À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et aux Dogmes et Doctrines de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
Aujourd'hui à 9:38 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
Aujourd'hui à 9:35 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» La marque de la bonté native de Marie
Aujourd'hui à 9:15 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 8:59 par Mea culpa

» 20 août Bx Gervais Brunel et Louis-François Le Brun
Aujourd'hui à 1:43 par ami de la Miséricorde

» 20 août Saint Bernard de Clairvaux
Aujourd'hui à 1:16 par ami de la Miséricorde

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Aujourd'hui à 0:41 par ami de la Miséricorde

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Hier à 23:02 par Lumen

» Procession eucharistique du 19 août 2017 à Lourdes
Hier à 22:16 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» L'EUCHARISTIE : « IL est en moi, je suis en LUI » !
Hier à 20:51 par Lumen

» Chapelet du 19 août 2017 à Lourdes
Hier à 20:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» À des enfants de quel âge Jésus fait-il référence quand Il parle de petits enfants ?
Hier à 18:18 par Lumen

» Mot du jour : Il y a des jours...
Hier à 18:03 par Lumen

» Judith - Femmes de la Bible - par le père Georges Henri Peres
Hier à 17:07 par Lumen

» Jacob et ses fils - Prêtres Prophètes et Rois 3 - 15 Octobre 2015 - Père Georges Henri Pérès
Hier à 16:24 par Lumen

» À Banneux, la « Vierge des pauvres » soulage les souffrances
Hier à 15:51 par Lumen

» Sainte Faustine, Apôtre de la Miséricorde Divine
Hier à 15:46 par Lumen

» À Beauraing, la Vierge au Coeur d’or convertit les pécheurs
Hier à 15:40 par Lumen

» NOTRE-DAME DE FATIMA : des Apparitions exceptionnelles
Hier à 15:36 par Lumen

» Sainte Rita de Cascia, la Sainte des cas impossibles et désespérés
Hier à 15:29 par Lumen

» Les Apparitions de Knock en font un lieu de guérisons
Hier à 15:18 par Lumen

»  Prions le chapelet avec les témoins de la foi
Hier à 13:10 par Lumen

» 22 Août, Fête de Marie Reine immaculée de l'Univers
Hier à 12:40 par Lumen

» Un mois pour vivre plus intensément avec Marie
Hier à 12:21 par Lumen

» Pensée du jour: De même, tu dois toujours te laisser enflammer de Mon Amour avant de pouvoir le donner aux autres
Hier à 10:21 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» « … Elles n’ont personne qui se sacrifie et prie pour elles »
Hier à 10:14 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
Hier à 0:40 par ami de la Miséricorde

» 19 août Saint Jean Eudes
Hier à 0:31 par ami de la Miséricorde

» Le Mois avec Sainte Claire
Ven 18 Aoû 2017 - 20:28 par Lumen

» L'Âme d'Adoration
Ven 18 Aoû 2017 - 19:32 par Lumen

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 21 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Une belle vie : Bienheureux Ghebre Michel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une belle vie : Bienheureux Ghebre Michel   Lun 19 Juil 2010 - 10:05





Bienheureux Ghébré Michël

(Le préfixe Ghébré, courant en Ethiopie et en Erythrée, signifie “serviteur” et précède le nom d’un saint)

Ghébré Michaël est né entre 1788 et 1791 à Dibo (Ouest de l’Ethiopie). Il fit profession comme moine orthodoxe dans le monastère de Mertule Maryam en 1816. Il étudia la théologie, particulièrement la théologie patristique, et s’intéressa à l’histoire du monachisme.

Il dédia sa vie à :

1. étudier et analyser en profondeur les positions théologiques de l’Eglise orthodoxe
2. suivre l'idéal de la sainteté en embrassant une ascèse et un pratique monastiques strictes.

Il a partagé les préjugés contre l'Église catholique, bien enraciné dans l'esprit, la doctrine et la structure de son Eglise. Ainsi, par exemple, il ne voyait pas la nécessité de l'unité de l'Eglise.

La Providence conduisit curieusement Ghébré Michaël à rencontrer Justin de Jacobis, Lazariste, missionnaire de l’Eglise catholique. En effet, Ghébré Michaël comprit qu’il ne trouverait la réponse aux questions théologiques qui l’intéressaient qu’à Jérusalem. Il décida donc de s’y rendre, au moment même où une délégation se préparait pour aller à Alexandrie, pour demander au patriarche copte de donner un nouvel évêque à l’Ethiopie, le poste étant vacant. Comme la délégation devait visiter Jérusalem, Ghébré Michaël décida de s’y joindre. Justin de Jacobis fut quant à lui invité à faire partie de cette délégation, composée de personnes influentes de l’Eglise. Il n’accepta qu’à condition que la délégation accepte de visiter Rome, ce qui fut accordé. C’est ainsi que Ghébré Michaël et lui se rencontrèrent.

Ce voyage, et la rencontre avec le Pape Grégoire XVI, furent très impressionnants, riche en joie spirituelle profonde pour Ghébré Michaël. La délégation se rendit ensuite à Naples, puis Jérusalem, avant de prendre le chemin du retour. Ghébré Michaël passa les trois années qui suivirent dans le doute, l’étude, la prière, le jeûne, les débats théologiques ; il consulta des moines de grande renommée et sainteté. En 1844, il fut finalement reçu dans l’Eglise catholique et s’unit à la petite communauté de Justin de Jacobis. Six ans plus tard, en 1850, il fut ordonnée prêtre.

Son zèle, la sainteté de sa vie, sa doctrine solide et équilibrée et son éducation furent des atouts essentiels pour lutter auprès de ses concitoyens contre les préjugés contre l’Eglise catholique. A la demande de Justin de Jacobis, il fut l’interlocuteur des prêtres et moines qui souhaitaient parler de questions religieuses ou devenir catholiques. Beaucoup, sous son influence, rejoignirent cette Eglise, dont ils allaient constituer le futur clergé.

Ghébré Michaël demanda à postuler pour entrer dans la Congrégation de la Mission. Mais, en 1853, l’Empereur Théodorus lança une persécution qui décima la communauté catholique. Ghébré Michaël, arrêté au cours d’une rafle, fut alors incarcéré, avec quatre autres convertis. Entravés à une même poutre, ils étaient forcés de suivre les déplacements du camp impérial dans les montagnes. Les sévices et tortures endurés pendant deux ans avaient déjà Ghébré Michaël, que cette marche forcée anéantit. Il mourut les 28 août 1855, alors qu’il venait d’être reçu dans la Congrégation de la Mission. Il fut enterré là où il mourut, au bord de la route, à un endroit difficile à identifier précisément. Il fut béatifié par Pie XI le 3 octobre 1926.

Bibliographie


1. Jean Coulbeaux – Vers la lumiere le B. Ghébré Michael, Paris 1926
2. Ernesto Cassinari, Il Beato Ghebremichael, Roma 1926
3. Enrico Locattello. Venti due anni in Etiopia, Roma 1939
Revenir en haut Aller en bas
 
Une belle vie : Bienheureux Ghebre Michel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: