À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Cette lettre est certainement la plus importante de Saint Paul
Aujourd'hui à 19:33 par Lumen

» Saint Luc est un vrai évangéliste, un Porteur de Bonne Nouvelle, d'espérance
Aujourd'hui à 18:55 par Lumen

» Mais comment attendre l'heure de DIEU ?
Aujourd'hui à 18:38 par Lumen

» Jésus nous invite à cette pureté du cœur quand Il nous dit : « Méfiez-vous de l'hypocrisie... »
Aujourd'hui à 18:14 par Lumen

» La réponse de Dieu à Jonas
Aujourd'hui à 17:23 par Lumen

» Jonas à Ninive
Aujourd'hui à 16:53 par Lumen

» Jonas dans les entrailles du poisson
Aujourd'hui à 16:36 par Lumen

» Le cri de Jonas
Aujourd'hui à 16:19 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Aujourd'hui à 15:55 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 13:25 par Lumen

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
Aujourd'hui à 13:16 par Lumen

» Messe du Pape à Sainte-Marthe: la proximité de Dieu n'est pas réservée à une élite
Aujourd'hui à 11:30 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» De merveilleuses apparitions des âmes du purgatoire, partie 12
Aujourd'hui à 10:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Petite abeille de Ma ruche, tu Me procures une très grande joie, à travers ton grand dévouement...
Aujourd'hui à 9:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prières
Hier à 21:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:56 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:46 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Courte présentation.
Hier à 20:41 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, demeure à Mon écoute. Je n'abandonne jamais celles et ceux qui me font confiance...
Hier à 11:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Franciscains en Terre Sainte : témoins de foi, de fraternité et de paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:44 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Les religions ont un rôle irremplaçable pour construire la paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:31 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Catéchèse: « Guérir de la blessure de la mort »
Mer 18 Oct 2017 - 19:23 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Messe internationale du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:11 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:01 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FORUMACTIF.COM – Liste des forums catholiques et leurs présentations -
Mer 18 Oct 2017 - 10:33 par Hercule

» Pensée du jour: Mon enfant, par le "oui" que tu Me donnes régulièrement, Je rejoins une multitude d'âmes...
Mer 18 Oct 2017 - 10:29 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 22:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sainte-Marthe: «Laissez la Parole de Dieu entrer dans votre cœur»
Mar 17 Oct 2017 - 22:02 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FAO: la faim n’est pas une « maladie incurable » (traduction complète)
Mar 17 Oct 2017 - 21:54 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 21:42 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 25 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Saint Pierre Fourier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Saint Pierre Fourier   Mer 9 Déc 2009 - 6:05

SAINT PIERRE FOURIER
Fondateur de la Congrégation de Notre-Dame
(+ 1640)




C´est à Mirecourt, en Lorraine indépendante, que naquit, le 30 novembre 1565, Pierre Fourier, de parents foncièrement chrétiens. Ceux-ci voulurent nommer leurs trois fils, Pierre, Jacques et Jean, “afin qu´autant de fois ils se souviendraient d´eux-mêmes, ils fussent poussés à ne pas se contenter d´une vertu médiocre”.

Pierre mit généreusement à profit ces leçons: ferveur dans la prière, obéissance prompte et affectueuse, douceur inaltérable, fuite des plus innocentes familiarités et des moindres mensonges. A quinze ans son père le conduisit à l´Université de Pont-à-Mousson. Son séjour se résume dans cet éloge décerné par ses maîtres: “Ou il prie, ou il étudie.”

Pierre Fourier entra ensuite chez les Chanoines Réguliers de Saint-Augustin: il était appelé à travailler à la réforme de cet Ordre alors fort relâché. Après six ans d´études théologiques à Pont-à-Mousson, il rentra au monastère. Sa ferveur fit scandale parmi ses confrères; il dut se retirer, et accepta la petite paroisse de Mattaincourt, aussi indifférente que dépravée.

Le premier sermon du nouveau curé de Mattaincourt fut si pathétique qu´après quarante ans on s´en souvenait encore. Mais personne ne le retint autant que Pierre Fourier lui-même, pour le réaliser dans sa conduite. Brûlant d´amour pour Dieu et le prochain, il se met à l´oeuvre avec un courage et une persévérance qui ne se démentent jamais. Il ménage le temps comme un baume précieux dont il ne faut pas, dit-il perdre une seule goutte à escient.

Attentif au bien des âmes, il l´est aussi à celui des corps: il secourt ses paroissiens dans leurs nécessités, leurs embarras, leurs discordes, leurs intérêts, pour la sauvegarde desquels il fonde la Bourse Saint-Evre. Il passe des nuits entières auprès des malades. Un jour il prête à l´un ses couvertures, à l´autre ses draps, à un autre la paillasse et le bois du lit. Un pauvre soldat, auquel, le jour de Pâques, il a donné un repas, lui dit: “Je suis content. Je prie Dieu de bon coeur, pour l´honneur de Son Église, que tous les curés vous ressemblent!”

Mais c´est surtout pour les enfants qu´il déploie son affectueuse sollicitude. Aussi lui rendent-ils amour pour amour. A la vue de l´insuffisance de l´instruction, il crée pour eux une Congrégation de maîtresses, qui, aux exercices de la vie religieuse, à la clôture même, joignent l´enseignement. Quelques jeunes filles, à la tête desquelles est Alix Le Clerc, forment le noyau de l´Ordre des Chanoinesses de Saint-Augustin Notre-Dame.

La fidélité de Pierre Fourier aux Princes lorrains sauva pour un siècle la nationalité de la Lorraine, mais empoisonna ses derniers jours ; car Richelieu ne put lui pardonner cet échec à sa politique. Traqué de maison en maison, le curé de Mattaincourt en fut réduit à s´exiler en Franche-Comté et à y passer les quatre dernières années de sa vie. Pendant ce temps, Mattaincourt était pillé à plusieurs reprises.

Réfugié à Gray, Pierre Fourier y fit ce qu´il avait toujours fait; il employa ses dernières forces à secourir et à consoler le prochain. En octobre 1639, il tomba malade, et après deux mois de maladie, il exhala son âme avec ces paroles qu´il avait tant de fois répétées : “Nous avons un bon Maître et une bonne Souveraine !” C´était le 9 décembre 1640.



J.-M. Planchet, Nouvelle Vie des Saints, p. 478
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Saint Pierre Fourier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: