À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Merci mon DIEU, et merci Jean-Pierre !
par Lumen Aujourd'hui à 12:49

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Soyez joyeux, toujours joyeux”
par Lumen Aujourd'hui à 12:30

» Parole de DIEU** : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 12:21

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 11:14

» Les Merveilles Divines dans les Âmes du Purgatoire - Merveille VI
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:20

» Pensée du jour: Mon enfant, comme le soleil et la pluie font croître la fleur, le feu et la pluie de Mon Amour dilatent ton cœur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:45

» Des marches, mais aussi des Rosaires pour la vie !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:39

» Le bonheur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:28

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:22

» Chapelet du lundi 21 janvier 2019 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:32

» Acte de FOI !
par Lumen Hier à 11:52

» Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice
par Lumen Hier à 11:34

» • Avec Matthieu pas à pas • Les échos de l’opinion
par Lumen Hier à 11:23

» Aime de tout ton cœur, de toutes tes forces, de toute ton âme... Les demi-mesures ne tiennent jamais
par Lumen Hier à 11:09

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Tu es triste, mon fils ?”
par Lumen Hier à 11:02

» Les Merveilles Divines dans les Âmes du Purgatoire - Merveille V
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:30

» Pensée du jour: Mon enfant, à chaque fois que tu acceptes que ta volonté prenne moins de place...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:59

» Méditation mariale de Martin Luther
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:51

» Une musique intérieure
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:44

» Chapelet du dimanche 20 janvier 2019 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 20:12

» Angélus: « Dans l’angoisse, allons à Marie et disons: Nous n’avons plus de vin »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 20:07

» Les Merveilles Divines dans les Âmes du Purgatoire - Merveille IV
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 17:09

» La Vierge m’a fait signe de la main de m’agenouiller
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 16:10

» RV du dimanche avec Léandre Lachance : Dociles à l’Action de l’Esprit Saint
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 13:36

» Pensée du jour: Mon enfant, il faut que tu deviennes éblouissant de sainteté.
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 13:30

» Dis Seigneur, comment fais-Tu ?
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 13:22

» • ThéoDom sur les rapports de la Science et la Foi • : L'âme, à quoi ça sert ?
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 11:35

» Rappelons-nous toujours que Jésus est le même, hier, aujourd'hui et demain et que par Marie toutes nos prières sont exaucées !
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 11:17

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Ne t'afflige pas de n'être rien”
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 11:08

» Chapelet du samedi 19 janvier 2019 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 18:29

» Maison de l'Esprit-Saint - Baptisé dans l'Esprit-Saint : un cœur plein de feu (2)
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 16:51

» Pensée du jour: Mon enfant, c'est à partir de Mon tombeau qu'a jailli une nouvelle vie sur la terre...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 16:28

» Pour rayonner scoutement : Si Jésus revenait au monde... (en retard)
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 16:18

» Demain Marche pour la Vie à Paris (France)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 16:17

» Le roi des mots
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 16:02

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 16:02

» Foi et Prières: Des Alliées Insurmontables !
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 15:45

» «Génocide pur»: plus de 6 000 chrétiens nigérians égorgés, des femmes et des enfants
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 11:48

» Jean-Paul II n'a jamais eu honte ni peur de montrer sa tendresse d'enfant envers Marie
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 11:33

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Le commandement nouveau de l'amour”
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 11:25

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Tuer l'EUCHARISTIE ou détruire l'ÉGLISE ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8632
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Tuer l'EUCHARISTIE ou détruire l'ÉGLISE ?   Ven 2 Nov 2018 - 17:28

Prions pour l'Eucharistie, les sacrements et les prêtres



LE RÉSUMÉ - Prions pour la Sainte Eucharistie de N-S Jésus-Christ afin qu'Elle ne soit pas menacée ! Prions aussi pour tous les sacrements ! Prions enfin pour les prêtres dont nous avons grand besoin !


TUER L'EUCHARISTIE OU DÉTRUIRE L'ÉGLISE ?




Un prêtre catholique de Cali (Colombie), Don Paolo Arrieta, sachant que ses idées sont partagées par certains évêques et même des cardinaux pour favoriser la communion œcuménique avec les luthériens et les anglicans, a dit dans une homélie que « l'Eucharistie n'est pas sacrée, que nous devons désacraliser l'Eucharistie, l'Eucharistie est seulement un partage, un symbole de familiarité et de communauté... »

Au milieu de tant d'attaques contre les sacrements institués par Notre-Seigneur Jésus, contre l'Eucharistie, le mariage, la confession, et face à l'avancée des ennemis de l'Église de Dieu qui la trahissent de l'intérieur, il est nécessaire de rappeler l'importance centrale de l'Eucharistie, pour ne pas oublier sa grandeur et reconnaître sa valeur infinie, trésor que l'ennemi prétend voler à l'Église.

L'adversaire est aujourd'hui représenté idéologiquement par le courant moderniste qui prétend accommoder la Parole de Dieu à la perversion du monde actuel. Ce mouvement hérétique appelé modernisme est chapeauté aujourd'hui par des membres prééminents de la même Église catholique ; non seulement il cherche à pervertir l'Évangile de Jésus-Christ, en faisant des concessions impossibles, mais il prétend détruire les fondements même de l'Église.

Cette ultime tentative de Satan passe par la destruction de la loi morale et des sacrements, elle vise à la formation d'une nouvelle Église qui inaugure l'abomination de la désolation et la suppression du sacrifice perpétuel prophétisé par le prophète Daniel (9: 27), par le Seigneur Jésus en Mathieu (25: 15) et dans l'Apocalypse (13: 14). Elle instaurera le nouvel ordre mondial, afin qu'apparaisse l'Antéchrist.

Ceci, c'est l'objectif de tous les changements et réformes qu'ils prétendent imposer dans le monde et spécialement dans l'Église en matière de morale, de doctrine, en matière de mariage et de famille, avec l'imposition de l'agenda gay, l'idéologie du genre et maintenant avec l'abominable destruction exigée des sacrements, pour chercher à supprimer l'Eucharistie, le plus important des sacrements.

Détruire l'Eucharistie, c'est tuer l'Église, ou tuer l'Église c'est détruire l'Eucharistie parce que pour tuer l'Église, comme le cherchent les ennemis de Dieu, il faut détruire les sacrements, changer les enseignements de Dieu et éloigner tous les hommes de l'unique vérité, que Jésus est le Christ Notre Seigneur.

Aujourd'hui, considérons la sainte Eucharistie et partons de cette prémisse certaine, puisque c'est Parole de Dieu : l'Église catholique, fondée par le Christ lui-même prévaudra, même si, minée et réduite à sa plus petite expression ; [car un grand nombre de ses membres] seront trompés et séduits et beaucoup d'âmes se perdront, même si l'Église s'avérera [en définitive] victorieuse. En [ces derniers] temps, nous sommes appelés à affronter la grande épreuve de la fidélité à Jésus et à ses enseignements et seulement si nous lui restons fidèles ainsi qu'à son Évangile, nous demeurerons dans l'Église victorieuse.



QU'EST-CE QUE L’EUCHARISTIE ?

L'Eucharistie constitue le centre de la vie de l'Église, sans elle [il n'y aurait pas] d'Église, c'est l'une des vérités fondamentales de notre foi. Le nier et le mettre en doute, c'est méconnaître [gravement] un fondement de la vie chrétienne. C'est pourquoi il est très grave d'entendre des lèvres consacrées [affirmer] que l'Eucharistie n'est pas la réalité de la présence réelle du Christ dans l'hostie et le vin consacrés, mais que ce sont seulement des symboles, que ce n'est pas le Christ lui-même, mais seulement une de ses représentations.

Si le Christ n'était pas dans l'Eucharistie, inutile serait l'Église à laquelle le Christ ordonna d'actualiser Son sacrifice de la Croix chaque fois qu'on célèbre la messe. Bien au contraire, le Christ, en instituant l'eucharistie, ordonna dans l'Évangile et dans la première lettre aux Corinthiens (11: 24) : « Faites ceci en mémoire de moi. »


IL N'Y A QU'UN SACRIFICE DIGNE DE DIEU ET SALVATEUR POUR LE MONDE : LE SACRIFICE DE LA CROIX. C'EST POURQUOI IL N'Y A RIEN DE PLUS GRAND QUE LA MESSE.

—Père André Daigneault, Le bon larron : Mystère de miséricorde ; p. 163

[Ce qu'a dit ce] prêtre catholique, qui nie l'Évangile en ne croyant pas dans la présence réelle du Christ dans l'Eucharistie [et qui] prêcha que l'Eucharistie n'est pas sacrée, que nous devons désacraliser l'Eucharistie, [que] l'Eucharistie est seulement un partage, un symbole de familiarité et de communauté... ce qu'a dit ce prêtre, c'est exactement la thèse soutenue par de nombreux protestants au sujet de l'Eucharistie.



LA MESSE ACTUALISE LE SACRIFICE DE LA CROIX

Pour les fidèles catholiques, la messe est une actualisation sans effusion de sang du sacrifice sanglant de Jésus sur la Croix, par lequel Il nous a rachetés de nos péchés, Il a vaincu le démon, Il a célébré une nouvelle et éternelle Alliance qui remplace l'ancienne en nous [redonnant] la possibilité de la vie éternelle.

Ce sujet a été développé avec précision par
Jacques Maritain : « Par le moyen du signe sacrificiel, la toute-puissance divine nous rend présent le sacrifice de la croix éternellement conservé au Ciel... Au moment le plus solennel de la messe, nous sommes réellement présents au sacrifice de la Croix tel qu'il a eu lieu dans le passé ; mais s'il en est ainsi, c'est parce que, par l'effet (miraculeux) d'un signe rituel (à portée existentielle) accompli sur l'autel, nous sommes réellement, physiquement rendus présents à ce même sacrifice de la Croix tel qu'il est éternellement conservé au Ciel... Par la vertu du signe sacrificiel, un certain moment de notre temps est rendu miraculeusement participant à l'éternité divine pour s'y confondre avec un certain moment d'un certain temps passé conservé en elle. »

—Ibid. p. 163


L'Eucharistie, ou la messe, se célèbre en mémoire de Jésus et c'est une actualisation, non pas un simple rappel de Son acte rédempteur ; cela signifie que chaque fois que l'on célèbre la messe, le sacrifice douloureux et sanglant du Christ sur la Croix se renouvelle et se réactualise (toute l'assemblée des fidèles est réellement présente devant la croix, aux côté de Marie et Saint Jean ; nous sommes propulsés hors du temps pour rejoindre un moment éternellement conservé en Dieu, celui où Jésus meurt sur la Croix), grâce à ce sacrifice célébré sans versement de sang, comme un acte de réconciliation qu'on offre à Dieu Père créateur, en réparation des continuelles offenses de l'humanité et pour ses nombreux péchés.

À la messe, s'actualise l'unique sacrifice de la Croix, c'est pourquoi la messe n'est pas une répétition de ce sacrifice, comme s'il pouvait y en avoir plusieurs. La lettre aux Hébreux nous avertit qu'il ne se répète pas, mais que ce sacrifice que le Christ a réalisé il y a deux mille ans se fait présent à chaque messe.

Il est entré une fois pour toutes dans le sanctuaire, en répandant, non pas le sang de boucs et de jeunes taureaux, mais son propre sang. De cette manière, il a obtenu une libération définitive. Hébreux 9: 12

Dans les sacrifices d'animaux de l'ancienne alliance, c'était une répétition continue, à la différence du sacrifice du Christ qui s'est produit une fois pour [toute et pour] toujours. Dans la même lettre aux Hébreux, il est affirmé :

Il n'a pas besoin, comme les autres grands prêtres, d'offrir chaque jour des sacrifices, d'abord pour ses péchés personnels, puis pour ceux du peuple ; cela, il l'a fait une fois pour toutes en s'offrant lui-même. Hébreux 7: 27

Et un peu plus loin :

Tout prêtre, chaque jour, se tenait debout dans le Lieu saint pour le service liturgique, et il offrait à maintes reprises les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais enlever les péchés. Jésus-Christ, au contraire, après avoir offert pour les péchés un unique sacrifice, s'est assis pour toujours à la droite de Dieu. Il attend désormais que ses ennemis soient mis sous ses pieds. Par son unique offrande, il a mené pour toujours à leur perfection ceux qu'il sanctifie. Hébreux 10: 11-14



JÉSUS NOUS A OUVERT LA POSSIBILITÉ DE LA VIE ÉTERNELLE

Jésus a déclaré en Jean 6: 54 :

Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.


D'OÙ LA QUESTION : EN QUOI CONSISTE LA VIE ÉTERNELLE ?

L'apôtre le proclame avec clarté :

La vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ.

Jn 17: 3


Dans la Bible, le verbe "connaître" n'a pas la signification grecque de connaissance intellectuelle, mais un sens spirituel. Avec la caractéristique d'une union profonde entre celui qui connaît et celui qui est connu. Quand saint Jean dit que la vie éternelle consiste en « qu'ils te connaissent Toi », cela signifie une union profonde de l'âme avec Dieu, si profonde que l'âme se sanctifie et se divinise, elle se divinise avec Dieu, par Dieu, en Dieu et pour Dieu.

Nous entendons tous le Christ nous redire :  Je resterai avec vous jusqu'à la fin du monde. Je ne vous laisserai pas orphelins, mais vous les hommes, non seulement vous avez négligé ces Paroles de vie, vous vous êtes enfermés dans votre petitesse mentale, en faisant errer votre cœur vers des trésors qui sont du monde, abandonnant volontairement le Soleil dans lequel se cache mon cœur très ardent : l'Eucharistie. Quelle souffrance dois-Je dès lors renouveler dans le Calice du vin — vin à vos yeux, mais Mon sang au moment où le Père éternel envoie le souffle de Son Esprit, l'aspiration à la vie !



Ici, d'un trait, je vois apparaître devant moi Jésus, le Seigneur, vêtu pour la première fois tout de rouge. Dans Son Cœur, il y a l'Eucharistie et le sang qui ruisselle de Ses saintes plaies finit dans un énorme calice. Je cherche à le dessiner, Jésus est suspendu au-dessus du calice.





Dans le Coeur de Jésus




_____________________________________________________________



Prions pour l'Eucharistie, les sacrements et les prêtres





Nous t'adorons et nous te bénissons,
Ô très saint Seigneur Jésus Christ,
ici et dans toutes les églises du monde entier.
Nous te remercions d'avoir racheté
le monde par ta sainte Croix.

_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Tuer l'EUCHARISTIE ou détruire l'ÉGLISE ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: LE SAINT SACRIFICE DE LA MESSE :: Le Sacrement de l'Eucharistie-
Sauter vers: