À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et aux Dogmes et Doctrines de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
»  Prions le chapelet avec les témoins de la foi
Aujourd'hui à 13:10 par Lumen

» 22 Août, Fête de Marie Reine immaculée de l'Univers
Aujourd'hui à 12:40 par Lumen

» Un mois pour vivre plus intensément avec Marie
Aujourd'hui à 12:21 par Lumen

» Pensée du jour: De même, tu dois toujours te laisser enflammer de Mon Amour avant de pouvoir le donner aux autres
Aujourd'hui à 10:21 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» « … Elles n’ont personne qui se sacrifie et prie pour elles »
Aujourd'hui à 10:14 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prières
Aujourd'hui à 9:11 par Mea culpa

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 8:56 par Mea culpa

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
Aujourd'hui à 0:40 par ami de la Miséricorde

» 19 août Saint Jean Eudes
Aujourd'hui à 0:31 par ami de la Miséricorde

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Aujourd'hui à 0:07 par ami de la Miséricorde

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Hier à 23:39 par Lumen

» Le Mois avec Sainte Claire
Hier à 20:28 par Lumen

» L'Âme d'Adoration
Hier à 19:32 par Lumen

» Les Noms que Désignent le Sacrement de l'EUCHARISTIE
Hier à 19:16 par Lumen

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
Hier à 18:51 par Lumen

» Chapelet du 18 août 2017 à Lourdes
Hier à 17:51 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prêtres Prophètes et Rois 2 - Père Georges Henri Pérès - 1er Octobre 2015
Hier à 12:55 par Lumen

» Jésus nous parle de l'indissolubilité du mariage.
Hier à 12:45 par Lumen

» Mot du jour : Les enfants
Hier à 12:36 par Lumen

» David épargne Saül
Hier à 11:43 par Lumen

» Pensée du jour: Une seule chose importe: Me faire plus confiance dans ta vie, Me laisser agir davantage
Hier à 10:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Fatima complète Paray-le-Monial
Hier à 9:43 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» 18 août Notre-Dame de Liesse
Jeu 17 Aoû 2017 - 23:43 par ami de la Miséricorde

» 18 août Sainte Hélène
Jeu 17 Aoû 2017 - 23:10 par ami de la Miséricorde

» Procession eucharistique du 17 août 2017 à Lourdes
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:14 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du 17 août 2017 à Lourdes
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Au Vietnam, le représentant du Saint-Siège appelle à la liberté religieuse
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:06 par Lumen

» Introduction Ancien Testament - Prêtres Prophètes Rois -- Père Georges Henri Pérès 17/09/2015
Jeu 17 Aoû 2017 - 19:29 par Lumen

» L’Eucharistie à l’école de Marie
Jeu 17 Aoû 2017 - 18:31 par Lumen

» Les trois blancheurs : Le Songe de Don Bosco
Jeu 17 Aoû 2017 - 18:10 par Lumen

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Suivre l’exemple de Jésus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robert
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 17719
Date d'inscription : 23/04/2008
Age : 66

MessageSujet: Suivre l’exemple de Jésus   Jeu 3 Juil 2008 - 4:36

[b]Suivre l’exemple de Jésus
Durant sa vie publique, Jésus avait deux activités principales : annoncer le Règne et l’Amour de Dieu, et guérir les malades. Pourtant, il s’arrêtait pour cette autre nécessité qui était de rencontrer son Père dont il se savait infiniment aimé. Il prenait des temps de solitude pour prier son Père, seul à seul, et répondre à son amour. Comme pour Jésus, l’oraison est essentielle à toute vie chrétienne.

De nos jours on entend dire : « Agir chrétiennement, c’est prier ; le temps consacré exclusivement à Dieu pour prier n’est donc pas nécessaire ». Il est vrai que plus on est uni à Jésus, plus l’action devient elle même prière, même si l’on ne pense pas explicitement à Dieu. Thérèse d’Avila a exulté le jour où elle a compris qu’on pouvait avoir son cœur profondément tourné vers Dieu, sans penser à Lui. L’action peut être prière, mais cela ne dispense en aucune manière de ce temps d’oraison où l’on débraie de l’activité pour être avec le Seigneur, gratuitement. C’est ce que Jésus faisait avec son Père, c’est ce que nous avons à faire, à sa suite.

Quand on lit l’Évangile, on voit Jésus prier en maintes circonstances : il va à la synagogue le jour du sabbat, il récite le shêma Israël, la prière du matin et du soir. Il monte à Jérusalem en pèlerinage. Il prie aussi dans des circonstances particulières, comme le note tout particulièrement St Luc : au moment de son baptême, pendant la Transfiguration. Il passe aussi la nuit à prier avant de choisir ses douze Apôtres.

Mais Il ne prie pas que dans les grandes circonstances. St Luc cite un verset qui est très éclairant :

« La nouvelle se répandait de plus en plus à son sujet et des foules nombreuses s’assemblaient pour l’entendre et se faire guérir de leurs maladies. Mais lui se tenait retiré dans les lieux déserts et priait. » (Luc chapitre 5 versets 15-16)

C’est ce qu’on appelle un sommaire, un résumé. On y lit les deux activités principales de Jésus durant sa vie publique : annoncer la Bonne Nouvelle et guérir les maladies. Mais le texte note que Jésus se tenait aussi dans les lieux déserts et priait. Il emploie l’imparfait, ce qui indique une habitude : à certains moments et de manière régulière, Jésus choisissait d’arrêter de guérir les malades qu’il pouvait guérir et d’annoncer la Bonne Nouvelle, dont Il savait le prix. Pourquoi ?

Parce que, à ses yeux, il y avait quelque chose qui valait autant que ces activités et dont Il ne pouvait se passer : se retirer dans les lieux déserts, pour ne rien faire d’autre que de prier son Père. Le disciple, qui n’est pas plus grand que son Maître, est appelé de même à inscrire dans sa vie chrétienne - de manière régulière - un temps où il s’arrête de faire ce qu’il fait, et même le bien qu’il fait, pour cet autre nécessaire qui est « une rencontre d’amitié, seul à seul, avec Celui dont nous savons qu’Il nous aime. » C’est ce que faisait Jésus en se retirant pour prier son Père. Et cela se comprend. Dans une relation d’amour ou d’amitié, il ne s’agit pas d’être toujours à « faire quelque chose pour l’autre » ; lorsqu’un homme et une femme mariés ne prennent jamais le temps d’être l’un avec l’autre, gratuitement, « sans rien faire », l’union du foyer peut être menacée. Il faut des temps de présence gratuite l’un à l’autre pour s’écouter et s’accueillir. Il n’y a pas d’amour sans gratuité.

Nous avons en nous une capacité d’aimer vraiment Dieu et d’avancer sur ce chemin de l’amour vrai ; cela nous est donné ; osons-nous le croire et faire ce qui dépend de nous pour accueillir cette grâce de 1’union d’amour avec Jésus, et en Lui, avec les hommes ?[/
b]
Revenir en haut Aller en bas
 
Suivre l’exemple de Jésus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: