À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Chapelet du mardi 18 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 21:30

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 21:24

» RV du dimanche avec Léandre Lachance : Multitude de TRÉSORS pour toi !!
par Lumen Aujourd'hui à 19:49

» *Vivons les 30 jours de l'Avent avec les prophéties bibliques*
par Lumen Aujourd'hui à 19:35

» Ici, Joseph prononce son FIAT, et il rejoint celui de Marie le jour de l'Annonciation.
par Lumen Aujourd'hui à 18:23

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Ne me lâche pas, ne m'abandonne pas”
par Lumen Aujourd'hui à 18:11

» • Avent dans la Ville 2018 • Léa, la possessive
par Lumen Aujourd'hui à 18:01

» Jésus aujourd'hui : « on lui donnera le nom d’Emmanuel » (Mt 1, 18-24)
par Lumen Aujourd'hui à 17:51

» Parole de DIEU** : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 17:27

» Pensée du jour: Mon enfant, si tu savais l'Amour qui existe au Ciel...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:26

» Huit jours avant Noël, en mémoire de l’Annonciation
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:17

» Remercie la vie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:09

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:11

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Aujourd'hui à 2:08

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Aujourd'hui à 1:48

» Jésus s'enracine dans une lignée d'ancêtres concrets. C'est une humanité neuve qui naît en Jésus.
par Lumen Aujourd'hui à 1:35

» Textes de Saint Josemaria Escriva : Temps de préparation à Noël
par Lumen Aujourd'hui à 1:15

» • Avent dans la Ville 2018 • Sarah, la stérile
par Lumen Aujourd'hui à 1:01

» Jésus aujourd'hui : « Jésus, fils de David, fils d’Abraham » (Mt 1, 1-17)
par Lumen Aujourd'hui à 0:49

» Peut-on être dans la joie et dans la peine en même temps ? OUI Par l'espérance !
par Lumen Hier à 21:41

» Textes de Saint Josemaria Escriva : "Laisse-Le donc exiger beaucoup de toi !"
par Lumen Hier à 21:29

» • Avent dans la Ville 2018 • Agar, l’arrogante
par Lumen Hier à 21:14

» Jésus aujourd'hui : « Que devons-nous faire ? » (Lc 3, 10-18)
par Lumen Hier à 21:04

» Chapelet du lundi 17 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:31

» Jésus par sa Naissance en terre étrangère nous fait comprendre que, à sa suite, nous sommes aussi des pèlerins sur la terre
par Lumen Hier à 18:19

» • Avent dans la Ville 2018 • Ève, l’innocente
par Lumen Hier à 18:09

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Pour obéir il faut l'humilité”
par Lumen Hier à 18:02

» Jésus aujourd'hui : « Élie est déjà venu et ils ne l’ont pas reconnu » (Mt 17, 10-13)
par Lumen Hier à 17:55

» Angélus du « Gaudete »: « L’étincelle du bonheur pour le monde entier »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:53

» Pensée du jour: Ton unique objectif doit être celui d'accomplir la Volonté du Père.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:37

» Parce que sa grand-mère lui a fait connaître Jésus et Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:29

» C'est fini, Seigneur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:19

» Chapelet du dimanche 16 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 20:30

» Pensée du jour: Enfant de Mon Cœur, toi que J'ai façonné avec tant d'Amour, Je veux te prendre dans Mes bras...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:59

» La confiance de Marie a permis la Nouvelle Alliance
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:51

» Au Père qui nous appelle
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 16 Déc 2018 - 11:37

» Chapelet du samedi 15 décembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 20:36

» Pensée du jour: Mon enfant, Je veux te garder près de Moi; ne t'éloigne pas de Moi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 20:25

» Trois chapelets dans le pack des pèlerins des JMJ
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 10:03

» Rends-nous solidaires
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 15 Déc 2018 - 9:50

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 33 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 La Question du Mardi : Pourquoi refuser la pratique des mères porteuses (GPA) ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8497
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: La Question du Mardi : Pourquoi refuser la pratique des mères porteuses (GPA) ?   Mar 21 Aoû 2018 - 20:12



La Question du Mardi

En association avec
Une Minute avec Marie et les Questions de fond d'Aleteia



Pourquoi refuser la pratique des mères porteuses (GPA) ?


Pierre Olivier Arduin

Directeur de la commission bioéthique
de l’Observatoire sociopolitique du
diocèse de Fréjus-Toulon.

La GPA (gestation pour autrui) aliène les femmes qui « prêtent » leur utérus, offense la dignité de l’enfant et abîme la relation materno-fœtale. La souffrance des femmes frappées par une stérilité utérine ne doit pas conduire à sa dépénalisation au nom du respect de la dignité humaine.


1. Tout le monde, et l’Église en particulier, se sent concerné par la souffrance des femmes frappées par une stérilité utérine mais la morale et les principes humains fondamentaux s’opposent à la dépénalisation de la gestation pour autrui (GPA) au nom du respect de la dignité humaine.

2. La technique des mères porteuses repose sur l’instrumentalisation du corps des femmes et de tous les intervenants, transformés en outils de production. La GPA passe en effet par un contrat commercial qui éclate la parentalité, un enfant pouvant avoir jusqu’à cinq « parents » différents et elle aliène notamment les femmes qui « prêtent » leur utérus, instrument de travail contre rémunération. Les complications médico-légales de cette procédure sont également infinies, comme de nombreux médecins le font eux-mêmes remarquer.

3. La pratique des mères porteuses contrevient au principe éthique d’indisponibilité du corps humain. À rebours d’une certaine logique individualiste et libérale, il faut affirmer que la personne n’a pas le pouvoir de renoncer à sa dignité et que le bien commun comme la dignité des personnes passe par la protection de leur corps. Ces principes sont indispensables pour protéger les femmes les plus démunies qui seront les premières victimes de la marchandisation des corps.

4. La pratique des mères porteuses traite l’enfant comme une chose appropriable et cela conduit à ce que la mère et l’enfant deviennent « des simples marchandises » (Benoît XVI). La dignité et les droits de l’enfant sont niés quand il bascule dans le monde des choses qui ont un prix. Et que se passe-t-il, si le « produit fini » promis par le contrat n’est pas conforme à l’enfant désiré, en cas de malformation par exemple ?

5. La GPA réduit à néant la relation délicate de mieux en mieux connue qui se noue entre la mère et l’enfant pendant la gestation. Elle est lourde de complications psychologiques pour la mère, pour la famille de la mère porteuse et pour l’enfant lui-même. La force du lien physiologique mère-enfant pendant la grossesse laisse imaginer les séquelles graves de cet abandon programmé sur la construction psychique de l’enfant.

6. Enfin, la GPA n’a rien à voir avec l’adoption. Les parents adoptifs sont dans une démarche de participation à une histoire qui les dépasse et d’accueil d’un enfant privé de famille ; la pratique des mères porteuses engendre de nouvelles logiques d’abandon au mépris des enfants.
 






Alix de Bonnières vs la loi Claeys-Leonetti


Sciences et Éthique


Traiter de la bioéthique : un exercice difficile


Enseigner la bioéthique ?


Un code-barre pour les embryons


Le cerveau ne pense pas tout seul


Historique des lois de la bioéthique


Repenser la procréation médicalement assistée



Recherche sur l'embryon - le retour de "l'Homme-objet" ?







Certains parlementaires voudraient lever l'interdiction sur la recherche utilisant des embryons. L'Abbé Grosjean, responsable des questions éthiques pour le diocèse de Versailles, réagit vivement pour "3min pour convaincre" : A ses yeux, c'est une remise en cause gravissime des droits de l'homme : jamais, même pour de bonnes intentions, on ne peut utiliser l'homme comme un matériau, un objet. Encore moins quand cela suppose sa destruction... Dans l'histoire, quand cette ligne rouge a été franchie, on a eu le droit au pire...


Les évêques et la bioéthique 1 sur 6







HORS LES MURS
Les évêques et la bioéthique
Diffusé le 06/11/2008   52 mn

Philippe Barbarin

Pierre dOrnellas,
archevêque de Rennes
responsable du groupe de travail des évêques sur la bioéthique

Madame Elizabeth Montfort,
ancien député au Parlement européen,
conseillère régionale dAuvergne

Docteur Philippe de Cathelineau,
Médecin généraliste et écrivain,

En juillet 2008, le Gouvernement a déposé un projet de révision des lois bioéthiques. Dici 2010, il ouvre largement le débat, sollicitant tous les acteurs.

A travers ces lois, cest le respect de la personne humaine et de sa dignité qui sont en jeu.

LEglise catholique est porteuse dune sagesse et actualise continuellement ses réflexions dans ces domaines, pour fournir des réponses pertinentes aux évolutions des techniques médicales et de la société.

Dans le contexte dune forte attente du gouvernement et de nos contemporains avides de repères, KTO et RCF interrogent les évêques : comment, et pourquoi doivent-ils intervenir ? Comment les catholiques peuvent-ils agir et se faire entendre ? Quels sont les enjeux ? Des éléments de réponse avec cette émission  à Lourdes.


_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
La Question du Mardi : Pourquoi refuser la pratique des mères porteuses (GPA) ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: MEDITATIONS :: Enseignements Spirituelles :: La Question du Mardi-
Sauter vers: