À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et aux Dogmes et Doctrines de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» 18 août Sainte Hélène
Aujourd'hui à 23:10 par ami de la Miséricorde

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Aujourd'hui à 23:06 par Lumen

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Aujourd'hui à 22:55 par ami de la Miséricorde

» Procession eucharistique du 17 août 2017 à Lourdes
Aujourd'hui à 20:14 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Chapelet du 17 août 2017 à Lourdes
Aujourd'hui à 20:07 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Au Vietnam, le représentant du Saint-Siège appelle à la liberté religieuse
Aujourd'hui à 20:06 par Lumen

» Introduction Ancien Testament - Prêtres Prophètes Rois -- Père Georges Henri Pérès 17/09/2015
Aujourd'hui à 19:29 par Lumen

» L’Eucharistie à l’école de Marie
Aujourd'hui à 18:31 par Lumen

» Les trois blancheurs : Le Songe de Don Bosco
Aujourd'hui à 18:10 par Lumen

»  Prier pour la France
Aujourd'hui à 17:37 par Lumen

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 17:16 par Lumen

» Lectio Divina : Dimanche XX du Temps Ordinaire - Année A
Aujourd'hui à 13:00 par Lumen

» Lectio Divina : Dimanche XIX du Temps Ordinaire - Année A (Retard)
Aujourd'hui à 12:43 par Lumen

» Un mois pour vivre plus intensément avec Marie
Aujourd'hui à 12:11 par Lumen

» Prions 9 jours avec Edith Stein
Aujourd'hui à 11:56 par Lumen

» 22 Août, Fête de Marie Reine immaculée de l'Univers
Aujourd'hui à 11:31 par Lumen

» Mot du jour : Mes jours sages
Aujourd'hui à 11:15 par Lumen

» La parabole du grand arbre
Aujourd'hui à 10:50 par Lumen

» Pensée du jour: Accueille et accepte tout comme venant de l'Amour, afin que tu deviennes 'Amour'
Aujourd'hui à 9:06 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» A Knock, la Vierge avec saint Joseph et saint Jean…
Aujourd'hui à 8:52 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Prières
Aujourd'hui à 6:30 par Mea culpa

» 17 août Sainte Jeanne Delanoue
Aujourd'hui à 0:48 par ami de la Miséricorde

» Le Mois avec Sainte Claire
Aujourd'hui à 0:00 par Lumen

» La vraie correction fraternelle, qui est très rare et suppose un cœur très pur, est un service pastoral.
Hier à 23:26 par Lumen

» Qui sont les pauvres ?
Hier à 22:36 par Lumen

» Catéchèse du pape Benoît XVI : La prière et le sentiment religieux
Hier à 22:17 par Lumen

» Catéchèses de Benoît XVI : La prière, un phénomène universel dans les cultures antiques.
Hier à 21:46 par Lumen

» Jeanne Pelat: sa foi d'une bouleversante maturité et son grand amour pour Lourdes
Hier à 21:31 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Angelus de l'Assomption: Marie apporte la joie de Jésus au monde
Hier à 21:21 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» AGAPE
Hier à 21:13 par Lumen

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 1 Invisible et 37 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Lumen

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Neuvaine du 6 au 14 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Lun 6 Sep 2010 - 15:09

Neuvaine du 6 au 14 septembre, pour préparer la fête de Notre-Dame des Sept Douleurs.
Prière de compassion et de supplication
:


[url=http://leblogdumesnil.unblog.fr/files/2008/08/drermaterdolorosa.jpg]http://leblogdumesnil.unblog.fr/files/2008/08/drermaterdolorosa.jpg



V. Ô Dieu, venez à mon aide!

R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir!

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, et pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il!

1. Ô Mère des douleurs, je compatis à la souffrance qui accabla votre coeur très aimant lors de la prophétie du saint vieillard Siméon en laquelle vous fut révélée toute l'ampleur de vos peines à venir : par votre coeur si éprouvé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'adhérer toujours plus parfaitement à la sainte volonté de Dieu.

Ave, Maria, gratia plena… etc.

2. Ô Mère des douleurs, je compatis à l'angoisse qui étreignit votre coeur si sensible lors de la fuite en Egypte et du séjour en ce pays étranger où vous viviez, pauvre et méprisée : par votre coeur anxieux, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'un abandon filial et confiant à la divine Providence.

Ave, Maria…

3. Ô Mère des douleurs, je compatis à la peine profonde dont votre coeur soucieux fut saisi lors des trois jours de la perte de votre Enfant à Jérusalem : par votre coeur si inquiet, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de craindre par dessus tout d'être séparé de l'amour de mon Dieu.

Ave, Maria…

4. Ô Mère des douleurs, je compatis à l'abattement qui s'empara de votre coeur lors de la rencontre avec Jésus portant sa Croix vers le Calvaire : par votre coeur si éprouvé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la patience dans les épreuves et la persévérance dans le bien malgré toutes les contradictions.

Ave, Maria…

5. Ô Mère des douleurs, je compatis à la très amère passion que souffrit votre coeur généreux lorsque, debout au pied de la Croix, vous assistiez à l'agonie de Jésus et que vous entendîtes le cri déchirant dans lequel il rendit l'esprit : par votre coeur martyrisé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'une douce compassion aux peines et souffrances de mes frères.

Ave, Maria…

6. Ô Mère des douleurs, je compatis à l'extrême souffrance qui déchira votre coeur maternel lorsque la lance ouvrit le Coeur de Jésus et que son corps pantelant fut déposé sur vos genoux : par votre coeur supplicié , obtenez-moi, Vierge très aimable, de savoir rendre amour pour amour au divin Coeur de votre Fils.

Ave, Maria…

7. Ô Mère des douleurs, je compatis à la poignante tristesse qui submergea votre coeur de flots amers lorsque le corps de Jésus fut déposé dans le sépulcre : par votre coeur transpercé de sept glaives, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de ne jamais me décourager, quelque importantes que soient les ténèbres et l'adversité.

Ave, Maria…

V. Priez pour nous, Vierge très affligée.

R. Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Oraison :

Nous vous en prions, Seigneur Jésus-Christ, qu'intercède pour nous auprès de votre clémence, maintenant et à l'heure de notre mort, la Bienheureuse Vierge Marie votre Mère, dont l'âme très sainte fut transpercée d'un glaive de douleur à l'heure de votre Passion. Ô Vous qui vivez et régnez avec le Père, dans l'unité du Saint-Esprit, Dieu pour les siècles des siècles.

Ainsi soit-il!

(Prière composée par Frère Maximilien-Marie - reproduction autorisée à condition d'en indiquer la source)

On trouvera ici la présentation du chapelet des Sept Douleurs de Notre-Dame : http://leblogdumesnil.unblog.fr/2010/03/26/le-chapelet-des-sept-douleurs-de-notre-dame/
et ici : http://leblogdumesnil.unblog.fr/2007/09/15/priere-ave-maria-de-la-vierge-de-compassion/
le “je vous salue” en l'honneur de la Vierge de Compassion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Mar 7 Sep 2010 - 3:18



1. Ô Mère des douleurs, je compatis à la souffrance qui accabla votre coeur très aimant lors de la prophétie du saint vieillard Siméon en laquelle vous fut révélée toute l'ampleur de vos peines à venir : par votre coeur si éprouvé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'adhérer toujours plus parfaitement à la sainte volonté de Dieu.




Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Mer 8 Sep 2010 - 12:29

2.

Ô Mère des douleurs, je compatis à l'angoisse qui étreignit votre coeur si sensible lors de la fuite en Egypte et du séjour en ce pays étranger où vous viviez, pauvre et méprisée : par votre coeur anxieux, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'un abandon filial et confiant à la divine Providence.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Mer 8 Sep 2010 - 23:41

2. Ô Mère des douleurs, je compatis à l'angoisse qui étreignit votre coeur si sensible lors de la fuite en Egypte et du séjour en ce pays étranger où vous viviez, pauvre et méprisée : par votre coeur anxieux, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'un abandon filial et confiant à la divine Providence.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Robert
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 17719
Date d'inscription : 23/04/2008
Age : 66

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Jeu 9 Sep 2010 - 4:00

Nous vous en prions, Seigneur Jésus-Christ, qu'intercède pour nous auprès de votre clémence, maintenant et à l'heure de notre mort, la Bienheureuse Vierge Marie votre Mère, dont l'âme très sainte fut transpercée d'un glaive de douleur à l'heure de votre Passion. Ô Vous qui vivez et régnez avec le Père, dans l'unité du Saint-Esprit, Dieu pour les siècles des siècles.

Ainsi soit-il!
Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Jeu 9 Sep 2010 - 13:56

3.

Ô Mère des douleurs, je compatis à la peine profonde dont votre coeur soucieux fut saisi lors des trois jours de la perte de votre Enfant à Jérusalem : par votre coeur si inquiet, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de craindre par dessus tout d'être séparé de l'amour de mon Dieu.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Jeu 9 Sep 2010 - 15:18

3. Ô Mère des douleurs, je compatis à la peine profonde dont votre coeur soucieux fut saisi lors des trois jours de la perte de votre Enfant à Jérusalem : par votre coeur si inquiet, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de craindre par dessus tout d'être séparé de l'amour de mon Dieu.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Ven 10 Sep 2010 - 2:19

3. Ô Mère des douleurs, je compatis à la peine profonde dont votre coeur soucieux fut saisi lors des trois jours de la perte de votre Enfant à Jérusalem : par votre coeur si inquiet, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de craindre par dessus tout d'être séparé de l'amour de mon Dieu.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Ven 10 Sep 2010 - 15:04

4. Ô Mère des douleurs, je compatis à l'abattement qui s'empara de votre coeur lors de la rencontre avec Jésus portant sa Croix vers le Calvaire : par votre coeur si éprouvé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la patience dans les épreuves et la persévérance dans le bien malgré toutes les contradictions.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Ven 10 Sep 2010 - 20:03

4.

Ô Mère des douleurs, je compatis à l'abattement qui s'empara de votre coeur lors de la rencontre avec Jésus portant sa Croix vers le Calvaire : par votre coeur si éprouvé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la patience dans les épreuves et la persévérance dans le bien malgré toutes les contradictions.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Sam 11 Sep 2010 - 11:48

5.

Ô Mère des douleurs, je compatis à la très amère passion que souffrit votre coeur généreux lorsque, debout au pied de la Croix, vous assistiez à l'agonie de Jésus et que vous entendîtes le cri déchirant dans lequel il rendit l'esprit : par votre coeur martyrisé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'une douce compassion aux peines et souffrances de mes frères.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Luce
Adore Jésus
Adore Jésus
avatar

Messages : 2394
Date d'inscription : 05/02/2010

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Sam 11 Sep 2010 - 14:25

Merci Godwithus pour la magnifique vidéo de l'Ave Maria ci-dessus flower !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Sam 11 Sep 2010 - 22:08

5.

Ô Mère des douleurs, je compatis à la très amère passion que souffrit votre coeur généreux lorsque, debout au pied de la Croix, vous assistiez à l'agonie de Jésus et que vous entendîtes le cri déchirant dans lequel il rendit l'esprit : par votre coeur martyrisé, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce d'une douce compassion aux peines et souffrances de mes frères.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Dim 12 Sep 2010 - 3:01

6. Ô Mère des douleurs, je compatis à l'extrême souffrance qui déchira votre coeur maternel lorsque la lance ouvrit le Coeur de Jésus et que son corps pantelant fut déposé sur vos genoux : par votre coeur supplicié , obtenez-moi, Vierge très aimable, de savoir rendre amour pour amour au divin Coeur de votre Fils.

Ave, Maria…




Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Dim 12 Sep 2010 - 13:44

6.

Ô Mère des douleurs, je compatis à l'extrême souffrance qui déchira votre coeur maternel lorsque la lance ouvrit le Coeur de Jésus et que son corps pantelant fut déposé sur vos genoux : par votre coeur supplicié , obtenez-moi, Vierge très aimable, de savoir rendre amour pour amour au divin Coeur de votre Fils.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Dim 12 Sep 2010 - 21:48

6.

Ô Mère des douleurs, je compatis à l'extrême souffrance qui déchira votre coeur maternel lorsque la lance ouvrit le Coeur de Jésus et que son corps pantelant fut déposé sur vos genoux : par votre coeur supplicié , obtenez-moi, Vierge très aimable, de savoir rendre amour pour amour au divin Coeur de votre Fils.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Lun 13 Sep 2010 - 12:40

7.

Ô Mère des douleurs, je compatis à la poignante tristesse qui submergea votre coeur de flots amers lorsque le corps de Jésus fut déposé dans le sépulcre : par votre coeur transpercé de sept glaives, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de ne jamais me décourager, quelque importantes que soient les ténèbres et l'adversité.

Ave, Maria…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Mar 14 Sep 2010 - 2:55

7.

Ô Mère des douleurs, je compatis à la poignante tristesse qui submergea votre coeur de flots amers lorsque le corps de Jésus fut déposé dans le sépulcre : par votre coeur transpercé de sept glaives, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de ne jamais me décourager, quelque importantes que soient les ténèbres et l'adversité.

Ave, Maria…


Revenir en haut Aller en bas
Robert
Adore Dieu Trinitaire
Adore Dieu Trinitaire
avatar

Messages : 17719
Date d'inscription : 23/04/2008
Age : 66

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Mar 14 Sep 2010 - 3:00

Ô Mère des douleurs, je compatis à la poignante tristesse qui submergea votre coeur de flots amers lorsque le corps de Jésus fut déposé dans le sépulcre : par votre coeur transpercé de sept glaives, obtenez-moi, Vierge très aimable, la grâce de ne jamais me décourager, quelque importantes que soient les ténèbres et l'adversité.

Ave, Maria…


Jamais nous ne pourrons comtempler une si grande tristesse,car bien sur JESUS est son Fils ,mais MARIE est consciente qu IL est aussi le FILS de DIEU,nous en mourrions certainement si nous devions devenir conscient de cette grand tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
laurent49

avatar

Messages : 3229
Date d'inscription : 12/02/2009
Age : 50
Localisation : France

MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Mer 15 Sep 2010 - 11:21

V. Priez pour nous, Vierge très affligée.

R. Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Oraison :

Nous vous en prions, Seigneur Jésus-Christ, qu'intercède pour nous auprès de votre clémence, maintenant et à l'heure de notre mort, la Bienheureuse Vierge Marie votre Mère, dont l'âme très sainte fut transpercée d'un glaive de douleur à l'heure de votre Passion. Ô Vous qui vivez et régnez avec le Père, dans l'unité du Saint-Esprit, Dieu pour les siècles des siècles.

Ainsi soit-il!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   Jeu 16 Sep 2010 - 3:48

Ave, Maria…

V. Priez pour nous, Vierge très affligée.

R. Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Oraison :

Nous vous en prions, Seigneur Jésus-Christ, qu'intercède pour nous auprès de votre clémence, maintenant et à l'heure de notre mort, la Bienheureuse Vierge Marie votre Mère, dont l'âme très sainte fut transpercée d'un glaive de douleur à l'heure de votre Passion. Ô Vous qui vivez et régnez avec le Père, dans l'unité du Saint-Esprit, Dieu pour les siècles des siècles.

Ainsi soit-il!


(Prière composée par Frère Maximilien-Marie - reproduction autorisée à condition d'en indiquer la source)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Neuvaine du 6 au 14 septembre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neuvaine du 6 au 14 septembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: PRIERES :: Toutes les Prières du Forum-
Sauter vers: