À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
Aujourd'hui à 20:02 par Lumen

» Cette lettre est certainement la plus importante de Saint Paul
Aujourd'hui à 19:33 par Lumen

» Saint Luc est un vrai évangéliste, un Porteur de Bonne Nouvelle, d'espérance
Aujourd'hui à 18:55 par Lumen

» Mais comment attendre l'heure de DIEU ?
Aujourd'hui à 18:38 par Lumen

» Jésus nous invite à cette pureté du cœur quand Il nous dit : « Méfiez-vous de l'hypocrisie... »
Aujourd'hui à 18:14 par Lumen

» La réponse de Dieu à Jonas
Aujourd'hui à 17:23 par Lumen

» Jonas à Ninive
Aujourd'hui à 16:53 par Lumen

» Jonas dans les entrailles du poisson
Aujourd'hui à 16:36 par Lumen

» Le cri de Jonas
Aujourd'hui à 16:19 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Aujourd'hui à 15:55 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 13:25 par Lumen

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
Aujourd'hui à 13:16 par Lumen

» Messe du Pape à Sainte-Marthe: la proximité de Dieu n'est pas réservée à une élite
Aujourd'hui à 11:30 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» De merveilleuses apparitions des âmes du purgatoire, partie 12
Aujourd'hui à 10:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Petite abeille de Ma ruche, tu Me procures une très grande joie, à travers ton grand dévouement...
Aujourd'hui à 9:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:56 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:46 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Courte présentation.
Hier à 20:41 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, demeure à Mon écoute. Je n'abandonne jamais celles et ceux qui me font confiance...
Hier à 11:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Franciscains en Terre Sainte : témoins de foi, de fraternité et de paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:44 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Les religions ont un rôle irremplaçable pour construire la paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:31 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Catéchèse: « Guérir de la blessure de la mort »
Mer 18 Oct 2017 - 19:23 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Messe internationale du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:11 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:01 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FORUMACTIF.COM – Liste des forums catholiques et leurs présentations -
Mer 18 Oct 2017 - 10:33 par Hercule

» Pensée du jour: Mon enfant, par le "oui" que tu Me donnes régulièrement, Je rejoins une multitude d'âmes...
Mer 18 Oct 2017 - 10:29 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 22:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sainte-Marthe: «Laissez la Parole de Dieu entrer dans votre cœur»
Mar 17 Oct 2017 - 22:02 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FAO: la faim n’est pas une « maladie incurable » (traduction complète)
Mar 17 Oct 2017 - 21:54 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 21:42 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Saint Sabas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Saint Sabas   Sam 5 Déc 2009 - 3:03

SAINT SABAS
Abbé
(439-531)


Saint Sabas, né près de Césarée, en Cappadoce, de parents nobles et pieux, fut mis, à l'âge de cinq ans, sous la tutelle d'un oncle fort méchant ; il s'enfuit et se réfugia dans un couvent. C'était la Providence qui avait conduit ses pas ; il embrassa généreusement toutes les saintes rigueurs de la vie monastique. Dix ans plus tard, le désir de visiter les Lieux sanctifiés par la vie mortelle du Sauveur le conduisit à Jérusalem. Ayant fait son pèlerinage, il résolut de se fixer au milieu des célèbres anachorètes de la Palestine et vécut jusqu'à l'âge de trente ans sous la direction du saint solitaire Théoctiste. Mais il lui semblait que Dieu demandait de lui davantage, et, croyant n'avoir encore rien fait, il s'enfonça dans la solitude voisine pour y vivre avec Dieu seul.

Renfermé dans une petite grotte, il y passait cinq jours de la semaine sans prendre aucune nourriture, uniquement appliqué à la prière, au chant des psaumes et au travail manuel. Chaque samedi, il apportait au monastère qu'il avait habité tous les paniers qu'il avait tressés, passait le dimanche avec ses frères et revenait à son ermitage. Plus tard, il se retira sur les bords du Jourdain, où le démon le tourmenta par des spectres horribles, des hurlements affreux, des menaces, des coups, et surtout des apparitions séduisantes. Le Saint, armé de la prière, remporta autant de victoires qu'il eut à livrer de combats, jusqu'à décourager son redoutable ennemi.

Sabas, toujours poussé par le désir d'une solitude de plus en plus profonde, se retira sur des rochers abrupts ; il y établit, pour monter et pour descendre, un gros câble à noeuds qui lui servait de rampe. Il lui fallait aller chercher de l'eau à deux lieues de là et la monter sur ses épaules. Sa nourriture consistait uniquement en racines sauvages ; mais, en revanche Dieu nourrissait son âme de l'abondance de ses consolations.

Sabas fut découvert par la vue de la corde qui pendait du rocher, et dès lors sa solitude se changea en affluence énorme de pèlerins qui venaient lui demander communication des biens célestes dont il était rempli. Beaucoup demeuraient ses disciples, et il groupa dans la vallée un grand nombre de petites cellules pour les recevoir. De grands Saints, attirés par la renommée de ses vertus, vinrent eux-mêmes le visiter. Il s'arrachait parfois à sa solitude, quand la gloire de Dieu le demandait, et plusieurs fois la cour de Constantinople fut édifiée de ses vertus.



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Saint Sabas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: