À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
Aujourd'hui à 20:02 par Lumen

» Cette lettre est certainement la plus importante de Saint Paul
Aujourd'hui à 19:33 par Lumen

» Saint Luc est un vrai évangéliste, un Porteur de Bonne Nouvelle, d'espérance
Aujourd'hui à 18:55 par Lumen

» Mais comment attendre l'heure de DIEU ?
Aujourd'hui à 18:38 par Lumen

» Jésus nous invite à cette pureté du cœur quand Il nous dit : « Méfiez-vous de l'hypocrisie... »
Aujourd'hui à 18:14 par Lumen

» La réponse de Dieu à Jonas
Aujourd'hui à 17:23 par Lumen

» Jonas à Ninive
Aujourd'hui à 16:53 par Lumen

» Jonas dans les entrailles du poisson
Aujourd'hui à 16:36 par Lumen

» Le cri de Jonas
Aujourd'hui à 16:19 par Lumen

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Aujourd'hui à 15:55 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 13:25 par Lumen

» !!! INFORMATIONS TRÈS IMPORTANTES PAR RAPPORT AU FORUM!!!
Aujourd'hui à 13:16 par Lumen

» Messe du Pape à Sainte-Marthe: la proximité de Dieu n'est pas réservée à une élite
Aujourd'hui à 11:30 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» De merveilleuses apparitions des âmes du purgatoire, partie 12
Aujourd'hui à 10:55 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Petite abeille de Ma ruche, tu Me procures une très grande joie, à travers ton grand dévouement...
Aujourd'hui à 9:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:56 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du jeudi 19 octobre 2017 à Lourdes
Hier à 20:46 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Courte présentation.
Hier à 20:41 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Pensée du jour: Mon enfant, demeure à Mon écoute. Je n'abandonne jamais celles et ceux qui me font confiance...
Hier à 11:48 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Franciscains en Terre Sainte : témoins de foi, de fraternité et de paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:44 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Les religions ont un rôle irremplaçable pour construire la paix
Mer 18 Oct 2017 - 19:31 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Catéchèse: « Guérir de la blessure de la mort »
Mer 18 Oct 2017 - 19:23 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Messe internationale du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:11 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mercredi 18 octobre 2017 à Lourdes
Mer 18 Oct 2017 - 19:01 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FORUMACTIF.COM – Liste des forums catholiques et leurs présentations -
Mer 18 Oct 2017 - 10:33 par Hercule

» Pensée du jour: Mon enfant, par le "oui" que tu Me donnes régulièrement, Je rejoins une multitude d'âmes...
Mer 18 Oct 2017 - 10:29 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Procession eucharistique du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 22:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Sainte-Marthe: «Laissez la Parole de Dieu entrer dans votre cœur»
Mar 17 Oct 2017 - 22:02 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» FAO: la faim n’est pas une « maladie incurable » (traduction complète)
Mar 17 Oct 2017 - 21:54 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du mardi 17 octobre 2017 à Lourdes
Mar 17 Oct 2017 - 21:42 par Raphaël de l'Enfant Jésus

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Saint Pacôme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Saint Pacôme   Dim 9 Mai 2010 - 5:14

SAINT PACÔME
Abbé
(292-348)


Pacôme naquit en 292, en Egypte, dans la Haute-Thébaïde, au sein de l'idolâtrie, comme une rose au milieu des épines. A l'âge de vingt ans, il fut enrôlé de force dans les troupes impériales, quand l'hospitalité si charitable des moines chrétiens l'éclaira et fixa ses idées vers le christianisme et la vie religieuse. A peine libéré du service militaire, il se fit instruire, reçut le baptême et se rendit dans un désert, où il pria un solitaire de le prendre pour son disciple. "Considérez, mon fils, dit le vieillard, que du pain et du sel font toute ma nourriture; l'usage du vin et de l'huile m'est inconnu. Je passe la moitié de la nuit à chanter des psaumes ou à méditer les Saintes Écritures; quelques fois il m'arrive de passer la nuit entière sans sommeil." Pacôme, étonné, mais non découragé, répondit qu'avec la grâce de Dieu, il pourrait mener ce genre de vie jusqu'à la mort. Il fut fidèle à sa parole. Dès ce moment, il se livra généreusement à toutes les rudes pratiques de la vie érémitique.

Un jour qu'il était allé au désert de Tabenne, sur les bords du Nil, un Ange lui apporta du Ciel une règle et lui commanda, de la part de Dieu, d'élever là un monastère. Dans sa Règle, le jeûne et le travail étaient proportionnés aux forces de chacun; on mangeait en commun et en silence; tous les instants étaient occupés; la loi du silence était rigoureuse; en allant d'un lieu à un autre, on devait méditer quelque passage de l'Écriture; on chantait des psaumes même pendant le travail. Bientôt le monastère devint trop étroit, il fallut en bâtir six autres dans le voisinage. L'oeuvre de Pacôme se développait d'une manière aussi merveilleuse que celle de saint Antoine, commencée vingt ans plus tôt.

L'obéissance était la vertu que Pacôme conseillait le plus à ses religieux; il punissait sévèrement les moindres infractions à cette vertu. Un jour, il avait commandé à un saint moine d'abattre un figuier couvert de fruits magnifiques, mais qui était pour les novices un sujet de tentation: "Comment, saint Père, lui dit celui-ci, vous voulez abattre ce figuier, qui suffit à lui tout seul à nourrir tout le couvent?" Pacôme n'insista pas; mais, le lendemain, le figuier se trouvait desséché: ainsi Dieu voulait montrer le mérite de la parfaite obéissance. Le saint abbé semblait avoir toute puissance sur la nature: il marchait sur les serpents et foulait aux pieds les scorpions sans en recevoir aucun mal; lorsqu'il lui fallait traverser quelque bras du Nil pour la visite de ses monastères, les crocodiles se présentaient à lui et le passaient sur leur dos. Sur le point de mourir, il vit son bon Ange près de lui.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Saint Pacôme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: