À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 38
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:16

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, si tu savais comme Ma Joie est grande de pouvoir déverser Mon Amour...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:46

» Aux États-Unis, la croisade du Rosaire
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:40

» Être capable de bonheur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:30

» Prières
par Mea culpa Hier à 5:52

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Mea culpa Hier à 5:40

» Chapelet du mercredi 17 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 19:22

» Tu ne tueras pas : un appel à l’amour et à la miséricorde
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 17:28

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 37
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 17:01

» Pensée du jour: Mon enfant, il faut que tu deviennes éblouissant de sainteté...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 11:12

» La Vierge Marie l’a promis à Fatima
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 11:00

» Il y avait de l’étrange…
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 17 Oct 2018 - 10:53

» Chapelet du mardi 16 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 21:26

» Procession eucharistique du mardi 16 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 21:22

» Pensée du jour: Mon enfant, demande-Moi tout, à propos de projets et de désirs, sois toujours disposé à accueillir la réponse...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 17:14

» « Je me consacrai à elle pour être à jamais son esclave »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 17:08

» Prendre du temps
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 16 Oct 2018 - 17:01

» Procession eucharistique du lundi 15 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 20:20

» Chapelet du lundi 15 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 20:17

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 36
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 18:05

» Pensée du jour: Plus te te reconnais petite, plus l'Amour du Père peut entrer en toi.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 10:48

» Prière à Notre Dame de France, Reine de la Paix
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 10:42

» Ou tout ou rien !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Lun 15 Oct 2018 - 10:36

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Dim 14 Oct 2018 - 20:10

» Chapelet du dimanche 14 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 18:54

» Angélus : le pape remercie la délégation anglicane
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 18:49

» LE GRAND AVERTISSEMENT - RÉVÉLATIONS ET PROPHÉTIES DONNÉES À LUZ DE MARÍA
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 18:32

» 1179 /Hildegarde de Bingen, prophétesse et docteur de l’Église
par Lumen Dim 14 Oct 2018 - 18:09

» Canonisations : aimer Dieu à 100%, ou tout, ou rien
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 17:57

» Le centuple, c'est la Présence de JÉSUS et plus... Mais sa Présence est TOUT !
par Lumen Dim 14 Oct 2018 - 16:56

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 35
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 16:55

» Neuf jours avec sainte Marguerite-Marie
par Lumen Dim 14 Oct 2018 - 16:43

» Jésus aujourd'hui : « Vends ce que tu as et suis-moi » (Mc 10, 17-27)
par Lumen Dim 14 Oct 2018 - 16:39

» Pensée du jour: Mon enfant, tout est entre les mains du Père, toi tu n'as rien à craindre.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 16:38

» Marie demande « la restauration des temples vivants que nous sommes »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 16:33

» Seigneur, fais que ma foi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 14 Oct 2018 - 16:16

» • Retraite dans la Ville • : Nouvelle saison ThéoDom, dès le 21 octobre
par Lumen Dim 14 Oct 2018 - 16:09

» La Question du Mardi : Le Saint-Siège s’est-il fait le complice du nazisme par son silence sur la Shoah ?
par Lumen Sam 13 Oct 2018 - 21:10

» Chapelet du samedi 13 octobre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 13 Oct 2018 - 18:29

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 34
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 13 Oct 2018 - 16:47

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Jésus aujourd'hui : « Qui est mon prochain ? » (Lc 10, 25-37)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8017
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Jésus aujourd'hui : « Qui est mon prochain ? » (Lc 10, 25-37)   Lun 8 Oct 2018 - 9:58


Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.






L’ÉVANGILE DU JOUR


« Qui est mon prochain ? » (Lc 10, 25-37)

En ce temps-là, voici qu’un docteur de la Loi se leva et mit Jésus à l’épreuve en disant : « Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? »

Jésus lui demanda : « Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ? Et comment lis-tu ? » L’autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ton intelligence, et ton prochain comme toi-même. »

Jésus lui dit : « Tu as répondu correctement. Fais ainsi et tu vivras. »

Mais lui, voulant se justifier, dit à Jésus : « Et qui est mon prochain ? »

Jésus reprit la parole : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups, s’en allèrent, le laissant à moitié mort. Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l’autre côté. De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l’autre côté. Mais un Samaritain, qui était en route, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de compassion. Il s’approcha, et pansa ses blessures en y versant de l’huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui. Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent, et les donna à l’aubergiste, en lui disant : “Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.”

Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l’homme tombé aux mains des bandits ? »

Le docteur de la Loi répondit : « Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. »

Jésus lui dit : « Va, et toi aussi, fais de même. »





MÉDITER AVEC LES CARMES



Allons droit à l'essentiel, et essayons d'entrer dans la pédagogie de Jésus.

Ce qui frappe tout d'abord, c'est que Jésus répond à une question en questionnant à son tour. Le scribe lui demande : "Que dois-je faire ?" Jésus répond : "Que lis-tu ?" Le scribe ne questionnait pas tant pour savoir la vérité que pour mettre Jésus à l'épreuve en l'entraînant sur le terrain des querelles théologiques. Jésus ne relève pas l'agressivité de cette question-piège, et il ramène l'homme face à la vérité qu'il ne cherchait pas vraiment. Il lui dit, en quelque sorte : la réponse, tu la connais, et c'est toi qui vas me la donner. Et de fait le scribe rapproche infailliblement deux versets du Deutéronome et du Lévitique.

Ainsi en va-t-il souvent des questions que nous posons à Dieu : "Que dois-je faire ? Quel est le sens de ma vie ? Comment cela se fera-t-il ? Comment ce que je vis débouchera-t-il sur la vie éternelle ?" Jésus pourrait nous dire : la réponse, tu la connais déjà ; mon Père depuis longtemps te l'a livrée.

Effectivement, au niveau de la mémoire et du raisonnement, à partir de la parole de Dieu nous sommes capables d'articuler une réponse très sensée et que nous savons définitive, nous sommes à même de "bien répondre", sans que cela change notre vie. Or Jésus nous attend au niveau de la vie et de l'action : "Fais cela et tu vivras" ; "engage dans ta relation au Père toutes les ressources de ton affectivité et de ton intelligence, aime-le avec la passion de le connaître, et comprends-le avec ton cœur. Use tes forces à le chercher. Redis sans cesse : 'Abba, Père !' C'est cela qui fait vivre ! Et puis refais chaque jour pour chacun de tes frères le rêve de bonheur que tu fais pour toi. Désire intensément pour lui la liberté que tu veux pour toi, la beauté et la paix que tu cherches pour toi. Fais cela, fais-le de grand cœur, et tu auras la vie."

Autre trait frappant de la pédagogie de Jésus : il aime renverser les perspectives. Le scribe lui demande : "Qui est mon prochain ?" Jésus répond : "Celui dont tu te rends proche". Ton prochain, ce n'est pas une catégorie d'hommes bien déterminée que tu connaîtrais à l'avance ; mais c'est tout homme, car tu peux te rapprocher de tout homme et rendre tout homme tout proche de toi.

Ainsi Jésus étend à toute l'humanité le champ de notre amour. Souvent le prochain sera fortuit, et nous n'aurons pas de raison spéciale de l'aimer ou de nous rendre proches de lui, pas d'autre motif qu'une rencontre ménagée par le Seigneur. Le Samaritain aurait eu mille raisons de laisser agoniser ce Judéen au bord de la route ; mais, simplement, "il l'a vu et il en a eu pitié".

C'est toujours ainsi que commence la charité : il faut savoir regarder et rester vulnérable au malheur, aux besoins et aux appels. Mais on ne sait jamais où la charité finira : après le moment de la pitié vient le moment de la charité active ; après les soins d'urgence viendra le transport du blessé, puis s'ajouteront les frais d'auberge ou d'hôpital. Car c'est souvent un blessé, un frère blessé, une sœur blessée, que Jésus met sur notre route. Or un blessé ne peut pas faire grand-chose pour se soigner et pour guérir : il a besoin de nous.

Une chose est certaine : si on ramasse le blessé, il faudra repasser le voir ; si on s'arrête quand un homme souffre, il faut s'attendre à payer la note à la place des bandits.

Si nous nous arrêtons tout au long de la route chaque fois qu'un frère ou une sœur ont besoin de nous, nous arriverons sans doute en retard pour beaucoup de choses, nous aurons perdu le temps de bien des joies et l'argent de bien des négoces, mais nous aurons vécu pour l'unique nécessaire, car en nous faisant tout proches du plus perdu, du plus seul, du plus désespéré de nos frères, nous nous serons approchés tout près du cœur de Dieu.






DANS LES VISIONS DE MARIA VALTORTA



Date
Jeudi
21 septembre 28

 Lieu
Jérusalem

Livre
Tome 4 - ch 281.10
2ème année vie publique



************


Jésus se tait et, comme s’il voulait couper court à toute discussion, se tourne vers l’enceinte du Temple.

      Mais un docteur de la Loi, qui s’était assis pour écouter sérieusement sous le portique, se lève et s’avance pour demander :
      « Maître, que dois-je faire pour obtenir la vie éternelle ? Tu as répondu à d’autres, réponds-moi, à moi aussi.

      – Pourquoi veux-tu me tenter ? Pourquoi veux-tu mentir ? Espères-tu que je dise des choses qui déforment la Loi parce que je lui ajoute des idées plus lumineuses et plus parfaites ? Qu’est-ce qui est écrit dans la Loi ? Réponds ! Quel est son principal commandement ?

      – “ Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toutes tes forces, de toute ton intelligence. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. ”

      – Voilà, tu as bien répondu. Fais cela et tu auras la vie éternelle.

      – Et quel est mon prochain ? Le monde est plein de gens qui sont bons et mauvais, connus ou inconnus, amis et ennemis d’Israël. Qui est mon prochain ?





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus aujourd'hui : « Qui est mon prochain ? » (Lc 10, 25-37)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: MEDITATIONS :: Enseignements Spirituelles :: Jésus Aujourd'hui-
Sauter vers: