À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Lumen Aujourd'hui à 22:22

» « Un verre d'eau donné à celui qui a soif : c'est moi que vous avez désaltéré. Je vous invite à partager mon royaume. »
par Lumen Aujourd'hui à 22:08

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Aujourd'hui à 21:51

» Chapelet du lundi 19 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 20:28

» Carême : "Avec S. Augustin, cherchons Dieu, présent en nous"
par Lumen Aujourd'hui à 19:54

» Retraite de carême avec Etoile Notre Dame
par Lumen Aujourd'hui à 19:27

» Carême dans la ville 2018 : • « Tu m’as relevé » •
par Lumen Aujourd'hui à 19:09

» Comme il est doux de rêver.
par Lumen Aujourd'hui à 18:45

» Prières
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:50

» Pensée du jour: Mon enfant, c'est Moi, Jésus, qui veux parler à ton beau petit cœur d'enfant.
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 9:24

» Belle et douce Marie par Michael Lonsdale
par Raphaël de l'Enfant Jésus Aujourd'hui à 8:47

» Il faut faire des choix qui nous permettront de trouver des temps de silence et de désert.
par Lumen Hier à 23:52

» Quel est le sens du Carême ? avec Abbé Théodore Mendy
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:35

» Une semaine avec Bernadette
par Lumen Hier à 20:08

» Neuvaine à sainte Bernadette Du 10 au 18 février - Fête de sainte Bernadette
par Lumen Hier à 19:47

» Rencontre avec Soeur Bernadette Moriau, 70ème miraculée de Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 19:06

» Angélus: Le carême parce que « Dieu seul peut nous donner le vrai bonheur »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:49

» Chapelet du dimanche 18 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 18:25

» Pensée du jour: Mon enfant, si tu savais combien les situations que tu déplores sont nécessaires pour toi...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:33

» Marie inaugure une humanité nouvelle
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:22

» La précieuse vertu d'humilité
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:00

» Si nous nous comportons en « vrais fils », DIEU comprendra et se comportera comme un Père !
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 23:22

» Textes Liturgiques du Dimanche 18 février 2018 : dimanche, 1ère Semaine de Carême — Année B
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 21:46

» Chapelet du samedi 17 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 18:17

» Pensée du jour: Mon enfant, l'Amour du Père, bien intégré en toi, te permet de vivre dans la jubilation...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 9:41

» Haïti se met sous la protection de Marie
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 9:34

» Trois petits "S"
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 17 Fév 2018 - 9:29

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 1:24

» Prier avec le Frère Charles de Foucauld
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 0:40

» Chaque mercredi, une pensée pour saint Joseph
par Lumen Sam 17 Fév 2018 - 0:08

» Chapelet du vendredi 16 février 2018 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Fév 2018 - 20:30

» La Liturgie pour les nuls
par Lumen Ven 16 Fév 2018 - 18:19

» Cours de cathéchisme pour adultes avec le Père Laguérie (en 32 leçons)
par Lumen Ven 16 Fév 2018 - 18:06

» Jeudis théologie : La Miséricorde : Faiblesse de Dieu ? Faiblesse des hommes ?
par Lumen Ven 16 Fév 2018 - 17:55

» L'Alphabet de l'Enfant Jésus
par Lumen Ven 16 Fév 2018 - 17:12

» Février : Mois de l'Esprit Saint ... Neuvaine à l'Esprit Saint
par Lumen Ven 16 Fév 2018 - 15:58

» L'Amour, la Prière et l'Aumône sont les 3 avenues qui nous mènent du mercredi des Cendres à Pâques.
par Lumen Ven 16 Fév 2018 - 14:52

» Pensée du jour: Mon enfant, le chemin pour conduire une âme à Dieu, c'est celui de l'accueil, du pardon...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Fév 2018 - 11:28

» Ce n’était pas une exagération de dévôts !
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Fév 2018 - 11:16

» Notre future étoile
par Raphaël de l'Enfant Jésus Ven 16 Fév 2018 - 11:00

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 23 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 30 juillet - Saint Abdon et Saint Sennen, Martyrs

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 30 juillet - Saint Abdon et Saint Sennen, Martyrs   Jeu 29 Juil 2010 - 22:56

30 juillet

Bouquet spirituel: «Je suis la vigne, vous êtes les sarments.» Jn 15, 5

SAINT ABDON et
SAINT SENNEN
Martyrs
(+ 254)


Saint Abdon et saint Sennen, nobles persans, avaient été comblés de biens et d'honneurs par les rois de Perse, qui les avaient investis des premières dignités de l'Etat. Cependant, leur piété et leur zèle pour la foi catholique surpassaient leurs immenses richesses et la noblesse de leur sang.

L'empereur Dèce, grand ennemi du christianisme, remporta une victoire décisive contre les rois persans, devenant par le fait même, maître absolu de plusieurs pays. Ce prince inique résolut d'exterminer les chrétiens dans tout son empire. Abdon et Sennen ressentirent une profonde affliction en voyant les cruelles injustices dont l'indigne empereur accablait les fidèles qui étaient chaque jour victimes d'odieux procédés. D'un commun accord, ils s'appliquèrent de tout leur pouvoir à fortifier et encourager leurs frères chrétiens. Ils ensevelissaient les martyrs, sous peine d'encourir eux-mêmes la terrible colère de leur nouveau souverain.

Dèce, instruit de leurs actions, commanda de les arrêter et de les conduire devant son tribunal. Usant d'abord de douceur à leur égard, il essaya de leur persuader qu'il était redevable de sa vitoire aux dieux de l'empire, et qu'il était de toute justice qu'ils les adorassent.

Les deux frères répondirent à Dèce que les vaincus avaient adoré les mêmes faux dieux que lui, et n'en avaient cependant pas moins perdu la bataille. Que pour eux, ils n'adoreraient jamais que le seul vrai Dieu, créateur du ciel et de la terre, et Son Fils Jésus-Christ qui donnait la victoire aux uns et permettait que les autres fussent vaincus à cause des desseins cachés de Sa Providence.

Dèce leur déclara qu'il tenait à tout prix et sous peine de mort, qu'ils adorassent les mêmes dieux que lui. «La seule raison nous démontre, grand Prince, qu'il ne peut pas y avoir plusieurs dieux: deux maîtres souverains ne sauraient subsister dans l'empire. Ce que vous appelez des dieux ne sont que des démons, les singes de la Divinité dont les hommes sont dupes. Il n'y a qu'un seul Dieu, et c'est ce seul Dieu, notre souverain Maître et le vôtre, que nous adorons.» «Je saurai bien venger nos dieux de vos blasphèmes, et vous faire repentir de votre impiété!» répliqua l'empereur.

Ne pouvant supporter plus longtemps les propos que saint Abdon et saint Sennen lui tenaient, Dèce ordonna de charger de chaînes les martyrs et de les enfermer dans une obscure prison; et quand il s'en retourna pour triompher, il les amena avec lui afin qu'ils servissent d'ornements à son triomphe. Il les fit ensuite comparaître devant les membres du sénat leur disant qu'il ne tenait qu'à eux de recouvrer leurs richesses et leurs dignités, et d'arriver aux premières charges de l'empire; que pour cela, il leur fallait seulement sacrifier aux dieux. Abdon et Sennen répondirent à l'empereur qu'ils ne reconnaissaient qu'un Dieu, Jésus-Christ, et n'adoreraient jamais des idoles qui n'étaient que des démons.

Ils furent renvoyés en prison, et le lendemain, traînés dans l'amphithéâtre où l'on devait, par force, leur faire fléchir le genou devant la statue du soleil. Les martyrs, ayant insulté cette statue, furent fouettés cruellement, et on lâcha contre eux deux lions et quatre ours. Ces animaux se couchèrent à leurs pieds et devinrent leurs gardiens de telle façon, que personne n'osait s'approcher d'eux; enfin, des gladiateurs vinrent mettre fin aux jours des martyrs.

Une fois décapités, les bourreaux attachèrent les pieds des martyrs et traînèrent leurs corps en présence de l'idole du soleil. On les laissa là pendant trois jours, sans sépulture, dans l'intention d'inspirer de la frayeur aux chrétiens. Au bout de ce temps, le sous-diacre Quirin enleva les précieuses dépouilles et les ensevelit dans sa maison.

Tiré de l'Abbé Jouve, 1886, deux. éd. tome 3, p. 163-167 -- F.E.C. Edition 1932, p. 265-266 -- Boll., Paris, 1874, tome IX, p. 125-127
Revenir en haut Aller en bas
 
30 juillet - Saint Abdon et Saint Sennen, Martyrs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: