À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Prières, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et au Magistère de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
par Mea culpa Aujourd'hui à 8:15

» ROSAIRE PERPÉTUEL
par Mea culpa Aujourd'hui à 8:06

» Tenez-vous prêts !
par Lumen Hier à 23:54

» Neuvaine à Sainte Anne pour couples en espérance d'enfant
par Lumen Hier à 22:43

» Le Mois de Jésus naissant**
par Lumen Hier à 22:28

» Rends-toi responsable du bonheur de l'autre, et tu goûteras la joie de Dieu.
par Lumen Hier à 22:10

» Pour l'Avent: "Avec S. Augustin, désirer la venue du Seigneur"
par Lumen Hier à 21:52

» Avent dans la Ville 2017 : • Jésus, Lumière des nations •
par Lumen Hier à 21:18

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
par Lumen Hier à 20:58

» 81 ans: le pape souffle une bougie sur 4 mètres de pizza
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:43

» Sans Jésus, que reste-t-il de Noël ? Une fête vide
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:27

» Angélus: trois attitudes pour préparer Noël
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 20:02

» Chapelet du dimanche 17 décembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 19:48

» Textes Liturgiques du Lundi 18 décembre 2017 : Férie de l'Avent : semaine avant Noël.
par Lumen Hier à 19:02

» À Marie « Reine des Pyrénées »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 9:05

» Pensée du jour: Mon tout-petit, Ma toute-petite, c'est par un cri d'Amour du Père que tu as été créé/e...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Hier à 8:42

» La vieillesse, temps de vie, temps de Dieu
par Lumen Hier à 0:52

» Prions pour et avec les malades
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 22:31

» Par mes paroles et par mes actes
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 22:22

» Nous pouvons recommencer en tout temps notre rêve de relation filiale avec DIEU !
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 21:38

» LE COMPENDIUM Abrégé du Catéchisme de l’Église Catholique.
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 20:56

» Cours de cathéchisme pour adultes avec le Père Laguérie (en 32 leçons)
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 20:07

» La messe expliquée - Le rite pénitentiel 3/9
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 20:03

» La Liturgie pour les nuls
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 19:57

» Jeudis théologie : La Miséricorde comme arme contre le terrorisme ?
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 19:51

» Chapelet du samedi 16 décembre 2017 à Lourdes
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 18:51

» Pénitencerie apostolique : « La fête du pardon avec le pape François »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 18:40

» Causes des saints : instruction sur l’authentification et la conservation des reliques
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 18:31

» Jeunes : le pape invite à regarder « ceux que personne ne voit jamais »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 18:15

» Médias: le pape plaide pour une information fiable, avec des données et des faits vérifiés
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 18:02

» Textes Liturgiques du Dimanche 17 décembre 2017 : 3ème Semaine de l'Avent.
par Lumen Sam 16 Déc 2017 - 17:52

» Journée mondiale du malade 2018: « Voici ton fils »
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 17:47

» Noël : le pape encourage les artistes à semer la tendresse, la paix, l’accueil
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 9:50

» Prier le chapelet, est-ce facile ?
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 9:24

» Pensée du jour: Demeure malléable et dans l'action de grâce, tant dans les peines et les épreuves...
par Raphaël de l'Enfant Jésus Sam 16 Déc 2017 - 8:49

» Prions avec Luisa Piccarreta
par Lumen Ven 15 Déc 2017 - 23:57

» Mois de Notre Dame de la Salette
par Lumen Ven 15 Déc 2017 - 23:37

» Les deux Bougies
par Lumen Ven 15 Déc 2017 - 23:00

» Le temps de Dieu
par Lumen Ven 15 Déc 2017 - 22:30

» Continuer à porter un regard émerveillé sur Marie, l'Immaculée. Elle est si belle de Dieu !
par Lumen Ven 15 Déc 2017 - 22:11

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 15 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Bienheureuse Alexandrina Maria Da costa de Balazar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Bienheureuse Alexandrina Maria Da costa de Balazar   Ven 1 Oct 2010 - 5:09

Bienheureuse Alexandrina Maria Da costa de Balazar

(1904/1955)



BEATIFIEE A ROME, PAR LE SERVITEUR DE DIEU JEAN-PAUL II LE 25AVRIL 2004. FETE LE 13 OCTOBRE

Alexandrina (Alexandrine) Maria da Costa naît le Mercredi Saint de l'année 1904 au lieu-dit Gresufes du village de Balasar dans le district de Porto et l'archidiocèse de Braga. Elle est baptisée le Samedi Saint suivant. Quelques années plus tard, la famille se déplace au lieu-dit Calvário (nom prédestiné! ) du même village de Balasar.




Dès l'âge de 9 ans, Alexandrina travaille aux champs puis, comme journalière. A 12 ans, elle fait une première chute d'un chêne et on doit lui donner l'extrême-onction. Elle se rétablit. Alexandrina est nommée catéchiste et membre de la chorale. Elle a une belle voix et aime beaucoup la musique.

A 14 ans, en 1918, survient le drame qui bouleverse sa vie : le Samedi Saint, trois hommes entrent dans la chambre où elle fait de la couture avec sa sœur Olinda et une amie et ils tentent de la violenter. Elle n'a d'autre ressource que de sauter par la fenêtre ; elle tombe dans le jardin, quatre mètres plus bas.

Il s'ensuit une compression de la moelle épinière et un handicap permanent. Ni cure ni médecins ne réussissent à améliorer son état. Parfois, elle peut marcher en se traînant jusqu'à l'église mais on se moque de sa démarche ; elle réussit au prix de grands efforts à assister au congrès eucharistique de Braga en 1924.

Peu après, elle s'alite définitivement, pour les trente dernières années de sa vie. Dès lors, sa sœur plus âgée, Olinda, devient son infirmière, son assistante en tout et, plus tard, sa secrétaire. Au début, Alexandrina demande à Dieu la guérison et lui promet de devenir missionnaire si elle l'obtient. Finalement, elle comprend qu'il faut se résigner. Elle accepte et s'offre.

Jésus se révèle à elle et lui parle familièrement jour et nuit. Souvent, elle lui demande ce qu'il faut faire et invariablement, il lui répond : «souffrir, aimer, racheter» . Il lui propose de s'assimiler complètement à sa passion. Chaque Vendredi, et cela jusqu'en 1942, elle revit la Passion d'une façon si concrète que son directeur spirituel, le Père Pinto, peut en voir le déroulement, et, à cette occasion-là, Alexandrina retrouve la liberté de ses mouvements.

A ces souffrances s'en ajoute une autre : Sa mère s'est portée garante pour une parente, mais celle-ci n'ayant pu rembourser, les poursuites se retournent contre la famille d'Alexandrina qui, pendant six ans, connaît le cauchemar de la pauvreté et même le risque d'être chassée de leur maison.

En 1938, le Seigneur demande à Alexandrina de faire connaître sa volonté que le monde soit consacré au Cœur Immaculé de Marie par le pape (et chaque diocèse par son évêque). Sinon, on connaîtra le terrible châtiment de la guerre à cause des péchés, notamment celui de l'impureté et des communions sacrilèges. Pendant un an, son directeur, chargé de faire parvenir ce message à Rome, fait la sourde oreille.

Au début de 1939, il écrit enfin au cardinal Pacelli, lequel, devenu Pape sous le nom de Pie XII, réalisera cette consécration en 1942. A partir de cette année-là, Alexandrina obtient la grâce que sa passion et ses stigmates ne soient plus visibles à l'extérieur. C'est alors aussi qu'elle cesse totalement de se nourrir, et cela jusqu'à sa mort, c'est-à-dire pendant 13 ans.

Ces événements mystiques étant de plus en plus connus (à son grand regret, mais Jésus lui explique qu'elle revit sa vie publique), des foules, de plus en plus nombreuses, commencent à affluer chez elle : 15000 personnes le 29 juin 1953. (L'archevêché avait interdit toute visite en 1944 et 1952, mais finalement était revenu sur sa décision). Alexandrina voit la mort approcher avec lucidité ; alors, par deux fois, elle dicte un testament spirituel adressé aux pécheurs. Elle meurt le Jeudi 13 octobre (jour anniversaire de la dernière apparition à Fatima).
Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Bienheureuse Alexandrina Maria Da costa de Balazar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi NOTRE PÈRE par les Saints Cœurs de JÉSUS, MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: