À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Textes Liturgiques du Dimanche 18 février 2018 : 1ère Semaine de Carême — Année B
par Lumen Aujourd'hui à 21:46

» Neuvaine à sainte Bernadette Du 10 au 18 février - Fête de sainte Bernadette
par Lumen Aujourd'hui à 21:04

» Une semaine avec Bernadette
par Lumen Aujourd'hui à 20:42

» Retraite de carême avec Etoile Notre Dame
par Lumen Aujourd'hui à 20:21

» Carême : "Avec S. Augustin, cherchons Dieu, présent en nous"
par Lumen Aujourd'hui à 20:11

» Carême dans la ville 2018 : • « Tu m’as relevé » •
par Lumen Aujourd'hui à 19:57

» Chapelet du samedi 17 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 18:17

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:42

» Pensée du jour: Mon enfant, l'Amour du Père, bien intégré en toi, te permet de vivre dans la jubilation...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:41

» Haïti se met sous la protection de Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:34

» Trois petits "S"
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:29

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Aujourd'hui à 1:24

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Aujourd'hui à 0:40

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Aujourd'hui à 0:08

» Chapelet du vendredi 16 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:30

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 20:03

» La Liturgie pour les nuls
par Lumen Hier à 18:19

» Cours de cathéchisme pour adultes avec le Père Laguérie (en 32 leçons)
par Lumen Hier à 18:06

» Jeudis théologie : La Miséricorde : Faiblesse de Dieu ? Faiblesse des hommes ?
par Lumen Hier à 17:55

» L'Alphabet de l'Enfant Jésus
par Lumen Hier à 17:12

» Février : Mois de l'Esprit Saint ... Neuvaine à l'Esprit Saint
par Lumen Hier à 15:58

» L'Amour, la Prière et l'Aumône sont les 3 avenues qui nous mènent du mercredi des Cendres à Pâques.
par Lumen Hier à 14:52

» Pensée du jour: Mon enfant, le chemin pour conduire une âme à Dieu, c'est celui de l'accueil, du pardon...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 11:28

» Ce n’était pas une exagération de dévôts !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 11:16

» Notre future étoile
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 11:00

» La PAIX, Fruit de l'AMOUR
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 22:24

» Ô Petite Hostie, qui es-Tu donc ?
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 22:05

» Chapelet du jeudi 15 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Fév 2018 - 19:31

» « Celui qui veut marcher à ma suite, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix chaque jour et qu'il me suive. »
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 17:02

» Prières
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 16:45

» Entrer en Carême
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 15:08

» Prions pour et avec les malades
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 13:16

» Saint Pierre-Julien Eymard — Chapelle Corpus Christi
par Lumen Jeu 15 Fév 2018 - 12:55

» Carême : « Arrête-toi, regarde et reviens ! »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Fév 2018 - 10:22

» Catéchèse : le « droit » des fidèles à recevoir la Parole de Dieu
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Fév 2018 - 10:09

» Pensée du jour: Mon enfant, pour la fleur, qu'il y ait du vent, de la pluie ou du soleil,...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Fév 2018 - 9:02

» Marie nous apprend à prier
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Fév 2018 - 8:49

» La voix intérieure
par Raphaël de l'Enfant Jésus Jeu 15 Fév 2018 - 8:37

» Chapelet du mercredi 14 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Mer 14 Fév 2018 - 20:50

» Voici un projet de Feu, du Feu de l'Esprit Saint : le Défi IXTHUS.
par Lumen Mer 14 Fév 2018 - 19:46

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Prier le Chapelet de libération

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Prier le Chapelet de libération   Jeu 4 Fév 2010 - 20:40


Prier le Chapelet de libération



Regis Castro Campinas


STELLA MARIS 429 SOMMAIRE


approuvé par l'Eglise Catholique!


Une manière de prier la Parole de Dieu avec foi, en utilisant les grains du chapelet, apporte de nombreuses guérisons et libérations. Les Editions du Parvis viennent de publier un livre: Chapelet de libération, qui explique comment faire et donne à l’appui de nombreux témoignages de prières exaucées.
«Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.» (Jn 8,36)



«Un jour, après que j’eus confessé mes péchés, le prêtre garda silence quelques instants, puis il me regarda un bout de temps et il me dit: «Tu as besoin de quelqu’un qui te libère!»
J’ai compris que par ces paroles le prêtre voulait me dire: «Tes bons désirs de réparation ne suffisent pas. Afin de ne pas répéter ces péchés, tu as besoin de quelqu’un qui te libère. Par toi-même, tu n’as pas la force de les vaincre et, quand tu énuméreras tes fautes la prochaine fois, tu répéteras sûrement tout ce que tu viens de confesser.»
Les paroles du prêtre se sont imprégnées dans mon coeur en lettres de feu — le feu de l’Esprit Saint: «Tu as besoin de quelqu’un qui te libère!»
Je me suis immédiatement rappelé le Chapelet de libération... «Si Jésus me libère, je serai vraiment libre! Jésus, aie pitié de moi! Jésus, guéris-moi! Jésus, sauve-moi! Jésus, libère-moi!»
Et, à partir de ce jour, je me suis mis à le prier avec plus d’intensité et, quand je me sentais faible, je priais avec beaucoup de foi: «Si Jésus me libère, je serai vraiment libre! Jésus, aie pitié de moi! Jésus, guéris-moi! Jésus, sauve-moi! Jésus, libère-moi!»
Mes amis, je prends des forces! Jésus me délivre de plus en plus de mes péchés. «Yahvé, force pour son peuple.» (Ps 28,8a)
C’est maintenant à votre tour.
Vous aussi êtes un pécheur: «Si nous disons: “Nous n’avons pas de péché”, nous nous abusons, la vérité n’est pas en nous.» (1 Jn 1,Cool
Si vous avez le désir d’être délivré de vos fautes et d’arrêter de toujours accuser les mêmes péchés ou, peut-être, d’autres pires encore, suivez mon exemple: trouvez, par la foi, une personne qui vous libérera; pas n’importe qui, mais le Seul qui puisse vous délivrer de tout ce qui vous attache au péché: Jésus, le Christ, notre Sauveur! «Car il n’y a pas sous le ciel d’autre nom donné aux hommes, par lequel nous devions être sauvés.» (Ac 4,12) et «Puisqu’il s’attache à moi, je l’affranchis, [...] Il m’appelle et je lui réponds: [...] je le délivre et je le glorifie.» (Ps 91,14a-15ac) «En effet, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.» (Rm 10,13)
Accueillez votre libération dans la puissance du Nom et du Sang de Jésus, en priant souvent et avec beaucoup de foi le Chapelet de libération.!
C’est avec une grande joie que je viens partager avec vous l’expérience de puissance que le Seigneur est en train de réaliser parmi nous grâce au Chapelet de libération.
Ce Chapelet fondé sur la Parole de Dieu doit être récité avec foi, pour glorifier le Nom puissant de notre Seigneur Jésus-Christ et pour obtenir de Lui guérison, salut et libération.
Nous pouvons aussi prier le Chapelet de libération pour les personnes que le Seigneur a mises dans notre coeur. Nous devrions toutefois prier d’abord pour nous-mêmes, afin d’être purifiés dans le Sang de Jésus, en répétant Jésus, aie pitié de moi! Seulement de cette façon pourrons-nous devenir des canaux dégagés qui laissent passer la grâce divine.
Le Chapelet de libération ne devrait être récité que pour une intention à la fois: conversion, mariage, famille, santé, travail, parenté, amis, ennemis (nous ne devrions vraiment pas en avoir), etc. Chaque intention prendra un Chapelet. Quand elle est récitée du fond du coeur avec foi dans la puissance libératrice et guérissante de la Parole de Dieu et du Nom de Jésus, cette intercession touche le coeur de Dieu, car elle est dite au Nom de Jésus, et vous en ressentirez les effets avec promptitude et puissance.
«De même que la pluie et la neige descendent des cieux et n’y retournent pas sans avoir arrosé la terre, sans l’avoir fécondée et l’avoir fait germer pour fournir la semence au semeur et le pain à manger, ainsi en est-il de la parole qui sort de ma bouche, elle ne revient pas vers moi sans effet, sans avoir accompli ce que j’ai voulu et réalisé l’objet de sa mission.» (Is 55, 10-11)
«C’est pourquoi je vous dis: tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu, et cela vous sera accordé.» (Mc 11,24)
Avertissement:
Le Chapelet de libération ne veut en aucune façon nuire ou se substituer à la dévotion au Très Saint Rosaire de la Vierge Marie qui a la priorité sur toutes les autres dévotions.






Comment prier le Chapelet de libération



Le Chapelet de libération commence par le Symbole des Apôtres et se termine par le Salut, ô Reine, Mère de Miséricorde...
Au lieu des Notre Père (sur les gros grains) nous prierons la Parole de Dieu: «Si donc le Fils vous libère, vous serez réellement libres.» (Jn 8,36)
Par exemple, si je prie pour moi-même, je dirai sur les gros grains du chapelet: Si Jésus me libère, je serai vraiment libre. Si je prie pour ma famille, je pourrai dire: Si Jésus libère ma famille, elle sera vraiment libre. C’est la Parole de Dieu qui est proclamée.
Au lieu des Je vous salue, Marie (sur chaque petit grain), dites: «Jésus, aie pitié de moi! Jésus, guéris-moi! Jésus, sauve-moi! Jésus, libère-moi!» Si vous priez pour votre famille, vous devriez dire sur chaque petit grain: «Jésus, aie pitié de ma famille! Jésus, guéris ma famille! Jésus, sauve ma famille! Jésus, libère ma famille!»
Sur les gros grains:«Si Jésus libère ma famille, elle sera vraiment libre.» Si vous priez pour une personne en particulier, par exemple Joseph, vous ferez comme suit:
Sur chaque gros grain du chapelet dites: «Si Jésus libère Joseph, il sera vraiment libre.»
Sur chaque petit grain: «Jésus, aie pitié de Joseph! Jésus, guéris Joseph! Jésus, sauve Joseph! Jésus, libère Joseph!»
Après avoir terminé la prière du Chapelet de libération, rendez grâce à Jésus pour les bénédictions qu’Il déverse sur vous et sur ceux pour qui vous avez intercédé.
C’est vraiment simple! Vous constaterez à la fin du Chapelet de libération les effets de la grâce de Dieu sur vous, sur votre famille, dans la vie des personnes pour qui vous priez. Le Père du ciel vous enverra guérison, salut et libération.
Jésus entendra votre prière. Soyez assurés que le Seigneur Jésus entendra votre supplication et qu’il répondra à votre demande, parce que la Bible affirme que la Parole ne revient pas à Dieu sans avoir produit son fruit. (Cf. Is 55,11) Quand vous proclamez la Parole de Dieu avec foi et repentir de vos péchés, en disant «Jésus, aie pitié de moi!» il est certain que la grande Victoire de Jésus, de son Sang rédempteur et de sa Parole se manifestera dans votre vie et dans celle de ceux pour qui vous priez. Jésus Vivant vous guérira, vous sauvera et vous libérera!
Nous croyons cela fermement, car Dieu est fidèle à tenir ses promesses, à garder sa Parole. (Voir Jr 1,12b) Nous croyons aussi pour avoir expérimenté dans notre propre vie les effets extraordinaires de la prière merveilleuse du Chapelet de libération. Nous recevons des centaines de lettres de témoignage qui nous parviennent quotidiennement depuis que nous avons commencé à répandre ce Chapelet par l’émission de radio «Jesus te ama» (Jésus t’aime) ainsi que par les ministères de la Comunidade de Aliança Jesus te ama (Communauté d’Alliance Jésus t’aime) au Brésil.
Si vous désirez retrouver le texte dont nous nous servons pour prier sur les petits grains qui correspondent aux Je vous salue, Marie, ouvrez votre Bible à saint Marc 10,47, où l’aveugle Bartimée dit: «Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!» Quand Jésus l’entendit, Il s’arrêta.
Vous devez croire fermement que quand vous direz cette prière avec une pleine confiance «Jésus, aie pitié de moi!» Jésus s’arrêtera et vous écoutera.
«Et comme il sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule considérable, le fils de Timée, un mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. Quand il apprit que c’était Jésus le Nazaréen, il se mit à crier: “Fils de David, Jésus, aie pitié de moi!”» (Mc 10,46b-47)
Jésus s’arrêta. Il s’arrêtera pour vous écouter, vous aussi, tout comme Il a fait pour l’aveugle Bartimée.
«Alors Jésus lui adressa la parole: “Que veux-tu que je fasse pour toi?” L’aveugle lui répondit: “Rabbouni, que je recouvre la vue!” Jésus lui dit: “Va, ta foi t’a sauvé.” Et aussitôt il recouvra la vue et il cheminait à sa suite.» (Mc 10, 51-52)
Tout comme Jésus s’arrêta pour écouter la prière: «Jésus, aie pitié de moi!» et pour demander à l’aveugle Bartimée «Que veux-tu que je fasse pour toi?» et que l’aveugle a répondu «Rabbouni, que je recouvre la vue!», quand Jésus entendra votre prière: «Jésus, aie pitié de moi!» Il s’arrêtera et vous demandera «Que veux-tu que je fasse pour toi?», et vous Lui répondrez avec une foi totale: «Jésus, guéris-moi! Jésus, sauve-moi! Jésus, libère-moi!» «Ne t’ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?» (Jn 11,40b) «Ta foi t’a sauvé.» (Lc 18,42b) «Si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous auriez dit au mûrier que voilà: “Déracine-toi et va te planter dans la mer”, et il vous aurait obéi!» (Lc 17,6b) «Or sans la foi il est impossible de lui plaire.» (He 11,6) «Tout est possible à celui qui croit.» (Mc 9,23) «C’est pourquoi je vous dis: tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu, et cela vous sera accordé.» (Mc 11,24)
Jésus a répondu favorablement aux demandes de l’aveugle Bartimée, du lépreux, du centurion dont le serviteur était paralysé... Il exaucera aussi votre prière. «Qu’il t’advienne selon ta foi!» (Mt 8,13b).
Saisissez-vous maintenant la puissance du Chapelet de libération? C’est la Puissance de la Parole de Dieu qui agit.
«Si Jésus me libère, je serai vraiment libre! Jésus, aie pitié de moi! Dieu, montre-moi ta compassion! Dieu, aie pitié de moi!»
Voilà la prière la plus souvent répétée dans la Bible et qui saura faire agir en notre faveur la main de Dieu.
Quand nous prions «Jésus, aie pitié de moi!» avec une foi pleine, en demandant le pardon de nos péchés, nous (ou la personne pour laquelle nous prions) sommes lavés dans le Sang de Jésus.
C’est la puissance de la foi dans le Nom et le Sang de Jésus-Christ, notre Sauveur, que vous mettez en action.
Enseignez aux autres comment prier le Chapelet de libération et vous constaterez les fruits de Jésus, non seulement dans votre coeur, mais dans les coeurs des autres!
Quelle joie de savoir que Jésus agit avec puissance dans notre vie grâce au Chapelet de libération! Alléluia!
Ne pensez-vous pas qu’il y a beaucoup de puissance dans le Chapelet de libération? Quand vous priez ce Chapelet, vous proclamez le Nom de Jésus 205 fois!

Regis Castro Campinas




Revenir en haut Aller en bas
 
Prier le Chapelet de libération
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: