À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
par Lumen Aujourd'hui à 20:16

» Chapelet du mercredi 14 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 20:07

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Aujourd'hui à 19:21

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Aujourd'hui à 19:08

» Pour rayonner scoutement : 1908-2018... fidèles à la Patrie
par Lumen Aujourd'hui à 18:43

» Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.
par Lumen Aujourd'hui à 18:30

» Que le Seigneur soit votre joie, hommes justes
par Lumen Aujourd'hui à 18:18

» Entrez dans le mystère de l'éternité : Qu'est-ce qui nous attend au Ciel ?
par Lumen Aujourd'hui à 18:00

» • Avec Matthieu pas à pas • : Douze pour une mission
par Lumen Aujourd'hui à 17:47

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 57
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:27

» Pensée du jour: Mon cher petit, Ma chère petite, c'est toi qui décides de l'heure et du moment de notre rencontre.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 17:01

» L'image de Notre Dame de Guadalupe ressortit totalement indemne
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:52

» Quand nous jugeons
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 16:36

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 11:20

» Jésus se laisse toucher et guérit les dix lépreux
par Lumen Aujourd'hui à 11:15

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Nous voulons voir d'un œil limpide”
par Lumen Aujourd'hui à 11:09

» Jésus Aujourd'hui : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé » (Lc 17, 11-19)
par Lumen Aujourd'hui à 11:02

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 10:28

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 4:38

» Prions la Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception 2018
par Lumen Hier à 21:04

» Chapelet du mardi 13 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:54

» Admirable SACREMENT
par Lumen Hier à 20:16

» Une seule chose à faire !
par Lumen Hier à 20:00

» Entrez dans le mystère de l'éternité : L'enfer existe-t-il ?
par Lumen Hier à 19:51

» Demeurons libres, c'est-à-dire attachés à Dieu seul, de qui vient toute gratitude et toute reconnaissance.
par Lumen Hier à 19:20

» Textes de Saint Josemaria Escriva : "Un seul cœur et une seule âme"
par Lumen Hier à 19:09

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Devons-nous avoir faim et soif de Lui et de sa doctrine”
par Lumen Hier à 18:58

» Jésus Aujourd'hui : « Nous sommes de simples serviteurs : nous n’avons fait que notre devoir » (Lc 17, 7-10)
par Lumen Hier à 18:46

» Pensée du jour: Mon enfant, lorsque tu te fais petit, Je prends tes préoccupations...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:59

» « Enlève ton appareillage » lui dit une voix !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:52

» L'Humanité blessée
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 15:41

» 1253 /Claire d’Assise, l’audace d’une femme libre
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 19:44

» 1214 /Notre-Dame de la Garde veille toujours sur Marseille
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 18:30

» Chapelet du lundi 12 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 12 Nov 2018 - 18:02

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 56
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 12 Nov 2018 - 17:44

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 16:33

» Quand les poètes nous parlent de Dieu …
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 16:18

» Pour rayonner scoutement : Bienheureux les scouts...
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 15:53

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 15:42

» 1951 / Le Père Jacques Sevin, âme et père du scoutisme catholique de France
par Lumen Lun 12 Nov 2018 - 15:10

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 33 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 31 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen, Raphaël de l'Enfant Jésus

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 22

Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël de l'Enfant Jésus
moderateur
avatar

Messages : 2982
Date d'inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 22   Ven 14 Sep 2018 - 11:15

Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières:




SECONDE PARTIE: LE PURGATOIRE MYSTÈRE DE MISÉRICORDE



Chapitre 22




Soulagement des âmes. – Saint Rosaire. – Le Père Nieremberg.
La Mère Françoise du Saint-Sacrement et le chapelet







Nous savons que le saint Rosaire occupe la première place parmi les prières que l'Eglise recommande aux fidèles ; cette excellente prière, source de tant de grâces pour les vivants, est aussi singulièrement efficace pour le soulagement des morts.

Nous en avons une preuve touchante dans la Vie du Père Nieremberg, dont nous avons fait mention ailleurs. Ce charitable serviteur de Dieu, pour soulager les âmes du purgatoire, s'imposait des mortifications fréquentes accompagnées d'oraisons et de prières. Il ne manquait point de réciter chaque jour le chapelet à leur intention, et de gagner pour elles le plus d'indulgences qu'il se pouvait, dévotion à laquelle il invita les fidèles dans un ouvrage spécial qu'il publia sur cette matière. Le chapelet dont il se servait, était garni de pieuses médailles et enrichi de nombreuses indulgences. Un jour il lui arriva de le perdre, et il en fut désolé : non que ce saint religieux dont le cœur ne tenait plus à rien sur la terre, eût quelque attache matérielle à ce chapelet ; mais parce qu'il se voyait empêché par là de procurer à ses chères âmes les secours habituels. (210)

Il eut beau chercher partout, il eut beau interroger ses souvenirs pour retrouver son pieux trésor ; tout fut inutile, et le soir étant venu, il se vit réduit à remplacer sa prière indulgenciée par des oraisons communes. Pendant qu'il priait, seul dans sa cellule, il entendit au plafond un bruit semblable à celui de son chapelet, qui lui était bien connu ; et levant les yeux, il vit en effet son chapelet, tenu par des mains invisibles, descendre vers lui et tomber à ses pieds avec toutes les médailles qui y étaient attachées. – Il ne douta pas que les invisibles mains qui le lui rapportaient ne fussent celles des âmes soulagées par ce moyen. Qu'on juge avec quelle ferveur nouvelle il récita les cinq dizaines accoutumées, et combien cette merveille l'encouragea à persévérer dans une pratique si visiblement favorisée du ciel. (211)

La vénérable Mère Françoise du Saint-Sacrement, avait aussi la pieuse habitude de réciter fréquemment le rosaire pour soulager les âmes ; et Dieu daigna par des faveurs sensibles marquer à sa servante combien cette prière lui était agréable.
Françoise du Saint-Sacrement (sa vie par le P. Joachim. Voir Rossignoli, merv. 26) avait eu dès son enfance la plus grande dévotion aux âmes souffrantes, et elle y persévéra tant qu'elle vécut. Elle était tout cœur, tout dévouement envers ces pauvres et saintes âmes : pour les aider, elle récitait chaque jour le rosaire, qu'elle avait coutume d'appeler son aumônier, et elle en terminait chaque dizaine par le Requiescant in pace. Les jours de fête où elle était plus libre de son temps, elle y ajoutait l'Office des morts. A la prière elle joignait les pénitences. La meilleure partie de l'année elle jeûnait au pain et à l'eau, elle pratiquait des veilles et d'autres austérités ; elle avait à endurer beaucoup de travaux et de fatigues, des peines et des persécutions : or toutes ces œuvres tournaient au profit des âmes, Françoise offrait tout à Dieu pour leur soulagement.

Non contente de les assister elle-même, elle engageait tant qu'elle pouvait, les autres à le faire : si des prêtres venaient au monastère, elle les exhortait à célébrer la messe ; si c'étaient des laïques, elle les engageait à distribuer beaucoup d'aumônes pour les fidèles trépassés. En récompense de sa charité, Dieu permettait aux âmes de la visiter fréquemment, tant pour solliciter ses suffrages que pour l'en remercier. Des témoins ont assuré que, plusieurs fois, elles l'attendirent visiblement à sa porte (212), quand elle se rendait à l'office de matines, pour se recommander à elle ; d'autres fois, elles pénétrèrent dans sa chambre, afin de lui présenter leur requête ; elles se rangeaient autour de son lit jusqu'à ce qu'elle s'éveillât. Ces apparitions, auxquelles elle était habituée, ne lui causaient aucune frayeur ; et afin qu'elle ne se crût point le jouet de quelque rêve ou d'une illusion du démon, elles lui disaient en entrant : "Salut, servante de Dieu, épouse du Seigneur ! que Jésus "soit avec vous toujours !" – Puis, elles témoignaient leur vénération pour une grande croix et pour les reliques des Saints, que leur bienfaitrice conservait dans sa cellule. – Si elles la trouvaient récitant le rosaire, ajoutent les mêmes témoins, elles le lui prenaient des mains et le baisaient avec amour, comme l'instrument de leur délivrance. (212)



Source: http://jesusmarie.free.fr/purgatoire_schouppe_le_dogme_du_purgatoire.html

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 22
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LE PURGATOIRE :: Les Âmes du Purgatoire-
Sauter vers: