À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Le Mois de Marie de Notre Dame du Bon Conseil
par Lumen Aujourd'hui à 0:16

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 23:56

» • Avec Matthieu pas à pas • : D’Abraham à David
par Lumen Hier à 20:58

» *LE SAINT ROSAIRE PERPÉTUEL*
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:47

» Procession eucharistique du lundi 21 mai 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:44

» Chapelet du lundi 21 mai 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:44

» Pensée du jour: Mon enfant bien-aimé, si tu Me donnes sincèrement et librement ton "oui"...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:40

» La Dévotion au Cœur Immaculé de Marie : L'apparition de l'Ange de l'automne 1916...
par Lumen Hier à 12:35

» Comment fêter Marie, Mère de l’Église ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 11:26

» Maman Marie dans le Royaume de la Divine Volonté
par Lumen Hier à 10:29

» Annonce l'Évangile !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 10:12

» Louez Dieu tous les jours en musique
par Lumen Hier à 10:08

» Lundi de Pentecôte, nouvelle fête mariale instaurant la mémoire de « Marie, Mère de l’Église »
par Lumen Hier à 9:56

» Entrez dans le Secret de Marie
par Lumen Hier à 9:42

» Texte de Saint Josémaria : “Le trône de Marie c'est la Croix”
par Lumen Hier à 8:53

» Jésus aujourd'hui : Mieux connaître Notre Seigneur.
par Lumen Hier à 8:43

» Hommage à la Vierge Marie : Neuvaine à Notre-Dame de la Prière de l'Ile-Bouchard.
par Lumen Hier à 8:17

» La Neuvaine à la Sainte Trinité du 19 au 27 Mai 2018.
par Lumen Hier à 8:04

» * Neuvaine à Sainte Rita du 14 au 22 MAI 2018 *
par Lumen Hier à 7:52

» Prières
par Mea culpa Hier à 7:44

» la bienheureuse Vierge Marie Mère de l’Eglise dans le Calendrier Romain Général
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 23:13

» Textes Liturgiques du Lundi 21 mai 2018 : Mémoire de LA BIENHEUREUSE VIERGE MARIE, MÈRE DE L’ÉGLISE.
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 23:03

» Retraite dans la Ville : • Avec Matthieu pas à pas • Présentation
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 20:44

» Regina Coeli : la sainteté n’est pas le privilège de quelques-uns, mais la vocation de tous
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Mai 2018 - 20:44

» Retraite dans la Ville : • Avec Matthieu pas à pas • Introduction
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 20:41

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 20:30

» Pentecôte : le « grand changement » de l’Esprit Saint
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Mai 2018 - 20:29

» Chapelet du dimanche 20 mai 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Mai 2018 - 20:18

» Prier pour l’âme de la France
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 19:57

» Il vient aujourd'hui, l'Esprit Saint, et Il nous fera la surprise de nous saisir à sa manière de Dieu.
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 10:58

» Un mot spirituel quotidien
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 10:26

» Texte de Saint Josémaria : La descente du Saint Esprit
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 10:19

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, viens te blottir dans Mes bras. Je suis ta sécurité...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Mai 2018 - 8:57

» Le mystère de Pentecôte, en présence de Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Mai 2018 - 8:51

» Vienne ton souffle !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Dim 20 Mai 2018 - 8:41

» Neuvaine à l'Esprit Saint de la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre
par Lumen Dim 20 Mai 2018 - 8:35

» 2018 /Institution de la fête de « Marie, Mère de l’Église »
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 23:40

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, Ma Joie est grande de te serrer sur Mon Cœur.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Mai 2018 - 20:02

» Chapelet du samedi 19 mai 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 19 Mai 2018 - 19:51

» L'Évangile avec sainte Bernadette
par Lumen Sam 19 Mai 2018 - 17:48

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Puissance d'une âme humble. Saint Gérard Majella

Aller en bas 
AuteurMessage
Robert
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 17719
Date d'inscription : 23/04/2008
Age : 67

MessageSujet: Puissance d'une âme humble. Saint Gérard Majella   Dim 6 Juil 2008 - 1:23

Puissance d'une âme humble.


Humilité profonde et charité ardente. — Vengeance d'un saint. — Un désespéré. — Pécheurs plongés dans le sacrilége. — Rage du démon. — Satan humilié.



LES chapitres qui vont suivre nous montreront l'humble Frère Gérard intimement associé à l'apostolat de ses confrères revêtus du sacerdoce.

Eclairé d'en haut, il scrutera le fond des coeurs, pénétrera les secrets des consciences, et arrachera les âmes à l'enfer. Il sera assez fort pour commander au démon. Il aura assez d'empire sur le coeur humain pour opérer les réconciliations les plus désespérées. Puissant sur le coeur de Dieu lui-même, il multipliera les miracles.

Pourquoi le Seigneur donna-t-il au Saint une telle puissance? Pour autant qu'il est permis de sonder le secret de Dieu, nous pouvons supposer sans témérité que Gérard devait ses triomphes à sa profonde humilité. Loin de prêter l'oreille aux éloges de ses confrères qui, tous, le proclamaient leur modèle, il était persuadé qu'il était un grand (27) pécheur, et implorait le secours des prières des autres.

« Il disait, rapporte Tannoia, qu'il mangeait un pain qu'il ne méritait pas. Quand on lui accordait la permission de se nourrir des restes, c'était pour lui un festin. On le traitait, pensait-il, comme un pauvre qui reçoit en aumône ce que les autres ont laissé. »

Aussi se faisait-il le serviteur de chacun.

Outre l'office de sacristain, ses supérieurs lui avaient confié le soin du vestiaire. Il choisissait pour ses frères les vêtements les meilleurs et gardait pour lui-même ce qu'il y avait de plus vieux et de plus rapiécé. On le vit même, pendant l'hiver qui est très rude à Iliceto, se priver de ses vêtements de dessous, afin d'en pourvoir un de ses confrères.

Une autre règle qu'il s'était imposée, était celle-ci : « Je visiterai les malades autant de fois chaque jour que j'en aurai la permission. » Dans ses entrevues avec eux, il s'ingéniait à trouver les plus douces paroles pour les consoler, les procédés les plus délicats pour les soulager. S'il devinait chez eux le moindre désir, il essayait de le satisfaire aussitôt. Il agissait ainsi non seulement avec les membres de sa communauté, mais aussi avec les étrangers tombés malades dans la maison. Un chanoine de Melfi, nommé Antoine Sabbatelli, de passage au couvent, eut le bonheur d'être assisté par Gérard ; il lui garda un souvenir impérissable, (28) et, tout le reste de sa vie, ne cessa d'exalter la charité du Saint.

Avides du réconfort qu'apportait à toutes les souffrances cet ange consolateur, les habitants de la ville l'appelaient au chevet de leurs malades :. c'est ainsi qu'il eut l'occasion d'aller voir un pauvre homme d'Iliceto, consumé par la phtisie. Gérard l'exhorta à mettre sa confiance en Dieu, qui lui accorderait sa guérison. « Quant à cela, non ! s'écria le médecin, présent à l'entretien, la guérison est impossible. Le poumon est trop attaqué. — Mais, monsieur le docteur, répliqua Gérard, pensez-vous que Dieu ne puisse reconstituer un poumon perdu, et en créer un nouveau? Daigne la divine Bonté accorder cette faveur, et montrer aux fidèles qu'il faut placer tout son espoir en elle seule. » Depuis ce jour, la poitrine s'améliora et bientôt le mal avait complètement disparu.

S'il s'agissait, non plus d'un corps mais d'une âme en péril, l'ardeur du saint religieux ne connaissait plus de mesure ni de repos. Il exhortait et priait jusqu'à ce qu'il eût ramené l'égaré dans la bonne voie. Se trouvait-il en face d'un pécheur obstiné, le zèle lui mettait sur les lèvres des paroles d'une énergie apostolique. Si l'obstination persistait, il pressait l'endurci, le raisonnait, le suppliait souvent à genoux, les larmes aux yeux, sans se rebuter, jusqu'à ce qu'il eût remporté la victoire. Sa charité allait à tous, amis ou ennemis, dès qu'il y avait. une âme à gagner.

Revenir en haut Aller en bas
 
Puissance d'une âme humble. Saint Gérard Majella
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: