À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:47

» Chapelet du vendredi 16 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:44

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 58
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:15

» Pensée du jour: Mon enfant, avance, et au fur et à mesure que tu avanceras, les barrières tomberont...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 17:00

» « Chaque fois que tu auras paru me délaisser pour saluer ma Mère, je te récompenserai »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:56

» Celui qui attend
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:45

» Pensée du jour: Enfant bien-aimé du Père, demeure fidèle à répondre aux appels que Je dépose dans ton cœur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:39

» Quand verrons-nous la douce Marie ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:34

» Que mon désir soit de donner
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 16:26

» Chapelet du jeudi 15 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Nov 2018 - 20:56

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 18:06

» Journée Mondiale des Pauvres 2018 - Neuvaine
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 14:04

» Entrez dans le mystère de l'éternité : Pourquoi et comment prier pour les défunts ? Le purgatoire, qu'est-ce que c'est ?
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 13:10

» Paul, par son exemple, prêche la Parole du Christ... une parole incarnée
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:56

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “La chasteté n'est pas une charge pénible”
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:43

» Parole de DIEU* : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 12:29

» Jésus Aujourd'hui : « Le règne de Dieu est au milieu de vous » (Lc 17, 20-25)
par Lumen Jeu 15 Nov 2018 - 11:06

» Prières
par Mea culpa Jeu 15 Nov 2018 - 6:06

» Asia Bibi libérée!
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:34

» Catéchèse : là où il y a le mensonge, il n’y a pas d’amour
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:23

» Prions aux intentions du Pape, défis de l'humanité
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 20:16

» Chapelet du mercredi 14 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 20:07

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 19:08

» Pour rayonner scoutement : 1908-2018... fidèles à la Patrie
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:43

» Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:30

» Que le Seigneur soit votre joie, hommes justes
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:18

» Entrez dans le mystère de l'éternité : Qu'est-ce qui nous attend au Ciel ?
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 18:00

» • Avec Matthieu pas à pas • : Douze pour une mission
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 17:47

» Le Dogme du Purgatoire illustré par des Faits et des Révélations Particulières: 2ème partie: Chapitre 57
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 17:27

» Pensée du jour: Mon cher petit, Ma chère petite, c'est toi qui décides de l'heure et du moment de notre rencontre.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 17:01

» L'image de Notre Dame de Guadalupe ressortit totalement indemne
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 16:52

» Quand nous jugeons
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Nov 2018 - 16:36

» Jésus se laisse toucher et guérit les dix lépreux
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 11:15

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Nous voulons voir d'un œil limpide”
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 11:09

» Jésus Aujourd'hui : « Relève-toi et va : ta foi t’a sauvé » (Lc 17, 11-19)
par Lumen Mer 14 Nov 2018 - 11:02

» Prions la Grande Neuvaine de l'Immaculée Conception 2018
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 21:04

» Chapelet du mardi 13 novembre 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mar 13 Nov 2018 - 20:54

» Admirable SACREMENT
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 20:16

» Une seule chose à faire !
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 20:00

» Entrez dans le mystère de l'éternité : L'enfer existe-t-il ?
par Lumen Mar 13 Nov 2018 - 19:51

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 26 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 L'Ère du Soupçons

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8256
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: L'Ère du Soupçons   Jeu 25 Oct 2018 - 19:48

Prions Prions pour le salut du monde entier



LE RÉSUMÉ - Nous vivons dans des temps où le Malin se joue de nous et de notre Maître Jésus-Christ. Des pièges nous sont tendus et n'ont qu'un seul but : nous faire perdre la foi et la confiance en Dieu.


L'ÈRE DU SOUPÇON




L’ÈRE DU SOUPÇON


Nous en sommes actuellement à l’ère du soupçon. Soupçons sur presque tout ce qui nous entourent, soupçons sur ceux qui nous entourent, soupçons sur notre Église… Au milieu de tout cela, nous ne sommes pas dupes devant le jeu de certains. Comment ne pas être amers en les observant, eux qui ne sont pas vraiment connus pour être des grands amis de l’Église, alors qu’ils profitent de ces tragédies pour essayer de lui porter un coup fatal ou pour se refaire une notoriété à coup de commission d’enquête parlementaire, de pétitions et de tribunes ? La vérité rend libre, et tout ce qui pourra aider à la faire est précieux, si et seulement si l’intention reste droite : il s’agit bien d’aider l’Église à être pleinement fidèle à sa mission, et non de la faire taire pour toujours.

Nous lisons aussi l’empressement d’autres « amis » qui, sous prétexte de lutter contre un cléricalisme dont personne ne s’accorde vraiment sur la définition ou la réalité, rêvent à nouveau du « grand soir », remettant sur la table des débats empreints d’une idéologie qu’on pensait pourtant enfin dépassée.

Et ne parlons même pas de tous ceux qui refusent désormais à tout prêtre le droit de s’exprimer sur un seul débat de société, nous renvoyant à la figure les fautes de nos frères. Le « pas d’amalgame » qu’ils brandissaient si souvent n’existe plus, la présomption d’innocence encore moins. L’Église serait « disqualifiée ». Tant pis si l’immense majorité des fidèles et des clercs n’ont rien à se reprocher. La nuance est devenue rare en ce monde, elle s’accorde mal avec le rythme médiatique, encore moins avec la violence des réseaux sociaux.

Ce climat, ce silence passé, cette confusion entretenue nourrissent le soupçon, ce poison qui vient miner la confiance et assombrir notre joie. Tout geste d’affection paternelle devient un risque, toute proximité fraternelle inquiète. Le Christ qui console, relève, encourage et bénit se retrouverait aujourd’hui cantonné derrière une vitre, si on en croit les recommandations de certains « experts ». Ce n’est pourtant qu’en approfondissant cette « paternité spirituelle » du prêtre qu’on l’aidera à vivre son célibat de façon la plus juste. La prudence est légitime et nécessaire, le bon sens aussi. La confiance sera longue à reconstruire. Sachez que la nôtre est infiniment précieuse pour eux. Le doute et le soupçon nous fragilisent et minent toute relation. Votre confiance lucide nous encourage.



UNE SEULE URGENCE : LA SAINTETÉ


Plus que jamais, nous croyons surtout à la conversion. Dans la tourmente, il nous faut nous recentrer sur Jésus, sur l’Évangile, sur nos vocations respectives. On répond au mal par le bien. On répare le mal en faisant le bien. En aimant, vraiment. Que chacun tire de tout cela le désir plus ardent d’être un saint, c’est-à-dire d’être fidèle et généreux dans l’accomplissement de sa mission. Que chacun comprenne l’urgence qu’il y a à prier davantage, comme le Pape l’a demandé avec gravité pour ce mois d’octobre. Nous avons été impressionnés par cet appel : le Pape évoque explicitement les attaques du démon contre l’Église. C’est une évidence : tout ce qui abîme l’innocence d’un enfant, tout ce qui défigure la beauté, tout ce qui fait tomber un prêtre ou fracasse une famille, tout ce qui blesse le témoignage qu’essayent de porter les chrétiens, tout ce qui fait naître le découragement, le doute ou le soupçon qui divise et sépare… tout cela est signé. Le diable ne se cache même plus. Ne nous y trompons pas. Raison de plus pour prier en conséquence, et resserrer les rangs.

Nous ne voulons pas non plus que les chrétiens se referment sur eux, sous les coups qui pleuvent et les mauvaises nouvelles qui tombent. Nous ne voulons pas qu’on perde la joie de croire et de servir. Nous souhaitons encourager chacun à revenir au cœur de notre mission de baptisés : vivre pleinement l’Évangile, vivre la beauté et la radicalité de son message et offrir au monde ce témoignage, humble, généreux et authentique. La fragilité dans laquelle nous plonge la situation nous rend libres. Nous ne risquons plus de rêver pour nous d’un pouvoir à la façon des hommes, ni d’une vie confortable. Nous voilà ramenés à la mission ! Au-delà de l’agitation et du désarroi légitime de beaucoup, au-delà de la colère de certains et de la violence d’autres, ce monde attend toujours qu’on lui annonce la Bonne Nouvelle de son Salut. Tant et tant autour de nous ont besoin de redécouvrir l’amour inconditionnel de Dieu pour eux ! Clercs et laïcs, il nous faut, avec nos blessures et nos lourdeurs, nos craintes et nos pauvretés, mais aussi notre joie et notre générosité, rester cette Église courageuse et pauvre qui annonce – parfois au prix de sa vie ou de sa réputation – la Vérité du Christ et son amour pour tous. Demain, nous serons heureux d’avoir tenu bon, d’avoir accompli la mission.

Plus que jamais nous constatons que notre vie à tous – la vôtre, la nôtre – est rude parfois, et même éprouvée. Mais elle est belle, dès lors qu’elle est donnée. Nos prêtres ne sont pas parfaits, ils sont faits de la même humanité que nous. Ils partagent les mêmes blessures et les mêmes difficultés. Mais sachons-le : au cœur de tout cela, leur joie est comme la nôtre et sera toujours de servir…  « de notre mieux » !

Prions Saint Michel afin qu'il nous aide à nous aimer et nous entraider dans ce monde en changement, et surtout pour ne pas tombrer dans les prièges du Malin qui sème la division... Prions fort les uns pour les autres ! « Que notre joie demeure » …


( Inspiration des Padres )



Soeur Joanne Marie de la Croix




Dans le Coeur de Jésus




_____________________________________________


Prions Prions pour le salut du monde entier






Prière à Saint Michel Archange


Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat, soyez notre secours
contre la malice et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui son empire,
nous vous le demandons en suppliant.
Et vous, Prince de la Milice Céleste, par la force divine,
repoussez en enfer Satan et les autres esprits mauvais
qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes.

Amen

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ère du Soupçons
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: