.)

Un autre défaut, dont on doit bien se garder parce qu'on y tombe facilement, c'est l'immortification de la langue. Oh ! qu'il est facile de faillir dans les paroles ! Qu'il est rare de parler longtemps sans proférer quelques mots contraires à la douceur, à l'humilité, à la sincérité, à la charité chrétienne ! Les personnes pieuses même sont souvent sujettes à ces fautes : quand elles ont échappé à toutes les autres ruses du démon, elles se laissent pren-dre, dit saint Jérôme, dans un dernier piège, la médi-sance.

Écoutons ce que rapporte Vincent de Beauvais (1).
Lorsque le célèbre Durand, qui, au onzième siècle, illustra l'Ordre de saint Benoît, était encore simple reli-gieux, il se montrait un modèle de régularité et de fer-veur ; mais il avait un défaut. La vivacité de son esprit le portait à trop parler : il aimait à l'excès le mot pour rire, souvent aux dépens de la charité. Hugues, son abbé, lui fit des représentations à cet égard, lui prédisant même, que, s'il ne se corrigeait pas, il aurait certainement à souffrir dans le purgatoire de ces jovialités déplacées.

Durand n'attacha pas assez d'importance à ces avis, et continua à s'abandonner sans beaucoup de retenue au dérèglement de sa langue. Après sa mort, la prédiction de l'abbé Hugues se réalisa. Durand apparut à un reli-gieux de ses amis, le suppliant de l'aider de ses prières, parce qu'il était cruellement puni de l'intempérance de son langage. A la suite de cette apparition, la commu-nauté se réunit, on convint de garder, pendant huit jours, un rigoureux silence, et de pratiquer d'autres bonnes oeuvres, pour soulager le défunt. Ces charitables prières produisirent leur effet : à quelque temps de là, Durand apparut de nouveau pour annoncer sa délivrance.



Source: http://jesusmarie.free.fr/purgatoire_schouppe_le_dogme_du_purgatoire.html

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: Chapitre 36
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LE PURGATOIRE :: Les Âmes du Purgatoire-
Sauter vers: