À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» La fidélité aux valeurs non négociables en vue de la conversion de la France et de l’Europe
Aujourd'hui à 0:08 par Lumen

» Journée en l’honneur de Notre-Dame des Neiges à Sens
Hier à 23:47 par Lumen

» Ma présentation
Hier à 22:53 par Lumen

» les vertus de l’enfance du Christ avec l’Enfant Jésus de Beaune, Petit Roi de Grâce,
Hier à 21:33 par Lumen

» Angélus du Pape: Savoir faire grandir notre foi
Hier à 19:13 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du 20 août 2017 à Lourdes
Hier à 18:59 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Mot du jour : "Planter un pommier".
Hier à 16:02 par Lumen

» un parfum plus délicat que celui de l'HUMILITÉ : « C'est celui de Notre Dame Marie »
Hier à 15:48 par Lumen

» 22 Août, Fête de Marie Reine immaculée de l'Univers
Hier à 15:37 par Lumen

» Un mois pour vivre plus intensément avec Marie
Hier à 15:07 par Lumen

» Découvrir la vie de saint Augustin
Hier à 14:44 par Lumen

» Le Mois avec Sainte Claire
Hier à 14:01 par Lumen

» Prières
Hier à 9:38 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
Hier à 9:35 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» La marque de la bonté native de Marie
Hier à 9:15 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Hier à 8:59 par Mea culpa

» 20 août Bx Gervais Brunel et Louis-François Le Brun
Hier à 1:43 par ami de la Miséricorde

» 20 août Saint Bernard de Clairvaux
Hier à 1:16 par ami de la Miséricorde

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Hier à 0:41 par ami de la Miséricorde

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Sam 19 Aoû 2017 - 23:02 par Lumen

» Procession eucharistique du 19 août 2017 à Lourdes
Sam 19 Aoû 2017 - 22:16 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» L'EUCHARISTIE : « IL est en moi, je suis en LUI » !
Sam 19 Aoû 2017 - 20:51 par Lumen

» Chapelet du 19 août 2017 à Lourdes
Sam 19 Aoû 2017 - 20:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» À des enfants de quel âge Jésus fait-il référence quand Il parle de petits enfants ?
Sam 19 Aoû 2017 - 18:18 par Lumen

» Mot du jour : Il y a des jours...
Sam 19 Aoû 2017 - 18:03 par Lumen

» Judith - Femmes de la Bible - par le père Georges Henri Peres
Sam 19 Aoû 2017 - 17:07 par Lumen

» Jacob et ses fils - Prêtres Prophètes et Rois 3 - 15 Octobre 2015 - Père Georges Henri Pérès
Sam 19 Aoû 2017 - 16:24 par Lumen

» À Banneux, la « Vierge des pauvres » soulage les souffrances
Sam 19 Aoû 2017 - 15:51 par Lumen

» Sainte Faustine, Apôtre de la Miséricorde Divine
Sam 19 Aoû 2017 - 15:46 par Lumen

» À Beauraing, la Vierge au Coeur d’or convertit les pécheurs
Sam 19 Aoû 2017 - 15:40 par Lumen

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Bienheureuse Isabelle de France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Bienheureuse Isabelle de France   Lun 22 Fév 2010 - 3:07

Bienheureuse Isabelle de France
(1225 - 1270)




Fille du roi de France Louis VIII le Lion et de Blanche de Castille, Isabelle de France est morte sans alliance ni postérité, fondatrice du monastère des Clarisses urbanistes de Longchamp près de Paris.
Sœur cadette de saint Louis IX, Isabelle reçut, comme son frère, une éducation chrétienne très forte : dès son plus jeune âge elle se fit remarquer par sa piété et sa tempérance.
Pour des raisons politiques, son père voulait la marier au comte Hugues de la Marche qui préféra épouser Yolande, la fille du comte de Bretagne. Le pape Innocent IV souhaitait la voir épouser le fils de Frédéric II de Hohenstaufen, empereur du Saint Empire. Ce prince Conrad était en titre mais non en fait, roi de Jérusalem, et devait hériter de l’Empire. Isabelle refusa ce parti et fit connaître à sa famille et au Pape qu’elle souhaitait garder la virginité. Le Pape comprit son dessein, et lui accorda, par bulle (26 mai 1254) l’autorisation de se mettre sous la tutelle spirituelle de religieux franciscains.
Un an plus tard, elle entreprit la construction d’un monastère, dans la forêt de Rouvray (le bois de Boulogne), proche de Paris, sur un terrain concédé par son frère, le roi Louis IX. Celui-ci, très attaché à sa sœur, l’avait autorisée à consacrer une somme de trente mille livres, soit la somme qu’elle aurait eue comme dot, pour la construction du monastère. Le monastère de Longchamp fut achevé en 1259, et accueillit les premières clarisses (de l’obédience de Saint-Damien), venues du monastère de Reims, le 23 juin 1260. En s’inspirant de la Règle écrite par Claire d’Assise, elle avait composé elle-même une règle, un peu moins sévère, qui fut approuvée par Alexandre IV (2 février 1259). Saint Bonaventure, ministre général des Franciscains et d’autres frères l’avaient conseillée ; il prêcha plusieurs fois à Longchamp et rédigea un traité de vie spirituelle dédié à Isabelle : de Perfectione vitae ad sorores (La vie parfaite, pour les sœurs). Le monastère fut consacré à l’humilité de la Bienheureuse Vierge Marie.
A partir de 1260, Isabelle vint s’installer dans une petite maison, construite pour elle dans l’enclos du monastère, pour partager la vie et la prière des sœurs, mais elle ne fit jamais profession religieuse. En 1263, elle obtint du pape Urbain IV, un remaniement de la Règle. Cette dernière rédaction fut adoptée par plusieurs monastères, en France et en Italie (clarisses urbanistes). Isabelle mourut le 23 février 1270 et fut enterrée dans l’église du monastère. Après la mort de saint Louis (à Tunis, la même année), Charles d’Anjou, frère du roi et d’Isabelle, demanda à une dame de compagnie d’Isabelle d’écrire sa vie, en vue de sa canonisation. Agnès d’Harcourt publia ce récit hagiographique, vers 1280, mais Isabelle ne fut béatifiée qu’en 1521, par le pape Léon X (bulle Piis omnium).
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Bienheureuse Isabelle de France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: