À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Du 21 au 29 septembre Neuvaine à Saint Michel Archange
par ami de la Miséricorde Aujourd'hui à 20:26

» Avec Marie, écrasons la tête du serpent !* : Grand Rosaire de notre 2ème cycle de Rosaires !
par Lumen Aujourd'hui à 18:58

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:56

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Aujourd'hui à 18:43

» Neuvaine à saint Michel archange pour la France
par Lumen Aujourd'hui à 18:26

» 1680 /Sainte Kateri Tekakwitha, le « Lys des Agniers »
par Lumen Aujourd'hui à 18:13

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 27
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:58

» Pensée du jour: Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:44

» Pendant la demi-finale, l’entraîneur récitait son chapelet
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:20

» Ensemble, dans la paix, sous le Regard de Dieu !
par Lumen Aujourd'hui à 17:15

» En harmonie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:13

» Jésus Aujourd'hui : « Faites attention à la manière dont vous écoutez » (Lc 8, 16-18)
par Lumen Aujourd'hui à 17:04

» • Avec Matthieu pas à pas • : Le jeûne
par Lumen Aujourd'hui à 16:54

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:16

» La Question du Mardi : Pourquoi Galilée a-t-il été condamné en 1633 ?
par Lumen Hier à 19:51

» Jésus Aujourd'hui : « De quoi discutiez-vous en chemin ? » (Mc 9, 30-37)
par Lumen Hier à 18:58

» Jésus Aujourd'hui : « Ils regardent sans regarder, ils entendent sans comprendre » (Lc 8, 4-15)
par Lumen Hier à 18:42

» Jésus Aujourd'hui : « Je veux la miséricorde, non le sacrifice » (Mt 9, 9-13)
par Lumen Hier à 18:29

» Messe à Kaunas, suivie de l'angélus
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:13

» Voici un poème qui pourra nous aider à être de vrais semeurs.
par Lumen Hier à 18:09

» Lituanie: le chapelet du Pape devant Marie, Porte de l’Aurore, Mère de miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:03

» Jésus est « Dieu-avec-nous » qui pose un regard qui ne juge pas et ne condamne pas.
par Lumen Hier à 17:59

» Le Sacrement de la Réconciliation est la Rencontre avec l'Amour Miséricordieux de Dieu
par Lumen Hier à 17:52

» Demandons à Dieu cette foi simple des cœurs d'enfants les uns pour les autres
par Lumen Hier à 17:27

» Jésus pris de compassion, est le même Jésus qui écoute toujours avec compassion chacune des douleurs confiée à Lui !
par Lumen Hier à 17:14

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 26
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:12

» Neuvaine au Padre Pio du 15 au 23 Septembre 2018
par Lumen Hier à 16:58

» Pensée du jour: Mon enfant, prends le temps de te laisser aimer par Moi, de bien accueillir Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:50

» Padre Pio : « être derrière cette Mère bénie »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:01

» Risque ton cri
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:48

» Jésus Aujourd'hui : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 20:30

» Jésus Aujourd'hui : « À qui donc vais-je comparer les gens de cette génération ?» (Lc 7, 31-35)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 20:11

» Chapelet du samedi 22 septembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 20:08

» Jésus Aujourd'hui : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi » (Lc 7, 11-17)
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 19:56

» • Avec Matthieu pas à pas • : Notre Père
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 19:12

» • Avec Matthieu pas à pas • : La prière
par Lumen Sam 22 Sep 2018 - 19:05

» « N’ayez pas peur de vous décider pour Jésus »: dialogue du pape avec les jeunes à Vilnius
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 19:04

» Catéchèse : « en vue de quelle oeuvre Dieu m’a-t-il façonné à travers mon histoire ? »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 18:57

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 25
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 18:09

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, tu te demandes ce que tu dois amender...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 22 Sep 2018 - 17:30

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Jeu 16 Aoû 2018 - 18:49

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le titre de la neuvaine s’inspire à la fois du Privilège étonnant et unique demandé par Ste Claire d’Assise à l’Eglise : le « Privilège de pauvreté » ; et de la transposition qu’en a fait, en se référant à St Jean-Paul II, le Père François-Marie Léthel (carme) pour évoquer le témoignage que donne Sainte Claire d’Assise du « Privilège de la Féminité » dans l’Amour de Jésus :

« Sainte Claire d’Assise (1193-1253), avait demandé et obtenu, non sans difficultés, de posséder dans l’Eglise le « Privilège de la Pauvreté ». Plus profondément encore, elle est dans l’Eglise un témoin lumineux du « Privilège de la Féminité » dans l’Amour de Jésus, comme le suggère le Pape Jean-Paul II lorsqu’il déclare dans sa lettre pour le VIIIe centenaire de la naissance de Claire : « Ses écrits sont tellement marqués par l’amour suscité en elle par le regard ardent et prolongé sur le Christ Seigneur, qu’il n’est pas facile de redire ce que seul un cœur de femme a pu expérimenter » (Lettre aux Clarisses du 11 août 1993).  L’étude comparée des saintes et des saints justifie pleinement cette affirmation ; elle montre comment le cœur féminin est privilégié dans l’Amour de Jésus. Il est très important d’approfondir cela dans la grande lumière de Vatican II qui est celle de la sainteté, c’est-à-dire de la plénitude de l’amour, à laquelle tous sont appelés (cf. Lumen Gentium, ch.V). Dans la hiérarchie de l’amour, la primauté appartient à une femme : la Vierge Marie (LG, ch. VIII). »

La neuvaine s’adresse à tous ceux (hommes et femmes !) qui veulent, grâce à la figure de Claire d’Assise, mieux connaître et apprécier le « privilège de la féminité » dans le Dessein du Créateur.

Du 2 au 10 août… ou à tout autre moment de l’année !


Chaque jour :

Une méditation déclinant le thème du « Privilège de la Féminité »
Une Parole de Dieu et une prière
Une piste pour la journée.



Sommaire de la neuvaine :

  • Jour O : Le privilège de révéler l’homme à lui-même.
  • Jour 1 : Le privilège de l’identification à Marie
  • Jour 2 : Le privilège d’être fille du Père
  • Jour 3 : Le privilège d’être mère de Jésus
  • Jour 4 : Le privilège d’être épouse de l’Esprit Saint
  • Jour 5 : Le privilège d’être sœur
  • Jour 6  : le privilège d’être amie
  • Jour 7  : Le privilège d’être « auxiliatrice de Dieu-même »
  • Jour 8  : le privilège d’être servante et reine
  • Jour 9  : Le privilège d’être « femme chrétienne », fidèle et forte.




______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Jeu 16 Aoû 2018 - 19:20

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège de révéler l'homme à lui-même!




A la veille de commencer notre parcours, nous vous remercions de vous y engager avec nous, et vous offrons ces quelques mots en guise d’encouragement :

Saint Jean-Paul II, au terme d’une journée à Assise le 12 mars 1982, dit à propos de François et de Claire :


Citation :
Dans la vivante tradition de l’Eglise, du christianisme, de l’humanité, il ne reste pas seulement le récit de leur vie. Il reste la manière dont François voyait sa sœur ; la manière dont lui-même épousa le Christ ; comment il se voyait lui-même à l’image de Claire, épouse mystique du Christ, et comment il façonnait à cette image sa propre sainteté. Il se voyait lui-même comme un frère, un ‘poverello’, à l’image de la sainteté de cette authentique épouse du Christ. En elle, il découvrait l’image de la très parfaite épouse de l’Esprit-Saint, Marie la très sainte. Ce n’est pas simplement une histoire humaine : c’est une « histoire divine », qu’il nous faut contempler dans la lumière de Dieu, dans la prière.

Ces quelques lignes expriment la démarche que nous vous proposons : contempler « l’histoire divine » de Claire dans la lumière de Dieu, dans la prière, et façonner à cette image votre propre sainteté ; c’est-à-dire découvrir, à son contact, votre propre visage ! Comme l’a souligné le Pape François dans sa récente Exhortation apostolique Gaudete et exsultate, « ce qui importe, c’est que chaque croyant discerne son propre chemin et mette en lumière le meilleur de lui-même, ce que le Seigneur a déposé de vraiment personnel en lui » (cf. 1 Co 12, 7). Puisque l’Esprit Saint a « suscité des saintes dont le rayonnement a provoqué de nouveaux dynamismes spirituels et d’importantes réformes dans l’Eglise », et que le « génie féminin » s’est manifesté de manière lumineuse dans la figure de Claire d’Assise, confions-nous à sa prière pour nous laisser renouveler dans notre propre chemin et mettre en œuvre le meilleur de nous-mêmes !


Citation :
Belle et fructueuse neuvaine à chacun, en communion avec notre communauté et les clarisses du monde entier !




______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Ven 17 Aoû 2018 - 18:18

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège de l'identification à Marie




Méditation :


En cette fête de Sainte Marie des Anges et de la Portioncule, berceau de l'Ordre franciscain, nous vous proposons de méditer ces propos qui expriment le coeur (et le privilège !) de notre vocation  et constituent un appel pressant pour tous !

Citation :
Dès les origines, d’après le Testament de Claire, le Crucifié qui parla à François à travers la fameuse icône syro-orientale de Saint-Damien, prévoyait à ses côtés les futures clarisses pour réparer et rénover la Maison-Eglise : suscitées par l’Esprit, comme Marie, elles suivraient le Christ pauvre et crucifié. Ce propos d’identification avec la personne du Christ et de Marie est très fort et totalisant. Aussi tous ressentent personnellement cet appel à être, avec tous les fidèles pénitents, modèle et exemple -comme François- ou miroir -comme Claire- du Christ et de Marie, dans l’Eglise et dans le monde. Tous sont appelés à rendre présentes la personne du Christ et celle de Marie parmi les hommes et les créatures fraternellement réconciliés. ( Claire d’Assise, « Femme nouvelle », §2)


Parole de Dieu

"L'ange Gabriel fut envoyé par Dieu  dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph; et le nom de la jeune fille était Marie. L'Ange entra chez elle et lui dit:" je te salue comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. " A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'Ange lui dit alors: "Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il règnera sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin." ( Luc 1, 24-38)


Prière :

Seigneur, je Te rends grâce pour le dessein d'amour que Tu portes sur chacune de nos vies, pour ce privilège inouï de la ressemblance avec Toi si parfaitement accompli en Marie, ta Mère et notre Mère. A sa prière, viens par ton Esprit Saint transformer nos cœurs, rends-les toujours plus semblables au Tien et aide-nous à trouver notre place dans l'édification de "la Maison-Eglise". Que nous ressentions personnellement l'appel à être, dans toute la profondeur de notre humanité, une manifestation de Ta Présence au milieu de nos frères.


Citation :
Piste pour la journée :

Aujourd'hui, je suis attentif à rendre présente, par mes attitudes, mes actes et mes paroles, la personne du Christ et de sa Mère auprès de ceux que je rencontre.



______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Admin le Dim 19 Aoû 2018 - 19:49, édité 1 fois (Raison : Intrusion et modification)
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Dim 19 Aoû 2018 - 0:17

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être fille du Père



Citation :
Pars en toute sécurité, car tu as un bon guide pour la route ; pars, car celui qui t’a créée t’a aussi sanctifiée ; il t’a toujours gardée et aimée d’un tendre amour, comme une mère aime son fils ! Sois béni, Seigneur, toi qui m’a créée ! (Vie de Ste Claire par Celano §46).


Méditation :


Ces mots prononcés par Ste Claire au terme de son itinéraire peuvent nous aider à bien commencer le nôtre ! Claire en effet rend témoignage à l’Amour du Père, dont elle est consciente d’avoir bénéficié à chaque instant de sa vie. Dieu est Celui qui l’a créée, gardée, aimée, guidée, sanctifiée. Il est au Principe de toute son existence. Dieu est Créateur, Dieu est Amour, Dieu est Père. Par toutes les fibres de son être, dans sa chair et dans son cœur, la femme sait qu’elle n’est pas au principe de la vie ; que la vie est fondamentalement un mystère reçu, dès son commencement, en son accomplissement, et jusqu’à son terme. Elle sait que l’amour donné est fondamentalement réponse à un Amour Premier, Amour reçu qui toujours nous précède. En Claire, nous voyons la femme consciente du don qu’est la vie, la créature habitée par la joie d’exister en référence à son Créateur,  l’enfant bien-aimée du Père qui chemine en toute sécurité et avec gratitude !

C’est là exactement l’attitude de foi à laquelle le Pape François nous encourage (tweet du 22 juillet 2018, et autres) :


Citation :
« Dieu veut que nous l’appelions Père avec la confiance d’un enfant qui s’abandonne dans les bras de celui qui lui a donné la vie »« Mettez-vous à dire « papa », et à croire vraiment que Dieu est le Père qui m’accompagne, me pardonne, me donne le pain, est attentif à tout ce que je demande, m’habille encore mieux que les fleurs des champs…

Voilà ce que nous sommes invités à « oser croire, tous ensemble ». « C’est pourquoi prier ensemble est si beau : parce que nous nous aidons l’un l’autre à oser », dit encore le Pape François.

Mais l'attitude spirituelle de Claire nous enseigne une autre dimension essentielle de la vie filiale: l'action de grâces. En effet, consciente de tout recevoir du Père, Claire fait de sa vie toute entière une offrande :


Citation :
En réalité, toute la vie de Claire était une eucharistie, car -à l'instar de François- elle élevait de sa clôture un continuel "remerciement" à Dieu par la prière, la louange, la supplication, l'intercession, les pleurs, l'offrande et le sacrifice. Tout était accueilli par elle et offert au Père en union avec le "merci" infini du Fils unique, enfant, crucifié, ressuscité, vivant à la droite du Père. (St Jean-Paul II, Lettre aux clarisses, 11 août 1993).


Parole de Dieu

"En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux : "Tu es mon Fils bien aimé; en toi, je trouve ma joie." (Mc 1, 9-11)


Prière :

Père, Seigneur du ciel et de la terre,  Tu es à l'origine de tout ce qui existe, je proclame ta louange. Sois béni pour ton Amour immense qui donne la vie!  Je Te rends grâces pour la merveille que je suis, pour cette vie que Tu me donnes en abondance et je veux t'en offrir chaque instant. Accorde-moi, Seigneur, d'être toujours plus conscient de ce grand don qu'est la vie; accorde-moi, Père très aimant, de la recevoir de Ta main, et de CROIRE que Tu la gardes dès son commencement, en son accomplissement, et jusqu'à son terme. Fais-moi goûter cette joie d'exister en référence à mon Créateur, de me reconnaître toujours plus comme Ton enfant bien aimé, celui en qui Tu trouves ta joie.


Piste pour la journée :

Que chaque instant de cette journée soit une louange à la Gloire du Père ! Qu'à chaque heure de ce jour, je tourne mon cœur et élève mon esprit, vers notre grand Bienfaiteur, le Père des Miséricordes, pour lui rendre grâces pour ce don de la vie. Et si "d'innombrables soucis m'envahissent", je peux redire avec foi ces mots du psalmiste : "Mes jours sont dans Ta Main, Seigneur, j'espère en Toi" !



______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !


Dernière édition par Admin le Dim 19 Aoû 2018 - 19:50, édité 1 fois (Raison : intrusion et modification)
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Dim 19 Aoû 2018 - 19:51

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être mère de Jésus




Méditation :


Pour Saint François (Lettre à tous les fidèles), nous sommes « mères de Jésus », « lorsque nous le portons dans notre cœur et notre corps par l’amour, par la loyauté et la pureté de notre conscience, et que nous l’enfantons par nos bonnes actions qui doivent être pour autrui une lumière et un exemple. » Cet enseignement de Saint François « va être encore intensifié, approfondi et personnalisé lorsqu’il va être repris par une femme consacrée s’adressant à une autre femme consacrée, et c’est le sens des quatre lettres de sainte Claire à sainte Agnès de Prague », écrit le Père François-Marie Léthel.

En effet, en profonde union avec Marie, Vierge et Mère, Claire participe réellement et concrètement de l’Amour virginal de la Mère pour l’Enfant Dieu. Aussi encourage-t-elle sa correspondante, Agnès de Prague, à s’attacher intimement à Marie pour porter elle aussi, en son âme et en son corps, le même Jésus :


Citation :
Car l’âme d’un fidèle, qui est la plus digne de toutes les créatures, est évidemment rendue par la grâce de Dieu plus grande que le ciel : ce créateur, que les cieux immenses et toutes les autres créatures ne peuvent contenir, l’âme fidèle à elle seule devient son séjour et sa demeure ; il suffit pour cela de posséder ce que refusent les impies : la charité. Celui qui est la vérité même en témoigne : « Celui qui m’aime, mon Père l’aimera ; moi aussi je l’aimerai, et nous viendrons à lui et nous ferons en lui notre demeure. » De même donc que la glorieuse Vierge des vierges l’a porté matériellement, de même toi tu pourras toujours le porter spirituellement dans ton corps chaste et virginal si tu suis ses traces, et particulièrement son humilité et sa pauvreté ; tu pourras contenir en toi Celui qui te contient, toi et tout l’univers ; tu le posséderas de façon bien plus réelle et plus concrète que tu ne pourrais posséder les biens périssables de ce monde. (3LAg 21-26)

Méditant sur l'expérience spirituelle de Claire, St Jean-Paul II écrit : "son sein de vierge consacrée et de "vierge pauvre" attachée au "Christ pauvre" devient aussi, par le moyen de la contemplation et de la transformation, un berceau du FIls de Dieu". Ces paroles lumineuses comme celles de Claire elle-même manifestent combien la femme consacrée, en son âme et en son corps, est privilégiée pour vivre et manifester ce à quoi est appelé tout fidèle, c’est-à-dire tout baptisé : porter Jésus en soi et le mettre au monde !


Parole de Dieu

"La mère et les frères de Jésus vinrent le trouver, mais ils ne pouvaient pas arriver jusqu'à lui à cause de la foule. On lui fit savoir : " Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui veulent te voir." Il leur répondit : "Ma mère et mes frères sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et  la mettent en pratique." (Luc 8, 19-21)

"Une femme éleva la voix au milieu de la foule pour lui dire : "Heureuse la mère qui t'a porté en elle, et dont les seins t'ont nourri !" Alors Jésus lui déclara : " Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent !" (Luc 11, 27-28)


Prière :

Seigneur, nous te rendons grâces pour le mystère de ton Incarnation. Tu as voulu faire ta demeure parmi nous et Tu T'es fait petit enfant, nous manifestant ainsi la grandeur de ton Amour pour l'humanité.  Aujourd'hui encore, Tu veux faire ta demeure en chacun de nous. Comme Claire qui, dans la prière et la contemplation, "a bercé la mangeoire" où sur la paille repose l'Enfant-Dieu, accorde- nous Seigneur, à l'image de Marie qui t'a porté  dans son sein virginal et nourri de son lait, de vivre unis à Toi et de savoir T'enfanter par nos bonnes actions, de mettre davantage ta Parole en pratique pour que l'Evangile prenne chair en nos vies.


Citation :
Piste pour la journée :

Que notre charité se fasse inventive !

Quelle Parole de l'Ecriture vais-je mettre en pratique aujourd'hui ?

Je demande à Dieu la grâce de la charité, afin que ma vie de ce jour soit un berceau du Fils du DIeu.




______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Lun 20 Aoû 2018 - 21:18

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être épouse de l’Esprit Saint




Méditation :


La femme consacrée est habituellement présentée comme « épouse du Christ ». Or au cœur de sa Règle ou Forme de vie, Claire insère comme un joyau ces mots de François définissant la vocation des sœurs :

Citation :
Vous vous êtes données comme épouses à l’Esprit Saint.

Pour comprendre ce qui signifie « être épouse de l’Esprit », nous pouvons nous référer à la grande prière de l’Eglise-Epouse, qui ne cesse de répéter en de multiples circonstances cette imploration : « Veni, Sancte Spiritus », viens, Esprit-Saint !

Seule l’Epouse peut comprendre ce gémissement « Viens ! » ; il est sien en effet lorsque, déjà enveloppée par l’étreinte du Bien-Aimé, elle lui signifie qu’elle est prête à consommer l’union. Lui attend d’y être invité pour pénétrer son intimité et ne faire plus qu’un avec elle. Ainsi en est-il de l’âme appelant l’Esprit : elle sait bien qu’Il est déjà là, l’enveloppant de son étreinte ; mais elle le désire encore, au plus intime, Le laissant imprégner son être et féconder sa vie…


Citation :
Comme gémit une biche après l’eau vive, ainsi mon âme languit après Toi, mon Dieu.

A la question « Sur qui l’Esprit Saint descend-il ? », Saint Bonaventure répond, dans un sermon du 4ème dimanche après Pâques :

Citation :
Il vient là où il est aimé, où il est invité, où il est attendu.

Là encore, le cœur de la femme n’est-il pas privilégié pour comprendre la réalité, la profondeur et la force des épousailles avec l’Esprit, qui seules permettent à tout baptisé de « vivre selon la perfection du Saint Évangile » ? Et ce privilège n’est-il pas aussi « privilège de pauvreté » : l’épouse aimante ne peut qu’appeler, inviter, et attendre la manifestation de l’aimé, et ce que l’amour enfantera en elle de ressemblance avec le Christ. En effet, comme le souligne encore St Jean-Paul II dans sa Lettre aux clarisses (11 août 1993) ; "L’opération de l'Esprit du Seigneur, qui nous est donné dans le baptême, est de créer chez le chrétien le visage du Fils de Dieu. Dans la solitude et le silence, que Claire choisit comme forme de vie pour elle et pour ses compagnes entre les pauvres murs de son monastère, (...) la communion avec Dieu devient réalité: AMOUR QUI NAÎT ET QUI SE DONNE."

Citation :
Comme les ailes des colombes sur leurs petits, ainsi les ailes de l’Esprit sur mon cœur  (Odes de Salomon).


Parole de Dieu

"L'Esprit Saint viendra sur toi, la puissance du Très Haut te prendra sous son ombre; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu." (Luc 1,35)


Prière :

Viens Esprit Saint,  couvre-moi de ton ombre, comme Tu es venu ombrager Marie au jour de l'Annonciation. Viens faire en moi, Ta demeure.  "Viens, Père des pauvres", reposer sur moi comme Tu as reposé sur les disciples réunis au Cénacle avec Marie, la Mère de Jésus. Viens inscrire en moi le visage de l'Aimé !


Citation :
Piste pour la journée :

Aujourd'hui, je prends le temps de méditer le Veni Creator, je m'arrête sur tel ou tel verset, j'intercède pour tous les priants de la neuvaine.

Viens, Esprit Créateur nous visiter

Viens éclairer l'âme de tes fils ;

Emplis nos coeurs de grâce et de lumière,

Toi qui créas toute chose avec amour

Toi le Don, l'envoyé du Dieu Très Haut,

Tu t'es fait pour nous le Défenseur ;

Tu es l'Amour le Feu la source vive,

Force et douceur de la grâce du Seigneur

Donne-nous les sept dons de ton amour,

Toi le doigt qui oeuvres au Nom du Père ;

Toi dont il nous promit le règne et la venue,

Toi qui inspires nos langues pour chanter

Mets en nous ta clarté, embrase-nous,

En nos coeurs, répands l'amour du Père ;

Viens fortifier nos corps dans leur faiblesse,

Et donne-nous ta vigueur éternelle.

Chasse au loin l'ennemi qui nous menace,

Hâte-toi de nous donner la paix ;

Afin que nous marchions sous ta conduite,

Et que nos vies soient lavées de tout péché.

Fais-nous voir le visage du Très-Haut,

Et révèle-nous celui du Fils ;

Et toi l'Esprit commun qui les rassemble,

Viens en nos coeurs, qu'à jamais nous croyions en toi.

Gloire à Dieu notre Père dans les cieux,

Gloire au Fils qui monte des Enfers ;

Gloire à l'Esprit de Force et de Sagesse,

Dans tous les siècles des siècles. Amen.




______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Mar 21 Aoû 2018 - 18:57

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être sœur




Méditation :


Qu’est-ce donc qui spécifie l’ « être sœur » ? Cette harmonique du « Privilège de la féminité », comme les autres d’ailleurs, a un riche contenu dont nous ne pouvons approfondir tous les aspects dans les limites d’une brève méditation. Nous ne faisons qu’effleurer l’un ou l’autre aspect…

La chapelle de la Portioncule est, pour tous les frères et sœurs de l’Ordre franciscain, le lieu emblématique d’une origine et d’une histoire commune. Nous l’appelons « le berceau de l’Ordre ». Cette Chapelle dédiée à Marie a été restaurée par François qui, lors de son dépouillement devant l’Evêque d’Assise, avait déclaré : « Je puis dire désormais Notre Père, qui es aux cieux »… Sont « frères et sœurs » ceux qui, ayant même origine et histoire commune, éprouvent un sentiment spécifique d’appartenance commune, et se savent d’égale dignité. Frères et sœurs appartiennent au même cercle de famille, sont unis depuis l’enfance par les souvenirs du même foyer ! Se sentir frères et sœurs permet de vivre la proximité réciproque en toute sécurité, y trouvant un appui et le lieu de manifestation d’une tendresse paisible et désintéressée. La relation fraternelle est le premier lieu d’expérience et le premier fondement de la « communion des personnes » constitutive de notre être « à l’image et à la ressemblance de Dieu ».

Comme l’a souligné St Jean-Paul II dans son commentaire du Cantique des Cantiques, « l’expression « sœur » parle de l’union dans l’humanité et en même temps de la différence féminine, de l’originalité de cette humanité. Le terme « sœur » exprime une manière d’être en relation, une ouverture à l’autre compris comme « frère ». « En un certain sens, (…) la « sœur » aide l’homme à se définir et à se comprendre de cette manière, constituant pour lui une sorte de défi en ce sens ».

Ancrée dans l’amour virginal de Jésus « qui s’est fait notre frère », la femme a donc vocation d’aider l’homme à se définir, à se comprendre, à se vivre comme « frère ».

Claire n’a pas manqué, tout au long de sa vie, de mettre en œuvre son originalité, en même temps que d’encourager François et ses frères à vivre la leur. Elle en a aussi appelé à la sollicitude de François et de ses frères, les mettant au défi d’être les gardiens de sa vocation singulière :


Citation :
je remets et recommande mes sœurs, présentes et à venir, au successeur du bienheureux François et à tous les Frères de son Ordre, afin  qu’ils nous aident à toujours avancer plus loin dans le service de Dieu, et surtout à mieux observer la très sainte pauvreté (Testament de Ste Claire, 14) (Testament de Ste Claire, 14)

Enfin, « sœur parmi ses sœurs », Claire a appris, au creuset du quotidien, à « vivre en sainte unité» avec celles qu’elle a su recevoir comme un don du Père des Miséricordes.

Citation :
Si une mère chérit et nourrit sa fille née de sa chair, combien plus une sœur doit-elle chérir et nourrir sa sœur née de l’Esprit . (Règle de Claire 8, 16).

Encourageant à s’aimer de l’amour même du Christ celles qui sont nées de l’Esprit, et exhortant ainsi ses sœurs à triompher de l’envie, de la jalousie, de la domination, Claire fait vibrer au cœur de la relation fraternelle la fibre maternelle qui l’imprègne d’intense affection, de confiance et de sollicitude ! François dans sa Règle pour les ermitages n’a-t-il pas recours à ce « privilège du cœur féminin », en confiant aux frères la mission d’être, à tour de rôle, « mères » les uns des autres ?


Parole de Dieu

"Oui, il est bon, il est doux pour des frères  de vivre ensemble et d'être unis !

On dirait un baume précieux, un parfum sur la tête,  qui descend sur la barbe, la barbe d'Aaron,  qui descend sur le bord de son vêtement.

On dirait la rosée de l'Hermon qui descend sur les collines de Sion. C'est là que le Seigneur envoie la bénédiction,  la vie pour toujours."
(Psaume 132)



Prière :

Seigneur, Toi que je peux appeler avec Jésus : "Notre Père", je Te loue pour ce cadeau que Tu me fais des frères et des soeurs en humanité. Apprends-moi à toujours plus et mieux les recevoir comme un don de Ta bienveillance. Apprends-moi aussi à veiller avec sollicitude à la mise en oeuvre du meilleur d'eux-mêmes, à la fidélité à leur vocation singulière. Aide-moi dans le combat contre l'envie, la jalousie, la domination qui tuent la fraternité.  Seigneur, montre-moi combien les frères et soeurs sont source et lieu de bénédictions!


Citation :
Piste pour la journée :

Aujourd'hui, je suis attentif à "chérir et nourrir selon l'Esprit" celles et ceux que le Seigneur met sur ma route et qu'Il m'invite à accueillir comme un frère ou une soeur dans l'Esprit. Je demande au Seigneur la grâce de savoir poser sur les autres Son regard bienveillant et miséricordieux.




______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Mer 22 Aoû 2018 - 19:07

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être amie




Méditation :


Nous pourrions bien-sûr évoquer ici l’amitié spirituelle qui unit Claire et François d’Assise. Nous nous arrêterons plutôt sur ces mots de la bénédiction de Sainte Claire :

Citation :
Demeurez toujours les amies de Dieu, les amies de vos âmes et de toutes vos sœurs.

Si la relation fraternelle se caractérise par l’égale dignité, l’amitié quant à elle se distingue par le choix réciproque. On ne choisit pas ses frères et sœurs, tandis que l’on choisit ses amis ! Dépassant le caractère spontané d’une sympathie éprouvée, l’amitié marquée par la réciprocité se construit dès lors que chacun, sortant de lui-même, met en œuvre sa volonté et tend au bien de l’autre. Claire encourage donc ses sœurs à développer l’amour d’amitié : envers Dieu, envers elles-mêmes, et les unes envers les autres.

  • Etre l'ami(e) de Dieu d'abord. Rappelons qu'Il a toujours l'initiative: "Dieu nous a aimés le Premier". Jésus ne déclarera-t-il pas à ses disciples : « Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est Moi qui vous ai choisis et établis"... et plus tard: "Je ne vous appelle plus serviteurs, mais amis ; car tout ce que j’ai reçu de mon Père, je vous l’ai fait connaître »… Jésus s'est fait notre Ami en nous manifestant le Père, nous ouvrant son Coeur et partageant le secret de son intimité avec Lui! Etre ami(e) de Dieu va donc consister à vivre la réciprocité du choix, à choisir Celui qui le Premier nous choisit. C'est ce à quoi le Pape François nous encourage dans son exhortation sur la sainteté:

Citation :
Laisse la grâce de ton baptême porter du fruit dans un cheminement de sainteté. Permets que tout soit ouvert à DIeu et pour cela choisis-le, choisis Dieu sans relâche. (Gaudete et exsultate, §15).

Comme l'illustre si bien le Pape en prenant des exemples de la vie quotidienne, ce choix que nous faisons de Dieu se traduit tout au long du jour par de multiples actes bien concrets! Nous les découvrirons avec toujours plus de finsesse et d'acuité si, comme Moïse, nous nous entretenons avec Dieu dans la prière, "comme un ami parle avec son Ami"...

  • Être l'ami(e) de son âme ensuite : aimer son âme d'amitié ! Et bien ce sera choisir d'aimer le don que nous sommes. Le déployer "avec soin", accomplir avec un "élan passionné du corps et de l'âme" ce que nous demande Dieu notre Père, "afin qu'avec sa grâce nous puissions lui rendre multiplié le talent que nous en avons reçu"... Citons encore ici le Pape François :

    Citation :
    Toi aussi, tu as besoin de percevoir la totalité de ta vie comme une mission. Essaie de le faire en écoutant Dieu dans la prière et en reconnaissant les signes qu'il te donne. Demande toujours à l'Esprit ce que Jésus attend de toi à chaque moment de ton existence et dans chaque choix que tu dois faire, pour discerner la place que cela occupe dans ta propre mission. Et permets-lui de forger en toi ce mystère personnel qui reflète Jésus-Christ dans le monde d'aujourd'hui. Puisses-tu reconnaître quelle est cette parole, ce message de Jésus que Dieu veut délivrer au monde par ta vie ! Laisse-toi transformer, laisse-toi renouveler par l'Esprit pour que cela soit possible, et qu'ainsi ta belle mission ne soit pas compromise. (Gaudete et exsultate § 23-24)..

    C'est cela, être toujours "l'ami(e) de son âme" !

  • Etre l'amie de ses sœurs enfin, les aimer d'amitié, c'est - inséparablement de ce qui précède- choisir (par un acte de notre volonté mue par l'amour) celles et ceux que l’on n'avait pas choisis, mais d’abord reçus ; ne pas nous satisfaire d'avoir même origine et égale dignité (ce qui caractérise le lien fraternel), mais vouloir partager une même fin; en somme vouloir pour autrui comme pour soi "tout ce que l'on peut désirer de meilleur", à savoir « la joie du Salut dans l’Auteur du Salut » ; le vouloir, et y contribuer ! Ainsi Claire souhaite-t-elle à son amie Agnès "le bonheur de chanter un cantique nouveau avec toutes les vierges saintes devant le trône de Dieu et de l'Agneau, et le bonheur de suivre l'Agneau partout où il ira." (4ème lettre à Agnès 2)

L’amitié ne veut pas seulement pour l'autre un bien à venir; elle se réjouit du bien déjà présent, comme Claire en donne un magnifique témoignage devant ce que le Seigneur accomplit en son amie Agnès de Prague. Là encore, nous la voyons intégrer dans la relation à sa soeur et amie toutes les harmoniques d’un cœur féminin, puisqu'elle considère aussi Agnès comme sa mère et sa fille ! Elle commence en effet sa 4ème lettre par cette adresse :

Citation :
A celle qui est la moitié de mon âme et l’objet de ma plus tendre affection, à l’illustre reine, épouse du Roi éternel : à Dame Agnès, mère bien-aimée et fille chère entre toutes…

La même lettre témoigne enfin combien l’amitié inscrit le souvenir de l’ami(e) au cœur de la vie de contemplation :

Citation :
Au milieu de cette contemplation, souviens-toi de ta pauvre mère, et dis-toi bien que j’ai gravé ton doux souvenir, de façon indélébile, au plus profond de mon cœur, car tu m’es chère entre toutes…


Parole de Dieu

"Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour.

Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour.

Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.

Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime.

Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande.

Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître.

Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis, afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.

Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. "
(Jn 15,9-17)



Prière :

Merci Seigneur pour toutes mes relations d'amitié et d'abord pour celle que j'entretiens avec Toi. Merci de m'avoir choisi(e) comme Ton ami(e) et ne permets pas que je m'éloigne de Toi, mais que toujours je Te choisisse sans relâche. Viens Esprit Saint, renouveler la relation que j'entretiens avec mon âme. Rends-moi attentif(ve) à toujours chercher mon vrai bien. Apprends-moi à toujours mieux reconnaître ce don que je suis et à multiplier le talent reçu pour la vie du monde. Enfin, affermis ma volonté pour que dans mes relations avec les autres, je désire pour eux le meilleur: la vie éternelle.


Citation :
Piste pour la journée :

Aujourd'hui, je choisis de cultiver l'amitié et je deviens : ami de Dieu, ami de mon âme et ami de mes frères et soeurs en humanité !

Je prie pour cela.

Et si, aujourd'hui, je prenais le temps d'écrire à un ami ou de l'appeler pour prendre de ses nouvelles ?





______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Jeu 23 Aoû 2018 - 18:25

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être « auxiliatrice de Dieu-même »




Citation :
Pour employer dans leur sens propre les termes de l’Apôtre, je te considère comme une auxiliatrice de Dieu même, comme le soutien et le réconfort des membres abattus de son Corps ineffable. (3ème lettre de Claire à Agnès).


Méditation :


Ces paroles de Claire à Agnès ne sont-elles pas le miroir du regard qu’elle porte sur sa propre  vocation ? "Claire est persuadée qu'il n'y a pas de vie apostolique si on ne s'immerge pas dans le flanc déchiré du Christ crucifié" (St Jean-Paul II). A entendre ses mots, on voit Marie, la Femme bénie entre toutes les femmes,  debout au pied de la Croix, et la Pietà recueillant et offrant le Corps livré de son Enfant. On voit Marie, figure de l’Eglise née de son côté ouvert, soutenant de sa foi, de son espérance et de son amour, le Corps du Christ en qui s’actualise chaque jour le Mystère Pascal. On voit tant de visages de femmes, à commencer par celui de toutes les mères qui offrent, tout au long de leur vie, soutien et réconfort à ceux qu'elles considèrent toujours, et jusque dans les pires détresses, comme le fruit de leurs entrailles !

Dans ces paroles de Claire, nous reconnaissons aussi tant d’appels reçus chaque jour dans nos Monastères, pour soutenir et réconforter toute personne reconnue et accueillie comme membre du Corps du Christ. La Passion de Jésus ne cesse de s’actualiser en tant de souffrances sur la terre… Mais la compassion de Marie s’actualise elle aussi, et ne cesse de résonner comme un appel à mettre en œuvre au quotidien ce « privilège de la féminité ». Ecoutons encore St Jean-Paul II :


Citation :
Claire et ses sœurs avaient un cœur grand comme le monde : étant contemplatives, elles intercédaient pour toute l'humanité. En tant qu'âmes sensibles aux problèmes quotidiens de chacun, elles savaient prendre en charge chaque peine : il n'y avait pas de préoccupation d'autrui, de souffrance, d'angoisse, de désespoir qui ne trouvât un écho dans leur cœur de femmes priantes.


Parole de Dieu

Or près de la croix de Jésus se tenait sa mère et la soeur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d'elle  le disciple qu'il aimait, dit à sa mère : "Femme, voici ton fils." Puis il dit au disciple : "Voici ta mère." Et à partir de cette heure-là, le disciple l'a pris chez lui. (Jn 19,25-27)


Prière :

Seigneur Dieu, nous venons de fêter avec toute l'Eglise la Transfiguration de Jésus : ce mystère qui donna aux disciples la force d'affronter la Passion et la Croix. A l'école de la Vierge Marie, debout au pied de la Croix, accorde-nous la grâce de la Compassion pour que  nous nous tournions vers les cœurs blessés et communions à leur souffrance. Nous Te demandons cette grâce afin de nous unir davantage au Christ qui, sur la croix, eut le cœur transpercé. Donne-nous un "coeur grand comme le monde", des entrailles sensibles à la détresse d'autrui, pour accueillir dans notre prière les peines des autres,  les présenter à Ton Cœur Brûlant d'Amour, et appeler sur eux l'Esprit Consolateur.


Citation :
Piste pour la journée :

Aujourd'hui je me fais, à l'image de la Vierge Marie, de Claire et de ses sœurs : "auxiliatrice de Dieu même, soutien et réconfort" de  tous mes contemporains en souffrance, à commencer par les plus proches. Je reconnais en eux les membres vivants du Corps du Christ Crucifié. Je fais au Père l'offrande de ma prière, afin qu'Il dépose sur toutes ces plaies, le baume de son Amour.



______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Ven 24 Aoû 2018 - 22:41

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être servante et reine




Dans leur lettre « Claire d’Assise, Femme nouvelle », les ministres généraux de l’Ordre Franciscain écrivaient à propos de Claire, au §22 :


« Sa personnalité si pleinement féminine et maternelle apparaît encore dans son esprit de service, qui la porte à accomplir des gestes humbles et cachés, à l’exemple de Jésus qui lave les pieds de ses disciples : sans oublier tant d’expressions et d’attentions de charité, qu’elle détaille, alors que la Règle de François ne les mentionne même pas. Il s’agit, par exemple, des nécessités matérielles ou spirituelles des sœurs ou de la communauté (vêtements adaptés aux besoins de chacune, soins particuliers pour les jeunes sœurs, pour les sœurs malades ou faibles physiquement ou moralement). Par exemple encore, les appels à la plus large coresponsabilité de toutes, avec les formules qui reviennent souvent : « nous », « toutes », « utilité commune », « unité mutuelle dans la charité ». Ajoutons enfin la sollicitude maternelle de l’abbesse-mère-servante, sœur parmi ses sœurs, à qui l’on doit obéir par amour et non par crainte ; qui ne cherche pas des privilèges, ne se laisse pas prendre par des préférences pour certaines sœurs, reste l’ultime refuge pour les affligées ». Ses exigences, posées en fidélité à l’engagement pris, le sont toujours « avec la modération et le respect dus à des personnes concrètes ». Féminité n’est pas mollesse ! Mais elle imprègne d’humanité la fidélité quotidienne, donnant à la vie -même la plus âpre- douceur et légèreté. Servir, c’est la manière humble d’aimer. Et Claire préférait « servir elle-même les servantes du Christ plutôt qu’être servie », témoigne son biographe.

Qui sert ainsi en portant une attention concrète au prochain connaît la fatigue qui en découle. Mais à cette fatigue éprouvée, François attache une promesse, dans son exhortation aux sœurs de Saint-Damien :


Citation :
Vous qui êtes accablées d’infirmités, et vous qui peinez à les servir, toutes sachez supporter cela en conservant la paix ; vous l’aimerez, cette fatigue, puisque chacune de vous sera reine au ciel et couronnée avec la Vierge Marie.

Il importe ici de souligner que la royauté ne vient pas seulement au terme, comme un salaire ou une récompense, l’accomplissement d’un contrat ou d’une promesse. La royauté se manifeste dans le service même. « Servir, c’est régner », dit-on.

Citation :
« Si on ne peut vraiment « régner » qu’en « servant », comme le montre l’attitude du Christ, le « service » exige en même temps une maturité spirituelle telle qu’il faut la définir comme une « royauté ». Pour être capable de servir les autres dignement et efficacement, il faut savoir se dominer soi-même, il faut posséder les vertus qui rendent cette domination possible » (St Jean-Paul II, Redemptor hominis §21).


Parole de Dieu

"Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout.

Au cours du repas, alors que le diable a déjà mis dans le cœur de Judas, fils de Simon l’Iscariote, l’intention de le livrer, Jésus, sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture.

Il arrive donc à Simon-Pierre, qui lui dit : « C’est toi, Seigneur, qui me laves les pieds ? » Jésus lui répondit : « Ce que je veux faire, tu ne le sais pas maintenant ; plus tard tu comprendras. » Pierre lui dit : « Tu ne me laveras pas les pieds ; non, jamais ! » Jésus lui répondit : « Si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi. » Simon-Pierre lui dit : « Alors, Seigneur, pas seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête ! » Jésus lui dit : « Quand on vient de prendre un bain, on n’a pas besoin de se laver, sinon les pieds : on est pur tout entier. Vous-mêmes, vous êtes purs, mais non pas tous. » Il savait bien qui allait le livrer ; et c’est pourquoi il disait : « Vous n’êtes pas tous purs. »

Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie.

Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites." »
(13, 1-17)
(13, 1-17)



Prière :

Seigneur Jésus, Toi le Seigneur et le Maître, je Te regarde déposer ton vêtement, prendre un linge et le nouer à ta ceinture, verser l'eau dans un bassin, Te mettre à genoux et laver les pieds de Tes disciples. Je Te rends grâces pour ce geste humble et caché que Claire à ta suite a accompli pour ses sœurs. Dans ton infinie Bonté Seigneur, accorde-moi cet esprit de service, cette joie de me mettre au service des autres dans l'humble quotidien. Donne-moi de savoir me rendre attentif aux besoins de mes frères et sœurs en humanité, et d'être assez maître de moi-même pour y répondre avec générosité. Apprends-moi à "aimer cette fatigue", à accueillir la charge royale qui est celle du service et à croire que "servir est la vraie façon de règner".


Citation :
Piste pour la journée :

"C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous."

Aujourd'hui, je prends le tablier de serviteur et je deviens témoin et artisan du Royaume par mes gestes de service.



______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Sam 25 Aoû 2018 - 20:06

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d’être « femme chrétienne », fidèle et forte.




Méditation :


Frère Etienne, compagnon intime de St François, rapporte que ce dernier, lorsqu’il parlait de Claire ou avec elle, ne l’appelait pas par son nom, mais il disait « la chrétienne » ; certainement parce qu’il reconnaissait en elle une vraie chrétienne ; il y retrouvait quelque chose de la Vierge Marie. Comme il a été mentionné dès le début de cette neuvaine, Saint Jean-Paul II avait donné une raison profonde de l’attachement de François pour Claire :

Citation :
Il se voyait lui-même comme un frère, un « poverello » à l’image de la sainteté de cette authentique épouse du Christ. En elle il découvrait l’image de la parfaite épouse du Christ. En elle il découvrait l’image de la parfaite épouse de l’Esprit-Saint, Marie, la très sainte.

Dans « Femme nouvelle » §41, les ministres généraux de l’Ordre franciscain soulignent quant à eux que le titre « vierge fidèle » « convient parfaitement à Claire ». Claire a été fidèle : cela signifie qu’elle a duré, s’est maintenue dans l’élan initial vers le bien entrevu et pour lequel, un jour, elle s’était décidée. Elle a exigé d’elle, jour après jour, ce à quoi elle s’était engagée ; elle a été fidèle à la donation sans réserve de sa personne, à Dieu et aux autres :

Citation :
Jusqu’au bout, elle est restée fidèle au Père, au Seigneur crucifié, à la Vierge Marie, à l’Eglise, à François, à la famille franciscaine, à chacune de ses sœurs, à la cité d’Assise, à l’humanité entière, et, pourrait-on ajouter, à tout l’univers.

Sa participation à la vie trinitaire qui est « participation filiale, sponsale, fraternelle et maternelle (mariale) », inclut une telle fidélité. Nous l’avons vu au cours des premières méditations : la vie de Claire a été vie de communion intime avec chacune des Personnes Divines. Elle a ainsi manifesté que la perfection de la vie évangélique consiste fondamentalement en ceci : vivre en fille du Père, mère de Jésus, épouse de l’Esprit Saint. Seule une telle vie de communion fructifie en fidélité à Dieu, au prochain, et à soi-même -c’est-à-dire à son projet de vie qui est pour Claire : « la voie de la sainte simplicité, de l’humilité, de la pauvreté » et aussi « une vie sainte et édifiante, selon les enseignements que, dès le début de notre conversion au Christ, nous a prodigués notre très bienheureux père François. » (Testament de Claire 17)
La fermeté de Claire enfin, à « ne pas dévier » dans la course entreprise à la suite du Christ Pauvre et de sa Mère, à « s’en tenir à ce qui a été promis », à réaliser sa vocation personnelle, manifeste en elle une « femme forte, qui a mérité d’être comparée à Marie au pied de la croix, comme il a été dit au Procès de canonisation ». Cette fermeté s’équilibre dans le primat qu’elle accorde à la sainte unité dans une charité mutuelle. Ainsi recommande-t-elle à ses sœurs (Règle 10, 5) :


Citation :
Qu’elles soient toujours attentives à garder entre elles l’unité de l’amour mutuel, qui est le lien de la perfection.  

Ces qualificatifs attribués à Claire, qui viennent clore nos méditations (chrétienne, vierge fidèle et femme forte), nous disent quelque chose du mystère de la femme et de sa vocation. La fidélité de la femme à elle-même n’est jamais loin de la fidélité à un autre, au Tout Autre, de la radicalité et de la fidélité dans le don de soi à autrui, avec une force qui s’origine et s’équilibre dans une vigilance à donner la vie et à garder le primat de l’amour.


Parole de Dieu

"Heureuse celle qui a cru  à l'accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur.

Marie dit alors:
Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Sa miséricorde s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais."
(Luc1, 45-55)



Prière :

Avec la Vierge Marie, la parfaite épouse de l'Esprit Saint, "heureuse parce qu'elle a cru", nous chantons en ce jour : "Magnificat". Reçois Seigneur, notre action de grâces pour ces jours de neuvaine où nous avons duré dans la prière; et avec sainte Claire, la femme fidèle, permets que nous persévérions dans cet élan. Accorde-nous de Te rester fidèle jusqu'au bout. Que nous vivions  pleinement en fille du Père, en mère de Jésus, en épouse de l’Esprit Saint. Que cette vie de communion fructifie en fidélité à Dieu, au prochain, et à nous-mêmes. Tu connais, Seigneur, notre faiblesse, fais descendre sur nous ton Esprit de force et de douceur, qu'Il nous préserve de nous détourner de Toi et nous garde dans l'unité de l'Amour mutuel.  Sainte Claire, prie pour nous !


Citation :
Piste pour la journée :

Aujourd'hui, je demande au Seigneur la grâce de vivre en chrétien, de vivre l'Evangile au quotidien. Je demande à l'Esprit Saint de me combler du don de force pour perséverer jusqu'au bout.

Citation :
Au terme de cette neuvaine, l'Eucharistie de la Solennité de Ste Claire, présidée demain 11 août par Mgr Jaeger, évêque d'Arras, sera célébrée à toutes vos intentions, dans la Chapelle de notre Monastère à 10h30. Vous pouvez vous y unir d'intention, venir, ou rejoindre la communauté de clarisses la plus proche de chez vous!



______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Lumen
Admin
avatar

Messages : 7902
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   Lun 27 Aoû 2018 - 19:24

Sainte Claire et le "Privilège de la Féminité".



9 jours pour contempler, en Claire d’Assise « Femme nouvelle »,
le « Privilège de la Féminité »


Le privilège d'être fille de l'Eglise et épouse du Roi !




Citation :
Que l'Eglise notre Mère exulte donc d'avoir engendré et élevé une telle fille, qui se révéla elle-même féconde en vertus, enfanta par ses exemples de nombreuses disciples et les forma, par sa doctrine sûre, pour le parfait service du Christ. Que les fidèles se réjouissent, car le roi des cieux a introduit triomphalement dans son palais glorieux leur soeur et leur compagne qu'il s'est choisie pour épouse. Que les saints soient dans l'allégresse et célèbrent dans la patrie des cieux ces noces nouvelles de l'épouse du roi ! Il convient donc que l'Eglise catholique vénère sur la terre celle que le Seigneur a exaltée dans les cieux. (...) Célébrez dévotement et solennellement la fête de ladite vierge Claire, et faites-la célébrer par vos fidèles, pour obtenir qu'elle devienne notre bienveillante et dévouée protectrice auprès de DIeu.

(extrait de la bulle de canonisation de Sainte Claire d'Assise).

Sur vous tous qui avez prié avec nous durant ces jours, nous appelons la bienveillance et la protection de Ste Claire, et sa bénédiction !

Et nous vous offrons ces paroles chantées, en écho de ce que nous avons médité ensemble.




______________________________________________________________________





Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur

Dieu Créateur, Rédempteur et Sanctificateur, nous te rendons grâces pour toutes les femmes : pour les mères, pour les sœurs, pour les épouses ; pour les femmes consacrées à Dieu dans la virginité ; pour les femmes dévouées à tant d’êtres humains qui attendent l’amour gratuit d’une autre personne ; pour les femmes qui veillent sur l’être humain dans la famille, ce signe fondamental de la communauté humaine ; pour les femmes qui exercent une profession, celles sur qui pèse parfois une grande responsabilité sociale: pour toutes, telles qu’elles sont sorties du cœur de Dieu dans toute la beauté et la richesse de leur féminité, telles qu’elles portent, avec l’homme, la responsabilité commune du destin de l’humanité. Nous te rendons grâces pour toutes les manifestations du « génie féminin » apparues au cours de l’histoire, pour tous les fruits de la sainteté féminine, et particulièrement en ces jours pour le lumineux témoignage de Sainte Claire d’Assise, aujourd’hui répandu dans tout l’univers. A sa prière, permets que toutes les femmes découvrent dans la clarté divine leur vrai visage et la sublimité de leur vocation. Et que tous ensemble, nous grandissions dans un intense désir de la sainteté, pour la plus grande gloire de Dieu et pour une joie que nul ne pourra nous ravir.

Prière inspirée de saint Jean-Paul II (Mulieris dignitatem)
et du Pape François (Gaudete et exsultate)
.



SOURCE : HOZANA. ORG


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: