À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Merci mon DIEU, et merci Jean-Pierre !
par Lumen Aujourd'hui à 12:49

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Soyez joyeux, toujours joyeux”
par Lumen Aujourd'hui à 12:30

» Parole de DIEU** : Donne-nous aujourd'hui notre Pain de ce jour (Vie), Amen !
par Lumen Aujourd'hui à 12:21

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Lumen Aujourd'hui à 11:14

» Les Merveilles Divines dans les Âmes du Purgatoire - Merveille VI
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 10:20

» Pensée du jour: Mon enfant, comme le soleil et la pluie font croître la fleur, le feu et la pluie de Mon Amour dilatent ton cœur...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:45

» Des marches, mais aussi des Rosaires pour la vie !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:39

» Le bonheur
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:28

» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 6:22

» Chapelet du lundi 21 janvier 2019 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:32

» Acte de FOI !
par Lumen Hier à 11:52

» Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice
par Lumen Hier à 11:34

» • Avec Matthieu pas à pas • Les échos de l’opinion
par Lumen Hier à 11:23

» Aime de tout ton cœur, de toutes tes forces, de toute ton âme... Les demi-mesures ne tiennent jamais
par Lumen Hier à 11:09

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Tu es triste, mon fils ?”
par Lumen Hier à 11:02

» Les Merveilles Divines dans les Âmes du Purgatoire - Merveille V
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:30

» Pensée du jour: Mon enfant, à chaque fois que tu acceptes que ta volonté prenne moins de place...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:59

» Méditation mariale de Martin Luther
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:51

» Une musique intérieure
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:44

» Chapelet du dimanche 20 janvier 2019 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 20:12

» Angélus: « Dans l’angoisse, allons à Marie et disons: Nous n’avons plus de vin »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 20:07

» Les Merveilles Divines dans les Âmes du Purgatoire - Merveille IV
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 17:09

» La Vierge m’a fait signe de la main de m’agenouiller
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Jan 2019 - 16:10

» RV du dimanche avec Léandre Lachance : Dociles à l’Action de l’Esprit Saint
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 13:36

» Pensée du jour: Mon enfant, il faut que tu deviennes éblouissant de sainteté.
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 13:30

» Dis Seigneur, comment fais-Tu ?
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 13:22

» • ThéoDom sur les rapports de la Science et la Foi • : L'âme, à quoi ça sert ?
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 11:35

» Rappelons-nous toujours que Jésus est le même, hier, aujourd'hui et demain et que par Marie toutes nos prières sont exaucées !
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 11:17

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Ne t'afflige pas de n'être rien”
par Lumen Dim 20 Jan 2019 - 11:08

» Chapelet du samedi 19 janvier 2019 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 18:29

» Maison de l'Esprit-Saint - Baptisé dans l'Esprit-Saint : un cœur plein de feu (2)
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 16:51

» Pensée du jour: Mon enfant, c'est à partir de Mon tombeau qu'a jailli une nouvelle vie sur la terre...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 16:28

» Pour rayonner scoutement : Si Jésus revenait au monde... (en retard)
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 16:18

» Demain Marche pour la Vie à Paris (France)
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 16:17

» Le roi des mots
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Jan 2019 - 16:02

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 16:02

» Foi et Prières: Des Alliées Insurmontables !
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 15:45

» «Génocide pur»: plus de 6 000 chrétiens nigérians égorgés, des femmes et des enfants
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 11:48

» Jean-Paul II n'a jamais eu honte ni peur de montrer sa tendresse d'enfant envers Marie
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 11:33

» Textes de Saint Josemaria Escriva : “Le commandement nouveau de l'amour”
par Lumen Sam 19 Jan 2019 - 11:25

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 30 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Jésus aujourd'hui : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » (Lc 5, 12-16)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lumen
Admin
avatar

Messages : 8632
Date d'inscription : 18/10/2014
Localisation : France

MessageSujet: Jésus aujourd'hui : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » (Lc 5, 12-16)   Ven 11 Jan 2019 - 9:57



Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.






L’ÉVANGILE DU JOUR


« Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » (Lc 5, 12-16)


Jésus était dans une ville quand survint un homme couvert de lèpre ; voyant Jésus, il tomba face contre terre et le supplia : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. »

Jésus étendit la main et le toucha en disant : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta. Alors Jésus lui ordonna de ne le dire à personne : « Va plutôt te montrer au prêtre et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit ; ce sera pour tous un témoignage. »

De plus en plus, on parlait de Jésus. De grandes foules accouraient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se retirait dans les endroits déserts, et il priait.





MÉDITER AVEC LES CARMES



Les lépreux, en Israël comme dans tout le monde antique, étaient bannis de la communauté des hommes. Ils devaient séjourner à l'extérieur des villes et pouvaient tout au plus mendier aux portes. Pire encore que cet isolement social, les lépreux devaient supporter la réprobation des gens, qui les considéraient comme punis par Dieu et les rendaient en quelque sorte responsables de leur propre malheur.

Détresse physique, solitude morale, abandon par la communauté : toute la misère du monde dans la vie d'un même homme !

Voilà le lépreux prosterné devant Jésus, et la foi est déjà incluse dans la demande qu'il lui adresse, la face contre terre : "Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir !" Il ne dit pas : Si tu peux", car de cela il est persuadé ; mais bien : "Si tu veux. Si tu veux, tu peux faire pour moi ce que déjà tu as fait pour tant d'autres ! Tu as le pouvoir sur le malheur et le mal ; il te suffit de vouloir, et ma lèpre s'en ira, tout de suite, pour toujours ; je retrouverai ma joie de vivre, ma place dans la cité, mon honneur d'homme et de croyant."

L'homme est pressé, décidé, insistant. Il a porté son mal depuis des années, mais maintenant il ne peut plus se résigner puisque Jésus est là et qu'il y peut quelque chose s'il se laisse attendrir.

À cette foi impatiente du lépreux, Jésus répond immédiatement, et en personnalisant au maximum la guérison. Il étend la main : il veut toucher l'intouchable, abolir toute distance et faire sauter tous les tabous ; il veut que l'homme sente une main fraternelle posée sur lui. Alors seulement le lépreux entend ces mots, qu'il avait lui-même soufflés à Jésus : "Je le veux, sois purifié !", et la parole de Jésus accomplit ce que son geste déjà signifiait : l'homme est guéri au contact du Sauveur, et la lèpre s'en va sur un seul ordre du Fils de Dieu.

Aujourd'hui encore, Jésus, s'il le veut, peut nous guérir de nos lèpres. Lèpres de l'intelligence : tous les slogans de la facilité, toutes les ironies, toutes les critiques superficielles, qui entament notre foi et nous ferment au monde de Dieu ; lèpres du cœur : les égoïsmes quotidiens, les rejets, les intolérances, les petites haines cachées, et aussi toutes ces tristesses qui nous détruisent et qui chassent la vie autour de nous.

Comment se fait-il qu'après tant de rencontres avec le Maître notre mal nous ronge encore et nous désespère ? Sans doute y sommes-nous encore trop résignés, parce que nous ne croyons pas encore de toutes nos forces que Jésus peut et veut nous rendre l'énergie et la joie. Il attend un sursaut de notre confiance, il guette en nous ce moment d'abandon où pour lui tout deviendra possible. Comme le lépreux, il nous faut demander la guérison avec une certitude de pauvre, parfois la face contre terre, mais toujours éveillés dans notre foi en l'amitié de Jésus : "De tout cela, Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir !"

C'est bien là, en effet, notre prière, audacieuse, confiante, les jours où nous consentons à rencontrer le regard du Christ.

Le Seigneur pourrait nous répondre : "Je le veux, mais toi, le veux-tu ?

Es-tu prête à reprendre toute ta place parmi les vivantes et celles qui donnent la vie ?

Es-tu prête à servir à part entière, sans t'appuyer sur la pitié des autres ?

Es-tu prête à ne plus t'identifier à ta misère ?

Veux-tu vraiment que je te redresse, que j'illumine tes yeux, que je guérisse ta mémoire ?

Es-tu prête au pardon, es-tu prête à construire ?

Et si tes forces reviennent, donneras-tu à ton Dieu le meilleur de ton temps, le meilleur de tes joies, le plus riche de ton cœur ?"


Seigneur, toi, tu le sais : tu sais bien que je t'aime !

Seigneur, lave-moi, et je serai blanche plus que neige.

Seigneur, donne-moi de vouloir guérir !





DANS LES VISIONS DE MARIA VALTORTA


Date
Dimanche
16 mai 27

 Lieu
Chorazeïn

 Livre
Tome 1 – ch 63.5
1ère année vie publique



************


(…) Le lépreux sort du fossé et monte sur la berge, la franchit et s’avance dans le pré. Jésus l’attend, adossé à un très grand noyer.
       « Maître, Messie, Saint, aie pitié de moi ! »
      Et il s’affale sur l’herbe aux pieds de Jésus. Le visage collé au sol, il ajoute :
      « Oh ! Mon Seigneur, si tu veux, tu peux me purifier ! »
      Puis il ose se mettre à genoux, allonge ses bras squelettiques aux mains tordues et tend son visage osseux, tout dévasté… Des larmes tombent de ses orbites malades à ses lèvres que la lèpre a rongées.
      Jésus le regarde avec une immense pitié, il regarde ce fantôme qu’un mal horrible dévore et dont une vraie charité peut seule supporter le voisinage tant il est répugnant et malodorant. Et voici que Jésus tend une main, sa belle main droite et saine, comme pour caresser le malheureux.
      Celui-ci sans se lever, se rejette en arrière sur ses talons et s’écrie :
      « Ne me touche pas ! Aie pitié de toi-même ! »
      Mais Jésus fait un pas en avant. Solennel, respirant une douce bonté, il pose ses doigts sur la tête grignotée par la lèpre et dit à pleine voix, d’une voix qui n’est qu’amour et pourtant impé­rieuse :
      « Je le veux, sois purifié ! »
      Sa main s’attarde quelques minutes sur la pauvre tête.
      « Lève-toi. Va trouver le prêtre. Accomplis ce que la Loi prescrit. Ne dis pas ce que je t’ai fait, mais sois bon, ne pèche plus jamais. Je te bénis.
      – Oh ! Seigneur ! Abel ! Mais tu es tout à fait guéri ! »
      Samuel, qui voit la transformation de son ami, crie de joie.
      « Oui. Il est guéri. Sa foi le lui a mérité. Adieu. Que la paix soit avec toi !
      – Maître ! Maître ! Maître ! Je ne te quitte plus, je ne peux plus te quitter !
      – Accomplis ce que demande la Loi. Puis nous nous reverrons encore. Pour la seconde fois, que ma bénédiction soit sur toi. » (…)





_________________

Quand je dis Dieu c'est un poème, c'est une étoile dans ma vie, 
du feu qui coule dans mes veines, un grand soleil pour aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus aujourd'hui : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier. » (Lc 5, 12-16)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: MEDITATIONS :: Enseignements Spirituelles :: Jésus Aujourd'hui-
Sauter vers: