À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
Aujourd'hui à 20:02 par Lumen

» Cette lettre est certainement la plus importante de Saint Paul
Aujourd'hui à 19:33 par Lumen

» Saint Luc est un vrai évangéliste, un Porteur de Bonne Nouvelle, d'espérance
Aujourd'hui à 18:55 par Lumen

» Mais comment attendre l'heure de DIEU ?
Aujourd'hui à 18:38 par Lumen

» Jésus nous invite à cette pureté du cœur quand Il nous dit : « Méfiez-vous de l'hypocrisie... »
Aujourd'hui à 18:14 par Lumen

» La réponse de Dieu à Jonas
Aujourd'hui à 17:23 par Lumen

» Jonas à Ninive
Aujourd'hui à 16:53 par Lumen

» Jonas dans les entrailles du poisson
Aujourd'hui à 16:36 par Lumen

» Le cri de Jonas
Aujourd'hui à 16:19 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Aujourd'hui à 15:55 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 13:25 par Lumen

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
Aujourd'hui à 13:16 par Lumen

» Messe du Pape à Sainte-Marthe: la proximité de Dieu n'est pas réservée à une élite
Aujourd'hui à 11:30 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» De merveilleuses apparitions des âmes du purgatoire, partie 12
Aujourd'hui à 10:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Petite abeille de Ma ruche, tu Me procures une très grande joie, à travers ton grand dévouement...
Aujourd'hui à 9:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:56 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:46 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Courte présentation.
Hier à 20:41 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, demeure à Mon écoute. Je n'abandonne jamais celles et ceux qui me font confiance...
Hier à 11:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Franciscains en Terre Sainte : témoins de foi, de fraternité et de paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:44 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Les religions ont un rôle irremplaçable pour construire la paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:31 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Catéchèse: « Guérir de la blessure de la mort »
Mer 18 Oct 2017 - 19:23 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Messe internationale du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:11 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:01 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FORUMACTIF.COM – Liste des forums catholiques et leurs présentations -
Mer 18 Oct 2017 - 10:33 par Hercule

» Pensée du jour: Mon enfant, par le "oui" que tu Me donnes régulièrement, Je rejoins une multitude d'âmes...
Mer 18 Oct 2017 - 10:29 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 22:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sainte-Marthe: «Laissez la Parole de Dieu entrer dans votre cœur»
Mar 17 Oct 2017 - 22:02 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FAO: la faim n’est pas une « maladie incurable » (traduction complète)
Mar 17 Oct 2017 - 21:54 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 21:42 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Saint Benoît-Joseph Labre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Saint Benoît-Joseph Labre   Ven 16 Avr 2010 - 4:17

Saint Benoît-Joseph Labre
Pèlerin, mendiant
(1748-1783)




Benoît-Joseph Labre naquit à Amettes, diocèse d'Arras, et fut l'aîné d'une famille de quinze enfants. Âgé de douze ans, il fut reçu chez son oncle paternel, curé d'Érin, pour faire ses études en vue du sacerdoce.

Après la mort de son oncle, Benoît-Joseph passa chez son oncle maternel, vicaire de Conteville, où il ne fit que grandir dans la mortification et la prière. Son attrait était toujours vers le Saint-Sacrement devant lequel il s'abîmait des heures entières en contemplation.

Il y avait longtemps que Benoît-Joseph aspirait à une vie plus parfaite : "Être prêtre est bien beau, disait-il ; mais j'ai peur de me perdre en sauvant les autres."

Il finit par vaincre les résistances de ses parents et entre chez les Chartreux, espérant y trouver sa voie définitive. Il se trompait, car la Providence permet qu'il soit bientôt renvoyé par ses supérieurs, comme n'ayant pas la vocation de cet Ordre. La pensée de la Trappe, qu'il avait eue d'abord, lui revient ; on ne l'y accepte pas.

Ballotté de nouveau entre la Chartreuse et la Trappe, il est forcé de s'adresser enfin à Sept-Fonts, où ses scrupules, ses peines d'esprit et une maladie sérieuse donnent bientôt lieu à son renvoi.

Toute sa réponse à tant d'épreuves était : "Que la Volonté de Dieu soit faite !" C'est alors que Dieu lui inspire cette vocation de pèlerin-mendiant qui devait le mener droit, par les chemins les plus ardus de la pénitence, à une éminente sainteté.

Il n'aura plus de relations suivies avec personne, vivra en solitaire au milieu du monde, ira toujours à pied, cherchera tous les lieux consacrés par la dévotion. Il sera revêtu d'un habit pauvre et déchiré, qu'il ne changera point.

Un chapelet à la main, un autre au cou, un crucifix sur la poitrine, sur les épaules un petit sac contenant tout son avoir, c'est-à-dire son Nouveau Testament, l'Imitation de Jésus-Christ et le Bréviaire : tel on verra Benoît-Joseph dans ses continuels pèlerinages.

La pluie, le froid, la neige, la chaleur, rien ne l'arrête ; il couche le plus souvent en plein air, il vit de charité, au jour le jour, sans rien réserver pour le lendemain ; il ne prend que la plus misérable et la plus indispensable nourriture, et se fait lui-même pourvoyeur des pauvres. Souvent il est le jouet des enfants et de la populace ; il est regardé comme un insensé ; il souffre tout avec patience et amour.

Rome, Lorette, Assise et une multitude d'autres lieux saints sont l'objet de sa dévotion.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Saint Benoît-Joseph Labre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: