À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Chapelet du mardi 18 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 21:30

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 21:24

» RV du dimanche avec Léandre Lachance : Multitude de TRÉSORS pour toi !!
par Lumen Aujourd'hui à 19:49

» *Vivons les 30 jours de l'Avent avec les prophéties bibliques*
par Lumen Aujourd'hui à 19:35

» Ici, Joseph prononce son FIAT, et il rejoint celui de Marie le jour de l'Annonciation.
par Lumen Aujourd'hui à 18:23

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Ne me lâche pas, ne m'abandonne pas”
par Lumen Aujourd'hui à 18:11

» • Avent dans la Ville 2018 • Léa, la possessive
par Lumen Aujourd'hui à 18:01

» Jésus aujourd'hui : « on lui donnera le nom d’Emmanuel » (Mt 1, 18-24)
par Lumen Aujourd'hui à 17:51

» Parole de DIEU** : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 17:27

» Pensée du jour: Mon enfant, si tu savais l'Amour qui existe au Ciel...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:26

» Huit jours avant Noël, en mémoire de l’Annonciation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:17

» Remercie la vie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:09

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:11

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Aujourd'hui à 2:08

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Aujourd'hui à 1:48

» Jésus s'enracine dans une lignée d'ancêtres concrets. C'est une humanité neuve qui naît en Jésus.
par Lumen Aujourd'hui à 1:35

» Textes de Saint Josemaria Escriva : Temps de préparation à Noël
par Lumen Aujourd'hui à 1:15

» • Avent dans la Ville 2018 • Sarah, la stérile
par Lumen Aujourd'hui à 1:01

» Jésus aujourd'hui : « Jésus, fils de David, fils d’Abraham » (Mt 1, 1-17)
par Lumen Aujourd'hui à 0:49

» Peut-on être dans la joie et dans la peine en même temps ? OUI Par l'espérance !
par Lumen Hier à 21:41

» Textes de Saint Josemaria Escriva : "Laisse-Le donc exiger beaucoup de toi !"
par Lumen Hier à 21:29

» • Avent dans la Ville 2018 • Agar, l’arrogante
par Lumen Hier à 21:14

» Jésus aujourd'hui : « Que devons-nous faire ? » (Lc 3, 10-18)
par Lumen Hier à 21:04

» Chapelet du lundi 17 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:31

» Jésus par sa Naissance en terre étrangère nous fait comprendre que, à sa suite, nous sommes aussi des pèlerins sur la terre
par Lumen Hier à 18:19

» • Avent dans la Ville 2018 • Ève, l’innocente
par Lumen Hier à 18:09

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Pour obéir il faut l'humilité”
par Lumen Hier à 18:02

» Jésus aujourd'hui : « Élie est déjà venu et ils ne l’ont pas reconnu » (Mt 17, 10-13)
par Lumen Hier à 17:55

» Angélus du « Gaudete »: « L’étincelle du bonheur pour le monde entier »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:53

» Pensée du jour: Ton unique objectif doit être celui d'accomplir la Volonté du Père.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:37

» Parce que sa grand-mère lui a fait connaître Jésus et Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:29

» C'est fini, Seigneur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:19

» Chapelet du dimanche 16 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 20:30

» Pensée du jour: Enfant de Mon Cœur, toi que J'ai façonné avec tant d'Amour, Je veux te prendre dans Mes bras...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:59

» La confiance de Marie a permis la Nouvelle Alliance
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:51

» Au Père qui nous appelle
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:37

» Chapelet du samedi 15 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 20:36

» Pensée du jour: Mon enfant, Je veux te garder près de Moi; ne t'éloigne pas de Moi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 20:25

» Trois chapelets dans le pack des pèlerins des JMJ
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 10:03

» Rends-nous solidaires
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 9:50

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 28 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 La Question du Mardi : Le prix exprime-t-il la véritable valeur des choses ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8497
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: La Question du Mardi : Le prix exprime-t-il la véritable valeur des choses ?   Mer 15 Aoû 2018 - 19:19



La Question du Mardi

En association avec
Une Minute avec Marie et les Questions de fond d'Aleteia



Le prix exprime-t-il la véritable valeur des choses ?


Laurent Fourquet

Normalien, énarque, haut fonctionnaire
et philosophe.

La mentalité économique dominante tend à nous persuader que la valeur n’est qu’une illusion et que seul le mécanisme du prix est légitime et objectif, mais c’est le contraire qui est vrai. La dictature du prix revient à nier la transcendance, la gratuité et l’humain.


1. L'économie moderne se caractérise par l'appropriation des choses à travers la notion de prix qui est le concept économique par excellence et qui semble définir scientifiquement la valeur des choses. Cette prédominance, loin d'être neutre et d'ordre secondaire ou technique, emporte avec elle des conséquences qui dépassent de beaucoup le champ que l'on assigne habituellement à l'économie, en particulier parce que nous croyons à la légitimité de cette démarche et à son objectivité et qu’elle en devient ainsi normative.

2.  La première conséquence de cette croyance est que si toute chose a un prix, effectif ou potentiel, nous congédions la transcendance, la gratuité, l’humain et cela nous conduit inéluctablement à penser tôt ou tard que ce qui n'a pas de prix ne vaut rien ou n’est qu’une illusion inutile, alors qu'en réalité les choses les plus grandes et les plus belles de l'existence humaine n'ont pas de prix et sont en dehors de la sphère que l'ont peut "pricer".

3. La deuxième conséquence est que nous sommes poussés à croire que la formation du prix à partir du mécanisme de rencontre entre l'offre et la demande est une mécanique insoupçonnable et indépassable et, en conséquence, qu’elle est la seule à même de fonder la valeur effective des choses. La loi de l’offre et de la demande semble s’imposer objectivement à tous, alors qu’en réalité, la demande, l’offre et nos besoins sont des données manipulables, objets de stratégies marketing et publicitaires.

4.  La troisième conséquence de cette croyance est qu’elle nous persuade que la valeur d'une chose est son prix et que la valeur épouse donc les aléas du prix et varier avec ce prix, alors qu’en réalité le prix ne dit jamais la valeur des choses : les théologiens médiévaux savaient bien que le prix était une menace susceptible de déstabiliser la véritable valeur des choses. Il n'est en réalité qu'un signal dans le cadre du système d'échangeabilité économique des biens, pas plus, pas moins.

5. Tout ce système de croyance qui idolâtre le prix doit donc être démonté point par point pour retrouver, à partir du Christ, un fondement à la valeur des choses qui n'ait plus rien à voir avec leur prix. Le prix veut nous convaincre que la valeur n'est qu'une illusion, mais c’est le contraire qui est vrai : seule la recherche de la vraie valeur des choses leur donne un sens réellement et profondément humain.
 





Édouard Montier : la joie de se donner


Pourquoi il faut lire « Caritas in veritate »


L’Église, l’argent et l’usure au Moyen Âge


L’Église et l’argent : que répondre ?


« Le pape François est tout, sauf marxiste »


Postures chrétiennes face à la finance


La tempérance au cœur de l’économie



Michel Bon / Académie Catholique de France






Michel Bon, grand chef d'entreprise, s'interroge sur le fait de savoir s'il possible de vivre sa foi en entreprise ? Et comment vivre sa foi en entreprise ?



Objection de croissance et christianisme






Le groupe chrétiens et pic de pétrole dans sa recherche de compréhension des diverses formes de crise ne se limite pas à une reconnaissance de l’importance des équilibres écologiques. Prenant de la hauteur par rapport à l’écologie, il considère et analyse les visées
- libérales : économie, politique ; les axes du libéralisme qui s’expriment dans la vie publique
- libertaires : philosophie, psychologie ; les axes du libertarianisme qui s’expriment dans la vie privée
En tous ces domaines, il convient de reconnaître l’existence incontournable des limites propres à la terre et propres à l’homme. Tout est limité ! Et affirmer que la force humaine est apte à dépasser, ou surmonter toute limite est une grave illusion.
La reconnaissance des inévitables (et salutaires) limites ne s’expérimente pas seulement au plan individuel. Il y a aussi une dimension, sociale (sociétale), universelle ; soit, politique.
Refus de toute forme d’égoïsme exprimé avec les mots de don gratuit de soi.



Académie catholique de France : Jacques Pelletier




La mondialisation nous inquiète à juste titre, mais c'est un phénomène complexe, qui a d'incontestables mérites et, en revanche, recèle de vrais dangers. Porteurs d'une foi ouverte à l'universel, les chrétiens doivent approfondir leur réflexion sur la nature du progrès technologique, et, sur la base des grands textes conciliaires, contribuer à orienter les institutions.
Académie Catholique de France du 15/12/2014.



Economie et Evangile





La crise économique que nous vivons et dont les médias rapportent les méfaits nous font un peu oublier son origine en nous focalisant sur ses conséquences : pauvreté, fracture sociale et inégalités. Et si cette crise trouvait son origine dans l'oubli du verset 24 de l'Evangile de saint Matthieu au chapitre 6 : " Personne ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra le premier et aimera le second ; ou bien il s'attachera au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'argent " ? Qu'est-ce donc qu'un développement économique authentique ? Comment pourrait-il être respectueux de la dignité de tous les hommes ? Jacques Bichot, professeur émérite d'économie à l'université Lyon III et Philippe Simonnot, lui-même économiste et historien, viennent apporter leur éclairage sur ce thème.
La Foi prise au Mot du 12/01/2014.



3 minutes en vérité avec l'abbé Pascal-André Dumont





Comment remettre l'homme au coeur de l'entreprise ?
Le profit et la rentabilité sont-ils un frein à l'épanouissement de la personne humaine ?
La spiritualité a-t-elle sa place dans le monde du travail ?

"Une entreprise ne vaut que par les personnes qui y travaillent"
"L'économie doit être au service de la personne humaine"


L'abbé Pascal-André Dumont, économe général de la Communauté Saint-Martin, y répond avec la sagesse héritée de la Tradition chrétienne, l'Esprit de l'Evangile et le fruit des enseignements tirés d'une expérience financière unique en son genre : la création d'un fonds commun de placement éthique, basé sur la doctrine sociale de l'Eglise, dont les bénéfices sont destinés à subvenir aux besoins de la Communauté.

Organisée en partenariat avec l'institut Philanthropos et le magazine Famille Chrétienne, l'université d'été de la Fondation Ecophilos offre une opportunité unique de s'arrêter pour réfléchir à des questions essentielles touchant la vie en entreprise et ouvrir un dialogue en vérité à travers des conférences, des témoignages et des temps de partage.

Sa 7ème édition se tiendra du 4 au 6 juillet 2014 en Suisse, à Fribourg, autour du thème :
« La personne humaine au coeur de l'entreprise »

Une randonnée en montagne est programmée du dimanche 6 juillet 14h30 au lundi 7 juillet 17h00

Pour plus d'informations :
http://www.ecophilos.org/universite-d...

Remerciements :
http://www.famillechretienne.fr/
http://www.ctestmartin.fr/



_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
La Question du Mardi : Le prix exprime-t-il la véritable valeur des choses ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: MEDITATIONS :: Enseignements Spirituelles :: La Question du Mardi-
Sauter vers: