À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH..

Forum Catholique sous la protection de Saint Michel, faisant mémoire de Sylvie la fondatrice, Dévotions au Sacré Coeur, au Coeur Immaculé de Marie, au Coeur Chaste de Joseph et autres, Fidélité aux 3 Blancheurs et aux Dogmes et Doctrines de l'Eglise...
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» Prières
Aujourd'hui à 9:38 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» Mon enfant, donne-Moi ton fardeau, tu verras que Mon joug est léger.
Aujourd'hui à 9:35 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» La marque de la bonté native de Marie
Aujourd'hui à 9:15 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» ROSAIRE PERPÉTUEL
Aujourd'hui à 8:59 par Mea culpa

» 20 août Bx Gervais Brunel et Louis-François Le Brun
Aujourd'hui à 1:43 par ami de la Miséricorde

» 20 août Saint Bernard de Clairvaux
Aujourd'hui à 1:16 par ami de la Miséricorde

» Dialogue du réconfort dans les tribulations de Saint Thomas More
Aujourd'hui à 0:41 par ami de la Miséricorde

» Donne-nous notre Pain de ce jour (Vie) : Parole de DIEU*
Hier à 23:02 par Lumen

» Procession eucharistique du 19 août 2017 à Lourdes
Hier à 22:16 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» L'EUCHARISTIE : « IL est en moi, je suis en LUI » !
Hier à 20:51 par Lumen

» Chapelet du 19 août 2017 à Lourdes
Hier à 20:03 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» À des enfants de quel âge Jésus fait-il référence quand Il parle de petits enfants ?
Hier à 18:18 par Lumen

» Mot du jour : Il y a des jours...
Hier à 18:03 par Lumen

» Judith - Femmes de la Bible - par le père Georges Henri Peres
Hier à 17:07 par Lumen

» Jacob et ses fils - Prêtres Prophètes et Rois 3 - 15 Octobre 2015 - Père Georges Henri Pérès
Hier à 16:24 par Lumen

» À Banneux, la « Vierge des pauvres » soulage les souffrances
Hier à 15:51 par Lumen

» Sainte Faustine, Apôtre de la Miséricorde Divine
Hier à 15:46 par Lumen

» À Beauraing, la Vierge au Coeur d’or convertit les pécheurs
Hier à 15:40 par Lumen

» NOTRE-DAME DE FATIMA : des Apparitions exceptionnelles
Hier à 15:36 par Lumen

» Sainte Rita de Cascia, la Sainte des cas impossibles et désespérés
Hier à 15:29 par Lumen

» Les Apparitions de Knock en font un lieu de guérisons
Hier à 15:18 par Lumen

»  Prions le chapelet avec les témoins de la foi
Hier à 13:10 par Lumen

» 22 Août, Fête de Marie Reine immaculée de l'Univers
Hier à 12:40 par Lumen

» Un mois pour vivre plus intensément avec Marie
Hier à 12:21 par Lumen

» Pensée du jour: De même, tu dois toujours te laisser enflammer de Mon Amour avant de pouvoir le donner aux autres
Hier à 10:21 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» « … Elles n’ont personne qui se sacrifie et prie pour elles »
Hier à 10:14 par Raphaël de l'Enfant Jésus

» 19 août Bienheureux Guerric d'Igny
Hier à 0:40 par ami de la Miséricorde

» 19 août Saint Jean Eudes
Hier à 0:31 par ami de la Miséricorde

» Le Mois avec Sainte Claire
Ven 18 Aoû 2017 - 20:28 par Lumen

» L'Âme d'Adoration
Ven 18 Aoû 2017 - 19:32 par Lumen

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 20 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 20 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 264 le Jeu 27 Mar 2014 - 20:02

Partagez | 
 

 Sainte Françoise-Xavière Cabrini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 3637
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Sainte Françoise-Xavière Cabrini   Mer 22 Déc 2010 - 5:08

SAINTE FRANÇOISE-XAVIERE CABRINI
Fondatrice des Soeurs Missionnaires du Sacré-Coeur
(1850-1917)




Née à Santangelo, près de Lodi, en Lombardie, treizième enfant d'une famille de cultivateurs, la petite Marie-Françoise, de santé si frêle, ne semblait guère vouée à traverser trente fois l'océan et à établir des fondations qui essaimeraient jusqu'en Australie et en Chine.

Françoise Cabrini embrassa la profession d'institutrice. Plusieurs tentatives pour se faire religieuse échouèrent à cause de sa santé précaire. Elle désirait aussi ardemment devenir missionnaire. Le curé de Codogno qui connaissait sa force d'âme, la fit venir à l'âge de vingt-quatre ans dans la Maison de la Providence pour remettre de l'ordre dans ce couvent où quelques orphelines recevaient leur formation. Un jour, l'évêque de Lodi dit à Françoise : «Je sais que vous voulez être missionnaire. Je ne connais pas d'institution qui réponde à votre désir. Fondez-en une!» Soeur Cabrini réfléchit un instant et répondit fermement : «Je chercherai une maison.» Elle posa à Codogno les bases de l'Institut des Soeurs Missionnaires du Sacré-Coeur. La prière était l'âme de leur action; l'oraison remplissait quatre heures du jour, une cinquième s'ajoutait pour la fondatrice qui se levait une heure plus tôt que ses soeurs.

En sept ans, Mère Cabrini accomplit l'objectif désiré: l'établissement de sa congrégation à Rome et son approbation par le souverain pontife Léon XIII. De Rome, son institut s'étendit rapidement. La Sainte croyait que la Chine l'appelait, mais le pape lui demanda d'envoyer ses soeurs en Amérique pour aider les cinquante mille émigrés italiens qui attendaient un support matériel, spirituel et moral. Le Saint-Père lui dit : «Non pas l'est, mais l'ouest. Allez aux Etats-Unis où vous trouverez un large champ d'apostolat.» En effet, sans racines et sans foyer, les émigrés dépérissaient sur le plan religieux et social.

Sainte Françoise Cabrini arriva en Amérique le 31 mars 1889. Sa communauté prit bientôt un développement extraordinaire: hôpitaux, écoles, orphelinats surgirent à New-York, Brooklyn, Scranton, New Jersey, Philadelphia, New Orleans, Chicago, Denver, Seattle et Californie. Elle fonda une école supérieure féminine à Buenos-Aires. Cette vaillante ouvrière de l'Évangile se dépensa aussi en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Au retour de ses voyages en Europe, Mère Cabrini ramenait des milliers de soeurs pour ses hôpitaux, ses écoles et ses orphelinats.

«Travaillons, travaillons, disait-elle toujours à ses Filles, car nous avons une éternité pour nous reposer. Travaillons simplement et bien, et le Seigneur est Celui qui fera tout.» Elle établit soixante-sept maisons en huit pays. Humble devant la prospérité de son oeuvre, elle répondait aux témoignages d'admiration : «Est-ce nous qui faisons cela ou bien est-ce Notre-Seigneur ?» Son inébranlable confiance dans le Cœur de Jésus fut largement récompensée.

Celle qui s'était souvent écrié : «Ou aimer ou mourir !» fit de sa mort un acte de pur amour de Dieu. Elle expira le 22 décembre 1917, à Chicago, dans l'état d'Illinois. Son corps fut transporté à New-York, dans la chapelle de l'école qui porte son nom. C'est là que ses restes sont encore vénérés. Le 7 juillet 1946, le pape Pie XII a canonisé cette dévouée servante du Christ dans Ses membres souffrants et abandonnés. Il l'a aussi constituée la patronne céleste de tous les immigrants.

Revenir en haut Aller en bas
http://forumdeprieres.forumsactifs.com
 
Sainte Françoise-Xavière Cabrini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
À Toi PÈRE ÉTERNEL par les Saints Cœurs de JÉSUS , MARIE et JOSEPH.. :: SAINTS ET BIENHEUREUX :: La Communion des Saints et des Bienheureux-
Sauter vers: